Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
LC awards 2017 !
C'est déjà la quatrième édition et pour les nominations, on se retrouve ici.
Les dés du Père Noël !
Cela se passe par ici pour avoir des cadeaux de la part du Père Noël.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(Elena) Keep calm and do yoga, or at least try.

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 24/05/2017
» Messages : 456
» Pseudo : expectopatronum. (alizée)
» Avatar : james hot mcavoy.
» Âge : trente-six ans.
» Schizophrénie : helga & benedict.
() message posté Jeu 7 Déc - 16:05 par Daley K. Brady
Keep calm and do yoga, or at least try.

Sweat, pantalon de jogging, baskets et gros sac de sport sous le bras, je marche dans les rues londoniennes en direction du nord-ouest de la ville. Ce n'est pas tous les jours que l'on a l'occasion de me croiser en tenue sportive, c'est même plutôt rare en fait ; je troque bien souvent ce genre de vêtement pour des vestes en cuir et des chemises cintrées. Mais aujourd'hui est une exception. Car en cet après-midi de mercredi brumeux, je me rends dans un club de yoga. Je n'en ai jamais fais. Et je pense posséder autant de souplesse qu'une barre en fer. Enfant, j'ai fais de la danse certes, mais c'était surtout pour me rapprocher de la fille que j'avais en vue à l'époque. Je n'ai jamais été quelqu'un de très sportif. Depuis que je fais des insomnies, je me suis mis à la musculation de nuit ; un nouveau concept qui consiste à se fatiguer le plus possible en soulevant des altères et en faisant des pompes, dans l'espoir de dormir quelques heures. Ce n'est pas très probant pour l'instant. Mais j'ai au moins le mérite d'avoir gagné en masse musculaire. C'est toujours mieux que rien. Quoi qu'il en soit, le yoga c'est tout nouveau pour moi. L'idée ne m'est pas venue seule bien évidemment ; elle m'a été soufflé en salle de repos à l'hôpital où je travaille. Plusieurs collègues ont parlé des bienfaits que ça leur apporte. Je suis plutôt septique. En fait, je ne suis pas sûr qu'une quelconque activité physique soit en accord avec ma façon d'être. Je suis quelqu'un d'agité, d'actif. Je ne suis pas sûr de pouvoir rester les fesses posées sur un tapis inconfortable pendant plusieurs heures. Mais lorsque mes collègues se sont exclamés que c'était une bonne façon d'obtenir la paix intérieur, de se vider la tête ; je me suis dis qu'après tout, pourquoi pas ne pas essayer.

Je me rends donc au « Yoga London Club », se trouvant au West Hampstead de la ville. Une fois devant le bâtiment, un sentiment d'hésitation m'envahit. Je suis pratiquement sûr de passer pour un parfait crétin. Et lorsque je vois que la plupart des personnes passant l'encadrure sont des femmes, je me dis que cela risque d'être encore plus humiliant pour moi. Mais ce n'est déjà plus le moment de faire marche arrière. Je suis déjà repéré de toute façon. Plusieurs regards se posent sur moi, certaines personnes m'adressent même un sourire. Cette fois je suis foutu, c'est sûr. Je passe donc la porte et pénètre dans le petit établissement. Je me retrouve très rapidement face à un escalier en bois. Sur l'un des murs est affiché une pancarte avec écrit dessus « Cours de Yoga » et une flèche indiquant le premier étage. Je m’exécute donc et gravit les marches qui grincent sous mon poids. Une fois arrivé, je peine déjà à retrouver mon souffle. J'ai vraiment une endurance qui laisse à désirer, et la cigarette ne doit arranger à tout ça. Ces cours de yoga ne pourront que me faire du bien, c'es certain. Je finis par me diriger vers une large pièce lumineuse. Une partie de la salle est ornée de grande miroir, tandis que la lumière du jour traversent de larges fenêtres et se diffusent partout dans la salle. Le sol est revêtis d'une moquette moelleuse de couleur bleue. À peine ai-je passé la devanture de la porte qu'une femme, un large sourire aux lèvres, m'accueille d'un regard bienveillant à l'autre bout de la salle. « Bienvenue, vous arrivez juste à temps ! Nous allions commencer, Monsieur... ? » Je fronce les sourcils durant une micro-seconde, avant d'afficher un air faussant serein. « Merci, hum. Et c'est Daley, Daley Brady, je viens pour un cours d'essai. » Ai-je répondu, hésitant un instant. La jeune femme hoche la tête, toujours un énorme rictus sur son visage fin. « Bien sur, veuillez prendre place là où vous voulez. » Je remarque à ce moment-là que la plupart des visages sont tournés dans ma direction. J'ai comme une envie de prendre mes jambes à mon cou. Je vois qu'il y a tout de même quelques hommes dans la pièce, ce qui me rassure un peu.

Je pose mon sac vers l'entrée, récupère mon tapis de yoga et m'avance dans la salle. Je m'installe là où il reste de la place, c'est à dire vers le fond. Au moins, personne ne me verra me tortiller comme un ver qui rend son dernier souffle ici. Une fois à hauteur de l'endroit qui me semble le plus approprié, je pose le tapis au sol et m'assoit dessus, tentant d'imiter la posture des autres. Mais même rester stoïque avec le dos bien droit me semble difficile à faire. Ça promet. Je remarque que la jeune femme juste à côté de moi me lance un regard que je ne pourrais déchiffrer. Probablement de l'interrogation, ou juste de la bienveillance. Son regard d'un marron profond et son élégance naturel ne m'échappe cependant pas. Je lui adresse un coucou de la main en souriant. J'accompagne mon geste d'un « Salut ! » en chuchotant. Je tente de maintenir ma posture droite, les jambes croisés et plaquées le plus possible sur le sol tout en écoutant la professeur de yoga commencer son cours. Elle nous invite à nous lever pour nous échauffer les muscles. On commence ainsi une séance de postures que je peine à effectuer. Je remarque très rapidement qu'en plus d'un manque de souplesse, mon principal soucis réside dans mon équilibre. Et c'est ainsi qu'en arrivant à la posture de l'Arbre, je me vautre littéralement sur mon tapis dans un bruit sourd. Je me relève rapidement avant que les autres ne se rendent compte de mon incompétence. Puis on poursuit avec des enchaînements que je peine à comprendre. Je tente en vain d'imiter la professeure et les autres élèves, jetant régulièrement des regards en direction de ma voisine qui semble s'en sortir mille fois mieux que moi. Je me concentre pour réussir du mieux que je peux, parce qu'au delà d'une histoire de souplesse, j'en arrive à penser qu'il s'agit pour moi d'une histoire de dignité à présent. Mais entre grimaces et postures où je manque la plupart du temps de tomber, je finis par marmonner « Je suis pratiquement sûr qu'elle invente, ça peut pas exister des positions pareilles. » dans ma barbe, mais assez fort pour que ma voisine n'entende tout en reprenant mon souffle. Moi qui pensait passer un moment de détente, je me retrouve à tordre mon corps dans tous les sens. Je l'avoue, c'est bien loin de ce que j'avais imaginé.


@ELENA GUERRERO
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
(Elena) Keep calm and do yoga, or at least try.
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London :: Hampstead
» Agréable compagnie [ Elena ]
» L'Atelier d'Elena
» Ce que je veux ? [PV Elena] TERMINER
» Chacun a en lui son petit monstre à nourrir [PV Elena]
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-