Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Welcome to my life, dear human bomb [Eden]

avatar
MEMBRE
Jack Falahee
» Date d'inscription : 26/10/2017
» Messages : 33
» Avatar : Jack Falahee
» Âge : 27
() message posté Sam 4 Nov 2017 - 19:30 par Adam S. Pearson


Welcome to my life, dear human bomb.
« Allez, on va lui parler. » Entend-t-il tout à coup, sortant de sa torpeur. Il réagit rapidement. Trop. « Non ! » Lâche-t-il alors. Pas question d’aller la voir. Pas question de s’approcher d’elle volontairement. « Tu la connais ? » Il hoche la tête et répond. « Rien d’intéressant, franchement. » Ils le regardent tous bizarrement. Il peut le comprendre. Il est sûrement très persuasif mais il suffit de la voir pour comprendre que même sans penser au cerveau, elle est à damner. Il soupire. Il les entend à nouveau. « Prouve-le ! » Alors non, toujours pas. Hors de question. Il les regarde, il n’a rien à prouver, absolument rien.

Comment s’est-il retrouvé dans cette satanée situation ? La soirée avait pourtant bien commencé. Il a pu observer une magnifique opération du cœur, aider un chirurgien lors d’un retrait de l’appendicite et en plus, il a terminé assez tôt. Seulement voilà, les autres internes ont insisté, puisque l’examen est dans peu de temps, pour aller boire un verre. Il ne le fait pas, ou très rarement. Il évite d’aller avec eux ou de les accompagner. Il évite également de trop boire parce qu’on finit toujours par le regretter. On finit toujours par faire quelque chose de répréhensible. Il préfère être bien sous tout rapport. Même l’alcool. Surtout l’alcool. Ils insistent. Beaucoup et il finit par se dire qu’un verre ne le tuera pas. Le programme  sinon : rentrer chez lui, réviser et s’endormir pour avoir quelques heures de sommeil. Se changer les idées, s’aérer le cerveau ne pourra pas lui faire de mal. Ou au pire, que pour une soirée.

Et il se retrouve au bar, accoudé, un verre de très bon whisky au fond du verre. Il a été traîné mais personne ne l’a forcé à boire. Qui plus est, rien ne l’oblige à rester. Il les entend crapahuter à côté de lui. En général quand ils commencent à agir comme des idiots, c’est qu’il y a une fille pas loin. Une fille en trop. Ses idées à lui, même si elles sont encore cohérentes ne sont plus très claires. Il faut qu’il se rappelle de manger avant de s’enfiler du whisky. Il faut qu’il se rappelle de dormir également. Il est à deux doigts de se retourner pour leur dire qu’il va partir maintenant. Il les laisse s’amuser, il les laisse draguer toutes les filles de la planète. Il se lance, fait le geste, se retourne t sa voix reste suspendu un moment dans les airs. Il va le faire, il va parler mais là, il croise son regard. Elle danse ou pas ? Elle discute avec quelqu’un ou alors elle profite juste de la musique du bar ? Peut-être même pas. Elle est là, elle semble souriante et tous les internes en perdent leur concentration. Ils en perdent leur stéthoscope. Adam, lui, il la connaît cette fille. Il n’arrête pas de tomber dessus. Tout le temps, comme si le destin s’acharnait à la mettre sur sa route. Il lui a parlé plusieurs fois même. Il la connaît assez pour savoir qu’elle n’est pas du tout son genre. Mentalement. Elle a une passion et tout le reste n’existe pas. Une passion, qui, à ses yeux n’est même pas un métier digne de ce nom de près ou de loin. A part ça, la plupart du temps, elle traîne et son attitude nonchalante l’agace plus que tout. Elle le met hors de lui. Le simple fait de la voir là, consciente des regards sur elle, presque innocente mais pas totalement, il meurt d’envie de lui tordre le cou. Et quel cou…

Il se retourne  enfin et la regarde à nouveau. Et puis merde. Il peut bien faire ça. Même juste pour un soir, même juste pour lui dire que ce n’est pas le plus beau jour de sa vie juste parce qu’il voit sa tête. Encore. Il glisse sa main dans sa poche, s’approche d’Eden et enfin, ça finit par sortir. « Bonsoir Lindström. Je passe juste prouver à la bande de mecs en chaleur là-bas que un je te connais et deux, il n’y a aucune raison de s’attarder sur ta petite personne. Je te sauve la mise en somme. Fais coucou et dis bonne soirée qu’on en finisse… » Et évidemment, il s’attend totalement à ce qu’elle obéisse. Pour une fois.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Welcome to my life, dear human bomb [Eden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: The Lucky Star
Page 1 sur 1
» human BOMB
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Le courageux squig bomb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-