Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Stranger in a strange land ♪ Othi&&Nate

avatar
sometimes it lasts to love and sometimes it hurts instead.

» Date d'inscription : 05/07/2014
» Messages : 2876
» Avatar : Grant Gustin
» Âge : 26 ans déjà...
» Schizophrénie : R.i.K.a && Sha(ton)
() message posté Sam 21 Oct - 9:03 par Nathanael E. Keynes
J'ai plusieurs casquettes ici, et ceux qui sont habitués ne se formalisent plus vraiment de me voir débarquer autant en chemise et cravate quand je sors du journal - parce que l'habit ne fait pas le moine, mais quand on a une gueule d'adolescent, il y contribue un peu quand même et on me prend un peu plus au sérieux comme ça - qu'en t-shirt rock et bracelets de force. Mais ça doit toujours surprendre un peu ceux qui ne viennent qu'une fois de temps en temps, et ça génère parfois de drôles de situations. Je comprends, cela dit, qu'on ne s'y attende pas trop. Quand on me voit sapé pour un pape à diriger le bar, ou quand on comprend que je suis journaliste dans la conversation, on m'imagine mal m'exciter sur scène quelques soirs plus tard. Et inversement, quand on me voit descendre de scène, en sueur mais extatique, après avoir joué une ou deux heures des morceaux très rock, parfois tirant même sur le métal, on me visualise assez mal quelques heures plus tôt en costard sortant d'un très grand journal londonien. Pourtant c'est bien des morceaux de ma vie, et peut-être qu'elle est un peu trop remplie, je l'admets. Parce qu'il y a la gérance du bar, donc, et heureusement que Kassie est là pour m'épauler, et mon blog, aussi. Et puis ma vie personnelle, et les répétitions avec le groupe. Je me suis jamais posé de question quant au temps et à l'énergie que je consacrais à toutes ces activités, mais je dois bien admettre que je commence à me rendre compte que je tire peut-être un peu trop sur la corde. Je suis une pile électrique, je le sais. Et mes journées ont toujours été bien remplies et le seront sans doute toujours, mais je pense que j'arrive à un stade ou ça devient too much, même pour moi.

Et peut-être aussi que j'ai envie d'autre chose. Peut-être que je suis à un stade de ma vie où j'ai envie de me poser un peu plus - même si tout est relatif parce que je suis pas du genre à être planplan, évidemment - et de prendre du temps pour autre chose. Pour moi. Pour nous. Même s'il n'admettra sans doute pas être complètement en phase avec ce "nous" mais j'ai l'habitude.

Ce soir, je sors du taff. Je suis donc vêtu d'une chemise blanche, une cravate bleu marine autour du cou, et si je porte un jean et une paire de mes sacro-saintes Converse, c'est qu'on est vendredi et que je me suis habitué à faire "moins bourge" ce jour-là. Je me rends compte que j'ai attendu l'arrivée du week-end avec impatience. Je me rends compte que si bosser avec Julian est toujours un plaisir parce que son contact reste particulièrement stimulant, après l'échec du Midnight et le retour en section Finances, je me sens de moins en moins à ma place là-bas, et je prends largement plus de plaisir à écrire pour mon blog qui commence à avoir un peu de visibilité, que pour le journal. Et je crois que Boss n'est pas dupe, même si pour l'heure, on n'en a pas encore parlé.

Je passe par le bar, comme presque tous les jours, même simplement pour faire un saut rapide et prendre des nouvelles de tout le monde. Je ne joue pas ce soir, Marlon non plus, et je n'ai pas prévu de rester, seulement de m'assurer que tout va bien. Cet endroit me tient particulièrement à coeur, et je veille à ce que tout le monde s'y sente bien, employés compris, ou en tout cas je m'y efforce. Et quand j'entre, il y a cette fille accoudée au bar. Je ne la connais pas plus que ça, mais quand on a joué il y a quelques semaines, j'ai passé un moment à discuter avec elle. Drôle de personnage, à la bonne humeur communicative, et rafraîchissante, si bien que je m'approche naturellement pour la saluer.

- Hey ! Salut !

Petite seconde pour fouiller ma mémoire à la recherche de son prénom assez peu commun pendant que je passe de l'autre côté du bar.

- Othi, c'est ça ? Comment vas-tu ?

Mon ton de voix, mon attitude, manifestent très certainement de notre précédente entrevue, mais je crois que je remarque assez vite à son regard qu'elle est un peu perdue. Je m'en formalise pas non plus, lui laisse le temps de remettre mon visage, sans savoir que c'est quelque chose qu'elle ne parviendra pas à faire, et avise son verre presque vide.

- Je te ressers quelque chose ?

Pour ma part, je n'hésite pas à me servir une bière, sous l'oeil amusé de mes collègues. Ils ont l'habitude, eux. Mais ça n'est pas forcément le cas de toute le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Stranger in a strange land ♪ Othi&&Nate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: The Lucky Star
Page 1 sur 1
» Stranger in a strange land ♥ Raf && Tempy
» loar + stranger in a strange land
» djidane + stranger in a strange land [finie]
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-