Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #29 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 29ième version aux couleurs estivales, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est toujours en ville, n'hésitez pas à y faire un tour.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


A night and a new people ~ Kennedy & Javadd

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 58
» Pseudo : Fireproof
» Avatar : Zayn Malik
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Jeu 7 Juin - 5:05 par Javadd Amara
J’avais remarqué lorsqu’on se dirigeait vers le bar qu’un groupe de jeune nous suivait des yeux complètement surpris, ce qui m’avait plutôt amusé. C’était surement des amis à Kennedy, je m’étais dit. Maintenant installé, je risque un rapide regard vers ce groupe de gars pour les voir encore nous jeter un petit coup d’œil, ce qui m’amuse encore plus. Je ne m’en préoccupe pas plus pourtant puisque Kennedy a toute mon attention. Comment faire autrement de toute façon?

Je décide de me pencher vers lui pour lui dire mon nom et mon sourire s’agrandit en le voyant se pencher lui-même un peu plus vers moi. Il était autant atteint que moi, j’en avais la confirmation. Tout son non verbal me le montrait très distinctement. Sa respiration coupée, son corps tendu vers moi, la chair de poule sur sa nuque… Je suis content de voir aussi facilement l’effet que je lui fais. Tout ceci est coupé par Kennedy qui se recule rapidement en rigolant, ce qui ne fit que m’amuser encore plus. Alors, il était chatouilleux? Intéressant à savoir. Je ne peux m’empêcher de rire doucement en le voyant frotter son visage pour enlever la sensation de chatouillement.

Je finis par reposer ma main sur sa cuisse que je caressais doucement en remontant quelques fois un peu plus haut. Rien de déplacé, mais juste assez pour le titiller. Ce que je fis un peu plus souvent lorsqu’il passa la commande à la barmaid. Finalement, c’est lui qui me surpris le plus en rapprochant son visage du mien et en laissant sa main remonter le long de mon torse, sur ma nuque et finalement sur ma légère repousse de quelques jours. Tout ceci me provoque de légers frissons fort appréciés.

- Alors j’espère que ton attention y était... dis-je sur le même ton qu’il a utilisé.

Un grognement de mécontentement franchis mes lèvres lorsque Ken ne déposa qu’un court baiser sur ses lèvres. J’en voulais plus moi. Au diable la barmaid, de toute façon, ce n’était pas la première fois qu’elle me voyait draguer un mec que j’avais rencontré que cinq minutes avant. Puis, elle est très gentille, alors pourquoi il ne s’est pas attardé? Grrr!  En plus, il s’est éloigné? Oui, je suis frustré, problème? Évidemment, je me repris vite ne voulant pas passer pour… je sais pas trop pour quoi j’aurais passé, mais bon, là n’est pas l’important. Je me replace donc à mon tour sans jamais le quitter des yeux. Puis, à la place de ma main sur sa cuisse, c’est mon pied qui est collé contre son pied à lui.

- Je me concentre que sur celui-là puisque ce n’est pas mon principal revenu. Je suis le plus ancien des employés ici si je ne me trompe pas. Si ça t’intéresse, je suis resté même après le changement de propriétaire. J’aimais bien les open mic, donc ma seule condition pour rester que j’avais donné au nouveau proprio était que les soirées open mic restaient et que je gardais mon travaille ici sans rien ne change pour moi et je l’ai eu. C’est vrai que c’est vraiment agréable comme endroit. Puis, tu sais quel soir venir pour en faire profiter tes yeux aussi.

Finis-je par dire sur un ton d’amusement pour le taquiner tout en prenant ma bière pour en prendre une gorgée. Puis, mon sourire taquin se transforme en sourire content en sentant sa main sur ma cuisse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 778
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Jack Thatcher
() message posté Sam 9 Juin - 18:16 par Kennedy Harris
Javadd avait pris le temps de se rapprocher de lui, à son grand contentement. Sa main sur sa cuisse se fit tranquille en l'écoutant lui donner son histoire ici, au Lucky Star avant et après qu'il soit nommé ainsi, son amour des open mics et son entente avec le nouveau propriétaire. À vrai dire, à voir combien de gens étaient assis et combien de consommations se vendaient, il avait tout intérêt à garder les soirées open mic. Certaines de leurs soirées à eux fonctionnaient moins bien que les siennes, si elles étaient toutes comme celle-là. La scène était invitante à ceux qui avaient envie de passer leur message, de chanter les chansons qui les tenaient à coeur, puis les consommations étaient hautes en couleur pour ceux qui préféraient les cocktails et bien choisie pour les amateurs de bière.

Quand il lui spécifia qu'il savait maintenant quels soirs revenir pour le voir, Kennedy éclata de rire et ses grands bras fins allèrent l'entourer. Il avait toujours trouvé la fausse innocence drôle, si certains autres pouvaient mal l'interpréter.

Sa main glissa sur la joue rugueuse de Javadd et il avança son visage vers le siens.

"Si ce soir en vaut la peine, c'est pas pour te voir jouer que je vais te chercher... "

Suite à la réaction très positive qu'il avait obtenu après un premier baiser, il le fit suivre d'un second moins pressé, quoiqu'encore davantage appuyé par ses pensées loin d'êtres secrètes. Sa main avait trouvé sa nuque et s'y faisait légère. Ses yeux s'étaient fermés, ses lèvres pulpeuses avaient cette gourmandise de l'étudiant qui avait retenu ses instincts un brin trop longtemps. Javadd l'attirait beaucoup. La réalité était qu'il n'avait pas besoin d'autres cérémonies, de tant de bavardage que ça pour prendre la direction de la porte avec lui, mais comme il n'était pas trop certain si son élu de ce soir partageait la même vision, il préférait tâter le terrain, bien à ses dépends. Les lèvres du musicien étaient douces, il adorait les caresser des siennes. Il se tenait prêt à lui offrir un long et langoureux baiser, si celui-ci lui permettait. Il lui laissa le choix néanmoins, lui transférant les guides de la suite de leur échange. Il en ferait ce qu'il voulait.

Quelques secondes après, il décolla ses lèvres des siennes.

"Ça commence bien, dans tous les cas. "

Joueur, il étira le bras et ramena sa bière entre eux. Il adorait les grands yeux sombre de Javadd, son autre bras toujours autour de lui. Ses doigts incapable de rester immobiles traçaient des arabesques sur son épaule.

"Hmmm allez. Dis-moi un truc sur toi. Tous les trucs que tu veux, Javadd. Impressionne-moi. "

Il aurait adoré être plus petit que lui en ce moment pour s'asseoir sur ses cuisses. Bien entendu, il n'en fit rien, même s'il ne s'en serait pas gardé s'il avait été habillé en femme.  

Ses yeux noirs dans les siens, il prit une gorgée de bière, son geste lent et délicat comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: The Lucky Star
Aller à la page : Précédent  1, 2
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ted kennedy on obama's camp!!!
» ★ GLAMOUR PEOPLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-