Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

(-18) Like there is something more

avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Ven 3 Nov - 22:26 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Les frissons du brun s'intensifièrent un peu plus. Le fait de retirer son débardeur avait clairement montré au blond qu'il était plus ou moins prêt à aller plus loin cette fois-ci, il avait passé un cap en quelque sorte, bien sûr dans la tête de Keith. Pour certains retirés son t-shirt n'était rien, mais n'étant pas du genre à dévoilé son corps à tout le monde ça restait quelque chose qu'il ne prenait pas à la légère, il avait retiré une certaine barrière entre lui et Reid, en quelque sorte. C'était ce qu'il pensait du moins. Oui, il serait prêt à aller plus loin avec Reid, peut-être ce soir ou peut-être pas, en attendant lorsqu'il avait mis ses jambes de part et d'autres, qu'il l'avait aidé à retirer son haut ou même les baisers qu'ils échangeaient depuis un petit moment maintenant ne laissaient clairement pas le trentenaire indifférent, bien au contraire. Son corps réagissait, c'était normal et il savait que celui de Reid également. Ça l'intimidait, alors que ça ne devrait pas, mais avec le PDG il y avait quelque chose qui faisait en sorte qu'il n'était pas totalement à l'aise, ce qui rendait la situation plus excitante aux yeux du brun, quand bien même cette légère gêne allait probablement disparaître au fur et à mesure, il se sentait déjà bien plus à l'aise avec Reid que lorsqu'il s'était couché dans le lit avec lui quelques minutes avant. Forcément que s'embrasser et avoir l'homme d'affaires qui le surplombait avaient fait disparaître une certaine gêne, créer une certaine intimité aussi, bien sûr ce n'était pas la situation qui rendait le brun le plus à l'aise mais il  faisait un certain effort en se laissant aller de la sorte, mais il en avait aussi très envie, parce que c'était ce type contre lequel il s'était cogné et qui l'attirait.

Il pouvait tellement voir ce désir au fond des yeux de Reid et voir ça, l'interprétait, ça lui donnait encore plus de désir qu'il n'en avait déjà. Le regardant droit dans les yeux alors que des frissons lui parcoururent le corps au moment où sa main descendit, il poussa un léger soupir. Ce type lui faisait beaucoup trop d'effet, c'était peut-être la première fois qu'il ressentait autant de désir pour un partenaire, il ne s'était clairement pas trompé en se disait qu'il l'attirait. Il lui plaisait complètement et l'avoir au-dessus de lui comme ça c'était quelque chose que le trentenaire n'aurait pas cru possible lorsqu'il l'avait rencontré, pas étonnant en même temps. Ses baisers devenaient de plus en plus indispensables pour Keith qui avait envie de reprendre ses lèvres à chaque fois que celles de Reid s'éloignaient des siennes. Et les baisers sur son torse le firent encore plus chavirer. Poussant de léger soupir d'aise lorsque le blond mordillait légèrement sa peau ou encore quand il l'embrassait, il colla sa tête contre celle de son aîné lorsque celui-ci était venu pour nicher son nez dans son cou. Le souffle de Reid sur sa peau ne faisait qu'accentuait son envie d'aller encore plus loin, il n'avait plus envie de s'arrêter, pas maintenant et pas alors que le blond lui faisait autant d'effet. Il perdait complètement ses moyens, il aurait pu réfléchir, se prendre la tête comme le blond lui avait dit de ne pas faire pour ce soir, il n'aurait de toute façon pas réussi tant il était sous l'emprise de Reid et de cette situation qui, en un sens, lui échappait complètement.

Il lâcha un petit rire au moment où Reid lui avait soufflé qu'il lui faisait tourner la tête. Lui aussi, beaucoup trop même. Mais merde il ne pouvait pas lui résister, pas du tout même. Passant une main sur la nuque du blond, caressant doucement son dos de son autre main, il poussa lui aussi un soupir. Il laissa le blond l'embrasser de nouveau dans le cou et rapprocher son bassin. Il ne pouvait pas s'abstenir, plus maintenant, pas après tout ça et là il avait l'impression que Reid ne pourrait pas partir et le laisser comme ça, parce qu'il en avait vraiment peur, quand bien même il avait mis de la distance et il lui avait dit qu'il ne voulait pas de relation de couple, ce n'était pas ce que demander le brun, pas pour l'instant et de toute façon il ne voulait pas y réfléchir à ce moment-là. «Toi aussi.» avait-il répondu en le fixant avant de l'embrasser de nouveau, une main désormais descendant jusqu'à son bassin et l'autre sur la joue du blond. Un baiser long et qu'il voulait plus significatif encore que les autres, plus démonstratif de son désir d'aller encore plus loin. Poussant un léger soupir alors qu'il était encore contre les lèvres du blond, il se sépara finalement de l'aîné, sa bouche ne restant qu'à quelques centimètres de celle de Reid. «Cette fois je ne stopperais rien.» avait dit Keith doucement. Il savait que cette phrase ne pourrait pas le faire revenir en arrière et de toute façon il n'en avait pas envie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Ven 3 Nov - 23:31 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



En un temps relativement court, la température était nettement montée et le blond perdait peu à peu ses moyens. Cela faisait plus d'un mois qu'il le voulait, qu'il s'entêtait à l'appâter pour l'avoir, et il se rendait seulement compte maintenant que s'il avait persévéré à ce point c'était bel et bien parce-que le Gallois éveillait en lui une attirance qu'il n'avait pas ressenti depuis bien longtemps. Bien sûr, il choisissait toutes ses conquêtes avec soin, ne prenait pas n'importe qui, mais Keith avait ce petit quelque chose en plus sur lequel il ne parvenait pas à mettre de mot. Frissonnant une nouvelle fois quand les doigts du plus jeune se glissèrent dans sa nuque et son dos, il put aisément sentir les petites décharges électriques qui se répandaient dans tout son corps, accentuant encore un peu plus cette envie.

Ayant reculé un peu son visage pour replanter son regard clair dans celui de son vis-à-vis, il n'eut qu'un léger sourire à ses mots avant de laisser Keith reprendre ses lèvres. Un nouveau baiser des plus suggestifs qu'il n'hésita pas à approfondir encore plus, mordillant légèrement sa lèvre inférieure avant de la lâcher à contrecœur pour regarder son cadet. Et les mots de son cadet firent tomber le reste des barrières qu'ils avaient maintenues durant ces dernières semaines, ces mêmes barrières qu'il avait lui-même tenté de garder par respect pour la situation du plus jeune et par peur de succomber totalement. Les mots tournaient encore et encore dans son esprit alors que son regard était voilé de ce désir évident. Reprenant les lèvres du brun, il laissa descendre lentement sa main sur le torse du Gallois, la passant sur sa hanche avant de quitter une nouvelle fois sa bouche. La respiration saccadée du plus jeune, ses légers soupirs, ses doigts légèrement plus froids que sa peau, tout grisait l'homme d'affaires qui n'avait plus envie de penser à quoi que ce soit d'autre. Il le voulait depuis bien trop longtemps à son goût, et il avait bien l'intention de lui faire oublier le temps d'une nuit tout ce qui le tourmentait. Bien sûr, c'était donnant-donnant, il ne donnerait pas sans prendre, mais là, en cet instant, il se laissait simplement porter par ses désirs.

Doucement, ses lèvres s'étaient remises à descendre dans le cou de Keith, son torse, son ventre, le mordillant à nouveau par endroits tandis que ses mains traînaient sur son torse, ses hanches, ses cuisses. Il poursuivait sa descente, son torse frôlant suggestivement l'entre-jambes de son cadet. Lorsqu'il fut suffisamment descendu pour se retrouver entre ses jambes, il l'incita à replier légèrement l'une des deux, passant son bras en dessous avant de remonter un peu le bas de son short pour déposer ses lèvres sur sa cuisse. Son autre main s'était immiscée quant à elle sous l'autre côté de son short, caressant du bout des doigts sa jambe. Sans prévenir, le blond s'était mis à mordiller sa cuisse, avant de s'atteler à garder la chaire tendre entre ses lèvres pour laisser un léger suçon au brun. Marquer son territoire, encore et encore, il ne s'en lassait pas et déposait sa toute première marque sur le corps du Gallois.

Reculant un peu son visage d'un air satisfait, il avait relevé la tête pour chercher le regard de Keith. Ses deux orbes n'avaient rien d'amusés, ils avaient ce sérieux et cette envie qui faisait parfaitement écho à celle du brun. Remontant doucement ses deux mains, il avait passé ses doigts dans les élastiques des deux vêtements qui recouvraient encore le corps du plus jeune, tirant dessus afin d'abaisser le tout, ne quittant toujours pas du regard le visage de son amant ; Dieu que ce désir dans ses prunelles était grisant. Lorsqu'il eut suffisamment abaissé les tissus, il laissa glisser lentement ses doigts jusqu'à sa virilité, s'attelant à y exercer un lent mouvement de va-et-vient avant d'approcher son visage et d'y apposer ses lèvres, gardant toujours son regard bien ancré dans celui de son cadet.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Sam 4 Nov - 0:27 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Le brun n'aurait pas pensé que tout ce serait déroulé aussi vite, il n'avait pas pensé qu'il tomberait aussi rapidement dans ce moment de désir profond, ce désir qui avait considérablement augmenté ces dernières minutes, un désir pour ce type contre lequel il s'était cogné sans même le vouloir. Il lui faisait beaucoup trop tourner la tête, comme lui avait dit Reid quelques instants avant, mais il n'imaginait pas à quel point. Sur le coup, il avait juste oublié tout ce qui l'entourait. Il ne savait pas comment c'était arrivé, pourquoi mais une chose était sûr : Reid était différent de tous les types qui l'avaient attiré précédemment. C'était peut-être totalement cliché de penser ça, mais il n'avait jamais eu autant envie d'être avec quelqu'un qu'à cet instant. Au final le film était arrivé au bon moment, faisant prendre conscience au trentenaire qu'il avait merdé en s'éloignant du PDG ces trois derniers jours et qu'il avait vraiment envie de profité de lui, encore plus maintenant alors qu'il était dans le même lit que lui. Il n'avait pas imaginé que ça se passerait comme ça, même s'il était comblé de la tournure qu'avait prise cette soirée, il n'avait pas pensé une seule seconde que le blond reviendrait vers lui comme ça alors qu'il s'était excusé comme un enfant et qu'il l'avait évité comme ça. En soi ils n'étaient pas en couple, ils ne le seraient jamais, alors il n'y avait même pas de quoi s'excuser, pourtant ce moment, aussi intime allait-il devenir, ne faisait que prendre conscience à Keith que c'était bien plus intime que ça ne devrait l'être. Il ne partageait pas ce genre de moment avec n'importe qui, plus maintenant, étant jeune il profitait, couchant un peu avec n'importe qui sans avoir vraiment des sentiments. Il n'avait pas de sentiment pour Reid, c'était un fait, mais l'attirance qu'il éprouvait pour lui ne trompait pas.

Le trentenaire ne pouvait plus résister, le désir était beaucoup important. Il ne savait même pas comment caractérisé ça, la dernière fois déjà il s'était rendu compte que s'il irait trop loin avec le PDG il ne pourrait pas lui résister, il le comprenait clairement maintenant. Il ne lui résistait pas, il n'en avait pas envie de toute façon. Sa respiration devenant saccadée, les battements de son coeur rapides, l'excitation grandissante alors qu'il laissait les lèvres du blond parcourir son corps. Chaque fois ça ne faisait que faire grandi un peu plus son envie d'aller plus loin, de se dire qu'il ne pourrait pas résister à lui, c'était tellement agréable de se dire qu'ils étaient ensemble, juste tous les deux, Keith l'avait tellement voulu et s'était retenu tellement de fois de lui envoyer un message pour le voir à cause de Julian. Là, il n'y avait quasiment plus de limite, il faisait ce qu'il voulait et clairement il ne ressentait aucune culpabilité, il avait juste envie d'aller toujours plus loin. Frissonnant un peu plus à chaque baiser, lâchant des expirations d'aise à chacun de ses baisers, il aurait eu envie que ce moment s'éternise encore et encore. Le torse du blond caressant son entre-jambe, il ne pouvait plus empêcher son corps de réagir. En voyant Reid aussi bas, il pouvait fortement se douter de la suite et pourtant le blond avait réussi à le surprendre en passant une main sous sa jambe pour l'embrasser ici.

Les doigts chauds de l'homme d'affaires sur sa peau alors qu'il était en train de l'embrasser le faisaient complètement perdre ses moyens. Il ne pouvait plus réfléchir clairement, il n'en avait pas envie, il voulait que tout ça continue encore et encore. Se mordant la lèvre tout en soupirant d'aise, il pouvait très bien deviner que le blond avait laissé une marque, il avait toujours aimé ce genre de possessivité chez un homme et il ne pouvait pas nier que venant de Reid c'était encore plus excitant. Regardant Reid quand celui-ci glissa ses mains, le désir se faisait de plus en plus pressant, rendant Keith envieux de la suite. Mordant toujours sa lèvre inférieure, il eut un sentiment étrange une fois que le blond eut baissé les vêtements qui le séparer de sa virilité. Il était nu, clairement, devant Reid. Pour une étape c'en était une. Il ressentait un mélange de gêne et d'excitation, tout en sachant qu'il ne pourrait plus reculer de toute façon et il avait bien fait comprendre à l'ainé qu'il ne le voulait plus. La lenteur calculée de Reid lorsqu'il exerça ses légers va et viens firent lâcher un soupir rauque au plus jeune, laissant tomber sa tête en arrière sur l'oreiller. Quelques secondes à peine avant qu'il ne regarde de nouveau l'homme d'affaires. Poussant des soupirs d'aises, il ne pouvait pas nier que ce moment allait forcément rester dans sa mémoire, cette chaleur qu'il avait ressenti alors que le blond avait posé ses lèvres. Keith avait automatiquement amené une main sur les cheveux du blond, entrouvrant la bouche pour laisser échapper ses expirations de plaisir non contrôlé. Ce regard plongé dans le sien et qui lui faisait comprendre à quel point le blond était tout aussi désireux que lui. C'était plus qu'agréable et le trentenaire ne réalisait pas vraiment. Pourtant c'était bien réel.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Sam 4 Nov - 1:22 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Le regard toujours bien ancré dans celui de son cadet, Reid observait chaque réaction, cette manie qu'avait le brun de mordiller sa lèvre inférieure, ses joues empourprées sans doute autant par la gêne que par ce désir qui semblait l'animer tout autant que l'aîné. Et l'homme d'affaires craquait complètement, se laissant porter par les soupirs qui bordaient la pièce, signe que le Gallois était loin de rester de marbre quant à ses gestes. Il avait attendu ce moment depuis plusieurs semaines et enfin il pouvait l'avoir alors oui, il allait prendre son temps, autant pour que le plus jeune en profite au maximum que pour que lui-même puisse de délecter de chaque instant, de chaque parcelle de sa peau, ancrant dans son esprit chaque petite mimique. Notamment ce regard posé sur lui, celui qui ne laissait aucun place au doute quant à ce désir partagé.

Lorsqu'il avait approché ses lèvres de la virilité du plus jeune, la réaction de ce dernier n'avait pas tardé à arriver et, à cette main qui venait de s'immiscer dans ses cheveux, l'Américain n'avait pas attendu plus longtemps. Lentement il avait été encore plus loin, prenant dans sa bouche le membre de son amant afin de lui accorder une attention bien plus intime que sa simple main. Après quelques secondes, il avait lâché le regard du brun, fermant les yeux en se délectant de sa tâche, laissant courir ses doigts sur la cuisse de Keith. Mieux valait pas qu'il lui demande de tout arrêter, pas maintenant, pas après. Oh bien sûr, il le ferait et n'avait pas l'intention de le forcer à quoi que ce soit, mais sa fierté en prendrait un foutu coup et la frustration serait bien trop grande. Mieux valait ne pas penser à cette éventualité et se concentrer simplement sur ce moment précis. L'employé de la BBC perdrait peu à peu pied, si ce n'était pas déjà fait, tout comme lui. Et il finirait par se donner complètement à lui. C'était bien là ce qu'attendait l'aîné, bien qu'il n'avait pas l'intention de négliger les attentes de son partenaire, loin d'être égoïste lors de ses relations charnelles.

Après un instant, Reid avait relevé la tête, rompant ainsi le contact avec l'entre-jambe du plus jeune pour chercher à nouveau son regard, cherchant un accord silencieux qu'il pouvait définitivement poursuivre ce qu'il était entrain de faire, et ce qui allait arriver. Lentement, il avait glissé ses doigts sur la jambe du brun avant d'en amener un jusqu'à ses propres lèvres, gardant toujours le contact visuel avec Keith. Pas d'opposition ? Bien. Ayant rapidement humidifié son doigt il avait rabaissé sa main, la dirigeant vers l'intimité du Gallois avant de souffler quelques mots. « Si je vais trop vite, dis-le moi. » Le but n'étant pas de précipiter les choses et lui faire mal alors oui, il prendrait le temps qu'il faudrait pour que ce moment soit le plus plaisant possible pour l'un comme pour l'autre. Directement après ses mots, il avait à nouveau approché ses lèvres de la virilité de son partenaire, la reprenant pour poursuivre sa tâche précédente tout en s'attelant désormais également à préparer le plus jeune à sa venue.

Prendre son temps. Une chose qu'il ne prenait pas vraiment la peine de faire d'habitude. Il n'accordait pas autant d'attention à ses conquêtes et prenait ce qu'il voulait quand il voulait. Là... les choses étaient différentes, il avait cette envie de ne pas brusquer le Gallois sans trop savoir pourquoi, repoussant toujours plus loin cette chaleur qui se dégageait dans tout son corps et cette envie trop prononcée qui rendait presque le tout douloureux. Il le voulait, terriblement, et si lui accorder ces attentions était relativement grisant, le blond savait que ça ne suffirait pas à le contenter, qu'il aurait besoin de plus. Mais il y travaillait, chaque chose en son temps.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Sam 4 Nov - 11:52 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Il s'était attendu à ce que le blond aille plus loin, faisant prendre encore plus de plaisir au brun, baignant la pièce de ces soupirs dû au plaisir que lui procurait Reid en s'attelant parfaitement à sa tâche. Le fait qu'il soit aussi lent pour faire grimper le désir du brun était absolument parfait, il n'avait jamais autant eu envie d'être avec quelqu'un qu'à cet instant. Pour sûr que la situation lui faisait penser ça, il était du genre à perdre vraiment ses moyens pendant l'acte et à ne plus réfléchir convenablement, mais avec Reid ce serait probablement pire, parce qu'à peine était-il aux préliminaires qu'il avait déjà l'impression de perdre pied. Il ne savait pas comment il pouvait être seul, célibataire, il avait l'impression qu'il était l'homme presque parfait, il y avait des limites quand même et puis il ne le connaissait pas plus que ça. Il ne savait même pas s'il apprendrait à plus le connaître, parce que peut-être qu'une  fois chez lui, après tout ça, il n'aurait plus jamais aucune nouvelle. Il n'avait clairement pas envie de rentrer chez lui. Cependant il n'y pensait pas très longtemps, bien trop occupé par la situation et par l'action de l'homme d'affaires. Plus les secondes passaient, plus il avait envie de s'adonner complètement à son aîné, d'aller plus loin, d'avancer, quand bien même il aurait voulu que ce moment dure encore et encore tant le blond était doué dans ce qu'il faisait. Rien que le fait que ce soit le PDG avec lequel il avait passé des moments plus ou moins mignons et intimes ces dernières semaines, faisant donc grimper son envie que ce moment arrive à un moment ou à un autre, lui faisait complètement tourner la tête.

Et pourtant il était légèrement gêné, encore, alors qu'il était nu depuis quelques minutes maintenant devant le blond et que celui-ci effectuait une action qui ne laissait aucun doute sur son envie d'aller plus loin. Il avait peur de ne pas plaire à l'homme d'affaires mais il se disait que si c'était le cas il ne s'adonnerait pas à cette tâche comme ça. Poussant un très léger gémissement avant que le blond ne finisse sa tâche, il l'avait regardé droit dans les yeux, ses joues devenues probablement un peu plus rouge que d'habitude, le PDG devait être habitué puisque ça lui était déjà arrivé plusieurs fois. Il suffisait qu'il soit gêné. Et pour le coup ce n'était pas qu'à cause de ça. Il fixa les yeux bleus de Reid, qui le faisait tout autant chavirer, s'impatientant déjà de la suite. Le blond avait beau faire grimper le désir et Keith avait beau vouloir profiter de l'instant dans son entièreté, vouloir profiter de chaque seconde avec lui, il ne pouvait pas faire autrement qu'être désireux de ce qui allait arriver. C'était principalement dû au fait que Reid avait fait monter l'envie du plus jeune en y allant aussi doucement. Il était reconnaissant d'ailleurs, de faire tout ça dans les règles de l'art, même s'il n'y avait rien entre eux d'officiel et que justement il n'y aurait jamais rien, il faisait ça bien, pas comme un sauvage. Ça lui était déjà arrivé de tomber sur des types comme ça et il détestait, surtout quand il ne les connaissait pas vraiment. Là, c'était ce qu'il recherchait, de la douceur, du désir, tout pour le faire tomber sous son charme, si ce n'était pas déjà fait.

Il secoua la tête. «Tu fais ça très bien.» avait-il répondu avec un léger sourire avant de le laisser clairement le préparer à sa venue. Passant une main dans ses cheveux alors que ses expirations devenaient un peu plus rapides. Il avait toujours été du genre discret et il ne voulait clairement pas que Reid le voit comme ce genre de type qui faisait du bruit pour rien, il voulait rester lui-même, comme il l'avait toujours été avec le blond jusqu'à présent. Quand le blond eut fini de préparer le terrain, Keith releva la tête vers lui, se redressant sur ses coudes. D'un regard il fit comprendre au blond qu'il était prêt pour la suite, qu'il en avait clairement envie. Il pouvait lire ce désir perpétuel et très sérieux au fond des prunelles de celui qui était son amant juste pour cette nuit. Le voyant prendre du lubrifiant et un préservatif, Keith resta pensif une seconde tout en retirant son short qu'il posa au sol. Une nuit seulement. Il avait peur que tout s'arrête le lendemain et que ces baisers soient juste les derniers qu'il ait de Reid, comme à chaque fois qu'il l'avait vu. Le pire serait qu'ils soient amis. Le brun était perdu, ce type lui plaisait et en soi être avec ne le dérangerait clairement pas, pas le moins du monde, mais il n'en avait pas envie et de toute façon il était trop distrait pour penser à tout ça et il fallait qu'il réfléchisse, parce qu'une simple attirance ne faisait pas tout, quand bien même ce moment était probablement l'un des meilleurs qu'il avait passé avec l'homme d'affaires. Le fait qu'il prenne soin de lui de la sorte et qu'il lui fasse autant tourner la tête n'allait pas tromper le brun très longtemps, il ne pouvait pas nier que ce type lui plaisait, quand bien même il pensait ça à un moment pareil ce n'était pas à cause de la situation qu'il le savait, il était sûr et certain d'avoir une forte attirance pour lui.

«Je peux le faire ?» avait-il demandé au blond en montrant le préservatif du doigt. S'approchant du blond, il prit son poignet pour le faire venir sur le lit, remarquant au passage ses tatouages qu'il ne prit pas vraiment le temps de détaillé. Se positionnant à côté alors que l'aîné était sur le dos, il avait pris le préservatif des mains de Reid. Gardant l'emballage en main, il commença à caresser le torse du blond lentement avant d'y parsemer des baisers pour descendre lentement vers son entre-jambe avec une lignée de baiser, posant sa main sur la virilité du blond encore caché par son boxer. Il effectua de légères caresses avant de retirer le vêtement du blond. Tout comme son aîné avant lui, il continua de le fixer droit dans les yeux, il aimait voir qu'il faisait plaisir, que lui aussi pouvait être entreprenant s'il le voulait, histoire de faire comprendre à l'homme d'affaires que cette fois-ci il ne stopperait pas tout en cours de route. Commençant à faire des vas et viens, il déposa ses lèvres sur l'extrémité de sa virilité puis s'écarta pour ouvrir l'emballage et glisser le préservatif tout aussi lentement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Lun 6 Nov - 11:54 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Les faibles soupirs significatifs qui s'élevaient des lèvres du brun sonnaient comme une douce mélodie aux oreilles de l'aîné qui se sentait de plus en plus enivrer par cette situation. Il avait bien fait d'attendre, de prendre son temps pour l'avoir, et maintenant que c'était quasiment chose faite il n'avait aucune envie de le lâcher ni même de le laisser filer. Peu à peu il refermait ses griffes autour du plus jeune qui ne devait pas se rendre compte de grand chose, tout comme lui-même ne s'attardait pas sur cette envie étrange de juste prendre son temps et être réellement à l'écoute des envies du plus jeune. Peut-être que laisser tomber les barrières n'était pas la meilleure idée, loin de là même, mais pour une fois, juste une fois, il n'avait pas envie de s'entêter à garder des distances. Ils oublieraient tout, juste pour une nuit, et le lendemain ils pourraient tout deux recommencer à réfléchir.

Lorsque le Gallois fit comprendre à Reid qu'il était prêt, ce dernier stoppa ses préliminaires et se leva, passant ses doigts sur les ventre de son cadet comme un manque d'envie de rompre tout contact. Distance qui ne fut que brève : il s'était simplement levé pour chercher dans la table de nuit un préservatif ainsi que du lubrifiant. Mieux valait être prudent et prévoyant. En se retournant, Reid plongea un court instant dans les prunelles claires du brun. Ce même regard qui exprimait tout autant de désir que celui qu'il ressentait, cette envie de plus, mais aussi une certaine retenue qui le faisait complètement craquer. Bien sûr qu'il appréciait également les relations plus agressives, les partenaires plus directifs sans toutefois devenir actifs, mais le fait que Keith soit légèrement sur la retenue, comme si tout ceci avait une importance non-négligeable dans leurs vies, donnait à tout cela un aspect encore plus excitant. Excitant, certes, mais également empreint d'un respect de l'autre.

Aux mots du plus jeune, Reid s'arracha à la contemplation de son regard, abaissant les yeux vers le préservatif qu'il tenait. Hochant simplement la tête, il avait été légèrement surpris quand le brun pris son poignet pour le retirer sur le lit, le faisant s'allonger sur le dos. Il s'était laissé faire sans broncher, curieux de la suite et grisé par tout ce qu'il ressentait. À nouveau, des frissons le parcoururent quand les doigts du Gallois passèrent sur son torse, rapidement rejoint par ses lèvres qui firent fermer fermer les yeux à l'aîné. Lorsque les caresses de Keith se firent un peu moins chaste, il ne put retenir un faible soupir d'aise avant de rouvrir les yeux en sentant que son boxer lui était ôté. Jamais il n'avait été gêné de se montrer nu, pas pudique pour un sou et ce depuis toujours, il avait calé son regard dans celui de son partenaire, son thorax se levant et s'abaissant d'une manière peu régulière. Un soupir un peu plus prononcé passa la barrière de ses lèvres quand le plus jeune accorda à son membre de légers mouvements de va-et-vient, fermant à nouveau les yeux pour profiter pleinement de ce que lui offrait son amant.

Lorsqu'il rompit le contact en ôtant ses lèvres, Reid n'avait pu retenir un faible grognement montrant son mécontentement, avant de sentir les doigts du brun s'atteler à glisser le préservatif sur sa virilité. Même ce simple geste lui faisait perdre la tête tant Keith y mettait une lenteur calculée, le poussant de plus en plus dans ses retranchements. Quand enfin il en eut terminé, l'Américain replanta ses orbes dans ceux de son vis-à-vis, se redressant pour le pousser à son tour sur le dos et le surplomber à nouveau. Montant une main sur sa joue, il rapprocha son visage pour prendre ses lèvres, ayant cette impression qu'il ne l'avait pas fait depuis trop longtemps déjà. Il s'était reculé quelques secondes afin d'appliquer le lubrifiant sur son membre avant de se pencher à nouveau pour l'embrasser. Il avait alors laissé descendre son autre main le long de son torse, remontant une des jambes du brun avant de s'introduire délicatement dans son intimité. Donnant de légers à-coups aussi lents que possibles afin de ne pas le brusquer trop et risquer de lui faire mal, il avait reculé un peu son visage, calant à nouveau son regard dans le sien. Sa respiration était saccadée, il avait chaud, bien trop chaud, et son regard était le reflet de son esprit embrumé, mais il était incapable de réfléchir à quoi que ce soit, se sentant simplement bien, à sa place. Laissant passer quelques minutes, l'Américain avait accentué un peu le mouvement de son bassin, venant titiller de ses lèvres et ses dents le cou du plus jeune tandis que ses soupirs se faisaient légèrement plus prononcés.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Lun 6 Nov - 12:51 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Si il avait pu il aurait continué ses mouvements sur la virilité du blond, mais son envie d'aller encore plus loin était passer avant. Il aurait voulu satisfaire encore plus Reid, il ressentait ce besoin de lui montrer qu'il appréciait plus que tout ce moment, il ne savait pas vraiment comment faire alors il se contentait d'être un tout petit plus entreprenant, lui faire comprendre qu'il en avait clairement envie, qu'il se sentait incroyablement bien et qu'il aimait vraiment ce qui se passer. La gêne qu'il ressentait avait quasiment disparu et pourtant il ne pouvait pas nier que cette situation était intimidante, surtout parce qu'il était avec l'homme d'affaires et que malgré tout il lui plaisait, et il savait qu'il l'attirait aussi, ce qui était d'ailleurs étonnant. Il se demandait encore comment le blond pouvait être avec lui en ce moment et pas avec un autre, mais il était tellement satisfait de tout ça qu'il pensa rapidement à la suite et au blond. Il appréhendait un peu, de peur de ne pas être assez satisfaisant aux yeux du PDG, il voulait vraiment qu'il apprécie tout autant lui cette soirée et il avait peur de mal faire les choses, même si la chaleur et le désir grimpant ne lui permettaient pas d'y penser très longtemps. Il se laissait aller, tombant dans les filets du blond, se perdant dans ses yeux qui lui avait toujours fait cet effet hypnotisant. Il était beau, tout simplement et encore plus maintenant qu'il vivait tout ça avec lui. Il avait de la chance et il le savait, beaucoup d'hommes voir même de femmes auraient donné pour vivre ça avec ce type et pourtant c'était bien lui. Il n'était pas le plus beau, ni le plus intelligent, bref, en soi il trouvait qu'il n'avait rien de spécial, le blond aurait pu trouver n'importe qui d'autre.

Et il appréciait cette lenteur calculée avec laquelle il s'était amusé aussi pour essayer de faire chavirer Reid. Il appréciait le fait qu'il soit doux dans ses gestes et aussi intime que pourrait l'être un couple. Il aimait savoir qu'il le préparait comme ça, en un sens Keith avait l'impression qu'on prenait soin de lui et il ne pouvait pas nier que depuis sa rencontre avec l'homme d'affaires, il avait toujours été comme ça. Son copain, si un jour il se décidait enfin à se poser, serait probablement la personne la plus heureuse du monde. Et le trentenaire ne pouvait pas faire autrement que de penser à un autre type avec le blond, ce qui l'agaçait fortement. Il n'avait pas envie d'être abandonné par l'aîné, non, il voulait rester encore chez lui, pour pouvoir profiter, ce qu'il n'avait pas fait ces trois derniers jours. Là il avait vraiment l'impression de profiter de lui et il se sentait particulièrement bien en y pensant. Les quelques soupirs de plaisir pendant qu'il avait fait plaisir au blond n'étaient pas passé inaperçu d'ailleurs et même ce grognement de mécontentement qui lui avait donné envie de reprendre les préliminaires juste pour satisfaire Reid encore plus. Mais il avait beaucoup trop envie d'aller plus loin, qu'il ne fasse qu'un avec lui au moins pour ce soir.

Le laissant doucement entrer en lui, Keith avait directement passé une main sur le corps du blond, effectuant de douces caresses sur son bras et le reste de son corps, profitant du fait qu'il soit aussi proche alors qu'il aurait pu laisser leur corps éloigné l'un de l'autre. Mais cette proximité ne faisait que renforcer ce plaisir qui s'était fait plus qu'intense au moment où l'homme d'affaires s'était introduit en lui. Poussant un léger gémissement, sa respiration était devenue plus forte et saccadée encore, fermant les yeux quelques instants quand le blond avait commencé ses vas et viens en lui, histoire de profiter de cette sensation qui l'avait envahi. Cette chaleur émanant du corps de son amant faisait en sorte que le brun avait désormais chaud, d'autant que la situation y prêtait bien aussi. Tout en poussant des soupirs de plaisir, il remonta sa main jusque dans la nuque du blond puis vers ses cheveux, ses doigts attrapant quelques mèches. Il se sentait tellement bien, ce moment était tellement agréable, peut-être était-ce l'une des meilleures fois de sa vie. Sentant les soupirs chauds du PDG dans son cou alors qu'il s'amusait à le mordiller, il avait aimé le fait qu'il y était allé petit à petit pour entrer en lui avant que ses mouvements se fassent plus rapides et intenses. Il ne pouvait plus retenir les faibles gémissements qui s'échappaient. Il n'avait pas eu mal en laissant le blond s'introduire, preuve qu'il avait bien fait les choses. Et tout ça ne faisait qu'accentuer un peu plus son plaisir et son attirance pour le blond. Certes, le fait qu'il soit comme ça pendant l'acte y jouait, mais il savait très clairement qu'il était attiré par lui, bien avant ça. Le regardant droit dans les yeux alors qu'il avait relevé le visage vers lui, Keith lui avait offert un baiser passionné, déposant son autre main sur son cou tandis que Reid avait ralenti ses mouvements, ne donnant au trentenaire que plus d'envie.

Les minutes semblèrent trop rapides aux yeux de Keith et pourtant le temps passait. Le blond alternait des mouvements de bassins rapides et lents, le brun avait l'impression qu'il jouait presque avec son plaisir et c'était plus que plaisant, lui remémorant cette lenteur calculée avec laquelle il avait effectué les préliminaires. La main qu'il avait amenée au cou du blond glissa jusqu'à sa propre virilité pour y faire des vas et viens rapides, sentant très clairement qu'il arriverait au bout de son plaisir à un moment donné. Et alors qu'il fut sur le point d'y arriver, Reid l'avait surpris en faisant lui-même le job, n'excitant le brun qu'encore un peu plus avant qu'il ne lâche un gémissement un peu plus fort que les précédents au moment où il avait tout lâché sur son torse, attendant maintenant le tour du blond qui y arrivait bientôt, en témoignait ses soupirs également plus fort. Lui offrant de nouveau un baiser avant que Reid n'arrive au bout également, faisant très clairement sourire le brun. Reprenant doucement sa respiration, il avait laissé le blond se retirer, fermant les yeux une seconde avant de finalement les rouvrir pour l'observer. En lui posant cette question ce soir-là dans le restaurant, il n'avait pas vraiment pensé à tout ça, mais oui l'aîné lui avait fait quelque chose. Ce n'était pas possible autrement. Il se sentait tellement bien en sa compagnie et ce moment qu'il venait de lui offrir lui avait fait un bien fou, confirmant bel et bien cette attirance qu'il avait pour lui. Et il le regardait en souriant comme un abruti en plus de ça tant il avait aimé ce moment, le trouvant même trop rapide, il aurait voulu en profiter encore et encore et pourtant ce moment ne serait que le premier et le dernier du genre, ne faisant Keith ne se sentir qu'un peu plus triste. Malgré tout il se disait que la soirée n'était pas fini et qu'il allait quand même pouvoir passer la nuit dans les bras de Reid, s'il ne le jetait pas du moins.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Lun 6 Nov - 15:09 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Peu à peu, les coups de reins du plus âgés s'étaient fait plus prononcés alors qu'il gardait son visage enfouit dans le cou du brun, son souffle chaud et irrégulier se répercutant directement sur sa peu. Reid se laissait totalement porter par les faibles gémissements de plaisir que le Gallois ne pouvait contenir, totalement grisé de l'avoir ainsi à sa merci, comme s'il accepterait quoi que ce soit. Et en se donnant à lui, il lui avait tout donné. Le blond avait atteint son but : il l'avait. Mais il n'avait absolument pas envie de le lâcher pour autant, ni même de se montrer plus distant pour l'instant tant il se sentait précisément à sa place. Embrassant toujours son cou sans ralentir le mouvement de ses hanches, le blond avait laissé dériver ses lèvres jusque sur sa clavicule où il laissa une petite marque similaire à celle déposée auparavant sur la cuisse du brun. Une manière de marquer son territoire qu'il faisait presque inconsciemment, et autant dire qu'il appréciait pouvoir observer les marques qu'il laissait en se disant qu'une petite partie du concerné lui appartenait. Certes, les petites teintes rougeâtres partiraient rapidement mais au moins là, maintenant, il n'était qu'à lui. Et le PDG avait bien l'intention d'en profiter et de le contenter tout en succombant à ses propres envies.

Ayant alors reculé un peu son visage pour planter son regard clair dans le sien, il ne lutta pas contre ce qu'il y percevait et se noya complètement dans ses prunelles, ralentissant peu à peu ses coups de reins d'un air presque provocateur. Le pousser à bout, le laisser complètement à sa merci, lui faire tourner la tête toujours plus. À la main qui s'immisça sur sa nuque il ne se fit pas prier, rendant à son cadet le baiser intense qu'il venait lui accorder en soupirant légèrement. Leurs souffles saccadés se mêlant à l'instar des faibles gémissements qui passaient la barrière de leurs lèvres. Instinctivement, le blond avait remonter une main jusqu'à sa joue, glissant ses doigts dans sa nuque pour approfondir encore plus leur échange.

Et à nouveau, il avait accéléré ses mouvements, gardant un court instant son front contre celui du plus jeune avant de se redresser légèrement ne le quittant toutefois pas du regard malgré le fait que ses paupières avaient tendance à plus ou moins se fermer sous le plaisir que lui procurait cet instant. Il n'avait pu s'empêcher néanmoins de jouer avec lui, passant de mouvements rapides à d'autres plus lents, le faisant languir un peu avant de revenir à la charge. Quand il senti la main du brun glisser entre eux, frôlant légèrement son ventre avant d'appliquer sur sa virilité des mouvements de va-et-vient, il avait levé une main, gardant appuie sur son autre avant-bras, pour se charger d'accorder lui-même ce plaisir au Gallois. Doucement il avait ôté sa main de son membre pour le gratifier de ces mouvements, les accélérant à l'instar de ses coups de reins, percevant bien que le plus jeune arrivait au bout. Et il ne tarda pas à y arriver, déversant sur son torse le résultat direct de son désir, le tout accompagné d'un gémissement plus prononcé que les précédent qui embruma encore plus l'esprit de l'homme d'affaires. Il n'avait pas quitté des yeux son visage rougit de plaisir, se délectant de l'expression qui l'avait animé lorsqu'il avait atteint la jouissance. Et peu à peu, il sentait qu'il arrivait lui-même au bout, notamment dû aux réactions du corps du brun qui s'était légèrement contracté sous le plaisir trop intense. Sa respiration s'était faite légèrement plus bruyante et, alors que Keith avait approché son visage du sien pour l'embrasser une nouvelle fois, il avait lui-même atteint la jouissance dans un râle un peu plus rauque que les précédents.

Restant encore en lui un instant, l'aîné avait déposé son front sur son épaule, reprenant sa respiration tandis qu'une main était revenue se glisser dans les mèches brunes de son amant. Il se sentait bien et n'avait aucune envie de quitter cette chaleur réconfortante mais, autant par praticité que pour ne laisser transparaître aucun signe d'affection potentielle, il avait fini par se retirer, prenant bien soin d'ôter le préservatif et de le nouer soigneusement dans le but de le jeter une fois levé. Il s'était alors laissé tomber sur le dos aux côtés du Gallois, fermant quelques secondes les yeux en inspirant profondément avant de tourner la tête vers lui. Et le sourire du plus jeune n'avait rien d'anodin, faisant également écho à ce que lui-même ressentait en cet instant ; il était bien, réellement, même outre le fait qu'il ait atteint son objectif, il y avait d'un seul bien plus que cela, et le regard de Keith le soulevait bien. Le blond n'avait pas de sentiments et n'en n'aurait jamais, il ne s'attacherait pas, mais il ne pouvait nier qu'il y avait ce petit quelque chose qui l'attendrissait chez son amant et ne lui donnait aucune envie de le laisser filer.

Après quelques secondes et un soupire supplémentaire, il s'était un peu redressé, s'appuyant sur son coude pour se pencher au dessus du brun en remontant son autre main jusqu'à sa joue, déposant ses lèvres sur les siennes en un baiser bien plus chaste que les précédents. Il avait alors reculé son visage, se perdant à nouveau quelques secondes dans le regard de Keith ; mieux valait qu'il ne s'y attarde pas trop, pas maintenant. Lui adressant un faible sourire, il s'était totalement redressé, masquant au mieux le trouble potentiellement perceptible dans ses prunelles. « Je vais prendre une douche, tu peux venir si tu veux » avait-il lancé en se levant, lui jetant un rapide regard tout en prenant la direction de la salle de bain.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 231
» Avatar : Chris Wood
» Âge : 31 ans et toutes ses dents.
» Schizophrénie : Euuh.. non ?
() message posté Lun 6 Nov - 21:00 par Keith Bradley
Like there is something more
ft. Reid and Keith

Ce moment avait été l'un des meilleurs qu'il avait passé avec Reid probablement. S'imaginant encore le souffle chaud du blond sur sa peau, le brun était complètement hors du temps, il se sentait incroyablement bien, avait l'impression que la plupart de ses problèmes s'étaient envolés. Ce type avait tout pour lui et pourtant il ne voulait pas de copain, rien de tout ça, probablement pour ne pas s'encombrer de sentiments ou ce genre de chose. Keith pouvait comprendre, une rupture était plus que difficile, même si celle qu'il avait vécu avec Julian n'était un très bon exemple. Il se rappelait d'une en particulier qui l'avait rendu triste pendant de très nombreux jours. Et puis certains étaient comme ça, à ne pas vouloir se poser, mais en un sens le trentenaire en était un peu attristé. Il ne savait pas quel était l'histoire de Reid, son passé, ce qui faisait qu'il n'avait pas envie d'être en couple. Ou bien peut-être ne voulait-il pas être en couple avec lui ? De toute façon ils ne le seraient jamais et puis Keith n'avait pas envie de se remettre avec quelqu'un, pas alors que tout c'était fini seulement trois jours avant avec Julian. Il faisait ce qu'il voulait mais il y avait des limites. Et de toute façon il voulait pas être en couple avec Reid. Enfin pas vraiment. Bref, il coupa court à ses pensées alors que le blond lui offrit un nouveau baiser. Merde, il n'avait vraiment pas envie de s'en passer et il avait bien peur que ce soit ce qui arrive. Ils l'avaient fait ensemble et voilà, maintenant il attendait la suite, avoir cette discussion avec le blond, connaître un peu le fond de sa pensée. Mais il devrait attendre le lendemain, en attendant il pouvait encore profiter de cette soirée bien différente des autres. Et puis autre point positif, il avait complètement oublié le film d'horreur. Très gros point positif même, jusqu'à ce que Keith y pense de nouveau.

Déglutissant difficile à la proposition de Reid, il s'était redressé également. Est-ce que c'était vraiment raisonnable d'aller dans la douche avec lui ? Il oubliait qu'il s'en foutait complètement maintenant, il faisait ce qu'il voulait, que ce soit raisonnable ou pas il en avait envie alors pourquoi se retiendrait-il ? Poussant un léger soupir, il attrapa son short et suivit Reid jusque dans la salle de bain. Il n'avait plus qu'une envie : aller dormir, dans les bras de Reid s'il le pouvait, il en avait clairement envie après ce qui venait de se passer. Entrant dans la salle de bain, un peu gêné quand même, il ne tarda pas à rejoindre le blond sous les jets d'eau. Si rien ne s'était passé avant il lui aurait clairement sauté dessus, s'il avait été un peu moins intimidé sans doute. Se lavant rapidement, ne restant pas collé à Reid par peur de complètement perdre pied encore une fois, il ne résista pas à l'embrasser, collant clairement son corps contre le sien. Ça avait été le bon moment et puis il lui avait promis de ne pas se prendre la tête alors il laissait libre cours à ses envies avant tout et là ça avait été plus fort que lui. Il avait fait ça après s'être complètement rincé, s'approchant du plus âgé alors qu'il était resté un peu éloigné de lui. Et il lui avait offert un baiser tout aussi passionné que ceux qu'ils avaient échangés avant. Non, il ne pouvait pas repartir faire sa vie comme ça en faisant comme si de rien n'était avec ce type. Il lui plaisait et ce moment qu'ils avaient partagé lui avait clairement fait comprendre.

Sortant de la douche un peu avant Reid, il avait pris une serviette et s'était essuyé rapidement avant de remettre son short, ayant d'abord regardé la marque que lui avait laissée le blond sur la jambe. Une fois son vêtement remis il s'était attardé sur celle au niveau de son cou. Il ne pouvait pas nier qu'en un sens ça lui plaisait, mais ça ne faisait que lui faire penser un peu plus qu'il avait envie que lui et Reid se soit presque plus. Pas juste une nuit comme il avait pu le penser un peu plus tôt. Mais c'était n'importe quoi, alors une fois qu'il avait fini son observation, il avait regardé le blond avant de sortir de la salle de bain, tout en regardant le sol. Il fallait qu'il se prenne la tête pour des conneries pareilles alors qu'il avait voulu lâcher prise pour une fois, il en avait marre de lui, vivement qu'il dorme. Il se réveillerait avec les idées claires au moins. Attrapant son débardeur, il le pris avec lui et se glissa sous les couvertures. Collé contre son oreiller alors qu'il y avait un silence de mort dans la pièce. Il avait peur. Il se retourna, rien, juste la place de Reid encore vide et il se retourna de nouveau. Toujours rien. Il sursauta légèrement au moment où l'homme d'affaires revint dans la pièce. Foutu film d'horreur. Plus jamais il n'irait en voir un. Le blond s'installant à sa place, Keith se tourna vers lui automatiquement, le regardant. Et tant pis s'il le surprenait en train de le regarder, il le trouvait beau et il ne savait même pas s'il allait demander à rester un peu plus longtemps alors il voulait en profiter. «Je peux rester encore un peu ? Genre... un jour ? Julian me répond pas et je sais pas trop quoi faire... enfin ça me coupe un peu du reste d'être ici. Je te serais reconnaissant pour tout ça, vraiment, parce que c'est super gentil de me laisser être ici. Et si tu veux pas que je reste je comprendrais.»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 148
» Avatar : Alexander Skarsgård
» Âge : 37 ans (12/12/1979)
() message posté Mar 7 Nov - 0:11 par Reid D. Lloyd


Like there is something more

ft. Keith & Reid



Ayant rejoint la salle de bain après avoir récupéré un boxer propre, le trentenaire avait jeté le préservatif avant de se glisser dans la douche, laissant couler sur son corps une eau sans doute un peu trop chaude mais qu'importait, il avait toujours été les douches chaudes que trop tièdes ; à l'instar des bains. Soupirant d'aise en se passant les mains dans les cheveux pour les rabattre en arrière, il se tourna en percevant du bruit derrière lui. Keith venait de le rejoindre, apparemment tellement gêné qu'il n'osait pas approché plus, en témoignait également son regard abaissé et ses joues toujours un peu rougies. Se lavant rapidement, il s'était rincé tout aussi vite restant cependant un peu sous le jet d'eau. L'aîné ne s'était cependant pas vraiment attendu à ce que le Gallois revienne immédiatement vers lui pour l'embrasser intensément, pas alors qu'il avait l'air franchement gêné. Et autant dire que la manière dont il se colla à lui ne le laissait pas indifférent. Lui rendant son baiser, il avait glissé une main sur sa nuque pour l'approfondir et l'autre s'était déposée dans le creux de ses reins. Il ne ferait rien de plus pour ce soir, même si l'envie de l'avoir encore était bien présente.

Il l'avait néanmoins laissé repartir sans rien faire de plus, un léger sourire étirant ses lèvres avant qu'il ne s'adosse un instant contre le mur, fermant les yeux sous l'eau qui ruisselait toujours sur son corps. Pourquoi diable le plus jeune lui faisait-il autant d'effet ? Lui qui d'habitude se contentait d'une nuit avec ses conquêtes avant de passer à une autre, voilà qu'il avait juste envie de réitérer leur acte et le garder juste pour lui. S'en était ridicule, mais l'Américain avait depuis longtemps arrêté d'essayer de comprendre sa possessivité maladive. Elle était là, c'était un fait, et elle le rendait bien trop souvent imprévisible, mais qu'y avait-il au juste avec ce type pour que sa possessivité se pointe aussi vite ? Soupirant autant d'agacement que de résignation, le blond avait éteint l'eau pour sortir de la douche, se passant une serviette autour de la taille et frictionnant ses cheveux mouillés avec une autre. Il s'était planté devant le miroir, s'y toisant un court instant en fronçant les sourcils. Dans quelques jours ce sera de l'histoire ancienne se promit-il silencieusement, et il avait bien l'intention de s'y tenir, mais pas ce soir. Ce soir il voulait juste profiter du plus jeune, de sa présence, ne pas réfléchir comme il lui avait demandé, et il aviserait ensuite.

Ayant renfilé un boxer, Reid avait quitté la salle de bain pour rejoindre sa chambre, se glissant à son tour sous la couette de son côté du lit. Voyant le brun se tourner vers lui comme s'il allait prendre la parole, il haussa un sourcil, restant calé sur un coude le temps de savoir. À ses mots il n'afficha aucune émotion, se mettant à réfléchir. Rester encore un peu ? Ça ne lui posait pas vraiment de soucis en soi, ils ne se verraient de toute façon que le soir et rapidement le matin et il se doutait bien que le plus jeune ne serait pas le genre d'intrus envahissant et insupportable. Il avait alors hoché la tête, se tournant légèrement pour éteindre la lampe de chevet, plongeant ainsi la pièce dans une obscurité totale. « Tu peux rester jusqu'à la fin de la semaine si tu veux, le temps que les choses se tassent » avait-il simplement répondu. Pourquoi au juste lui proposait-il cela ? Peut-être parce-qu'il avait sa part de responsabilité dans cette histoire, ou peut-être simplement parce-que ça le laissait indifférent. Qu'importait.

S'allongeant convenablement sur le côté, face au Gallois sans pour autant le voir, il était resté ainsi quelques minutes avant de soupirer légèrement et de tendre une main vers lui, trouvant son bras. Doucement, il la glissa dans son dos et le tira contre lui, remontant cette même main jusqu'à sa joue pour déposer une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes et finalement la recaler dans son dos. « Bonne nuit, Keith » avait-il lancé en fermant les yeux, jugeant plus prudent de ne pas se poser de question sur le pourquoi de cette étreinte. Le plus jeune était là, dans son lit, c'était suffisant pour qu'il établisse un contact. Et il ne mit pas longtemps à s'endormir, porté également par la respiration calme du brun ainsi que par son corps contre le sien.

Lorsque Reid se réveilla le matin, le jour ne devait pas s'être levé depuis très longtemps, il ne devait qu'être six heures trente, ou sept heures grand maximum. Et Keith était toujours calé contre lui, ayant apparemment pris ses aises dans la nuit. Un court instant, le blond hésita à le réveiller, ne sachant pas à quelle heure il devrait repartir à la BBC mais l'optique de la discussion qu'il avait promis la veille lui ôta toute envie. Inspirant profondément, il avait glissé sa main libre sur son propre visage, de frottant les yeux pour se réveiller totalement.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
(-18) Like there is something more
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London
Page 3 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-