Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

fight for the fairy tales it does exist (willow)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 8842
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : harvey newton-haydon
» Âge : trente-deux ans
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jin hyun kwon (lee sh)
# fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Jeu 12 Oct - 13:43 par Cole Leary
fight for the fairy tales it does exist. ✻✻✻ Cette fille hantait ses pensées depuis plusieurs jours, comme si derrière ses paupières closes dansaient sans cesse sa silhouette depuis qu'il avait posé pour la première fois ses yeux sur elle. Elle n'avait rien à voir avec le genre de filles qu'il fréquentait habituellement, la plupart du temps ses danseuses dévergondées qui se battaient pour coucher avec lui. Peut-être que ce qui lui plaisait tant dans cette jeune inconnue c'était le fait qu'elle l'avait repoussé, qu'il avait insisté pour avoir ce rencard. Et au fond de lui il était intimement persuadé qu'elle n'avait accepté que pour qu'il lui fiche la paix. Mais il avait fait des efforts ce jour-là Cole, il ne comptait pas jouer sur son terrain de jeux habituels en l'emmenant dans un bar bondé mais il allait goûter au plaisir de prendre un délicieux café en sa charmante compagnie, il avait même troqué ses vêtements habituels pour se vêtir d'un costume élégant ; c'est qu'il sortait le grand jeu pour la jolie Willow. Il sentait une boule se former au creux de son estomac alors que les minutes s'écoulaient, la boule qui s'intensifiait alors que ses pieds le guidait vers le beth's bistrot, lieu de rendez-vous où il allait retrouver celle qui hantait ses pensées. Est-ce qu'elle avait quelque chose de plus qu'une autre, il n'en savait franchement rien. Cole n'était pas le genre d'hommes sentimentales et romantiques et il ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait avec cette jeune femme en particulier. Il se sentait débile, juste complètement con. Lui qui attirait les femmes comme la lumière attirait les papillons de nuit, il se retrouvait dans une situation inconnue dans laquelle c'était lui qui avait le rôle du papillon. Il poussa la porte du restaurant, et poussa un soupir au même instant. D'un rapide regard il constata qu'elle n'était pas arrivée et se dirigea donc vers une table à laquelle il s'installa pour l'attendre, se demandant si elle n'allait tout simplement pas lui poser un lapin.

✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 6966
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : emma watson
» Âge : 27 ans née le huit février
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Jeu 12 Oct - 19:36 par Willow E. Hopkins
fight for the fairy tales it does exist
ft. Cole


Je marchais les derniers mètres sur le trottoir qui me séparaient de la voiture de taxi à l’entrée du Beth Bistrot. Je marquais un temps d’arrêt tous les deux mètres, prête à faire demi-tour dès que ma raison en déciderait. Pourtant ma main attrapa vivement la poignée de la porte que je poussai avant d’entrer. Quelle idée j’avais eu d’accepter ce rendez-vous. Je voulais juste qu’il me laisse tranquille mais maintenant que l’heure était arrivée, je n’arrivais pas à me décider à lui poser un lapin. Je me dis souvent que je suis trop bien élevée. Je n’arrive jamais à être méchante avec autrui et même si j’avais eu envie, à de nombreuses reprises, de faire demi-tour, je ne pouvais pas jouer aux pestes avec lui. Je ne le connais pas assez que pour avoir une raison d’en arriver là. Je me forçais à me dire que je ne risquais rien et que je gagnerais un peu de bon temps, hors de mes habitudes, souvent seule à l’appartement. Voir du monde ne peut être que bénéfice pour ma sociabilité. J’avais tellement hésité à venir que j’avais pris assez de retard. Je ne supporte pas les gens en retard, et pourtant, cette fois c’est moi la fautive. Je soufflai un coup et j’avançai dans le restaurant en cherchant des yeux, ce charmant jeune homme qui me tiendrait compagnie pour la soirée. J’étais capable de reconnaître qu’il n’abimait pas du tout les yeux et que c’était parfois difficile de le regarder en lui parlant mais j’avais l’impression que quelque chose me dérangeait. Je suis devenue bien compliquée depuis mon divorce et parfois je me demande si je ne juge pas les gens trop vite. Mais étant venue jusqu’ici c’est que je laisse encore le bénéfice du doute. Je le vis alors déjà installé à une table. Je me crée un chemin au milieu des autres tables. « Salut » dis-je un sourire aux lèvres. Il est d’ailleurs rare de me voir sans un beau sourire. Je ne sais pas trop comment je dois me comporter pour saluer les gens. J’enlève alors mon manteau qui me donnait chaud. « Je suis désolée pour mon retard. J’espère que tu n’attends pas depuis trop longtemps. »
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 8842
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : harvey newton-haydon
» Âge : trente-deux ans
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jin hyun kwon (lee sh)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Jeu 12 Oct - 20:47 par Cole Leary
fight for the fairy tales it does exist. ✻✻✻ Pour une fois il était arrivé en avance au rendez-vous, peut-être parce qu'il avait envie de faire bonne impression auprès de la jeune femme. Il se souvenait simplement de son prénom, seule information qu'il avait réussit à glaner auprès d'elle. Il avait bien comprit qu'elle était réticente à se rendre à ce rendez-vous, seulement à l'accepter en réalité. Cole croisa ses mains sur la table, il se sentait réellement idiot de se tenir là et bien des fois il avait songé à annuler tout simplement ce rendez-vous pour faire taire cette boule douloureuse formée dans le creux de son ventre. Il s'était installé à une table dans un coin du restaurant pour un peu plus de tranquillité, il avait l'air d'un enfant qui allait avoir son premier rendez-vous avec son amoureuse. Mais Cole n'était pas un enfant, et elle n'était pas son amoureuse. Une présence le sortit de ses pensées, lui arrachant un sourire. « Je suis désolée pour mon retard. J’espère que tu n’attends pas depuis trop longtemps. » elle était ravissante et envoûtante. Il se plaisait à penser que elle aussi avait fait un effort supplémentaire pour lui plaire mais au fond, la conscience qui parlait, il savait bien que ce n'était pas le cas et qu'elle avait sans doute fait demi-tour plusieurs fois en venant jusqu'ici. « Je viens à peine d'arriver, ne t'en fais pas. » il était aussi surprit de la voir ici en réalité, peut-être que ça se voyait sur son visage d'ailleurs avec ce sourire béat du parfait imbécile. Heureusement elle ne connaissait pas toute la vérité à son sujet sinon elle n'aurait jamais accepté ce rendez-vous même pour se débarrasser de lui et il se jurait presque de ne jamais évoquer le sujet, tout du moins sauf si ils avaient un jour une relation sérieuse, mais il n'y songeait pas encore vu le peu de chance qu'il avait avec la demoiselle. Il attrapa la carte des pâtisseries pour la tendre à la jeune femme « Prends ce que tu veux, c'est moi qui régale. » parce que lui, personnellement, toutes les pâtisseries sur cette carte lui donnaient l'eau à la bouche. La boule au creux de son ventre commençait à disparaître alors qu'il était satisfait de la voir devant lui, lui qui avait tant eu peur de ne pas la voir arriver du tout. Il glissa sa main derrière sa nuque, visiblement gênée. « Je suis heureux que tu sois venue. »


✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 6966
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : emma watson
» Âge : 27 ans née le huit février
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Jeu 12 Oct - 21:58 par Willow E. Hopkins
fight for the fairy tales it does exist
ft. Cole


Je me forçais à respirer le plus calmement possible. Un peu comme dans les films où les gens angoissent pour rien. Je me focalisais sur chacune de mes expirations et inspirations. Je stressais mais ça ne se voyait pas. Durant la majorité de ma vie, j’avais réussi à cacher aux gens la souffrance que j’avais pu ressentir. Même les gens les plus proche de moi n’y avaient vu que du feu. Alors cacher au monde un peu de stress, c’était en quelques sortes, un jeu d’enfant. Mais l’inconnu me déstabilise. J’aime le contrôle sur mes faits et gestes, sur ma vie en générale. Mais lorsque l’on rencontre de nouvelles personnes, c’est impossible de contrôler quoi que ce soit. Et pour une fois je dois me laisser aller. C’est difficile mais au final je ne risque rien. Enfin je crois. J’ai du mal à me dire que ce bellâtre qui se trouve devant moi pourrait être dangereux pour moi. On m’a souvent répété que les apparences sont trompeuses mais je refuse d’y croire. La preuve je suis là et je suis persuadée que je peux tenir éloigné la poisse quelques instants. Mon sourire s’élargit de plus belle quand il m’annonça qu’il n’attendait pas depuis longtemps. J’ignore s’il me tient ses propos pour éviter que je culpabilise encore plus de mon retard. J’avais pris place sur la chaise qui lui faisait face. Les coudes sur le bord de la table, je me retenais de ne pas jouer avec mes doigts. Signe d’un mal aise engendré par le stress. La carte qu’il avait tendue m’occupa l’espace de quelques instants. Mon regard balayait la liste des bonnes choses à déguster.  Je n’arrivais pas à me concentrer sur les différents choix qui se proposaient à moi. Puis il me sortit de ma rêverie culinaire quand il reprit la parole. « Pour être franche j’ai pas mal hésiter à venir. Mais je ne regrette pas mon choix. » La franchise ne peut pas faire de mal. Après tout, je suis là donc c’est plutôt positif comme paroles. Mes yeux reprirent la direction du menu que je tenais entre les mains.  « Y a trop de choix. » Mon ventre aurait bien répondu à chacune des propositions avec l’envie de tout avaler. « Tu me conseilles quoi ? » Je passai mon regard au-dessus de la carte. J’ignorais s’il avait déjà gouté quoi que ce soit de la liste mais ça m’aiderait à choisir. Et si je n’avais pas peur de grossir j’aurais pu prendre le tout. De peur de laisser des blancs parfois je pose des questions un peu idiote mais qui évite l'angoisse du silence.  
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 8842
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : harvey newton-haydon
» Âge : trente-deux ans
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jin hyun kwon (lee sh)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Ven 13 Oct - 13:54 par Cole Leary
fight for the fairy tales it does exist. ✻✻✻ Cole n'avait pas proposé ce lieu de rendez-vous pour rien, il en avait entendu parler maintes fois dans les rues londoniennes comme étant un restaurant incontournable pour goûter à la célèbre et délicieuse gastronomie française. Il n'était certes pas un habitué de cette cuisine en particulier ni de ce restaurant mais le peu de fois où il y avait mit les pieds il n'avait jamais été déçu et s'était toujours juré de revenir y passer un midi pour goûter aux plats ou un après-midi pour leurs diverses pâtisseries et voilà que son souhait se réalisait en l'agréable présence de Willow. Tout ce qu'il espérait en réalité c'était que le rendez-vous se passe bien, malgré tout il avait toujours peur de faire des gaffes et redoutait la célèbre question sur ses activités professionnelles. Même si il ne pouvait pas lui déclarer qu'il était mafieux proxénète, répondre « propriétaire d'un club de strip-tease » ne faisait pas meilleur genre, peut-être pouvait-il sortir la même excuse qu'à Marlon la première fois qu'il l'avait raconté à savoir « propriétaire d'une boîte de nuit. » Peut-être qu'elle allait penser de lui que c'était un homme fêtard incapable d'être sérieux mais au moins elle n'aurait pas en tête qu'il voyait des strip-teaseuse tous les jours. « Pour être franche j’ai pas mal hésiter à venir. Mais je ne regrette pas mon choix. » un sourire idiot flotta sur ses lèvres, finalement il avait peut-être bien fait d'insister de la sorte jusqu'à ce qu'elle accepte son invitation. Et elle allait encore moins le regretter au fil des minutes et des heures parce qu'il comptait bien se montrer tout à fait charmant à son égard. « Tu me conseilles quoi ? » il jeta un rapide coup d'oeil sur la seconde carte des pâtisseries, fit une petite moue signe qu'il réfléchissait avant de plonger son regard dans celui de la jeune femme « si tu aimes leur citron, leur tarte au citron meringuée est excellente. » il marqua un léger silence avant de reprendre « sinon les profiteroles c'est un délice aussi. » Il glissa son regard sur son visage pour observer ses délicats traits, ses lèvres fines et ses magnifiques yeux, à se comporter de la sorte il se faisait peur à lui-même alors qu'il frôlait le sentimentalisme dont il ne faisait habituellement pas preuve. Mais ils n'allaient pas discuter pâtisseries tout l'après-midi, aussi il s'engagea sur la fameuse pente glissante qu'il redoutait tant « alors willow, que fais-tu dans la vie ? Laisse moi deviner ... tu es vétérinaire ? »


✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 6966
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : emma watson
» Âge : 27 ans née le huit février
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Ven 13 Oct - 15:54 par Willow E. Hopkins
fight for the fairy tales it does exist
ft. Cole


Il est rare que je mange des pâtisseries hors de chez moi. Comme j’aime cuisiner, la plupart du temps je préfère gouter ce que je prépare plutôt que de dépenser de l’argent pour manger de la nourriture d’autrui. Tout en regardant la liste des différents choix, je ne savais que prendre. Je n’ai pas l’habitude de manger de telles pâtisseries et j’avais peur de le regretter. Autant demander l’avis de mon partenaire pour être sûre de faire le bon choix. J’attendais qu’il me réponde et je pris le temps de l’admirer. Il était séduisant. Et en plus il n’avait pas l’air d’être un mec « débile ». En quelques mots il semblait parfait. Et comme la perfection n’existe pas je ne pouvais m’empêcher de me demander ce qu’il cachait. Il devait bien avoir un défaut et j’aimerais savoir ce qu’il en est avant qu’il ne parvienne à me duper par sa perfection. Il me ramena à la réalité que j’en oubliai mes interrogations. Le choix était encore plus dure à faire car ce qu’il me proposait semblait appétissant. J’étais incapable de faire un choix. « Je suis trop faible pour choisir, je vais prendre les deux. » Soit il allait penser que je suis trop gourmande. Mais par chance, mon physique prouve le contraire, bien que les excès de nourriture peuvent très vite se voir quand je ne fais pas attention. Ou soit il va penser que je suis incapable de prendre des décisions. Mais en ce qui concerne la cuisine, c’est souvent le cas. Et si l’envie de me revoir lui reprend, il s’en rendra vite compte. Je refermai la carte avant de la déposer sur le coin de la table. Je n’étais toujours pas très à l’aise, pourtant le temps commençait à passer. Pour éviter que ma petite gêne ne se remarque, je tente de poser mon regard vers lui. Je sais très bien qu’une fois qu’on regarde ailleurs que vers la personne avec qui l’on parle, on montre directement l’ennui qui nous habite. Et je refuse qu’il puisse penser cela. C’est difficile de regarder quelqu’un qui vous déstabilise un peu. Après tout il semble être le genre de mec sur lui, ce qui est mon tout opposé. Par conséquent, c’est très difficile de lui faire face tout en se sentant à la hauteur. Mais je ne peux pas être meilleure que celle que je suis. Mais il sembla s’intéresser à cette petite personne que je m’efforce d’être au mieux. « alors willow, que fais-tu dans la vie ? Laisse moi deviner ... tu es vétérinaire ? » C’est bien la première fois qu’on pense que ma vie se résume à soigner les animaux. Après tout je les aime bien mais à petite dose et jamais je n’aurais pu faire ce métier aussi intéressant. Les études je n’ai pas pu en accomplir beaucoup et parfois j’ai honte d’annoncer que mon rêve d’être avocate se termine par être la «pro de la paperasse ». C’est toujours mieux que de vivre dans la rue. « Bien essayé mais bien que j’aime les animaux, le seul dont je m’occupe est un chat. » Vu qu’il semblait loin du domaine dans lequel j’exerce, je ne peux le laisser jouer aux devinettes pendant des heures entières. « Je suis secrétaire juridique. Je suis l'esclave de certains avocats. » Autant être direct plutôt que de commencer à entrer dans les détails de mes tâches quotidiennes. « Et toi ? Ton métier est plus fun que le mien ? » Ce n’est pas très difficile de trouver mieux à faire.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 8842
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : harvey newton-haydon
» Âge : trente-deux ans
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jin hyun kwon (lee sh)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Mer 18 Oct - 11:40 par Cole Leary
fight for the fairy tales it does exist. ✻✻✻ Elle avait les traits fins, un sourire à tomber. Elle n'était pas le genre de femmes qu'il regardait habituellement, son regard le plus souvent perdu sur le corps de ses danseuses sans réellement les voir ; se demandant ce qui clochait chez lui pour qu'à son âge il soit toujours dans l'amusement, dans l'incapacité d'être fidèle. Pourtant lorsqu'il posait son regard sur le visage lumineux de la jeune femme il ressentait cette envie de faire un effort pour lui plaire, il se sentait idiot d'avoir un tel comportement alors qu'il la connaissait à peine. Peut-être que les coups de foudre existaient, après tout. Il leva les yeux au ciel à sa propre pensée avant de replonger son regard dans celui de la beauté qui lui tenait compagnie. « Je suis trop faible pour choisir, je vais prendre les deux. » son rire mélodieux s'échappa de sa gorge, elle avait l'air gourmande Willow mais ça lui plaisait. Parce qu'elle ne cherchait pas à lui plaire par tous les moyens à l'inverse de ses danseuses, elle ne cherchait pas à se priver par peur du regard qu'il allait poser sur elle et c'était peut-être la raison principale pour laquelle il s'intéressait à elle en réalité. Il releva son regard vers le serveur qui s'était approché d'eux « Deux tartes au citron et deux profiteroles, s'il-vous-plaît. » il lui adressa un large sourire, dévoilant sa dentition blanche parfaite, il n'allait pas l'abandonner dans sa gourmandise. La discussion maintenant portée sur leur métier respectif commençait à creuser un trou dans le creux de son ventre, trou dans lequel le stress devenait dévastateur. Il se sentait pourtant très calme en apparence mais déjà de nombreux mensonges commençaient à fleurir dans un creux de sa tête. En plus de cela il était totalement à côté de la plaque sur le métier de la jeune femme.  « Je suis secrétaire juridique. Je suis l'esclave de certains avocats. » il haussa un sourcil, assez surprit par sa réponse. Et surtout par la manière dont elle se qualifiait. « L'esclave ? Ils sont si horribles que ça ? » il ne savait pas vraiment à quoi correspondait son métier, elle devait trier des dossiers ? prendre des rendez-vous entre clients et avocats ? apporter des cafés ? non c'était peut-être le rôle des stagiaires ça. Et comme redouté, elle lui avait retourné la question.  « Je suis propriétaire d'un club ... de strip-tease. » il se mordilla la lèvre, il avait opté pour la vérité - du moins une part de vérité pour éviter d'accumuler les mensonges - parce qu'il ne pouvait définitivement pas partir sur de bonnes bases avec elle en lui mentant. Mais omettre de dire qu'il était un mafieux proxénète ne relevait pas du mensonge, non ? Il ferma les yeux quelques secondes, souffla.  « J'espère que ça ne sera pas un motif pour me fuir. »



✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 6966
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : emma watson
» Âge : 27 ans née le huit février
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Mer 18 Oct - 12:46 par Willow E. Hopkins
fight for the fairy tales it does exist
ft. Cole


Me forcer à plaire à quelqu’un. Trop peu pour moi. Je ne supporterais pas être le genre de fille sans personnalité, prête à entrer dans un moule juste pour qu’on finisse par la regarder. Je sais bien que j’ai des défauts et que je ne suis pas parfaite, mais je préfère que peu de gens m’apprécient telle que je suis plutôt que d’être aimée par tout le monde au travers d’une personnalité qui n’est pas la mienne. Je prenais un risque en faisant part de ma commande. Une femme dite « classique » aurait sans doute fait un choix et le mien pouvait passer pour un acte rebelle. Mais quand je l’entendis passer commande, mon sourire s’élargit. Il ne me trouvait pas « stupide ». Parfois, quand on refuse de rentrer dans un moule et quand on agit à l’opposé, on peut donner l’impression de vouloir uniquement se faire remarquer. Personnellement j’avais juste envie de combler une petite faim et je n’allais surement pas me priver de peur d’heurter la sensibilité d’un homme. J’avais tout de même eu peur de sa réaction. J’ignore pourquoi mais j’avais besoin qu’il me voit de manière positive et qu’il ne me juge pas. Il est rare que je veuille plaire à quelqu’un mais je ne voulais pas regretter d’être venue surtout en me faisant jeter pour un trait de personnalité. « Deux tartes au citron et deux profiteroles, s'il-vous-plaît. » Son sourire éclatant me rassura. Il ne s’était pas forcé à faire un choix identique à moi juste pour ne pas me vexer. Je me trompais peut-être mais je n’avais pas envie d’y croire. Comme à toute rencontre, la discussion était classique. Quand on ne connait pas bien les gens, il est normal d’essayer d’en apprendre un maximum et la vie professionnelle est un point important. « L'esclave ? Ils sont si horribles que ça ? » Je me rendis compte que j’étais peut-être aller un peu loin. Si mes patrons se trouvaient dans les environs, je doute qu’ils apprécieraient ma façon de parler. Mais c’était un peu ce que je ressentais quand je terminais ma journée de travail. J’apprécie le domaine dans lequel j’exerce mais c’est tellement loin de mes rêves que je suis sans doute jalouse d’être simplement celle qui fait les petites tâches secondaires.  « Non. Je dois reconnaître que j’ai de la chance avec mes patrons. » Je sais que ça pourrait être pire et je ne peux pas mentir et dire qu’ils sont horribles. En plus, il se pourrait que Cole les connaît et qu’il aille rapporter ma façon de penser. « J’ai parfois l’impression d’être plutôt une domestique qu’une secrétaire. » Entre faire le café, sortir les poubelles et faire leur course, j’ai très peu de temps pour effectuer les vraies tâches d’une secrétaire mais je ne peux pas me plaindre. Ils prennent le terme d’assistante à cœur et me demande tout ce dont ils ont envie. Ils n’ont pas non plus envie d’engager une personne supplémentaire et je peux les comprendre. En attendant j’assume mes tâches sans râler. Logiquement je posai la question en retour me demandant ce qu’il peut bien faire de ses journées. Je m’attendais à tout, sauf à ça. « Je suis propriétaire d'un club ... de strip-tease. » Heureusement que notre commande n’était pas encore arrivée car je pense que je me serais sans doute étranglée avec une bouchée de sucrerie. Ne pouvant cacher mes émotions, mon visage devait sans doute refléter la surprise qui m’avait envahie. L’espace de quelques secondes, je me demandai si c’était une blague ou s’il était sérieux. Je tentai de répondre quelque chose puis ma bouche se referma aussi vite. Ne sachant en réalité que répondre. «J'espère que ça ne sera pas un motif pour me fuir. » Fuir ? J’aurais pu mais en fait je n’en avais pas envie. Je pense que dans le fond j’étais curieuse. Curieuse de quoi ? Je n’en sais trop rien. De ce que j’avais pu comprendre ce genre de business rapporte beaucoup donc je peux comprendre ce choix. « Je dois reconnaître que je ne m’attendais pas à ça. » J’ai même cru à une blague. « Je pense que ce ne serait pas une raison suffisante pour fuir. »  Après tout on ne peut juger quelqu’un sur son métier. Maintenant tout dépend de la manière dont il gère son business. S’il fait juste que donner du travail à des jeunes femmes, je ne vais pas lui reprocher ça. Sauf si elles sont forcées d’y travailler mais c’est une autre histoire. « Je ne vois pas où est le mal à donner du plaisir aux yeux masculins. Si ça se limite à ça bien sûr. »  Si les hommes veulent dépenser des sous pour mater des meufs c'est leur problèmes. Mais c’est parfois difficile de trouver la limite entre les strip teaseuses et celles qui font le trottoir. Bien entendu ça dépend toujours de ceux qui les engage. Mais je me demandais si Cole en profitait ou si c’était juste un business comme un autre. Au final nous ne sommes pas un couple donc il fait ce qu’il veut de son intimité. Même si la question cogitait dans ma tête je n’osais pas lui demander.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 8842
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : harvey newton-haydon
» Âge : trente-deux ans
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jin hyun kwon (lee sh)
# Re: fight for the fairy tales it does exist (willow)
message posté Hier à 13:28 par Cole Leary
fight for the fairy tales it does exist. ✻✻✻ Plus les minutes défilaient plus il était heureux et satisfait d'avoir proposé cet endroit comme lieu de rendez-vous ; même si les clients se manifestaient à droite et à gauche ils étaient tous les deux relativement tranquilles à leur table, le personnel du restaurant se montrait chaleureux et souriant et les mets proposés sur la carte avaient tous de quoi mettre l'eau à la bouche. Le stress qui engourdissait ses membres encore quelques minutes auparavant semblait disparaître au fil de la conversation, même si dès qu'il posait son regard sur le visage de la jeune femme il ressentait à nouveau les papillons virevolter dans le creux de son ventre. Une sensation étrangère que ce grand séducteur n'avait jamais connu auparavant et qu'il n'arrivait d'ailleurs pas à s'expliquer. Mais il avait envie de faire les choses biens avec la jeune femme, ne pas se comporter comme il le faisait habituellement à enchaîner les conquêtes - d'ailleurs la jeune femme ne semblait pas être du genre « adapte des coups d'un soir » et tant pis si il allait se mettre ses danseuses sur le dos parce qu'il n'allait plus les calculer, la jeune femme qui se tenait face à lui valait sûrement tous les sacrifices du monde. Ou peut-être que les papillons inexplicables dans son ventre étaient responsables de cette vision de penser. « J’ai parfois l’impression d’être plutôt une domestique qu’une secrétaire. » il leva les yeux au ciel, il ne supportait pas ce genre de système hiérarchie ; sans doute avait-elle fait des études et passé des diplômes pour obtenir cet emploi et ce n'était pas correct de leur part de la traiter comme une domestique. Il l'imaginait du coup assez bien la voir aller chercher les enfants de ses patrons à l'école, promener leur chien infernal, un peu comme dans « le diable s'habille en prada » en fait. « Je suppose que tu peux pas leur dire d'aller se faire voir ? » en tout cas sans risquer de se faire virer de son poste. Un sourire amusé étirait ses lèvres, pas pour se moquer de la jeune femme mais pour se moquer de son propre comportement à lui alors qu'il songeait déjà à rencontrer ses patrons pour les remettre à leur place en espérant qu'un mafieux irlandais arrive à ce genre de chose - mais il savait jouer avec la peur des gens, après tout - ou lui proposer un poste plus haut placé dans des entreprises sur lesquelles la mafia irlandaise avec la main. Mais c'était sans doute beaucoup trop tôt pour faire une telle proposition. « Je pense que ce ne serait pas une raison suffisante pour fuir. » un soupir de soulagement à peine audible s'échappa de ses lèvres. Il était soulagé, ouais, de ne pas la voir prendre ses jambes à son coup et de ne pas porter de jugement sur lui, évidemment il ne comptait pas aller plus loin dans ses explications. Pour se protéger lui autant que pour la protéger elle, la mafia ce n'était pas un monde de tous repos, pas un monde de bisounours et il ne voulait pas la mêler à tout ça. « Je ne vois pas où est le mal à donner du plaisir aux yeux masculins. Si ça se limite à ça bien sûr. » c'était effectivement ce qu'il pensait, il y avait des points de son travail qu'il ne pouvait pas aborder en sa présence. Il balaya la fin de sa question sans s'attarder dessus, préférant rebondir sur ce qu'elle avait dit juste avant « pas seulement aux yeux masculins, j'ai pas mal de clientes qui viennent observer mes danseurs. » il plongea son regard dans celui de la jeune femme « t'as dû me prendre pour un sacré lourd lors de notre rencontre. »



✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
fight for the fairy tales it does exist (willow)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street :: Beth’s Bistrot
Page 1 sur 1
» [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales
» Verity • A little bird told me to believe in dreams and fairy tales
» M - Fairy Tales suck ! |FINIE|
» My Fairy Tales ♠ Vous Pensiez que nous n'étions que des Contes? [Acceptée]
» Jamaica struggles to fight crime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-