Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Lay it all on me ft Margot

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 25/09/2017
» Messages : 162
» Pseudo : Bad Karma
» Avatar : Margot Robbie
» Âge : 28
() message posté Dim 29 Oct - 22:14 par Maxine Heavens-Huxley

 
Lay it all on me
'Cause I don't wanna do this on my own
▴▽▴⟁▴▽▴


Un rayon de soleil venait de passer entre les deux rideaux de la chambre et pointait droit sur le visage de Maxine, qui malgré les yeux fermés commençait à être gênée par ce levé de soleil, mais elle s'obstinait à ne pas les ouvrir et se tourna sur le côté du lit. C'était trop tard, Max était réveillée et se rappelait doucement la soirée de la veille jusqu'à finalement se rendre compte qu'elle n'était pas chez elle du tout. Petit coup de pression, Max se redressa sur ses coudes et tourna la tête de l'autre côté pour regarder la brunette avec laquelle elle avait passé une bonne partie de la nuit. Elle se pinçait les lèvres, malgré les très nombreux verres qu'elle avait avalé la veille, elle se souvenait de la plupart de ce qu'il s'était passé : le bar miteux dans lequel elle s'était retrouvé pour elle ne savait quelle raison, surement en suivant l'une de ses amies qu'elle avait perdu en route, les nombreux regards avec cette demoiselle, dont elle ne se rappelait plus le prénom, les verres et les regards qui avaient continué de défilé jusqu'à ce que Max atterrisse à sa table. Max ne savait plus laquelle des deux avaient fait le premier pas, mais elles avaient échangés un premier langoureux baiser le parking du bar. Mais une fois que l'alcool avait fait son bonhomme de chemin à travers ses veines, le restant de la nuit devenait très floue : des caresses, sa jupe qui fichait le camps, sa langue sur son ventre, les draps sur sa peau, ses lèvres contre les siennes. Maxine n'aimait pas l'admettre, mais elle était devenu une régulière des histoires d'un soir, et se réveillait dans le lit d'un ou d'une autre  devenait de plus en plus régulier, c'était pour fuir sa routine, fuit son mari, fuir Rory, elle ne faisait que se chercher des excuses, mais au fond, elle appréciait ses moments rien que pour elle, aussi étranger soit ces gens, même si les croisait dans la rue était bizarre parfois, Max avait besoin de se retrouver.

La blondinette essayait de se glisser hors du lit sans réveiller son amie, malgré ce rayon de soleil, la chambre restait encore dans la pénombre, le truc était maintenant de retrouver toutes ses affaires, sans rien oublier, dans un temps record et de disparaitre sans laisser de trace, pas de petit mots, ou de numéro de téléphone. Max n'avait pas besoin d'étendre un peu plus son réseau amical ou amoureux, elle était très bien comme elle était, une future divorcée volage et perdue. Elle prenait bien soin de faire un minimum de bruit alors qu'elle enfilait son soutient gorge à l'envers, elle avait dans une main sa paire de collant, et dans l'autre une chaussure. Maxine avait repéré sa petite culotte à l'autre bout du studio, mais dans la précipitation elle se cognait le genoux dans la table et retenait un juron tout en pressant sa main sur son membre douloureux. Bordel finit par s'échapper de sa bouche, niveau discrétion elle avait connu mieux, mais jusqu'e là elle ne s'était encore jamais réveillait dans un appartement aussi grand que son dressing.

 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
she had a galaxy in her eyes a universe in her mind
she had a galaxy in her eyes
a universe in her mind
she's the wildest thing you'll ever meet
» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 9670
» Pseudo : violent delights. (morgane)
» Avatar : leighton marissa meester
» Âge : vingt-huit ans
» Schizophrénie : none.
() message posté Dim 29 Oct - 23:12 par Margot Bernstein-Woolf


≈ ≈ ≈
{lay it all on me}
✰ w/maxine

Je n’aimais pas le quartier dans lequel je vivais. Le bruit de la rue me réveillait toujours. Et je ne vivais pas là bas pour un appartement qui valait la peine de vivre dans un endroit qui ne me plaisait pas plus que ça : non, je vivais ici parce que pour Londres intra-muros, le loyer n’était pas cher payé, et une bouche de métro se situait littéralement à quelques pas de mon immeuble. Je vivais dans un studio, dans lequel j’avais non sans mal réussi à aménager un coin nuit qui se différenciait d’un coin salon à l’aide d’une commode calée contre le canapé. Non rien de spécial. A part cette fameuse bouche de métro qui me permettait d’aller et de venir comme je voulais dans la ville. C’est cette fameuse bouche de métro qui m’avait permis de ne pas regretter de m’être perchée sur des talons hauts pour sortir. Des connaissances -on ne s’était plus parler entre mon départ pour l’armée et les funérailles de mon « mari » donc les considérer comme des amis était un peu trop difficile pour moi- m’avaient trainé dans un bar dans Camden. L’occasion s’était offerte à moi, comme sur un plateau, de leur échapper. Trois shots de tequila plus tard, accoudée au bar, j’entamais une discussion avec une blonde, qui elle aussi, devait avoir « perdu » ses amis dans le bar. Voilà ce dont je me souvenais de ma soirée. Partir accompagnée, en talons. Boire des shoots de tequila avec une inconnue, et rentrer pieds nus.
Bien qu’on soit dimanche matin, le bruit des voitures me fait tout doucement émerger de mon sommeil. Sommeil soit dit en passant absolument pas réparateur, puisque je sentais encore l’effet de la tequila sur mon foie. Joie, amour et bonheur d’avoir bientôt trente ans et de sentir chaque lendemain de soirée.
J’émerge tout doucement et me décide à ouvrir les yeux tout doucement. Mes yeux ont du mal à s’ouvrir mais la lumière timide qui se diffuse dans la pièce me permet d’observer que la pièce a plus ou moins été mise sans dessus-dessous. Je vois ma robe là-bas, accrochée sur le bord du canapé et une chaussure là bas au loin. Mon soutien gorge doit être quelque part par là, lui aussi. Ce matin, je me sens apaisée. Un sourire sur mes lèvres illuminerait presque mon visage au rappel des baisers langoureux et du contact de nos peaux. Ça faisait presque… longtemps.
« Bordel »
Je me redresse alors doucement dans le lit, ramenant le drap sur ma poitrine. Elle essayait de partir, sans que je me rende compte. Pas que je sois du genre à ne pas supporter qu’on m’abandonne -oui, quand on draguait dans un bar il ne fallait pas s’attendre à rencontrer l’amour de sa vie- mais bon, elle aurait pu rester discrète jusqu’au bout.
« Tu peux partir quand tu veux tu sais. »
Pas besoin qu’elle se transforme en super espionne -ce qu’elle n’était visiblement pas capable de faire- pour m’échapper. Je ne lui en aurais pas voulu. Ça aurait été… regrettable. Parce que malgré tout l’alcool que j’avais ingéré, certains souvenirs avec cette demoiselle étaient plutôt clairs et agréables. Les souvenirs étaient clairs : son prénom ne l’était pas.
« Tu ne préfères pas prendre un café avant de partir ? » lui dis-je en tirant le drap pour l’enrouler autour de moi. « J’ai du thé sinon »
Je finis par me lever, et dépose une bise sur sa joue. Au passage, je lui attrape un tee shirt de ma commode.
« Tiens, enfile ça. De ce que je me rappelle, ta chemise n’a pas fait long feu… »

Revenir en haut Aller en bas
Lay it all on me ft Margot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London :: Camden Town
Page 1 sur 1
» Margot de Soltariel [Duchesse de Soltariel]
» La Reine Margot [OS]
» While your lips are still red (Théo et Margot)
» Baptême de Dõna Margaux
» De la musique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-