Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Bonne année 2018 !
On vous souhaite une excellente année 2018 !
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Pillow talk [Javadd&Zoella]

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 58
» Pseudo : Firefly
» Avatar : Gigi Hadid
» Âge : 22 ans depuis le 17 mai dernier. J'ai l'âge légal pour boire même si ce n'est pas dans mes activités favorites.
() message posté Mar 9 Jan - 17:35 par Zoella Kahldi
6:00 A.M. De la salle de bain, j'entendis mon réveil matin, ou plutôt mon téléphone portable, sonner, signe que je devais me réveiller. Sauf que, comme d'habitude, j'avais devancé mon alarme. Contrairement à mes autres colocataires qui faisaient la grâce mâtinée, je m'étais réveillée aux aurores malgré un mal de crâne immense. Heureusement, après un léger jogging, il avait fini par se dissiper et maintenant, j'étais prête pour ma tournée. Je m'emparai donc d'une boîte de cachet et d'un verre, puis je me rendis dans la chambre de Mati pour déposer un comprimé et un peu d'eau près de son lit, afin de faciliter un peu son réveil. Je répétai le même manège quatre fois, avant de mettre les pieds dans la dernière pièce. Le dernier arrêt de ma tournée, soit la chambre de Javadd. Il était probablement l'un des seuls à me protéger autant que je protégeais tout le monde autour de moi. Bien sûr, il lui arrivait d'être chiant et il nous arrivait de nous disputer, principalement à cause de mon obsession pour le ménage et de ses tendances à faire la fête à tout bout de champs, mais ça ne durait jamais longtemps. Malgré tout ça, je l'appréciais énormément, encore plus que je n'aurais osé l'admettre.
J'entrai donc tout doucement dans sa chambre, prenant soin de ne pas le réveiller, comme je venais tout juste de le faire avec les autres. Puis, une fois dans la pièce, je m'approchai à pas de loup pour déposer le médicament et le verre d'eau sur sa table de chevet. Sauf qu'en me penchant pour accomplir ma petite mission, j'entendis un son alarmant. Un genre de râlement, de ceux que les gens lâchent lorsqu'ils viennent de se faire réveiller. Oups. Je me retournai brusquement pour me retrouver face à un Javadd à moitié endormi, qui m'observait de ses yeux entrouverts. « Désolé. J'voulais vraiment pas te réveiller. » M'excusai-je en restant plantée là comme une idiote. S'il avait été avec l'une de ses conquêtes, je serais partie tout de suite. Mais, le sachant seul, j'hésitais à retourner dans le corridor, parce que j'avais envie de lui parler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 23
» Pseudo : Fireproof
» Avatar : Zayn Malik
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Jeu 11 Jan - 2:26 par Javadd Amara
J’avais fêté toute la nuit pour ne pas faire changement. On était tous sorti ensemble, sauf pour Zoella qui préférait rester à la maison pour faire… je ne sais quoi, mais surement pas pour profiter de sa jeunesse en tout cas. Mais, bon, j’arrivais quand même quelques fois à la faire sortir et c’était au moins ça. On était rentré vraiment tard cette fois-ci, du moins plus tard que d’habitude. Il était peut-être 5h du matin et on avait tous filé dans nos lits totalement mort de boisson, donc c’était certain que notre réveil allait être très dur et très tard. Heureusement, on savait tous qu’au moment de se lever, Zoé serait passé nous laisser un médicament pour notre mal de tête. On ne la remerciait jamais vraiment – du moins pas explicitement –, mais on lui en était à chaque fois reconnaissant. Par contre, ce que je trouvais dur moi, ce n’était pas le réveil cette fois-ci, c’était juste de m’endormir. Je n’arrêtais pas de penser à mes parents et mes sœurs. Ça faisait deux jours que je n’avais pas de nouvelle et putain que ça m’inquiétais. J’en avais parlé à personne, évidemment, je n’étais pas du genre à me confier. Puis, pourquoi je dirais tout ça à quelqu’un? Ce n’était pas de ses affaires. C’est ma famille alors voilà. Bref, en temps normal, ça ne m’aurait pas dérangé. Bon, ok, oui ça m’aurait dérangé, mais disons que ça m’aurait moins inquiété. Mais, là, ce n'était pas normal et ils étaient au Yémen où une guerre faisait rage. J’avais tellement peur qu’il leur soit arrivé quelque chose, tellement que ça m’a rendu la tâche de m’endormir beaucoup plus dur malgré tout l’alcool qui se retrouvait dans mon corps.

Finalement, lorsque je venais de réussir à m’endormir, j’entends justement Zoé rentrer dans ma chambre pour poser l’advil sur ma table de chevet. Sans vraiment en avoir conscience, je lâchai un râle de mécontentement tout en mettant mon bras sur mon visage. Pourquoi tout s’acharnait contre moi, pourquoi je n’arrivais pas à dormir? C’est la petite voix de Zoé qui me calmait. Elle n’y était pour rien d’en tout ça. Elle faisait juste prendre soin de moi. Donc, je laissai retomber mon bras pour la regarder avec des petits yeux, plus petits que d’habitude. Je lui fis un léger sourire pour lui montrer qu’il n’y avait pas de problèmes.

- Pas grave, Zo, je venais à peine de m’endormir…

Murmurai-je faiblement d’une voix plus rauque qu’à l’habitude, puis je me pousse un peu dans mon lit et je relève les couvertures pour qu’elle s’y glisse. J’avais besoin de me calmer et je savais que Zoé serait capable de faire calmer mes angoisses, même si elle ne savait pas la cause. Et encore plus si elle jouait dans ses cheveux, comme elle le faisait rarement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 58
» Pseudo : Firefly
» Avatar : Gigi Hadid
» Âge : 22 ans depuis le 17 mai dernier. J'ai l'âge légal pour boire même si ce n'est pas dans mes activités favorites.
() message posté Mer 17 Jan - 20:19 par Zoella Kahldi
Je me sentais presque coupable de l'avoir réveillé, mais en même temps, pas du tout. Faut dire, ça devait faire une bonne heure que j'étais réveillée et je commençais à me sentir un peu seule dans cette grande villa désertique. Et, comme si ce n'était pas assez, j'étais la seule assez folle pour me réveiller aussi tôt un samedi matin. Alors, bien évidemment, personne n'étais connecté sur les réseaux sociaux. J'étais donc complètement seule. Dans ce sens, je me sentis moins mal d'avoir troublé davantage le sommeil de mon ami et, lorsqu'il prononça enfin quelques paroles dans un grognement rauque, le dernier once de culpabilité en moi s'envola complètement. Je répondis à son sourire, ravie d'avoir trouvé quelqu'un avec qui briser un peu mon isolement, puis je grimpai dans son lit. Sauf que, pour une fois, je ne m'étendis pas à ses côtés. Je me contentai de rester assise en tailleur, à une distance raisonnable de lui. J'avais bien trop peur de céder aux bras de Morphée si je me mettais plus confortable et j'avais un tas de trucs à faire aujourd'hui, d'où mon levé matinal malgré le manque de sommeil.

« Tu ne peux pas savoir à quel point je suis contente que tu sois réveillé. » Dis-je en chuchotant presque, même si c'était inutile, car les colocs ne risquaient pas d'entendre. « Je commençais à m'emmerder royalement. Mais bon, c'est pas important... » Ajoutai-je en plongeant mon regard dans le sien. Je voyais bien qu'un truc clochait. Pour commencer, il n'avait fait aucune blague douteuse depuis son réveil. Ensuite, son regard semblait lourd, comme si quelque chose le tracassait. Il avait perdu la petite étincelle de malice qui y brillait habituellement. « Qu'est-ce qui ne va pas? Et je te préviens, t'as pas intérêt à me sortir des conneries genre ''C'est le boulot qui me stresse'', parce que je vois bien que c'est plus grave. » Terminai-je sans le quitter du regard. En attendant, mon esprit endormi commençait à élaborer toutes sortes de suppositions toutes plus loufoques les unes que les autres. Pendant un moment, je crus même qu'il était sur le point de mourir. Mais c'était ridicule et surtout, pratiquement impossible, alors je restai silencieuse, dans l'attente d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 23
» Pseudo : Fireproof
» Avatar : Zayn Malik
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Jeu 18 Jan - 0:25 par Javadd Amara
Je fus déçu de voir que Zoé ne fit que s’assoir dans mon lit loin de moi. Pourquoi elle ne se couchait pas pour que je puisse l’avoir dans mes bras? On était bien les dernières fois, non? Je soupirai légèrement en m’installant moins confortablement. J’étais si fatigué, mais la présence de Zo me tenait réveillé. J’avais bien remarqué, malgré la fatigue et l’alcool, qu’elle n’était pas au meilleur de sa forme. Peut-être était-ce à cause de la solitude de la maisonnée? Elle venait rarement, pour ne pas dire jamais, avec nous lorsqu’on sort, donc elle se retrouvait le lendemain matin seul pendant de nombreuses heures. Donc, ça ne me dérangeait pas de sacrifier un moment de sommeil pour rester un peu avec elle.

- Viens avec nous la prochaine fois… Tu ne seras pas seule le matin comme ça…

Répliquai-je en retour toujours avec ma voix rauque de sommeil. Je ne savais pas trop si je parlais bas ou pas, mais de toute façon il y avait très peu de chance que je les réveille. Ils devaient tous dormir comme des bûches.

- Quel idée aussi de se lever si tôt, va te recoucher, c’est mieux…

Dis-je de la même façon avant de détourner le regard lorsque je remarquai qu’elle m’analysa en me regardant dans les yeux. Mes pensées étaient tous pour ma famille. Pourquoi je n’avais pas de nouvelles d’eux depuis deux jours? Ils m’avaient promis de me donner des nouvelles à chaque jour, sans nécessairement faire des Skype tous les jours, mais là on était loin de ça. Je soupirai à la question de Zoella. Merde, elle avait compris qu’il se passait quelque chose. Puis, je fis un léger rire à la fin de sa phrase.

- Depuis quand que le travail me dérange et me stresse..? Puis, c’est rien, c’est juste la fatigue et l’alcool… Je vais aller mieux après avoir dormir un peu…

Répondis-je en fuyant son regard. Je ne m’étais jamais confié à quelqu’un, donc pourquoi je le ferais là? J’allais surement avoir des nouvelles au courant de la journée, fallait juste que je sois patient, c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 58
» Pseudo : Firefly
» Avatar : Gigi Hadid
» Âge : 22 ans depuis le 17 mai dernier. J'ai l'âge légal pour boire même si ce n'est pas dans mes activités favorites.
() message posté Sam 20 Jan - 1:35 par Zoella Kahldi
Venir avec eux plus souvent? L'idée était tentante et oui, elle m'était passée par la tête à plusieurs reprises. Ils semblaient toujours s'amuser énormément et il m'arrivait souvent de regarder les photos qu'ils postaient sur instagram avec une certaine nostalgie. Parce que je m'ennuyais du peu de fois où j'avais osé leur céder et les accompagner. Franchement, si ce n'était pas de ma faible tolérance à l'alcool et des horribles gueules de bois que je devais me taper chaque fois, je les accompagnerais plus souvent. Mais ça m'était malheureusement impossible, car je devais penser à mes études avant tout. Je réussissais plutôt bien, mais c'était le résultat d'efforts permanents plutôt que d'une intelligence sans bornes. Alors, j'avais peur que mes notes s'en ressentent si je me permettais un peu plus de temps libre. Je ne répondis donc pas à sa phrase. De toute façon, il savait déjà ce que j'en pensais, car nous en avions déjà discutés à quelques reprises. Si mes notes diminuaient, je risquais de perdre mes bourses. Si ça arrivait, je devrais quitter l'université et mettre en suspens mon rêve, le temps d'amasser un peu d'argent. Pour les mêmes raisons, j'ignorais aussi sa seconde phrase. Encore une fois, il me connaissait trop bien pour savoir ce que j'aurais répondu.

Puis, je me jetai à l'eau. Je lui demandai enfin ce qui le tourmentait. J'espérais naïvement qu'il m'expose ses problèmes et que je puisse l'aider, mais, comme d'habitude, je me heurtai à un mur. Il avait raison. Contrairement à la plupart des gens, le travail ne le stressait pas le moins du monde. Parce que Javadd, il n'était pas comme les autres. J'aurais du savoir. Mais, je ne lui permettrais pas d'utiliser cet oubli pour s'en tirer. Quelque chose le tracassait vraiment. À vrai dire, je ne l'avais jamais vu aussi inquiet, alors je me permis d'insister un peu. « Je t'ai vu prendre de l'alcool et manquer de sommeil un million de fois, mais jamais je ne t'ai vu avec un regard aussi sombre. » Répondis-je avec tact et sur un ton un peu autoritaire. Ce même ton que j'empruntais lorsque je lui demandais de m'aider un peu avec le ménage et qu'il rechignait, car il était en train de gamer avec T.J. « Tu sais que tu peux me le dire s'il y a quelque chose qui ne va pas. T'as pas besoin de toujours agir comme si tout allait bien. C'est normal de s'inquiéter et ça fait toujours du bien d'en parler. » Ajoutai-je plus doucement. Maintenant, il ne restait qu'à attendre. Soit il allait céder, soit il allait se renfermer davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Pillow talk [Javadd&Zoella]
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton
» PILLOW TALK. (+) NEMHAM
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Love? What's? Zoella G. Campbell
» Zoella Nemera

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-