Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Help me out ft Lucian

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 25/09/2017
» Messages : 162
» Pseudo : Bad Karma
» Avatar : Margot Robbie
» Âge : 28
() message posté Sam 14 Oct 2017 - 17:08 par Maxine Heavens-Huxley

   
Help Me Out
'Cause I don't wanna do this on my own
▴▽▴⟁▴▽▴


Maxine n'avait pas envie de passer sa soirée seule, elle était assise sur le tapis de son salon en train de cajoler son husky, entre la pression de la nouvelle collection, qu'elle n'arrivait pas à dessiner parce qu'elle était sous pression justement, son divorce qui n'avançait pas, et toutes ces complications avec Rory, son garde du corps. Maxine ne savait plus où donner de la tête. Elle essayait pourtant de relativiser, des personnes dans le monde avaient de vrai problème, tout ces petits tracas n'étaient que passagers, elle n'avait besoin au fond que de temps, d'un bon avocat, et de rayer quelques personnes de sa vie. Alors qu'elle glissait ses doigts dans la fourrure blanche de son chien, elle n'arrêtait pas de ressasser les même idées, plus particulièrement ce baiser échangé avec Rory, qui lui donnait à la fois une nausée terrible et l'envie de recommencer. Rien qu'à cette pensée, Maxine ne pouvait retenir une grimace, elle avait maintenant besoin d'un verre, de la Tequila plus spécialement, juste histoire de lui remettre les idées en place, elle en avait grandement besoin d'ailleurs. La jeune femme jetait un coup d’œil à son propre bar quelques mètres plus loin, son envie d'alcool devenait de plus en plus importante, elle n'allait tout de même pas commencer à boire seule, son garde du corps était dans sa chambre, un étage plus haut, elle se pinçait les lèvres et se releva soudainement pour enfiler la première veste qui lui tombait sous la main, dans ce genre de situation, il n'y avait qu'un seul homme qui pouvait régler son problème : Lucian. Elle ne prenait même pas la peine d'avertir Rory, laissant en plan son chien qui lui aurait bien apprécié qu'elle continue et quitta l'appartement en claquant la porte.

Son histoire avec Lucian n'était pas vraiment concrète, ils n'étaient pas en couple,ils n'étaient pas non plus amis, ils se voyaient quand l'envie leur prenait, Maxine n'était pas amoureuse de lui, elle ne tenait d'ailleurs pas plus que ça à lui, ce grand type un peu bourru était parfait pour oublier ses peines de cœur. Principalement parce qu'elle n'avait besoin de penser à rien quand elle était dans ses bras, il avait ce côté  sauvage qui l'attirait vraiment et qui lui faisait oublier tout le reste. Lucian était aussi parfait pour partager une bouteille, un verre n'était pas suffisant pour le rassasier, Maxine finissait souvent saoule à ses côtés, mais ces moments d’échappatoire lui faisait un bien fou. Elle était devenu une experte dans les histoires d'un soir, bien malgré elle, la jeune femme n'aurait d'ailleurs jamais pensé finir comme ça, elle qui avait été la parfaite petite amie, et la parfaite petite femme de Jimmy Huxley pendant 2 ans. Sa meilleure amie lui avait toujours dit qu'elle s'était mariée bien trop tôt, mais Maxine savait que ce n'était pas son mariage la cause de son pétage de câble, ou peut être que si, peut être qu'elle avait toujours été comme ça, et qu'elle ne le découvrait que maintenant. Maxine demandait au chauffeur de taxi de faire un détour, elle tenait à acheter une bouteille de vin pour ne pas arriver les mains vides, elle avait juste envoyer un texto à Lucian pour le prévenir de son arrivée, sans explication, sans rien, juste ces quelques mots, la soirée était plutôt simple: il ne posait pas de question, ils s'enfileraient la bouteille comme du jus d'orange et finiraient au lit, Maxine n'avait pour l'instant besoin que de ça, de l'alcool et ses lèvres. La jeune femme congédia le chauffeur de taxi avec un bon pourboire, et continua sa route à pieds jusqu'à chez lui. Elle montait directement les quelques étages et frappa à la porte, lorsqu'elle s'ouvrait, Maxine offrait à Lucian son plus beau sourire et présenta sa bouteille de vin comme cadeau de paix, elle savait qu'il n'aimait pas trop qu'elle s'impose dans sa vie comme ça, mais il comprendrait surement. Salut toi ! J'ai besoin d'un verre ... je t'offre le verre !
   
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 22/02/2016
» Messages : 696
» Pseudo : Mom's
» Avatar : Jason Momoa
» Âge : 36 yo (3/4/81)
» Schizophrénie : Indianna M.(n.dormer) + Samuel A. (j.gyllenhaal)
() message posté Mer 18 Oct 2017 - 17:18 par Lucian M. Torres
L'adrénaline ne le quittait plus. Tapis dans l'ombre, il jubilait presque. Pourtant, il savait qu'il n'aurait pas dû accepter, qu'il ne devrait pas être là. Mais peut importait. La seule chose qui l'inquiétait, c'était de se faire pincer et de gagner un aller simple en prison. Lucian avait déjà fait deux ans la-bas et il n'avait aucune envie d'y retourner. Il s'était même fait la promesse de ne pas y remettre un orteil. Et même temps, il se retrouvait là, ce soir, à revivre ce qu'il l'avait conduit derrière les barreaux trois ans plus tôt. Mais c'était bien payé, et peut être qu'il n'était pas vraiment fait pour servir des verres de toute façon... Peut être... Il savait qu'il se berçait de fausses excuses, tout cela pour ne pas affronter la réalité, sa réalité. Il aimait ça, en tout cas une partie de lui. Il avait fait cela pendant si longtemps qu'il avait du mal à tout couper et encore moins sans bonne raison. Autrefois, il y avait eu Lexie. Pour elle, il avait accepté de changer, de gagner sa vie légalement, de laisser derrière lui sa vie de malfrat pour lui offrir une vie sécurisée. Mais même là, même face à ses beaux yeux, même face à cette demande de l'épouser, il avait replongé. Pour elle, ce qui était risible quand on y pensait. Après tout, exécuter quelques contrats lui apportait une paye très confortable, de quoi offrir un mariage royal à Lexie. De quoi se faire attraper par le police aussi, et finir directement en prison.

Et cela ne semblait pas lui avoir servit de leçon, du moins pas totalement. Mais il ne put y songer plus longtemps que la porte de service du Pub s'ouvrit enfin. Un gars en sortit, visiblement alcoolisé. Lucian le reconnu aussitôt et attendit de voir s'ils étaient vraiment seuls. Le type, un dénommé Harvey, se mit à uriner contre le mur du Pub, loin de se douter de ce qui allait lui arriver. Lucian fondit sur lui sans un bruit, ce qui était assez étonnant au vue de sa silhouette. Il avait apprit à être discret, à se faire oublier et à disparaître aussitôt. Il attrapa le type à la gorge et le colla au mur. Le visage de sa victime devint rouge rapidement tandis qu'il tentait de se dégager. Harvey n'était pas effrayé, non, il était plutôt furieux qu'on puisse lui jouer un coup pareil. « T'es qui, toi ? », cracha-t-il, furibond. Lucian fit un rictus de méprit. « Cherche pas. J'ai un message à te faire passer. Tu abandonne tes plans concernant l’entrepôt. Tu laisse tomber, ok ? » Comme il s'y attendait, le gars lui cracha dessus en guise de réponse. Lucian lui attrapa le bras et le plaqua dans son dos violemment. Harney gémit. Il savait très bien qu'une seule pression et Lucian lui cassait le bras, sans même fournir d’effort. « Dit moi que tu as comprit. Sinon je serais obligé de rendre visite à ta petite famille. Près de Winbledon, c'est bien ça ? ». En réalité, Lucian n'en ferait rien mais ce type n'avait pas à le savoir. Harvey devint livide quand il comprit que Lucian avait des informations sur lui et qu'il ne plaisantait pas. Il fini par hocher la tête, résolu. Lucian le relâcha, non sans une dernière intimidation. Puis il quitta les lieux aussi rapidement qu'il était arrivé.

En rentrant chez lui, il se sentait revigoré mais il songea aussitôt à Lexie. Il l'avait revu dernièrement et il était prêt à parier qu'elle ne lui pardonnerait pas cet impair. Il fila sous la douche, l'eau chaude lui brûlant la peau. Même après son contrat, il n'arrivait pas à la sortir de sa tête. Il fut sortit de sa rêverie par un léger bruit à sa porte. Il n'attendait personne. Torse nu, il approcha de la porte et aucun de ses chiens ne bronchèrent, signe que la personne derrière la porte n'était pas étrangère. Il songea à Lexie un quart de seconde avant de se reprendre. Pourquoi viendrait-elle ici ? Finalement, il ouvrit la porte sur Maxine, rayonnante. « Salut toi ! J'ai besoin d'un verre ... je t'offre le verre ! », dit-elle en guise d'invitation. Lucian jeta un regard à la bouteille. Il n'y connaissait pas grand chose en alcool de table, mais il savait que c'était une bonne. En même temps, il n'était pas sans savoir que Maxine était assez aisée comme nana. « Salut », dit-il rapidement. Lucian n'était pas du genre grand bavard. Et puis il ne s'attendait pas à sa visite, mais la Huxley se passait souvent de ce genre de protocole. Les deux molosses vinrent à la rencontre de la belle blonde en réclamant des caresses. Finalement, c'est Lucian qui leur demanda de rejoindre leurs coins. « Tu connais pas le téléphone ? », demanda-t-il, faussement énervé. En vérité, il ne lui en voulait pas en vraiment, c'est juste que Lucian était un gars assez solitaire, mais surtout, il aimait gérer ce genre de situation. Décider seul de ce qui allait se produire. Maxine était une femme de contrôle également, ce qui pouvait autant l'agacer que l'exciter. Il sortit deux verres du placard et la toisa, cherchant à savoir ce qui l'amenait ici. Bon, il n'était pas dupe, elle venait rarement juste pour discuter, mais rien n'était impossible avec jolie blonde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 25/09/2017
» Messages : 162
» Pseudo : Bad Karma
» Avatar : Margot Robbie
» Âge : 28
() message posté Lun 30 Oct 2017 - 21:34 par Maxine Heavens-Huxley

   
Help Me Out
'Cause I don't wanna do this on my own
▴▽▴⟁▴▽▴


Ce n'était pas le grand amour entre ces deux là, c'était même très étrange pour Maxine de s'entichait d'un parfait inconnu, car au fond, la blonde ne connaissait pas grand chose de Lucian. Il bossait dans plusieurs bars, parfois en tant que videur parfois en tant que barman, elle savait qu'il avait un passé relativement lourd, Max n'avait jamais vraiment posé de question, même si ça l'intriguait souvent, elle n'osait pas vraiment, elle savait qu'elle se ferait envoyer paitre. Lucian et Maxine ne se voyaient pas pour se faire des confidences sur l'oreiller, elle se voyait mal lui confier ses sentiments naissants pour son garde du corps, ou les cauchemars qu'elle faisait sur son agression dans son appartement, ou encore le fait qu'elle se sentait étouffer dans une cage d'ascenseur comme lorsque ce type l'avait enfermé dans le placard à balais de son propre appartement, tout ça elle préférait le garder pour elle, elle comprenait parfaitement qu'il veuille en faire de même. C'était peut être ça qui l'attirait autant chez ce grand gaillard, le fait qu'ils soient radicalement opposés, mais qu'ils soient en même temps très similaires. Lucian lui avait tapé dans l’œil alors qu'elle avait entamé une liaison avec son patron Cole, dans son inconscient, elle cherchait un type à l'antipode de son mari : ennuyeux, casanier, droit dans ses bottes, elle avait besoin de quelqu'un de sauvage, elle en avait marre des gentillesses et des bonnes manières, et si cette liaison pouvait faire beaucoup de bruit pour atteindre les oreilles de Jimmy, Max aurait gagné son pari. Ce n'était i plus ni moins que ça, emmerder son mari, le dégouter d'elle même, lui prouver qu'il avait entièrement tord à son sujet, que la Maxine qu'il avait connu était morte dans ce placard à balais, lui donner tous les arguments valables pour qu'il signe les papiers du divorce et qu'elle redevienne Maxine Heavens.

« Salut » Enjouée, Max lui planta la bouteille de vin sous le nez, fidèle à lui même, Lucian n'était pas spécialement heureux de la voir, elle savait qu'il avait horreur qu'elle s'introduise dans sa vie privée comme elle le faisait, la blondinette pouvait se montrer assez envahissante sans qu'elle s'en rende spécialement compte. A quoi bon perdre du temps dans des échanges de textos, si c'est pour qu'il lui dise de venir le rejoindre, ils le savaient l'un comme l'autre, la situation finirait comme ça de toute façon. Max allait au plus court, simple et efficace. « Tu connais pas le téléphone ? ». Alors que les deux gros molosses lui faisaient la fête, ces deux là, elle les avait adoptés dès la première seconde, ce qu'il y avait de plus chaleureux dans cet appartement d'ailleurs. Alors qu'elle levait les yeux au ciel, elle lui laissait la bouteille et ne prêtait pas spécialement attention à ce qu'il disait jusqu'à ce qu'il force ses chiens à retourner vers leur panier. Et toi l'amabilité ? Tu devrais prendre des cours, ça ne te ferait pas de mal ... Il ne l'invitait pas à le faire, mais pourtant Max retirait sa veste de ses épaules et la posa sur une chaise. J'ai pas envie d'être toute seule ce soir ... J'ai pensé à toi, ça te dérange pas ?! Une question qui n'avait pas besoin de réponses, elle s'en fichait, elle ne voulait pas rester seule, point. Fais moi un sourire Disait elle en battant des cils quelques secondes, un large sourire sur le visage, tout en se rapprochant langoureusement de son corps. C'est un bordeaux, il vient de France... Alors qu'elle n'y connaissait absolument rien en vin, elle ne savait que le boire.


   
code by bat'phanie
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 22/02/2016
» Messages : 696
» Pseudo : Mom's
» Avatar : Jason Momoa
» Âge : 36 yo (3/4/81)
» Schizophrénie : Indianna M.(n.dormer) + Samuel A. (j.gyllenhaal)
() message posté Sam 11 Nov 2017 - 16:06 par Lucian M. Torres
Si Maxine avait besoin d'un verre, Lucian, lui, ne savait pas trop de quoi il avait envie. D'ordinaire, une soirée en compagnie de Maxine l'aurait ravi. Elle avait beau être un brin agaçante, elle avait un corps sublime et il fallait reconnaître qu'il passait toujours du bon temps en sa compagnie. Sa jeunesse aussi avait un certain atout pour celui qui se rapprochait de la quarantaine, lentement mais sûrement. Maxine était spontanée, direct, elle savait l'appréhender, lui le bourru, la bête. Bien sûr, il n'ignorait pas son statut social. Comment le pourrait-il ? Tout chez la blonde sentait l'argent, le luxe mais surtout le luxure. Elle dégageait quelque chose de particulier, une sorte d'alchimie qui ne s'expliquait pas. Pourtant, ce n'était pas son argent qui intéressait Lucian. En tant que délinquant, son compte en banque aurait pu être un avantage non négligeable dans sa relation avec elle, mais non. Lucian n'était pas assez stupide pour tenter un coup sur une fortune comme celle de la Huxley. Quelque part, il était assez surprit que la belle s'entiche de lui tout en sachant pertinemment que ce n'était pas un enfant de cœur. Si Lucian était peu bavard sur son passé, il ne pouvait cacher certains stigmates de son ancienne vie. Il avait quelques cicatrices, certaines visibles à l’œil nue, d'autres plus dissimulées dans son âme. Tout, dans son attitude, renvoyait à un passé sombre, camouflé, secret que Lucian ne préférait pas étaler. Seulement Maxine l'avait connu par le biais d'un autre mafieux, ce qui ne pouvait que lui mettre la puce à l'oreille concernant les activités du Torres.

Finalement, Maxine s'était invité chez lui, comme ça, comme si cela était la chose la plus naturelle qui soit. Mais ce soir, Lucian avait l'esprit ailleurs, plongé dans ses retrouvailles tumultueuses avec Lexie. « Et toi l'amabilité ? Tu devrais prendre des cours, ça ne te ferait pas de mal ... » Elle ne ressemblait vraiment à aucune autre. Lucian ne comprenait pas vraiment comment il la supportait, alors même qu'elle avait des habitudes qui l'agaçaient. Seulement Maxine avait d'autres atouts dans son sac et ceux-ci étaient loin d'être désagréable. Il la vit se déshabiller, faisant comme chez elle. « Ouais. J'aurais pu être en galante compagnie tu sais ». Et quelque chose lui disait que cela l'aurait amusé. Après tout, ils savaient tous les deux que leurs petits moments ensemble n'étaient pas exclusifs, qu'ils étaient des adultes libres de leurs actes. « Et toi tu devrais prendre des cours de délicatesse », rajouta-t-il en commençant à déboucher la bouteille. Vu qu'elle était là, autant en profiter correctement. « J'ai pas envie d'être toute seule ce soir ... J'ai pensé à toi, ça te dérange pas ?! » Comme si elle lui avait vraiment laissé le choix. Bon, en même temps, il savait qu'il pouvait la mettre dehors sans trop de mal. Il lui suffisait simplement de la jeter sur son épaule comme un vulgaire sac à patate. C'était un atout plutôt impressionnant avec les femmes. Elles savaient qu'elles seraient en sécurité dans ses bras, qu'il pourrait en faire des poupées en les soulevant du sol sans grand effort. Maxine, avec sa silhouette certes magnifique mais plutôt frêle, ne faisait pas exception à la règle. Et puis Maxine était plutôt du genre têtue. « Je dois être flatté que ce soit moi que tu es choisi pour éponger ta solitude ? ». Parce que Maxine devait avoir une flopée de personne à qui rendre visite dans ce genre de circonstances, non ? « Fais moi un sourire ». Telle une enfant, Maxine assumait pleinement son côté manipulateur. Mais dans son cas, son atout majeur était son corps de rêve qu'elle pavanait sous les yeux du brésilien. Il la vit flirter sans mal pour arriver à sa hauteur, affichant une moue sensuelle. « C'est un bordeaux, il vient de France... ». A cette étape de la soirée, Lucian se moquait pas mal de savoir ce que c'était. Il n'était pas amateur de vin, il préférait largement un alcool fort qu'il diluait légèrement pour se donner bonne conscience. Même une bonne bière faisait l'affaire, du moment qu'il la buvait en bonne compagnie. Il faut dire que les courbes de Maxine étaient en bonne voie sur sa liste. « Tu m'en dira tant... ». Il devinait que ce genre de bouteille devait coûter un bras, du moins pour quelqu'un pour lui, mais pour la belle, ce n'était qu'une bouteille parmi tant d'autres. Sans le vouloir certainement, Maxine affichait son argent avec un air des plus détaché. « T'es pas venue ici pour me faire boire un vin hors de prix, si ? ». Non parce qu'il savait très bien où elle voulait en venir, mais il n'allait pas lui mâcher le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Help me out ft Lucian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton
Page 1 sur 1
» Lucian Helsing, le premier Lycan
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu
» On s'est déjà vu? (Lucian)
» Lucian Merowech
» Lucian Guerrier Divin du Loup Garou [ok]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-