Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Résultats de la Guerre des groupes !
Après presque un mois de lutte acharnée, il est temps de découvrir les résultats. Rendez-vous par ici.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Cuz we are living in a material world and I am a material girl


avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Mer 10 Jan - 3:55 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Il y a de ces jours où mettre un réveil matin est inutile. S'extirper du lit est tellement facile quand la journée s'annonce palpitante. Bien qu'il ait une vie très chargée, Kennedy était une de ces personnes qui se lèvent facilement le matin parce qu'en général, ses journées lui réservaient toujours un truc génial. Par exemple, ses cours. Il en détestait réellement un, puis c'était celui qui n'avait pas vraiment rapport avec son champ d'intérêt. Autrement, chaque discipline était un pur plaisir. Surtout "comprendre l'univers", son cours d'astrophysique. Puis aussi, le facteur était un élément qui le poussait hors du lit rapidement. Attendant toujours la nouvelle de l'université au sujet de son admission à la maîtrise, c'était difficile pour lui de se maîtriser.

Puis il y avait aussi les sorties avec les potes et les spectacles au The Family Fierce. Toute la semaine, les queens se textaient l'une et l'autre pour organiser leurs soirées. Iron Snatch en particulier, toute perfectionniste qu'elle était, s'assurait constamment que tout le monde soit confortable et ait les outils nécessaire pour bien réussir leurs coups.

Aujourd'hui toutefois était une autre histoire: Kennedy allait faire du shopping.

Deux jours plus tôt, avec les filles du cabaret, il était allé voir le salon Eleganza, un événement où plusieurs exposants dans le domaine des cosmétiques montraient leurs nouveautés ainsi que les tendances de l'année. Des conférences étaient également données sur des techniques de maquillage. Leur patron leur avait généreusement payé les billets, et puis c'était tout dans son intérêt au final. Kennedy Harris était débarqué en Kennedy Harris, soit en jeune homme décontracté, casquette sur la tête, mais bien habillé avec un élégant sac à main perle et or pour casser le style complètement. Et ce n'est pas fini. Il y avait rencontré une femme. L'une des conférencière avait attiré son attention et il était allé lui parler. Ça avait été le meilleur moment au monde. Cette fille était tellement géniale, tellement gentille, tellement belle, il l'avait simplement adoré. Quand elle avait dû s'en aller, il s'était empressé de lui filer son numéro. Elle l'avait texté le jour même et ils n'avaient pas vraiment arrêté depuis.  

C'est pourquoi Kennedy l'attendait aujourd'hui au beau milieu du centre commercial, ses économies toutes d'avant pour aller dévaliser le Sephora avec elle ainsi que quelques autres boutiques. Bien qu'il ne soit pas riche, il mettait quotidiennement de l'argent de côté pour faire du shopping. Il trouvait tout à rabais sauf le maquillage. Ça, c'était une autre chose. Pour ça, il faisait confiance à Sephora ou encore... à Sephora. À moins que Raven lui suggère autre chose, il n'était pas prêt à changer. Ok, sauf peut-être pour le liner liquide. Maybeline faisait bien le travail, quand même. Et n'importe quel boutique d'arts pour les pinceaux et... les brillants. Même si ce n'était pas conseillé et en fait super dangereux pour la cornée quand appliqué autour des yeux. Mais bon. At the end of the day, bitch's gotta drag.

Encore une fois vêtu simplement, casquette sur la tête, un sac à main noir lustré et or cette fois-ci, Kennedy attendait sa nouvelle amie devant le Starbucks où ils s'étaient dit qu'ils allaient commencer leur périple, zieutant occasionnellement le menu. Son choix était déjà fait, mais l'ouverture d'esprit n'étant pas une fracture du crâne, il aimait le réétudier et imaginer chaque items vendus avec un extra crème fouetté.

Quelques minutes plus tard, alors qu'il avait pu scruter deux fois au moins le menu à la loupe et toujours réitérer son choix, il vit parmi les gens une superbe femme à la peau de rousse qui semblait douce comme la peau d'une pêche. Son sourire s'élargit alors qu'il fit quelques pas en sa direction. Plus il la regardait, plus il la trouvait splendide.

"Heeeey gorgeous! "
dit-il, sa voix un brin plus aiguë que sa voix normale, gloussant un peu alors que les bras entrouverts, il avançait à petit pas vers elle, prêt à lui faire la bise.

Son coeur s'était accéléré à la vue de Raven. Il avait tellement de choses à lui dire, de trucs à partager avec elle, il était si heureux de pouvoir passer un moment avec elle. Ah, la magie des premiers moments... même s'il avait eu en lui parlant la première fois l'impression qu'il la connaissait depuis au moins dix ans.
  

.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Sam 13 Jan - 23:53 par Raven S. Lloyd




Cuz we are living in a material world and I am a material girl

Ft. Kenny

10/01/18


Ce matin là, Raven s'était levée de bonne humeur, elle qui ne connaissait quasiment personne dans cette ville hormis son frangin, pour qui elle était venue, Ethan et Keith,
ça ne faisait pas grand monde et c'était essentiellement des hommes. Quoique... Cet après-midi la trentenaire rejoignait aussi un homme avec qui elle avait sympathisé lors d'un salon. Et l'influenceuse life style qu'elle était avait due intervenir lors d'un conférence sur plusieurs marques de make up qu'elle avait testé et dont elle avait publié un article dessus. Elle avait donc parlé de sa façon d'aborder le maquillage, ses routines, le fait qu'elle apprécie plus que tout les produits coréens concernant la peau. Elle avait ensuite expliqué son boulot d'influence sur la mode et le life style au travers de ses tests de make up. Cette journée avait été des plus palpitante et plaisante.
Puis durant l'après-midi elle avait rencontré ce jeune homme : Kennedy. Étrange personne que voilà, étrange homme qui pourtant a sut amener la curiosité de Raven à lui. Ne sachant vraiment pourquoi, raven avait très vite accroché avec lui, et avait passé la fin de la journée en sa compagnie. le temps était si vite passé qu'elle avait accepté sans soucis son numéro de portable.  Bien etendu tous deux avaient continué de papoter durant des heures durant s'échangeant des conseils, faisant ainsi connaissance. Raven, avait pourtant omis quelques petites choses,
mais elle se douait bien que Kennedy les saurait tôt ou tard. Par exemple elle n'avait pas parlé du fait qu'elle soit pleine aux as, que son frère était un PDG de renom. Tout cela elle le lui dirait plus tard.

C'est d'ailleurs ce matin là qu'elle s'était levée de bonne humeur, prête et d'attaque pour un après-midi shopping avec Kenny, comme elle se plaisait soudainement à le nommer. tous deux avaient de nombreux points communs, et elle se foutait bien de leur différence d'âge. Raven était parfois restée à 25 ans dans sa tête, alors qu'elle en avait 35. Mais c'était ainsi, elle savait être une vraie trentenaire lorsqu'il le fallait mais elle avait cette fâcheuse tendance à toujours avoir la forme et la vitalité d'une jeune femme de dix ans de moins.

C'est donc vêtu d'un jean Levis, d'une paire de basket blanche, d'une pull gris long et brodé de perle de chez Dior, et d'un sac d'une grande enseigne de couture qu'elle arriva dans le centre commercial, jetant un coup d'oeil à son portable, elle vit plusieurs notifications instagram et les valida rapidement, avant de lire le message de Kenny qui lui indiquait son positionnement. Pressant le pas elle arriva devant le starbuck et voyant le jeune homme elle ne put s'empêcher d'afficher un large sourire. Le voyant arriver vers elle, elle alla dans ses bras et le serra dans les siens. Une bonne étreinte américaine lui rappela ses origines et cela lui fit le plus grand bien étrangement. "Je suis contente de te te voir ! Tu es superbe ! Bond dis moi tout, par où on commence ? Je connais pas du tout le coin donc tu vas être mon guide" Raven était réellement contente de le voir et se disait alors que désormais elle ne connaîtrait plus uniquement l'entourage de Reid, et ça c'était le top ! Tout en regardant autour d'elle, la rousse glissa son bras autour de celui du jeune homme afin de ne pas se perdre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Dim 14 Jan - 19:25 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Tout heureux qu'il était de voir sa nouvelle amie, quand celle-ci se glissa entre ses bras, il la serra avec enthousiasme dans une étreinte courte, mais chaleureuse. Sa jambe derrière lui se leva dans un geste purement féminin, adolescent, mais qu'il avait en quelque sorte emprunté quand il avait commencé à marcher avec des talons hauts. Aujourd'hui toutefois, il n'en portait pas.

La voix souriante de la jolie rouquine le fit légèrement léviter quelques secondes, son accent lui rappelant la maison. Il la laissa volontiers prendre son bras et prit avec elle la direction de la file du Starbucks, sa main libre à laquelle était suspendue son sac à main gesticulant à mesure où il parlait sans qu'il ne s'en rende compte.

"Je t'attendais avant de me commander quelque chose ici, mais après c'est direction Sephora. Il me faut d'autre fondation car j'en ai presque plus et surtout, je voulais explorer avec toi les rouge à lèvres, les liners et les phares à paupière pour mon prochain look. Chérie, je me suis promis de faire des morts et avec ce que je vais te montrer là, je te garantie qu'ils vont s'entre-tuer pour avoir mon numéro au cabaret. Regarde-moi cette beauté."

Il ressorti son téléphone et ouvrit une photo de lui devant son miroir de salle de bain qui portait un jumpsuit rouge métallique simplement décoré à l'avant, mais qui à l'arrière dévoilait son dos entier ainsi que la portion supérieure de ses fesses sur lesquelles était appuyée une fine chaînette dorée, attachée d'un côté et de l'autre de son provocant décolleté arrière, mettant encore plus en valeur ses fesses charnues. Pour avoir longtemps cherché une tenue semblable sur le net, il avait fini par s'en fabriquer une car aucune de celles à vendre ne couvrait la totalité de ses grandes jambes et ses immenses bras. Malgré son apparence longiligne, il n'en demeurait pas moins que ses proportions n'étaient pas celles d'une fille d'1m65, mais bien celles d'un homme d'1m95 sans talons hauts. Sa taille bien que mince était forte à comparé à celle d'une femme et ne parlons pas de ses épaules. C'est principalement pour ça qu'il avait dû apprendre à coudre. Maintenant toutefois, c'était un avantage qu'il tenait sur les autres drag queens car quand il avait le temps de travailler une de ses idées, il pouvait produire le fruit de son imagination à la paillette près sans avoir à courir les boutiques et payer des fortunes pour des trucs qui devaient ensuite être retouchés pour ressembler environ à l'idée de base.

Puis cette fois-ci, une simple erreur de mesure de tissus aux panneaux dorsaux avait donné naissance à une créature provocante, mais comme il croyait fermement que rien était dû au hasard, il remerciait encore sa bonne étoile pour sa bévue.     

" Britney Spears dans Oops I did it again rencontre Rihanna aux oscars en 2014. J'ai mal mesuré le dos, mais j'adore le résultat. Je dois trouver une palette de couleur qui aille bien avec mon visage et qui soit à la hauteur de ce bijou. Puis une fois ça fait, je n'ai aucun autre projet fixe, alors je suggère qu'on aille faire le tour des boutiques, tout simplement. Tu as un objectif aujourd'hui, toi aussi? "
demanda-t-il, souriant.

Une fille d'environ son âge, une jolie blonde derrière le comptoir du Starbucks lui demanda sa commande.

"Je vais prendre un frappuccino au caramel salé. Tu prends quelque chose, Raven?"
demanda-t-il à la rouquine.

Dans son livre à lui, toute bonne partie de shopping se devait de commencer par ce frappuccino, aucune exception possible.


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Mer 17 Jan - 23:26 par Raven S. Lloyd




Cuz we are living in a material world and I am a material girl

Ft. Kenny


Kennedy était toujours excessif dans sa façon d'être et ça amusait Raven.
Elle trouvait ça drôle et adorable à la fois. Puis parfois elle s'imaginait Reid en train de dire ou de faire les mêmes gestes que Kenny, et là c'était tordant ! Ca ne correspondait tellement pas à son frère. Reid était bien trop précieux pour avoir un tel grain de folie. Raven à cette pensée rit doucement, tout en rendant son étreinte à Kennedy.
Elle lui connaissait ses manières qu'elle n'avait pas, sauf si elle voulait imiter grossièrement des gens. Mais le métis était un type adorable, alors elle n'avait pas envie de se moquer gentiment de lui. Tout en s'écartant de lui elle replaça sur son avant-bras son sac et regarda autour d'eux avant de le suivre dans le starbuck et patienter en sa compagnie. "Pas de soucis on va donc tester tout ce que tu veux ! Il faut d'ailleurs que je me rachète des rouges à lèvres... Je suis tentée par les mat en ce moment." Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pu parler aussi librement de choses futiles et simple comme le make up. Alors elle se détendait,
Raven n'était pas là en tant qu'influenceuse life style, mais juste en tant que Raven Lloyd.Et c'était assez libérateur.

Alors tout en regardant curieuse, le téléphone du jeune homme elle sourit et arqua un sourcil en le voyant dans cette tenue osée, mais qui pourtant lui allait à souhait.  Kenny avait un physique que pouvait envier bon nombre de femmes. Peut-être qu'elle-même en était jalouse.
Mais non, la trentenaire appréciait son corps banal, elle savait se distinguer des autres à sa façon.
Puis tout en riant à ses mots elle leva son regard noisette vers lui, et secoua gentiment la tête.
"C'est très sympa comme tenue ! Sexy et iconique. Mais je vois bien un maquillage presque simple, quelque chose de naturel, mais une coiffure décadente.Elle termina son argumentation par un sourire, et passa sa commande à son tour, la rousse n'étant pas friande des produits laitiers, car ces derniers provenant d'animaux coincés dans des box trop petits pour eux et maltraités par l'homme la dérangeait. Alors en tant que végétarienne elle se commanda un thé matcha. L'américaine adorait ce thé, de plus le matcha avait des vertus pour la peau non négligeables. Attendant sa commande elle se tourna vers sa grande perche de Kenny et se remit à parler pour lui répondre tout en souriant. "Mh, j'ai bien envie d'une nouvelle paire de chaussures.
j'ai vu la nouvelle collection de Louboutin ! Elles me rendent dingue, et celles de Jimmy Choo aussi ! Puis j'ai vu que chez Vivienne Westwood il y avait aussi des nouvelles sorties !
Puis il me faut une robe pour une soirée."
Durant son petit monologue les yeux de la rouquine brillaient comme ceux d'une gosse de cinq ans qui voit le Père Noël. Puis elle sourit à Kennedy avant d'ajouter. "Tu accepterais d'essayer une robe Zadig et Voltaire ?"
Patientant sa réponse, elle paya sa consommation et la prise avant de prendre la direction de la sortie afin de se diriger vers le Sephora le plus proche, tout en remettant son bras autour de celui de son tout nouvel ami qu'elle considérait comme un vieil ami au fur et à mesure de leurs échanges.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Ven 19 Jan - 21:52 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

L'influenceuse semblait tout à fait à l'aise et détendue, ce que Kennedy appréciait beaucoup. Alors qu'ils attendaient après leurs consommations, elle lui exprima son intérêt pour les rouges à lèvre mats, ce qui fit sourire le grand afro-américain. Bien d'accord avec cette idée, il hocha la tête, lui servant un "hm hm!", ses lèvres légèrement pincées.

Son imaginaire en fait se composait de deux style de rouge à lèvres : très humides ou très mats. Autant aimait-il les porter que voir les gens autour de lui les porter. Puis la jolie rousse avec qui il était avait si bien maîtrisé l'art des smoky eyes, son visage était fait pour qu'on y applique une de ces sublimes couleur dévoreuses de lumière. Décidément, ils auraient beaucoup de plaisir aujourd'hui.

Quand Raven commenta son habillement et lui indiqua qu'elle pensait à un maquillage plus naturel pour aller avec son jumpsuit, Ken écarquilla les yeux un peu, surpris.

"Vois-tu, je croyais faire l'inverse, mais c'est une superbe piste que tu me donnes là... je te laisserai me suggérer les palettes que tu crois qui seraient belles avec ça quand on y sera. "
 lui dit-il, tentant de l'imaginer complètement l'inverse de sa pensée originale. Une perruque à la Dolly Parton, peut-être. Ou plus châtaine? Noire? Non, le platine serait de mise avec le rouge et la chaine dorée qui ornait ses fesses.

Il fut tiré de son imagination par sa belle rouquine qui nomma les chaussures qu'elle désirait aller essayer, Kennedy sentit presque ses jambes lâcher sous lui et sa mâchoire tomber de 10 étages. Puis Vivienne Westwood... Motherf*cking Vivienne Westwood, quoi. Il admirait son travail et s'en inspirait même occasionnellement, mais on parlait ici de robes à 1000 balles, c'était du délire pur tout ça. Mais un beau délire. C'était hors de tout ce qu'il s'était imaginé faire. Oui, certes il s'attendait quand même à sortir un peu des sentiers battus avec elle, mais à ce point la?

On lui remit son frappuccino, il s'en saisit et paya.

" Ok honey, I am starstruck. Tu me fais carrément rêver, là."

Tout ça était surréaliste. Un grand sourire tira ses lèvres alors qu'il sortait du Starbucks. Il avait le visage d'un enfant qui voit le père Noël pour la première fois... lui aussi. Il finissait d'assimiler l'information.

"Mais BIEN SUR que je veux essayer une robe Zadig et Voltaire. Tu peux même m'en faire essayer dix, j'essaie tout ce que tu veux! Oh my... et wow. J'ai toujours voulu essayer des Louboutin, de te voir les essayer, ça va être aussi bien que si c'était moi. Tu me laissera te faire essayer les modèles que j'aime pour que je puisse les voir sur quelqu'un enfin? "
dit-il, tournée vers elle, excité comme une puce.

S'il avait longuement rêvé de rocker une merveilleuse chaussure à semelle rouge, malheureusement pour lui, aucune d'entre elle dépassait la taille 42. Il en avait fait le deuil, lui qui portait du 45.

La diva prit la direction du Sephora d'abord, encore sous le choc. Il prit une gorgée de son diabète liquide.

"Par contre, faut pas m'en vouloir si je ne peux rien acheter de ces boutiques-là, je suis quand même étudiant au bout de la ligne. Mais wow. Et tu songes te prendre quoi comme robe?" demanda-t-il, intrigué alors qu'en tournant le coin de l'immense corridor du mail, il vit la boutique que tout deux convoitaient.


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Lun 22 Jan - 21:30 par Raven S. Lloyd




Cuz we are living in a material world and I am a material girl

Ft. Kenny


Raven se doutait bien, et savait surtout, que Kennedy et elle n'était pas du tout issus du même monde, qu'en effet ce qu'elle pouvait dire creusait un fossé social entre eux,
mais cela lui était bien égal. La rousse savait pertinemment que pour son ami si c'était bien ça qu'ils devenaient, il n'y avait pas de malaise entre eux, et que vue sa tête et son regard brillant il se faisait sans doute un plaisir de pouvoir aller découvrir tout cela pour de vrai en sa compagnie.
Lorsqu'il lui demanda de l'aider à trouver des palettes, la jeune femme d'influence mode sourit jusqu'aux oreilles. Too faced, Anastasia Beverly Hills, Sisley, Chanel et Dior proposait de bons produits et un petit mixe de ces derniers feraient sans aucun doute un maquillage naturel,
intemporel et branché. Elle avait envie de jouer un peu à la poupée avec une tête à maquiller.
Et Kenny devenait cette grande poupée de la mode sur laquelle elle allait pouvoir s'amuser un peu tout en continuant bien évidement à le respecter.

Tout en le suivant dans le large couloir elle hocha la tête à ses envies. Essayer des chaussures, fallait vraiment pas la supplier pour ça ! C'était toujours un réel plaisir pour cette dernière d'essayer des chaussures. D'ailleurs elle voyait déjà très bien la tête de Reid lorsqu'elle reviendrait à nouveau  chargée de sacs divers et variés. Il allait soupirer de façon exaspérée, lui demanderait où elle compte ranger tout cela. Et elle lui embrasserait la joue en le rassurant en lui disant qu'elle garderait tout ça dans la chambre d'ami, même sir la trentenaire avait déjà peu à peu envahie l'espace de vie de son frère adoré. Mais voilà Reid la connaissait et puis mine de rien, depuis son arrivée ici, la maison avait une touche de vie !

Tout en sirotant son thé elle entra dans le Sephora et  lâcha doucement le bras de son ami pour prendre un panier et se diriger automatiquement vers le stand Kat Von D. Là elle sourit en voyant les nouveauté et ne pu résister à prendre un nouveau fond de teint, ainsi que quelques rouge à lèvres mat, dont un noir, un rouge flamboyant, un bordeaux. Puis elle rejoignit Kenny d'un pas rapide et se posta à ses côté tout en regardant les produits. "Donc, je pense que des couleur sombre mais naturelles pour le regard seraient pas mal. Quelque chose comme le marron ou le cuivre. T'en penses quoi ?" Elle sourit doucement et regarda les mascara avant de les reposer et soupirer un peu, non, les brosses ne lui convenaient pas.

"Et pour la robe je pense à une robe noire mais avec des endroits ouvert laissant y voir la peau.
Tu sais montrer sans trop dévoiler. Puis je prévois un maquillage charbonneux, quelque chose d'un peu sexy sans être trash."
Elle gardait son sourire en sa compagnie et lui essayait des teints de marrons et de cuivre pour choisir le plus joli et naturel. "Tu en penses quoi de celui-ci ? La pigmentation est sympa, pas trop clinquante mais présente. Puis il à l'air de bien adhérer à la peau..." Tout en lui parlant elle lui présenta le fard avec l'effet sur sa peau pâle pour qu'il essaye sur sa peau sombre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Mer 24 Jan - 9:48 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Kennedy retira le couvercle de son gobelet afin d'y récolter avec sa paille un peu de crème fouettée de laquelle il se délecta. Son péché capital n'étant pas la gourmandise, il avait quand même du mal à résister à trois choses : les sushis, les hommes et la crème fouettée. À ce point, il était discutable que ces péchés appartiennent plutôt à la luxure qu'à la gourmandise, en fait. Les apparences n'existaient plus quand il avait l'un de ces trois éléments autour de lui et si même il pouvait les avoir en même temps, c'était bien mieux. Or, il entra dans le Sephora, en tentant d'en récupérer autant qu'il pouvait avec sa paille, saluant la cosméticienne de la tête plutôt que de la main comme elles étaient occupées.

Raven avait déjà fait son chemin pile à l'endroit où il se dirigeait habituellement : Kat Von D. Sans hésitation, une fois devant le présentoir, il referma son gobelet pour se saisir de la fondation qui s’agenceraient à sa peau ainsi que de tout pour se faire un contouring qui avait du sens.

Son amie lui suggéra un maquillage naturel et plus il y pensait, plus il achetait l'idée, Tout le monde met habituellement le rouge avec l'or et en fait, tel était son erreur avec son jumpsuit. Vraiment, cette fille avait une piste intéressante. Il se retourna vers elle avec à la main une palette de couleurs naturelles qui semblaient avoir été conçu pour son visage parmi lesquelles se trouvait un magnifique cuivre étincelant. Ses yeux étaient brillants, l'idée lui plaisait visiblement.

" Boo, ce cuivré ira sur ces deux yeux que tu vois ici, puis vers les sourcils I'll blend it to a rose gold. J'aime le cuivre, tu viens carrément d'illuminer ce que je vais faire autour de mon jumpsuit. Je remplace la chaînette sur mes fesses par une chaînette cuivrée. Et je veux avoir avec tout ça les lèvres noires les plus lustrées jamais vu. Et une perruque généreuse rose gold blond avec une tresse volumineuse avec des barrettes papillon noires et cuivre. Deux rhinestones sous mes yeux, juste ici. Oh! et un choker noir. Qu'en pense-tu? " demanda-t-il

Il garda en main la palette de couleur qu'il avait choisi, décidé à la prendre malgré son prix faramineux. Son choix fait le concernant, il se mit à chercher des palettes pour son amie.

"Donc tu aimes les mats... Oh!! Je sais."

Tout heureux d'avoir trouvé sa Barbie grandeur nature, il prit un rouge à lèvre mat d'un lavande froid et lui emporta.

"Je veux te voir porter ça, c'est obligatoire. Puis il faut pas oublier, s'il y a cinq ans les phares à paupières bleus étaient à proscrire, ils reviennent. Ça comprends aussi d'autres couleurs froides, y compris le lavande. Avec tes cheveux, ça sera simplement magnifique. Mais tu dois déjà le savoir pour la tendance du bleu sur les paupières, t'es influenceuse." lâcha-t-il en rigolant.

Son imagination était en plein éveil.

"Et ta robe, noire sur noire, je ne suis pas d'accord. Une belle rouquine comme toi, il te faut aussi un peu d'or sur ta robe. Sinon, j'ai l'impression qu'on en perdrait les détails. Puis or et lavande... je vis pour ces deux couleurs là mises ensemble." ajouta-t-il, la regardant sans gêne.

En la regardant comme il faisait de la tête aux pieds, il étudia ses formes. Il posa ses articles ainsi que son breuvage devant un présentoir. Tout tactile qu'il était, ses mains allèrent se poser sur sa taille. Qu'elle était belle... bien creuse entre ses hanches et ses seins. Ses seins... il s'y perdit littéralement sans la moindre gêne.

"Puis t'as des superbes seins. J'adore tes seins, babe. Sans nécessairement les montrer, il faut les mettre en valeur en définissant ta taille le plus possible. C'est sur elle qu'il faut jouer. Et c'est sur que pour l'instant je ne vois pas tes jambes, mais elles sont sûrement superbe d'après ce que j'en vois de leur forme au travers de ton jeans. J'ai tellement hâte de t'y voir avec un talon haut. Mais je ne mettrais pas de Louboutin à ce moment-là au bout, j'irais plus vers du Jimmy Choo. "

Un petit coup de tête décidé, les épaules bien droites, il s'éloigna un peu, la regarda de la tête aux pieds et sourit à toute dents blanches.

"Je m'occupe de te trouver la robe qui te faut, hon. Je m'en donne la mission! " dit-il avec entrain, ponctuant le tout d'un petit mouvement de tête de gauche à droite et d'un claquement de doigt bien haut au dessus de sa tête avant de reprendre son frappuccino et d'en reprendre une grande gorgée.

Bien sur, s'il disait ça, c'est qu'il savait précisément où l'image mentale qu'il se faisait de la belle rouquine allait le mener et elle était simplement exquise. Restait plus qu'à trouver cette robe...

.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Dim 28 Jan - 22:02 par Raven S. Lloyd




Cuz we are living in a material world and I am a material girl

Ft. Kenny


L'enthousiasme de son ami se lisait sur son visage lorsqu'elle lui dévoila la palette, il était très amusant à dire vrai. C'était rafraîchissant. Kenny la sortait de ses habitudes,
de son petit confort, il lui montrait une facette du monde faite d'encore plus de strass,
de paillettes et de caractère. Reid, ses parents, l'avaient habitué à être une femme propre sur elle,
digne, droite dans ses bottes et bien dans ses baskets, a avoir des buts bien précis dans la vie et de se donner les moyens d'y parvenir. Mais là, c'était différent, elle avait toujours était naturelle avec tout le monde, mais le black lui dévoilait aussi une autre part de sa personnalité :
l'affirmation de soi. Et de plus en plus, elle était prête en tant qu'influenceuse à sortir des sentiers battus, à se démarquer plus encore.
Tout en l'écoutant avec attention elle souriait ravi de le voir aussi enchanté, puis l'imaginant avec sa tenue et ses effets elle fronça les sourcils. Non, le lipstick noir n'allait pas aller, pour Raven il fallait miser sur sa tenue et la coiffure mais vraiment rester naturel sur le make up. "Je pense que tu devrais simplement prendre une couleur nude pour le lisptick, ça ira nettement mieux puisque tu mises déjà beaucoup sur la tenue et la perruque." Elle le suivit ensuite du regard avant de sourire en voyant le lavande qu'il ramenait, elle le prit et testa sur l'intérieur de son poignet et en fut satisfaite. Elle le glissa alors dans son panier où trônaient déjà quelques produits.

Puis elle quitta le rayon pour aller vers un autre sans cesser d'écouter elle reprit un produit et l'observa avant d'être interpellée par les dire de son ami. Elle fronça les sourcils lorsqu'il l'observa et lui parla de sa poitrine, de ses courbes. Elle n'était pas une femme plantureuses, loin de là.
Elle était petite et banale. Et ça convenait parfaitement à Raven, elle avait un physique pas du tout atypique comme peuvent l'avoir d'autres nanas dans son milieu. De plus ces dernières étaient aussi bien plus jeune qu'elle, parfois Raven était vu comme une vieille, mais elle continuait à se démarquer et à faire son boulot avec soin, plaisir et satisfaction. Elle finit cependant par rougir aux dires de Kenny avant de se pincer les lèvres et secouer légèrement la tête tout en levant les yeux au ciel, amusée par ses gestes. "Tu me fais peur quand tu dis ça... Tu sais je vais à une soirée assez sélect c'est pour le boulot, certes je dois être tendance, mais j'avais en tête une robe bien précise. Après ok je veux bien que tu m'en fasses essayer d'autres."
Elle était un peu inquiète mais elle lui laisserait cette chance de l'habillait, après tout, Raven savait bien dans un coin de sa tête qu'en côtoyant Kenny elle serait une sorte de poupée grandeur nature, et étrangement elle trouvait ça plaisant et drôle et allait donc se prêter au jeu.

La rousse se déplaça alors vers les parfums pour homme et se stoppa alors devant les Hugo Boss,
puis regarda les Lacoste et plus loin le Jean Paul Gaultier. Mh choix difficile, elle volait faire un cadeau à Reid, pour le remercier de l'héberger encore et de supporter son bordel mais même s'il était son frère, cela paraissait normal pour la trentenaire de le remercier. "Kenny, entre Hugo Boss, Lacoste et Gaultier, tu prendrais lequel si tu étais un homme d'affaire, un dirigeant d'entreprise avec un fort caractère et qui est pourtant un homme adorable, bienveillant et réfléchi ?" Tout en décrivant son frangin elle sourit, une douceur peu commune animant ses traits, et enfin elle regarda le jeune homme et lui sourit alors avec franchise.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Jeu 1 Fév - 19:53 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Tout de suite, il remarqua le malaise de Raven quand il lui dit ce qu'il pensait franchement, honnêtement de son corps. Sa réaction ne lui fit pas peur, mais lui en dit long. Sur le coup, il écarquilla les yeux et ses épaules eurent un petit mouvement de recul. Certes il était très direct et disait généralement tout haut ce que les gens pensaient tout bas, il lui était arrivé de tomber sur des filles qui avaient même pris ses propos aux couleurs de "t'as de superbes fesses, met-moi ces petites pêches juteuse en valeur avec une coupe qui leur va, darling..." pour des avances, des propos choquant. En fait, cette fille, elle ne lui avait jamais reparlé, mais quand il l'avait revu dans la rue, elle avait appliqué son conseil. Raven toutefois, il la sentait différemment. Avec ses goûts dispendieux, il s'imaginait plutôt quelqu'elle avait dû être habituée au cols roulés, à se fondre dans la masse avec du Dior sur le dos, choses paradoxale certe, mais souvent observée. Elle conseillait à une drag queen un maquillage naturel, nude, et voulait mettre sur ses courbes à elle du noir, juste une robe noire.

Hm hm.

Kennedy pinça les lèvres un instant. Fort heureusement, elle était au moins volontaire pour essayer des robes...

"Bitch, you gon' try those dresses til yo see yourself as beauuutiful as AAAI see you."

Aucun de ses mots était formulé avec méchanceté, mais pour ceux qui connaissaient Sharon Douglas, sa mère, ils auraient probablement rit à voir son fils adopter ses manières. J'imagine que l'on prend tous un peu de nos parents. Kennedy avait pris l'accent de l'Amérique, sa mère en avait conservé les parlés et manières New Yorkaises. La détermination dans ses yeux quand il parlait, c'était tout Sharon qui grondait quelqu'un qui ne se valorisait pas suffisament. Il y avait aussi une dose importante de tendresse dans ses mots.  

Il papillonna des cils et reprit son frappuccino.

"Je le comprends, ça, que tu t'en va à un cocktail, que tu as une idée de robe précise, t'es pas Pamela, t'es pas Kim Kardashian non plus, mais girl, giiiirl... t'es belle. Puis t'as un charisme de fou. Puis t'es riche. Il faudrait pas que tu te fondes à la masse, ça serait bien trop dommage... "

En fait, le problème avec Kennedy, c'est qu'autant il était gay, autant il aimait les femmes d'un amour pur, inconditionnel et leur vouait une totale adoration. Il aimait presque tout d'elles : leurs instinct protecteur, leur jolies visages, leurs courbes, leur grâce, la tonalité des voix féminines, tout ça... mais de loin. Il comprenait tout à fait pourquoi un homme en épousait une et devenait malade quand on en blessait une. Blesser une femme, c'était tuer une licorne. Cela dit, il n'avait pas l'impression que Raven se voyait comme étant moche, peut-être qu'il l'idéalisait aussi, mais il avait envie qu'elle brille. Qu'elle prenne la première place comme lui.

D'ailleurs, il repensa au maquillage nude...

"Et puis en fait, tu as raison pour le lipstick nude...  j'achète. "

Tant qu'à y aller nude, allons-y nude. Puis elle voulait bien essayer des robes, Ken voulait bien la laisser influencer son maquillage à lui.

La question sur les parfums le fit bien sourire comme il imagina parfaitement le genre d'homme dont elle parlait. Une sorte d'Aidan, quoi. Quoiqu'Aidan restait piquant du début à la fin... Il la rejoint aux stand, ne se gênant pas pour replacer une des mèches de Raven qui avait décidé de se faire la malle d'une drôle de façon.

" Hm, dans tes choix je dirais Boss, mais si je peux penser hors de la boîte... définitivement le Bleu de Chanel. "


Il prit la bouteille carrée, prit une languette de papier et dirigea le jet du parfum sur celle-ci loin de lui et Raven avant de la secouer et de la lui tendre.

" Je suis vraiment triste qu'il n'aille pas avec ma peau, mais en même temps, j'ai pas le caractère pour le porter. Je trouve qu'il a une élégance... j'y vois un homme avec un complet et un sourire un brin mystérieux. Un homme à qui on dit facilement "oui Monsieur". Un chef de troupe, mais qui ne dirait pas non à ce que je lui croque son joli cou après le travail. "
affirma-t-il, souriant et léger en attendant son appréciation d'un de ses parfums fétiches.

Il était toutefois sur de son choix. Si l'homme en question ne le possédait pas déjà, il en va de soi. Raven le lui dirait bien...  


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Dim 4 Fév - 22:51 par Raven S. Lloyd




Cuz we are living in a material world and I am a material girl

Ft. Kenny


Raven finit par lui sourire et rire doucement à ses mots, il devait avoir raison,
elle devait savoir se démarquer. Raven ne se trouvait pas la plus jolie et la plus canon des filles et des femmes, mais elle savait qu'elle avait un truc bien à elle. Alors autant jouer le jeu et laisser Kennedy l'habiller pour ce soir, après tout elle allait bien lui imposer une nouvelle idée de make up,
le faire sortir de ses sentiers battus, elle pouvait bien accepter que lui aussi s'amuse avec elle.
"Je te fais confiance alors ! je vais te laisser me looker pour cette soirée, fais qu'on me remarque mais que ça reste classe !" Elle lui sourit grandement à la fin de sa phrase et termina sa boisson tranquillement avant de la glisser dans son panier pour pouvoir la jeter plus tard.

Toujours en observant les parfums elle laissa échapper un léger soupire indécis. Reid était complexe, mais il pouvait aussi avoir quelque chose de rafraîchissant. Il lui fallait quelque chose d'authentique, pas un parfum que tout le monde porte. Puis la trentenaire avait pour envie de se rendre en France une nouvelle fois, à Grace. Elle avait lu Patrick Sûskind et était tombée amoureuse de ce récit, de ces odeurs si bien décrites qu'elle pouvait les sentir rien qu'en lisant leurs effluves. Ce roman lui avait donné envie de visiter cette ville du Sud de la France, elle voulait aller voir les champs de lavandes qui parcourent des centaines de kilomètres, prendre le temps de respirer l'air de cette ville. Et puis avec ses recherches elle avait aussi vu qu'on pouvait créer un parfum, et ça, ça lui plaisait. Elle pourrait ainsi ramener quelque chose de particulier et d'unique à ceux qui l'entourent et la soutiennent.
Etant alors tirée de ses pensées par la voix de Kenny elle se tourna légèrement vers lui pour le regarder vaporiser du parfum sur un bâton testeur. Elle se pencha pour le sentir et sourit.
C'était suffisamment fort et élégant pour son aîné. Raven écouta son ami et lui sourit attendrit avant de lui prendre le bras avec tendresse. Elle avait l'impression qu'il connaissait déjà Reid à quelque chose près bien entendu. "Je pense en effet que ça lui correspondrait bien. Mon frère est un homme à qui on ne dit pas non et surtout "oui Monsieur"." Raven marqua un temps de pause, un léger silence, ce devait être la première fois qu'elle parlait clairement de Reid à Kenny.
Elle rit avant de prendre une boîte et la glisser dans son panier et s'écarter à nouveau avant d'aller voir du côté des vernis, mais sans y trouver réellement quelque chose qui lui tape à l'oeil,
qui lui fasse dire "wow c'est ça que je veux !" Non rien de cela, alors elle se tourna vers le black et lui sourit. "Je veux aller prendre des soins pour la peau, j'ai très envie de reprendre des soins coréens que j'ai testé et qui sont vraiment top !"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Cuz we are living in a material world and I am a material girl
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Stratford
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-