Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
LC awards 2017 !
C'est déjà la quatrième édition et pour les nominations, on se retrouve ici.
Les dés du Père Noël !
Cela se passe par ici pour avoir des cadeaux de la part du Père Noël.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(Solal & Tessa) French Kiss

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 29/05/2014
» Messages : 214
» Avatar : Beyoncé Knowles.
» Âge : beauté éternelle.
() message posté Ven 6 Oct 2017 - 20:28 par Destiny Tynged
French Kiss



Vous (Solal) êtes venu voir un match de Basket, avec un show à l'américaine. Ça semblait comme une bonne soirée, jusqu'au moment où pendant un temps mort, la "kiss cam" s'arrête sur vous et la personne à côté de vous (Tessa). Tout le stade a les yeux rivés sur les écrans géants où vous êtes tous les deux affichés. Ils n'attendent qu'une chose. Que vous vous fassiez un bisou. Le ferez vous ?


Il n'y a pas d'ordre défini dans ce RP. Ce RP est issu du système RP est aveugle 2.0.


Revenir en haut Aller en bas
Made with love. From Hell.
avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 810
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
() message posté Dim 8 Oct 2017 - 15:32 par Solal D. B. Fitzgerald
Solal D. B. Fitzgerald & Tessa P. Berckley
⚜️ FRENCH KISS⚜️

La vie n'avait plus du tout la même saveur depuis quelques temps. Le médecin avait décidé d'augmenter mes doses suite au décès de Vince. Ma mère, comme toujours, s'était immédiatement rendu chez tous les spécialistes impossibles et inimaginaux afin qu'on prenne soin de son fils. Mais je n'avais qu'une seule envie, m'enfermer seul dans mon appartement et qu'on me foute la paix. Mais Juliette, comme toujours, se démenait. Et m'avait trouvé cette place pour ce match de basket à Westfield avec un show à l'américaine. Elle voulait que je ne perde pas goût à la vie. C'était compréhensible. Alors je m'étais préparé pour m'y rendre. Et à ma grande surprise, je m'étais laissé prendre au jeu. Je regardais les joueurs attentivement, suivant la balle des yeux. Râlant lorsque l'équipe adverse marquait. J'avais le sourire aux lèvres. Et j'étais bien heureux d'être seul, de ne pas avoir à parler, de ne pas avoir à faire semblant d'être heureux, mais de juste profiter. Mais c'est alors qu'un temps fort est sifflé et la kiss cam est lancée. Je regarde, légèrement curieux autour de moi, à la recherche des deux victimes. Mais soudain, je sens les gens se retourner vers moi. Je lève les yeux et me découvre, ahuri, sur le grand écran. A mon côté, une grande rousse. Je regarde sans comprendre, et me tourne vers la demoiselle. Je sens les gens attendre après nous alors j'attrape le visage de la fille et l'embrasse quelques secondes. Puis j'entends des applaudissements et je m'éloigne. Je lève les yeux vers l'écran et aperçois à mon grand soulagement, que je n'y suis plus. Je souffle doucement, et passe la main sur mon visage. Je me tourne alors vers la jeune fille que je viens d'embrasser et grimace doucement en la regardant : « Je suis désolé, je suis faible face à la pression d'un groupe. Ca va? Je ne vous ai pas traumatisé? » Je lui souris poliment et lui tend la main : « Solal. » Au moins maintenant, elle connaissait le prénom de l'inconnu qui l'avait embrassé en public.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Modératrice
avatar
Modératrice

» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 8473
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : sophie turner
» Âge : 22 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Mar 10 Oct 2017 - 15:47 par Tessa P. Berckley
French Kiss
ft. Solal


C’était bien la première fois que mes parents m’offrent un cadeau en presque vingt-deux ans d’existence. Ma vie ne rimait plus à rien depuis quelques semaines et mon visage reflétait le mal-être qui m’habitait. Je ne vivais plus dans l’appartement familial mais les rares déplacements que j’y effectue encore ont réussi à leur donner pitié de moi. Ils avaient gagné une place pour un match de basket mais comme aucun des deux n’apprécient le sport, cette place finirait sans doute à la poubelle. Pendant quelques jours je regardais la place trainé sur un meuble me demandant si j’avais envie d’y aller ou non. Je ne comprenais rien au basket et m’y rendre seule n’était pas vraiment la solution pour que je me sente mieux dans ma peau. Pourtant j’étais assise dans la tribune à regarder les allés et retour des deux équipes. Déjà que je n’y comprenais pas grand-chose j’avais aussi l’impression qu’ils courraient beaucoup trop vite. J’essayais de suivre la balle des yeux mais parfois ça me semblait impossible. Un temps mort me sauvait la vie. Je pouvais reposer mes yeux et essayer de me concentrer pour que mon cerveau soit plus présent pour le reste du match. Ne me sentant pas à ma place, je n’arrivais à regarder aux alentours, préférant jouer avec mes longs cheveux roux. Une vraie gamine en somme. J’entendais des cris invitant les gens à faire des choses mais je ne compris qu’après un coup de coude de mon voisin que je faisais juste partie de ce moment détente. Mon regard se posait sur mon visage, agrandit aux yeux de tous les amateurs de basket.  J’avais vraiment la poisse ces derniers temps. Bien que j’avais envie de me cacher sous les tribunes, je sentis une légère force m’attraper le visage et des lèvres touchèrent les miennes, très rapidement. Je ne fis aucun mouvement de recul, sachant que c’était juste pour la caméra. Même si je l’oubliais souvent, j’étais célibataire et j’avais donc aucune raison de me sentir coupable. Je ne pus m’empêcher de rire un peu face à cette situation. Au final j’avais bien fait de sortir, c’était plus sympa que de déprimer dans un fauteuil. « Non rassurez-vous il m’en faut plus pour être traumatisée. » Vu ma malchance de ces derniers temps, j’aurais pu me retrouver à côté de quelqu’un de vraiment dégoutant mais par chance c’était loin d’être le cas. Je serai la main du jeune homme. « Tessa ! » répondis-je en souriant. « Même si c’est juste un jeu, j’espère que je ne vais pas rendre quelqu’un de jaloux. » Après tout, même s’il est seul, rien ne me dit qu’une petite amie ou petit ami jaloux pourraient sortir de nulle part et me refaire le portrait.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Made with love. From Hell.
avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 810
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
() message posté Mar 10 Oct 2017 - 16:43 par Solal D. B. Fitzgerald
Solal D. B. Fitzgerald & Tessa P. Berckley
⚜️ FRENCH KISS⚜️

Toute ma vie, je m'étais préparé à abandonner les gens, et non à ce qu'ils m'abandonnent. Et soudainement, le monde entier n'avait plus le même sens. Ces courtes années qui m'étaient destinées paraissaient désormais être un cadeau plutôt qu'un fardeau. Lexie et Vince n'avaient pas eut le temps d'atteindre ma date finale, ils s'en étaient allés avant. J'avais beau tenter de donner un sens à la situation, je n'y parvenais pas. Je m'étais cru capable de connaître la trajectoire de mon existence à l'avance, pourtant, ces morts soudaines chamboulaient absolument tout. Je n'étais pas, à l'abri, moi non plus, de ce genre de pertes. Je ne m'y étais pas préparé, et désormais, c'était d'autant plus dur d'accepter. Il y a quelques semaines, peut-être, je me serai rendu à ce match de basket aux côtés de mon meilleur ami. Mais il n'y avait plus de meilleur ami, et d'ailleurs, elle aussi, était partie. Elle n'avait plus la force de vivre ici, de me revoir, de fréquenter tous ces endroits où il se trouvait autrefois. Les choses avaient changé, mais moi, j'étais resté le même. Malgré ma douleur, j'étais tout de même sorti, dans l'unique but de faire plaisir à ma mère. Comme je l'avais toujours fait. Mes amis pouvaient mourir ou partir, une chose ne changerait pas : Juliette m'avait mis au monde, et par là, elle méritait tous les efforts. Mais comme toujours, je contestais ses choix sans même y avoir songé, et en me rendant à Westield ce soir, je m'étais attendu à passer une soirée tout aussi banale que si j'étais resté à squatter mon canapé. Pourtant, je m'étais pris au jeu. Et comme le ciel s'était enfin décidé à se montrer clément après tant d'emmerdes, j'avais même eut la chance d'embrasser une jolie rousse assise à mes côtés. Néanmoins, je prenais goût à quelque chose. Sans plus attendre après cette agression inattendue, je me présentais à la jeune demoiselle. A ma grande surprise, elle ne sembla pas offusquée mais au contraire, enchantée. Elle aussi, s'était prise au jeu. Je lui souris et ris à sa remarque. Alba n'avait aucune raison de m'en vouloir. Premièrement, car nous n'étions pas ensembles. Lorsqu'elle avait débarqué chez moi l'autre jour, j'avais accepté sa présence à mes côtés, non pas son amour. Il y avait cette alchimie entre nous, mais je n'étais pas encore prêt à lui donner mon coeur. A lui donner ma confiance. Ma vie. Secundo, je n'avais jamais été très respectueux des règles de fidélité, ça ne risquait pas de changer. Je haussais les épaules en riant doucement et répondis : « Je pense que tu vas rendre jalouse tout Londres. Ne t'inquiètes pas, on passera par l'issue de secours. » Je tournais la tête en lui souriant lorsque le jeu reprit. En soupirant, j'appuyais mes coudes sur mes genoux pour me décoller de mon siège. Tessa aussi reporta son attention sur le jeu. « Tu es une adepte du basket? » Je me penchais vers elle, pour parler plus doucement et ne pas déranger les fanatiques autour de nous. Cette fin de match s'annonçait encore plus intéressante, soudainement.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Modératrice
avatar
Modératrice

» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 8473
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : sophie turner
» Âge : 22 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Mar 10 Oct 2017 - 18:43 par Tessa P. Berckley
French Kiss
ft. Solal


Lunatique serait le terme le plus adéquat pour me décrire ces derniers jours. Entre la tête d’un zombie tout droit sorti d’un film d’horreur et un sourire qui rayonne sur mon visage, il est de plus en plus difficile de savoir ce qui se passe dans ma tête. Serait-ce les hormones ? Je refuse de croire qu’un simple changement dans le corps humain peut engendrer des sautes d’humeur pareilles. C’est simplement que je n’arrive toujours pas à croire que celui qui disait m’aimer ait pu m’abandonner du jour au lendemain en sachant que j’étais enceinte. Une personne normalement constituée dirait sans doute que c’est un crétin et qu’il ne mérite pas que l’on s’attarde sur lui. Mais comment forcer un esprit à avoir une vision de la situation différente de la réalité ? Se voiler la face n’est pas non plus la solution. Le point positif de l’histoire c’est que je suis déjà déguisée pour le prochain « halloween ». Le maquillage ne me couterait pas cher. Mais en cet instant, j’essayais d’avoir l’air normal. Même si ce terme n’est pas toujours facile à définir, je voulais simplement paraître décontractée. Je tentais d’essayer de me fondre dans la masse mais c’était sans compter sur la camera de la salle qui avait décidé de montrer mon visage à la salle entière, voire même à tous ceux qui mataient la télé chez eux. En me perdant quelques secondes dans mes pensées j’avais l’impression que le hasard voulait que je passe une bonne soirée. Avec toute la malchance qui détruit ma vie depuis quelques semaines, l’espace de quelques instants je pouvais décompresser et penser à autre chose qu’à mon nombril et mes petits problèmes. Histoire que la soirée se continue sur le ton de l’humour, j’avais tenté une petite réplique et que j'ai plus cette tête d'une femme morte d'ennui. Je n’avais pas envie de finir par m’endormir sur mon siège en étant réveillée par les coups de sifflets finaux. « Le temps d’y parvenir, je pense que tes groupies auront le temps de m’attraper. » Les sorties de secours ne sont pas toujours aussi proches qu’on ne le souhaiterait. Même si je doute en avoir besoin rapidement. Les temps morts sont assez rapides au basket et le jeu ne mit pas longtemps à reprendre. Je penchais la tête d’un côté à l’autre comme pour suivre un peu ce qu’il se passait sur le terrain. « Pour être franche, je n’y comprends absolument rien. » Ma tête se tourna vers mon interlocuteur pour essayer de comprendre sa réaction. Je préfère le volley-ball et si quelqu’un venait à me dire qu’il n’y comprenait rien, je serais vexée. Mais étant assez susceptible il ne faut pas dire grand-chose pour me vexer. « Désolée si ma franchise t’a offensé. » J'ignorais s'il était un grand fan de basket mais mon ignorance ne pourrait pas passer inaperçue très longtemps. Apparemment un joueur venait de déposer le ballon dans ce qu’ils appellent un panier, les applaudissements fusèrent et je tentai de faire comme tout le monde.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Made with love. From Hell.
avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 810
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
() message posté Sam 28 Oct 2017 - 20:52 par Solal D. B. Fitzgerald
Solal D. B. Fitzgerald & Tessa P. Berckley
⚜️ FRENCH KISS⚜️

Ces derniers temps, j'avais du mal à voir les choses du bon côté. Tout s'était effondré et moi je restai là, sur le point de flancher à mon tour. Parfois, je me surprenais à sourire, mais c'était rare. Dans des instants simples, mais nécessaires pour ne pas perdre espoir. Après tant de choses, je ne savais plus vers qui me tourner pour trouver un peu de joie de vivre. Alors comme toujours, j'écoutais ma mère. Elle m'avait donné la vie, et s'efforçait depuis toujours à la prolonger. Pour elle, je ne baissais pas les bras. Pour tout ceux qui m'aimaient ne serait-ce qu'un peu, je restai fort. Et ce heureux hasard et ce match de basket faisait parti des choses qui me décrochaient un sourire. Je tournais les yeux vers la jolie rousse avec qui je venais d'échanger un baiser. J'aurai pu embrasser une moche, mais non, c'était une jolie demoiselle qui avait croisé mon chemin. Ca suffisait à égayer ma journée. « Pas si je fais diversion. » Encore une fois, je cachais toute ma peine derrière mon humour. Je jouais de mes charmes car j'avais conscience de leur impact sur les femmes. Je plaisais, car j'avais cet air détaché de tout et mystérieux. J'avais l'air normal au premier coup d'oeil, mais il suffisait de s'infiltrer dans ma peau pour découvrir que tout était en train de pourrir en dessous. Je riais et passais une nouvelle fois une main dans mes cheveux. Je la sentais perdue, alors la questionnais. Sa réponse me fit rire et je répondis, un grand sourire aux lèvres : « Oh pas d'inquiétude, moi non plus j'y connais pas grand chose. Mais je suis pas très patient, alors je trouve ça long. » Mon sourire disparut. Je n'avais pas le temps pour ces choses là. Pourtant, je n'avais rien de mieux à faire. C'était triste, au fond, de venir seul quelque part. D'être là, pendant deux heures, sur le même siège à suivre quelque chose qu'on ne comprenait pas. Je tournais la tête vers Tessa et demandais : « Tu es venue seule, toi aussi ?. » Je regardais autour d'elle, me rendant compte, que peut-être, elle n'était pas si seule que ça. Mais personne ne semblait faire attention à nous.
⇜ code by bat'phanie ⇝

Revenir en haut Aller en bas
Modératrice
avatar
Modératrice

» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 8473
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : sophie turner
» Âge : 22 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Dim 29 Oct 2017 - 22:34 par Tessa P. Berckley
French Kiss
ft. Solal


J’étais venue dans l’esprit que j’allais perdre mon temps. Mais le perdre, allongée sur le canapé devant un film ou même une série, ou assise dans une tribune à regarder des personnes courir derrière un ballon, j’ignore ce qui est le mieux. Aucune de ces deux perspectives ne m’avaient vraiment emballée. Je n’avais envie de rien faire, même sortir du lit le matin était, parfois, une véritable épreuve. Comment était-ce possible d’être dans un état où rien ne vous motive. Mise à part aller travailler. Ce qui est assez étonnant, surtout quand on sait que beaucoup de personnes ne sont, justement, pas motiver à se lever le matin pour effectuer leurs tâches professionnels. A ma grande surprise, j’affichais enfin un sourire et non pas grâce à ce ballon d’un orange/rouge un peu étrange ou les belles silhouettes qui vont et viennent de chaque côté du terrain. C’est plutôt la situation un peu inhabituelle qui m’avait donné le sourire. Je n’en étais pas encore au point de rire mais je n’en étais pas loin. Après tout, difficile de ne pas rire quand un jeu vous force à embrasser une personne qui vous est totalement inconnue. Heureusement pour moi je n’avais pas eu droit à quelqu’un de coincé qui m’aurait jugée au premier regard et fuit une fois son épreuve passée. J’avais la chance d’être assise à côté de quelqu’un qui me permettait de ne pas m’endormir en me parlant. Le temps passerait sans doute un peu plus vite. Ma franchise pouvait parfois étonné. Mais je n’aimais pas mentir et j’espérais sincèrement ne pas l’avoir offensé en étant honnête sur mon ignorance de ce sport. J’aimais le sport, j’ai même joué au volley-ball quelques années mais depuis c’est légèrement devenu un monde inconnu. « Alors on se comprend. » Je n’avais pas beaucoup de patience et l’attente d’un vainqueur célébrant la victoire se faisait vraiment attendre. « Encore heureux que ce sport se joue au temps. » Sinon nous serions coincés ici peut-être pour des heures supplémentaires. Un peu comme au tennis où quand un match commence on ignore l’heure à laquelle il va se terminer. Par politesse je le regardais quand il me parlait et je faisais de moins en moins attention au jeu que j’en avais perdu la suite du score. « Oui on m’a fait don d’une place. Mais maintenant je comprends pourquoi cette personne a refusé de venir. » Je n’imaginais pas mon père ou ma mère rester assis les yeux fixés sur le jeu. « On doit être un peu « bizarre » de venir seul voir un sport qu’on aime pas vraiment »  
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
(Solal & Tessa) French Kiss
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Westfield Shopping Center White City
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» TESSA X CANICHE TECKEL ?? CHERCHE ADOPTANT
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» présentation de kiss me
» Présentation de Solal Anthony Robbins *terminé*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-