Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Une journée sur Mercure dure 1408 heures. Comme un lundi sur terre ◇ Sevan ♥︎

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 01/10/2017
» Messages : 81
» Pseudo : Kim *
» Avatar : Zooey Deschanel
» Âge : 39 ans, elle en aura 40 le jour de l'hiver
» Schizophrénie : Lilly, la princesse qui a besoin de son père et la ravissante Meluzine
() message posté Mar 17 Oct - 21:39 par Othilia E. Lindström
 
Une journée sur Mercure dure 1408 heures. Comme un lundi sur terre
Sevan & Othilia

« La vie est un long fleuve tranquille, il parait. Je crois que la mienne ressemble plus à une rapide descente en rafting »
Othilia a véritablement passé le weekend à préparer cette Interview. C’est pas comme si c’était l’interview du siècle, et puis elle a bien réussi à mener plus ou moins à bien celle avec ce soi-disant Justin Bieber dont elle ne connaissait même pas l’existence avant d’avoir le blondinet face à elle. Un jeune homme à qui elle aurait aimé foutre des claques, sans doute celles qu’il a cruellement manqué lorsqu’il était petit, en voyant la nonchalance et le manque de professionnalisme qu’il avait arboré. Certes, heureusement pour lui, Othie était restée relativement calme et avait réussi à se contrôler. Et si lui semblait choqué qu’elle ne connaisse même pas l’une de ses musiques, Othie quant à elle avait surtout été déroutée de voir à quel point un jeune du même âge que sa propre fille semblait aussi peu intéressé si ce n’est par sa célébrité. Quoiqu’il en soit, elle était rentrée chez elle relativement perturbée par cette entrevue et malgré tout, en remettant tout ça en page à peu près correctement, elle en était arrivée à se demander comment ce gamin prétentieux était-il arrivé là où il en est. Un débat qu’elle avait lancé avec Ella qui elle, semblait trouver les musiques sympathiques, sans pour autant aimer le personnage. Dieu soit loué. Quant à Aleks, Othilia savait parfaitement que l’homme qu’elle avait épousé avait des goûts bien plus recherchés qu’un type ayant pour seule ambition de sortir une chanson dont le refrain ne voulait pas plus haut que « baby » répété en boucle, accompagné d’un « ohhh » de temps en temps histoire de prouver qu’il avait une imagination débordante… ou pas.

Ce matin-là, Othilia s’était levée de bonne humeur sans jamais penser qu’elle aurait pu ne serait-ce qu’être en retard. Non, vraiment. La ponctualité n’étant pas du tout son point fort, elle avait pris le temps de s’apprêter, tout comme préparer son rendez-vous avec ce jeune homme à la tête d’un complexe hôtelier, et pourtant jamais il ne lui était passé par la tête que, comme à son habitude, elle serait en retard. Pas de beaucoup, peut-être cinq minutes, au grand maximum dix minutes, mais n’empêche qu’elle avait l’art et la manière de se faire attendre. La veille au soir, elle avait relu ses notes avec les infos qu’elle avait pu pêcher à gauche et à droite concernant ce monsieur Hoffman. Elle savait qu’il était âgé d’à peine trente ans, et pourtant les suédois semblaient curieux à l’idée de savoir quel était cet homme qui investissait dans leur jolie ville touristique qu’était Stockholm. Elle-même était curieuse, ses origines et ses souvenirs dans son pays, dans la capitale suédoise la poussait aussi à se mettre à la place de tous ces habitants et pour ça, elle avait listé quelques points à poser. Oui, c’était une interview qu’elle trouvait particulièrement intéressante, bien plus que celle de ce petit con dont elle se rappellera encore longtemps. Pour investir et arriver à mener un navire tel qu’un complexe hôtelier, ce jeune homme devait au moins faire travailler sa matière grise ce que semblait avoir perdu en cours de route ce célèbre monsieur Bieber.

Le rendez-vous dans un autre hôtel de cet homme, la suédoise avait accepté de faire ça dans un endroit où son interlocuteur se sentirait à l’aise. Elle ne savait pas vraiment comment il se débrouillait face à des journalistes, mais sans doute avait-il déjà mener des interviews. Elle en avait d’ailleurs une dans les documents qu’elle avait réussi à pêcher à son sujet. Tout ça elle l’avait emporté avec elle jusqu’à cet hôtel. Dans le hall d’entrée, la charmante réceptionniste lui demanda de patienter, ce qu’elle fit sans broncher et, jetant un œil à son dossier elle ne put retenir un « oh merde. » si peu discret. En effet, elle venait de remarquer que son dossier ne comprenait non pas tout ce dont elle avait besoin pour mener à bien son interview, mais plutôt ce que son cher et tendre chercherait probablement une bonne partie de la journée dans toute la maison. Othie s’empressa de composer le numéro d’Aleks pour au moins le prévenir de ne pas chercher partout comme un demeuré après son dossier et lui promit de le lui ramener une fois son interview terminée. Quant à elle, elle improviserait. Avait-elle le choix ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Une journée sur Mercure dure 1408 heures. Comme un lundi sur terre ◇ Sevan ♥︎
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London
Page 1 sur 1
» Un peu de réconfort aprés une dure journée [Equipe Tsukimi]
» » Après une dure journée de travail - PV EVAN
» Après une dure journée... [Sum & Chris]
» Une journée en Afrique
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-