Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Guerre des groupes.
La guerre des groupes est déclarée ! Venez faire gagner votre équipe ! Plus d'infos.
Joyeux Anniversaire LC !
Le forum vient de souffler sa quatrième bougies. N'hésitez pas à lui laisser un petit mot d'amour, par ici.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


it's a christmas miracle (w/levi).

she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.

avatar
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 4707
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : vingt-deux ans, née le 7 mai 1995.
» Schizophrénie : rioja ibanez (feat. ana de armas) + nova ainsworth (feat. cindy kimberly).
() message posté Mar 19 Déc 2017 - 13:56 par Lola Barnett
Sa tête appuyée contre la fenêtre du métro, Lola regardait les murs souterrains défilés devant ses yeux sans vraiment y prêter la moindre attention. Les écouteurs enfoncés dans les oreilles, elle ne se préoccupait pas du tout du monde extérieur. Le métro s’arrêtait aux cinq minutes, des gens entraient et sortaient et si habituellement, Lola les regardait pour les analyser, aujourd’hui, elle ne levait même pas le regard. Non, ses yeux restaient concentrés sur un point invisible à l’extérieur. Pourtant, elle devrait être contente, son frère lui avait envoyé un sms lui disant qu’elle lui manquait. Il lui manquait également. Son existence n’était pas la même sans lui et pendant un bon trois mois, elle avait eu l’impression qu’il lui manquait une partie de soi-même. Alors, elle lui avait demandé s’ils pouvaient se rencontrer chez leur mère puisque c’était là que Lola se trouvait depuis quelques jours. Les deux n’étaient plus à leur appartement à Shoreditch, Levi vivant ailleurs alors que pour Lola, elle préférait éviter son appartement le plus souvent possible maintenant. Très vite, elle avait remballé ses affaires et elle s’était précipité vers le métro afin de pouvoir attraper le prochain. Certes, elle aurait pu être patiente, mais Lola n’avait pas de patience aujourd’hui. La dernière fois qu’elle avait parlé avec Levi, ils s’étaient pris la tête. Encore plus qu’auparavant et Lola désirait retrouver sa relation avec Levi. Celle où ils avaient que de bons moments. Ils étaient inséparables et Lola voulait qu’il le soit à nouveau. Lorsqu’elle décidait de relever le regard, Lola constatait que la prochaine sortie était la sienne alors sans dire le moindre un mot, elle se relevait du banc pour la laisser à une prochaine personne et se faufilait un chemin parmi tous les gens jusqu’aux portes. Désireuse d’être la première à l’extérieur du métro, elle s’était imposée devant les portes sans se préoccuper des autres personnes qui patientaient pour la même chose qu’elle. D’un pas rapide, elle empruntait le même chemin que ce matin. Un chemin qu’elle connaissait par cœur pour l’avoir fait au moins une centaine de fois. Sa mère vivait dans le coin avec son copain et avant d’emménager à Shoreditch, c’était son quartier. Au coin de la rue, elle remarquait la silhouette de son frère jumeau, dos à elle. « Levi. » Murmurait-elle en déposant sa main sur son épaule. « Je suis contente de te voir. » Ajoutait-elle en l’entourant de ses bras. Au moins une bonne chose de réglé dans sa vie.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


@Levi G. Woodhull-Barnett
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6629
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Dim 28 Jan 2018 - 18:05 par Levi G. Woodhull-Barnett
A l'approche des fêtes de noël, un drapeau blanc se dresse entre les jumeaux. Ce qui met fin a un conflit entre eux remontant a de nombreux mois. Bien plus loin que ces trois derniers mois pendant lesquels Levi a tenu compagnie à Tessa dans son appartement à Camden Town après son coup de fil lui annonçant sa rupture avec Archie et la naissance prochaine d'un enfant. Au milieu de l'absence de contacts entre eux, ils ont réussit a avoir une altercation au leicester square lors de la projection de ce nouveau film à l'occasion d'halloween. Avant, alors qu'ils habitaient encore ensembles dans l'appartement de Shoreditch avec Alex', ils ne se voyaient déjà plus et ne se parlaient déjà plus parce qu'ils  s'évitaient depuis la conversation qu'ils ont eu à la terrasse d'un café près de chez eux parce que Levi n'a pas voulu de l'aide de Lola qui a été mise au courant de sa consommation d'alcool voire de drogues bien plus excessive qu'à l'habituel. Et avant il y a eu encore .. Enfin, ce n'est plus possible ! Il faut qu'ils soient a nouveau les Lola & Levi ou les Levi & Lola d'antan. Ce qui implique qu'ils doivent plus que vivre sous le même toit comme a pu le lui en faire la demande l'étudiante en droit. Une demande qui a reçu une réponse positive de sa part bien qu'il se donne vingt quatre heures le temps que Tessa soit mise au courant. Il faut qu'ils se voient et il faut qu'ils se discutent même s'ils n'ont pas les mêmes emplois du temps ou .. Il ne sait pas. En tout cas, il n'a pas envie de vivre a nouveau sous le même toit que Lola & Alex' s'ils se retrouvent dans la même situation qu'auparavant. Enfin, ils n'en sont pas encore là. Avant, à la demande de Lola, ils doivent se rejoindre dans le quartier de Bloomsbury dans le centre de la capitale londonienne, là où vit leur mère et son compagnon. En sentant une main qui se pose sur l'une de ses épaules en même temps qu'un « Levi. » à voix basse alors qu'il est au coin de la rue, il se tourne aussitôt, se retrouvant face à face avec « Lola. » qui en même temps qu'un « Je suis contente de te voir. » l'enlace, en l'entourant de ses bras. Il fait de même, « J'le suis aussi. » un sourire inscrit sur les lèvres avant un « Comment tu vas ? » en se reculant, qui est loin de la question « bateau » puisque lors de ces trois derniers mois ils n'y a pas eu de contacts entre eux même si en cas d'urgence, sa mère ou Alex' l'auraient mit au courant. Après un « Pourquoi, est ce que t'as voulu qu'on se rejoigne chez maman hein ? » au lieu de l'appartement de Shoreditch et un « Est ce qu'elle est là ? Est ce qu'elle sait que je viens ? » alors qu'ils marchent a nouveau, il tourne la tête vers Lola suivit d'un « .. parce que depuis ces trois derniers mois, je l'évite encore plus que ce que j'ai pu faire avant, tu vois. » avec une grimace inscrite sur les lèvres, en ne se laissant plus prendre par les sentiments devant le nombre de ses appels ou de ses messages, ce que Lola sait peut être déjà. Plus que le fait qu'ils ne soient pas très proches de base, il n'avait simplement pas envie d'être incapable de répondre a l'une de ses questions concernant de près ou de loin Lola ou de ce conflit interminable entre eux.





Revenir en haut Aller en bas
she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.

avatar
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 4707
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : vingt-deux ans, née le 7 mai 1995.
» Schizophrénie : rioja ibanez (feat. ana de armas) + nova ainsworth (feat. cindy kimberly).
() message posté Sam 3 Fév 2018 - 0:24 par Lola Barnett
Lorsque Lola avait recontacté son jumeau, elle avait été terrifiée à l'idée qu'il refuse de la revoir. Qu'il décide de lui en vouloir encore un moment et même si, d'une certaine manière, Lola aurait compris, elle aurait été dévastée que son propre jumeau refuse de lui parler. La relation entre eux n'était plus la même. Avant, toujours ensemble, maintenant ils vivaient leurs vies séparées alors qu'ils avaient été inséparables. Parce que Levi et Lola partageaient ce lien indescriptible entre eux. Levi et Lola étaient jumeaux, frères et sœurs qui se boudaient pour des raisons stupides. Ils s'étaient pris la même pour un mot prononcé de travers. Lola avait longtemps regretté sa manière dont les choses s'étaient déroulés entre eux à ce café et aussi au cinéma. Alors, lorsque sa réponse avait été positive, Lola avait retrouvé cet espoir que les choses s'arrangent entre eux. Qu'ils mettent derrière eux, leurs problèmes pour qu'ils puissent avoir une chance de retrouver leur lien d'avant parce que Lola avait besoin de Levi. « Lola. » Elle lui fit un sourire tout en l'enlaçant. Chez les Barnett, l'affection n'était pas toujours présente donc lorsqu'elle présentait le bout de son chez, cela signifiait que c'était sincère. « J'le suis aussi… Comment tu vas ? » Elle soupirait à cette question en faisant les gros yeux. Lola ne savait plus comment répondre à cette question. Elle avait l'impression de toujours répondre la même chose pour éviter de parler de ses problèmes. Et aujourd'hui, c'était toujours le cas parce que Lola ne désirait pas dire la vérité à Levi par rapport sa relation avec Alexander. « La fatigue aura raison de ma personne. Et toi, comment tu vas ? » Depuis quelques temps, Lola rejetait tout sur la fatigue parce que c'était plus facile que d'affronter le problème. « Pourquoi, est ce que t'as voulu qu'on se rejoigne chez maman hein ? » Elle-même, elle ignorait la réponse à cette question. Ils auraient pu se rencontrer à l'appartement où elle se sentait comme une étrangère. « Est-ce qu'elle est là ? Est-ce qu'elle sait que je viens ? Parce que depuis ces trois derniers mois, je l'évite encore plus que ce que j'ai pu faire avant, tu vois. » Voyant la grimace de son frère, Lola ne put s'empêcher de rigoler un peu. « Je suis chez maman depuis quelques jours pour le temps des fêtes. J'avais besoin de sortir de Shoreditch. Et non, elle n'est pas là. Elle et Charles sont sortis quelque part. » Lola se rappelait vaguement que sa mère lui avait dit où ils allaient, mais Lola n'avait pas écouté, trop concentré sur son portable. « Alexander m'a dit pour ta copine. Je suis heureuse pour toi, c'est quand je rencontre ma belle-sœur ? » Ils avaient eus cette discussion vaguement, un jour, après une journée interminable à l'université. Lola se rappelait qu'à cet instant, elle avait eu l'impression de se faire trahir par son frère, mais cette impression était désormais dans le passé.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6629
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Mer 21 Fév 2018 - 17:57 par Levi G. Woodhull-Barnett
Ces trois petits mots « comment tu vas ? » ça fait si longtemps qu'il ne les a pas dit à Lola qu'ils ont un .. sens, un intérêt. Après, même lorsqu'en se le disant tous les jours lorsqu'ils vivaient ensembles en se croisant le matin ou le soir en revenant des cours ou du boulot, ils en avaient quand même. C'est de Lola qu'il s'agit. Pas d'une personne quelconque. Si bien que même les simples deux mots « ça va » il l’accepte toujours puisqu'il est toujours possible pour « x ou y » raisons d'avoir des « doutes » jusqu'à être en « deux temps trois mouvements » dans la peau « d'inspecteur gadget. » En plus, les jumeaux ils n'ont pas des « pouvoirs surnaturels » qui les lient l'un à l'autre. Genre, lorsque l'un est dans une mauvaise passe voire en danger l'autre le ressent. Même si ça s'appliquait a eux à l'époque où ils étaient inséparables, là ce n'est plus cas. Il y a eu un court circuit dans leur relation. Ils viennent d’appuyer sur reset aujourd’hui après trois mois sans aucuns contacts et d'autres encore avant bien qu'ils habitaient encore ensembles alors, avant que les circuits ne (re) prennent leur court normal, un peu de temps va être nécessaire, quand même. « La fatigue aura raison de ma personne. Et toi, comment tu vas ? » Si bien qu’il ne sait pas ce qui peut la fatiguer : le travail au cinéma, ses études ou eux, même. « Je vais bien. » Il sourit. Il se « foule » pas trop, dis donc. Mais en même temps c’est le cas. Il ne cherche pas à lui faire des « secrets » : Certes, même s'il a mal vécu bien qu'intérieurement l'absence de Lola dans sa vie, le boulot se passe relativement bien même s'il y a eu des semaines plus dures que d'autres, si Tessa n'a toujours le moral, la colocation improvisée entre les deux amis est « bonne enfant » et avec Autumn, il n'y a aucuns « nuages à l'horizon », au contraire. Elle rit. « Je suis chez maman depuis quelques jours pour le temps des fêtes. J'avais besoin de sortir de Shoreditch. Et non, elle n'est pas là. Elle et Charles sont sortis quelque part. » Il a voulu en être sur et certain. Mais Lola n'aurait surement pas choisit le domicile de sa mère et de son compagnon en sachant qu'ils seraient là. Il met ses paumes de ses mains l'une contre l'autre et les bouge d'avant en arrière en fermant les yeux : « Merci mon dieu ! » Il rit en les ouvrant a nouveau, tournant la tête vers Lola. « Si tu restes chez eux jusqu'après les fêtes, je reviens pas à l'appartement tout de suite, alors. » Quoiqu'il y a encore Alex' qui vit toujours là bas, seul. Mais si Lola n'y est pas en ce moment et que dès aujourd'hui il n'y a plus de raisons de l'éviter, il pourrait y faire un tour à l'improviste afin de passer un moment ensembles. En tout cas lui, ne dormira pas chez sa mère et Charles. C'est certain sauf si Lola l'amadoue ou que sa mère le coince en le prenant par les sentiments comme elle le fait a chaque fois. « Pourquoi t'avais besoin de partir de Shoreditch, d'ailleurs ? » Ca l'intrigue quand même. Maintenant, est ce que Lola va se contenter de lui avoir « lancé la perche » sans lui donner au final la vraie raison, qui sait. « Alexander m'a dit pour ta copine. Je suis heureuse pour toi, c'est quand je rencontre ma belle-sœur ? » Ca ne le surprend pas qu'Alex' lui ait dit. En même temps, il ne lui avait pas dit de ne rien dire à Lola. Donc ..  « Jamais. » C'est direct mais au moins il a un sourire inscrit sur les lèvres. Signe qu'il n'est pas sérieux. « T'as trop de mauvais dossiers sur moi. Mais si un jour je veux que tu l'as fasse fuir, promis je te la présente. » Il rit. Mais il sort finalement quand même son portable de sa poche. Il entre dans la galerie photo' et appuie sur l'une d'entre elles. Sauf qu'Autumn est quand même plus de dos. Alors a part sa crinière rousse, elle ne la voit pas tant que ça. C'est fait exprès bien sur.« Bon, Je suis gentil donc, t'as le droit a une photo' quand même. » Mais du coup il la lui montre sans le lui donner pour autant le portable juste pour pas qu'elle lui attrape pour fouiller dedans à la recherche d'autres. Sait on jamais.    


Revenir en haut Aller en bas
she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.

avatar
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 4707
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : vingt-deux ans, née le 7 mai 1995.
» Schizophrénie : rioja ibanez (feat. ana de armas) + nova ainsworth (feat. cindy kimberly).
() message posté Dim 25 Fév 2018 - 22:11 par Lola Barnett
≈ ≈ ≈
{it's a christmas miracle}
✰ w/levi g. woodhull-barnett.

« Je vais bien. » Lola espérait réellement que ce soit le cas et que ce n'était pas un mensonge. La dernière fois, Levi ne lui avait paru d'aller bien même s'il prétendait le contraire. Dans un coin de sa tête traînait toujours la vidéo qu'on lui avait envoyé et elle était incapable de passer par-dessus. Mais ce n'était pas aujourd'hui que Lola allait aborder le sujet, à nouveau. Cette fois, elle se faisait la promesse d'attendre que Levi lui en parle par lui-même, s'il le faisait évidemment. Sinon, tant pis, ce serait un sujet dont ils ne parleraient pas et un jour, Lola aura oublié. « Merci mon dieu ! » Elle rit un peu, Lola. En fait, elle se contentait d'écouter le rire de son frère. Ce rire qu'elle n'avait pas entendu pendant trois mois. Ce n'était plus un son dont elle était habituée. Ça et sa voix. C'était comme revoir une personne après un long moment, c'était étrange alors qu'autrefois, ça lui était familier. « Si tu restes chez eux jusqu'après les fêtes, je reviens pas à l'appartement tout de suite, alors. » Son esprit vaguait jusqu'à Alexander. Elle savait qu'il y était toujours parce que Lola s'arrangeait pour y aller lorsque celui-ci n'y était pas. « Je suis certaine que Alexander serait content de te voir. Tu lui as manqué aussi, je ne suis pas facile, tu sais. » Bien sûr que Levi savait. Avant qu'il quitte, il vivait avec elle aussi et il avait vécu toute sa vie avec elle. « Pourquoi t'avais besoin de partir de Shoreditch, d'ailleurs ? » Pendant un quart de seconde, Lola cessa de marcher tandis que son cerveau s'activait pour trouver la bonne réponse. Est-ce qu'elle lui disait la vérité ou un mensonge ? « Je te l'ai dit, je ne suis pas facile en colocation. Alexander et moi on se rendait fous et avant que l'un tue l'autre, je suis partie. » C'était plus ou moins la vérité. En même temps, Lola l'avait repoussé. Aussi loin que possible et de toutes ses forces. « Et c'est le temps des fêtes, je suis toujours chez maman. C'est le seul temps que je possède où je peux le passer en sa compagnie. » Et celle de son beau-père et évidemment, sa belle-sœur et beau-frère. « Jamais. » Le visage de Lola afficha un mine déçu, digne d'un enfant de cinq ans à qui on vient de refuser une sucrerie. « T'as trop de mauvais dossiers sur moi. Mais si un jour je veux que tu l'as fasse fuir, promis je te la présente. » Levi rit de bon cœur tandis que Lola rit de manière très sarcastique. Ses yeux captèrent le portable et elle se doutait bien qu'il allait lui montrer une photo. « Déjà, tu n'as pas besoin de moi pour la faire fuir. C'est un véritable miracle qu'elle ait accepté d'être ta copine. Tout le monde est d'accord pour dire que j'ai hérité du gêne de la beauté. » Répondait-elle en le poussant avec son épaule, ricaneuse, maintenant. « Bon, je suis gentil donc, t'as le droit à une photo quand même. » La main de Levi est bien autour du portable pour le tenir et éviter que Lola prenne la fuite avec celui-ci. « Je suis jalouse. Elle a un dos trop joli… Elle est où la confiance ? Montre-moi une vraie photo d'elle sinon j'te jure que j'fais mes propres recherches Levi Guy Woodhull-Barnett. » S'exclamait-elle, désespérée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6629
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Dim 15 Avr 2018 - 8:37 par Levi G. Woodhull-Barnett
« Je suis certaine que Alexander serait content de te voir. Tu lui as manqué aussi, je ne suis pas facile, tu sais. » Il acquiesce d’un simple signe de la tête de haut en bas. Il ne dit absolument rien. Mais, Lola a raison : Elle n’est pas facile à vivre. Il le sait, lui avec ses vingt deux ans d’expériences. Comme, il le sait que Lola a raison sur le fait qu’Alex’ serait sûrement « content » qu’il passe à l’appartement et qu’il lui manque. C’est son cas aussi. Alors, qu’ils habitaient ensembles les deux amis avaient déjà du mal à être dans la même pièce au même moment ces derniers temps à cause de l’emploi du temps respectif de chacun et en partie aussi parce que les tensions avec Lola ont fait qu’il passait moins de temps à l’appartement. Alors depuis qu’il ne vit plus avec eux a part quelques messages, ils se sont encore moins vus. D’autant plus qu’ils ont la manie de jamais rien prévoir comme sorties entre eux. « Je passerais le voir ! » Même s’il ne retourne pas vivre à l’appartement avant la fin des fêtes de Noël ce qui lui laisse le temps de le dire à Tessa, vu que le « drapeau blanc » se hisse enfin entre eux il n’y a plus aucunes raisons valables de ne pas se rendre à l’appartement n’importe quels jours et heures dans la semaine sans faire « gaffe » aux horaires de cours ou de travail de Lola. Pendant un court instant, Lola marque un arrêt. Du coup, il fit de même et se tourne dans sa direction. « Je te l'ai dit, je ne suis pas facile en colocation. Alexander et moi on se rendait fous et avant que l'un tue l'autre, je suis partie. » Il fronce les sourcils. Il n’a jamais fait « tampon » entre Alex’ et Lola. Il n’a jamais eu besoin de le faire parce qu’il ne se mêle pas de la relation qu’ils ont. Ils font pareil. Chacun règle leurs conflits entre eux parce qu’il n’y a pas de raisons que le colocataire qui n’a rien à voir là dedans se retrouve le « cul entre deux chaises » en devant prendre partie envers l’un ou l’autre. Sauf que là .. « Ok mais .. » Il ne comprend pas depuis quand est ce que la colocation entre Lola et Alex’ est devenue plus « négative » que « positive » ou sans « terrains d’ententes. » Il ignore aussi ce qu’il y a eu entre eux au point qu’ils se rendent « fous » et que Lola parte aussi de l’appartement. « Et c'est le temps des fêtes, je suis toujours chez maman. C'est le seul temps que je possède où je peux le passer en sa compagnie. » Il acquiesce d’un signe de la tête de haut en bas.  « C’est vrai. » C’est tout le contraire de Levi, là dessus.  Il n’a pas souvent sa mère et encore moins son beau père ou ses enfants à lui au bout du fil. Il n’envoie pas beaucoup de messages et il n’y répond pas toujours rapidement, non plus. Il passe rarement chez eux. Les rares fois où il voit sa mère c’est quelque part dans Londres et cela ne dure pas longtemps. Du coup, il ne dort jamais là bas même lors des fêtes de Noël. « Déjà, tu n'as pas besoin de moi pour la faire fuir. C'est un véritable miracle qu'elle ait accepté d'être ta copine. Tout le monde est d'accord pour dire que j'ai hérité du gêne de la beauté. » Elle le pousse avec son épaule en ricanant. « Ah, ah ! » Il lève les yeux au ciel tout en parcourant la galerie de son portable à la recherche d'une photographie d'Autumn. « Peut être mais au moins moi je suis plus sociable, plus drôle, plus sympa .. Je continue ou c’est bon ?! » Il rit en la poussant a son tour avec son épaule. Evidemment il la  « charie » parce qu’il n’y a pas de raison qu’ils se laisse faire sans rien dire. « Mais t'as raison. Je pense pas que j'ai besoin de toi pour la faire fuir .. » Pour ça, il suffit qu'il fasse de nouveau des fêtes sans trop de limites et qu'il dérape complètement avec quelqu'un. Depuis quelques temps il a mit le « olà » là dessus parce qu'il n'a plus vraiment de temps libres entre son travail, Tessa et aussi Autumn lorsque cette dernière n'est pas en mission mais jusque quand .. « Je suis jalouse. Elle a un dos trop joli .. Elle est où la confiance ? Montre-moi une vraie photo d'elle sinon j'te jure que j'fais mes propres recherches Levi Guy Woodhull-Barnett. » Il a fait exprès de lui montrer une photographie d'Autumn de dos où a part sa chevelure rousse, son visage n'est pas visible. Il n'a pas envie de rendre la tâche facile. Il préfère être taquin. Mais au final, il lui présentera Autumn même s'il ne sait pas quand. Comme Lola va avoir le droit a une vraie photographie.  Il lève les deux mains. « Ok, ok. Je capitule ! » Il cherche a nouveau dans sa galerie. Il y a plusieurs photographies d'eux deux mais il en veut une où Autumn est seule. Ce qu'il finit par trouver alors il donne le portable a Lola. « Satisfaite, c'est bon ? »



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
it's a christmas miracle (w/levi).
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Bloomsbury
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas!!
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» Claude Levi-Strauss et les musulmans , voici des extraits du livre de
» Miracle ou tentative de zombification?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-