Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Guerre des groupes.
La guerre des groupes est déclarée ! Venez faire gagner votre équipe ! Plus d'infos.
Joyeux Anniversaire LC !
Le forum vient de souffler sa quatrième bougies. N'hésitez pas à lui laisser un petit mot d'amour, par ici.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


all that matters ; pv.maxine


avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 6437
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Mar 31 Oct - 1:56 par Abigail E. Reynolds
all that matters
Maxine
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.


Il n’est pas fréquent qu’Abigail soit amenée à se rendre elle-même à des rendez-vous professionnels. D’ordinaire, son agent s’en occupe pour elle et la miss Reynolds se contente d’en avoir les comptes-rendus. Elle est bien trop prise, et sa semaine est bien trop chargée… Ou alors a-t-elle juste la paresse d’un ours en hibernation. C’est plus plausible, oui. Et le petit personnel est là pour s’en charger, ce n’est pas à elle d’aller négocier des contrats, non. Elle doit simplement prêter son visage, s’armer de ses plus beaux sourires, de ses plus hypocrites compliments, et faire ce qu’on lui demande. Rien de plus.

Sauf qu’aujourd’hui, Abigail se sent déterminée à s’investir dans un tout nouveau projet qu’on lui a proposé personnellement. Elle ignore comment cette nouvelle styliste a fait pour obtenir son numéro privé, mais le fait est qu’elle l’a bel et bien eu. Et son coup de téléphone n’a pas ravi la brunette, car la sonnerie l’a sortie de l’une de ses précieuses siestes. Elle aurait pu se montrer on ne peut plus désagréable, mais elle a été plutôt sympathique. L’âge la fait se radoucir, décidément.

Elle s’est fait violence pour sortir de son lit plus tôt que prévu. Elle a enfilé de jolis escarpins, une robe habillée mais qui n’en fait pas trop, et elle a appelé son chauffeur. Le rendez-vous a été donné dans un restaurant chic dans l’Ouest de Londres, non loin du domicile du mannequin. S’il n’avait pas plu des cordes, elle aurait pu s’y rendre à pieds. Comme d’habitude, Abigail est un peu en retard. Elle ne s’en fait plus tant que ça, quand ça lui arrive. Les gens qui la côtoient le savent désormais, qu’elle n’est pas très ponctuelle. Mais ce n’est pas sa faute, il lui arrive toujours des catastrophes quand elle a quelque chose de prévu ! Et quand elle ne se casse pas la cheville ou se brûle avec son café, c’est ce dernier qui se renverse, ou son téléphone qui oublie -mystérieusement- de faire sonner un réveil.

Quand elle entre dans le restaurant prévu par elle et cette styliste, Abigail demande immédiatement la table réservée au nom de Huxley. Le mannequin est connue, ici, c’est tout juste si elle doit donner son propre nom pour se faire conduire où elle le souhaite. On lui indique une table où se trouve déjà une jeune femme blonde, et le serveur l’accompagne jusqu’à cette dernière.

- Je suis désolée d’être en retard, bonjour ! Les embouteillages, vous savez… se précipite Abigail, en oubliant jusqu’aux politesses de rigueur.

(c) Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 25/09/2017
» Messages : 699
» Avatar : Margot Robbie
» Âge : 28
() message posté Dim 3 Déc - 14:30 par Maxine Heavens-Huxley

All that matter



Laissant sa voiture et son chauffeur derrière elle, prétextant qu'elle avait besoin de marcher, il faisait très frais en cette matinée sur Londres, mais le ciel bleu lui donnait envie de sourire, à ce niveau là tous les prétextes étaient bons pour fuir son garde du corps /chauffeurs avec lequel elle avait échangé un baiser plusieurs mois auparavant, et depuis elle était incapable de se l'enlever de la tête. Le plus simple, selon sa meilleure amie, qui ne savait pas tout ce qui pouvait traverser la tête de cette petite Maxine, serait de le virer, tout simplement, pour faute professionnelle ou pour harcèlement ou elle ne savait qu'elle prétexte, elle n'avait pas tord, elle n'aurait pas à le supporter. Mais le rendre complètement dingue, ils se rendaient dingues mutuellement, était ce dont elle avait besoin, savoir que malgré tout ce qu'elle lui faisait subir, il était toujours là. Max refermait son manteau autour de son cou et continuait de marcher à travers Kensington, elle avait quitté son bureau plus tôt car elle devait rencontrer un mannequin qu'elle avait repéré à la Fashion Week de New York, plusieurs mois plus tôt. Abigail Reynolds faisait déjà du bruit dans le milieu de la mode depuis plusieurs années, mais la marque de Maxine n'était pas encore suffisamment grosse et connu pour pouvoir envisager de travailler avec elle, mais ce n'était maintenant plus le cas. Malheureusement cette demoiselle avait également une sacré réputation derrière elle, jugé comme difficile et colérique, le milieu de la mode décidait de travailler avec elle surtout pour son nom plus que pour ses capacités. Max n'avait pas vraiment écouté ce qu'on avait put lui dire à son sujet, elle préférait faire son propre opinion, se disant qu'elle avait d'autres opportunité avec d'autres mannequins si ça n'allait vraiment pas. La blondinette travaillait au feeling, elle ne savait pas se forcer à collaborer avec des gens avec lesquels ils n'étaient pas sur la même longueur d'onde, ça passait ou ça cassait.  


- Je suis désolée d’être en retard, bonjour ! Les embouteillages, vous savez…
Maxine était installée depuis presque 15 min à la table réservé à son nom, un thé en face d'elle, elle avait presque cru que cette demoiselle lui avait fait faux bond, sans la prévenir, ce qu'elle n'aurait évidement pas apprécié. Elle relevait la tête de son téléphone vers la mannequin brune, elle même n'était pas vraiment à l'heure, elle pouvait comprendre, mais Max partait déjà sur un apriori défavorable à la jeune femme, bien malgré elle. Elle se redressa de sa chaise pour aller à sa rencontre et lui tendis la main accompagné d'un sourire qui se voulait chaleureux malgré tout. Bonjour ! C'est pour ça qu'on a inventé le métro ! dit elle dans un rire jaune. Elle montrait la chaise installée en face d'elle d'un signe de main. Installez vous je vous en prie, je suis Maxine Heavens-Huxley, PDG de la marque HH, commençait elle tout en s'asseyant à son tour. Vous voulez boire quelque chose ?




EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 6437
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Mer 20 Déc - 17:17 par Abigail E. Reynolds
all that matters
Maxine
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.


En même temps qu'elle s'excuse platement auprès de son rendez-vous, le serveur qui l'avait accompagnée se met à retirer de ses épaules le manteau d'Abigail avant de l'emmener sur un porte-manteaux quelque part près de l'entrée. La brunette met déjà les pieds dans le plat toute seule, alors qu'il s'agit d'un rendez-vous qu'elle a elle-même accepté, sans que cela soit passé par son agent... Un comble. La blonde qui attendait à la table en regardant son téléphone serre la main d'Abigail et se rassit en se présentant. Le mannequin ignore volontairement la blague sur le métro et se contente de sourire poliment, se rappelant que jamais de sa vie elle ne le prendrait à nouveau, même si les routes de Londres venaient à s'effondrer. La styliste lui indique la chaise sur laquelle Abigail prend alors place, tout en se présentant.

- Enchantée Madame, répond Abigail d'une voix la plus polie possible. Elle est étrangement intimidée, mais ne démord pas de sa prestance et se présente à son tour : Abigail Reynolds, vraiment contente de vous rencontrer.

Non, Abigail n'en fait pas trop, elle a hâte de connaître les attentes de la dénommée Maxine. Ca fait bien longtemps qu'elle n'a pas travaillé pour une marque en particulier. Elle pose ses grands yeux bruns sur sa possible future patronne lorsque cette dernière lui demande si elle veut boire quelque chose.

- Je vais demander qu'on m'apporte la carte, ne vous en faites pas ! assure-t-elle avant de se retourner sur son siège et de faire signe à l'un des serveurs de lui ramener une carte. Encore désolée de mon retard, il pleut des cordes et mon chauffeur a été pris dans les embouteillages en venant me chercher, fait-elle le plus poliment possible en surveillant du coin de l'oeil la venue du serveur.

(c) Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 25/09/2017
» Messages : 699
» Avatar : Margot Robbie
» Âge : 28
() message posté Jeu 18 Jan - 20:37 par Maxine Heavens-Huxley

All that matter



Son travail était la seule chose désormais qui la faisait redevenir elle même, la Maxine pré catastrophe, celle qui avait passé une partie de sa vie à Bristol à traverser la ville en converse avec sa bande de copain, et Rioja. C'était la mode et sa marque qui lui sauvé la vie après son agression, son mariage avait volé en éclat, elle avait sombré dans les excès : histoires d'un soir à la pelle, alcool, et soirée à n'en plus finir, elle gardait la tête hors de l'eau pour ses créations. Elle n'était pourtant partie de rien, et elle était maintenant à la tête de sa propre marque, à rencontrer des mannequins à grande renommée pour représenter sa marque. - Enchantée Madame, Abigail Reynolds, vraiment contente de vous rencontrer. Maxine voulait se gommer cette image qu'elle avait de la demoiselle, c'était d'ailleurs dommage que son assistante ne soit pas à ses côtés, Louisa avait été jusque là, la plus réticente à cette rencontre, ayant un préférence pour une autre mannequin, que Maxine devait rencontrer le lendemain, histoire de donner sa chance à tout le monde. Ravie de vous rencontrer Abigail répondait Maxine en lui serrant la main, affichant son sourire le plus chaleureux. - Je vais demander qu'on m'apporte la carte, ne vous en faites pas ! Maxine reprenait sa place et se mit à touiller son thé qui commençait à se refroidir, elle avait à côté d'elle des dossiers que lui avait transmise l'agence qui représentait Abigail, et quelques photos et croquis de ces précédentes collections afin de lui présenter son travail. - Encore désolée de mon retard, il pleut des cordes et mon chauffeur a été pris dans les embouteillages en venant me chercher. Elle prenait le dossier Elite et commençait à feuilleter les pages. Ne vous inquiéter pas, Avez vous votre Book avec vous ? J'ai quelques photos de votre agence, mais j'aimerais en voir plus. Maxine rentrait tout de suite dans le vif du sujet, elles n'étaient pas là pour parler triquot de toute façon, et avec le retard de la demoiselle, Maxine risquait d'être en retard à son tour pour le restant de la journée. Avez vous déjà entendu de notre marque HH ?




EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 6437
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Lun 22 Jan - 1:37 par Abigail E. Reynolds
all that matters
Maxine
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.


Visiblement, même si son entrée était complètement ratée -en partie à cause de son retard-, Abigail semble se rattraper auprès de la dénommée Maxine. Elle sourit bien plus chaleureusement que quand leurs regards se sont croisés pour la première fois. Les muscles du mannequin se relâchent un peu. Elle a réellement cessé d'être une peau de vache avec ses employeurs pour ainsi dire, car dix ans auparavant elle n'aurait jamais démordu de son air agacé par la pluie et le retard.

Directement, son book est demandé. Abigail soupire intérieurement, heureusement qu'elle a pensé à le prendre. Elle se saisit de son sac à main à la taille juste adaptée à son book et en sort ce dernier avant de le tendre à la styliste.

- Tenez.

Au même moment, l'un des serveurs se glisse discrètement aux côtés d'Abigail, qui lui commande un thé noir du bout des lèvres, pour ne pas parler au-dessus de Maxine qui est en train de lui demander si elle connaît la marque qu'elle souhaite lui faire représenter. Abigail réfléchit à la réponse qu'elle doit donner. Concrètement, elle n'en a pas vu grand chose, à peine assez pour accepter. Et cela a été suffisant, justement. Alors qu'elle est d'habitude bien plus difficile quant aux contrats qu'elle décide d'établir ou non. Son agent a toujours été très plaintif là-dessus. Il a été très surpris quand Abigail lui a demandé des renseignements sur la marque de vêtements d'une certaine Heavens-Huxley. Il ne pensait pas qu'elle pourrait correspondre à l'image que la styliste souhaitait donner à sa marque et n'avait pas songé à proposer Abigail. Il lui a néanmoins envoyé un dossier, qu'elle a à peine lu par pure paresse. On ne la changera pas.

- J'en ai déjà entendu parler, bien sûr. Mais nous nous rencontrons pour que vous m'en disiez plus, n'est-ce pas ? fait-elle en croisant ses jambes, d'un air assuré.

(c) Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
all that matters ; pv.maxine
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Kensington
» Maxine Waters kont eleksyon yo.
» Nothing Else Matters [Livre 1 - Terminé]
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.
» Maxine Waters ap mande kongrè meriken pou efase dèt Ayiti yo.
» Holder: US a nation of cowards on racial matters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-