Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Just a moment out of Time

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 168
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
# Just a moment out of Time
message posté Mer 11 Oct - 18:24 par Keith Bradley
Just a moment out of Time
ft. Reid and Keith

Cela faisait plus de deux semaines que lui et Meluzine avaient prévu ce ciné en plein air. Bien sûr en apprenant qu'ils allaient diffuser Retour vers le futur 2 Keith n'avait pas pu s'empêcher de penser à un certain blond qu'il avait embrassé et contre lequel il était resté collé toute une soirée. Il ne lui avait renvoyé aucun message, pas un appel, aucune nouvelle. Il en avait un peu peur en fait, surtout maintenant que la semaine fatidique de "sans nouvelles" était passée. S'il avait fait ça c'était pour ne pas être tenté de nouveau, parce qu'il savait pertinemment que s'il le revoyait il serait de nouveau sous son charme, il ne pouvait pas s'en empêcher, il s'était fait une raison. Cause principale de tout ça ? Sa discussion avec Julian. En effet, il n'était pas le seul à avoir voulu une conversation avec lui, son compagnon aussi y réfléchissait depuis un petit moment. Tout s'était fait de manière cordiale, un peu trop même. Ils avaient mis les choses à plat, chacun faisant ressortir ses torts et ses ressentis sur la situation. La finalité en était qu'ils se laissaient encore une chance ensemble, ce qui avait vraiment fait tiquer Keith. Il avait l'impression que ce n'était qu'un jeu aux yeux de son copain, rien de plus. Une sorte de "si je trouve que ça va plus je te jettes" et il s'était immédiatement refroidi envers lui. Par conséquent, même s'il faisait croire à certains efforts de sa part, il n'en était rien. À part le retour de quelques bisous le soir et le matin, rien n'avait réellement changé.

Et la cerise sur le gâteau c'était ce que lui avait dit Julian deux jours avant : "préviens moi avec qui tu es et où tu es quand tu sors, s'il te plaît" c'était une gentille attention, c'était même mignon de sa part, mais un peu trop tard pour réagir comme ça alors que deux mois il s'en était foutu complètement de ce que le trentenaire pouvait bien faire. Cependant, Keith avait remarqué que son compagnon essayait de faire lui aussi des efforts, ce qui faisait en sorte qu'il était toujours aussi paumé que quand il en avait rapidement discuté avec Reid une semaine avant. Lui qui aurait voulu que tout soit clair dans sa tête, il avait maintenant l'impression que rien n'aller de nouveau. C'était incroyablement agaçant. La preuve en était, il était actuellement à la fenêtre de sa cuisine pour fumer une cigarette. Il avait l'impression d'avoir doublé sa consommation ces derniers temps, tant pis, il en avait grandement besoin. Il n'attendait plus que des nouvelles de Mel' pour partir à sa soirée et se préparer. Regardant sa montre, il était étonné de voir que l'heure avançait trop vite et que le ciné commençait dans environ une heure et ce n'était pas à côté. Il poussa un long soupir avant d'entendre son téléphone vibrer. Il finit sa cigarette et alla voir.

Évidemment, une mauvaise nouvelle, Mel' avait trop de boulot et annulait la soirée. Keith se laissa tomber sur le canapé, ce qui amusa Whisky au début jusqu'à ce que le brun le regarde désespérément. Il ne voulait pas rester là, pas alors qu'il y avait l'un de ses films préférés dans un parking, pas alors qu'il pouvait s'éloigner un peu de son copain. Il en avait envie, ce qui prouvait encore une fois que tout allait mal. Merde. Il se donnait encore un mois avant de faire un choix définitif quant à sa situation, il voulait vivre de façon heureuse et Julian ne le rendait pas heureux. Au fur et à mesure, le "je t'aime" ne devenait plus qu'un "barre-toi de mon appart avant que je te foute une claque". Soudain, une idée germa dans un coin de sa tête. Il avait promis à Julian de dire où il allait à chaque fois et avec qui, tout comme Julian avait promis de le faire aussi, probablement parce qu'il craignait qu'il le trompe. Il pouvait proposer à Reid tout en disant à son petit ami qu'il était avec Mel'. Il mentait, certes, mais ce n'était pas non plus un très gros mensonge. Et puis Keith ne tenterait rien, il laisserait encore une chance à son couple, il passerait juste une soirée avec un ami, encore une fois.

Son téléphone en main, il tapa rapidement un message à Reid, espérant que la réponse soit positive : "Il y a Retour vers le futur 2 ce soir, c'est un ciné en plein air, ça te dit de venir ? On n'a pas terminé le 1 mais au moins ça nous fait un film à voir, je t'avais promis qu'on en terminerait un ensemble." et il était heureux de savoir que Reid acceptait et venait en plus le chercher. À la minute où il avait appris que la réponse était positive, il était parti se préparer, voyant que le blond ne serait là que dans peu de temps. Il n'avait pas mis non plus beaucoup de temps pour répondre. Keith avait mis une chemise à carreaux bleus et un jean noir, sa chemise rentrée dans son pantalon, il s'était coiffé et parfumé. Il détestait sortir sans être prêt, voilà pourquoi les matinées un peu speed était celles qu'il détestait. Enfin prêt, il reçut un message de Reid le prévenant qu'il était en bas. Keith mis des croquettes et de l'eau à Whisky puis sortit en prenant ses clés et son téléphone.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 96
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
# Re: Just a moment out of Time
message posté Mer 11 Oct - 19:15 par Reid D. Lloyd


Just a moment out of Time

ft. Keith & Reid



Une nouvelle semaine s'était enchaînée et l'homme d'affaires n'avait eu aucune nouvelle de la part de Keith. Bien sûr, il n'en n'avait pas demandée non plus mais après la discussion qu'ils avaient eu et le fait que le brun affirme qu'il ne savait pas du tout où il en était, qu'il devait réfléchir, il avait jugé plus prudent de le laisser revenir à lui sans forcer quoi que ce soit. Il avait pensé à lui à plusieurs reprises, c'était un fait, parce-qu'il ne pouvait nier qu'il avait envie de le revoir et d'aller encore plus loin, mais il n'était pas du genre à courir après ceux qu'il convoitait. Peut-être que certaines personnes lui étaient passées sous le nez de la sorte mais qu'importait, personne n'était irremplaçable sinon cela reviendrait à être dépendant de quelqu'un et c'était clairement inenvisageable pour l'Américain. Certes, il y avait quelques personnes qui étaient devenues avec le temps indispensables à ses yeux, Raven, Ethan, principalement, mais ça n'avait rien à voir avec une réelle dépendance amoureuse pitoyable.

En milieu de semaine, le PDG parvenait souvent à rattraper le retard accumulé du week-end et le mercredi soir était toujours un soir où il pouvait se permettre de rentrer un peu plus tôt, une sorte de coupure avant de finaliser tout le reste pour la fin de la semaine. Il était donc rentré chez lui vers dix-sept heures avec la ferme intention de profiter de ce temps pour faire un peu de sport. Depuis combien de temps n'avait-il pas pris la peine de s'y mettre ? Il n'en savait rien mais le moment semblait bien choisit. Après avoir pris un rapide café, il avait donc enfilé un tee-shirt sans manches et un short long avant d'aller dans la pièce de son domicile où se trouvaient quelques machines. Comme souvent, il forçait trop, mais il fallait bien ça pour que ce soit utile et autant dire qu'il appréciait cet état de fatigue physique après un tel effort ; ou plutôt, il appréciait pouvoir prendre un bain après pour détendre tous ses muscles.

Levant les poids, bercé par la musique qui inondait la pièce et sa respiration saccadée sous l'effort, il fronça les sourcils en percevant le tintement d'un nouveau message sur son cellulaire. S'arrêtant dans son exercice, le blond alla voir de quoi il en retournait, agacé par avance à l'idée qu'il y ait eu un quelconque soucis au bureau ou au club de Cole. Mais ce n'était ni l'un ni l'autre. Haussant un sourcil amusé en voyant le prénom qui s'affichait à l'écran, il ne pouvait nier que oui, il était ravi que Keith revienne enfin vers lui et que ce ne soit pas à lui d'aller quémander des nouvelles. Ne tardant pas à lui répondre que oui, il acceptait de faire ce cinéma en plein air avec lui et qu'il viendrait le chercher, il délaissa son sport pour aller prendre une douche rapide. Tant pis pour le bain, il aurait encore tout l'hiver pour en prendre. S'activant sous l'eau, il ne mit que quelques minutes avant d'en sortir, propre, et de s'habiller. Inutile de passer trente ans devant le dressing, une chemise noire et un jean de la même couleur suffiraient. L'instant d'après, il était au volant de son véhicule en direction du domicile de son cadet.

Lorsqu'il arriva, il se contenta de lui envoyer un message pour le prévenir de sa présence en bas de l'immeuble, jugeant plus prudent que de sonner et risquer de tomber sur son petit-ami ; quoi que si Keith lui avait proposé cette sortie, peut-être était-ce justement parce-qu'il était à nouveau seul pour la soirée. Ne patientant que quelques minutes avant que le brun arrive, il déverrouilla les portes et lui adressa un petit sourire lorsqu'il s'installa sur la place passager. « Bonsoir, Keith » avait-il lancé en jetant un regard à sa tenue ; s'il l'avait trouvé craquant dans ses vêtements trop grands, il ne pouvait nier que les chemises lui allaient tout aussi bien. S'arrachant finalement à sa contemplation, il s'était mis en route vers le lieu que lui avait indiqué l'employé de la BBC, l'habitacle cette fois-ci bercé par une musique rock qui n'était qu'un fond sonore, ne surplombant pas leurs voix.

Après avoir démarré, il avait tourna la tête vers lui, une lueur amusée au fond des yeux qui contrastait avec le ton sérieux qu'il employait. « Donc, il y a ce film en plein air, et c'est tout naturellement à moi que tu as pensé pour aller le voir. » Il n'attendait pas de réelle réponse, les faits qu'il soulevait lui convenaient parfaitement. Reportant finalement son attention sur la route, il avait laissé passer quelques minutes avant de reprendre. « Comment tu vas ? » Une question qui était sans doute des plus banales mais qui n'était pas anodine ; après tout, la dernière soirée qu'ils avaient passé ensemble avait semble-t-il pas mal secoué le brun et oui, Reid souhaitait savoir où il en était après une semaine de silence.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 168
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
# Re: Just a moment out of Time
message posté Jeu 12 Oct - 13:45 par Keith Bradley
Just a moment out of Time
ft. Reid and Keith

Descendant rapidement les escaliers, Keith tâtait ses poches pour voir s'il avait bien pris ses lunettes. Au ciné il devait toujours les avoir où il avait un sérieux mal de crâne après, c'était probablement à cause de la taille de l'écran. Bien sûr les cinés en plein air c'était différent mais il était avant tout prévoyant. Il avait juste un peu peur d'abîmer ses lunettes dans sa poche alors il sortit la pochette pour les prendre en main. En sortant du bâtiment il ne fut pas surpris de voir que la voiture de Reid était déjà là. Il s'arma d'un léger sourire, sentant son coeur battre un peu plus vite, il avait un peu peur de revoir Reid alors qu'il ne lui avait pas donné signe de vie pendant une semaine. Après ce qui s'était passé il ne trouvait pas ça correct de sa part et il se sentait même coupable, un peu. Mais Reid ne lui avait pas envoyé de message non plus et c'était Keith qui était venu vers lui ce soir encore. Bien sûr il l'avait invité chez lui et tout ça, alors Keith n'allait sûrement pas lui en vouloir pour ça, Reid n'avait aucun compte à lui rendre. Keith ouvrit la portière et monta, affichant toujours ce petit sourire. Il mit sa ceinture tandis que Reid démarrait. «Bonsoir.» avait-il répondu avec un petit ton enjoué, bien content de le revoir mais aussi de savoir qu'ils allaient passer une bonne soirée ensemble, normalement et qu'il serait loin de Julian, encore une fois.

Son téléphone en main, Keith évitait de dévisager le visage de Reid encore une fois, même s'il pourrait le faire des heures durant. Ses lunettes en main, il les mit sur son nez avant de ranger la pochette dans sa poche et de se saisir de son téléphone pour envoyer un message à Mel' pour lui dire qu'il avait trouvé un plan de secours pour sortir puis un autre message à son compagnon pour lui annoncer qu'il était bien en compagnie de Mel' pour la soirée et qu'il ne rentrerait probablement que tard. Relevant les yeux vers pour regarder Reid avant de décider de ne pas se laisser déconcentrer par ses lèvres ou ses yeux et tournant donc le visage vers la route en face pour lui répondre. «Euuh... Plus ou moins.» avait-il répondu en se mordant la lèvre inférieure. Il passa une main dans ses cheveux et poussa un petit soupir, à peine perceptible. «Disons qu'à la base je devais y aller avec ma meilleure amie, Meluzine, sauf qu'elle a beaucoup de boulot donc elle a annulé. Vu que ça faisait une semaine qu'on s'est pas vue et que c'était Retour vers le futur 2 je me suis dit que c'était parfait comme sortie...» avait expliqué timidement Keith. Autant être honnête.

Oui, dans un sens il avait directement pensé à lui, juste qu'il n'avait pas prévu d'y aller avec lui à la base. S'il n'y avait pas eu Mel', probablement qu'il l'aurait proposé à Reid sans vraiment hésiter, il espérait que le blond ne se voit pas comme la roue de secours. De toute façon il devait s'en foutre pas mal, ce n'était pas comme s'il occupait une grande place dans sa vie, ils n'étaient qu'amis alors Keith se disait qu'en aucun cas Reid ne le prendrait mal. Si c'était le cas, il s'excuserait simplement et trouverait probablement un moyen de montrer que son intention n'était pas qu'il soit le bouche-trou. Il détestait ce genre de chose. En plus de ça, ce soir était une bonne occasion pour lui de sortir sans que Julian ne lui pose dix mille questions et soit sur son dos. «Je vais bien, et toi ?» avait demandé Keith sans réellement mentir. Même s'il était toujours aussi perdu, il savait que la situation aller s'arranger à un moment ou à un autre vu qu'il se l'était promis. En effet, il avait tout son plan en tête si ça se passait mal entre lui et Julian. Il partirait, tout simplement et Keith reprendrait l'appart seul, galérant probablement pour payer mais en étant seul ce n'était pas les mêmes besoins qu'en vivant à deux. Il y aurait Whisky de toute façon, il ne serait jamais vraiment seul. Puis il y avait toujours son père ou son frère voir même Mel' pour l'aider. Pour l'instant il n'en était pas encore là, mais il sentait bien les choses se profiler comme ça et dans un sens ça l'énervait parce qu'il avait un profond attachement pour Julian. Mais parfois ça ne suffisait juste pas.

Ils finirent par arriver à l'adresse qu'avait indiquée le brun à Reid. Le trajet n'avait pas été très long et puis de toute façon ils allaient passer toute la soirée dans la voiture. En arrivant au guichet, Keith tendis l'argent pour sa part ainsi qu'un peu plus pour prendre une bouteille d'eau. «Une bouteille d'eau en plus s'il vous plaît.» avait-il demandé en se penchant un peu pour que la dame l'entende bien, se retrouvant donc presque collé à Reid. Geste qu'il n'avait bien sûr pas calculé. Il fut ravi de voir que le blond avait pris des pop-corn, l'une des conneries à manger que préférait le brun probablement. La soirée avait l'air d'être bonne pour l'instant, exceptée ce qu'avait pu dire Keith au PDG dans la voiture concernant la raison de sa venue. Keith ouvrit son téléphone alors que le blond aller choisir un emplacement pour la voiture. Son coeur s'emballa quand il lut la réponse de Julian : "C'était à qui la voiture dans laquelle t'est montée ?". Merde. Comment avait-il pu le voir ? Balançant sa tête contre l'appuie-tête derrière, il ferma les yeux et souffla un «Merde.» désespéré.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 96
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
# Re: Just a moment out of Time
message posté Ven 13 Oct - 0:52 par Reid D. Lloyd


Just a moment out of Time

ft. Keith & Reid



À la réponse du brun quant à la raison pour laquelle il lui avait proposé cette sortie, Reid n'avait pu s'empêcher de froncer les sourcils, lui jetant un rapide regard avant de se reconcentrer sur la route. Il était vraiment sérieux là ? Ne lui avait-on jamais dit qu'il y avait parfois de ces moments où il était plus judicieux de mentir plutôt que de dire bêtement la vérité ? Apparemment pas et, tout naturellement, la susceptibilité de l'homme d'affaires pointa le bout de son nez, laissant sur son visage une expression renfrognée ; certes, si le plus jeune avait osé lui mentir il en aurait été hors de lui, mais il y avait des vérités qui agaçaient plus que d'autres. Ne lâchant toujours pas la route des yeux, il inspira légèrement. « Ok, plan de secours donc. Ton amie a annulé, tu avais besoin d'une voiture, donc tu m'as appelé. J'apprécie, vraiment. » Son ton avait été sec sur les derniers mots, presque acerbe, et cette supériorité habituelle encore accentuée. Il était évident que l'explication de Keith l'avait vexé, en témoignaient ses mots lourds de sarcasme mais il se fichait pas mal de la manière dont pourrait le prendre le plus jeune, il n'y avait même pas réfléchi tant cette attitude était naturelle chez lui. Il y avait de ces choses qui ne passaient pas chez le plus âgé et le fait qu'on lui dise ouvertement qu'il était le second choix ne passait assurément pas. Bien sûr, les deux hommes n'étaient rien l'un pour l'autre et le blond n'avait aucune réelle raison de se vexer pour une telle broutille, au fond il en avait conscience, très au fond, mais c'était plus fort que lui.

Après quelques secondes de silence, il se décida à répondre à la question de Keith quant à savoir s'il allait bien ou non, se contentant d'un simple « ça va » toujours aussi renfrogné. Certes, son attitude pouvait clairement ressembler à celle d'un gosse pourri gâté mais après tout, c'était précisément ce qu'il avait été et certaines choses ne changeaient pas même avec les années. Susceptible et possessif, un mélange qui ne faisait assurément pas bon ménage, le blond ayant toujours eu la manie de se protéger de cela par un sarcasme et une condescendance qui prouvaient pourtant clairement que les remarques ne passaient pas. Sans doute que ce premier fait briserait un peu l'aspect ''idéal'' que l'employé de la BBC avait du plus âgé mais il n'avait aucun compte à lui rendre après tout, et certains traits de son caractère étaient bien trop spontanés pour qu'il parvienne à les contenir. Tant pis pour ceux à qui ça ne plaisait pas, on prenait Lloyd tout entier ou on passait son chemin, c'était aussi simple que cela.

Poursuivant le chemin jusqu'à leur destination dans un silence qui devait être plus pesant qu'auparavant, ils ne tardèrent pas à arriver au parking où était diffusé le film. Une chance pour eux, il ne pleuvait pas, le ciel était parfaitement dégagé et ils pourraient profiter du toit décapotable pour apprécier un peu plus le film ; à moins qu'un froid mordant ne s'invite. Suivant la file pour entrer dans le parking, il s'arrêta au guichet afin de payer leurs places. Il prit également des pop-corn ; que serait un cinéma sans pop-corn après tout ? S'apprêtant à commander également une bière, il abaissa son regard vers Keith quand celui-ci se rapprocha considérablement pour demander à la vendeuse une bouteilles d'eau. Dieu qu'il était agaçant à se mettre toujours aussi proche d'un air réellement innocent ; pas étonnant que l'homme d'affaires finirait par craquer. Ayant refourgué la boîte le pop-corn et tout le reste au brun, il avait conduit le véhicule jusqu'à l'arrière du parking qui était un peu surélevé et le stoppa tout pile en face l'écran géant monté pour l'occasion.

Bien, là ils étaient tranquilles, un peu reculés du reste et étaient parfaitement bien placés face à l'écran. Le juron qui s'échappa des lèvres du plus jeune lui fit froncer les sourcils alors qu'il posait son regard sur lui. « Un problème ? » avait-il simplement demandé, ne quittant pas son cadet du regard dans l'attente d'une réponse. Qu'allait-il lui dire ? Que finalement son amie viendrait quand même ? Qu'il devait rentrer pour une quelconque foutue raison ? Reid s'attendait à tout, déjà agacé. Après quelques secondes cependant, il zieuta le tableau de bord, actionnant l'ouverture du toit décapotable afin qu'ils soient prêts quand le film commencerait. « On peut se mettre à l'arrière si tu veux, tu auras plus de place, et si tu as froid n'hésite pas à le dire » avait-il lancé d'un ton toujours un peu neutre. Bien sûr qu'il avait remarqué que son cadet était venu sans rien pour le couvrir, et s'il affirmait qu'il aurait plus de place à l'arrière, il parlait surtout pour lui à dire vrai ; autant dire qu'avec ses grandes jambes, il n'était pas au plus confortable à l'avant pour tout un film. Ayant reporté son attention sur le brun, il détaillait à nouveau son visage, presque surpris de le voir avec ses lunettes ; les dernières fois il ne les avaient pas mises, mais il n'empêchait qu'elles lui allaient vraiment bien. Ne retenant pas un petit soupir, agacé de se sentir à la fois vexé par le plus jeune et à la fois intéressé par lui, il chipa quelques pop-corn dans le pot.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 168
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
# Re: Just a moment out of Time
message posté Ven 13 Oct - 23:36 par Keith Bradley
Just a moment out of Time
ft. Reid and Keith

Et merde. Il l'avait mal pris. Keith s'y était attendu mais le fait que le blond lui réponde de la sorte le mettait incroyablement mal à l'aise. Il se sentait con. Ce n'était pas du tout ça, il l'avait compris comme  s'il était le plan de secours alors que ce n'était pas vrai. Le brun ne répondit rien, de toute façon c'était le genre de conversation qui ne mènerait à rien. Reid avait l'air d'être têtu, lui l'était aussi et il ne voulait pas s'engager dans des paroles interminables où il s'excuserait et où le blond ne le croirait probablement pas. De toute façon il n'avait aucun compte à lui rendre. Mais malgré tout ça lui faisait un petit pincement au coeur que Reid pense qu'il pouvait être le plan de secours. Il ne voulait pas qu'il pense ça. Certes, il avait pensé à lui parce que Mel' ne pouvait pas venir, mais ce n'était pas que pour ça. Il avait vraiment envie de le voir. Il se disait que ne pas avoir envoyé de message pendant une semaine était déjà long et semblable à un manque de respect, surtout après la soirée qu'ils avaient passés chez le blond. Et en y repensant il avait envie de l'embrasser à nouveau, surtout lorsqu'il tournait la tête vers lui alors qu'il avait une tête ne montrant aucune émotion. Il avait envie de lui montrer qu'il ne s'en foutait pas. Ce qui était vrai. Il était content de passer cette soirée avec lui et là il avait l'impression d'avoir tout gâché en disant ça. Toutes les vérités n'étaient pas bonnes à dire mais tant pis, Keith était comme ça.

De plus il lui avait clairement fait comprendre qu'il était vexé en lui disant un simple "ça va" presque froid. Keith avait juste poussé un léger soupir avant de jouer sur son téléphone pour se détendre et oublier la gêne qui régnait dans la voiture, parce que pour lui c'était affreusement gênant et il n'avait pas envie de se sentir de nouveau gêné auprès de Reid alors que tout semblait aller bien. Il avait tout gâché. Il était juste trop con et il avait envie de se foutre une claque tant il trouvait ça stupide d'avoir dit ça avant. Mais c'était trop tard pour revenir en arrière désormais donc il devait faire avec et se dire que de toute façon ils allaient voir l'un de ses films préférés, dans une sublime voiture et pour une soirée où il serait un peu éloigné de son quotidien morne et terriblement ennuyant, même si les choses changeaient un peu dernièrement et fort heureusement. Il avait besoin de décompresser désormais, oublier un peu tout ça et simplement attendre de voir comment aller évoluer sa relation au fil des jours. Relation qui n'était plus grand-chose maintenant. Voilà pourquoi il devait s'éloigner. Même si ça lui faisait mal au coeur, il devrait prendre une décision, ça ne pouvait plus durer comme ça, c'était fatigant. Au moins, après ça, il ne se prendrait plus la tête pour savoir s'il avait envie d'embrasser Reid ou qui que ce soit d'autres.

Mais évidemment, en plus de la froideur de Reid un peu plus tôt, il y avait toujours un élément déclencheur qui venait tout gâcher. Julian l'avait vu et Keith se sentait incroyablement con de ne pas avoir regardé tout autour de lui avant de monter tête baissée dans la voiture du blond. Maintenant il allait devoir trouver une excuse. Et il ne savait clairement pas quoi dire alors il décida simplement de ranger son téléphone dans sa poche, tournant lentement la tête vers Reid, le regard et l'expression du visage lui faisait clairement comprendre que oui, il y avait bien un problème. «C'est une bêtise, rien d'important mais ça m'énerve.» avait-il répondu avant de tourner de nouveau sa tête vers devant. Reid avait vraiment choisi un bon emplacement. Keith reprit la parole avant que le blond lui réponde quoi que ce soit. «Sauf qu'on va passer une bonne soirée. Et donc on ne parlera pas de ça.» et Keith était sérieux en disant ça. Il avait décidé de ne rien dire à Reid et de ne rien répondre à Julian pour une bonne raison : il voulait en faire abstraction, juste profiter de cette soirée. Surtout qu'après ce qu'il avait dit au blond il avait peur de ne plus le revoir, qu'il pense être la roue de secours n'importe quand désormais.

Regardant le toit s'ouvrir, il resta collé contre son siège. Il dévisagea Reid au moment où celui-ci lui posa la question de savoir s'il voulait se mettre à l'arrière. Donc il était froid et là il lui demandait ça ? Peut-être voulait-il simplement se montrer juste poli ? Ou peut-être qu'il demandait ça juste parce que lui n'avait pas assez de place pour ses jambes. À ses pensées, le brun acquiesça avant d'ouvrir la portière et de se mettre sur les sièges arrière. Il n'avait pas très froid pour l'instant mais il pouvait sentir que la température descendait au fur et à mesure que le soleil déclinait dans le ciel. Alors oui il aurait probablement froid à un moment. Remarquant que de plus en plus de voitures se garer pour voir le film également, Keith se sentit toujours aussi gêné. Ils ne parlaient plus depuis combien de temps ? Lâchant un nouveau soupir, il tourna de nouveau la tête vers Reid et se décala légèrement pour être un peu plus proche. «Tu  n'es pas mon plan de secours, d'accord ?» avait fermement dit Keith. «Si je t'ai proposé c'est parce que j'avais envie de te voir. Sinon ce ne serait pas à toi que j'aurais proposé. Sinon je serais resté chez moi pour attendre mon copain qui rentrer peu de temps après que tu viennes me chercher.» puis, le regardant toujours il avait pris son bras et s'était ensuite collé contre lui, son bras en dessous du sien. «Et tant pis si tu me crois pas, j'ai envie de passer une bonne soirée.»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 96
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
# Re: Just a moment out of Time
message posté Sam 14 Oct - 10:59 par Reid D. Lloyd


Just a moment out of Time

ft. Keith & Reid



Ayant haussé un sourcil suite à sa question, le blond avait hoché la tête aux première paroles de Keith quand au fait que ce n'était ''rien d'important''. Soit, il n'en demanderait pas plus notamment parce-que ça ne le regardait pas -quoi que ce fait ne le dérangeait absolument pas d'habitude, au contraire- mais également parce-qu'il n'avait pas l'intention de faire mine de se faire du soucis pour lui. Le brun l'avait vexé en lui balançant cette histoire de son amie qui annulait et que donc il l'avait appelé lui suite à cela, alors non, il n'allait pas commencer à s'inquiéter de ce problème qui semblait d'un coup survenu dans la vie de l'employé de la BBC, ayant ainsi détourné son attention de son expression un peu crispée sous l'inquiétude ; ou peut-être était-ce de l'agacement ? Qu'important. Quand Keith surenchéri le fait qu'ils n'allaient pas parler de cela, le blond ne répondit rien, se contentant de zieuter le toit s'ouvrir, puis l'écran. ''Passer une bonne soirée'' qu'il disait, c'était déjà bien compromis pour le coup mais soit, l'Américain pouvait parfaitement faire abstraction de tout ce qui l'entourait, dont Keith ; certes, s'il se mettait à l'ignorer, le plus jeune comprendrait encore plus qu'il était vexé comme un pou mais il s'en fichait pas mal.

Laissant Keith sortir pour se caler à l'arrière, Reid en fit de même, déposant sur le siège avant sa veste avant de se caler contre la paroi du véhicule sur sa droite. Il avait également récupéré les pop-corn et déposé sa bière juste à côté de lui mais il la garderait pour plus tard, mieux valait ne pas tout manger et boire avant le début du film ; rien que de penser à ces gens qui le faisaient, il en était agacé. Le coude déposé sur la portière, main soutenant sa tête, le PDG attendait que le film commence, sans mot dire. Oh il avait bien conscience que son attitude pouvait être complètement démesurée et qu'elle ne plaisait sans doute pas au plus jeune mais tant pis, on ne lui balançait pas qu'il n'était qu'un foutu plan de secours pour espérer avoir droit à un sourire de sa part par la suite.

Le soupire de Keith ne passa cependant pas inaperçu et, quand il se rapprocha de l'aîné, ce dernier se contenta de tourner la tête vers lui en haussant un sourcil des plus condescendants. Et le ton qu'il venait d'employer était franchement directif, lui qui pourtant semblait avoir été jusqu'alors animé d'une réelle gêne, voilà qu'il se mettait à devenir bien plus ferme. Et oui, il était encore plus attirant de la sorte. Gardant toutefois une expression parfaitement indifférente, Reid se contenta d'écouter l'explication de son cadet, amusé de voir qu'il ressentait ce besoin de se justifier ; preuve qu'il ne se fichait pas tant que cela de l'Américain. Ne quittant pas son regard, il s'était laissé faire quand le brun avait pris son bras pour venir encore plus contre lui. Ses derniers mots firent froncer les sourcils de l'aîné qui prit enfin la parole sur un ton presque aussi ferme que celui de l'employé de la BBC. « Mieux vaut pour toi que je te crois, Keith, sinon crois-moi, tu ne passeras pas une bonne soirée. » Et c'était totalement vrai, rien qu'à voir l'ambiance tendue qu'il avait instauré afin de montrer que la vraie raison de sa présence ne lui avait pas plut. Alors oui, mieux valait qu'il croit le plus jeune et, en un sens, il le croyait, même s'il était toujours un peu sur les nerfs.

Après quelques secondes à peine, il ne retint pas un léger soupir et libéra son bras gauche de l'emprise de son cadet pour le passer tout autour de lui, le calant sur sa hanche pour l'attirer encore un peu plus à lui. Sans doute que dans d'autres circonstances, l'Américain lui aurait lancé une remarque acerbe sur le ton qu'avait employé le brun, on ne se permettait pas de parler à Lloyd de la sorte, mais il ne pouvait nier que cette attitude avait été aussi attirante qu'agaçante. Il n'avait donc pas relevé, s'étant contenté suite à ses mots de reporter son attention sur l'écran avant d'à nouveau regarder Keith de cet air relativement indifférent où se lisait encore une certaine colère.

Et le film avait commencé. En un sens, le silence entre eux paraissait toujours aussi gênant, fait qui agaçait franchement Reid. Lui aussi voulait passer une bonne soirée et surtout, il voulait encore profiter de la présence du plus jeune à ses côtés. Hasardant un regard vers lui, concentré sur l'écran avec ses petites lunettes, il soupira légèrement en se disant que oui, après une semaine, il avait foutrement envie de reprendre ses lèvres. Le blond raffermit un peu sa prise sur la hanche du brun, levant sa main libre pour la déposer sur sa joue et lui faire tourner la tête vers lui. Il déposa alors un baiser sur ses lèvres avant de se reculer, son regard à nouveau empreint de ce désir qu'il avait à son égard. « Là, tu es à moitié pardonné » avait-il lancé avec un faible sourire à peine perceptible avant de reporter son attention sur l'écran et chiper quelques pop-corn, comme si de rien n'était.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 168
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
# Re: Just a moment out of Time
message posté Sam 14 Oct - 18:28 par Keith Bradley
Just a moment out of Time
ft. Reid and Keith

Au moins il avait dit ce qu'il pensait, il ne s'était pas défilé. Et puis quoi encore ? Reid et lui étaient assez proches au sens du brun pour qu'il puisse lui dire ce qu'il pensait. Certes ils ne se connaissaient pas plus que ça mais ils s'étaient embrassés, plus d'une fois en plus de ça, ils avaient déjà passé quelques soirées ensemble et ils étaient assez proches pour que Keith pense un peu trop souvent à lui, ce qui était incroyablement agaçant. Mais sa situation avec son compagnon était tellement au point mort qu'il s'autorisait de plus en plus à penser à quelqu'un d'autre. Et puis la soirée qu'ils avaient passés chez le plus âgé avait tout de même créé une certaine intimité entre eux. Intimité que Keith n'avait pas oublié, quand bien même l'ambiance était plus ou moins tendue par sa faute et c'était pour ça qu'il n'avait pas demandé l'avis du blond pour attraper son bras et se mettre contre lui. De toute façon il sentait qu'il aurait froid à un moment ou à un autre, là au moins il serait plus ou moins au chaud le reste de la soirée. Puis il n'y avait pas à dire, c'était toujours mieux de regarder un film contre quelqu'un.

Lorsque Reid lui répondit, Keith l'avait regardé en fronçant légèrement les sourcils. C'était une menace ? Non peut-être pas, mais un avertissement pour sûr. Keith ne pouvait pas nier que ça le faisait légèrement flippé. Reid avait vraiment l'air d'être quelqu'un de dur dans le fond et il l'avait bien compris quand il l'avait vexé un peu plus tôt dans la soirée. Il pouvait prendre ce ton dur qui faisait froid dans le dos. Peut-être que certaines ne se laissaient pas impressionner mais ce n'était pas vraiment le cas de Keith. Même s'il se défendait la plupart du temps et qu'il répondait sans vraiment prendre en compte ce qu'on pouvait lui dire, il avait l'impression que ce n'était pas nécessaire de le faire avec Reid sous peine de le voir énerver peut-être ? Dans tous les cas ce n'était pas ça qui allait le repousser du blond, chacun avait une part un peu sombre, chacun pouvait se montrer froid et chacun avait plus ou moins son mauvais caractère. Keith n'échappait pas à cette règle. «Si je mentais tu crois que je serais collé contre toi à l'instant ? C'est pas mon genre. Et tu sais très bien que je me sens coupable par rapport à mon copain. Je prendrais pas le risque de le faire si je le voulais pas.» avait-il répondu en le fixant droit dans les yeux, leur visage n'étant plus si éloigné que cela. Il ne mentait pas, donc la soirée serait bonne de toute façon et il voulait juste que Reid le croit, ce qui avait l'air d'être le cas.

Au début, lorsqu'il avait dégageait son bras, Keith avait cru qu'il voudrait se décoller de lui, ce qui s'avérait faux lorsqu'il passa son bras dans son dos jusqu'à venir poser une main sur sa hanche, Keith se rapprochant instinctivement de lui. Il avait de nouveau senti ce regard sur lui mais avait finalement tourné la tête vers l'écran avant que le film ne commence. Il suffisait des quelques notes de musique du thème principal de la saga pour que Keith oublie plus ou moins toute la situation autour. Bien sûr, le fait d'être avec Reid n'aidait pas pour qu'il se plonge totalement dans le film. Mais il se sentait bien contre lui et essayait de profiter au maximum. Les minutes avançaient et au final Keith regardait l'écran avec attention. Il avait beau connaître par coeur le film il ne s'en lassait pas. Bientôt il ferait nuit et une douce brise venait de se lever, faisant regretter au brun de ne pas avoir pris de veste. Et lorsqu'il sentit la prise de Reid se raffermir il avait levé les yeux vers lui. Il ne s'était clairement pas attendu à ce que le blond pose ses lèvres contre les siennes mais directement il se rappelait à quel point les baisers de la semaine passée lui avaient manqué. Il n'avait fallu qu'une soirée pour qu'il tombe sous le charme des lèvres de Reid.

Souriant également, il était content de savoir qu'il n'avait pas l'air de lui en vouloir plus que ça. Cependant il n'était pas satisfait du "à moitié pardonner", il voulait l'être totalement. Là il avait clairement l'impression de tromper de Julian, mais en même temps il avait également des doutes sur la fidélité de son copain alors bon. Il savait que rien ne s'arrangerait dans les deux semaines à venir alors il pouvait se permettre de faire plus ou moins ce qu'il voulait, quand bien même il se sentirait coupable à un moment, ce n'était pas le cas pour le moment donc il passait outre. Ainsi, il avait posé sa tête contre l'épaule de Reid pendant environ cinq minutes, essayant de regarder le film sans être perturbé par ses pensées. Il essayait de trouver un moyen de se faire totalement pardonner, mais il ne trouvait rien. Il n'était pas très ingénieux pour ce genre de chose. Collé contre Reid, il tourna finalement la tête vers lui pour déposer un baiser au coin de ses lèvres par pure envie, sans raison apparente avant de mettre une de ses mains sur sa jambe, faisant de petit cercle avec son pouce. «Il faut que je fasse quoi pour être totalement pardonné ?» avait-il demandé tout en regardant l'écran.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 96
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
# Re: Just a moment out of Time
message posté Dim 15 Oct - 22:01 par Reid D. Lloyd


Just a moment out of Time

ft. Keith & Reid



Si le blond n'avait pas soulevé le ton ferme de son cadet, c'était sans doute parce-qu'il avait perçu la sincérité dans ses mots. Oui, il se doutait bien que s'il n'en n'avait pas envie, il ne se serait pas rapproché de lui de la sorte, mais l'idée d'avoir été un plan de secours ne passait toujours pas totalement. Bien sûr, il avait été la première personne à qui il avait pensé lorsque son amie avait annulé alors qu'il aurait pu très bien demander à son petit-ami, c'était une preuve non négligeable qu'il avait eu envie de le revoir mais tout de même. Reid était têtu et savait resté ancré sur ses positions longtemps, trop longtemps, alors même si les mots de Keith l'avaient convaincu, il ne pouvait s'empêcher de se sentir vexé qu'il n'ait pas simplement pensé à lui directement.

Quand le film commença, le ciel était déjà quasiment noir, leur permettant ainsi de voir parfaitement les jeux de couleur et les scènes qui se jouaient sur l'écran. Faisant au mieux pour garder un air indifférent, inaccessible, quand l'employé de la BBC lui adressa un sourire suite à son baiser, le blond avait reporté son attention sur le film, décapsulant sa bière pour en prendre une première gorgée et calant son pied gauche sur son genoux droit. Il avait presque l'impression de jouer à une sorte de jeu du chat à de la souris, comme s'ils se cherchaient sans se trouver même si au fond, il espérait toujours mettre le grappin sur son cadet. Pour une nuit, pourquoi pas plus, parce-qu'au vu de la manière dont il avait eu envie de le revoir ou même prendre ses lèvres, il était évident que le brun ne le laissait pas aussi indifférent qu'il voulait le laisser entendre. Mais ce ne serait rien de plus, Reid n'avait pas l'intention de s'engager dans une quelconque relation. Il en profiterait jusqu'à se lasser mais, pour le moment, il était loin d'avoir envie de passer à autre chose.

Reid n'avait pas bougé d'un iota quand le plus jeune avait déposé sa tête sur son épaule, restant simplement concentré sur le film en prenant tantôt une gorgée de bière, tantôt quelques pop-corn. L'ambiance était nettement moins tendue depuis qu'il l'avait embrassé, ayant affirmé qu'il était ''à moitié'' pardonné. Au fond, il l'était totalement, mais l'Américain avait bien envie de le frustrer encore un peu, espérant toutefois qu'il réagirait à ses propos. Et ce fut le cas. Sentant rapidement ses lèvres au coin des siennes, il avait haussé un sourcil pour tourner la tête vers lui, ne croisant cependant pas son regard puisque Keith avait déjà reporté le sien sur l'écran. La main qui venait de se glisser sur sa cuisse le fit légèrement frissonner, tout comme ces petites caresses qu'effectuait le pouce du plus jeune. Et la question qui suivit son geste n'avait rien d'innocent. Ou peut-être était-ce simplement le PDG qui se faisait des films ? Qu'importait, il était là, à ses côtés, et cette atmosphère intime qu'ils avaient instaurée la semaine passée était peu à peu revenue, inutile de se poser plus de question.

Ne l'ayant toujours pas quitté des yeux, Reid avait calé sa bière dans la pochette du siège juste devant, rapprochant alors son visage de l'oreille de son cadet. « Tu l'es déjà » avait-il simplement chuchoté avant de remonter à nouveau sa main droite pour la reposer sur la joue du brun et lui faire tourner la tête pour planter son regard dans le sien. « Presque » avait-il ajouté en reposant ses lèvres sur les siennes, quémandant un baiser plus approfondi que le précédent. Sa main gauche était doucement remontée dans son dos afin de se poser sur sa nuque pour l'intimer à ne pas se reculer. Dire que les lèvres du brun lui avaient manqué était un euphémisme ; il en avait bien trop envie pour faire comme si de rien n'était et, ne sentant pour l'instant aucune résistance de la part de son cadet, il ne s'en privait pas.

Tout en l'embrassant, légèrement tourné vers lui, il laissa descendre sa main droite le long de son torse, arrivant jusqu'à son ventre en profitant de la musculature qu'il pouvait sentir sous le tissu avant de la remonter avec la même lenteur calculée. À nouveau il la déposa sous le menton du brun, lui faisant doucement tourner la tête en quittant ses lèvres pour déposer les siennes sur sa joue. Un rapide baiser avant qu'il ne se recule pour refixer ses deux orbes bleus dans les siens. « La prochaine fois, Keith, dis-moi simplement que tu avais envie de me voir » avait-il lancé sur un ton sérieux, contrastant légèrement avec son regard où se lisait désormais un désir apparent. Sa main gauche était toujours déposée sur sa nuque, ses doigts s'emmêlant doucement dans ses cheveux, tandis que la droite, s'était recalée sur sa joue afin qu'il ne regarde. Bien sûr, il ne le forcerait en rien, et ses gestes qui étaient provocateurs sans toutefois être trop pressants le prouvaient bien.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 168
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
# Re: Just a moment out of Time
message posté Dim 15 Oct - 23:11 par Keith Bradley
Just a moment out of Time
ft. Reid and Keith

Il avait demandé ça en toute innocence, loin de lui l'idée d'aller plus loin avec Reid. Ils s'embrassaient, c'était déjà amplement suffisant. Cependant il ne pouvait pas nier qu'après réflexion, ce qu'il avait dit pouvait véritablement paraître suspect et il ne voulait pas donner de faux espoir au blond. Pas qu'il n'avait pas envie d'aller plus loin, mais même si les choses allaient vraiment mal entre lui et Julian et qu'il acceptait d'embrasser Reid sans avoir de remords, du moins c'est ce qu'il pensait, il ne pouvait pas non aller trop loin avec, il y avait des limites. Mine de rien, il était encore en couple et il avait quand même du respect pour Julian et pour sa relation. Peut-être que son compagnon n'en avait pas et qu'il avait déjà couché avec bons nombres d'autres personnes, mais ça ne restait que des hypothèses. Et s'il l'apprenait, il ne se sentirait pas plus à l'aise avec le fait de coucher comme ça juste pour rendre la pareille à Julian. Donc il essayait de se convaincre que Reid n'avait pas vu ça de façon trop ambigüe. Il avait vraiment peur de ça. Parce qu'il savait aussi que si ça allait trop loin, il ne pourrait pas résister au blond et c'était justement ce qu'il voulait, lui résister. Ne pas faire paraître cette attirance, même si c'était carrément trop tard pour ça. Le fait d'être en plus lui faisait se dire qu'il ne devrait pas trop en montrer à Reid.

Pourtant, alors qu'il avait pris des popcorns, il avait eu un frisson lorsqu'il lui avait chuchoté à l'oreille. Ce n'était clairement pas ce qu'il fallait faire pour qu'il résiste, Keith était en train de succomber. Il avait envie de l'embrasser à nouveau. Avalant les conneries qu'il venait de manger, sentant de nouveau la main de Reid contre sa joue, il le regardait désormais droit dans les yeux. Toujours aussi beau, toujours aussi hypnotisant. S'il avait su en lui rentrant dedans qu'ils en seraient là aujourd'hui il n'aurait pas trouvé ça crédible du tout. Pourtant si, il en était bien là aujourd'hui, collé contre ce type, à tromper, plus ou moins, son petit copain. Fronçant légèrement les sourcils quand le blond revint sur ses paroles pour lui dire ce "presque" Keith avait eu l'intention de l'embrasser à nouveau, sauf que l'aîné l'avait devancé. Apparemment il avait bien compris qu'il en voulait encore. Pourquoi ? Il s'en fichait pas mal à l'instant, il aimait beaucoup trop l'embrasser, il s'en rendait compte. Et le blond n'aurait même pas eu besoin de mettre sa main dans sa nuque pour que Keith appuie un peu plus ses lèvres contre celles de Reid.

Et il aurait eu envie que le baiser ne s'arrête pas, heureusement que l'aîné ne semblait pas le vouloir non plus. Sentant la main de Reid sur son ventre il avait de nouveau frissonné, que ce soit à cause du contact qu'il avait avec le blond qu'à cause du froid qui se faisait un peu plus présent. Et puis le contact se rompit, rendant Keith plus ou moins gêné et surtout désireux d'un nouveau baiser. Il avait encore une fois trouvé ça trop court, mais il ne pouvait pas abuser non plus. Et il venait de lui offrir un nouveau bisou sur la joue. Le regardant droit dans les yeux, Keith avait fait un long soupir. Il avait acquiescé aux propos de Reid, remarquant aussi à l'instant que ses lunettes étaient de travers. Tant pis. Il avait probablement l'allure d'un con mais il était trop hypnotisé par le moment. Heureusement qu'il faisait nuit, il n'aurait pas assumé que tous les spectateurs les voient s'embrasser comme ça. Là, au moins, il se sentait vraiment bien, seul avec Reid, presque. «Ok. J'avais envie de te voir alors. Même si je pensais pas qu'on irait jusque-là. Je pensais que t'aurais plus envie de m'embrasser vu que la soirée s'est terminée un peu rapidement la dernière fois...» et c'était vrai en y réfléchissant bien.

Finalement, il tourna légèrement sa tête vers l'écran pour faire comprendre à Reid qu'il voulait regarder le film désormais, s'il continuait à le fixer il l'embrasserait probablement de nouveau. Il avait bien vu ce désir au fond des yeux du blond, il l'avait vu parce qu'il éprouvait exactement le même et il ne voulait pas que celui-ci le submerge. Regardant donc l'écran de nouveau, il se mit contre l'aîné, glissant légèrement pour être un peu plus bas et que sa tête soit bien calée contre son épaule alors qu'il passa lui aussi un bras dans le bas du dos de Reid et que son autre bras vint sur le ventre du blond, Keith l'encerclant totalement désormais. Et pourtant, malgré le fait que le corps de Reid soit incroyablement chaud, il remarquait à quel point sa chemise était fine. L'air frais pénétrait beaucoup trop facilement. «C'est normal qu'il fasse aussi froid ?» avait-il demandé en prenant quelques popcorns. Mine de rien le film avançait et bientôt ce serait la fin, ce que Keith n'avait pas du tout envie de voir arriver.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 96
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
# Re: Just a moment out of Time
message posté Dim 15 Oct - 23:57 par Reid D. Lloyd


Just a moment out of Time

ft. Keith & Reid



Suite à son dernier baiser, le blond ne s'était pas privé pour attarder son regard sur le visage de son cadet. Certains le qualifieraient de ''beau-gosse'' et ce ne serait pas entièrement faux mais ce n'était pas tout, ce n'était pas que ça. Bien sûr il plaisait énormément à l'aîné, sinon il ne se serait pas encombré à accepter son invitation ni même à être aussi proche de lui, mais toutes ces petites manies qu'il avait, ces joues rosies par la gêne, ses lunettes légèrement de travers dont il ne semblait même pas se rendre compte, toutes ces petites choses qui faisaient qu'il avait ce qu'on appelle ''un truc en plus'', un petit quelque chose qui ne laissait pas l'homme d'affaires de marbre. Il n'avait pas oublié son objectif premier de le mettre dans son lit, mais il ne pouvait nier d'un autre côté qu'il lui plaisait bien plus que ce à quoi il s'était attendu au départ. Au moins, le temps d'un moment, il pourrait profiter d'une personne qui, pour l'instant, lui plaisait à A à Z. bien sûr, il y avait ces petits détails qui chiffonnaient l'Américain, comme ses mots mal amenés sur sa présence ici ou le fait qu'il ait déjà un petit-ami, mais ce n'était que des futilités comparé à la manière dont il le voulait.

Ne quittant pas du regard les yeux clairs de son cadet, l'aîné avait rabaissé la main qui était sur sa joue pour la déposer sur son genou, haussant un sourcil amusé à ses propos.Le brun ne pensait pas qu'ils iraient ''jusque là'' ? Ce n'était rien pourtant, que de simples baisers qui, certes, étaient loin de laisser de marbre le PDG, mais ce n'était pas grand chose comparé à tout ce qu'ils feraient si vraiment ils allaient ''loin''. Il jugea cependant plus prudent de ne pas soulever ce fait, se doutant pertinemment que pour Keith qui culpabilisait déjà vis-à-vis de ce Julian, c'était sans doute déjà trop. Reid se contenta donc d'une réponse simple. « Ne tire pas de conclusions trop hâtives. » Des propos vrais qui, malgré son ton légèrement amusé et son sourire, avaient été parfaitement sérieux. Le brun ne savait rien de ce qui se jouait dans la tête de son aîné, et heureusement, sinon nul doute qu'il serait déjà retourné à sa petite routine complètement bancale et ennuyante.

L'observant encore quelques secondes alors qu'il reportait son attention sur le film, Reid en fit de même, redescendant sa main gauche dans son dos lorsque l'employé de la BBC se colla à nouveau à lui pour la recaler sur sa hanche. Il ne put retenir un léger sourire quand Keith passa également un bras sur son ventre, l'encerclant comme s'il n'y avait plus vraiment de barrière entre eux. Certes, il y en avait toujours et pas des moindres, mais si quelqu'un les voyait de la sorte, il penserait assurément qu'ils étaient en couple. Hors ce n'était ni le cas pour le brun qui avait quelqu'un d'autre, ni pour Reid pour qui l'engagement était un concept aussi flou qu'angoissant ; et cet engagement était évitable à partir du moment où il n'y avait pas de sentiment. L'homme d'affaires saurait fuir avant, comme il l'avait toujours fait, il en avait l'intime conviction.

À la question de son cadet qui semblait avoir froid, il haussa un sourcil. « Nous sommes en automne, Keith, c'est normal oui » avait-il répondu sur un ton relativement neutre avant de se détacher du plus jeune pour se pencher en avant et récupérer sa veste déposée sur le siège conducteur. Se tournant à nouveau vers le brun, il la déposa autour de lui sur ses épaules, en tenant le col de ses deux mains en souriant légèrement. « Et je me retrouve encore à te prêter mes vêtements. » A croire que Keith faisait exprès, même si le blond se doutait bien que ce n'était pas le cas. Repassant son bras gauche autour de lui, sous la veste, il se mit légèrement sur le côté pour être de trois-quart face à lui et le retirer contre son torse, sa main droite se déposant sur sa cuisse.

Quelques minutes à peine passèrent avant qu'il ne tire légèrement sur le bas de la chemise du brun de sa main gauche, la déposant finalement au bas de son dos à même la peau. Keith n'avait en effet pas très chaud, en témoignait son corps légèrement tremblant et sa peau un peu plus froide que la main de l'aîné ; quoi qu'il n'était pas une référence, sa température corporelle ayant toujours été un peu plus élevée que la moyenne il dégageait ainsi plus de chaleur. « Si vraiment tu as trop froid, on peut refermer le toit et mettre le chauffage tu sais » avait-il lancé d'un ton calme quoi que toujours un peu hautain. Bien sûr, s'ils fermaient le toit, ils devraient sans doute se replacer à l'avant pour terminer le film sans être gêné par le plafond du véhicule mais mieux valait sans doute cela que de risquer que le plus jeune ne tombe malade.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Just a moment out of Time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-