Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #27 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 27ième version pour fêter le nouvel an chinois, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Chinese New Year !
Venez célébrer le Nouvel an Chinois, avec le Magic Lantern Festival, par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(jake & lou ann) _ " un anniversaire est le [..] a partager. "

avatar
membre de la version
membre de la version
» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 12055
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Jeu 2 Nov - 21:15 par Lou-Ann M. Busby
Depuis qu'ils ont fait le planning de la garde pour le mois de novembre du jeune garçon, dès que Lou ann ouvrait son agenda à la semaine de son anniversaire, son expression faciale se modifiait quelque peu en voyant l'inscription « avec Jake. » dans la case comprenant une étiquette en forme de cadeau comme si Lou' pouvait oublier pour x ou y raisons l'anniversaire de son enfant qui en ce mois d'automne 2017 va éteindre trois bougies sur son gâteau d'anniversaire. Sauf que n'ayant pas pu être là lors des deux premières fêtes d'anniversaire de Timeo parce que soit, il ne connaissait pas encore son existence soit, parce qu'il avait eu besoin d'un mois sans prendre contact avec Lou' après ce court moment ensembles dans les rues de la capitale étrangère où se déroulait le championnat de ping pong lors duquel il avait apprit qu'il était - peut être - père, le fait qu'il soit avec lui maintenant parce qu'il fait vraiment partie de sa vie depuis des mois parait plus que logique. Même si la jeune femme ne pouvait de ce fait pas être là. Il en sera de même pour les fêtes de Noël et Pâques, aussi. Et comme tous les autres parents dans son cas, Lou' passera un coup de fil a Jake afin de fêter un joyeux anniversaire a Timeo quelques instants. Il en sera de même pour les fêtes de Noël. Peut être pas Pâques, quand même. Puis, comme ses parents lui ont déjà dit un nombre de fois incalculable, en fait dès qu'ils l'ont au bout du fil, ils feront une fête d'anniversaire pour Tim' dès qu'il sera revenu de chez Jake. Et à la fin du mois, un autre repas pour son propre anniversaire. En soit, le jeune garçon aura - et toutes les années d'après - entre deux et quatre fêtes d'anniversaire selon comment ils s'organiseront chacun : un moment « spécial » rien qu'avec Jake, un moment « spécial » rien qu'avec Lou' et après une fête avec la mère de Jake et ses soeurs ainsi qu'une fête avec les parents de Lou Ann et ses frères et soeurs. Ceci sans compter les fêtes avec les camarades de l'école. Cela en fait des cadeaux possibles au bout du compte. En tout cas, le reste de la fratrie a fait un planning  plus que remplit de sorties - ou autres - a faire tous les cinq comme si Lou' ne peut pas être seule dans son appartement ces vingt quatre heures là. Sauf que quelques jours avant, la journaliste reçu un message - ou un appel - de Jake proposant qu'ils se retrouvent en début d'après midi pour l'anniversaire de Timeo dans un de ces endroits bruyants avec des jeux gonflables - et autres - de partout. Après une réponse positive de sa part, Lou' mit une note dans son agenda avec un smiley. Au final, bien qu'il passe le matin qu'avec Jake et qu'il partira avec lui en fin d'après midi, il aura eu un moment avec ses deux parents. Et ce moment commence vers 14 heures lorsque la jeune femme entre dans l'enceinte du bâtiment avec un sachet contenant un cadeau pour Timeo. Après tout, il n'y a pas de gâteau d'anniversaire sans déchirer le papier aux motifs divers d'un seul cadeau. Et là, c'est Jake qui a le gâteau. Lou' sait qu'ils sont déjà là grâce au « Maman ! » de son fils qui court en sa direction.  En même temps qu'un « Coucou, toi. » avec un sourire inscrit sur les lèvres, Lou Ann le prend dans ses bras. Puis, la journaliste lui souhaite un « Joyeux anniversaire. » avant de déposer ses lèvres sur sa joue tout en s'avançant vers Jake qui est a une table. Après un « Salut. » une fois près de lui, un « Merci. » se fraye un chemin hors de ses lèvres a voix basse parce que dans le cas où sa présence ici est seulement due à la demande de Timeo, rien n'obligeait Jake a faire quoique ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 15223
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Peter & Diana & Alexander
() message posté Dim 5 Nov - 18:49 par Jake O. Cavendish
A happy birthday is measured not in the amount of gifts one gets, but in the amount one is loved. ✻✻✻ Aujourd’hui est une journée capitale, forcément. Et forcément, Jake s’est mis la pression, pour réussir au mieux possible ce premier anniversaire qu’il passe avec Timéo. L’année dernière, il venait tout juste d’apprendre son existence, ne l’avait même jamais rencontré, et ignorait si c’était véritablement son fils ou non. Autant dire qu’il était complètement perdu. Rétrospectivement, il regrette d’avoir perdu ce temps précieux, mais sans doute en avait-il besoin. Il est difficile d’accepter une telle nouvelle du jour au lendemain. Et finalement, il est arrivé à quelque chose qui lui convient, qui le rend heureux. Il peut passer du temps avec son fils, même si ce n’est jamais assez, même s’il y a toujours ce moment où Tim va partir pour chez sa mère. Mais ça, il n’a pas vraiment d’autre choix. La situation est comme elle est, et il ne peut pas exiger plus de la part de Lou-Ann. Déjà, elle lui avait donné ces jours un peu plus spéciaux, sans qu’il ait à les demander. Alors Tim est chez lui pour son troisième anniversaire, pour Noël et pour quelques autres fêtes, ce qui plaît forcément à Jake. Mais il ne peut s’empêcher de se mettre la pression, pour tout bien faire, pour que Timéo soit heureux avec lui, après avoir été habitué à vivre tout ça seulement avec sa mère.
Jake s’était beaucoup interrogé sur le cours de cette journée, comment il voulait qu’elle se déroule, et surtout, ce qui ferait le plus plaisir à Timéo. C’était pour cela qu’il avait envoyé un message à Lou-Ann, quelques jours auparavant, pour l’inviter dans une salle de jeux pour enfants – lieu choisi par Timéo. Le choix s’était fait entre le zoo et la salle de jeux, et vu les prévisions météo, c’était sans doute le mieux à faire. Certes, elle avait fait le choix de lui laisser la journée avec Timéo, mais ça semble logique de l’inclure aussi là-dedans. D’abord pour leur fils, pour qu’il puisse être heureux, et aussi parce que Jake s’imagine à la place de Lou. Il a lui-même été absent lors des deux premiers anniversaires de Tim, et aussi pour sa naissance, il ne sait que trop bien ce que ça fait. Et, même si être rancunier pourrait être facile, il préfère ne pas l’être. Ou faire de son mieux pour éviter de l’être. Et ça passe par cette invitation, que Lou avait rapidement acceptée.
Ce qui les amène à aujourd’hui. Ils avaient passé la fin de matinée et le repas du midi chez la mère de Jake, en compagnie de ses deux sœurs, à faire des activités toutes choisies par Timéo – réalisation du gâteau, jeux de société, séance cinéma. Et puis, ils avaient repris le métro, pile à l’heure prévue, pour rejoindre le centre commercial que Jake avait trouvé, où la salle de jeux convenait parfaitement à Timéo. Pas vraiment le genre de lieu que préfère Jake, mais aujourd’hui, ce n’est pas lui qui choisit. Ils ont à peine le temps d’arriver et de s’installer à une des tables disponibles, que Lou-Ann arrive déjà. C’est Tim qui la voit en premier et, vu sa réaction, Jake sait qu’il a pris la bonne décision. Et au fond, ça ne peut qu’être bénéfique au petit garçon d’avoir des moments comme ça, en famille. Même si cette famille est assez particulière. Il observe Timéo grimper dans les bras de sa mère, visiblement ravi de la voir, et sourit quand ils arrivent près de lui. « Salut. » Il sourit, tout de même un peu gêné en présence de Lou. Les choses auront sans doute du mal à être parfaitement normales entre eux. « Merci. » Elle semble vraiment touchée par le geste de Jake, et il se dit qu’il a vraiment bien fait. Pour Timéo, pour elle, pour tout le monde. « C’était normal. » C’est le genre de moment qu’on veut partager tous ensemble. Et ça n’empêche pas Jake de profiter de son fils. Ils sont deux dans cette histoire, mieux vaut faire des compromis, s’ils veulent que ça fonctionne. « Eh maman ! J’ai fait le gâteau avec grand-mère Hélène, et j’ai lécher le plat ! » Enonce Timéo, tout fier. Au moins, il a passé un bon moment, c’est le principal. « Elle met un ingrédient secret, elle m’a dit… mais j’ai pas le droit de te dire. » Le dilemme fait rage dans la tête du petit garçon, prêt à révéler le secret, mais souhaitant aussi tenir sa promesse faite à sa grand-mère. Pour l’aider un peu, Jake intervient. « Il faut laisser maman deviner, ça sera plus drôle. » La solution semble convenir à Tim, qui sourit de toutes ses dents.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre de la version
membre de la version
» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 12055
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Lun 27 Nov - 23:42 par Lou-Ann M. Busby
« C’était normal. » Elle ne sait pas s'il a raison. Comment est ce que font les autres parents qui ne sont plus ensembles au moment de l'anniversaire de leur(s) enfant(s) ou des autres fêtes comme Nôel, Pâques ou Halloween ? Ils l'ont (les ont) une fois tous les deux ans ou l'un l'ont (les ont) le matin et l'autre l'ont (les ont) l'après midi. Ils ne l'ont (les ont) pas tous les deux en même temps. Même si ce n'est que le temps de quelques heures dans l'après midi. Comme c'est le cas de Jake et Lou Ann qui se sont rejoints dans une salle de jeux pour enfants pour l'anniversaire de Timeo qui fête ses trois ans. Il n'y a que les parents qui ne sont plus ensembles mais qui entretiennent des relations plus que cordiales entre eux qui peuvent prendre la décision d'être ensembles avec leur(s) enfant(s) lors de ces diverses fêtes rythmant ces trois cent soixante cinq jours. Or, entre Jake et Lou Ann il n'y a absolument rien de .. naturel. Même après un an. Ils ont des relations strictement cordiales. Ils ne sont que deux adultes dont un enfant - surprise - est venu au monde a l'issue de la relation de quelques mois qu'ils ont entretenu. Mais c'est le fait qu'il n'a su l'existence de Timeo qu'un mois avant son 2ème anniversaire que la relation qu'ils ont tous les deux est .. ainsi. Certainement plus que le fait qu'ils ont eu une relation sentimentale plutôt .. chaotique. « Eh maman ! J’ai fait le gâteau avec grand-mère Hélène, et j’ai léché le plat ! » Il semble être fier de lui. « Wow. Trop bien ! » Elle lui sourit. Si Jake n'avait pas prit la décision de lui envoyer un message afin de l'inviter a les rejoindre ici, Lou Ann aurait apprit les détails de ce 3ème anniversaire de a à z par Timeo dès son retour a Kensington. Peut être même avant sa 1ère question, vu le débit de paroles du bonhomme. En fait, comme a l'instant .. Mais, en plus d'être un de ces trois cent soixante cinq jours qui est spécial pour x ou y raisons - anniversaire, noël, halloween etc. -  c'est aussi le 1er - d'une longue série - que Jake a Timeo. Alors, Lou Ann se doutait qu'il serait a un moment ou a un autre de ces vingt quatre heures avec ses deux tantes et sa grand mère. « Je suis sure qu'il va être délicieux ! » Elle baisse le ton même si ce n'est pas assez pour que Jake ne l'entende pas  : « Surtout si ton papa ne vous a pas du tout, aidé ! » Elle sourit en le voyant rire, posant ses deux mains sur sa bouche en espérant qu'il ne le prenne pas mal parce qu'il n'y avait rien de méchant là dedans. Lou Ann n'est pas mieux. Enfin, en cuisine surtout. Même si depuis la naissance de Timeo, ses préparations culinaires ont connu de nets progrès. A ce qu'il parait, en tout cas. Mais, en préparation de gâteaux Lou' a moins de mal. Même si un achat dans une pâtisserie, est ce que Lou' opte le plus souvent possible. « Elle met un ingrédient secret, elle m’a dit .. mais j’ai pas le droit de te dire. » Elle fronce les sourcils, un sourire inscrit sur les lèvres. Elle tourne la tête vers Jake. « Il faut laisser maman deviner, ça sera plus drôle. » Elle tourne a nouveau la tête vers Timeo qui sourit de toutes ses petites dents de lait. « Très bien. Je relève le défi ! » Elle lui sourit. Certains ont un palet plutôt fin. Si bien qu'ils font semblant de ne pas reconnaître l'ingrédient secret mit dans le gâteau afin de faire durer le suspens plus longtemps. Elle n'est pas sûre d'en faire partie. Elle risque plutôt de ne pas le reconnaître. Mais au moins, il repartirait avec ce secret qu'il partage avec sa grand mère. « J'peux aller jouer ? » Elle fait un mouvement d'épaules de haut en bas. Elle lui glisse a voix basse un « C'est papa qui décide, aujourd'hui. » Elle dépose un baiser sur sa joue et le pose - enfin - sur le sol. Ce qui lui permet de faire la même demande a Jake. Après tout, avant qu'ils entrent dans le bâtiment, il a pu lui dire quelques consignes. Genre, qu'ils prendraient le goûter en arrivant avant de faire les jeux ou l'inverse. Alors, il le laisse gérer le déroulement de l'après midi. Lou Ann se tape juste l'incruste, elle. Et finalement, Timeo enlève ses chaussures avec Jake et Lou' son manteau qui se retrouve sur le dossier d'une chaise. Alors qu'il court jusqu'à une structure gonflable, Lou' sort de son sac une enveloppe contenant une déclaration de changement de nom. Elle a déjà remplit sa partie et mit sa signature en bas de la page. Il n'a plus qu'a inscrire le nouveau nom, a remplir sa partie et a signer. Elle la tend a Jake. « Hum .. Tient, ça c'est pour toi. » Elle lui sourit légèrement. Elle se tourne vers la direction de Timeo, une fois qu'il la prit afin de le surveiller de loin même s'il ne risque pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 15223
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Peter & Diana & Alexander
() message posté Sam 30 Déc - 9:27 par Jake O. Cavendish
A happy birthday is measured not in the amount of gifts one gets, but in the amount one is loved. ✻✻✻ Leur famille n’a rien de traditionnel et, de fait, les traditions doivent encore se mettre en place. Tout comme l’organisation de la vie quotidienne et tout ce qui va avec, cela prend du temps, et des essais pour trouver la meilleure solution possible. Pour cette année, certaines questions ne s’étaient pas posées. Lou-Ann avait fait le choix de laisser à Jake les jours importants qu’il désirait, à juste titre selon lui. Après tout, ça sera son premier Noël avec Timéo, et aussi le premier anniversaire qu’il peut passer avec son fils. Cela parce qu’il n’a pas pu assister aux ‘vrais’ premiers, privé de la connaissance de sa paternité. Certes, cela fait un an qu’il est au courant désormais, mais il avait fallu le temps que les choses se mettent en place. Le temps qu’il se fasse à tout ça. Aujourd’hui n’est en rien une tradition, mais plutôt un essai. Une tentative de trouver une façon correcte de faire les choses. Pour que tout le monde puisse être heureux, Timéo en première ligne, ses parents ensuite. Si c’est avec Jake que Timéo passe toute sa journée d’anniversaire, cela semblait impensable qu’il ne voie pas sa mère aujourd’hui. Alors oui, ce petit moment est une sorte d’expérimentation. Un court moment où ils forment une famille, peut-être un peu plus normale.
Visiblement, malgré cette nouveauté pour son anniversaire, Timéo a l’air ravi de la journée qu’il passe. D’abord avec sa grand-mère et ses tantes, puis avec ses deux parents. Après quoi, Jake a prévu de l’emmener voir le dernier film d’animation sorti en salles. Une journée spéciale pour marquer l’occasion. Et quand Timéo raconte sa matinée chez la mère de Jake, il semble vraiment excité. L’atelier de cuisine lui avait parfaitement plu, et sa grand-mère avait aussi adoré. Ne reste plus qu’à déguster le résultat tout à l’heure. « Je suis sure qu'il va être délicieux ! » Après tout, il n’y a pas de raison que ça ne soit pas le cas. « Surtout si ton papa ne vous a pas du tout, aidé ! » A croire que le manque de talent culinaire de Jake est si mémorable qu’elle le lui rappelle toujours, même quatre ans plus tard. Mais ce n’est pas le genre de choses qu’il risque de prendre mal, sachant qu’il en est parfaitement conscient. « Je promets que je n’ai absolument rien fait ! » Et pour une fois, c’est quelque chose dont il peut être fier. Il est une telle catastrophe en cuisine que même sa mère a cessé d’essayer. Encore qu’il tend à faire quelques efforts quand Timéo est chez lui, pour que son alimentation ne soit pas trop mauvaise. « Très bien. Je relève le défi ! » Jake serait bien incapable de trouver le goût de cet ingrédient secret qu’il connaît pourtant. Il fait toute la différence selon sa mère, mais Jake n’a jamais été doué pour ça. A croire que, pour tout ce qui touche à la cuisine, tout le talent est parti vers l’aînée Cavendish, laissant les deux autres dépourvus d’une quelconque capacité. Enfin sa mère sera ravie que le secret perdure, c’est qu’elle y tient à sa recette.
Après être descendu des genoux de sa mère, Timéo se dirige vers lui, et émet une demande toute simple. A laquelle la réponse semble logique. S’ils sont ici, c’est pour qu’il puisse s’amuser. Et rapidement, le petit garçon de tout juste trois ans, se perd dans les structures, en compagnie d’autres enfants, toujours sous le regard de ses parents. Il semble parfaitement heureux, et cela fait sourire Jake. Il tourne la tête quand il perçoit un mouvement de Lou-Ann du coin de l’œil. Celle-ci lui tend une enveloppe. « Hum .. Tient, ça c'est pour toi. » Il fronce les sourcils, un peu surpris. « Tu es au courant que ce n’est pas mon anniversaire hein ? » Il rit, un peu pour détendre l’atmosphère, souvent tendue entre eux. Pour ne pas stresser aussi, de ne pas savoir ce que contient cette enveloppe. Il l’ouvre rapidement, et parcourt les premières lignes au-dessus du formulaire. Aussitôt qu’il comprend, il relève les yeux vers son ex petite-amie, ému. « Whaou, c’est… » Il peine à trouver les mots. Il ne s’y attendait absolument pas, c’est certain. A vrai dire, il s’était posé la question, une fois, en inscrivant Timéo quelque part, mais il n’y avait pas repensé depuis. « Timéo Busby-Cavendish, ça sonne plutôt bien. » Ça lui fait réellement plaisir, plus qu’il ne l’aurait pensé. « Merci, c’est… merci. » Il peine toujours à trouver les mots adéquats, mais il n’est pas difficile de comprendre qu’il est heureux.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre de la version
membre de la version
» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 12055
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Mar 20 Fév - 21:56 par Lou-Ann M. Busby
Même s’il a tout juste trois ans, c’est bien qu’un enfant ait l’impression que ses parents connaissent des choses l’un sur l’autre. Ceci même s’ils ne sont plus ensembles et que cela remonte déjà a quelques temps. Non ? Même s’il n’était pas du tout au programme, ce serait dommage qu’il se dise dans un « un de ces quatre » plus ou moins lointain, qu’il est issu d’une aventure d’une nuit ou de plusieurs ou encore qu’ils ont été ensembles pendant x mois juste « comme ça. » Non ? Au moins, ils en sont encore loin des questions plus « relous » comme : « Pourquoi est ce que vous êtes plus ensembles ? », « Est ce que t’aimais papa ? » et vice versa. etc .. Certes,  si Lou Ann est capable d’en dire quelques chose, la hâte n’y est pas. En tout cas là, Tim' sait que sa maman est au courant de l'absence de talents culinaires de son papa sans qu'il n'y ait eu une once de mauvaises intentions dans sa plaisanterie à ce sujet. Bon dieu, non ! En plus, les repas bien faits sont dès le lendemain que des souvenirs déjà lointains alors que des repas plus catastrophiques laissent toujours des souvenirs en mémoire bien plus accessibles. Et puis ce que Tim' mange lorsqu'il est chez Jake lui « passe totalement au dessus. » Elle s'en fiche ! Même si depuis qu'il commence a parler il a du mal a se stopper ce qui fait qu'avec des questions « toutes bêtes » comme « C'était bien chez ton papa ? » Lou' en apprend beaucoup plus que de raison. Non mais certains parents séparés seraient capables d'y voir une occasion de chercher la « petite bête » à l'autre. Quoiqu'il en soit même si son « Je promets que je n’ai absolument rien fait ! » est quand même un soulagement, Lou Ann qui mange des sucreries 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et qui ne refuse jamais une pâtisseries au point qu'au moment des repas la faim n'y est plus, aurait prit le risque sans trop d'hésitations de manger un bout de celui là même avec la participation de Jake.
Ce formulaire de changement de nom, Lou Ann ne l'a pas prit à la Mairie de Londres juste après la réception du message de Jake l'invitant a les rejoindre ici. Elle ne l'a pas pris sur un « coup de tête. » Elle l'a déjà en sa possession depuis quelques jours. Elle n'a pas non plus fait « exprès » de ne pas lui avoir transmis tout de suite. Ce n'est pas une question de regrets. Elle voulait qu'il l'ait une fois que la partie la concernant soit remplie et que sa signature soit déjà en bas de ce papier comme ça il n'aurait plus qu'a le faire lui avant de le rendre tout de suite après sans qu'il passe a nouveau entre ses mains. Une perte de temps inutile, en soit. Puis jusque là, Lou' a juste pas encore trouvé le moment pour le lui donner même si elle sait que c'est une « bonne chose » qui va être bien accueillit par Jake. Alors, elle ne redoute pas du tout ce moment. Mais, au final au lieu de lui donner entre deux portes lorsqu'ils récupèrent ou déposent Timeo chez l'un ou chez l'autre ou encore de lui envoyer un message afin qu'ils se voient parce que ça fait trop formel alors qu'il n'y a pas besoin de ça, c'est l'occasion « parfaite » de le faire là. Surtout que ça a un rapport plus qu'étroit avec la naissance de Timeo. A son « Tu es au courant que ce n’est pas mon anniversaire hein ? » en riant, Lou' lève les yeux au ciel suivit d'un « Je sais. Je sais. » avant qu'il n'ouvre rapidement l'enveloppe découvrant le formulaire qui se trouve dedans. « Whaou, c’est .. » Apparemment, il est surprit. Ce qui n'a rien d'anormal parce qu'en un an, aucun des deux n'a mit ce sujet en avant. « Timéo Busby-Cavendish, ça sonne plutôt bien. » Elle acquiesce d'un mouvement de la tête de haut en bas, un sourire inscrit sur les lèvres. Même s'il a raison, ça risque d'être une vraie galère lorsque le jeune garçon va devoir l'écrire à l'école dans les 1ers temps. Mais au moins il connaîtra au grand nombre de lettres entre son prénom et ses deux noms de famille. Quand même 14 lettres sur 26 c'est quand même très légèrement plus que la moitié de l'alphabet. « Mais si dans quelques années il se plaint parce que son nom est long a écrire, je dirai que c'est de ta faute. » En plaisantant ça va de soit. Et c'est  « sympa » e le prévenir même si c'est avec beaucoup d'avance. Elle tient a préciser quand même la raison : « Bah oui .. Cavendish c'est bien plus long et compliqué à écrire que Busby. J'y peux rien. » Elle rit légèrement. Mais Lou' a raison. Son nom fait quand même le double de lettres que le sien et au niveau de la prononciation, des syllabes etc. il est sans nul doute plus complexe. Puis a son « Merci, c’est .. merci. » la journaliste sportive fait un mouvement d'épaules de haut en bas suivit d'un « C'est rien. Après tout, c'est le nom qu'il aurait du avoir dès sa naissance. » Ils ne peuvent faire que des hypothèses sur le choix qu'ils auraient fait à la naissance de Timéo il y a trois ans. Mais peut être que s'il avait su dès le départ pour son agression et sa grossesse, ensembles ou pas ils auraient choisis de mettre les deux noms. Peut être même qu'ils auraient mis que celui de Jake, qui sait. Enfin .. « Alors, il était temps que ce soit le cas. Pour lui. Pour toi. » Elle lui sourit.  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
(jake & lou ann) _ " un anniversaire est le [..] a partager. "
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Westfield Shopping Center White City
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Anniversaire 2010 du Chef d' Etat-Major
» BON ANNIVERSAIRE DROOPY
» Un anniversaire oublié [Privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-