Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Chinese New Year !
Venez célébrer le Nouvel an Chinois, avec le Magic Lantern Festival, par ici.
Instaparty n°6 : #ChineseNewYear.
Rendez-vous par ici pour la nouvel Instaparty. Faites-nous partager vos plus belles photos.
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(kenzo & rebecca) help, i'm lost.

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 29/05/2014
» Messages : 217
» Avatar : Beyoncé Knowles.
» Âge : beauté éternelle.
() message posté Mer 17 Jan - 21:47 par Destiny Tynged
help, i'm lost.



Il commence à se faire tard, tout est sombre, il n'y a pas beaucoup de lumière. Ça fait un moment que vous (Kenzo) tournez en rond en tenant la main de votre fils pour sortir de ce parc de jeux. Vous n'avez plus de batterie sur votre téléphone, il faut que vous vous rendiez à l'évidence. Vous êtes perdu. Vous en avez assez de marcher sans rien reconnaître autour de vous, avec cette foule qui vous oppresse. Vous accostez alors la première personne qui est sur votre chemin.

Il n'y a pas d'ordre défini dans ce RP. Ce RP est issu du système RP est aveugle 2.0.


Revenir en haut Aller en bas
A flower had killed, once.
avatar
A flower had killed, once.

» Date d'inscription : 27/05/2014
» Messages : 1577
» Pseudo : .KENZO (Louise)
» Avatar : kaya scodelario
» Âge : vingt-sept ans depuis le sept novembre.
» Schizophrénie : shiraz m. monroe (t. oman) , solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan) & bodevan h. andrews (r. pattinson)
() message posté Ven 19 Jan - 1:14 par Kenzo A. Armanskij
Aujourd'hui, j'avais le temps. Depuis que j'avais quitté le Times UK, mes journées je les avais passé à m'entraîner à écrire ou à peindre et bricoler dans mon local pour le mettre en état. Je commençais à songer sérieusement à ouvrir une gallerie. Alors, j'avais entrepris les travaux, pour me préparer psychologiquement à faire de ce local, un lieu d'exposition. C'est ce pourquoi Alexandra m'avait offert cet endroit, et je voulais la rendre fière. Aller au bout de ses rêves. Je marchais rapidement dans les rues de Londres en direction de l'école de Louis. Lorsque j'arrivais, les enfants commençaient tout juste à sortir de l'établissement. Je n'attendis pas longtemps avant de voir la petite tête brune de Louis parmi les autres enfants. Il me rejoignit très vite, et comme tous les mercredis, on se dirigea jusqu'au parc. Mais une fois arrivé, je découvrais que l'espace était fermé pour travaux. Après un moment d'hésitation, je pris la décision d'emmener Louis au St James' Park. Une vingtaine de minutes plus tard, il jouait et moi je le regardais. Guettant chacun de ses faits et gestes. J'avais bien trop peur de le perdre à nouveau. J'aimais ces sorties au parc. Elles me rappelaient la première fois que mon regard s'était posé sur mon enfant. Cet instant qui avait chamboulé mon existence. La nuit tomba bien assez vite, et il vint l'heure de rentrer. Zola devait être arrivé à la maison, et nous devions passer chercher à manger pour que Louis puisse se coucher tôt. En me relevant, j'appelais mon fils et lui tendis la main. Je commençais à reprendre le même chemin qu'à l'aller, mais très rapidement, je me rendis compte que l'on tournait en rond. Je soupirais, agacée, et tentais de trouver l'itinéraire sur Google map. Mais le téléphone ne semblait pas décidé à vouloir m'aider. Agacée, je poussais un grognement. La nuit était trop sombre, le parc trop éclairé. Tout se ressemblait et rien ne m'aidait à retrouver la civilisation. Légèrement paniquée, je regardais autour de moi et vins arrêter la première jeune femme que je trouvais :« Bonsoir! Excusez-moi de vous déranger. Je suis avec mon fils, on s'est perdus... Pourriez-vous nous aider à retrouver le métro? » Je tendis ma main dans la précipitation, et jetais un regard à Louis alors qu'il disait bonjour. Je regardais la grande rousse qui se trouvait en face de moi, avec l'espoir qu'elle ai un meilleur sens de l'orientation que moi.
Revenir en haut Aller en bas
I swear to you, there are divine things more beautiful than words can tell.
avatar
I swear to you, there are divine things more beautiful than words can tell.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 49513
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Amanda Seyfried.
» Âge : 29yo.
» Schizophrénie : Jamie & Poppy.
() message posté Jeu 8 Fév - 22:06 par Rebecca Samuels
We are all a people in need. We are not perfect. We are not machines. We make mistakes. We need grace. We need compassion. We need help at times. We need other people. And that’s okay. ✻✻✻ Les jumeaux sont avec leur père, laissant à Rebecca tout le temps nécessaire pour ne rien faire et en profiter. Même si cela arrive régulièrement, elle a cette impression de ne plus jamais avoir de temps pour elle. Parce qu’être maman de deux enfants c’est un travail à plein temps, vraiment épuisant. Quand elle n’est pas avec eux, elle ne peut s’empêcher de penser à eux, et de s’inquiéter. C’est qu’elle fait désormais, elle s’inquiète. Tout le temps. Alors qu’il n’y a pas forcément de raison, et qu’elle sait qu’il s’occupe bien d’eux. Mais c’est ainsi, et elle commence à s’y faire. Tout comme elle commence à se faire à l’idée qu’elle n’aura jamais plus beaucoup de temps pour elle. Alors, dès qu’elle le peut, elle en profite. Et ce soir ne fait pas exception. Elle profite des petits plaisirs, comme celui de prendre une douche sans avoir à se presser, ni à faire attention si l’un des jumeaux fait du bruit. Il n’y a que Barney pour lui tenir compagnie, et la dernière fois qu’elle l’a regardé il dormait. Une douche qui dure plus de cinq minutes, cela suffit à la faire sourire, et à la rendre de bonne humeur. Parfois, elle se demande si toutes les mères sont comme elles, à aimer être seule. Et souvent, elle a l’impression d’être une mauvaise mère, parce qu’elle est heureuse que ses enfants soient avec leur père. Et puis elle se dit, que si tout le monde y trouve son compte ainsi, pourquoi se préoccuper des autres. Une fois sortie de la douche, elle prend les premiers vêtements qu’elle trouve qui ne sont pas tâchés, avant de s’habiller. Certes Ariane et Adam ne sont pas là, mais il faut encore qu’elle s’occupe de Barney qui ne peut pas se sortir tout seul. Un chien, et des bébés, c’est à se demander comment elle parvient à s’en sortir. Heureusement pour elle, elle a de l’aide. Une fois habillée Rebecca ne prend pas la peine de se maquiller, et se contente de passer un coup de brosse dans ses cheveux. Elle n’a pas le temps pour plus, préférant pouvoir rentrer rapidement pour ne plus rien faire ensuite. Une fois Barney attaché, son téléphone dans sa poche, elle prend soin de fermer la porte à clé, avant de s’armer de courage pour affronter le froid. Une fois dans l’ascenseur, elle ne résiste pas, et envoie un message à Noah pour l’informer qu’elle sort, mais surtout pour savoir si tout se passe bien avec leurs enfants.
La nuit est tombée depuis quelques temps maintenant, et elle espère que la balade ne dura pas trop longtemps. Elle ne veut pas priver Barney de sa promenade, mais elle aimerait aussi pouvoir rentrer, se poser sur le canapé et profiter. Profiter du silence, profiter d’être seule, profiter de pouvoir avoir du temps pour elle. Seulement, Barney semble bien décidé à profiter lui, mais de sa balade. Bien évidemment, elle ne peut pas l’empêcher, et est bien obligé d’attendre qu’il ait terminé. Il renifle, prend son temps, et Rebecca espère que bientôt il sera lassé et voudra rentrer chez eux. Seulement, il fois arrivé au parc qui ne se situe pas loin de chez eux, Rebecca n’a pas le temps d’essayer de tirer Barney vers ne autre direction qu’elle se fait accoster par une jeune femme. « Bonsoir! Excusez-moi de vous déranger. Je suis avec mon fils, on s'est perdus... Pourriez-vous nous aider à retrouver le métro? » Dans sa surprise, Rebecca n’a pas vu le petit garçon, se concentrant uniquement sur cette femme, à l’air légèrement inquiète. Bien évidemment, être perdu n’est vraiment pas quelque-chose de très agréable. Et si Rebecca habite le coin depuis un moment, elle n’est pas très sûre d’où se trouve le métro le plus proche. Elle ne l’utilise que très peu. Et la dernière fois qu’elle y a mit les pieds, elle a accouché. Avant de pouvoir répondre, elle essaie de retenir Barney qui semble vouloir s’approcher du petit garçon pour le sentir, et probablement joué. « Arrête ! » Elle tire autant que possible, mais son chien est gros, et elle parvient simplement à se faire mal aux mains. « Je crois qu’il y un accès pas très loin… » Elle croit, c’est bien ça le problème, elle n’en est pas sûre. « Peut-être par là… » Elle se sent complètement inutile tout d’un coup, de ne pas pouvoir l’aider sans hésiter ainsi.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
(kenzo & rebecca) help, i'm lost.
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Shoreditch
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-