Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

you gave me something ; pv. j.h.

avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 4447
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : /
() message posté Dim 22 Oct - 22:58 par Abigail E. Reynolds
you gave me something
Jin Hyun
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

Voilà des semaines qu’Abigail n’est pas allée en studio. Et pour cause : entre deux défilés, elle est en pleine campagne pour la dernière ligne de merchandising Harry Potter pour laquelle elle a dû poser quelques mois auparavant, aux studios du même nom. Une expérience qui a pu la ramener quelques années en arrière, quand elle lisait encore les romans sur les bancs du lycée. Elle n’était pas très studieuse, mais lire ne lui a jamais demandé beaucoup d’efforts, heureusement.

Pour l’occasion, l’anglaise a souhaité marquer le coup et a invité son nouvel ami, Jin Hyun, à l’accompagner. Ils se sont rencontrés récemment lors d’un événement de la haute et ont réellement accroché, chose rare dans le monde de la si peu douce Abigail. La voilà donc sous les différents projecteurs utilisés par le photographe, changeant de tenue toutes les cinq photos. Encore une collection de vêtements, pour changer. Ceux-ci seront uniquement vendus en ligne. Abigail a l’habitude. Elle pose de plus en plus rarement pour des campagnes de parfum ou de bijoux. On réclame des modèles plus jeunes. Elle et ses débuts de rides sont cantonnés à la publicité en ligne. C’est le jeu, elle commence à l’accepter, et elle ne désespère pas pour autant de revenir sur le devant de la scène publique, sur des affiches et autres abribus.

Pour la dixième fois, Abigail revient de la petite salle qui lui a été aménagée derrière le fond blanc, à l’aide de quelques paravents, et voit Jin Hyun en pleine conversation avec le photographe qui affiche un air entre agacement et intérêt. Abigail ne saurait différencier les deux, de là où elle se trouve.

- Jin, je bosse, là ! lance-t-elle sur un faux ton de reproches, en riant à moitié.

(c) Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 03/06/2017
» Messages : 1823
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : lee soo hyuk
» Âge : vingt-neuf ans .
» Schizophrénie : venus strudwick (e. roberts) + brahms de bury (p. niney)
() message posté Lun 23 Oct - 16:53 par Jin Hyun Kwon
you gave me something ✻✻✻ Jinhyun ne savait pas vraiment ce qui lui était passé par la tête lorsqu'il avait accepté d'accompagner sa nouvelle amie à son shooting photo alors qu'il la connaissait que très peu en réalité ; mais abigail faisait partie de ces personnes pour qui le jeune coréen avait de l'estime et avec qui il prenait plaisir à parler. Elle avait ce caractère piquant et hautain qui attirait son attention et sa sympathie, un caractère proche du sien ce qui leur avait rapidement permit d'être sur la même longueur d'onde. Une rencontre aussi intéressant qu'elle s'était montrée amusante puisque jh n'avait put s'empêcher d’agrémenter le défilé de ses commentaires sarcastiques et déplacés dès qu'une mannequin entrait dans son champ de vision, il prenait un malin plaisir à arracher ses soupirs de lassitude à ses collègues critiques de mode. Mais Kwon n'était pas un critique ordinaire puisqu'il ne prenait jamais son travail au sérieux, un travail qu'il reléguait d'ailleurs au second plan puisqu'il passait les trois quart de son temps en studio d'enregistrement et le quart restant tous les projecteurs et flash des photographes pour les magazines de mode. Il secoua la tête pour se sortir de ses pensées, darda son regard sur son amie qui enchaînait les poses autant que les tenues et se leva lorsqu'elle disparu à nouveau derrière les paravents. L'air déterminé sur son visage n'indiquait généralement rien de bon et déjà il glissait un bras autour de l'épaule du photographe lorsque la voix de Abigail résonna musicalement à ses oreilles. « Jin, je bosse, là ! » il leva les yeux au ciel, souffla, avant de faire un geste de la main pour faire signe à la jeune femme de s'approcher « moi aussi je bosse, je donne des conseils à ce jeune homme » il tapota le torse du photographe pour le désigner « parce que franchement les angles et l'éclairage te vieillisse. Déjà que t'as des rides sur le front » et cette fois il appuya son index sur le front de son amie en riant. Il se recula pour poser ses mains sur ses propres joues, un sourire amusé se glissa sur ses lèvres « regarde moi, j'ai une peau de bébé. » et surtout un corps refait de a à z.

✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 4447
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : /
() message posté Mar 7 Nov - 0:20 par Abigail E. Reynolds
you gave me something
Jin Hyun
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

La styliste qui vérifie, pendant qu’Abigail les revêtit, que les vêtements tombent bien sur cette dernière peine à suivre le mannequin qui sort en trombe de derrière le paravent. La brune ne lui a même pas laissé le temps de vérifier la robe qu’elle vient de passer qu’elle a commencé à revenir en direction de la lumière. Non loin de là, Jin Hyun est aux aguets près du photographe. Abigail le tacle en riant sur son manque de professionnalisme, et s’approche néanmoins d’un pas léger car Jin vient de lui signifier de se diriger vers lui et le photographe. Tout en marchant, Abigail secoue la tête, sans quitter son sourire. Elle s’arrête à quelques centimètres de son ami, d’une part pour laisser l’opportunité à la styliste de vérifier l’arrière de la robe qu’elle a enfilée, mais aussi pour que Jin n’ait pas à crier.

Abigail rit une nouvelle fois. Est-il réellement en train de critiquer le photographe qui réalise des prises de vue d’elle depuis une heure environ ? Et est-il également en train de la taquiner sur son âge qui lui fait peur ? Abigail n’en est pas à sa première relation amicale dans le domaine de la mode et tout ce qui entoure cet univers, mais elle a toujours du mal à se confier. Elle estime que ses peurs de mannequin doivent rester privées, et que Jin Hyun les expose là, devant l’équipe du studio, la vexe un peu. Elle ne dit pourtant rien et se contente de hocher la tête, se disant que s’il veut rigoler à ce propos, c’est pour dédramatiser les choses.

- Oui, ben c’est pas la peine d’insister ! fait-elle d’une voix ferme mais amusée en donnant une légère tape sur l’index que Jin vient d’appuyer sur son front.

Il se recule, manquant de heurter le photographe qui observe la scène sans un mot, et se vante d’avoir une peau de bébé. Abigail secoue à nouveau la tête, avant de se retourner vers la styliste pour l’interroger du regard. Celle-ci confirme que la brunette peut entamer la prise de vues de cette robe, et Abigail n’attend pas plus pour retourner sous les projecteurs.

- Il fait bien meilleur ici, sous la lumière. Quelqu’un peut-il monter le chauffage ? demande-t-elle à l’attention de l’assemblée qui se trouve dans le studio. Et toi n’en profite pas pour te moquer de ma fragilité ! ajoute-t-elle à l’attention de Jin, qu’elle sentait recommencer à faire le pitre près du photographe.

Abigail sait que cela doit être ennuyeux pour lui, heureusement elle a bientôt terminé. Encore une dizaine de vêtements…

(c) Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 03/06/2017
» Messages : 1823
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : lee soo hyuk
» Âge : vingt-neuf ans .
» Schizophrénie : venus strudwick (e. roberts) + brahms de bury (p. niney)
() message posté Ven 10 Nov - 14:31 par Jin Hyun Kwon
you gave me something ✻✻✻ Jinhyun croisa les bras sur son torse après avoir tiré sur un pan de son manteau pour se protéger du froid à croire que l'équipe ne craignait pas le vent qui s'engouffrait à travers les portes dès qu'un assistant sortait dehors pour prendre l'air, boire un café sans déranger le shooting. Il poussa un soupir, un frisson lui parcourut l'échine alors que la porte s'ouvrait une nouvelle fois, faisant entrer un tourbillon de feuilles mortes. Il détourna le regard vers son amie pour lui adresser un sourire malicieux, il aimait bien se moquer gentiment d'elle et plaisanter au sujet de leur physique respectif, le fait était qu'il trouvait la jeune femme très jolie et qu'elle méritait bien son statut de mannequin. D'ailleurs, même si il ne le disait pas à haute voix pour éviter que la jeune femme ait les chevilles gonflées, il réfléchissait souvent à proposer à des marques françaises pour lesquelles il lui arrivait de poser de faire un shooting avec la jeune femme. D'autant que Halloween se rapprochait à grands pas et que faire un shooting sur ce thème lui plairait plutôt pas mal, on lui disait souvent qu'avec la pâleur de son visage il ferait un excellent vampire. Il balaya la remarque de son amie d'un geste de la main, secoua la tête sans lui accorder un regard alors qu'elle se dirigeait à nouveau vers les projecteurs. « Il fait bien meilleur ici, sous la lumière. Quelqu’un peut-il monter le chauffage ? » un sourire en coin était apparu sur le visage du coréen, alors qu'il détournait le visage pour le cacher de la vue de Abigail mais elle semblait avoir déjà  remarqué qu'il était à deux doigts d'exploser de rire « Et toi n’en profite pas pour te moquer de ma fragilité ! » il toussa avant d'éclater de rire et de s'échapper des prises du photographe qui tentait vainement de le maintenir calme loin des projecteurs, mais déjà il se dirigeait vers la jeune femme en se moquant d'elle « fallait poser pour une marque de pull ou de combinaison de ski. » il grimpa sur le plateau, sous les projecteurs, jeta un regard sévère au photographe qui commençait déjà à râler « tu veux que je t'apporte une soupe pour te réchauffer, mamie ? » il éclata de rire avant de tirer la langue et de faire une grimace comme un enfant. Il observa quelques instants le photographe taper du pied, leva les yeux au ciel parce qu'il ne comptait définitivement pas obéir à un simple photographe alors qu'il était leader d'un groupe de kpop et glissa subitement son bras autour de l'épaule de son amie. « On devrait faire un shooting pour Halloween tous les deux, j'ai le costume parfait pour toi, non en fait même pas besoin de perruque ou quoi tu feras une parfaite sorcière au naturel. » il lui adressa un large sourire, dévoilant ses dents blanches avec son sourire colgate. Il aimait la taquiner Abigail, parce qu'elle faisait partie des rares mannequins pour qui il avait de l'estime et comme le disait le proverbe « qui aime bien châtie bien ». À nouveau il poussa un soupir quand le photographe exprima son mécontentement et lui coupa la parole « mais tais toi, toi. Ou je te lance un sortilège pour te transformer en crapaud. » il se tourna vers son amie « j'espère que t'es bien payée pour supporter ce type. »

✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 4447
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : /
() message posté Aujourd'hui à 1:08 par Abigail E. Reynolds
you gave me something
Jin Hyun
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

Comme Abigail l'a deviné, Jin Hyun commence à se moquer d'elle. Il fait semblant de tousser, puis le bruit qui s'échappe de sa gorge se transforme en un rire franc et non dissimulé. La brunette l'accompagne un peu, mais sans quitter des yeux le photographe qui risque de reprendre sa place à tout moment. Après tout, ils sont tous ici pour travailler, et si Abi se distrait trop, elle pourrait être la cible de boycott à l'avenir. Elle se doit de rester professionnelle avant tout, elle n'ose plus tellement se permettre les caprices qu'elle faisait souvent, auparavant, quand elle débutait et qu'elle était au sommet de sa carrière. Là, c'est la douce descente... Elle ne veut pas non plus la précipiter. Il vaut mieux tenter de remonter que de provoquer une chute précoce pour un rien, comme un shooting retardé à cause d'éclats de rire.

Jin s'approche d'Abigail tout à coup, se moquant d'elle en lui lançant qu'elle aurait dû poser pour une marque de vêtements plus chauds. Abigail commence à lui faire les gros yeux quand elle se rend compte qu'il vient de passer la divine limite du fond du studio, et qu'il marche dessus avec ses chaussures de ville. Un fond blanc. Avec des chaussures de ville. Abigail fulmine de l'intérieur, mais ne laisse rien paraître car elle ne veut pas froisser son ami en lui disant qu'il la gêne dans son travail. Personne n'a l'air trop énervé autour d'eux, et heureusement. Le photographe est en train de regarder ses clichés, un peu plus loin, sur l'installation informatique reliée directement à son appareil photo. Mais même de là où il est, il peut voir Jin rejoindre Abigail, et il se met donc à râler.

- Je tuerais pour de la bouffe là tout de suite, effectivement... acquiesce Abigail, ignorant royalement le mot "mamie" que Jin vient de prononcer pour l'embêter.

La brune reporte à nouveau son attention sur le photographe qui a repris sa place à proximité du fond blanc, juste dans l'alignement d'Abigail. Elle amorce un geste pour indiquer à Jin Hyun qu'elle doit continuer, puisque le photographe est en train de taper du pied, mais Jin lui passe un bras autour des épaules. Abigail faillit avoir un mouvement de recul mais elle parvient à se maîtriser, faisant quand même les yeux doux au photographe comme pour excuser le comportement de son ami. C'est elle qui l'a amené là, c'est sûrement sur elle qu'on va taper à la fin de la séance...

- J'aime pas trop Halloween, tu sais... répond-elle en imitant le sourire de son ami aux yeux bridés.

C'est un nouvel air de panique qui s'empare du visage d'Abigail quand elle entend, sur sa gauche, le photographe râler de moins en moins gentiment sur Jin. Ce dernier lui répond qu'il se taise, ce qui fait ouvrir de grands yeux au mannequin.

- Oui oui je suis trèèèès bien payée, mais je risque de ne pas l'être si tu continues ! l'avertit-elle en terminant de le pousser en dehors du fond blanc. J'ai bientôt terminé, il reste encore cinq tenues. Cinq petites tenues, et après on va boire un verre. Ou plusieurs. Ca te va ? conclut-elle en se remettant au milieu du fond, sous les flashs, en souriant à son ami, espérant qu'il ne lui en voudra pas trop de vouloir bien faire son travail. C'est qu'elle y tient, à son statut de mannequin réputé comme étant professionnelle en toute situation...

(c) Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
you gave me something ; pv. j.h.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Notting Hill
Page 1 sur 1
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )
» Koumanman! Mateli voye $15 milyon dola pou ede Detroit. li pwomèt $130 milyon
» I dream of a man whose hopes never end to kiss with a girl who's as lovely as you, I'd give you my heart, if you gave me the truth...
» Gods gave women intuition and femininity, to jumble the brain of any man ♆ Fortunato
» Tinker Bell ~ You gave away the things you loved, and one of them was me [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-