Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
LC awards 2017 !
C'est déjà la quatrième édition et pour les nominations, on se retrouve ici.
Les dés du Père Noël !
Cela se passe par ici pour avoir des cadeaux de la part du Père Noël.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Jingle bells, jingle bells, jingle all the way || Lou-Ann

Modérateur
avatar
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 1185
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : jamie dornan
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Mer 6 Déc 2017 - 14:34 par Firmin G. Van Avermaet
Jingle bells, jingle bells, jingle all the way


S’il y a une période où je mets les pieds sur une patinoire c’est bien celle exposée pour les fêtes de fin d’année. Quand je vivais en Belgique, je n’aimais pas trop les fêtes de noël. Je ne me rappelle pas que mes parents aient une seule fois décoré la maison pour Noël. C’était toujours la même excuse que ma mère me répondait quand je lui demandais la raison pour laquelle on n’avait jamais de décoration à la maison. « On a pas le temps pour ce genre de chose. » Et avec le temps j’avais fini par m’y faire. C’est vrai qu’on travaillait beaucoup à la ferme et à part manger de la dinde le soir du réveillon, on ne s’accordait aucun moment de répit. Nous allions à chaque fois chez mes grands-parents ce qui arrangeait ma maman. Nous devions encore moins sortir les décorations de noël et dès le vingt-cinq décembre passé, on entendait plus parlé de cette fête. Depuis que je vis à Londres, tout est bien différent. Je me prends facilement au jeu de décorer mon appartement. Enfin très légèrement, je reste un homme et je n’ai pas beaucoup de gout en matière de décoration. Heureusement, je peux compter sur ma meilleure amie pour m’aider dans ce domaine. « Je ne sais pas ce que je ferais sans toi. Merci. Ca te dit une virée à la patinoire? ». Pour la remercier de m’avoir donné un coup de main en décoration j’ai décidé de l’inviter à venir à la patinoire. Je n’avais jamais mis les pieds sur des patins à glace et j’appréhendais la chute. Habituellement j’ai plutôt un bon équilibre mais dans l’inconnu, mieux vaut rester sur ses gardes. Sur le chemin qui menait à la patinoire disposé spécialement pour les fêtes, je tentais de discuter avec ma meilleure amie. « Tu as déjà fait du patin à glace toi ? ». Je pensais déjà connaître la réponse mais je n’avais envie d’être le seul à n’avoir jamais pratiqué ce sport. « Je risque d’avoir besoin de toi. J’ai pas envie d’avoir mal aux fesses de tomber à tous les mètres que je tente de franchir ». dis-je en rigolant. Le ridicule ne tue mais j’ai tout de même ma fierté. Je refuse de passer pour un abruti. C’est dans des moments comme celui-ci que j’en voulais un peu à mes parents de ne pas avoir été comme tout le monde : à emmener leurs enfants à toutes les activités que les villes peuvent apporter. « Tiens au fait, t’en es où dans tes amours ? » La curiosité étant plus forte, il fallait que je sache un peu comment les choses avaient évoluées. Enfin si elles avaient évoluées bien entendu. Nous venions d'arrivés. La soirée avait déjà commencé depuis un petit moment et la foule se bousculaient un peu aux alentours. Mais ça reste encore raisonnable comparé à l'affluence qui peut y avoir les week-ends.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
En ligne
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11558
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Mer 6 Déc 2017 - 19:26 par Lou-Ann M. Busby


(Firmin & Lou Ann) _ " la vie, est une grande patinoire où tout le monde se casse la gueule. " _







Depuis plus de dix ans qu'ils se connaissent, ce n'est que la 3ème fête de noël qu'ils passent ensembles. Comme d'habitude, dès le début du mois la jeune femme de trente et un ans sort les cartons avec les décorations de noël qui reste en sommeil dans un placard de l'appartement les onze autres mois. Alors que ses grands frères sont venus trois jours avant avec un sapin qu'ils ont mit dans le salon. Et en une après midi, l'appartement a vêtit son apparat d'un mois grâce à Lou Ann. Mais surtout, grâce à Timeo. C'est la 1ère fête de noël où il est aussi actif dans les préparations. C'est aussi la 1ère fête de noël où il va être avec Jake et Lou Ann, seule. Enfin, d'ici le week end de noël, Lou Ann essaie d'en faire abstraction. Quoique de mieux que d'être une après midi entière avec Firmin afin que son appartement soit aussi vêtit de son apparat aux couleurs de noël. A son « Je ne sais pas ce que je ferais sans toi. Merci. » Lou Ann rit légèrement. « Ca te dit une virée à la patinoire? » Elle acquiesce d'un mouvement de le tête de haut en bas suivit d'un « J'accepte avec plaisir ! » avec un sourire inscrit sur les lèvres.

Tous les ans, Lou Ann se rend avec un ou plusieurs membres des Busby  ou l'un(e) de ses amis (es) à la patinoire éphémère de « Skate à Somerset House » qui se monte tous les ans dans le centre de la capitale londonienne. Alors au « Tu as déjà fait du patin à glace toi ? » de l'agriculteur belge reconverti depuis peu en professeur de français, Lou Ann fait un acquiescement d'un mouvement de la tête de haut en bas suivit d'un « Je te le fais pas dire. » avec un sourire inscrit sur les lèvres. Même si ses parents ont un travail prenant, ils accompagnaient toujours leurs cinq enfants à la patinoire. Mais aussi, au marché de noël où ils buvaient un vin chaud tandis que leurs cinq enfants mangeaient une sucrerie. Etc. Et maintenant qu'ils sont adultes, ils ne se retrouvent surtout le vingt quatre et le vingt cinq. Et entre temps, c'est en .. bonus. Mais, Lou Ann est venue avec Timeo l'année dernière. Rien que pour les odeurs, la musique et les lumières ça vaut le coup. A son « Je risque d’avoir besoin de toi. J’ai pas envie d’avoir mal aux fesses de tomber à tous les mètres que je tente de franchir. » Firmin rit. « Ne t'inquiètes pas. Je suis sure que mes petits muscles n'auront aucun mal a te retenir si tu te loupes. » Elle rit aussi, moqueuse. Au fond, si le belge se prend les pieds et qu'ils sont l'un près de l'autre voire qu'ils se tiennent, Lou Ann ne il n'y a pas de raisons qu'il se retrouve au sol. Mais, s'il se loupe vraiment en tentant de le retenir  ils risquent de se retrouver sur le sol tous les deux. Puis a son « Tiens au fait, t’en es où dans tes amours ? » la jeune femme entrouvre légèrement d'où s'échappe un « Oh .. euh .. Il n'y a rien a dire. » en faisant un mouvement d'épaules de haut en bas suivit d'un « Je ne sais pas, Firmin. Je .. Je ne sais pas ce que je ressens exactement. Ni ce qu'il ressent. Alors encore moins, ce qu'on est. Il ne dit rien et .. Je ne veux pas en parler, non plus. Je ne veux pas tout gâcher ! » soupire Lou Ann en n'ayant pas prit la peine de dire qu'il s'agit de Samael puisqu'il le sait déjà.

Une fois là bas, les deux amis rejoignent aussitôt le nombre plus ou moins important de londoniens qui font la queue devant la patinoire. Après un « Si tu ne tombes pas je te paie le cadeau de ton choix dans les boutiques qui sont aux alentours. » de la jeune femme avec un sourire inscrit sur les lèvres, son « Sauf si tu me dis que tu veux prendre des cours de patins avec les enfants avant de te lancer sur la piste parce que là, ce serait de la triche ! » qui suit la fit rire.  

 



Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 1185
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : jamie dornan
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Ven 8 Déc 2017 - 12:29 par Firmin G. Van Avermaet
Jingle bells, jingle bells, jingle all the way


Ça prend quand même du temps d’installer les décorations pour les fêtes de Noël. Maintenant je n’aime pas que les choses soient mal faites et qu’on ait eu l’impression qu’on ait sorti les objets des boites et lancés dans la pièce. Tout doit être à sa place et correctement installés. On avait mis une grande partie de la journée pour rendre mon appartement accueillant et surtout lui donner un esprit de Noël. Et j’étais ravi du résultat. J’étais encore plus ravi lorsque Lou-Ann accepta ma proposition. « J'accepte avec plaisir ! » Je n’avais pas eu la meilleure idée du siècle mais je trouvais plus intéressant de l’inviter à patiner que d’utiliser le même remerciement que tout un chacun : prendre un verre. J’aime l’originalité et j’espérais que je l’avais été dans ce cas.

C’était la première fois que j’allais à la patinoire de Londres spécialement installée pour les fêtes de fin d’année. Je m’étais un peu servi de l’occasion pour trouver l’excuse de nous y rendre. Je n’aime pas trop faire les choses seul et il ne me serait jamais venu à l’idée de m’y rendre sans compagnie. Lou-Ann était la solution et comme j’avais envie de passer un peu de temps avec ma meilleure amie, ça tombait bien. Heureusement pour moi, la jeune femme n’était pas novice en la matière de patinage. « Ne t'inquiètes pas. Je suis sure que mes petits muscles n'auront aucun mal a te retenir si tu te loupes. » Que devais-je comprendre dans ses propos ? « Viens dire que je suis gros ! » répondis-je en faisant semblant d’être vexée par ses dires. Je comprenais très bien ce qu’elle disait. Je ne suis pas petit ni tout léger contrairement à elle qui était un poids plume. Je n’aurais aucun mal à la porter mais l’inverse me semble impossible. Au moins j’étais sûre d’avoir une solution à mes problèmes de patinage. « Enfin, je suis ravi de savoir que je peux compter sur toi comme professeur. » Pourtant l’enseignant entre nous deux c’était moi. Et cela ne fait pas très longtemps. Pourtant j’aime déjà beaucoup ce que je fais. Etonnamment je n’ai aucune difficulté pour que les filles m’écoutent. Elles boivent chacune de mes paroles.

Je tentai un nouveau sujet de conversation alors que nous étions sur le chemin du « Skate à Somerset House ». J’étais curieuse de savoir comment la vie de Lou-Ann était en train de changer. Je m’inquiète toujours pour elle et j’espère vraiment qu’elle trouve enfin un homme digne d’elle. « Je ne sais pas, Firmin. Je .. Je ne sais pas ce que je ressens exactement. Ni ce qu'il ressent. Alors encore moins, ce qu'on est. Il ne dit rien et .. Je ne veux pas en parler, non plus. Je ne veux pas tout gâcher ! » Ca me semblait une situation compliquée. J’ai l’impression que seules les femmes arrivent à avoir des situations compliquées. Pour un homme, soit on est en couple, soit on ne l’est pas, on ne se pose pas dix milles questions. Enfin moi c’est que je fais. Ca ne sert à rien de tourner autour du pot quand on veut une relation avec une jeune femme. Fin certes, je ne vais pas la forcer mais je vais lui demander et en fonction de la réponse, facile de connaître l’issue de la relation. « Ca me semble encore une relation compliquée. » Je marquai une pause avant de reprendre. « Il n’y a rien de plus important dans une relation que la communication donc si vous ne discutez pas, je doute que les choses évoluent. » Je n’ai pas toujours été comme ça en amour. Surtout après l’échec de ma dernière relation qui a mis fin à mes rêves d’agriculteur. Nous étions arrivés à la patinoire. « Si tu ne tombes pas je te paie le cadeau de ton choix dans les boutiques qui sont aux alentours. » L’idée était vraiment intéressante. « Pari conclu. » Et quand je veux quelque chose j’y parviens donc je savais que je pouvais résister à l’attraction qui voudrait que mes fesses touchent le sol. « J’ai déjà mon professeur particulier. Pourquoi irais-je prendre des cours avec des inconnus ? »
☾ ANESIDORA

Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
En ligne
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11558
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Dim 10 Déc 2017 - 18:29 par Lou-Ann M. Busby


(Firmin & Lou Ann) _ " la vie, est une grande patinoire où tout le monde se casse la gueule. " _







Contrairement a Lou Ann, le belge n'a encore jamais mit les pieds à la patinoire éphémère de « Skate à Somerset House » qui se monte tous les ans en ce début du mois de décembre. Il n'a jamais mit les pieds dans des patins a glace avant de faire quelques pas sur une patinoire, tout court. Pourtant, même s'ils devaient prendre la voiture afin de se rendre dans le centre de Bruxelles a plusieurs kilomètres de l'exploitation agricole, il y en a des patinoires. Ses parents auraient pu l'y conduire durant son enfance et son adolescence. Voire, il aurait pu s'y rendre seul avec des amis. Enfin, ils avaient leurs raisons. Mais depuis qu'il habite dans la capitale londonienne pourquoi, est ce qu'ils ne s'y sont jamais rendus tous les deux ? Pourtant, ça fait déjà trois ans. Ils avaient aussi leurs raisons. D'autant plus, que lors de son 1er noël ça faisait plus ou moins un mois que Timeo était venu au monde. Autrement dit, Lou Ann avait eu beaucoup de choses a gérer a ce moment là avec ce nouveau début de vie. Etc. Et lors de son 2ème noël, ils avaient dû .. faire d'autres choses tous les deux. Notamment, la décoration de l'appartement du belge. Comment ils l'ont fait, plus tôt. Mais, en tout cas ils ont maintenant l'occasion de le faire. Et les trente et un ans - plus ou moins - d'expériences de Lou Ann en la matière va être utile afin qu'il comprenne les bases. Mais, s'il se loupe au point qu'il est inévitable qu'il se retrouve sur la glace, Lou Ann ne va pas être utile avec ses petits muscles. Après tout, ils n'ont pas du tout la même taille ni la même carrure. Donc, si c'est la journaliste qui fait un mauvais moments qui lui fait perdre l'équilibre, Firmin va être capable d'empêcher la catastrophe. Mais si, c'est lui qui perd l'équilibre Lou' va avoir plus de mal. Pire, ils risquent de se retrouver tous les deux au sol. A son « Viens dire que je suis gros ! » la jeune femme lève les deux mains suivit d'un « Je n'ai rien dit, moi. » en riant. Puis a son « Enfin, je suis ravi de savoir que je peux compter sur toi comme professeur. » un sourire apparaît sur les lèvres de la jeune femme qui après un « Je vais essayer d'être à la hauteur d'un aussi bon professeur que .. toi. » en le désignant de son index.

Lou Ann est amie avec Samael depuis un peu plus de trois ans. Mais, depuis la fête clandestine au bord de la plage de la station balnéaire de Brighton et le visionnage du film de Wes C. à Halloween - en autre - le lien qu'ils ont tous les deux n'est peut être plus aussi amical que ce qu'il a pu l'être jusque là. Ils ont des petits gestes .. qui en disent long. Il y a aussi eu, des baisers. Mais, aucun d'entre eux n'engagent le sujet : qu'est ce qu'ils sont exactement. Et le « Ca me semble encore une relation compliquée. » de Firmin, semble être son avis là dessus. Et un petit « Merci Firmin. » sort de sa bouche, soupirant. S'il trouve que la relation est complexe entre Lou Ann et Samael alors qu'entre eux il n'y a aucunes obligations - etc. - de couple. Alors, il vaut peut être mieux que la jeune femme fasse une croix dessus, tout de suite. Tout du moins, d'une relation plus qu'amicale avec lui. A son « Il n’y a rien de plus important dans une relation que la communication donc si vous ne discutez pas, je doute que les choses évoluent. » la jeune femme fait un mouvement d'épaules suivit d'un « Tu as raison. C'est juste que .. Rien. » soupirant a nouveau. Après un court instant, la journaliste sportive termine avec un « J'espère que t'appliqueras ça, lorsque tu seras dans une situation similaire. » avec un léger sourire inscrit sur les lèvres alors que le ton de sa voix montre qu'il l'a un peu ..  

Aux alentours de la patinoire se situant dans le centre londonien, il y a plusieurs boutiques où il est possible de faire quelques achats de noël. Il y a aussi des stands qui vendent plusieurs sucreries et des boissons chaudes ou des stands qui vendent des sandwichs et des boissons froides. Alors, après l'exploit sportif qu'ils vont faire avec des patins sur la glace de la patinoire éphémère de « Skate à Somerset House », ils vont sûrement y faire une promenade avant de rentrer chez l'un ou chez l'autre ou encore, chacun chez soit. Alors qu'ils sont encore dans la queue,  Lou Ann lance un défi a son vieil ami : s'il ne tombe pas, il a le droit a un cadeaux. A en croire son « Pari conclu. » il l'accepte. Mais, il y a une seule condition : qu'il ne prenne pas des cours avec de vrai professeurs de patins à glace avec les enfants parce que ce serait de la triche, sinon. A son « J’ai déjà mon professeur particulier. Pourquoi irais je prendre des cours avec des inconnus ? » la jeune femme fat en mouvement d'épaules de haut en bas, lèvant les deux mains suivit d'un « Je ne sais pas. Mais, je préfère que les termes du défi soit clairs. On sait jamais. » en riant.

A un moment, ils finissent avec des patins a glace entre leurs mains. Ils s'assoient sur les bancs mis a dispositions des patineurs amateurs et les enfilent. Après son « C'est bon, on y va ? » Lou Ann se lève suivit de près par son ami. Une fois devant la glace, la jeune femme va dessus directement et se tourne vers Firmin suivit d'un « Alors, t'es prêt pour ton 1er cours de patins a glace ? » avec un sourire inscrit sur les lèvres en lui tendant la main.
 



Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 1185
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : jamie dornan
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Lun 11 Déc 2017 - 16:43 par Firmin G. Van Avermaet
Jingle bells, jingle bells, jingle all the way


L’année dernière, à cette même période, je m’étais promené dans les environs sans jamais prendre le temps de chausser des patins. Les excuses étaient toujours là pour éviter de perdre du temps sur de la glace et surtout de paraître ridicule aux yeux des gens. Cette année, je devais arrêter de me montrer faible, il fallait que je teste le « Skate à Somerset House ». S’il devait m’arriver quelque chose, je ne voulais pas mourir idiot sans jamais avoir essayé cette activité hivernale. Et qui de mieux que ma meilleure amie pour admirer mes premiers pas. « Je n'ai rien dit, moi. » Sûre qu’elle n’a pas prononcé les mots. « Mais tu l’as pensé très fort. » Parce que j’avais compris le sous-entendu. Mais c’est certain que je suis plus gros qu’elle, même si je ne suis pas obèse. Je l’étais quand j’étais plus jeune et aujourd’hui, je m’efforce de faire attention à mon image. Parfois j’ai l’impression de devenir un homme superficiel. « Je vais essayer d'être à la hauteur d'un aussi bon professeur que .. toi. » Enfin une bonne nouvelle. Je savais que je pouvais compter sur elle et là elle me prouvait que j’avais de la chance d’avoir une meilleure amie comme elle. « Tu m’en vois ravi ! Qu’est-ce que je ferais sans toi ?. »  Des fois je me pose la question. Certains amis prennent parfois plus d’importance que la famille et on serait vraiment perdu sans eux. Au moins elle savait qu’elle comptait vraiment beaucoup pour moi.

La discussion changea totalement de sujet. Par ma faute je le sais mais je voulais en savoir plus sur sa vie personnelle. Elle m’avait laissé un message un jour me disant qu’elle devait me parler de quelqu’un. Aujourd’hui, les choses avaient sans doute évoluées et je me demandais dans quel sens cela avait changé. « Merci Firmin. » J’avais envie de rire mais je ne voulais pas la vexer. Je savais que je n’étais pas vraiment doué pour les discussions relatives aux relations amoureuses. Mais je faisais de mon mieux pour elle. Au vu de ma vie amoureuse inexistante, je ne peux pas vraiment juger celle des autres ou même donner des conseils. « Tu as raison. C'est juste que .. Rien. » Je l’écoutai avant qu’elle n’ajoute. « J'espère que t'appliqueras ça, lorsque tu seras dans une situation similaire. » C’est rare les gens qui écoutent leur propre conseil. « Faudrait d’abord qu’une telle situation arrive dans ma vie. » Cela faisait vraiment désespéré de dire ça. « Il faut d’abord que je règle des problèmes de mon passé. » Je n’avais pas encore prévenu Lou-Ann du retour d’un fantôme de mon passé. Mais il allait bien falloir que je le fasse, elle pourrait sûrement me donner des conseils pour tenter de me faire pardonner aux yeux de Constance. Elle est tellement gentille que je ne voudrais pas rester fâcher avec elle.

« Je ne sais pas. Mais, je préfère que les termes du défi soit clairs. On sait jamais. » Pour être clairs ils sont clairs. Jamais je n’irai prendre des cours avec des enfants. Si je viens à croiser mes élèves, je ne serai plus jamais crédible à leurs yeux. La location des patins en main, nous étions prêts à monter sur la glace. « Je suis prêt pour le désastre. » dis-je en riant. Après tout autant rire un peu plutôt que d’être stressé de peur d’être ridicule. C’était étrange comme sensation de marcher avec des patins aux pieds. Ca me rappelait les patins à roulette de mon jeune temps. « Ai-je le choix ? Donc oui je suis prêt. » Enfin je crois. Et je tiens la main de Lou-Ann pour éviter de tomber dés le premier pas.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Jingle bells, jingle bells, jingle all the way || Lou-Ann
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Skate à Somerset House
» Jingle bells, jingle bells, jingle all the way ♫
» V5 # jingle bells chime in jingle bell time
» « Jingle Bells ♪ »
» Jingle Bells ♪ ♫
» Jingle Bells, Jingle Bells... [Amy, Bhupal & Kathy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-