Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Bonne année 2018 !
On vous souhaite une excellente année 2018 !
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Happiness in its purest form - ft. Savannah H. Loyld

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/07/2016
» Messages : 460
» Pseudo : Aurore
» Avatar : Naya Rivera
» Âge : 27 ans - 12 janvier 1990
() message posté Dim 17 Déc - 11:49 par Kassandra M. Garcia-Brown

       

Savannah H.Loyld  & Kassandra M. Garcia-Brown
       

       
Happiness in its purest form 

       
Matin glacial, beaucoup trop froid à mon goût, allongée dans mon lit je pose mon regard sur la vitre recouverte par une fine couche de vapeur qui témoignait de la fraîcheur des rues dehors. Je n'ai pas envie de quitter mon lit, j'y suis beaucoup trop bien mise, bien au chaud. Me tournant alors dans mon lit ma main s'est posée sur mon portable pour y lire  les message que j'ai reçu durant la nuit, un geste que je répétais chaque matin, sauf que là, contrairement à d'habitude, je n'avais pas eu de message de ma meilleure amie, ce qui me semblait vraiment trop étrange. En temps normal, Savannah avait toujours ce petit reflex de m'envoyer un message à son réveil, ça ne lui ressemblait pas, j'ai alors regarder la dernière heure à laquelle elle s'était connectée avant de poser mon portable sur le matelas, me tirant alors de mon lit.

Après avoir passé de longues minutes pour savoir la tenue que j'allais porter aujourd'hui, je me suis alors dirigée vers la salle de bain en m'assurant qu'aucune de mes colocataire ne l'occupait déjà. Sous la douche, je me suis posée un tas de questions, sur moi, sur ma vie en général, sur ma petite sœur et sur ma meilleure amie. Pourquoi ? Pourquoi certaines de mes questions restaient sans réponse ? Pourquoi je n'arrivais pas à trouver ma véritable identité et savoir qui j'étais réellement ? Trêve de plaisanterie, j'ai enfilé mon jeans avec mon haut et mon pull qui s'accordait parfaitement avec mon pantalon, parce que oui, j'adorait accorder chacune de mes tenues.

Je me suis alors dirigée vers la cuisine où je me suis servit un déjeuner dès plus sain et équilibrer, je faisais énormément attention à ce que je mangeais, ce qui justifiait un peu mes 53 kilos pour mon mètre 65, oui je suis petite et alors ?  En mangeant je me suis alors rendue compte que mes colocataires n'avaient pas été chercher le courrier parce qu'en général, elles le déposaient toujours au même endroit. Enfilant alors mes chaussures et mon manteau, j'ai pris la clé de la boîte aux lettres, sortant de la maison pour aller vers la boîte à l'entrée, près de la grille m'arrêtant alors devant notre boîte, la déverrouillant avant d'en prendre le contenu et de le passer un par un sous mes yeux espérant peut-être avoir reçu une lettre de Savannah bien que mes espoirs diminuaient en même temps que le paquet de courrier.


       
(c) crackle bones

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 01/12/2017
» Messages : 18
» Avatar : Heather Morris
» Âge : 27ans
() message posté Mer 27 Déc - 0:49 par Savannah H. Loyld

24 décembre. Je me réveille à mon heure habituelle : 6h30.
Bien que j’aie dormi pour deux heures seulement, je ne me suis jamais sentie aussi en forme, mon excitation est à son summum. C’est aujourd’hui que je vais faire ma surprise à Kassandra. Et malgré mon âge, je garde toujours cet esprit enfantin.
J’ai passé la nuit à préparer son cadeau, pour la fête de noël, pour nos retrouvailles, et un autre petit quelque chose. Rien de très couteux, on n’avait pas de réels souvenirs physiques, pas vraiment de photos ensemble. Tout ce que j’avais étaient des selfies d’elle dans tous ses états. Je lui ai quand même fait un petit carnet « 365 Memories since the begining ». Effectivement, je n’ai jamais rien supprimé depuis notre rencontre sur internet, il fallait tellement que je m’accroche à elle que je gardais toutes nos conversations dans un fichier texte. Ça peut paraitre bizarre mais ça me faisait du bien. C’est ainsi que j’ai gardé une trace de notre première conversation, de nos promesses, du jour où je lui ai raconté ce qui se passait réellement avec mes parents, notre première conversation via la cam, nos premières cartes postales. Des choses comme celles-là, rien de grandiose, 365 souvenirs, qu’on pourra revoir ensemble cette fois pendant l’année qui va venir. 365 jours pour nous rappeler nos années. Le deuxième cadeau n’était pas meilleur, je lui ai juste tricoté un pull en laine quand je prenais des cours de tricot, ça ne sera pas vraiment une surprise, je lui avais promis de lui en fait un et on s’était promis que je le lui offrirai une fois qu’on se rencontrera dans la vraie vie, comme une sorte de dette, débile, me diriez-vous ! Et enfin, des cupcakes fait maison. C’était ma spécialité, et elle voulait y goûter. Ce sont ces dernières préparatifs, en plus de l’organisation de mon travail, qui m’ont empêché d’avoir une nuit complète de sommeil, mais c’est sans regret, tous est parfait maintenant, il ne reste plus qu’à toquer chez elle !
Après avoir fait ma toilette et pris mon petit déjeuner, je me fais toute belle pour l’occasion. Je ne sais pas vraiment ce qui m’a pris, mais j’avais l’impression de me préparer pour un rendez-vous galant. Je n’ai jamais été fan de maquillage et pourtant, me voilà en face de mon miroir à en mettre.

*************************************************

2h plus tard, je me retrouvais en face de sa maison. Mes mains étaient moites alors qu’il faisait un froid de canard dehors, j’étais sur le trottoir d’en face à essayer de me rassurer et de me calmer. J’avais sérieusement l’impression que j’étais une adolescente en chaleur qui va parler avec son crush, or, ce n’était que ma meilleure amie.
Mon sang se glaça quand je vis la porte de sa maison s’ouvrir, et une jeune femme, qui lui ressemblait comme deux gouttes deux y sortir pour vérifier sa boite aux lettres. Elle avait l’air concentrée et comme si, des pouvoirs se sont emparés de moi, je me suis retrouvée à marcher en direction de cette jeune femme, persuadée que c’était bien elle.
« Kassy ? » Dis-je, fière d’avoir pu parler au final. « Kassy… Oui ! C’est moi ! » Dis-je en criant presque et en sautant dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/07/2016
» Messages : 460
» Pseudo : Aurore
» Avatar : Naya Rivera
» Âge : 27 ans - 12 janvier 1990
() message posté Mer 27 Déc - 15:32 par Kassandra M. Garcia-Brown
Facture, encore et encore, publicité... Il n'y avait que ça pour cette fois là, refermant avec soin la boîte aux lettres que je venait tout juste de vider la verrouillant avec la petite clé, passant le porte clé sur mon doigt, comme une bague pour ne pas la perdre en chemin. Je n'ai pas vraiment eut le temps de tourner les talons pour pouvoir retourner vers la maison et rentrer qu'une voix était venue faire vibrer mes tympans. Une voix qui criait mon nom, une voix que je semblait connaître, ma sœur ? Non. Ma colocataire ? Non plus. Cette voix était beaucoup plus familière que cela, c'était une voix que je n'avais jamais entendu ailleurs que par la technologie, j'ai relevé la tête de mon courrier remarquant cette chevelure blonde que j'avais pu admirer tant de fois se remuer à travers la caméra.

Mon visage s'est éclaircit, laissant apparaître un large sourire tout de fois choquée de la voir là, pour de vrai. Au départ je m'étais mise à me demander si c'était réel, si j'étais pas occuper de rêver et puis, elle s'est jetée dans mes bras en l'espace d'un instant je fus parcourue d'une tonne d'émotions. De la joie, j'étais tellement joyeuse que mes membres inférieurs tremblaient, resserrant mes bras autour d'elle, pour essayer de reprendre un peu de réalité, je me suis alors reculée d'elle, pour l'admirer, qu'est-ce qu'elle sentait bon, puis ses yeux étaient si bleus que je pouvais presque m'y perdre, mon coeur bat vite, tellement vite que j'ai l'impression de ne plus le sentir.

- Je rêve Sav', qu'est-ce...Wouah, qu'est-ce que tu fais là ?

Avais-je demandé avant de prendre son visage entre mes mains venant alors embrasser sa joue d'un baiser que j'avais toujours rêvé de lui donner.

- Tu es arrivée quand ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 01/12/2017
» Messages : 18
» Avatar : Heather Morris
» Âge : 27ans
() message posté Mer 27 Déc - 23:22 par Savannah H. Loyld

Elle était encore plus belle en vrai. La voir ainsi vivante, en chair et en os, je ne pouvais y croire, après toutes ces  années ! Son visage s’est éclaircit quand elle me reconnut, sans oublier le large et magnifique sourire qui m’était offert. Oh Kassy…
« Je rêve Sav’, qu’est-ce … Wouah, qu’est-ce que tu fais là ? »
Quelle réaction mignonne de sa part ! J’avais l’impression qu’on était toutes les deux dans une bulle, j’ai complètement oublié le fait que nous étions dans la rue, exposées devant les passants à crier notre joie.
« Je suis venue m’installer à Londres ! » Dis-je surexcitée, je riais comme je ne l’ai jamais fait auparavant, j’avais les joues douloureuses tellement mon sourire ne m’avait pas quitté.
« Je suis arrivé il y a une semaine, le temps de m’installer, régler les paperasses du travail et voir le voisinage où tu habitais… Bah me voilà enfin ! »
Nous parlions toutes les deux en même temps, on se posait continuellement des questions du genre « Comment ça va ? » sans forcément m’attendre à une réponse correcte et réelle, et j’enchainais avec « mais t’es grave jolie en vrai en fait ! » ou encore « tes colocs sont là ? Il est enfin temps que je les rencontre ! »
Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi heureuse. J’ai attendu ce temps depuis tellement longtemps ! Rien que sur ce trottoir on s’est donné trois mille câlins et bisous.
« J’ai quelque chose pour toi en fait ! » Dis-je enfin, en me rappelant les cadeaux que j’avais préparés pour elle. « Attend deux minutes ! » Je la laisse plantée là sans attendre qu’elle réponde, et me dirige rapidement vers ma voiture et sorti le sac où étaient mes cadeaux ainsi que la boite à pâtisserie.
Une fois à sa hauteur, je souris encore une fois de bonheur et d’excitation. Je dépose le sac par terre entre mes jambes et sortie mon téléphone portable.
« Tiens cette boite, j’espère pour toi que tu n’as pas trop mangé ce matin ! Et ne l’ouvre pas, laisse-moi prendre mon téléphone d'abord, j’ai envie de T.O.U.T I.M.M.O.R.T.A.L.I.S.E.R ! »
Une fois la caméra ouverte, je lui donne le signal d’ouvrir la boite remplie cupcake. J’espère juste qu’elle se rappelle pourquoi ça m’a tenu à cœur de lui faire ces gâteaux en particulier et pas d’autres…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/07/2016
» Messages : 460
» Pseudo : Aurore
» Avatar : Naya Rivera
» Âge : 27 ans - 12 janvier 1990
() message posté Jeu 28 Déc - 13:52 par Kassandra M. Garcia-Brown
Si hier on m'avait dit que ma meilleure amie avec qui je communiquait que grâce à internet se trouverait devant la porte de la maison où je vivais, je n'y aurait pas cru. « Je suis venue m’installer à Londres ! »  Avait-t-elle dit. Quoi ? Sérieusement ? Elle à bien dit ce que j'ai entendu ? «  Sérieusement ? Tu plaisantes là, tu viens ici à...Mais tu prépares ça depuis quand ? »   Avais-je demandé en la regardant, j'avais un tas de questions et de réflexion qui me venait à l'esprit.  « Je suis arrivé il y a une semaine, le temps de m’installer, régler les paperasses du travail et voir le voisinage où tu habitais… Bah me voilà enfin ! » Ceci explique cela ! Une semaine ? Wow, ça faisait une semaine qu'elle vivait à quelques minutes de chez moi et je ne m'en était absolument pas rendue compte ?! Peu importe, ce qui comptait c'était l'instant présent, elle était là et il n'y avait que cela qui comptait à mes yeux.

« Comment ça va ?  Mais t’es grave jolie en vrai en fait !  tes colocs sont là ? Il est enfin temps que je les rencontre ! »  C'était bizarre d'entendre sa voix sans avoir un écran devant moi ou bien mon portable collé à mon oreille. Ces milliers de kilomètres n'existaient désormais plus entre nous, il n'y avait plus que quelques centimètres, c'était presque impensable.  « Parle pour toi ! Tes yeux sont encore plus magnifique que quand je te voyais sur l'écran. Puis ton parfum...Il sent tellement bon.»  

J'aimais plutôt bien cette façon qu'on avait de discuter, rien ne changeait de quand on s'appelait presque tout les jours. On se connaissait, c'était bien de ne pas passer par l'étape "Salut, comment tu vas, moi c'est Kassandra, blablabla". Je la regardait, souriante, qu'elle était mignonne. « J’ai quelque chose pour toi en fait ! Attend deux minutes ! » Avait-elle dit avant de s'éclipser, me laissant alors seule l'espace d'un instant, cela ne m'avait pas paru long en réalité parce que c'était quoi deux minutes à côté de tout le temps qu'il nous restait à vivre ensemble maintenant qu'elle était là ?

C'était plutôt gênant, parce que je n'avait rien en échange pour elle, pas de soucis, je devrais juste passer lui acheter un cadeau, parce que maintenant je pouvais lui en faire.  J'ai alors prit la boîte qu'elle m'avait passé, attendant son signal. « Tiens cette boite, j’espère pour toi que tu n’as pas trop mangé ce matin ! Et ne l’ouvre pas, laisse-moi prendre mon téléphone d'abord, j’ai envie de T.O.U.T I.M.M.O.R.T.A.L.I.S.E.R ! »  Je meurs, elle est adorable, je sais pas si c'est son air si joyeux, son côté un peu enfantin qui ressortait ou tout simplement sa voix qui exprimait vivement ses émotions. A son signal j'ai alors ouvert la boite, affichant un sourire en voyant les cupcakes, ceux qu'elle m'avait toujours promit, ceux que je lui avait toujours réclamé de vouloir y goûter. « Ce sont les cupcakes que tu mangeais devant moi pour m'embêter ? Ce sont exactement les mêmes. Merci Savannah. »   Avais-je répondu  avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Happiness in its purest form - ft. Savannah H. Loyld
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Westminster
» Happiness is free.
» pursuit of happiness + le 16/10 à 15h54
» PURSUIT OF HAPPINESS - le 03/12/12 vers 14h20
» Recption pour le baptême de Savannah [Libre]
» Activité Réduite | Savannah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-