Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Bonne année 2018 !
On vous souhaite une excellente année 2018 !
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Lovely chrisymas lights | pv. Melu

avatar
MEMBRE
.
» Date d'inscription : 07/12/2017
» Messages : 33
» Pseudo : Chaton
» Avatar : Lili Reinhart
» Âge : 24 ans
» Schizophrénie : /
() message posté Mar 26 Déc - 16:26 par Lizzie M. Winterbottom
Le ciel de Londres est sombre et pourtant, tout est lumineux autour de moi. J’adore Noël. Enfin… non, je n’adore pas Noël, ce n’est pas tout à fait vrai. Mais par contre, j’adore les lumières et les décorations de Noël, j’adore quand ça brille, quand ça pétille, quand ça illumine tout autour de moi. Le temps est sec et c’est remarquable. Alors, en marchant dans les rues de Londres je profite pour admirer les vitrines autour de moi et décompresser un peu de cette semaine interminable.

Je ne suis ni en retard, ni en avance. Je devrais arriver pile à l’heure et j’aime ça. Je connais Meluzine, ou plutôt, elle, elle me connait. Elle sait qu’avec moi mieux vaut arriver à l’heure sous peine que je devienne bougon pour une partie de la soirée. Je suis déjà en train de rêver de la délicieuse crêpe aux nutella que je vais commander sur le marché de Noël. Ben quoi ? Je dépense bien 3000 calories par jour à l’hôpital alors je peux bien me faire ce petit plaisir non ? Ca, puis, plus tard dans la soirée, quelques cocktails avec mon amie. Voilà qui me fera du bien.

Je vois au loin l’entrée du marché illuminé et je cherche des yeux l’interne en psychologie. Je connais Meluzine depuis peu mais elle est devenue pour moi comme une confidente, une amie proche, une sœur que je n’ai jamais eue. Je n’ai jamais eu d’amie proche. Oh j’avais quelques amies à l’école mais j’ai toujours été assez solitaire. Meluzine me fait sortir de ma coquille et de ma solitude sans que ce soit bizarre. C’est naturel. Elle connait tout de ma vie, même mon histoire avec le Docteur Sexy.

Je manque de me ramasser la figure, je n’ai pas vu la marche du trottoir. Quelques passants me dévisagent mais je ramasse ma dignité et je me drape dedans. Voila. Je pense à lui une seconde et je m’écroule. Je suis pathétique. Et quand Meluzine saura ce qu’il s’est passé elle essayera de me convaincre que non, mais c’est un fait. Je suis pathétique avec cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 23/07/2017
» Messages : 253
» Pseudo : Kim
» Avatar : Barbara sexy Palvin
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Lilly, la princesse qui a besoin de son père & Othilia, la suédoise maladroite mais heureuse
() message posté Mer 27 Déc - 15:18 par Meluzine S. Coolidge
Lovely christmas lights


A la sortie de l’hôpital, Meluzine s’était dépêcher en voyant l’heure défiler sous ses yeux. Elle connaissait assez Londres pour savoir qu’à cette heure-ci, elle se retrouverait forcément dans les embouteillages, chose qui ne lui était pas permis alors qu’elle avait promis à Lizzie qu’elle serait à l’heure au marché de Noël. L’américaine avait supplié son maitre de stage pour filer un peu plus tôt, alors que ces derniers jours, elle avait enchainé les heures supplémentaires + tous les rapports à faire une fois chez elle dans l’espoir de se décharger de travail une fois de retour à l’hôpital. Et dire que ce n’était qu’un stage, qu’allait-il faire lorsqu’elle en aurait fini, en juin et qu’elle s’installerait à son compte ? Elle se le demandait, un peu comme si elle était indispensable alors que, comme pour tous, elle n’était pas irremplaçable. La jeune fille décida d’abandonner sa Mini Cooper sur le parking de son lieu de travail et d’opter pour les transports en commun jusqu’à chez elle. De chez elle, le marché de Noël n’était plus très loin, mais l’idée de se rafraichir, d’enfiler de quoi avoir bien chaud, mais aussi de troquer ses escarpins contre des bottines étaient bien trop tentant, quitte à prendre le risque d’arriver quelques minutes en retard. Après tout, Lizzie connaissait cet hôpital, il n’était pas rare quand nos titulaires nous poussent à dépasser notre horaire, surtout elle.

Sur le chemin qui la menait au Marché de Noël, Meluzine s’organisait déjà pour le retour. Elle pouvait bien retourner chez elle comme elle était venue, mais elle optait plutôt pour essayer de pousser Sevan à venir la récupérer. Non seulement, elle voulait profiter qu’il soit revenu de voyage pour passer un peu de temps avec lui avant de le voir repartir à nouveau, puis sans doute que le lendemain matin, il la reconduirait jusqu’à son lieu de travail et elle finirait sa journée en récupérant sa voiture, dans les embouteillages. De toute façon, il n’était pas regardant sur l’essence, ne serait-ce qu’en voyant la demeure dans laquelle il vivait, les quelques autres penthouses qu’il avait encore aux USA, et l’empire hôtelier que son père possédait dans le monde qui lui reviendrait tôt ou tard. Meluzine n’y voyait en rien une chance d’un mariage prochain, ou encore même l’opportunité de finir sa vie avec lui, étant donné ses frasques avec toutes ces autres femmes, pire elle était elle aussi totalement amoureuse et désespérée par cette situation.

Enfin, lorsqu’elle eut Lizzie dans le viseur, elle s’empressa de la rejoindre, mettant sa situation avec Sevan de côté et s’approcha, le sourire aux lèvres, vers son amie pour lui faire la bise « Woow Dites-moi que je rêve, Lizzie Winterbottom à l’extérieur de son hopital ! Alors ça y’est, Docteur Sexy a bien voulu te renvoyer dans le commun des mortels ? » C’est vrai, avec le nombre d’heure de garde qu’il lui faisait bouffer dans son service, Lizzie n’était pas loin de la zombification. Enfin Meluzine sortit de son sac deux bonnets de Noël et en tendit un à celle qui l’accompagnerait le long de ce marché de Noël. Bien évidemment, elle n’était pas obligée de la portée, mais la concernant elle comptait bien l’enfiler, là. Maintenant. Tout de suite, en prenant soin de ne pas ressembler à n’importe quoi non plus « On commence par quoi ? Et t’as intérêt à me raconter l’épisode suivant sur Docteur Sexy !»

©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
.
» Date d'inscription : 07/12/2017
» Messages : 33
» Pseudo : Chaton
» Avatar : Lili Reinhart
» Âge : 24 ans
» Schizophrénie : /
() message posté Ven 29 Déc - 16:56 par Lizzie M. Winterbottom
J'ai manqué de tombé. Je me redresse rapidement et remet mes cheveux en place. Certains passants me dévisagent et je fais en sorte de ne pas croiser leurs regards ou leurs sourires moqueurs. Je suis à quelques pas du marché de Noël alors j'essaye de ne plus penser à mon Docteur Sexy mais plutôt à chercher mon amie qui doit être là quelque part. Je tourne sur moi même une ou deux fois et finalement je la vois arriver vers moi au loin d'un pas de conquérante.

Je souris. D'abord, la voir me fait sourire. Ca me fait du bien. Enfin quelqu'un qui n'est ni mon supérieur, ni en compétition avec moi, ni un patient qui risque de mourir sous ma garde. Je respire mieux. Comme si la saturation d'oxygène dans l'air avait augmenté. Je souris de plus belle tandis qu'elle fait mine de s'étonner de me voir hors de l'hôpital.. Je répond du tac au tac :

- Je pourrais bien te dire la même chose tient ! Ca va toi ? T'as bonne mine !


Je lui fais la bise et attrape le bonnet de noël qu'elle me tend. Je la regarde mettre le bonnet rouge vif et je fais de même de bon cœur. C'est absolument pas mon genre de me déguiser ou quoi que ce soit d'approchant mais avec Meluzine ça ne me dérange pas, ma foi. En plus, j'avais froid à la tête donc c'est pas pour mal faire ! Elle demande par quoi on commence est ma réponse est sans appel :

- Par une crêpe au Nutella et un chocolat chaud ! Y'a un petit chalet qui fait ça. On sera au chaud ! Vient je te montre...

Je commence alors à marcher pour entrer dans le marché de noël, mon amie à mes côtés. Evidemment, elle me demande ou j'en suis avec le Docteur Sexy. Je prend une tête désespérée, parce qu'en faite, je le suis. Je secoue la tête et répond avec une voix un chouilla geignarde :

- Si je te disais la suite, tu me croirais pas...C'est de pire en pire cette histoire... Mais j'ai besoin de ma dose de chocolat avant !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 23/07/2017
» Messages : 253
» Pseudo : Kim
» Avatar : Barbara sexy Palvin
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Lilly, la princesse qui a besoin de son père & Othilia, la suédoise maladroite mais heureuse
() message posté Dim 14 Jan - 17:51 par Meluzine S. Coolidge
Lovely christmas lights


Passer du temps avec ses amis, là était une chose importante pour Meluzine. Si aussi bien son stage que ses cours lui prenaient beaucoup de temps, mais aussi la danse et les shootings, elle essayait cependant de réserver un peu de temps pour ses proches. Meluzine avait bien écarté sa famille, et ce volontairement. On ne pouvait pas dire qu’elle y tenait beaucoup, avec le temps elle avait appris à vivre sans eux. Sevan, quant à lui, elle essayait au moins de sauter sur les rares occasions lorsqu’il pouvait lui consacrer un peu de temps, mais cette après-midi, autant dire qu’elle l’avait réservée à Lizzie et même si les deux jeunes femmes avaient l’habitude de se croiser dans les couloirs de l’hôpital, prendre un peu de temps pour elles en dehors de leur service respectif, à manger autre chose que les plats dégoutants qu’ils servaient à la cafétéria, ça n’était que bénéfique. « Je fais au moins 10 fois moins d’heures que toi alors je vis. Et puis mois mes patients sont bien vivants, les tiens parfois ça reste à voir hein … » plaisanta-t-elle. Elle avait bonne mine parce qu’autant dire qu’elle avançait à son rythme et que ses études de psycho touchaient à leur fin. Bientôt elle aurait son master et pourrait franchir un nouveau cap. « Eh ouais ! Mon homme d’affaires est revenu il y a quelques jours alors je suis contente. » Et pourtant, elle ne passait pas tout son temps avec Sevan. Déjà parce que lui travaillait aussi, mais parce qu’elle appréhendait toujours le moment où elle décidait de se rendre chez lui à l’improviste. Elle n’était pas à l’abri de le voir accompagné. Son couple avec Sevan n’était pas du tout ce qu’elle avait vécu avec Djawny, et pourtant elle l’acceptait et continuait à s’attacher. Meluzine avait toujours l’espoir qu’un jour il se contenterait juste d’elle, elle y croyait vraiment. « Toi par contre il te manque au moins…. 150 heures de sommeil ! Ah pardon, t’as mis de l’anticerne ? » Elle n’était pas sérieuse. Certes, on pouvait lire la fatigue sur le visage de Lizzie, mais pas autant que pouvait le prétendre Meluzine.

Sans aucun comlexe, Meluzine joue le jeu en ajustant un bonnet de noël, chose qu’elle ne ferait jamais en temps normal. Mais autant faire preuve d’un peu de folie, c’était noël après tout, ou du moins pas loin de Noël. Meluzine balaie l’endroit de ses yeux, la décoration, l’ambiance, l’effervescence. Tout était charmant et ça sentait Noël. « Okay, va pour la crêpe au Nutella, je te ferai parvenir ma facture calories ! » Elle suivit ensuite la jolie blonde jusqu’au chalet dont parlait Lizzie. Elle n’y avait jamais fait attention, il faut dire aussi qu’elle n’était pas encore allée sur le marché de Noël cette année. Cette petite coutume, elle la réservait à Lizzie. Après, elle y retournerait peut-être avec sa petite nièce, avec Keith ou dans un grand moment de rêve : avec sa sœur, ce qu’elle doutait très fort. « Heyy, t’en dis trop ou pas assez ! » commença Meluzine. « Je te trouve déjà bien courageuse de faire tout ce qu’il te dit. Moi ça fait longtemps que je l’aurais envoyé bouler » Peut-être était-ce parce qu’elle connaissait Aidan via Sevan et donc, en dehors de l’hôpital. De plus, il n’était pas son supérieur et son année ne dépendait pas de lui ou d’autres résidents mais bien d’un seul et unique docteur : Ethan Hemsworth, psychologue avec qui elle faisait son stage depuis maintenant deux ans.

Lorsqu’elles arrivèrent dans le chalet, Meluzine montra une table où elles seraient tranquilles pour discuter. Pas d’oreilles indiscrètes, pas de voyeurisme trop curieux, juste elles deux et leur crêpe au Nutella. Lorsque le serveur vint faire son travail en prenant les commandes, Meluzine commanda une crêpe au chocolat et un chocolat chaud pour aussi se réchauffer. Elle ferait deux fois plus de sport lorsqu’elle se rendra à la salle, c’était ce qu’elle se promit intérieurement « Bon alors, explique ! Il a fait quoi le grand ténébreux. » Puis, lui vint une idée avant que Lizzie ne se lance dans son histoire « Hey mais on devrait faire une soirée ou un diner à quatre. Sevan ramène Aidan, et moi je t’invite toi ! Qu’est-ce que t’en penses ? » C’était une idée, mais à voir si c’était une bonne idée. Elle ne savait pas trop si elle devait pousser Lizzie vers le chirurgien en voyant la situation dans laquelle il se trouvait « Bon allez, vas-y. Raconte »


©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Lovely chrisymas lights | pv. Melu
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: La City :: Christmas by the River
» Lovely une nouvelle jument
» Friday Night Lights ~ Partneariat
» baby when the light go out.
» Version n°21 : City lights
» One way or another, I'm gonna see ya. I'm gonna meetcha, meetcha, meetcha, meetcha. One day maybe next week ,I'm gonna meetcha. I'll meetcha i'll meetcha. And if the lights are all out I'll follow your bus downtown see who's hangin' out ℛ Shanti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-