Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Bonne année 2018 !
On vous souhaite une excellente année 2018 !
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Un petit tour en ville (Abigail)

membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 6795
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Nina dobrev
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Samael G. Pellegrino,Milo K. Wendling et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 31 Déc - 14:45 par Maya M. Scott
La jeune femme avait besoin d'air et il n'y avait sans doute rien de mieux que de sortir pour ce purifier l'esprit. En effet, après plusieurs jours successifs de congés passés enfermée chez elle, la demoiselle commençait à suffoquer. Aussi, avait-elle décidée en cette fin de matinée, d'aller faire un tour en ville. L'infirmière avait prit le temps de déjeuner et de tranquillement se préparer avant de partir. Un coup de lisseur, un trait d'eyes liner, un peu de rose sur les joues et évenutellement sur les lèvres et une tenue sympa et confortable : Jean, sweat, basket. Elle n'oublia pas, bien entendu, son adorable et très récent petit sac à main, regroupant à l'intérieur son indispensable téléphone portable, les clés de chez elle et évidemment son portefeuille. Même si elle allait, à priori seulement se balader, elle n'était pas à l'abri d'être attirer par une jolie petite vitrine de magasin ou la devanture d'un café sympa. Je me connais, je suis pas sortable, songea-t-elle. Et effectivement, une fois sur place, en plein coeur de la vielle, elle ne pu faire que quelques pas avant de se retrouver presque téléporter, comme par magie dans une boutique de chaussures. La demoiselle craqua sans surprise sur une belle paire de talons compensés et sur des souliers de villes, à talon également.   Tu vas rentrer à la maison pauvre et déprimée, suggéra sa conscience. Mais avec pleins de jolies choses ! Se consola-t-elle. Oh eh puis, une fois de temps, cela ne pouvait pas faire de mal. Surtout qu'entre le travail et les derniers récents, événements, elle n'avait pas réellement de temps pour elle et pour profiter. La jolie brune compter donc bien se rattraper aujourd'hui. De retour dans la rue avec ces achats, elle flana un moment, regardant à droite et à gauche avant de se décider à entrer un petit café à allure sympathique. Je suis déjà venue ici ? Je ne crois pas, ça à l'air nouveau. Ah peut-être, ba on va tester. Elle poussa à peine la porte, que quelqu'un sortie rapidement. Ils se percutèrent alors inévitablement. "Oh ! Pardon, je suis désolée , vraiment. J'ai pas fais attention et ..." Maya se rendit alors compte qu'elle ruisselait littéralement de café.  
©️ MISE EN PAGE PAR LILACSKY.
Revenir en haut Aller en bas
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 5224
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : /
() message posté Ven 19 Jan - 0:42 par Abigail E. Reynolds
un petit tour en ville
Maya
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

La matinée a été longue pour Jordan. Elle a dû se rendre dans l'une des nouvelles boutiques d'Oxford Street pour faire le mannequin vivant, comme à son habitude finalement. Quelques photos pour exposer le magasin sur la devanture avec la bouille de Jordan emmitouflée dans les manteaux et écharpes proposés pour l'hiver, un sourire et des ronds de jambe. Pour ne rien changer. C'est quelque chose qu'elle a très rarement fait, par contre, d'être photographier dans une boutique-même pour être exposée sur la devanture de cette dernière. En même temps, quand les magasins viennent d'ouvrir, il faut attirer l'oeil du client, et donc avoir une vitrine tape à l'oeil ! En voyant quelques uns des clichés pris, Jordan s'est dit qu'avec son visage, il serait certain que des dizaines de femmes souhaiteront resplendir autant qu'elle dans de chauds vêtements d'hiver pas trop bon marché. Ce n'est pas une campagne pour une marque de luxe, mais qu'importe, Jordan sera bien payée et c'est tout ce qui lui importe.

L'heure de rentrer chez elle est arrivée, après le déjeuner. Elle se fait même offrir un café que l'une des vendeuses-stagiaires a ramené du Starbucks non loin de là. Elle est encore en peignoir quand on le lui tend, aussi elle se dépêche d'aller se changer. Un coup de fil à son chauffeur et quelques fausses bises plus tard, Jordan se presse jusqu'à la porte de la boutique. Elle a vraiment hâte de prendre l'air et de revoir le soleil. Ce n'est pas que son métier quasiment toujours exercé entre obscurité et lumière la rend dingue, mais elle aime le soleil d'hiver car il est rare, et bien plus éclatant que celui d'été.

Au moment où Abigail tire la porte, elle a les yeux rivés sur son téléphone, y lisant que son chauffeur ne tardera pas. Elle ne remarque pas la femme qui est en train de franchir le pas de la porte et lui rentre dedans. Le couvercle du gobelet de café qu'elle tenait dans son autre main saute et la moitié du liquide brunâtre se renverse sur la jeune femme qu'Abigail bouscule au même moment. D'ordinaire, elle se serait énervée en disant à la personne qu'elle aurait pu faire attention, mais pour cette fois Abigail se sent plus désolée qu'autre chose étant donné qu'elle lui a renversé du café dessus. Sur celle qu'elle vient de bousculer, et également sur son propre trench. La belle affaire.

- Non c'est moi qui suis désolée... soupire Abigail sans relever la tête pour autant. Je sortais trop précipitamment, excusez-moi.

Elle contemple les taches qu'a fait le café sur son imperméable. Rien de bien grave, elle pourra l'emmener au pressing et le retrouvera comme neuf.

(c) Gasmask




HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 6795
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Nina dobrev
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Samael G. Pellegrino,Milo K. Wendling et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 21 Jan - 12:19 par Maya M. Scott
La jeune femme qui s'apprêtait à entrer dans le café, venait brusquement de heurter quelqu'un. Prise au dépourvu, elle s'excusa d'abord, avant de se rendre qu'elle gouttait, littéralement presque recouverte de la boisson de l'autre. "Non c'est moi qui suis désolée... "répondit celle-ci en soupirant" Je sortais trop précipitamment, excusez-moi. " Elle haussa les épaules, faisant ainsi gicler quelques nouvelles gouttes. "Je n'ai pas vraiment fait attention non plus." Elle marqua une pause avant d'ajouter :"Je pense que j'aurais besoin d'une bonne tonne de serviettes..." Elle passa sa main sur son front, comme pour enlever une pellicule de sueur, qui n'était autre de du café. La demoiselle grimaça même légèrement, en se demandant si d'aventure, elle ne c'était pas également vaguement brûlée. Avisant son interlocutrice, Maya remarqua, qu'elle aussi n'avait pas échappée aux tâches. "J'espère que ça partira au lavage" commenta-t-elle au sujet de son imperméable. Puis, s'attardant d'avantage sur le visage de sa compagne, elle s'interrogea quant au fait de l'avoir déjà vu quelque part. "On se connait non ?" demanda-t-elle alors spontanément. Elle réfléchit alors plus intensivement, essayant de mettre le doigt sur l'endroit où elles s'étaient déjà rencontrées. "Oh mais oui ! La cheville ! Vous êtes mannequin c'est ça ?" Elle hocha la tête, se répondant à elle même, à présent certaine de ce qu'elle avançait. "Abigail, c'est ça ?" s'informa-t-elle en souriant. Biens sur, une infirmière, ne pouvait pas se souvenir de tous ses patients, particulièrement lorsqu'elle officiait dans différents services, voyant des cas aussi divers que variées et aux urgences, où les différents traitements pouvaient parfois donner l'impression d'être effectués à la chaîne. "Je vous offre un autre café ?" Demanda-t-elle. "Pour me faire pardonner." En d'autres circonstances, l'américaine aurait pu se montrer plus agressive et venimeuse, après tout vu son allure global du moment, elle aurait eu de quoi se plaindre. Et pourtant, elle restait aimable. C'est ça, de travailler sur soi. Ça m'aide à rester calme, songea-t-elle tandis que sa conscience affichait une moue peu convaincue. De bonne humeur jusqu'à présent, elle était déterminée et ne laisser aucune ombre entacher sa journée.   
©️ MISE EN PAGE PAR LILACSKY.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Un petit tour en ville (Abigail)
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street
» un petit tour au kenya
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Petit tour d'horizon de notre ville
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Un petit tour pour Gaza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-