Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Points doublés !
À l'occasion du Royal Wedding tous les points sont doublés pour le weekend (lundi y compris). C'est le moment d'en profiter !
Résultats de la Guerre des groupes !
Après presque un mois de lutte acharnée, il est temps de découvrir les résultats. Rendez-vous par ici.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Cuz we are living in a material world and I am a material girl


avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Jeu 8 Fév - 6:58 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Kennedy, aux paroles de son amie concernant sa robe, ne pu qu'afficher un grand sourire satisfait. Très certainement, le compris adjugé, elle n'allait pas être déçue. Encore fallait-il qu'elle apprenne à lui faire confiance. Si la drag savait se voir comme tel, elle avait aussi l'oeil dans les cas où il fallait choisir à une femme discrète un habillement qui lui aille bien. Il était entendu que la personnalité de Raven ne serait pas enterrée par sa robe, seulement il allait en choisir dont les détails feraient ressortir son charme naturel.

Puis en écoutant celles concernant Reid, il ne put s'empêcher de se tourner vers elle, le regard brillant à ses mots à son sujet. Son frère était donc quelqu'un à qui il ne fallait pas dire non, un homme à appeler Monsieur? Il en avait croisé, des types comme ça. L'un d'entre eux s'appelait Aiden et apparaissait entre ses draps relativement souvent. Était-il célibataire, beau? S'il était riche, c'était déjà un plus. Puis il allait porter le Bleu de Chanel... ce Reid était un parti à considérer, sauf si sa soeur lui interdisait. En fait, il était fort probable que ce soit le cas. Puis sortir avec les frères et soeurs de ses potes, c'était quand même louche et annonciateur de coeurs brisés. Oh.

Ça sentait la mauvaise idée à plein nez, contrairement au parfum. Kennedy se contenta de flatter le bras tout doux de son amie d'un pouce affectueux, chassant au passage les pensées du prédateur qui se cachait au fond de sa chaire. The struggle was real. Expressif comme à son habitude, son visage ne montrait qu'un jeune une pointe déçu, comme un enfant à qui on venait de voler la sucette, mêlé d'une sorte de résignation décidée. Enfin... c'était sujet à interprétation.

Raven lui exposa l'idée de partir vers les soins coréens de la dernière fois. Le grand noir ne fit ni un ni deux et prit la direction de ces derniers.

"To-ta-le-ment. J'en veux aussi, ils ont l'ait simplement géniaux. Je veux leur masque à l'argile, surtout. Et je tiens à ce qu'on les essaie ensemble. Je nous fais du thé, tu choisis la musique, on test ce qu'on veut tester et je veux des sushis avant ou après."

Après quelques courts instants de recherche, il trouva enfin la gamme en question.

"Girl, j'ai aussi gravement besoin d'une crème pour mes pieds. Ou tiens, on pourrait ce jour-là aussi avant de rentrer, juste... payer deux beaux hommes pour nous masser les pieds avant d'aller nous occuper de nos beaux visages. Comme ça, quand ils seront figés par la boue, au moins nos esprits eux pourront revoir nos deux bienfaiteurs à genoux à nos pieds. Moi en tout cas, j'adore l'image. "

D'une main certaine, il prit le tube de masque à l'argile et voyant le prix, il le reposa aussi nettement sur l'étagère.

" ...Quoique tout bien considéré, j'en ai déjà chez moi un très bon à te faire essayer. "

Il espérait que le mensonge soit crédible, quoiqu'il en doute fort.    


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Jeu 8 Fév - 18:08 par Raven S. Lloyd




Cuz we are living in a material world and I am a material girl

Ft. Kenny


Raven pouvait être une femme discrète et élégante, mais quand elle était vraiment à l'aise elle se laissait plus facilement aller. Il fallait qu'elle y arrive en présence de Kenny mais elle savait qu'au fur et à mesure de la journée elle y parviendrait. Parfois il lui fallait juste un peu de temps d'adaptation.
La caresse sur son bras qu'elle ressenti la fit tourner son visage vers le sien avant de voir sa drôle de mine. Une mine d'enfant déçu. Pourquoi tirait-il une tête pareille ? Certaines choses lui échappait. Elle avait beau connaître une personne en particulier par coeur, mais là Kenny affichait simplement une mine déçue comme un gosse déçu de ne pas avoir vu le Père Noël. Elle lui sourit cependant posant une main sur la sienne et se se dirigea vers le rayon cosmétique. Observant les noms des articles, son regard fut attiré par ce fameux produit qu'elle avait testé et adoré :
Shiseido. Elle prit l'un des produits avant d'en lire les effets, crème de jour et de nuit, parfait !
Le prix élevé n'était vraiment rien en comparaison à ses revenus plus à ce que lui versaient ses parents par mois. Elle avait déjà refusé qu'ils lui versent une pension, en vain. A chaque fois ils remettaient sur le couvert sur le fait que Reid les avait déçu que l'argent qu'ils avaient voulu mettre pour l'aider mieux dans la vie lui était alors destiné, qu'elle au moins saurait en faire bon usage.
C'était fatiguant mais d'un côté elle n'y pouvait rien... Tout en y repensant Raven avait eu une idée.
Et un sourire en coin illumina un peu plus son visage.

Kennedy parlait toujours et elle l'écoutait d'une oreille distraite avant de sourire à ses propositions.
Ils auraient l'air de deux ados pendant une pyjama party, et ça l'a fit rire. Mais en même temps ça ressemblait aussi fortement à une soirée fille. Mais ça la tentait, quelque chose de girly et simple.
Elle s'était bien vite habituée à la présence masculine des hommes qui l'entouraient, mais être par moment juste entre fille, même si Kenny avait les attributions d'un homme et qu'il était un homme,
elle ne pouvait s'empêchait le fait qu'il assume sa part de féminité et qu'il soit une Drag.
Ca lui plaisait c'était comme si elle avait Une meilleurE amiE. "Ce sera avec plaisir ! On pourra faire ça chez Mon frère, je vis chez lui pour le moment, histoire de bien prendre mes marques. Mais oui on pourra tout à fait faire ça !" Elle posa le produit dans son panier avant de regarder autre chose de la même gamme avant de voir le black reposer le sien.
Elle s'approcha alors et reprit ce qu'il venait de poser. "Allé demoiselle j'te le prends je vois qu'il te fait de l'oeil ce produit. Puis si tu veux on va tester ces masques aux oeufs, et les autres capsules." Raven ne voyait pas pourquoi elle se prendrait des choses de valeurs alors que l'étudiant à côté d'elle ne le pouvait, mais ça ne la dérangeait aucunement de lui offrir quelques produits. Lorsqu'il parla ensuite de se faire masser les pieds par de beaux hommes.
cela la fit sourire et son regard brilla en s'imaginant tout cela. Ca lui rappelait Chicago."Ce sera avec plaisir oui ! Puis on ira aussi déguster un cocktail ensuite avant d'aller danser si tu veux. Il va falloir qu'on s'organise bien des choses !" Elle pris ensuite des produits aux oeufs et les masques capsules, prenant le tout en double afin de ne pas laisser Kenny sur le banc de touche. "Mais je repense à cette soirée que tu veux faire, on pourrait aussi regarder une bonne série en même temps, et on boirait aussi un bon vin si tu veux." La rousse se dirigea ensuite vers les parfum féminin pour prendre sans vraiment regarder les autres produits un Aqua Di Goa, ainsi que Fuel for Life de Diesel, et les derniers parfums de Kat Von D Sinner et Saint. Une fois le tout dans son panier elle se tourna vers son acolyte.
"J'ai tout ce qu'il faut pour moi. Tu veux voir autre chose ?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Sam 10 Fév - 20:49 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Sur le coup, toujours sur le qui-vive, Kennedy ne broncha pas du tout à l'idée que tout se fasse chez son frère. Si dater le frère d'une pote était jamais le meilleur dessein, peut-être avait-il des amis mâles qui se plairaient à la vision de sa soeur et de son ami en pleine dégustation de sushi, tous deux sentant bon et prenant soin de leur peau, peut-être les autoriseraient-ils à déguster ledits sushis directement sur leurs corps?

Non. Encore là, tout ça tenait de la mauvaise idée.

Quoique si Reid était aussi beau que sa soeur, mais en homme...

NON.

Il haussa les épaules, souriant, porté bien haut par son petit nuage de rêveries. Ce dernier fut interrompu quand Raven se saisit du produit qu'il désirait acheter et le mit dans son panier. Kennedy écarquilla les yeux, un peu mal à l'aise. Il tendit le bras, mais l'hésitation qu'il prit à le faire fit en sorte qu'avant qu'il ne rejoigne l'étalage, Raven avait mis le masque dans son panier à elle. Question d'ajouter à cela, elle prit plein d'autres sachets, empilant des projets par dessus ceux que Kennedy avait déjà empilé. Wow. Tout ça était juste trop beau pour être vrai, mais gênant à la fois En même temps, l'influenceuse avait beaucoup plus d'argent que lui, juste à voir ses envies de magasinage se tournaient vers quelles gammes de produits, quelles marques de chaussures et de vêtements...

Son long bras à la place alla se passer autour des épaules de la rouquine qu'il tira vers elle dans une accolade amicale.

"T'es trop adorable chérie, je te revaudrai ça. Je garde le prix du masque en tête et du moment que j'ai ce qu'il faut, je te le rendrai."

Son orgueil restauré, il s'avança vers le reste des produits qu'il prit lui aussi quelques instants à explorer, très intéressé. C'était une belle gamme, une superbe gamme. Mais il n'aurait pas les moyens de s'acheter plus de produits avant un bon moment. Puis il s'en désintéressa presque tant ce que Raven lui fit miroiter l'intéressait. Aller danser. Cocktails. Vin. Séries. Oh toute ces choses qu'il aimait...

Presque ému, il mit une main sur son torse en s'avançant avec elle à la caisse.

"Oh c'est tout pour moi mais hey, Girl. Enfin quelqu'un qui me comprenne. Raven. Rave. Honey. Tu me lis. Tout ça, c'est tout l'image d'un monde parfait. C'est tout l'image de ce que j'aime faire. Tout ça, là, il faut le faire et au plus vite. Déjà aujourd'hui, notre partie de shopping est à peine commencée et je rêve déjà éveillé même si tu me gênes un peu avec le masque, mais j'ai l'impression... je sais pas. C'est plus grand que nature tout ça. J'arrive rarement à trouver des filles aussi précieuses que moi et je sais pas, on dirait que la magie veut pas descendre, elle continue de monter pour l'instant. "

C'était la pure vérité.

La petite caissière sembla les reconnaître les deux.

Il ne manquait plus qu'à payer et ils seraient sortis. Kennedy sortit sa carte de son sac à main, prêt à sortir de son paradis vers d'autres cieux.

"On va où d'ailleurs, chérie?"
 
Il la suivrait où qu'elle irait, visiblement excité de connaître la suite de leur escapade beauté/mode.


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Mer 14 Fév - 23:03 par Raven S. Lloyd

Cuz we are living in a material world and I am a material girl



C
ela n'avait guère dérangée Raven de payer ces quelques produits pour Kennedy. Elle avait bien vu que son geste l'avait touché, que la gentillesse et la générosité dont elle faisait preuve l'avait surpris et quelque peu ébranlé. Mais c'était ainsi. Raven était une personne pour qui payer un produit à cinquante Livres n'était franchement pas grand chose. Lorsqu'il passa son bras autour d'elle, elle sourit simplement et à sa remarque elle ne ut s'empêcher de rouler des yeux; Ca n'était pas nécessaire qu'il la rembourse, vraiment pas. La trentenaire le laissa pourtant parler, le laissant se rassurer peut-être. Mais quand il lui rendrait cet argent elle le refuserait. Kenny avait beau travailler dans un club en tant que Drag, il était tout d'abord un étudiant et la vie d'un étudiant était souvent bien difficile.
Tout en l'accompagnant après avoir réglé les achats et pris le sac dans une main, elle se stoppa devant un rayon du Sephora et regarda l'affiche de pub. Le gars sur la photo, elle le connaissait, elle avait déjà travailler avec un lui. Un vrai petit con. Elle n'aimait pas ce genre de personne qui pète plus haut que leur cul. Ce mec avait juste pour lui une belle gueule, rien de plus.
Quittant des yeux l'affiche elle sortie du lieu et en profita pour trouver une poubelle et y jeter son gobelet vide.

Rave' se tourna ensuite vers son jeune ami et lui adressa un large sourire avant de froncer légèrement le nez et réfléchir. Mh, où aller...Elle avait envie d'essayer des chaussures, mais elle savait qu'en premier lieu il lui fallait sa robe. Alors elle pris le bras de l'afro-américain et l'entoura d'un des siens. "On va aller dans un endroit chic, une galerie de luxe pour essayer des robes !" La rousse n'avait pas perdu son sourire et elle pressa un peu plus son bras autour du sien avant de le tirer vers la sortie du Mall.

Rave se baladait avec un vélo dans la ville, ça lui permettait de se maintenir en forme. De pouvoir toujours rentrer dans une taille trente-huit mais surtout de pouvoir très facilement dégainer son téléphone pour prendre des photos de la ville et ainsi les poster sur ses réseaux sociaux. Certes les jours de pluie ce n'était pas la joie, mais tant pis, sauf s'il pleuvait bien trop, là elle s'autorisait à prendre un taxi. La jeune femme récupéra donc son vélo et plaça dans le panier devant ses sacs et referma le panier avant de regarder Kenny. "C'est à environ dix minutes à pied il me semble." Elle lui adressa une nouveau sourire et repositionna son bonnet sportwear sur sa tête pour se diriger en tenant le guidon vers la galerie qu'elle voulait atteindre.

Marchant tranquillement en sa compagnie elle regardait les rues avant de soupirer légèrement. "Tu n'as jamais eu de soucis au club ? Pas de prise de tête avec des clients ?" Elle était curieuse, ne connaissant pas vraiment ce monde là. celui qu'elle connaissait n'était pas celui fait de paillettes. Non. Avec Reid et Ethan  c'était un milieu discret sur les relations que l'on entretenait, on pouvait le laisser sous-entendre mais la plupart du temps c'est comme si dans les hautes sphères c'était un sujet totalement tabou. Mais pour l'influenceuse c'était des conneries de gens coincés du fessier. Elle , elle avait beau être de cette caste là, mais elle était bien plus ouverte que tous ces crétins là. Et puis au final, dans sa vie elle connaissait bien plus de gays que d'hétéros. ca la faisait doucement rire d'ailleurs.
Patientant sa réponse elle poussait toujours sa bicyclette.

©️ Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Sam 3 Mar - 2:17 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Le hasard fit bien les choses et quand Raven prit la décision d'aller vers l'extérieur, ils n'eurent qu'à traverser l'allée centrale du mail pour trouver la porte près de laquelle elle avait mise sa bicyclette. L'idée de la galerie chic ne manqua pas d'impressionner Kennedy qui croyait pouvoir se contenter des magasins les plus coûteux du mail. Il n'avait plus l'impression de marcher, mais bien de flotter. Le rêve était réel, puis il ne se garderait pas d'essayer lui-même quelques robes pour son propre plaisir et celui de sa nouvelle amie. Lui qui rêvait quotidiennement de haute couture, de luxe, de tenues à couper le souffle, il allait pouvoir goûter au fruit défendu.

“Oh. My. God. Oui madame, oui on va essayer ça. J'essaie tout ce que tu veux, tu essaies ce que je te donne aussi... j'ai toujours rêvé d'avoir quelqu'un avec qui y entrer!”

Raven posa ses achats dans le panier à l'avant de sa bicyclette. Kennedy la regarda faire, puis réalisa : en fait, il se serait plutôt attendu à ce qu'elle pose ses sacs sur la banquette arrière d'une voiture de luxe. L'idée qu'elle se déplace simplement lui plu. S'il n'était pas aussi paresseux, il s'en serais surement procuré un aussi. Puis elle restait en forme de cette façon-là... c'était parfait, en fait, posséder un vélo à Londres pour se déplaçer, songea-t-il.

Quand Raven lui annonça qu'ils avaient environ une dizaine de minute à marcher pour y arriver, Kennedy sortit de sa bourse son paquet de cigarette et son briquet. Une fois qu'il fut suffisament loin du bâtiment, il se plaça à gauche de Raven comme le vent venait de la droite et s'en alluma une.

La question sur les clubs le fit sourire. C'était naivement dit, il la trouvait charmante. De toute évidence, elle n'avait pas sorti beaucoup pour poser la question, mais gardant sa cigarette dans sa main gauche, il alla de la droite enlacer les épaules de Rave' une seconde dans un genre de pseudo câlin avant de la lâcher pour ne pas qu'elle galère trop avec lui d'un côté et son vélo de l'autre.

“Ah, t'es adorable. Sinon je te dirais que j'ai pas vraiment de problème tant et aussi longtemps que la situation est gérée avec ceux qui boivent trop. J'ai peut-être deux ou trois fois eu des problème avec des gens quand je rentrais chez moi en drag, j'essaie de ne pas le faire trop souvent comme même si je suis vraiment convainquant je mesure quand même 2m13 avec mes talons hauts. À part de ça, j'ai surtout beaucoup de plaisir, oh et je ne bois pas non plus quand je suis en drag. C'est rare, c'est sur, mais je deviens un peu trop naïf quand j'ai bu, alors c'est pas super au final. Je t'emmènerai au Family Fierce à un moment, en fait je travaille dans un cabaret et non un club. Ça fais toute la différence. On fait des soirées thématiques, des shows d'humour, du lipsync, de la danse, de la lutte dans la gelée, on a fait une soirée Madonna, une soirée Céline Dion, on planifie éventuellement une soirée Lady Gaga, un beauty pagent aussi... Puis côté club c'est différent, comme dynamique. Il y en a un qui prends des drags queen comme régulières dans le Soho, mais c'est principalement pour faire du pole dance sur des petites plateformes surélevées, ça ne m'intéresse pas. Puis les filles au Fierce sont super attachantes, le patron est cool, j'aime travailler des thèmes... j'ai vraiment la belle vie. Il faut que tu viennes à un moment. C'est non négociable! ”

En parlant de ses soirées au Fierce, un sourire sincère lui était monté aux lèvres.

Puis arrivée de nulle part, un éclair de géni illumina ses neuronnes. Il regarda le vélo, puis la rouquine.

“Chérie, on pourrait embarquer deux sur ton vélo? Si je pédale et que tu t'asseois sur ton guidon... ça le ferais tu crois? “

Un Kennedy un peu trop joueur la regarda avec un grand sourire.



.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Mar 6 Mar - 23:01 par Raven S. Lloyd

Cuz we are living in a material world and I am a material girl



A
vançant aux côtés de son nouvel ami, Raven profitait que le temps ne soit pas trop couvert pour lever le nez vers le centre commercial qu'ils quittaient. Ca avait été un instant plaisant mais à la vue des yeux et à l'entente du tonde kenny quand elle lui proposa sa destination, la rousse ne put s'empêcher d'afficher un sourire ravi. C'était plaisant de pouvoir faire les boutiques avec un homme, même si ce dernier était "particulier". Au moins là elle était sûre de ne pas entendre les soupirs las et agacés de Reid si elle lui avait dit de l'accompagner faire des essayages. Et là elle pourrait prendre son temps et en profiter pour s'extasier devant des robes ou même des paires de talons vertigineux. Mais étrangement elle se préparait aussi mentalement à jouer les Barbies grandeur nature. Mais ça allait être amusant à n'en pas douter.

Puis elle vit du coin de l'oeil son cadet sortir un paquet de clopes ainsi qu'un briquet, Raven se dit qu'un jour elle finirait par choper un cancer des poumons à la place des fumeurs de son entourage. Elle devait être une sacrée fumeuse passive, donc elle choperait un cancer des poumons à petites cellules un de ces quatre... Mais pour le moment elle ne voulait pas y penser. D'ailleurs elle ne put que rire légèrement gênée et ravie à la fois lorsqu'il la pris dans les bras et qu'elle eut un peu de mal à continuer de bien diriger son vélo. Les contacts tactiles ne la dérangeaient pas tant que cela restait des étreintes juste amicales.

Lorsqu'il lui expliqua alors sa vie dans son cabaret, elle se sentie un peu stupide et encore plus naïve. Comme une ado qui découvre la vie alors que l'américaine en a 35 bien avancés.
Hochant donc la tête et l'écoutant avec attention. Le cabaret semblait être un lieu avec mille et une facette et oui ça lui plairait grandement d'aller y passer une soirée. Ca lui donna par la même occasion, l'idée d'en faire un article un jour. Parler de ses rencontres, des lieux uniques et insolites de cette ville cosmopolite. Ce serait un article intéressant, elle le sentait et se disait qu'elle le ferait mais prendrait son temps pour le rédiger.

Raven sortie alors de ses pensées lorsque Kenny émis une idée un brin loufoque mais amusante et loin d'être stupide. Elle le regarda cependant de la tête aux pieds avant de s'arrêter et se pincer les lèvres. "C'est possible oui, mais ne me fais pas tomber, hein !" Dit elle en émettant un rire un peu pincé et peu sûre d'elle, elle tint son vélo, et pris ses sacs pour mieux les placer afin de ne pas les écraser quand elle s'installerait sur le guidon. "Vas-y mais tiens moi bien..." finit-elle par ajouter avant d'aller se placer devant le vélo et prendre appui sur les manches du guidon pour grimper dessus peu rassurée.


©️ Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Jeu 8 Mar - 0:30 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Le rire nerveux de son amie ainsi que son regard sur lui de haut en bas fut bien là pour lui rappeler qu'il y avait des années qu'il n'avait pas fait ça et que depuis, il avait bien grandi. Une part de lui, sûrement le peu de masculinité qui lui restait lui disait intérieurement que "ça devait être comme faire du vélo" littéralement. Il savait toutefois que oui, ce devait être le cas, mais... il était d'une évidence que développer sa force physique, contrairement aux autres jeunes hommes de son âge, n'était pas sa priorité. En fait, alors qu'eux étaient au gym, Kennedy s'habillait en femme et se maquillait. Son corps était aux antipodes de ce que l'on considérait être masculin, la dernière fois qu'il l'avait entraîné avait été dans l'objectif d'avoir des fesses plus bombées, tout en faisant bien attention pour ne déranger rien d'autre. Ses bras étaient pouvu de suffisament de muscles pour se supporter lui-même et encore. Il poussait bien son crayon en classe et se retrouvait rarement au contrôle des ébats une fois la nuit venue. C'était assez pour dire : il était loin d'être fort.

Enfin, il faudrait juste qu'ils soient prudents et que Kennedy pédale en ligne droite sans arrêter, sans non plus aller trop vite. En fait, il étiat presque nerveux qu'elle ait accepté, mais en même temps ça lui disait que ça ne devait pas être si dangereux de ça. Oh, et il comptait y tirer un maximum de plaisir. Les deux vivraient ensemble un bon moment, s'en était certain, même si son idée était de toute évidence celle d'un jeunot enjoué. Ça le définissait parfaitement.

Décidant d'arrêter de douter, il afficha une mine bien sûr de lui afin de camoufler qu'intérieurement il ne l'était peut-être pas autant qu'il le disait, puis il enfourcha la bicyclette. La dernière fois qu'il l'avait fait, ses jambes étaient beaucoup plus courtes et il lui sembla qu'il avait dû la lever beaucoup moins haut que dans ses souvenirs. Il s'installa sur la selle et remarqua deux détails qui n'allaient décidément pas avec le reste : sa cigarette et son sac. Il plia sa jambe vers l'arrière afin d'accéder la à semelle de sa chaussure pour éteindre sa clope et la remit dans son paquet, non pas par intention de la continuer plus tard, mais par respect de son environnement. Il détestait voir les autres jeter leurs cigarettes par terre, alors il conservait rigoureusement ses mégots quand il le pouvait, sauf au Fierce. La seconde, il entra son haut dans son pantalon et y mit son sac, comme quoi tous les moyens étaient bons avec un peu de créativité pour transporter ses choses. Puis c'était excitant, tout ça!

Raven pendant ce temps-là s'était placée devant le vélo et était prête. Fort heureusement, la grande perche qu'il était n'avait pas de mal à voir devant par dessus son épaule. Tout semblait solide, malgré le fait qu'ils soient deux sur une bicyclette prévue pour une seule personne. Son coeur, lui, était léger, son sourire tiré par la situation insolite.

Faire du shopping de luxe en vélo... c'était près de devenir une de ses activités favorite. Il tenta de se convaincre qu'il avait ça dans le sang.

“Tu peux être certaine que je ne te lâcherai pas, si tu as à mourrir je meurs avec toi!” lança-t-il à la blague, sa voix rieuse, s'assurant que sa belle rouquine soit bien placée avant de se décoller.

Un pied sur la pédale, il se risqua à donner un élan le plus puissant possible. Quoique pas extraordinaire, il fut amplement suffisant à les propulser. Il rit devant sa réussite, ils roulaient et personne ni rien ne se trouvait en danger de mort. Ses muscles travaillaient deux fois plus fort vu le poids sur le vélo, même si Raven n'était pas spécialement lourde.

Quand ils eurent pris un bon air d'allé et que Kennedy fut plus rassuré, toujours debout sur les pédales, le souffle légèrement court, il se risqua à parler à nouveau.

“ N'empêche, je ne pensais pas que tu te déplaçais à vélo, c'est super comme idée. Je ferais ça aussi si je n'étais pas aussi lâche. C'est brillant.”

Il rigola à nouveau en évitant soigneusement un trou. C'était, ma foi, très agréable...

“ En fait tu te déplaces à vélo, tu vis chez ton frère, t'as vraiment une vie semblable à la mienne, au final. Sans les études, par contre, raison pour laquelle tu as de l'argent! *rire* Mais pour une femme de ton calibre, t'as l'air de mener une vie minimaliste – si on ne compte pas ton goût pour le luxe, honey t'es toute pardonnée... -  et ça me plait beaucoup comme image. Tu comptes vivre chez lui un moment encore? Vous vous entendez bien? “ affirma-t-il à l'influenceuse qui grâce à son talent caché pour la conduire de vélo simple à deux (ou par chance en fait...) était encore à sa place.

Fort heureusement, ils arrivaient à destination dans quelques coups de pédale...


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Jeu 8 Mar - 22:14 par Raven S. Lloyd

Cuz we are living in a material world and I am a material girl



U
ne fois installée sur le guidon et s'y cramponnant plus que de rigueur, elle regardait droit devant elle. Kenny n'avait pas eu l'air vraiment sûr de lui, il était un homme grand mais avec une ossature fine et surtout un musculature féline, de ce qu'elle avait pu voir. Il devait posséder des muscles longs et ciselés, quelque chose de beau, et d'appréciable au regard. Elle sourit et replaça son sac pour qu'il passe sous ses jambes, dans le panier. Raven serra les jambes l'une contre l'autre et contracta tout ses muscles afin de gainer son corps.

Puis elle sentie l'élan que donnait l'afro-américain, et elle poussa un petit cri de surprise, resserrant ses mains autour du guidon. Le svoilà donc tous deux sur la route, elle essayant de se faire encore plus légère en gainant son corps. Elle espérait aussi que son nouvel ami puisse voir où il se dirigeait. Raven, s'excusait par habitude en voyant les passants, mais il n'y en avait pas tant que ça. Fort heureusement. Mais la première phrase de Kenny ne la rassura pas, même si elle trouvait cela amusant, alors elle lui répondit en jouant les effarouchées. "Nan mais oh ! Quelle idée de me faire mourir ! J'suis vieille mais quand même!" L'américaine rit alors, et l'aide au mieux en suivant les mouvement du guidon afin de ne pas le dévier de son droit chemin.
Kenny roulait plutôt bien, et elle entendait dans son dos son souffle coupé. La rousse se disait qu'elle devrait alors reprendre le sport un peu plus afin de s'amincir un peu plus et être plus légère. Certes le Drag' fournissait plus d'effort qu'elle mais tout de même. ces derniers temps Raven avait peu manger à la maison, étant souvent invitée à des ouvertures, des promotions, des avant-premières. Elle avait pris l'habitude de prévenir Reid à chaque fois. Et une fois de plus l'aîné Lloyd se retrouverait seul pour dîner ce soir, mais la cadette lui avait préparé quelque chose à manger, qu'elle avait mis dans une boîte et rangé au frigo. Au moins il aurait de quoi se nourrir.

Entendant à nouveau l'homme dans son dos parler du fait qu'il était surpris qu'elle se déplace à vélo, elle se risqua à tourner la tête dans sa direction et de lui sourire. Elle l'écouta et était amusée de ce qu'il disait. Raven vivre simplement... Mh ma foi c'était un peu mal la connaître, mais elle le lui pardonnait. Arrivant à destination, et se cramponnant toujours, elle bougea légèrement pour descendre de son assise pas forcément très confortable, et détendit lentement ses mains, puis saisit ses sacs. Enfin prête et surtout sur pied, elle pourrait mieux répondre à son "chauffeur de bicyclette"."En réalité, je n'ai pas envie d'apprendre à conduire à gauche. J'ai une sérieuse flemme !" Elle rit et sortit les clés pour cadenasser son véhicule écologique. Une fois chose faite, elle se redressa et toujours souriante repris sa réponse. "Oui je vis chez lui, mais j'envisage d'un jour prendre un appartement pour moi. J'ai encore des choses à faire venir de Chicago et je ne veux pas plus l'envahir que je ne le fais déjà !" Elle marqua une pause. Raven se savait bordélique, envahissante et elle faisait de nombreux efforts pour ne pas trop envahir l'espace de son frère. "Oui on s'entend bien. Reid est très important pour moi... C'est mon frère aîné, il est ma famille." Elle se livrait un peu, d'une façon posée, calme presque intime, tout en avançant vers l'entrée d'une des boutiques de luxe où elle désirait faire quelques essayages. "Je pense que l'on s'entend bien, comme des frères et soeurs. On s'adore et on veut que l'un et l'autre soit heureux." Elle ponctua sa phrase par un léger sourire et entra dans la boutique, où elle salua les vendeuses. Quasiment par automatisme Raven se dirigea vers les robes cocktails, et commença à les regarder avec une certaine attention. Caressant du bout des doigts les matières textiles, observant les détails sur les robes.


©️ Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 766
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Dim 6 Mai - 13:31 par Kennedy Harris

Cuz we are living in a material world and I am a material girl

@Raven S. Lloyd   & Kennedy Harris

Au final, ce qui lui avait semblé d'abord une superbe idée, puis une très mauvaise idée en avait été une plutôt intéressante, tous deux s'étaient rendus beaucoup plus facilement à leur prochaine destination. Raven lui avait fait comprendre, faussement effarouchée, qu'elle ne tenait pas à mourir, ce à quoi il avait bien rit, mais au final il n'en était rien arrivé.

Une fois arrêté, il débarqua la laissa débarquer d'abord de la bicyclette pour ne pas que leur jeu d'équilibre ne s'écrase. Elle lui avoua ne pas vouloir apprendre à conduire à droite... c'était tout à fait légitime. Sa mère disait semblable à son père aussi, quand il était petit, il s'en rappelait bien même si cela faisait des années. Il ne se rappelait pas l'avoir vu conduire une fois, son père avait toujours été le responsable de la voiture.

“Eeeeh, bon point.” lui signifia-t-il en débarquant lui-même de la bicyclette afin de la lui laisser ranger.

En quelque part, cela lui fit réaliser qu'il n'avait pas vu son amérique natale depuis bien trop longtemps. Une sorte de nostalgie commença à l'envahir, mais il ne la laissa pas faire et tout de suite la chassa de son esprit quand elle se mit à répondre à ses questions.

Il l'écouta parler de ce brouhaha qu'était son déménagement de l'autre côté de l'océan, de ces choses qu'elle avait encore à Chicago, puis qu'elle allait se prendre éventuellement un appartement. Pour l'avoir vécu aussi, déménager dans un autre pays, il savait très bien à quel point c'était pas toujours facile entre les valises, les trucs à faire maller, au moins quand il l'avait fait avec sa mère, tout avait aussitôt été livré à la maison de ses grands-parents. Ça avait été beaucoup plus facile ainsi.

Kennedy écouta les paroles de Raven au sujet de son grand frère et entra à la suite de la trentenaire dans la boutique et ses yeux s'illuminèrent de mille feux quand il vit les robes, toute plus belles les unes que les autres. Il serra son sac à main dans ses grands doigts, la bouche ouverte.

Si le paradis existait, il ressemblait précisément à ça, dans sa tête.

Le grand garçon suivi l'influenceuse et malgré les stimulis, capta ses mots. C'était attendrissant de l'entendre parler de la sorte de lui et à quelque part, les paroles qu'il entendit lui manquèrent. Il n'y avait dans ce qu'elle disait rien d'excessif, mais c'était justement ce qui les rendait sweet  C'était une belle histoire, tout simplement.

Kennedy observa un modèle en particulier, une robe dorée au buste de dentelle métallique, relevé de paillettes à la jupe vaporeuse et au dos complètement ouvert. Il désirait fortement l'essayer.

La robe à la main, il se tourna avers Raven. De toute évidence, il n'avait pas regardé ni le prix avant de la prendre, ni le vendeur qui le laissait faire en observant ses moindres faits et gestes.

“Tout le monde devrait avoir quelqu'un qui parle de soi comme tu parles de lui. Ça fait chaud à entendre. Je suis content pour vous, en tout les cas. C'est cool que vous ne soyez pas seul, peu importe ce qui arrive. Vous vous avez l'un et l'autre, quoi. Ça doit faire chaud au coeur.” dit-il sincèrement, sa voix basse avec un petit sourire aux lèvres.

Tel était sa façon discrète d'exprimer qu'il l'enviait. Il ne le dirait pas autrement, ces choses prennent du temps à sortir, surtout qu'il ne la connaissait pas encore tout à fait. S'il avait trouvé un moyen de s'exprimer haut et fort sur certaines facettes de sa vie, celle-ci était bien plus délicate.

La robe que Raven tenait lui plaisait, mais quelques modèles plus loin, une autre captura son regard : noire, les épaules étaient découvertes, les manches trois quart noires étaient ajustées et la taille était marquée de tissus transparent et des pierres noires venaient rehausser le détail en plus de s'étendre joliement sur les hanches et les fesses. Il s'en saisit et la lui présenta.

“J'essaie ce que tu voudras, mais celle-ci, je dois te voir avec. “ dit-il fermement en la lui tendant.

Plus loin, une autre lui faisait de l'oeil, une superbe robe rouge...

”Oh...!"

Il la lui pointa.

“Par là aussi il semble y avoir des merveilles.”


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/11/2017
» Messages : 154
» Avatar : Kate Mara
» Âge : 35 ans
() message posté Dim 6 Mai - 23:30 par Raven S. Lloyd

Cuz we are living in a material world and I am a material girl



R
aven savait bien l'effet que pouvait produire aux gens vivant de façon banale ce que faisait d'entrer dans un milieu comme le luxe. Et le regard de Kennedy ne trahissait pas sa surprise, le fait qu'il découvre avec des yeux de gamin émerveillé les lieux. C'était attendrissant. Pour l'influenceuse c'était presque banal de se balader entre les portants qui exposaient les créations. Elle laissa son nouvel ami déambuler entre les robes en choisir quelques unes, elle le regardait avec amusement mais lorsqu'il répondit quand elle avait parlé de son lien fraternel avec Reid. La jeune femme avait perçu dans son ton, dans le choix de ses mots qu'il y avait une sorte de regret. Mais la petite rousse ne le connaissait pas encore très bien alors elle ne fit pas de remarques, ne le questionna pas non plus sur ce sujet. Lui laissant sa vie privée avec un certain respect.

Raven avait déjà choisis un model, une robe noire avec des reflets émeraudes, un tissu à la fois fluide et lourd, le taffetas était de saison ainsi que les jeux de transparences. Puis entendant l'afro-amércain lui montrer des tenues et lui dire qu'il voulait absolument la voir les porter elle ne put qu'hocher la tête. L'homme pouvait être exhubérant parfois mais les robes qu'il avait saisit étaient très élégantes et pleines de charmes. Raven se dirigea alors vers le vendeur et lui demanda de lui réserver deux cabines pour son ami et elle, côte à côte. Le brun habillé en noir et tiré à quatre épingle parut surpris de sa demande, mais il ne put que la lui accorder. Le client est roi.

Continuant de marcher en passant ses doigts sur les tissus elle se stoppa devant une robe au buste en soie transparente noire et le bas évasé et léger avec de la mousseline noire et de la soie. Elle sourit et s'imagina vêtue de cette dernière. Lloyd fille pris la tenue et posa ensuite son regard sur une combinaison en mousseline rouge et sourit ravie. Elle allait proposer cette combinaison à Kennedy. "Qu'en penses tu ? Tu serais sublime dedans ma belle !" Rave' avait fait exprès de le nommer avec un surnom féminin, histoire de simplement le taquiner un peu. Puis elle alla choisir des chaussures et les demanda une pointure au dessus de la sienne. La demoiselle connaissait les techniques de tapis rouge pour ne pas risquer d'avoir les pieds qui gonflent et débordent de l'escarpin. Alors elle mettait aussi en pratique. Puis elle se rendit dans la cabine où l'attendait déjà les tenues choisies et réparties dans les cabines.


©️ Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Cuz we are living in a material world and I am a material girl
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Stratford
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Cuz we are living in a material world and I am a material girl
» The world isn't safe for a girl like me. But maybe I'm not safe for the world, either. †
» ain't it fun, living in the real world? [DOUDIE.]
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-