Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

(-18) Like there is something more

avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Mar 31 Oct 2017 - 11:15 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Il avait l'impression que l'ambiance était tendue, qu'il n'était pas vraiment le bienvenu, qu'il s'était invité sans que le blond ne le veuille. Pourtant il était déjà venu alors il se sentait forcément plus à l'aise que s'il n'avait jamais passé une de ces soirées avec Reid. Le fait était que c'était différent à l'instant, déjà parce qu'il s'était ramené sans demander et en plus parce que s'il était là c'était parce qu'il avait eu envie de le voir, de s'excuser pour le matin et pour avoir mis autant temps à se rendre compte que son couple était tellement foiré pour qu'il profite vraiment du PDG et des moments avec lui. Après tout il ne savait pas où tout ça aller le mener, il ne savait pas ce qu'en penser Reid alors il appréhendait, il ne savait même pas si cette attirance était éphémère ou non, Keith ne pensait pas que c'était le cas, pas pour lui du moins. Son histoire avec Julian était fini depuis longtemps et il s'était entêté alors qu'il avait eu envie de profiter avec Reid et il s'en voulait d'avoir perdu du temps, parce que maintenant il avait l'impression que c'était trop tard, notamment à cause de la réaction de l'aîné le matin même. Pourquoi avait-il réagi de la sorte d'ailleurs ? Keith était persuadé qu'il ne voulait pas que Julian apprenne son existence ou quelque chose comme ça. Mais il avait fait des conclusions un peu trop hâtives encore une fois et il se sentait relativement con d'avoir pensé ça. Oh bien sûr que la rencontre avec Reid au café avait été la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase pour sa relation avec Julian mais tant mieux, il était bien content, c'était pour ça aussi qu'il n'arrivait pas à en vouloir au blond, il s'en voulait plutôt à lui-même.

Il voulait avancer, que sa vie ne soit plus aussi morne qu'elle l'avait été pendant deux très longues années à son sens. Il fallait qu'il reprenne vraiment sa vie en main, qu'il oublie ces deux dernières années. En fait, il n'était pas dégoûté d'être maintenant séparé de Julian, parce que la rupture avait été sur plusieurs mois au final et il s'était attendu à ce qu'à un moment tout s'écroule et qu'ils se séparent vraiment, il était surtout dégoûté d'avoir perdu deux ans de sa vie dans une relation qui au final s'était terminée comme ça. Ce qu'il avait les nerfs contre Julian, il avait rejeté la faute sur lui histoire qu'il se sente bien coupable et il avait réussi en plus de ça. Keith avait l'impression que tout ce qui s'était passé avec Reid n'avait fait que détruire un peu plus sa relation, alors que non, tout était déjà cassé depuis très longtemps, Julian avait juste une trop grosse fierté et il se devait de trouver des excuses pour ne pas se sentir lui-même coupable. Tant pis pour lui, Keith n'y penserait de toute façon plus et il ne retournerait pas vers lui non plus, qu'il fasse sa vie. Mais le brun se demandait surtout comment ils allaient s'organiser pour les affaires et l'appart et tout le reste. Ça allait être un bordel monstre, il le sentait bien venir, mais pour l'instant il était avec Reid et il voulait mettre les choses au clair maintenant. Il ne voulait pas que tout ça soit abandonné, non, clairement.

Suivant Reid jusque dans le salon, remarquant son verre d'alcool, Keith venait tout juste de se rendre compte qu'il n'avait pas demandé de cigarette à l'aîné. Il n'avait pas la tête à ça, il était plus dans le besoin de parler avec le blond que de fumer. S'asseyant sur le canapé, il fixa le sol avant de relever les yeux vers lui. Le laissant d'abord parler parce qu'il était clairement celui qui ne devait pas comprendre, Keith acquiesça. Oui, il avait pensé aussi ne plus jamais le revoir et ça l'aurait vraiment fait chier. Mais non, il n'aurait pas tout abandonné comme ça, il l'aurait forcément rappelé à un moment. Il comprenait maintenant que la situation n'aurait pas pu durer éternellement et c'était très bien que tout ce soit arrêté avec Julian maintenant, il était vraiment content d'enfin pouvoir reprendre sa vie en main. Faire ce qu'il avait envie, dire ce qu'il voulait dire, bref, ne plus être limité par une relation de merde. Être en couple ne le dérangeait pas, bien au contraire, c'était être en couple avec Julian qui le gênait plus que tout. «D'abord je voulais m'excuser... sans le vouloir je t'ai un peu mêlé à tout ça alors que c'était mes problèmes avec mon couple. Ça posera plus de problèmes parce que Julian et moi c'est terminé. Mais je te jure que je viens pas te voir pour être réconforté ou quoi que ce soit, sinon j'aurais été voir Mel'.» avait expliqué le brun en soutenant son regard, il avait peur d'être totalement maladroit dans ses paroles, de ne pas se faire comprendre, bref, d'être juste ridicule et que Reid le foute dehors.

Poussant un long soupir, faisant bien comprendre au blond qu'il n'avait pas fini, il se rapprocha légèrement de lui. «J'ai débarqué comme ça parce que j'avais vraiment peur de ne plus te revoir ou je sais pas trop quoi... J'aurais pu aller voir n'importe qui d'autre tu vois mais c'était toi que je voulais voir. Et je veux vraiment pas que tu me laisses tomber pour des conneries, ce matin j'ai merdé, mais je pouvais pas lui dire que t'étais le type qui me plaisait alors que j'étais encore censé être avec lui.» avait-il expliqué avec une petite voix. Merde, il se sentait con de tout déballer comme ça. Attrapant la main de Reid dans la sienne pour la serrer, il le continua de le fixer. «Et là j'ai vraiment peur que tu me foutes dehors.»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Jeu 2 Nov 2017 - 0:26 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Assis sur le canapé, les coudes déposés sur ses genoux et légèrement penché en avant, le PDG ne quittait pas du regard son cadet assis juste à côté, attendant une explication à sa présence si soudaine. Il avait croisé les mains lorsqu'il était arrivé au bout de ses questions, haussant un sourcil pour inviter le Gallois à parler à son tour. La colère n'était pas bien loin, toujours mue par cette fierté mal placée qui lui était propre mais il était prêt à écouter et aviser ensuite. Quand Keith s'excusa il garda ce même air totalement impassible, le fixant simplement de ses deux orbes clairs. Expression qui se brisa néanmoins par un froncement de sourcil alors que le plus jeune lui annonçait que lui et son petit-ami, c'était terminé. Oh bien sûr qu'il n'avait sans doute pas voulu mêler le blond à ses problèmes de couple, mais il n'empêche que le plus âgé y avait foncé tête baissée même en sachant que le brun était déjà pris. Et il ne recherchait pas du réconfort, soit, l'Américain n'était de toute façon pas certain de pouvoir lui donner ce qu'il attendait réellement.

Malgré tous ces faits cependant, sa propre histoire s'immisça à nouveau timidement sans son esprit, avant de devenir bien plus claire au fur et à mesure des mots du plus jeune. Il se rappelait de la douleur qu'il avait ressentie lorsqu'il avait appris que son petit-ami de l'époque le trompait depuis des mois, il se remémorait la peine, la déception, ce sentiment d'un cœur qui se brise, et cette promesse de ne jamais s'attacher, amoureusement parlant, plus que de raison à qui que ce soit. Et là qu'avait-il fait ? Il avait tout fait pour faire craquer Keith, devenant ainsi le connard qu'il avait détesté à l'époque et mettant plus ou moins Julian dans la même situation que celle dans laquelle il s'était lui-même retrouvé. S'il n'en n'avait pas eu grand chose à faire jusqu'alors, il ne pouvait s'empêcher de ressentir toute sa peine remonter à ce souvenir. Il avait brisé un couple, certes déjà bancal et certes ils n'étaient pas allés trop loin, mais il l'avait fait sans le moindre scrupule, et maintenant qu'il était devant le fait accompli il perdait clairement ses moyens. Mais une nouvelle fois, l'Américain se protégeait derrière ce masque de condescendance afin de ne pas laisser entrevoir une quelconque trace de ce qu'il se jouait en lui dans son regard.

Lorsque Keith se rapprocha un peu de lui, il se redressa légèrement en reportant son attention sur lui, restant toutefois assis. Le brun était venu parce-qu'il avait envie de le voir, qu'il ne voulait pas qu'il le... laisse tomber ? N'aurait-il pas plutôt dû s'inquiéter du fait que son petit-ami allait le laisser plutôt que lui qui n'était, il fallait bien le dire, rien pour lui ni dans sa vie ? Les sourcils à nouveau froncés, Reid avait ouvert la bouche, secouant légèrement la tête sans trouver ses mots. Keith était en effet censé être avec Julian, mais la détermination de l'aîné avait tout brisé. Devait-il réellement s'en vouloir ? Probablement pas. Et pourtant, les souvenirs de sa propre histoire faisait sortir une sorte de culpabilité qu'il haïssait du plus profond de son être.

Sortant de sa torpeur quand la main du Gallois attrapa la sienne, il abaissa un court instant le regard vers leurs deux mains avant de fermer les yeux en soupirant, déglutissant difficilement. Dans quelle situation s'était-il foutu ? Il aurait dû fuir, dès l'instant où il avait appris que son cadet avait déjà quelqu'un dans sa vie. Fuir le plus loin possible pour ne pas se retrouver dans cette situation où il se sentait franchement bloqué. Après quelques secondes de silence il inspira et releva ses prunelles claires vers celles de Keith. « Je ne vais pas te mettre dehors » avait-il simplement répondu d'une voix relativement neutre, ce petit air hautain y flottant toujours. Pourquoi au juste ? Il n'en savait rien. Mettre le brun à la porte mettrait pourtant un terme définitif à cette situation dont il perdait le contrôle, il pourrait reprendre sa vie sans se soucier de cette culpabilité, et faire comme si de rien n'était. Mais une fois encore, il eut le malheur de se perdre dans le regard du plus jeune ; grave erreur, depuis le début. « N'attends cependant pas de moi une relation de couple ni quoi que ce soit dans ce goût là, Keith, je ne pourrai pas te l'accorder » avait-il ajouté sur le même ton, jaugeant la potentielle réaction de son cadet dans son regard. Il ne se justifierait pas, pour la simple raison qu'il n'avait aucune envie d'étaler sa propre déception sentimentale et d'afficher ainsi une faiblesse qu'il ne gérait que trop mal.

Après quelques secondes supplémentaires de silence il avait retiré la main déposée sous celle du brun, la remontant jusqu'à sa joue. Se perdre dans son regard, sur ses lèvres. La culpabilité était forte et pourtant son envie de l'avoir l'était encore plus ; sans doute signerait-il sa perte en persistant de la sorte, mais il n'avait aucune envie d'y réfléchir plus longuement. « Je suis désolé que votre histoire se soit terminée ainsi » avait-il lancé sur un ton toujours aussi détaché après un bref soupir, étant cependant totalement sincère dans ses propos. Oui, il avait voulu Keith et l'avait volontairement attiré à lui, mais maintenant que c'était chose faite, il craignait franchement ce qui allait en découler. Laissant retomber sa main, il avait soupiré une nouvelle fois, récupérant sur la table son verre pour le terminer d'une traite.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Jeu 2 Nov 2017 - 12:56 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Au moins tout était dit, il avait ce qu'il pensait plus ou moins juste, quitte à faire peur à Reid. Il ne voulait pas être en couple et ce n'était pas ce qu'il devait attendre de lui, parfait, ce n'était pas ce que Keith demander et il ne l'aurait pas fait alors qu'il venait tout juste de rompre avec Julian. Certes il savait que ça ne repartirait jamais, qu'il n'avait plus de sentiments et tout le reste mais mine de rien il devait se sentir un peu au calme, au moins pour quelques jours. Et de toute façon il ne serait pas en couple avec Reid, il lui avait dit. Le brun n'avait pas envie de réfléchir à tout ça pour le moment, la journée avait été riche en émotion et tout le reste alors il voulait se détendre. Acquiesçant aux propos de Reid comme quoi il était désolé que sa relation se soit terminée, il lui avait ensuite demandé s'il pouvait rester et dormir chez lui, dans la chambre d'amis bien sûr. Le trentenaire avait fait un simple bisou sur la joue du blond avant de monter dans la chambre, il connaissait la maison et il n'avait pas besoin qu'on lui indique. Il avait vraiment peur de s'imposer, d'autant qu'il n'avait même pas des vêtements de rechange pour le lendemain. Sauf que pour le moment il n'avait vraiment pas envie de rentrer chez lui et de voir Julian, mais il était inquiet pour Whisky, heureusement qu'il lui avait mis des croquettes avant de partir comme un boulet de canon de l'appart. Il ne savait pas encore comment il allait faire, peut-être irait-il chez Mel' le lendemain, parce qu'il était sûr et certain que Julian reviendrait à l'appart et y resterait jusqu'à ce qu'ils trouvent une solution mais Keith ne voulait plus être dans la même pièce que ce type qui lui avait fait perdre son temps.

En s'installant dans le lit, il remarquait qu'il avait totalement oublié son portable dans la cuisine. Il était rapidement redescendu pour le reprendre et mettre un réveil, il ne savait pas où se trouver Reid alors il était remonté. En fermant les yeux il s'était mis à réfléchir à tout ça. Il s'était passé des choses avec ce type, il y avait une attirance, dans les deux sens. Et il ne savait pas où il en était, parce qu'il n'avait pas envie que tout ce truc avec le blond soit juste passager, pourtant c'était bien parti pour l'être. Il avait passé pas mal de moments avec le PDG durant le dernier mois et mine de rien, avec les baisers qu'ils avaient échangés et tous ces moments, il s'était un minimum attaché. Il l'avait dit à Reid. Et franchement il détestait être dans l'incompréhension totale à se poser dix mille questions à la minute, même si l'homme d'affaires avait été très clair. Keith ne savait juste pas ce qu'il voulait, la soirée avait été trop chargé pour lui et au moins le lendemain il savait qu'il irait au travail et qu'il ne penserait pas trop à ça. Perdu dans ses pensées, il trouva rapidement le sommeil, il était fatigué donc ce n'était pas vraiment étonnant. Cependant il n'avait pas pu s'empêcher d'être légèrement anxieux quant à l'appart et à son chien. C'était son appart, il le récupérerait, mais le temps que Julian trouve un toit, il ne voulait pas partager le sien avec lui.

Aux premières notes de la musique qu'il avait choisie pour son réveil il s'était réveillé. Descendant dans la cuisine il y avait trouvé Reid qui lui proposa de lui faire un thé. Keith avait accepté, un peu gêné, avant de lui demander s'il pourrait rester un jour de plus pour ne pas croiser Julian. Il ne voulait vraiment pas s'imposer et il aurait pu aller chez Mel' mais là il était avec le blond au moins et vu qu'il avait déjà dormi là la nuit dernière il se disait qu'une ou deux nuits de plus ne dérangeraient pas trop. Il savait qu'il se ferait discret, c'était juste le temps que la situation avec Julian se tasse un peu. Keith s'était déjà dit qu'il lui enverrait un message le soir même pour lui dire de trouver un moyen pour l'appart. Et Reid avait accepté aussi. Et il n'avait personne dans sa vie. Le brun était toujours aussi surpris. Bref, après ça ils étaient partis, le trentenaire demandant à Reid s'il pouvait le déposer chez lui pour qu'il se change et qu'il prenne une douche, il lui avait également dit qu'il lui enverrait un message pour quand il repartirait de chez lui ce soir-là et qu'il prendrait quelques affaires.
Une fois qu'il avait été déposé chez lui il avait remercié le blond puis était monté, appréhendant de voir Julian ou pas chez lui. En entrant, Whisky lui avait fait la fête. Keith était parti se changer, découvrant que son ex n'était pas rentré non plus. Le brun n'avait envie de prévenir personne pour le moment excepté son petit frère, il lui avait donc envoyé un message pour lui expliquer rapidement la situation et qu'il dormait chez un ami le temps de quelques jours. Il avait besoin de le dire au moins à quelqu'un histoire de.

Ensuite il était parti au boulot. Rien d'extraordinaire bien sûr, une journée assez banale en soi. Mais il avait fait gris toute la journée par contre, à croire que la météo avait deviné l'humeur du brun. Il était déprimé d'avoir perdu deux ans, de s'imposer comme ça chez Reid même s'il le voulait et d'être plus ou moins distant avec le blond. Oui, parce qu'il avait envie d'être distant, un peu. En soi ce n'était rien d'autre qu'une attirance passagère, un tout petit peu plus qu'un ami mais rien de plus. Ses collègues avaient bien remarqué mais il avait prétendu que tout allait bien. Lui qui était habituellement un peu blagueur et assez joviale, il n'était que l'ombre de lui-même pour le moment. Bien sûr qu'il irait mieux dans quelques jours mais il avait besoin d'un peu lâcher prise. Il était ensuite rentré une fois sa journée terminée, envoyant par la même occasion un message à Reid pour le prévenir qu'il rentrait et qu'il ne tarderait pas à se pointer chez lui. Julian n'était toujours pas là, bien sûr, alors Keith lui avait envoyé un message, pour lui qu'il fallait trouver une solution. Il avait sorti Whisky, rempli ses croquettes et son eau, s'était un peu posé avec son chien avant de partir avec un sac à dos. Il était resté distant avec Reid, et puis la journée du lendemain avait été tout aussi banale. Le blond l'avait invité à une séance cinéma spéciale pour Halloween. Julian ne lui avait pas répondu, abruti qu'il était. Alors Keith était retourné chez lui le matin et le soir pour sortir Whisky pour était parti à la soirée d'Halloween.

Au moment de rentrer, il était en panique dans la voiture. Il détestait les films d'horreur et ça avait été une erreur d'aller le voir, quand bien même il était tombé sur Mel' et Willow et que ça l'avait un peu rassuré. Il avait été très content de les voir d'ailleurs, il avait envoyé un message à Meluzine dans la journée pour rapidement lui expliquer la situation aussi mais très brièvement seulement. Bref, le brun était pressé d'aller dormir pour oublier un peu ce film même si la soirée lui restait en mémoire. Alors qu'ils rentraient chez Reid, le blond lui avait proposé un thé que le brun avait accepté. Tout en buvant sa boisson dans la cuisine, il était en train de fixer le blond. Il n'aimait pas mettre de la distance au final, surtout quand il avait peur d'une connerie pareille. «Je sens que je vais pas dormir de la nuit à cause du film.» avait dit le brun en faisant tourner le liquide dans sa tasse. Il était venu le voir pour l'embrasser et maintenant il mettait de la distance, c'était stupide. S'avançant vers Reid qui venait de mettre sa tasse dans le lave-vaisselle, il fit de même, il s'était finalement approché encore un peu plus de lui pour l'étreindre, il en avait besoin et tant pis s'il n'y aurait jamais rien de plus, en avait-il de toute façon envie pour le moment ? Il n'en savait rien et il n'avait pas envie d'y réfléchir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Ven 3 Nov 2017 - 11:33 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Adossé contre le plan de travail, le blond tenait une tasse de café quasiment vide, checkant de son autre main le cours de la bourse sur son smartphone. Oui, il s'était accordé une soirée off pour ''fêter'' Halloween, bien coupé de tout, et oui, il avait fini par céder à nouveau à cette manie d'être toujours plus ou moins connecté à son boulot d'une manière ou d'une autre. Mais l'ambiance qui régnait à la maison depuis deux jours ne lui donnait pas vraiment l'envie de faire quoi que ce soit d'autre. Et surtout, il n'avait pas l'envie d'accorder plus d'attention à Keith que ce qu'il ne le devait et risquer de rendre ce lien entre eux trop concret. Il lui avait déjà permis de passer une soirée loin de ce qui le tourmentait, trouvant ce moyen pour lui changer les idées, c'était déjà un point suffisant. Et autant dire que l'attitude du brun depuis qu'il avait déboulé chez lui deux jours auparavant et qu'ils avaient discuté ne lui donnait pas franchement envie de faire plus d'effort. Bien sûr, sans doute que lui balancer de but en blanc qu'il ne cherchait rien de sérieux n'avait pas été la meilleure idée mais mieux cela que de lui laisser miroiter quelque chose qu'il n'aurait jamais venant de lui. Et si le brun s'attachait trop, l'aîné se retrouverait vite dans une situation inconfortable qu'il n'avait aucunement envie de gérer alors oui, la distance jusqu'à ce qu'ils reprenne tous deux le cours de leurs vies était le point le plus facilement envisageable.

Keith était donc devenu plus distant, un mal ou un bien sans doute qui permettait au PDG de ne pas s'impliquer trop dans une quelconque relation qu'il souhaitait éviter au maximum. Certes, le plus jeune avait pris cette habitude de lui embrasser la joue lorsqu'il partait ou qu'ils allaient se coucher chacun de leur côté mais ce n'était rien de plus qu'une sorte de politesse, sans doute. Et l'employé de la BBC avait également été distant tout au long de la soirée, même plus que ça, il s'était presque complètement désintéressé du blond pour papoter avec sa meilleure amie et la demoiselle qui était apparemment sa colocataire. Ça valait bien le coup d'avoir fait cet effort. Si Reid avait su, sans doute qu'il serait resté à la maison, mais qu'importait, c'était trop tard maintenant. Et une nouvelle fois, il n'avait pu s'empêcher de faire ressentir ce mécontentement ; Keith l'avait mis de côté, il en faisait de même en se désintéressant totalement de lui, zieutant plutôt l'écran de son cellulaire.

Ayant terminé son café, l'homme d'affaires avait déposé sa tasse dans le lave vaisselle, fronçant les sourcils aux mots du brun. Il avait vraiment flippé tant que ça ? Oui, ça s'était vu, mais franchement, s'il savait qu'il n'aimait pas ce genre de films, pourquoi ne pas simplement lui avoir dit plutôt que de faire comme si de rien n'était ? Soupirant légèrement, l'Américain avait répondu un simple « ce n'est qu'un film, Keith, il ne va rien t'arriver ici » presque las. Il n'allait pas non plus s'amuser à le rassurer comme un gosse qui craignait qu'un monstre soit tapis sous son lit, le Gallois était suffisamment âgé pour prendre du recul sur ce qu'il avait vu. Ou pas.

Bloquant tout mouvement quand le plus jeune vint l'enlacer, Reid avait à nouveau froncé les sourcils. Après deux jours sans le moindre contact, voilà qu'il venait l'étreindre ? Pour quoi au juste ? Parce-qu'il avait peur ? Parce-qu'il en avait juste envie ? Il n'allait certainement pas poser la question mais la première option lui semblait en cet instant la plus logique. Laissant de côté sa colère et ses appréhensions à devenir plus intime avec le plus qu'un simple ''coup d'un soir'', le PDG avait à son tour passé ses bras autour de lui, l'étreignant sans grande force en soupirant une nouvelle fois. Sûr qu'il appréciait l'avoir ainsi tout contre lui, mais ce n'était pas suffisant, il ne voulait pas que cela, et pourtant il avait la sale impression que s'il prenait plus, tout cela risquait de devenir bien plus concret.

Après quelques secondes, il s'était reculé, calant son regard dans le sien. « Tu peux te mettre un autre film pour te changer les idées. Et sinon il y a suffisamment de place dans mon lit pour deux » avait-il ajouté en haussant un sourcil avant de se détourner de son cadet dans le but d'en effet rejoindre sa chambre. Il ne dormirait sans doute pas immédiatement mais n'avait pas l'envie de rester sur le canapé à ne rien faire. Pourquoi lui avait-il proposé cela ? Il n'en savait rien lui-même mais qu'importait, si ça pouvait lui éviter d'entendre le brun parler pendant des jours du fait qu'il était apeuré, autant faire cet effort. Bien que oui, s'il le rejoignait en effet, Reid doutait d'être capable de rester à sa place et de continuer à faire comme s'il ne le désirait plus.

Ayant gravit les escaliers le menant à l'étage, le blond était rapidement passé par la salle de bain avant de resortir de la pièce pour rejoindre sa chambre. Enfin dans sa pièce, il alluma les lampes de chevet et ôta comme à son habitude ses vêtements, ne gardant que son boxer. Ce n'était pas parce-que le plus jeune risquait de venir qu'il allait se forcer à dormir avec des vêtements ; il ne dormirait pas bien et serait mal luné le lendemain alors oui, autant s'abstenir. Se glissant un peu sous la couette pour la remonter uniquement jusqu'à son ventre, Reid resta assis dans le lit, son téléphone à la main.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Ven 3 Nov 2017 - 12:23 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Reid avait beau dire que ce n'était qu'un film ça n'empêchait pas le brun de flipper, surtout que la maison était grande. Meluzine avait beau l'avoir rassuré, il n'arrivait pas à voir les films d'horreur comme autre que réel, même quand il s'imaginait le tournage ou bien celui qui jouait Freddy en train de se marrer avec sa prochaine victime. Non, maintenant qu'il était rentré les images lui tournait dans la tête et il flippait clairement. Il avait accepté ça pour sortir, se changer les idées, passé un moment sympa avec Reid en tant qu'ami et rien de plus, parce qu'il n'y avait rien de plus de toute façon. Et il n'y aurait jamais rien de plus le blond lui avait bien fait comprendre et le trentenaire l'avait compris, pas de soucis là-dessus, mais malgré tout il n'arrivait pas à résister au plus âgé. Il lui suffisait de le voir, de regarder un peu trop longtemps ses lèvres et il ne résistait plus, il avait envie de l'embrasser. Pourquoi avait-il fait l'erreur de se retenir ces derniers jours ? Il était complètement con. Il s'était encore une fois entêté en se disant que ça ne servait pas à grand-chose alors qu'il aurait pu profiter de Reid, un peu, avant que chacun ne repartent de son côté, ce que Keith n'avait pas du tout envie, sauf qu'en mettant cette distance il ne faisait que rapprochait ce moment, beaucoup trop vite à son goût. Il était venu chez lui parce qu'il avait eu envie de l'embrasser et de le prendre dans ses bras, parce qu'il ne voulait être abandonné par ce type, alors pourquoi mettait-il une distance comme un abruti qui ne savait pas ce qu'il voulait ? Merde, il se sentait vraiment trop con des fois. Et le film de ce soir lui avait clairement donné envie de rester dans les bras du PDG, quand bien même il l'avait presque ignoré, ce qui n'était absolument pas son but à la base en allant au cinéma avec. Meluzine s'était ramené et il ne l'avait pas vu depuis un moment, ce n'était pas sa faute.

Restant dans les bras, il était content de savoir que son éteinte lui était rendu, au moins il ne s'en foutait pas tant que ça. Le regardant également quand il se recula, laissant un goût de trop peu au plus jeune, il acquiesça à ses propos. S'il ne regardait pas un autre film avec lui il ne resterait clairement pas ici seul, hors de question qu'il soit dans le salon devant la télé, seul, dans le noir et avec seulement la lumière de l'écran. Il avait vu un film d'horreur et Reid voulait qu'il reste seul ? Non, pas forcément, il lui avait proposé de le rejoindre dans son lit, faisant légèrement stresser le brun. Il se doutait qu'il ne se passerait rien de spécial, ou pas, s'il était dans un lit avec Reid c'était quand même différent, presque comme un cap, il se souvenait avoir attendu un petit moment avec de dormir pour la première fois avec Julian. Mais au moins il serait rassuré. Regardant le blond monter à l'étage, Keith regarda de tous les côtés, carrément inquiet que Freddy soit dans l'angle d'une pièce prêt à lui faire une frayeur. Comment le blond pouvait-il être aussi zen après avoir vu un film comme ça ? Il enviait clairement son sang-froid légendaire. Son portable en main, toujours en regardant derrière lui, il monta à son tour à l'étage, éteignant la lumière du rez-de-chaussée par la même occasion, ce qui le faisait paniqué encore plus. Merde, se mettre dans des états pareils pour un film c'était quelque chose quand même, il devait se ressaisir, il avait 31 ans, pas 12. Cependant il resta attentif à ce qui se passait derrière lui.

C'était dingue de voir qu'en seulement trois jours il avait l'impression de s'être approprié les lieux. Ce n'était pas un sentiment qu'il aimait particulièrement, il avait peur d'être de trop dans cette maison, d'avoir bouleversé le quotidien de Reid et que le blond n'attende qu'une chose : qu'il parte. Peut-être lui aurait-il dit mais en attendant il stressait vraiment par rapport à ça. Poussant un long soupir, il mit son pyjama une fois qu'il fut dans la chambre qu'il campait depuis trois jours : un débardeur gris et un short bleu marine, rien de plus rien de moins, il n'aimait pas spécialement dormir dénudé même si quand il n'avait pas le choix ça ne le gênait pas non plus. Il n'était pas spécialement à l'aise s'il n'avait pas de vêtements, il savait que son corps n'était pas désagréable à regarder mais il avait toujours été timide de ce côté-là, même en grandissant, quand bien même il avait bien changé depuis son adolescence, lorsqu'il était totalement renfermé sur lui-même. Il passa dans la salle de bain, portable en main, se brossa les dents, regarda bien dans le miroir si Freddy n'était pas là puis sorti en trombe de la pièce. Non, il ne pourrait pas être seul sans flipper. Il prit la décision de rejoindre Reid, sans réfléchir, parce qu'il en avait envie et qu'il flippait. Le blond lui avait proposé alors il ne s'imposait pas vraiment ? Ouvrant délicatement la porte, il avait directement était gêné en voyant que Reid n'avait pas de t-shirt. Merde, en fait il aurait peut-être dû rester dans sa chambre. Baissant automatiquement les yeux vers le sol, il avait fait semblant de regarder son téléphone portable. «Plus jamais je reste seul chez toi après avoir vu un film d'horreur. C'est flippant.» avait déclaré le brun en rejoignant le lit de l'aîné.

S'asseyant dessus, dos au blond, il avait posé son téléphone sur la table de nuit. C'était quand même très intime de dormir dans le même lit que quelqu'un. Et Keith était gêné, il ne pouvait pas le cacher. Inspirant profondément, il se glissa sous les couvertures, s'allongeant contrairement à l'homme d'affaires. Un bras sous sa tête il s'était tourné vers Reid pour le regarder. En fait il était carrément beau, trop beau même. Le brun avait l'impression d'être un adolescent en manque en train de fantasmer sur son idole, bon c'était un peu exagéré mais bon. «Désolé de m'être imposé comme ça chez toi. Et désolé de squatter et désolé de t'avoir presque ignoré ce soir et les autres jours. Je suis juste un peu perdu.» avait-il déclaré toujours en le regardant. C'était vraiment étrange de se retrouver dans le même lit que lui mais c'était agréable aussi et il avait l'impression que Freddy ne pourrait pas l'atteindre au moins. Enfin ce n'était pas Reid et une couverture qui pourrait l'arrêter mais bon, ça ne restait qu'un film. «Et s'il y a autre chose sur lesquelles je devrais m'excuser dis-moi parce que je sais que ces trois derniers jours j'ai fais un peu n'importe quoi. Enfin.. c'était bête de faire comme si je voulais une distance entre nous alors que c'est pas le cas.», il avait dit ça avec une petite voix, s'en fichant bien de savoir si ça intéressait Reid ou pas, il se sentait dans l'obligation de lui dire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Ven 3 Nov 2017 - 13:32 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Concentré sur son téléphone sans réellement l'être, le blond fronçait les sourcils par moments, soupirant à d'autres. Les affaires se portaient bien, mais ça ne l'empêchait pas d'imaginer sans cesse le pire et de sentir quasi-constamment cette pression qui pesait sur ses épaules. Combien de fois lui avait-on déjà reproché d'être trop accroc à son boulot ? Il avait arrêté de compter. Le bruit de la porte qui s'ouvrait l'arracha à sa pseudo-concentration mais il ne releva pas la tête pour autant ; faire comme si de rien n'était, encore, pour ne pas prendre le risque de céder à quoi que ce soit et de s'embourber dans une situation qui lui filerait totalement entre les doigts. Expirant d'un air à peine amusé, Reid avait secoué la tête aux mots du plus jeune. « La prochaine fois tu ne regardes plus de films d'horreur et c'est réglé » avait-il répondu sur ce même ton toujours un peu distant et légèrement sermonneur, mais il ne faisait qu'énoncer une vérité : si le brun avait peur de toute cela, mieux valait qu'il s'abstienne et le dise clairement plutôt que de chercher une excuse bidon.

Relevant finalement la tête de son téléphone quand Keith s'approcha pour s'asseoir dos à lui, l'homme d'affaires laissa courir un court instant son regard sur son corps. Ce débardeur qui dévoilait un peu plus sa peau que les chemises qu'il portait souvent ainsi que son short le perdirent un court instant dans ses pensées avant qu'il ne détourne à nouveau la tête, faisant mine de ne pas s'y intéresser. Mais les paroles du Gallois le sortirent à nouveau de ses pensées. Ne retenant pas un soupir agacé devant tant d'excuses, il s'était contenté de hocher la tête en faisant un peu la moue. Il était désolé de l'avoir ignoré, il pouvait l'être en effet, mais ça ne servait à rien de se confondre en excuses, ce qui était fait était fait.

S'étant attendu à ce que le silence reprenne sa place dans la pièce, il avait froncé les sourcils lorsque le brun recommença à parler, tournant la tête vers lui. Autre chose sur quoi il devait s'excuser ? Sans doute pas. Aussi borné soit-il, Reid savait qu'il avait également une part de responsabilité dans tout cela, et pas des moindres. Sans doute que s'il n'avait pas dit au brun son point de vue sur les relations de couple les choses auraient été différentes, mais il n'avait pas l'intention de lui mentir à ce sujet et le laisser imaginer tout et n'importe quoi, quand bien même il aurait pu l'avoir plus facilement. Alors oui, Keith était perdu, il pouvait le comprendre, mais l'un comme l'autre avait sa part de responsabilité.

Et ses derniers mots ne tombèrent pas sans l'oreille d'un sourd. Il n'avait pas envie de mettre cette distance entre eux et pourtant il l'avait fait et oui, c'était bête. Mais le blond ne pouvait nier qu'il en avait ras le bol de cette situation, le voir tous les jours ici comme s'ils n'étaient que deux inconnus qui évoluaient en parallèle, ça n'avait aucun sens et Reid n'avait aucune envie de voir son espace intime envahi pour si peu. Détournant un court instant son attention du plus jeune pour déposer son smartphone sur la table de nuit, il s'était à nouveau tourné vers son cadet, replantant son regard clair dans le sien. Tant pis pour la volonté de garder des distances, ne pas s'impliquer, et faire comme de rien n'était. Il en avait marre, et ça passerait ou ça casserait, qu'importait, tant que les choses changeaient et qu'il pouvait être fixé. Se penchant sur le côté en prenant appui sur son coude, il poussa légèrement sur l'épaule de Keith de sa main libre pour l'inciter à se mettre sur le dos avant de se rapprocher encore plus pour poser ses lèvres sur les siennes. Dans le même temps, sa main était descendue de son épaule le long de son torse, jusqu'à passer autour de sa hanche afin de l'attirer un peu plus à lui.

Après quelques secondes il avait reculé son visage. « Arrête de te confondre en excuses, tu veux ? Ça m'agace. » Et sur ces mots il s'était à nouveau approché, reprenant ses lèvres afin de lui accorder un baiser un peu plus intense. Il dépassait déjà les limites qu'il s'était fixé par respect pour le brun et pour lui-même mais tant pis, il ne pouvait décemment pas l'avoir dans son lit et simplement rester à sa place.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Ven 3 Nov 2017 - 14:06 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Laissant courir son regard sur le corps à peine dévoilé de Reid, caché par les couvertures, Keith releva les yeux vers le visage du blond. Il se sentait obligé de s'excuser, tout le temps, c'était quelque chose d'inné chez lui, déjà qu'il squattait chez Reid sans vraiment savoir si le blond était d'accord, quand bien même il lui avait dit oui. Peut-être que Keith était de trop, mais en attendant il était dans le même lit que lui et il ne savait pas s'il pourrait vraiment s'abstenir comme les derniers jours. Il était célibataire maintenant, il faisait ce qu'il voulait quand il le voulait, quand bien même ça ne faisait que trois jours qu'il était enfin libéré de la présence de Julian. Peut-être qu'on pourrait le juger pour ça, il s'en fichait bien, les autres n'avaient pas à connaître sa situation et ce qu'il pouvait penser, il faisait ce qu'il voulait et penser pareil. Si ça ne plaisait pas tant pis, il n'avait de compte à rendre à personne. Et c'était probablement ce qui l'avait empêché de rester proche de  Reid ces derniers jours, il s'était trop pris la tête, avait trop pensé à une certaine culpabilité par rapport à Julian et lui-même parce que ça ne faisait pas longtemps qu'ils n'étaient plus ensemble et en plus de ça Reid lui avait fait comprendre qu'il n'y aurait jamais rien de plus qu'une attirance éphémère et sans avenir, qu'ils repartiraient chacun de leur côté à un moment donné. Il ne savait pas comment faire comprendre au blond que ce n'était pas ce qu'il voulait, parce qu'il se disait aussi que c'était son choix à lui et qu'il ne pouvait pas aller à l'encontre de ça.

Et franchement il aurait plus pensé que le blond le repousserait, un peu comme il l'avait fait lorsqu'il avait appuyé sur son épaule pour qu'il se mette sur le dos, sauf que la suite avait bien fait comprendre au brun que ce n'était pas son intention. Merde. Si les choses se passaient comme ça il ne savait clairement pas comment il allait réagir, parce qu'il avait envie que Reid et lui aillent plus loin comme il l'avait voulu ce soir-là dans le canapé, et un lit c'était clairement l'endroit pour aller plus loin. Mais était-ce vraiment le bon moment ? Y aurait-il de toute façon un bon moment ? Le trentenaire devait-il se laisser aller comme ça ? Il n'en savait rien, il n'arrivait pas à réfléchir, pas maintenant, pas en était dans le même lit que le PDG alors que celui-ci était quasiment nu, ce que Keith n'avait pas vérifié d'ailleurs mais rien que le voir sans t-shirt c'était déjà bien dénudé pour lui. Le regardant droit dans les yeux après son baiser que le brun aurait eu envie de prolonger, il se laissa attirer vers lui lorsqu'il posa sa main autour de sa hanche. Ça allait dégénérer, clairement, Keith pouvait le sentir, même s'il savait qu'il n'aurait qu'à dire au blond qu'il ne pouvait pas aller plus loin pour qu'il arrête, du moins c'était ce qu'il pensait. Les battements de son coeur s'étaient accélérée alors qu'il n'arrivait tout simplement pas à s'imaginer la suite de la situation. C'était avec ce genre de moment qu'il comprenait à quel point le blond lui faisait de l'effet et l'attirer, beaucoup.

Poussant un léger soupir à sa réplique, il aurait eu envie de lui répliquer quelque chose, entrouvrant la bouche dans l'optique de répondre avant de se laisser surprendre par le baiser du blond. Il était parfois trop long à la détente. Décidant de prolonger le baiser, il laissa ses mains venir parcourir le corps du PDG. Passant de son ventre jusqu'à ses hanches avant d'arriver dans son dos, il vint en passer une dans ses cheveux alors qu'il prolongea le baiser encore et encore. Il se décolla finalement du blond, le regardant droit dans les yeux. En un sens, il se disait que Reid l'avait peut-être invité dans son lit pour en arriver là, peut-être même qu'il le jetterait après tout ça, il se faisait beaucoup de scénario parce qu'il avait peur que le blond le laisse comme il l'avait fait le matin où ils s'étaient croisés au café avec Julian. La main qu'il y avait dans ses cheveux descendit le long de son coup pour qu'il vienne caresser doucement le torse de l'homme d'affaires, avant qu'elle ne remonte pour qu'il la dépose sur sa joue. «Je me sentais obligé de m'excuser. Je me sens coupable pour trop de trucs et ça me gonfle de me prendre la tête.» avait déclaré le brun en le fixant dans les yeux, une main toujours dans le dos du blond, ses doigts caressant doucement sa peau alors que sa main sur sa joue remonta jusque dans ses cheveux. Jouant avec une mèche de ses cheveux, il fixa les lèvres du blond puis ses yeux. «J'ai peur de comment tu vois la situation en plus.» avait-il dit en se doutant que toutes ces paroles devaient probablement gonfler le blond. C'était un mec, et en sachant qu'il plaisait un minimum à Reid physiquement il se doutait qu'être au-dessus de lui devant lui donner d'autres envies que celle de parler. «Mais je vais peut-être me taire pour ce soir.» avait conclu le trentenaire en pinçant ses lèvres, un peu gêné.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Ven 3 Nov 2017 - 18:31 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Sentant les mains du brun parcourir son corps, l'aîné ne pouvait s'empêcher de frissonner à ces contacts, approfondissant encore un peu plus leur baiser tout en glissant sa main dans son dos afin de le tenir encore un peu plus. Et, tout naturellement, ses envies étaient montées en flèche, cette chaleur se répandant dans tout son corps. Dire qu'il n'en n'avait pas eu envie depuis ces quelques jours serait un mensonge, il y avait pensé, à plusieurs reprises, mais la distance qu'ils avaient instaurée entre eux ne permettait aucun écart. En cet instant cependant, il n'avait plus envie d'y réfléchir, ne pas penser aux conséquences et simplement profiter du fait que le brun était là et que oui, il le voulait. Une nouvelle fois, il était prêt à s'arrêter si le plus jeune le lui demandait mais le concerné ne semblait pour l'instant émettre aucune opposition. La main qui venait de se glisser dans ses cheveux lui arracha de nouveaux frissons avant qu'il ne fronce les sourcils en sentant Keith se reculer un peu.

Quel était le problème encore ? Le fixant dans les yeux sans rien dire, Reid attendait de savoir ce qu'allait lui dire le plus jeune. Lorsque sa main était descendue de ses cheveux à son torse, le caressant légèrement, il avait senti son palpitant s'emballer légèrement et cette envie qu'il ressentait y faire également écho. Il avait à nouveau froncé un peu les sourcils quand cette même main se déposa sur sa joue et que le Gallois repris la parole. Hochant simplement la tête, il ne dit toujours rien.  Ça le gonflait de se prendre autant la tête ? Soit. Ils étaient deux dans ce cas. Si l'aîné n'avait rien dit depuis le début, il ne pouvait nier qu'il commençait doucement à s'agacer de cette manie constante qu'avait Keith de toujours se prendre la tête sur tout. Certes, sa situation n'était pas simple et il y avait eu un gros changement dans sa vie, mais ne pouvait-il pas simplement se laisser porter et ne pas se poser des milliers de questions ? Apparemment pas. Le PDG jugea cependant plus prudent de simplement l'écouter, se perdant dans son regard en peinant à faire abstraction des légères caresses que lui accordait le brun. Contacts qui avaient d'un seul coup l'air bien trop intimes. Bien sûr, partager le même lit l'était déjà, mais il y avait une nette différence entre simplement coucher ensemble et avoir de tels gestes affectifs. Il en restait décontenancé, ne quittant pas du regard Keith.

Ouvrant la bouche en affichant un air un peu sceptique lorsque Keith lui avoua sa peur concernant la manière dont le blond percevait la situation, il la referma bien vite, secouant simplement la tête en soupirant légèrement. À quoi s'attendait-il au juste ? Qu'il lui déclare sa flamme, lui parle de coup de foudre et qu'ils filent le parfait amour ? Si telles étaient ses attentes, sûr qu'il pouvait être déçu. Et si tout le problème était là, autant qu'il s'en aille simplement plutôt que de se laisser approcher de la sorte. Mais il ne l'avait pas fait, et maintenant Reid n'avait aucune envie qu'il parte. Il avait mis ses propres envie de côté autant par déni que par respect, s'en était trop.

Aux derniers mots de son cadet, il avait soupiré une nouvelle fois, lui lançant un petit regard qui signifiait que oui, mieux valait se taire. Le blond retira sa main de son dos, la remontant lentement le long de son torse pour la passer dans sa nuque, rapprochant également son visage du sien pour déposer un baiser au coin de ses lèvres. Baiser qui dériva sur sa mâchoire, sa joue puis son oreille. Là, il prit enfin la parole. « Pourquoi tu n'arrêterais pas simplement de te prendre la tête juste une soirée ? » Une question qui était bien plus de l'ordre de la suggestion mais son ton était toujours aussi calme. « Et demain on parlera de ce que tu veux » avait-il ajouté sans réellement y croire lui-même, se remettant à déposer de légers baisers dans son cou. Sa main était quant à elle à nouveau descendue jusqu'au bas de son débardeur avant de se glisser en dessous avec une lenteur calculée afin qu'il puisse caresser du bout des doigts la hanche puis le ventre de son cadet. Il le voulait, c'était un fait qu'il ne pouvait nier, il le voulait bien trop pour que tout ceci ne soit que ''passager'' mais il ne lui accorderait rien de plus qu'une relation charnelle, il parvenait du moins à s'en persuader et y croire dur comme fer, même si les battements accélérés de son cœur avaient quelque chose de franchement agaçant.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Ven 3 Nov 2017 - 19:44 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Ne pas se prendre la tête ce n'était pas Keith, tout simplement. Il avait toujours été comme ça, que ça plaise ou non, il ne pouvait pas faire autrement. Déjà enfin il se stressait pour des trucs qui ne devraient même pas être importants, alors autant dire qu'en grandissant ça n'avait pas changé. Certes, il n'était pas la personne la plus à plaindre, il avait quand même un toit sur la tête, un bon job et il pouvait en plus de ça profité du fait d'être dans le même lit que Reid, pour sûr que bon nombre de personne le voudrait, il se doutait bien que le blond faisait de l'effet et pourtant c'était lui, bel et bien lui qui se trouvait là et qui était chez lui depuis quelques jours maintenant. Mais il n'arrivait juste pas à se poser quelques minutes et ne pas se poser des questions sur tout et rien à la fois, même si le fait que le PDG lui propose qu'ils parlent tous les deux le lendemain le rassurait un peu et lui donnait envie de juste profiter de sa soirée sans se prendre la tête et surtout sans penser à ce foutu film qu'il avait vu. Autant dire que là il n'y pensait plus du tout puisqu'il était légèrement perturbé par les baisers du blond qui l'empêchait clairement de réfléchir à la situation, à savoir s'il voulait aller plus loin ou non. Oui, ne pas se prendre la tête juste une fois ça pourrait être bien, mais ce ne serait pas Keith. Il avait déjà de la chance que Reid l'ait accepté chez lui quelques jours, et il avait fait l'abruti en s'éloignant de lui alors autant qu'il profite maintenant qu'il en avait l'occasion et que le blond ne disait rien quant à tout ça. Surtout qu'il avait bien remarqué qu'il fronçait les sourcils quand il parlait.

Poussant un soupir, il avait ressenti de léger frisson au moment où Reid avait commencé à l'embrasser dans le cou ainsi que lorsqu'il avait senti sa main sur son ventre, ce qui contrastait pas mal avec la chaleur qui émanait du blond. Les battements de son coeur se firent une nouvelle fois plus rapides. Oui, il avait envie de ce type. Poussant une nouvelle fois un soupir, toujours en caressant le dos de l'homme d'affaires, il décida d'arrêter de réfléchir, au moins pour ce soir. «Ok.. pour une soirée et demain on parle.» avait-il dit en fixant le plafond, fermant les yeux une seconde. Peut-être qu'il ne parlerait même pas, peut-être qu'une fois qu'il rentrerait chez lui demain il ne reverrait plus jamais Reid, il ne l'espérait pas bien sûr, mais après tout il ne pouvait rien savoir et il ne pouvait pas prédire l'avenir non plus, alors pour une fois il pouvait profiter de l'instant présent sans réfléchir à la suite ou au passé. Ça lui ferait peut-être même du bien ? Il n'en savait rien. Et il n'en saurait rien tant qu'il n'aurait pas un peu lâché l'affaire. Et puis il était avec Reid, c'était ce qu'il voulait, c'était même ce qu'il avait voulu en venant chez lui trois jours avant, il était en plus de ça dans le même lit que lui et il pouvait très clairement profiter de ses baisers et même plus. En lui fonçant dedans il n'aurait jamais pensé en arriver là, mais il ne pouvait pas nier qu'il en était content.

Sa main dans les cheveux du blond était redescendue vers sa nuque avant qu'il ne la retire pour la faire passer jusqu'à son torse, poussant légèrement le blond, il l'avait fixé avant de l'embrasser une nouvelle fois mais cette fois-ci en faisant passer sa langue, histoire de faire comprendre au PDG qu'il avait envie de plus et qu'il pourrait potentiellement aller plus loin cette fois-ci. Il en avait envie, le blond aussi apparemment, alors autant en profiter. Et puis il se sentait vraiment bien avec lui, il avait l'impression de ne plus avoir peur de ce film d'horreur à la noix déjà et qu'il n'avait pas à se prendre la tête sur Julian et sa rupture ainsi que tout ce que ça allait impliquer. Bien sûr il se posait bien d'autres questions par rapport à l'homme d'affaires mais il était d'accord pour oublier juste ce soir, il lui avait dit. Et même s'il ne pouvait pas ne pas se prendre la tête, il le cacherait au moins à Reid. Poussant un peu plus sur le torse du blond pour le faire se redresser, Keith en fit de même histoire de pouvoir retirer son débardeur, aidé par Reid qui prit le vêtement pour le mettre ailleurs. Il s'allongea de nouveau pour que le blond le surplombe une fois encore. Au moins il aurait moins chaud, même si ça le mettait clairement mal à l'aise d'avoir retiré son vêtement comme ça, au moins il avait bien fait comprendre qu'il voulait aussi aller plus loin et que oui il ne se prendrait pas la tête, mais juste pour ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Ven 3 Nov 2017 - 20:26 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Laissant toujours ses lèvres traîner dans le cou du plus jeune, Reid avait souri légèrement quand il accepta de ne pas se prendre la tête pour ce soir. Certes, la discussion qu'ils auraient sans doute le lendemain serait loin d'être agréable, mais le blond préférait ne pas y penser pour l'instant ; il aviserait le lendemain, de ce qu'il dirait ou non, bien que l'envie d'étaler sa vie et ses appréhensions n'étaient clairement pas là. Pourquoi devrait-il lui dire tout cela de toute façon ? Il n'avait aucun compte à lui rendre, rien à justifier, et afficher sa plus grande faiblesse au grand jour, envers quelqu'un qu'il ne connaissait pas tant que cela et qui pourrait très bien en jouer et retourner ce fait contre lui... non. Bien sûr, Keith n'avait pas l'air d'être ce genre de personne, mais l'aîné préférait amplement se montrer comme cette personne intouchable et au dessus de tout, notamment pour se protéger.

Déposant toujours des baisers dans son cou, il s'était redressé un peu en sentant la pression sur son torse, fronçant légèrement les sourcils. Allait-il lui dire qu'il ne voulait pas ? Que ça allait trop vite ? Le baiser que lui accorda cependant le plus jeune bloquèrent immédiatement ses pensées, d'autant plus parce-qu'il était encore plus suggestif que les précédents. Y répondant sans se faire prier, Reid avait rapproché la main sur laquelle il était appuyé des cheveux du brun pour l'y glisser, laissant toujours son autre main se balader sur son ventre. Approfondissant encore un peu plus leur baiser tout en sentant son désir s'accentuer toujours plus, il ne retint pas un léger grognement mécontent quand, une nouvelle fois, le Gallois le repoussa. Mais la raison n'était pas pour le repousser réellement, au contraire. L'aidant à retirer son débardeur, il laissait son regard courir sur son torse. Parfait, c'était là la seule chose qui serait venue à son esprit si toutefois il avait décidé de penser encore sérieusement. Le brun lui plaisait, bien plus que la plupart des amants qu'il avait eu, et le voir se rallonger ainsi, comme un signe qu'il pouvait poursuivre, fit monter une nouvelle vague de chaleur.

Attardant ses orbes clairs sur le torse du plus jeune durant un instant, il avait cherché son regard du sien, gardant cette expression sérieuse et pleine de désir même en voyant les joues légèrement empourprées de Keith. Dieu qu'il était craquant, à un point que le blond n'avait envie de maintenir aucune barrière entre eux pour l'instant. Il se décida cependant de prendre un peu son temps, levant sa main pour déposer ses doigts à même la peau de son cadet, les faisant descendre avec une lenteur calculée de son torse à son ventre, s'arrêtant juste au niveau de l'aine avant de remonter tout aussi doucement. Passant sa langue sur sa lèvre inférieure, il passa ses jambes de part et d'autre du Gallois afin de le surplomber à nouveau. Un court instant encore, il se perdit dans son regard, sa main gauche s'étant reglissée dans ses cheveux, il l'avait faite descendre jusqu'à sa joue avant de se pencher pour reprendre ses lèvres. Et il s'en détacha plus ou moins rapidement afin d'orienter ses baisers sur le torse du brun, mordillant çà et là, embrassant à d'autres endroits. Lentement il était remonté jusqu'à son cou, y nichant un court instant son visage. « Tu n'imagines pas à quel point tu me fais tourner la tête, Keith » avait-il murmuré en soupirant légèrement. Et il ne mentait pas. Sans doute aurait-il dû, mais à quoi bon ? Il ne pouvait nier que le brun éveillait en lui un désir presque incontrôlable auquel il avait simplement envie de succomber. Se remettant à embrasser son cou, il avait redescendu une main jusqu'à sa hanche tout en rapprochant également son bassin du sien. Après ses mots et les réactions de son corps, il ne servait plus à rien de faire comme si de rien n'était, le brun devait en être bien conscient.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
(-18) Like there is something more
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London
Page 2 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-