Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Chinese New Year !
Venez célébrer le Nouvel an Chinois, avec le Magic Lantern Festival, par ici.
Instaparty n°6 : #ChineseNewYear.
Rendez-vous par ici pour la nouvel Instaparty. Faites-nous partager vos plus belles photos.
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


A tissue can save a life (Maxine & Bodevan)

 :: Moving along :: Take a ride :: Tube
Still, still to hear her tender-taken breath.
avatar
Still, still to hear her tender-taken breath.

» Date d'inscription : 15/05/2017
» Messages : 223
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : robert pattinson
» Âge : trente-et un ans depuis le quatorze mars.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) ; shiraz m. monroe (t. oman) et solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan)
() message posté Mar 30 Jan - 23:43 par Bodevan H. Andrews
Bodevan H. Andrews & Maxine Heavens-Huxley
⚜️A TISSUE CAN SAVE A LIFE ⚜️

Maxine commençait véritablement à me taper sur le système. Elle ne supportait pas de ne pas avoir le fin mot de l'espère. Elle faisait preuve d'un profond irrespect. Envers moi-même, envers Rioja. Envers ma fille. Elle se permettait de juger ma manière de supporter ce deuil, alors qu'il s'agissait de mon enfant. De mon histoire familiale. Kala n'avait pas souhaité se noyer. Personne ne l'avait souhaité. Personne n'aurait pu envisager que les choses se dérouleraient ainsi. Pourtant j'étais tenu responsable d'un crime que je percevais pas. J'avais perdu mon enfant, moi aussi. Nous étions deux à supporter cette même douleur, mais des personnes comme Maxine n'avait pas voulu accepter qu'il en soit ainsi pour moi. Je me tournais brusquement furieux et très sérieux vers Maxine et lançais :  « C'est toi qui me parle d'empathie? A quel moment l'as tu été envers moi? On s'est jamais aimé, certes, mais tu parles de la mort de MON enfant. Tu te prends pour qui? Tu te sens importante à emmerder quelqu'un qui ne veut pas l'être? J'ai tout perdu à la mort de Kala, Maxine. Si t'as pas de coeur, alors oublies moi. Tout simplement. » Je détournais la tête. Bien décidé à ne plus rien ajouter. Elle m'horripilait. Elle était là, à faire sa miss je sais tout. Elle n'avait aucune valeur. Moi au moins, je ne trompais pas ma femme. Moi aussi j'étais honnête envers les gens que j'aimais. Je n'étais pas parfait, mais j'avais du coeur sous cette nonchalance calculée. J'avais un sens moral et je savais quand il ne fallait pas provoquer. Maxine n'y avait jamais fait attention. Elle ne faisait preuve d'aucun effort. La séparation lui avait juste donné une occasion de plus de haïr quelqu'un, et de faire valoir sa supériorité. Maxine aimait briller. Il fallait aimer briller pour bosser dans la mode. Elle était superficielle, et c'est ce qui m'avait bloqué de prime abord. Mais pour Rioja, j'étais passé outre. Je m'étais adaptée. Aujourd'hui, Rioja n'était plus là pour me protéger et Maxine le savait. Elle en profitait. « Et moi j'avais oublié que t'étais Voldemort. » Côté réparti, je pouvais faire mieux. Mais la comparaison me semblait juste. Avec fierté, elle me tourna la dos, pensant sûrement que je finirais par disparaître. Je m'approchais alors d'elle et lançais :  « Bouh. Je suis encore là. Et non, tes supers pouvoirs de mage noir ne suffiront pas à me faire disparaître, sorcière. Essaye plus radical, pousse moi sous les rails du métro. » Je soupirais, l'air de rien et regardais droit devant moi. Je demandais alors, curieux, toujours sur ce même ton détaché :  « Tu descends à quel arrêt? On peut peut être caler ça entre deux insultes de ta part. Enfin si tu en trouves. J'ai toujours trouvé que tu illustrais parfaitement les clichés sur les blondes. » D'un air songeur, je posais un doigt sur ma bouche pour faire semblant de réfléchir à la question. Je la provoquais, de manière très puéril. Mais elle l'avait cherché. Elle le cherchait toujours.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
A tissue can save a life (Maxine & Bodevan)
London Calling. :: Moving along :: Take a ride :: Tube
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Fauve ▬ Tell me would you kill to save a life ?
» How to save a life- Sofia [4 mars]
» Motocross Libin - 31 mai 2015 ...
» Cameron | How to save a life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-