Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

The past beats inside me ◇ Paige

En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 23/07/2017
» Messages : 181
» Pseudo : Kim
» Avatar : Barbara sexy Palvin
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Lilly, la princesse qui a besoin de son père & Othilia, la suédoise maladroite mais heureuse
() message posté Mer 25 Oct 2017 - 14:22 par Meluzine S. Coolidge
The past beats inside me

Assise derrière un bureau, Meluzine écoutait son patient lui déblatérer sa vie. Comme tous les jours de stage, elle prenait son boulot à cœur et s’impliquait dans les problèmes des personnes qu’elle voyait. S’impliquer, oui mais pas trop lui avait conseillé son maitre de stage. Un homme qui, sans le savoir l’aidait beaucoup à affronter cette nouvelle vie et cette nouvelle façon d’être dans sa vie. Sur un calepin, elle annotait toutes les choses importantes que lui disait cet homme ayant perdu un enfant. Elle tentait tant bien que mal de ne pas se sentir concernée puisqu’elle, elle avait avorté délibérément. Djawny lui en voulait pour ça, pire encore il la comparait à un monstre et pourtant la peur avait eu raison d’elle. Pas tellement la peur d’être mère, mais plutôt la peur d’avoir des résultats qu’elle ne veut pas. Ces examens, elle savait qu’elle devait les faire. Qu’on le lui conseillait fortement, afin de pouvoir la soigner si vraiment elle avait hérité de la même maladie ayant emportée sa mère, mais bien trop fébrile à l’idée de potentiellement être une mini-elle. Elle ne voulait pas. Il en était hors de question. Alors face à cet homme et à son chagrin, Meluzine restait de marbre, ou du moins compatissait, mais avec un certain recul et surtout, elle refusait de se comparer à lui. Son chagrin était justifié et malheureusement, même le psychologue le plus efficace ne pourrait lui ôter cette peine. Elle pouvait l’aider à trouver des réponses qui l’aideront à dormir la nuit, comme elle pouvait l’aider à accepter son passé et se tourner vers son avenir.

Après cette consultation, Meluzine avait besoin de prendre l’air et de se vider l’esprit. C’était nécessaire, elle avait beau vouloir devenir une très bonne psy, elle restait un être humain avec des sentiments et des pensées. Si ses souvenirs lui revenaient en tête, elle tentait d’y faire barrage et de se concentrer sur son travail. Dehors, elle prit une bouffée d’air frais et gardait ses iris plantées sur son portable. Elle ne prendrait que quelques minutes, échangerait un sourire ou l’autre avec les personnes qu’elle croiserait, puis retournerait à l’intérieur pour reprendre son travail. C’était du moins son intention.  Après quelques minutes, elle entra à nouveau et posa son regard sur une affiche rappelant un voyage humanitaire. Ce n’était pas trop son genre, mais pourquoi pas ? Peut-être que ça soulagerait sa conscience. Peut-être qu’elle aurait l’impression de vivre vraiment sa vie à elle, et pas celle qu’elle se force d’avoir. Elle l’aime, sa vie actuelle. Malgré tout, elle l’aime et elle y a pris goût, mais parfois la Meluzine d’antan lui manque et se lancer dans ce genre d’aventure pourrait, peut-être lui apporter une source de réconfort, un coup de fouet dans son quotidien et surtout, lui donner l’impression qu’elle n’est pas si monstrueuse que le prétend Djawny. Elle avait entendu parler de ce voyage, ses collègues lui en avait touché un mot, mais Meluzine n’avait jamais prêté attention aux informations qui circulaient. Elle ne savait d’ailleurs pas vraiment qui l’organisait, juste l’endroit où se rendre pour s’inscrire, ou demander des informations.

Hésitante, la brunette se laissa emporter par son audace, ou sa curiosité et laissa ses pas la guider au lieu-dit. Dans un premier temps, elle hésita une première fois avant de s’approcher. Pas tellement sûre que cette idée de voyage humanitaire soit vraiment une chose pour laquelle elle s’investirait corps et âme, puis en posant son regard sur la pancarte, le nom Tremblay titilla sa curiosité. Paige Tremblay, elle connaissait et s’il pouvait y avoir plusieurs Tremblay à Londres, elle doute qu’il y ait deux personnes avec ce même nom et prénom. Les souvenirs lui arrachèrent un léger sourire, bien qu’une petite appréhension, malgré tout elle frappa à la porte et attendit qu’on lui permette d’entrer. Enfin elle se glissa à l’intérieur de la pièce et adressa un sourire à la jolie blonde. « Bonjour. Ca fait longtemps » lança-t-elle avec beaucoup plus d’assurance qu’autrefois. « Je ne savais pas que vous…tu… t’occupais de ce voyage. Je pense que ça pourrait m’intéresser » termina-t-elle avec un soupçon de malice dans la voix, alors qu’elle ne lâcha pas son interlocutrice du regard. Etait-ce seulement le voyage qui l’intéressait ? Probablement pas.


 
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
The past beats inside me ◇ Paige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Bloomsbury :: Great Ormond Street Hospital
Page 1 sur 1
» Ivory - The past beast inside me like a second heart.
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-