Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #27 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 27ième version pour fêter le nouvel an chinois, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Chinese New Year !
Venez célébrer le Nouvel an Chinois, avec le Magic Lantern Festival, par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Petite sortie, petite soirée, comme si le temps c'était figé (Lorena)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2015
» Messages : 1770
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Tyler Posey
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott ,Noah J. McKenzie et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 12 Nov - 11:51 par Samael G. Pellegrino


     

Lorena
&
Samael
.
Décidant que sa camarade avait besoin de s'aérer l'esprit et de profiter un peu, loin du boulot, loin des contraintes, le jeune homme c'était permis de proposer une sortie, ni plus ni moins. Il appréciait plutôt pas mal sa collègue, aussi c'était une occasion de se voir hors du contexte du zoo et peut-être de parler d'autre chose que du travail. Ce qui bien entendu ne s'avérait pas gagner. Pourquoi ? Parce qu'entre personnes exerçant la même activité, au même endroit, ils allaient forcément y revenir ponctuellement au cours de la soirée. Rien de trop grave en somme. Le soigneur attendit d'abord que sa compagne accepta avant de trop s'emballer. Après Lorena qui semblait la gentillesse et la douceur incarnée, donnait également l'impression d'être parfois réservée quant aux gens qui l'entourait et possiblement peu encline à faire la fête comme une folle. Ou était-ce seulement une impression ? Il ne l'a connaissait pas encore suffisamment bien pour affirmer certaines choses, mais il le sentait. Et une petite envie de l'a décoincée et de lui montrer comment pouvait être la vie, le tarauder depuis un moment déjà. Ce n'était pas prétention, non. L'américain partait d'une réelle envie de partager quelques trucs sympa avec la demoiselle. Une fois certain de son accord, il choisit un bar dans le centre ville et l'a convia à venir l'y rejoindre. Il avait hésité à aller la chercher, mais c'était finalement dit que, cela faisait peut-être un peu trop. Je ne veux pas jouer les mères poules non plus...ou le reloue super collant. Et puis, je suis pas coach de vie... Même si j'aime bien l'idée. Bref...Installait en terrasse en l'attendant, il observa la nuit, les quelques étoiles distinguables, les gens qui entraient et sortaient. Il aimait la façon dont la ville s'animait en soirée. C'était une facette différente, envoûtante et mystérieuse de Londres. Une de celle qu'on devait connaître. Patientant, il se perdit dans ses pensées, celles-ci revenant régulièrement vers Lou-Ann et le laissant rêveur. Ce jusqu'à qu'il aperçu enfin l'italienne. "Salut salut salut !" claironna-t-il tout en se levant pour aller à sa rencontre. "Alors ? Tu l'a trouve pas belle la ville de nuit ? " s'informa-t-il, lui qui trouvait qu'elle possédait tellement de charme. "On va rentrer non ? Il fait un poil froid dehors." Il sourit, content qu'elle fut là et espérant que sa bonne humeur serait contagieuse. Pénétrant dans le bâtiment, ils trouvèrent rapidement une place où s'installer, il était encore tôt. "Alors quoi de neuf ? On s'est pas tellement vu depuis deux semaines. Beaucoup de boulot ? De mon coté on a eu quelques malades, chez les loups et un ours c'est blessé à la patte. Du coup c'était infirmière partie. " Il marqua une pause et passa vaguement la main dans ses cheveux. Ca ne servait à rien, ceci continuant de vivre leur vie indépendamment de la sienne, toutefois, il ne renonçait pas. "Moi qui ne voulais pas que parler boulot, je me suis auto-trollé là en fait." Il mordit légèrement la lèvre et haussa les épaules en affichant une petite moue innocente.

CODE BY MAY


@Lorena S. Gennarino
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/09/2016
» Messages : 258
» Pseudo : Virg
» Avatar : Natalie Portman
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Breena A. Donnelly
() message posté Ven 15 Déc - 22:40 par Lorena S. Gennarino
Petite sortie, petite soirée, comme si le temps c’était figé
Samaël & Lorena

« Les bons amis sont comme des étoiles. Tu ne les vois pas toujours mais tu sais qu’ils sont toujours là. »
Le jour où Samaël était venu me proposer une sortie en sa compagnie, je fus bien surprise. En fait, je ne m’y attendais pas du tout ! Certes, on s’entendait bien tous les deux ! J’avais de la chance d’avoir un collègue comme lui mais je pensais que notre relation se limitait au travail. Il fallait croire que non et personnellement, cela me plaisait bien ! Au début j’avais un peu hésité à accepter son invitation. Mais ses arguments avaient réussi à me convaincre à sortir ! A en profiter pour comme il m’avait dit aérer l’esprit ! Et il avait raison, même si je passais du temps avec mon frère quand il était disponible et avec ma mère, je ne voyais pas beaucoup de monde et je ne me changeais pas souvent les idées !

Il faisait assez frais ce soir-là, j’avais opté pour une veste un peu plus épaisse que d’habitude ! Pourtant, j’avais l’habitude de travailler quand il faisait froid, mais là je n’avais pas les mêmes couches de vêtements ! J’avais décidé de me rendre à mon rendez-vous à pieds ! J’aurais pu m’y rendre via les transports en commun mais je n’aimais pas tellement le prendre le soir ! J’étais donc partie assez tôt de chez moi afin de ne pas arriver en retard à mon rendez-vous ! J’avais une sainte horreur d’être en retard et cela valait pour n’importe quelles raisons. C’était donc d’un bon pas que je m’étais rendue à mon rendez-vous.

J’approchais du bar lorsque j’aperçu Samaël assis à la terrasse. Sur le moment j’espérais que je n’étais pas trop en retard et qu’il n’avait pas trop attendu non plus.

« Hey salut toi. Euh je dois avouer qu’avec toutes ses lumières notre ville est assez jolie, c’est vrai »

La seule chose qu’on ne pas aimer avec toutes les lumières artificielles qui peuplaient nos rues, c’est qu’on ne pouvait pas admirer le ciel quand ce dernier était dégagé et rempli d’étoiles.

« C’est une excellente idée, car en effet, il ne fait pas chaud du tout et cela serait idiot de choper quelque chose. »

Je le suivi donc à l’intérieur de l’établissement et m’installais en face de lui. Il faisait calme ce soir, certes il était encore tôt. Mais j’appréciais le calme, c’était plus sympa quand on voulait discuter avec les gens qui nous accompagnaient.

«  Oh rien de neuf, toujours le train-train quotidien. Oui tu as raison qu’on ne s’est pas beaucoup vu depuis ces deux semaines ! D’ailleurs, je ne pense pas t’avoir même croisé dans les dédales du zoo. J’ai eu pas mal de boulot aussi, surtout qu’on a eu trois nouveaux pensionnaires chez les manchots et il fallait les surveillés pendant leurs quelques jours de quarantaines, puis pendant leur adaptation avec leurs nouveaux camarades de jeu, donc pas beaucoup de temps pour souffler. J’espère que tes malades se portent mieux ? »

Lorsque Samaël s’était tu après m’avoir demandé comme cela allait que je me demandais ce qu’il se passait dans sa tête. Avait-il dit quelque chose qu’il ne devait pas ? Je ne dus pas attendre bien longtemps pour le savoir. Je ne pus m’empêcher de rire en l’entendant s’auto flageller !

« Oh ce n’est pas grave puis je pense que c’est quelque chose de machinal de demander comme cela se passe dans le travail surtout quand on fait le même job. »


Je riais encore lorsqu’un serveur s’approchait de notre table.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2015
» Messages : 1770
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Tyler Posey
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott ,Noah J. McKenzie et Amanda E. Hemsworth
() message posté Jeu 4 Jan - 11:41 par Samael G. Pellegrino


     

Lorena
&
Samael
.
« Hey salut toi. Euh je dois avouer qu’avec toutes ses lumières notre ville est assez jolie, c’est vrai »  Il sourit, ravit qu'elle fut d'accord avec lui. Samael était plutôt content à la perspective de passer un peu de temps avec sa collègue. Il appréciait déjà beaucoup de travaillait en sa compagnie et c'était dit que ce voir en dehors, pourrait être sympa. D'autant plus, que de ce qu'il en avait comprit, la demoiselle ne sortait pas beaucoup. Et le soigneur trouvait dommage, de ne pas profiter d'avantage d'un lieu de vie tel que Londres, qui offrait tellement de perspective. « C’est une excellente idée, car en effet, il ne fait pas chaud du tout et cela serait idiot de choper quelque chose. » "J'avoue." Effectuant une petite courbette, il incita la demoiselle à passe devant lui : "Après toi." S'installant à une table, face à face, ils purent profiter du calme ambiant, qui n'allait certainement pas durer. Attendant, qu'un serveur pointe le bout de son nez, il fit la conversation à sa camarade, s'informa des nouveautés, évoqua le boulot, un peu malgré lui. «  Oh rien de neuf, toujours le train-train quotidien. Oui tu as raison qu’on ne s’est pas beaucoup vu depuis ces deux semaines ! D’ailleurs, je ne pense pas t’avoir même croisé dans les dédales du zoo. J’ai eu pas mal de boulot aussi, surtout qu’on a eu trois nouveaux pensionnaires chez les manchots et il fallait les surveillés pendant leurs quelques jours de quarantaines, puis pendant leur adaptation avec leurs nouveaux camarades de jeu, donc pas beaucoup de temps pour souffler. J’espère que tes malades se portent mieux ? » Le soigneur l'écouta attentivement, hochant ponctuellement la tête. " Et ces nouveaux pensionnaires s'adapte bien ? " Il marqua une vague pause, le temps de retirer correctement sa veste. "C'est vrai que c'était deux grosses semaines pour moi aussi et j'ai l'impression que ça ne fait que commencer." Il haussa les épaules. "On fais avec. Et oui, Miguel à reprit du poil de la bête, comme on dit. Il ne s'intègre pas encore complètement, mais les autres loups le tolère un peu mieux. " Par la suite, l'américain se rapprocha d'avoir encore parler du travail, alors qu'ils étaient censés passer une soirée en dehors de ce contexte. « Oh ce n’est pas grave puis je pense que c’est quelque chose de machinal de demander comme cela se passe dans le travail surtout quand on fait le même job. » Il pinça vaguement les lèvres. "C'est pas faux. Mais j'imagine qu'il faudrait quand même qu'on ce trouve d'autres sujets de conversations, au moins par principe." Souriant malicieusement, il se pencha légèrement au dessus de la table. Il n'eu cependant pas le temps d'en dire d'avantage, qu'un serveur s'approcha. Laissant la demoiselle prendre l'initiative de la commande, il opta de son coté pour une bière. Lorsque celui repartit, Samael reprit : "Bon alors dis moi en plus sur toi."

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/09/2016
» Messages : 258
» Pseudo : Virg
» Avatar : Natalie Portman
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Breena A. Donnelly
() message posté Lun 22 Jan - 21:33 par Lorena S. Gennarino
Petite sortie, petite soirée, comme si le temps c’était figé
Samaël & Lorena

« Les bons amis sont comme des étoiles. Tu ne les vois pas toujours mais tu sais qu’ils sont toujours là. »
Lorsque Samaël avait proposé qu’on se retrouve un jour après notre journée de boulot, j’avais trouvé l’idée très bonne, même si j’avais été surprise. Mais ce jour-là, un peu avant de partir, j’avais hésité. Oh pas que je ne voulais pas passer du temps avec lui, que du contraire. C’était une manière de mieux le connaitre, enfin en dehors de notre travail. C’était plutôt dû au fait que comme je ne sortais pas souvent le soir après une bonne journée de boulot. J’aimais bien rester chez moi et de profiter de ma soirée, à ne rien faire… C’était bête comme comportement, car je passais à côté de beaucoup de choses et surement à côté de belles rencontres. Mais il n’y avait rien à faire, malgré les années, j’avais toujours cette hantise de tomber sur une mauvaise personne, une de celles pour laquelle j’avais dû fuir mon chez moi. En agissant de la sorte, je me privais de beaucoup de chose et je n’étais pas certaine que je m’en rendais vraiment compte. Passer ses soirées seule n’était pas quelque chose de très captivant, de très chouette, je devais le reconnaitre. Alors ne voulant pas reproduire la même chose que j’avais tendance à faire la plupart du temps, je m’étais changée, ben oui je n’allais pas y aller en tenue de travail. J’avais opté pour prendre une veste plus chaude et j’avais bien fait. D’ailleurs c’est ce que je fis remarquer à mon jeune collègue.

On était donc rentré et installé à une table. J’avais apprécié le côté courtois de Samaël. Il m’avait laissé passer devant lui. Une fois installé, on avait continué notre conversation. Il faisait encore calme et c’était, pour ma part, assez sympa pour pouvoir discuter. Le sujet actuel de notre discussion, était le boulot, mais de mon côté. Je crus que mes journées allaient être répétitives. Bon, il fallait reconnaitre qu’il ne faisait pas très beau et donc le zoo tournait quelque peu au ralentit, que cela soit du côté des animaux que des visiteurs. Les animaux, en tout cas de mon secteur, n’étaient du genre à hiberner, mais ils vivaient un peu au ralentit car il faisait assez froid pour eux. Il n’y avait que les pingouins et les manchots qui eux étaient contents.
Mais heureusement pour moi, s’était sans compté sur l’arrivée de nouveaux pensionnaires, arrivée qui n’était pas trop prévue, avait donné un peu de piment à mes journées puisque je devais surveiller mes animaux mais également les nouveaux arrivants. Je devais m’assurer qu’ils allaient bien puis une fois aptes à rejoindre leurs congénères, je devais veiller à ce que tout se passe bien pendant leur adaptation. Cela rendait mes journées chargées.

« Malgré quelques petites frayeurs durant la quarantaine, leur adaptation s’est très bien passée. »

Je pouvais constater qu’il n’y avait pas que dans mon secteur où les dernières semaines avaient été chargées. Je ne savais pas pourquoi, mais il avait raison en disant que cela ne faisait que commencer.

« Oh je suis bien contente d’entendre que Miguel se portait mieux. Puis le fait que les autres le tolèrent un peu mieux est un bon début ! Je suis certaine que cela va aller en s’améliorant. Si je trouve un peu de temps, je passerais le voir. »

Cela m’avait marqué de voir ce pauvre loup seul dans son coin alors que les autres vivaient ensemble…

Il était vrai qu’on devait passer une chouette soirée et pour cela rien de tel que de laisser le travail de côté. Mais ce n’était pas facile quand on travaillait dans le même endroit que son camarade de la soirée. Cela ne me posait pas trop de souci, car c’était tout à fait normal de poser la question surtout quand on avait plus vu son collègue depuis quelques temps.

« Oui tu as raison, on devrait se trouver d’autres sujets de conversations. En y réfléchissant, je pense qu’on devrait en trouver facilement non ? »

Comme on ne se connaissait pas très bien, juste qu’au niveau du travail, il y avait surement d’autres sujets, en dehors du travail, qu’on pouvait aborder.

« T’en dire plus sur moi ? Euh tu veux savoir quoi exactement ? »

C’était vague comme question en savoir plus sur moi !

« Hé bien ce que je peux déjà te dire, c’est que je suis d’origine italienne, mais ça tu devais déjà t’en douter. Et je suis la cadette de quatre enfants. J’ai 3 frères plus âgés que moi. »

Ne sachant pas trop quoi lui dire, ni ce qu’il voulait savoir, j’avais été un peu vague. Je savais que je devrais lui parler de ma famille, mais je ne voulais pas lui en dire plus maintenant. Il ne fallait pas qu’il décide de prendre les jambes à son cou.

« Et toi, parles moi de toi ? » .
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2015
» Messages : 1770
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Tyler Posey
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott ,Noah J. McKenzie et Amanda E. Hemsworth
() message posté Mar 30 Jan - 18:36 par Samael G. Pellegrino


     

Lorena
&
Samael
.
Installé à une table, il discutait tranquillement avec sa camarade et ne pu évidemment s'empêcher de parler boulot. Mais entre collègues, quoi de plus normal ? Le jeune homme raconta donc raconta globalement comment c'était passées les dernière semaines, plutôt chargées et s'enquit de savoir comment cela ce déroulait de son coté. « Malgré quelques petites frayeurs durant la quarantaine, leur adaptation s’est très bien passée. » Il hocha légèrement la tête. "Tant mieux. C'est toujours délicat, ce stade là." Même si les animaux s'adapter aux divers événements et à leur environnement beaucoup mieux et plus rapidement que la plupart des hommes, c'était toujours une source d’inquiétude pour ceux qui s'occupaient d'eux. D'autant plus, que contrairement aux humains, ils ne parlaient pas ou tout du moins pas de la même façon. Mais ça, c'était leur boulot, de communiquer avec eux et d'appréhender leurs besoins. « Oh je suis bien contente d’entendre que Miguel se porte mieux. Puis le fait que les autres le tolèrent un peu mieux est un bon début ! Je suis certaine que cela va aller en s’améliorant. Si je trouve un peu de temps, je passerais le voir. » "Oui, je suis plutôt content. J'espère que ça va aller de mieux en mieux. On crois les doigts. Et en effet, n'hésite pas à venir quand tu veux ou peux." dit-il en souriant. Par la suite, l'américain s'excusa d'avoir parler travail et voulut changer de sujet. Après tout, cette soirée en ville, en dehors du zoo était fait pour qu'ils purent se sortir un peu de l'esprit ce qui concernait leur quotidien, aussi fallait-il trouver un autre passionnant sujet. « Oui tu as raison, on devrait se trouver d’autres sujets de conversations. En y réfléchissant, je pense qu’on devrait en trouver facilement non ? » Il acquiesça. Un serveur les interrompirent alors l'espace d'une minute ou deux , le temps de prendre la commande et s'éloigna de nouveau. Samael se lança alors : "Bon alors dis moi en plus sur toi." « T’en dire plus sur moi ? Euh tu veux savoir quoi exactement ? » Il haussa les épaules. "Ce que tu as envie de me dire. Ce que je ne sais pas encore." proposa-t-il. « Hé bien ce que je peux déjà te dire, c’est que je suis d’origine italienne, mais ça tu devais déjà t’en douter. Et je suis la cadette de quatre enfants. J’ai 3 frères plus âgés que moi. » L'écoutant, il se pencha légèrement en avant, intrigué. "Trois frères ? Rien que ça ! Et ça ne t'as jamais embêtée d'être la seule fille ?" demanda-t-il curieux. "Et oui, il me semble qu'on avait vaguement parler origines une fois, parce que je me souviens que t'es italienne. Ou alors c'est parce qu'on a tous les deux un nom italien, je sais pas." Il sourit appréciant le moment. Il aimait la compagnie de sa camarade et discuter avec elle. Son interlocutrice en plus d'être intéressante, sur une longueur d'ondes similaire à la sienne, dégager aussi une douceur réconfortante. « Et toi, parles moi de toi ? » ."Que veux tu savoir ? J'avoue ma question était vague, je ne veux pas te forcer la main ou paraitre trop fouineur. Mais tu peux me poser les questions qui te vienne si tu veux, j'ai aucun souci là dessus. "Il marqua une pause et réarrangea ses cheveux. "Mais sinon globalement, je peux te dire que je suis fils unique, que j'ai étais adopté, ce qui explique mon nom italien et mon type plutôt mexicain. J'ai un chien, un petit carlin qui s'appel Moussaka, je suis végétarien et j'ai toujours aimé pratiqué le sport malgré un souci lié à l'asthme d'effort." Il se tut un instant avant de poursuivre :" Je ne sais pas trop quoi dire d'autre. J'adore Londres, je m'y sens chez moi, c'est vraiment une ville...Je ne sais même pas comment l'a définir." Il fit mine de réfléchir et se perdit vaguement dans ses pensées.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/09/2016
» Messages : 258
» Pseudo : Virg
» Avatar : Natalie Portman
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Breena A. Donnelly
() message posté Lun 12 Fév - 21:56 par Lorena S. Gennarino
Petite sortie, petite soirée, comme si le temps c’était figé
Samaël & Lorena

« Les bons amis sont comme des étoiles. Tu ne les vois pas toujours mais tu sais qu’ils sont toujours là. »
C’était quand même marrant que le premier sujet de conversation avec s’être inquiété de la santé de la personne qui se trouvait avec moi, était le boulot. Chose encore plus marante était qu’on travaillait tous les deux pour le zoo. Mais bon en même temps c’est normal qu’on discute sur un sujet qu’on connaissait tous les deux. On moins on était certain qu’on aurait quelque chose à raconter ! Mais en même temps il y avait sûrement d’autres sujets sur lesquels on pouvait parler. Je lui avais donc parlé de mes dernières semaines et des nouveaux petits pensionnaires qu’on avait reçus, du fait qu’on avait quelques petits soucis pendant la quarantaine, mais heureusement rien de grave.

« Oui c’est vrai que c’est toujours une période délicate mais heureusement, cela se passe bien souvent sans encombres ! »

J’avais toujours une petite crainte lorsqu’on recevait des nouveaux animaux, on savait qu’ils étaient toujours en bonne santé, mais on n’était à l’abri de mauvaise surprise. On avait continué notre discussion et j’en avais profité pour prendre des nouvelles de Miguel. Je fus soulagée d’apprendre qu’il allait mieux et que les autres commençaient à l’accepter. Je comptais bien passer un jour pour aller voir le jeune loup.

On avait tout de même opté pour changer de sujet de conversation ! Et pourquoi ne pas faire mieux connaissance. La dernière fois qu’on avait parlé d’autre chose que du zoo, j’étais restée assez vague sur ma vie. Fallait dire que ce n’est pas facile de dire qu’on était la fille d’un mafieux sicilien ! Mais après réflexion, je n’avais pas choisi ma famille et puis on avait mis de la distance avec eux.

« Et oui trois frères. Je dois reconnaitre que par moment, j’aurais bien eu envie d’avoir une sœur, plus âgée ou plus jeune peu importait ! Puis, d’un autre côté, mes frères étaient super gentils avec moi, surtout celui juste avant moi ! Il avait toujours tendance à me protéger et à même jouer avec moi ! D’ailleurs, ce n’est pas compliqué, c’est le seul qui vit à Londres avec nous. »

Je me souvenais des moments que je passais avec Luigi, même si il était protecteur avec moi, je l’étais tout autant envers lui et à l’époque envers mes deux autres frères.

« Je pense qu’on avait parlé un peu de nos origines. Bon, je dis souvent italienne, mais en vérité je suis sicilienne et pour la plupart des insulaires, on était plus sicilien qu’italien. Enfin soit… »

Pour moi j’étais autant les deux. Et je ne faisais pas de différence. Je lui avais souri en terminant ma phrase par un enfin soir.

Je pouvais lui poser les questions que je voulais, celles qui me venaient à l’esprit ! Ben comment dire, comment beaucoup de monde, j’avais ce côté curieux, mais pas assez pour m’incruster dans la vie des autres ! En fait j’avais toujours peur d’être trop indiscrète. Mais tampis, je me lançais quand même.

« Fils unique ? Ce n’était pas trop dur d’être le seul enfant ? Donc si je comprends bien ton pays d’origine est le Mexique ? »

J’avais peur de ne pas avoir bien compris ! Sur le nom de famille italien là j’avais compris. Mais par contre pour le côté mexicain, je n’étais pas trop certaine ! Cela ne devait pas être chouette tous les jours d’être le seul enfant de la famille ! Quand on avait vécu avec une fratrie comme la mienne, on ne pouvait pas imaginer ce que c’était d’être enfant unique.

« Euh le nom de ton chien est venu comme cela ou bien cela à un rapport avec ton côté végétarien ! D’ailleurs, sur ce point, je ne t’accompagne pas, car comme une bonne italienne que je suis, je mange de tout ! Et côté sport tu aimes pratiquer quel genre ? »

Hé ho Lorena, on se calme avec les questions ! A la longue cela va ressembler plus à un interrogatoire qu’à une discussion entre ami. J'avais assez bien rougi en me rendant compte que je posais un peu trop de question.

«Par contre, je te rejoins sur Londres. J’adore cette ville et ce qu’elle propose et dispose pour recommencer une nouvelle vie ! Je crois qu’en fait, elle est indéfinissable »

Et c’est cela qui faisait son charme, à notre belle ville de Londres. .
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Petite sortie, petite soirée, comme si le temps c'était figé (Lorena)
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London
» Mafuyu Shiina, la petite collègienne adorable
» Petite Légende | Un grand avenir ce dessine devant toi...
» Une petite sortie matinale [Estelle la jolie Gryff]
» Une soirée comme les autres... ou pas
» [L'Avant Anniv de Peluchette] Petite sortie à Paris...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-