Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Avant-première  : Freddy 4D

En ligne
avatar
Guyliner.

» Date d'inscription : 13/10/2016
» Messages : 2252
» Avatar : Colin O'Donoghue.
» Âge : 36 ans.
() message posté Mer 8 Nov - 23:04 par Ethan I. Hemsworth

Je prends sur moi dans la file d’attente du cinéma, pas franchement bavard. Pas franchement souriant non plus. Ce n’est pas de ma faute, c’est celle de ce type qui a collé aux basques de ma femme pendant ce qui m’a semblé être une éternité. J’ai fini par m’éloigner un peu toquer à quelques maisons avec Ava pour que ma sale gueule se remarque moins. Pas que ça me gêne de mettre des inconnus mal à l’aise non, mais celui-ci travaille avec Amanda, alors j’avais pas envie de passer pour un connard. Ca lui aurait fait trop plaisir ! Il a fini par partir, dieu merci ! J’entre dans la salle de cinéma un peu bougon, mais je prends la peine de tenir la main d’Amanda pour la guider. Y’a un monde fou, les gens d’agglutinent, j’ai pas envie de la perdre de vue. Je regarde aux alentours, me hissant sur mes boots pour repérer une rangée de sièges qui ne soit pas bondée, et je l’attire un peu plus vers moi quand j’en vois une, marchant d’un pas pressé jusqu’aux sièges libres. « C’est pas mal non ? On sera plus tranquille. » Légèrement sur le côté, c’est mieux qu’en plein milieu où tous les gens se regroupent toujours. Je suis content de me débarrasser de ma longue veste. Ah oui. Je suis déguisé. Non pas que ça me gêne. Comme si ça pouvait me gêner de me balader affublé de l’attirail du parfait pirate. J’ai pas encore pris le temps d’analyser toute la salle mais on ne doit pas être les seuls à revenir de la traditionnelle chasse au bonbons. « J’vais nous chercher un truc à grignoter. » Et c’est ce que je vais faire quand je trouve porte close. Y’a d’autres personnes devant moi, un gus adossé aux portes qui leur dit que, désolé, fermetures des portes, plus d’allées et venues. Ok merci. Ça me fait une raison supplémentaire de râler. Demi-tour. « J’y crois pas ils nous font le coup de nous enfer…. dafuck » Nous enferdafuck ? C’est pas ce que je voulais dire. Je tourne sur moi-même, nul doute que si j’avais pu acheter un paquet de pop-corn ils se seraient tous retrouvés par terre. « Y'avait une ombre ! Dis-moi que tu l’as vue ? » Je n'ai quand même pas rêvé ! Y’avait une ombre sur mon dossier, comme si quelqu’un passait derrière moi, sauf qu’en me retournant, personne. Bon, je me rassois, l’air de rien, et profite enfin un peu du décor. Je crois que le thème c’est les toiles d’araignée. Tant qu’ils n’ont pas foutu des répliques grandeur nature de Freddy, ça me va. La tête penchée en arrière scrutant les moindres recoins de la salle que mes yeux peuvent capter, je la tourne en direction d’Amanda. « Qui a eu cette idée géniale déjà ? » Ce n’est pas une plainte cette fois, j’ai retrouvé ma bonne humeur. C’est une perche que je lui tend, parce que c’est mon idée. Enfin, celle d’Ava techniquement. C’est elle qui attrape tout ce que les gens lui tendent dans la rue. Les prospectus et les sondages, moi non merci. Des tickets de cinéma par contre… Tiens j’y pense, 4D ? Comme la 3D en mieux ? 3D je maitrise, Freddy aussi -toute ma jeunesse- mais 4D… « Tu crois que Freddy va sortir de l’écran ? » J’entends des murmures derrières moi, aucun doute, je ne suis pas le seul que ça travaille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2015
» Messages : 1720
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Tyler Posey
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott ,Milo K. Wendling et Amanda E. Hemsworth
() message posté Ven 10 Nov - 9:09 par Samael G. Pellegrino
Il commençait à faire froid. Cela dit, le mois de novembre était à leur porte, l'hiver ne tarderait plus. Et puis, c'était la saison qui voulait ça. On n'y pouvait rien. Sam ne ce plaignait cependant pas. Sa veste et son sweat lui tenaient assez chaud. Par ailleurs, il n’avait pas eu à patienter longtemps dehors. Lorsque sa camarade arriva, le faisant légèrement sursauter au passage, il évoqua l'idée qu'elle ne ce ferait pardonner si facilement. Toutefois, il ne pu résister à son sourire et sa moue. C'est triste, commenta sa conscience. "Moh, s'il te plait. Je n'ai pas fait exprès" dit-elle. Il pinça les lèvres avant de répondre : "Tu as de la chance. Je suis faible. " Par la suite, il fit remarquer à la demoiselle le changement de couleur de ses yeux, fier de lui. "Troublant, non ? " Il imaginait que ça devait l'être. "J'aime plus ton regard naturel quand même." Il haussa les épaules tandis qu'ils entraient. "Tu pense pas que tu pourrais t'habituer ? " demanda-t-il amusé. "Et si j'avais eu les yeux bleus ou verts alors ?". S'installant rapidement le jeune homme laissa d'avantage encore place à sa bonne humeur. Il était content d'être là. D'autant plus qu'il ce trouvait en charmante compagnie. Plus que la perspective d'être ici, celle de passer du temps avec la jeune femme suffisait à le faire se sentir bien. Comme sa compagne déclara commençait de s'inquiéter. Il se vit volontairement rassurant. « Ah, merci. C'est gentil. » "C'est normal " répondit-il automatiquement. "Je ne voudrais pas qu'il t'arrive des bricoles, jamais." Tu n'en fais pas un peu trop ? Peut-être...Je ne sais pas. J'ai envie d'être mignon. Je suis mignon de toute façon. Se rapprochant momentanément, il appuya brièvement sa tête contre la sienne. Puis, continuant de lui faire la conversation, il s'interrogea quant à la notion de 4d. Il n'était pas certain de comprendre de quoi il s'agissait.  « Je sais pas. Mais, a mon avis, ceux qui aiment avoir peur vont être servit et les autres vont en faire des cauchemars toute la nuit. » Le jeune homme se mordit légèrement la lèvre. "Vraiment tu pense ?"  Elle rit. « Du coup, sache que tu seras le fautif si ça m'arrive. » "Mais non, ça n'arrivera pas. Ne t'inquiète pas, je te veillerais s'il le faut. Par contre..." Il commença de regarder autour de lui. "J'espère quand même ne pas trop...être surprit." Réflexion qui pouvait sans doute paraître idiote. Toutefois, s'il appréciait les films d'horreurs et l'ambiance, l'américain s'avérait soudain bien moins sur de tolérer une intervention un peu trop poussée à son goût.

@Lou-Ann M. Busby
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 10060
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : emma roberts.
» Âge : vingt-neuf ans.
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jin hyun kwon (lee sh)
() message posté Ven 10 Nov - 13:27 par Venus Strudwick
Spoiler:
 

Venus avait ce besoin de prendre un peu de temps pour elle, peut-être même loin de sa famille dorénavant seulement composée de sa grand-mère et son fils. Le fait était que la mort de sa soeur l'avait heurté en plein cœur et qu'elle avait encore énormément du mal à se remettre de sa perte, ses sentiments se battaient à l'intérieur de son cerveau sans qu'elle ne parvienne à y mettre de l'ordre. Peut-être qu'elle venait justement voir un film d'horreur pour échapper à l'horreur de sa vie, à l'absence de sa soeur, à la mort de cette dernière et de celle de sa mère des années auparavant. « Je le crois aussi. Les choses pourraient être tellement simple des fois, mais il y a toujours des gens qui cherchent à tout compliquer ou à insuffler leur mauvaise humeur aux autres. », elle était totalement d'accord avec les propos de son interlocutrice, lorsqu'elle avait apprit le décès de sa soeur elle s'était renfermée sur elle-même, était sortie de chez elle avec peine, préférant rester clouée au lit, mais jamais elle n'avait laissé sa mauvaise humeur et sa tristesse dépasser la barrière de ses lèvres. Elle avait gardé le sourire, mais un sourire éteint et douloureux, pour aider son fils à faire le deuil. « Mais ne nous laissons pas abattre, heureusement il existe des gens comme vous et moi qui ne sommes pas moroses et désagréables. » elle lui adressa un large sourire, de plus en plus ravie d'être tombée sur une jeune femme aussi charmante et agréable. Venus sentait son rythme cardiaque s'accélérer au fil des minutes alors que le visionnage du film n'allait sûrement pas tarder à commencer. Elle poussa un soupir, essayant de retrouver le courage qui l'avait quitté en rentrant dans la salle, d'autant que maintenant elle n'était plus seule pour affronter le fameux freddy krueger. « Pour tout dire, j'ai voulue faire la fière et venir sans personne, puisque je fais apparemment partie des rares filles aimant les films d'horreurs et persistant malgré l'angoisse à aller en voir...Mais j'avoue que j'ai eu des moments de doutes en me disant que je n'aurais personne à qui me cramponner en cas de réelle grosse frayeur. » elle laissa son rire faire écho dans la salle, tourna son visage vers la jeune femme avant de secouer la tête et de ramener son bras contre sa poitrine comme pour le protéger « ne me broyez pas le bras trop fort, j'en ai besoin pour travailler. » cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas rigolé aussi franchement, elle relâcha son bras, glissa son regard sur la salle qui continuait de se remplir et qui allait certainement être bientôt pleine à craquer. Maya avait raison, il fallait certainement s'inquiéter de cette histoire de 4d, d'autant que venus sursauta brusquement en entendant un rire tout près de son oreille, elle se retourna brusquement mais rien ne semblent avoir bougé derrière elle. Fronçant les sourcils, elle se tourna vers sa partenaire de film d'horreur.  « Vous avez entendu ? »
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11258
» Pseudo : MOO'
» Avatar : CRYSTAL REED.
» Âge : TRENTE ET UN ANS (TREIZE NOVEMBRE MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT SIX).
» Schizophrénie : LEVI G. WOODHULL-BARNETT + TANCREDI A. DE CONTI.
() message posté Ven 10 Nov - 21:38 par Lou-Ann M. Busby

@samael g. pellegrino Ils se connaissent depuis plus de trois ans maintenant. Alors, Lou Ann sait comment faire pour que Samael ne lui résiste pas longtemps. Soit, la moue du chat roux dans Shrek qui a a des bottes en cuirs et sur la tête un chapeau de pirates avec une plume dessus. La preuve avec son « Tu as de la chance. Je suis faible. » qui fit apparaître un sourire sur les lèvres de la jeune femme. Ce matin en accompagnant Timeo chercher des friandises chez leurs voisins, la journaliste avait quand même mit un chapeau de sorcière. Mais ce soir alors qu'une partie des londoniens venus voir la projection du film, Lou Ann n'a pas mit de costumes, de masques ou de perruques afin d'être le temps d'une nuit une des ses créatures d'Halloween. Même au contraire, de Samael. Il fait un mouvement d'épaules de haut en bas. A son « Tu penses pas que tu pourrais t'habituer ? » une grimace apparaît sur les lèvres de Lou' qui secoue la tête de droite a gauche. Puis a son « Et si j'avais eu les yeux bleus ou verts alors ? » la jeune femme fait un mouvement d'épaules de haut en bas suivit d'un « Non, c'est pareil. » Même avec des couleurs plus classiques, Lou Ann aime le regard naturel de Samael. A la base, ce n'est pas la fête favorite de la journaliste sportive, Halloween. Elle préfère l'atmosphère des fêtes de Noël. Peut être même encore plus depuis son agression. Alors, le fait qu'une voix annonce a la foule qu'il ne sera plus possible de sortir de ces 4 murs jusqu'a la fin de la projection .. la paniquait quelques peu. Heureusement, il y a Samael. Et non, quelqu'un d'autre. A son « C'est normal. » suivit d'un « Je ne voudrais pas qu'il t'arrive des bricoles, jamais. » alors qu'il appuie sa tête brièvement contre la sienne, un sourire apparaît sur les lèvres de Lou Ann. Après un  « C'est bien de savoir qu'on a un chevalier servant. » avec un brin d'amusement dans la voix alors que son coeur bat plus vite dans sa cage thoracique, Lou' dépose ses lèvres sur sa joue. Si avec les images 3D, les spectateurs ont l'impression d'être dans le film. Alors en 4D, peut être que le film risquait d'être encore plus réel ce qui la .. paniquait encore plus.  Il se mord la lèvre. A son « Vraiment tu penses ? » Lou' fait un mouvement de la tête de haut en bas. Les friands d'Halloween vont être servis et les autres - comme Lou Ann - vont en faire des cauchemars toute la nuit. A son « Mais non, ça n'arrivera pas. Ne t'inquiète pas, je te veillerais s'il le faut. Par contre .. » un sourire apparaît sur les lèvres de la jeune femme alors qu'il se retourne un instant suivit d'un « J'espère quand même ne pas trop .. être surprit. » Elle ouvre légèrement la bouche. Après son « J'ai l'impression que tu te défiles, d'un coup. T'as pas le droit, hein. » Lou' secoue la tête de droite a gauche suivit d'un « Si même toi tu le sens pas, on peut regarder un film d'horreur chez moi ou chez toi. Mais, on s'en va. » avant de regarder sa montre afin de voir dans combien de temps le film devait commencer et les portes se fermer définitivement.
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 04/05/2015
» Messages : 5015
» Pseudo : lindsay.
» Avatar : mila kunis.
» Âge : trente ans.
» Schizophrénie : maura belshaw.
() message posté Sam 11 Nov - 11:09 par Danny Callaghan
Elle tripotait ses doigts, fixait nerveusement son estomac en vrac, savait qu'elle devait se concentrer sur l'écran, les pubs qui s'afficheraient dessus d'ici quelques minutes seraient un bon moyen pour détourner ses pensées de Jin Hyun et de sa nausée.  Elle dramatisait sans doute pour rien, se perdait dans ce qui n'aurait pas dû être un problème, mais elle haïssait ce siège qui les séparait l'un de l'autre, plus encore, que son meilleur ait voulu s'éloigner sans même ressentir le besoin de revenir près d'elle. Ses pensées changeaient trop rapidement, ses nerfs à vif. Elle avait même du mal à véritablement se reconnaître. Pourtant, elle gardait un léger sourire sur les lèvres, s'efforçait d'afficher un air serein mais le cœur n'y était plus vraiment. Seul le bruit incessant des autres personnes dans la salle la tirait de ses pensées, elle se rendait compte à présent que sa main gauche pendait toujours dans le vide, entre les deux sièges, en espérant que JH s'en empare et très vite, elle l'avait ramené contre son accoudoir, comme si elle se rappelait de la gêne qu'elle était supposée ressentir en sa présence, comme si, le toucher lui était désormais interdit ou allait brûler la peau de sa main. « Tu crois que je t'ai pas vu manquer de vomir ton déjeuner en te penchant là ? » Son rire se mêla au brouhaha de la salle et elle haussa les épaules dans un geste d'innocence. Un sourire amusé s'était emparé de ses lèvres fines alors qu'elle le voyait se lever pour reprendre sa place initiale, glissant un bras autour de ses épaules ce qui l'obligea à se rapprocher de lui, poser sa joue contre son épaule. Elle ferma les yeux quelques secondes pour apprécier la chaleur des bras de son meilleur ami, son parfum qui venait lui chatouiller les narines, et mit un moment à s'acclimater à l'obscurité une fois qu'elle rouvrit ses paupières pour découvrir la salle plongée dans le noir. Elle pouvait sentir l'étreinte de Jin Hyun se renforcer autour de ses épaules, elle voulu lui dire qu'elle n'était pas en sucre, que Freddy ou aucun rat ne viendrait les attaquer, mais comprit rapidement qu'il avait plus peur pour lui que pour elle lorsqu'il sursauta. « Pourquoi on est venus là, danny ? Je veux ma maman. » Son rire explosa dans la salle, lui attirant quelques regards mauvais des premiers rangs ou des sièges plus loin dans sa rangée. Elle oublia sa nausée, la crainte que lui inspiraient tous ces bruits, elle oublia même à quel point son estomac n'était pas coopératif depuis le début de l'après-midi. Il était trop agréable de rire, comme si ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps. « Tu es dans le noir, tu tiens une femme dans tes bras et tu trouves le moyen de réclamer ta maman. » Elle se tourna légèrement, l'accoudoir la gêna un peu, la fit même grogner quelques secondes avant qu'elle ne trouve une position plus ou moins confortable. Ses bras s'enroulèrent autour de celui de Jin Hyun, releva la tête pour plonger son regard dans celui de son meilleur ami et lui adressa un sourire moqueur. « Tu veux qu'on essaie de sortir ? Je peux simuler un malaise, ils vont bien être obligés d'ouvrir la porte. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Best blondie sissy ever.

» Date d'inscription : 23/08/2016
» Messages : 520
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Jennifer Morrison
» Âge : 35 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott, Samael G. Pellegrino et Milo K. Wendling
() message posté Sam 11 Nov - 12:22 par Amanda E. Hemsworth
C'était Halloween et bien sur, la petite Ava n'avait pas oubliée. Cela faisait même plusieurs semaines, qu'elle répétait à sa mère à quel point elle tenait à faire sa chasse aux bonbons. Et comme chaque année, l'assistante n'avait eu le coeur de résister. L'enfant s'avérait d'autant plus contente que son père était de la partie. Cela aurait du bien se passer et globalement ce fut le cas. L'australienne avait préparée la petite, costume, maquillage et en avait de même pour elle, de façon un brin plus chic toutefois. En tant que maman, elle n'était pas obligée de faire un effort de costume, mais elle trouvait ça plus sympathique. Et puis, c'était l'occasion d'apparaitre sous un nouveau jour. Si l'entrée en matière se fit plutôt agréable, son mari et elle discutant comme des gens civilisés, la venue d'un tiers rendit les choses plus difficiles. En effet, une des personne dont elle s'occupait dans le cadre de son travail, vint la saluer et lui faire un peu la conversation. C'était quelqu'un à la base très discret et réservé, s'il prenait l'initiative de venir l'a voir, c'était bien parce qu'il l'a connaissait et qu'il suivait ses conseils, concernant l'ouverture sur le monde et les gens. Aussi, la réaction de son partenaire, s'éloignant avec la petite l'air de rien, en affichant néanmoins une figure de vingts pieds de long, l’interpella légèrement. Faisant mine de ne pas l'avoir remarquer, elle n'avait rien dit jusqu'à la fin de leur récolte avec la fillette, après quoi ils l'avaient déposée chez sa grand-mère, avant de partir au cinéma tous les deux. Dans la file d'attente, il vit cependant bien que ça n'allait pas. Elle le connaissait suffisamment pour le remarquer, malgré tous ses efforts pour le cacher. Tenant sa main, le brun l'entraîna à sa suite lorsque les portes s’ouvrirent enfin. « C’est pas mal non ? On sera plus tranquille. »  proposa-t-il en apercevant deux sièges de livre. "Oui, si tu veux. Ca me parait bien. Attends." Elle attrapa un pan de longue robe pour la soulever un peu, évitant ainsi qu'elle ne traîne trop part terre. "J'essaye d'éviter d'être sale et de tomber." Elle n'avait pas prit la peine de se changer après la pêche aux bonbons. Tant qu'on y est, autant rester dans l'ambiance, songea-t-elle. « J’vais nous chercher un truc à grignoter. » Elle hocha la tête et sourit, pensant que les friandises de leur fille l'avait sans doute tenté pendant un moment. « J’y crois pas ils nous font le coup de nous enfer…. dafuck » La jeune femme haussa un sourcil en le voyant revenir mécontent. "C'est pas grave..."commença-t-elle mais elle fut coupée inopinément par le psychanalyste. « Y'avait une ombre ! Dis-moi que tu l’as vue ? » Elle se tourna, regarda à droit et à gauche, ne comprenant pas. "Euh...Non. Mais...tu es sur ?" Après quelques minutes de recherche intensive, il finit tout de même par se rassoir. « Qui a eu cette idée géniale déjà ? »  Elle haussa les épaules, l'ignorant. "Tu es sur que ça va ? " demanda-t-elle. "Non parce que...je me pose des questions" osa-t-elle dire. La blonde n'en ajouta pas d'avantage, ne voulant pas mettre de l'huile sur le feu. Ce devait être une sortie agréable, pas un prétexte à disputes. « Tu crois que Freddy va sortir de l’écran ? » "J'avoue ne pas y avoir vraiment pensée. " Elle se mordit la lèvre. "Mais maintenant que tu le dis, ça m'inquiète."

@Ethan I. Hemsworth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 6692
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Nina dobrev
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Samael G. Pellegrino,Milo K. Wendling et Amanda E. Hemsworth
() message posté Sam 11 Nov - 12:32 par Maya M. Scott
« Mais ne nous laissons pas abattre, heureusement il existe des gens comme vous et moi qui ne sommes pas moroses et désagréables. »  La blonde lui adressa un large sourire, qu'elle s'empressa de lui rendre, contente qu'elles furent sur la même longueur d'ondes. "C'est vrai. Et je suis ravie de constater que je ne suis pas complètement seule dans ce dur combat contre la mauvaise humeur"déclara-t-elle solennellement en levant une main l'air de façon presque patriotique. La conversation bien engagée, la jolie brune fit ensuite part à sa camarade de sa volonté de venir contre vents et marées, assister à cette séance, se vantant quasiment de n'avoir peur de rien et doutant soudainement en arrivant de son idée. Cela amusa vraisemblablement son interlocutrice qui se mit à rire franchement. Tournant son visage vers elle, la demoiselle secoua la tête avant de  ramener son bras contre sa poitrine comme pour le protéger « ne me broyez pas le bras trop fort, j'en ai besoin pour travailler. » L'ancienne pom-pom girl se mordit la lèvre et afficha aussi une moue coupable. "Je vais essayée, mais je ne garantis rien. Et si ça ce produit, sache que je suis par avance extrêmement désolée." Elle haussa les épaules. "Mais qui sait, peut-être que je n'aurais pas peur et que je serais à l'image que j'envisageais, une femme indépendante et brave, capable d'aller voir un petit film d'horreur seule." Elle croisa les doigts, juste au cas où. Et rit également. "Oh et tu bosse dans quoi ? Sans indiscrétion" demanda-t-elle, intriguée. "Perso, je suis infirmière, donc je ne peux rien sacrifier de ma personne, j'ai besoin de tout. Mais si jamais, quelques marques d'ongles ne me font pas peur." Comme l'américaine s'interrogeait sur ce que représentait la 4d, elle mit soudainement ses mains devant sa bouche pour étouffer un petit cri, tandis que Vénus sursauter. Il c'était passé quelque chose. « Vous avez entendu ? » Même si son visage répondait clairement à la question, elle prit quand même la peine de répondre : "Oui...Qu'est ce que c'était ?....On aurait dit que quelqu'un riait...enfin je crois..." Elle n'était plus sur de rien. Quelqu'un avait-il cherché spécifiquement à leur faire peur ? Ou était-ce autres chose ? "Tu crois que ça fais partie de l'animation ?" osa-t-elle questionnait sa compagne.

@Venus Strudwick
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 03/06/2017
» Messages : 1827
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : lee soo hyuk
» Âge : vingt-neuf ans .
» Schizophrénie : venus strudwick (e. roberts) + brahms de bury (p. niney)
() message posté Sam 11 Nov - 21:57 par Jin Hyun Kwon
Même si il restait presque silencieux, qu'il ne s'attardait pas sur le sujet, il était inquiet par l'état de santé de sa meilleure amie ; elle avait beau lui dire que tout allait bien, que ce n'était qu'une blague et qu'elle n'était pas malade, lui pouvait la voir se concentrer sur ses haut-le-coeur pour éviter de régurgiter son repas. Il fronça les sourcils, à côté de ça il continuait d'appréhender le début du film et l'apparition du personnage principal au visage brûlé. D'autant que depuis son installation sur le fauteuil il avait entendu des bruits de rats et des gens hurler un peu partout, aussi il se demandait ce qui allait se passer une fois le film commencé. La salle s'était éteinte, lui faisant fermer les paupières pour se concentrer sur sa respiration, sur la présente de la jeune femme qu'il tenait dans ses bras. Il déposa rapidement un baiser dans ses cheveux alors que leurs rôles étaient visiblement inversés, normalement l'homme devait rassurer la femme devant un film d'horreur et non pas l'inverse. « Tu es dans le noir, tu tiens une femme dans tes bras et tu trouves le moyen de réclamer ta maman. » un rire presque silencieux s'échappa de sa gorge, il remonta sa main dans ses cheveux pour les ébouriffer, pour la taquiner un peu, se venger de ses paroles. Il tourna son visage vers Danny, accrocha son regard au sien, avant de le laisser glisser sur ses lèvres, son cœur loupant un battement alors qu'il ressentait à nouveau cette envie de partager un baiser avec elle, se retenant en poussant un léger soupir. Heureusement elle était là pour l'extirper de cette envie, de ses pensées en brisant le silence. « Tu veux qu'on essaie de sortir ? Je peux simuler un malaise, ils vont bien être obligés d'ouvrir la porte. » un sourire étira ses lèvres, il se pencha vers son visage, vers son oreille, pour lui murmurer quelques mots, histoire que les personnes derrière eux n'entendent pas leur conversation. « fais semblant d'accoucher plutôt, à force d'avoir envie de vomir ça marchera peut-être. » aussitôt il leva ses bras sur son visage pour l'empêcher de le frapper une nouvelle fois parce que comme le disait le proverbe « jamais deux sans trois », lentement il replaça son bras autour des épaules de la jeune femme « je suis viril en vrai, c'est pas Freddy qui va me faire peur. »


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 04/05/2015
» Messages : 5015
» Pseudo : lindsay.
» Avatar : mila kunis.
» Âge : trente ans.
» Schizophrénie : maura belshaw.
() message posté Dim 12 Nov - 11:49 par Danny Callaghan
Elle était incapable d'avancer totalement. D'oublier ce qui s'était passé l'autre jour et de prétendre que cela ne l'affectait pas même un peu. Ils s'étaient rapprochés, plus que leur relation ne l'autorisait réellement, elle avait trouvé chez son meilleur ami, ce quelque chose qu'elle avait longtemps cru avoir perdu, ce dont tous les livres parlaient sans qu'elle n'y connaisse rien. Le fait était tel que, désormais, Danny n'avait aucune idée de comment elle devait se comporter avec Jin Hyun, des milliers de sentiments se bousculaient dans son crâne, y reflétant un conflit auquel elle n'était pas prête à se confronter, l'amour se mêlant à l'amitié. Elle glissa sa main derrière sa nuque comme pour contenir les sentiments amoureux qui grondaient en elle, menaçant d'exploser à tout moment, parce qu'à trop les retenir, ses nerfs devenaient particulièrement sensibles. Elle n'était pas douée pour se censurer, elle ne l'avait jamais été. Ses iris plantées dans les prunelles foncées de Jin Hyun, elle le fixa en silence, lui adressant un coup d'œil perplexe, un sourcil légèrement relevé lorsqu'elle sentit son cœur bondir dans sa poitrine à l'instant même où il se pencha, ses lèvres à peine à quelques centimètres de son oreille. « fais semblant d'accoucher plutôt, à force d'avoir envie de vomir ça marchera peut-être. » Elle fronça légèrement les sourcils, prenant un peu de distance pour mieux l'observer, un rire s'échappa de ses lèvres lorsqu'il prit la peine de protéger son visage à l'aide de ses bras. Comme si elle n'était pas capable que de le frapper. Elle poussa un soupir, presque inaudible, laissant un sourire naître sur ses lèvres pour masquer son trouble. Sans doute s'était-elle attendu à autre chose, d'autres mots, même à un baiser sur sa joue mais elle devait se rendre à l'évidence ; ce n'était pas réel, ils étaient seulement amis. « T'as des envie de pouponner ou quoi ? Tu commences à m'inquiéter à force de vouloir me voir enceinte. » souffla-t-elle dans un rire. Plus que ça, il parvenait à la faire douter, mais elle masqua son inquiétude d'un large sourire sur ses lèvres. Impossible qu'elle le soit, ce n'était qu'une nausée, trop de sucreries avalées. Son regard s'arrêta sur Jin Hyun l'espace de quelques secondes avant de reprendre sa place sous son bras, sa tête reposant doucement contre lui. « Tu disais pas la même chose face aux rats. Ne t'inquiète pas, moi je vais te protéger. » Elle se redressa avec douceur, assez pour croiser son regard tout en restant sous son bras. « Pourquoi tu m'as proposé de venir ici si t'aimes pas les films d'horreur ? On parie combien que c'est toi qui va nous faire un malaise à la première apparition de Freddy à l'écran. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 10060
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : emma roberts.
» Âge : vingt-neuf ans.
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jin hyun kwon (lee sh)
() message posté Dim 12 Nov - 12:20 par Venus Strudwick
Elle était définitivement ravie de se retrouver en la présence agréable de Maya, les rencontres comme cela se faisaient rares et elle était vraiment bien tombée, une mine satisfaite se reflétait sur son visage alors que ses lèvres s'étiraient en un sourire. La personne qu'était sa nouvelle partenaire de film d'horreur était tout à fait charmante en plus d'être rigolote et partager un film d'horreur avec elle avait quelque chose de rassurant, non pas que Venus voulait se montrer faible mais elle n'en menait pas large dans la salle de cinéma. Au moins elle avait parfaitement conscience que la séance allait lui changer les pensées, même qu'elle n'allait pas penser une seule fois à son lot de malheur des derniers jours, des derniers mois. « Je vais essayée, mais je ne garantis rien. Et si ça ce produit, sache que je suis par avance extrêmement désolée. » son rire se répercuta contre les murs de la salle de cinéma, d'un côté ça serait amusant de sentir sa main se refermer sur son bras même si au fond elle était persuadée que ça serait suffisant pour la surprendre et la faire crier, comme si le geste ne venait pas de Maya mais d'un Freddy sortit tout droit de l'écran de cinéma. « Mais qui sait, peut-être que je n'aurais pas peur et que je serais à l'image que j'envisageais, une femme indépendante et brave, capable d'aller voir un petit film d'horreur seule. » la jeune blonde croisa les bras sur sa poitrine, tourna son visage vers son interlocutrice, ses lèvres affichaient toujours un sourire joyeux et sincère  « après tout, nous n'allons pas croiser freddy à la sortie du cinéma, n'est-ce-pas ? », elle haussa les épaules, en effet c'était peu probable de rencontrer un personnage de fiction au coin d'une rue, à part si une personne se cachait sous le déguisement mais de même dans ce cas il y avait peu de chance qu'il s'agisse d'un tueur en série venu pour massacrer tous les londoniens venu assister au film. « Oh et tu bosse dans quoi ? Sans indiscrétion. Perso, je suis infirmière, donc je ne peux rien sacrifier de ma personne, j'ai besoin de tout. Mais si jamais, quelques marques d'ongles ne me font pas peur. », la jeune maman fronça quelques secondes les sourcils, elle ne portait pas les hôpitaux dans son cœur et le métier d'infirmière n'était vraiment pas fait pour elle - elle n'était d'ailleurs pas certaine de ne pas tomber dans les pommes à la vue d'une plaie béante à recoudre ou ce genre de chose. « Je suis archéologue, théologienne. Vous devez en voir des gens grognons alors si vous êtes infirmière. » du peu qu'elle se souvenait de l'hôpital il y avait des malades qui s'attaquaient verbalement aux aides soignants sous prétexte qu'ils souffraient. Mais avant de réfléchir plus en détails à ces souvenirs éparpillés elle sursauta, se figea, persuadée d'avoir entendu un rire tout près de son oreille. « Oui...Qu'est ce que c'était ?....On aurait dit que quelqu'un riait...enfin je crois... » elle se retourna complètement une nouvelle fois mais vraiment, ça ne semblait pas venir des personnes assises une rangée derrière elle, puis comment cet homme qu'elle avait dans son champ de vision aurait eu le temps d'escalader la rangée de siège qui les séparaient, rire à son oreille puis repartir sans qu'elle ne s'en rende compte. « J'espère ... mais alors si ça commence avant le début du film, qu'est-ce que ça va être pendant le visionnage. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Avant-première  : Freddy 4D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: Leicester Square
Page 5 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
» Monstre de la nouvelle map (Ascadia)
» DBZ le film en avant première !
» Théâtre en avant-première à Brasparts, vendredi 25 octobre à 20h30
» Diffusion TV et Internet
» Extraits des livrets (avant-première)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-