Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Chinese New Year !
Venez célébrer le Nouvel an Chinois, avec le Magic Lantern Festival, par ici.
Instaparty n°6 : #ChineseNewYear.
Rendez-vous par ici pour la nouvel Instaparty. Faites-nous partager vos plus belles photos.
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(hot) un moment de détente bien savoureux (kennedy #01)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2018
» Messages : 84
» Pseudo : mary
» Avatar : jack falahee
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : none.
() message posté Ven 2 Fév - 21:00 par Aiden Phelps



 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
?
» Date d'inscription : 21/12/2017
» Messages : 527
» Avatar : Davis Heppenstall (Naomi Smalls)
» Âge : 22 ans
() message posté Ven 2 Fév - 22:06 par Kennedy Harris

Un moment de détente bien savoureux

@Aiden Phelps  & Kennedy Harris

Étendu dans son lit avec ce qui devait être la dernière parcelle de ce qui lui restait à étudier pour que la semaine se termine en beauté, l'étudiant avait pris ses textos aussitôt que ceux-ci étaient rentrés au poste. À présent l'échange terminé, il était dans son lit et un sourire con étendait ses lèvres. Sa respiration avait quelque chose d'anarchique, tantôt trop profonde, puis excessivement superficielle sans pourtant être saccadée. Son corps tout entier était en éveil. Le sang y circulait où il le voulait bien, autrement que quand sa tête était au repos, faisant bourdonner la peau foncée de son visage, réchauffant modérément le creux de ses reins. Ce n'était pas encore la vraie chose, mais seulement d'énoncer la suite des événements avec autant de sérieux du bout des doigts sur la surface lisse de son téléphone avait suffit pour que son corps commence à se préparer à leurs ébats. Il avait chaud. Très chaud. Sa main s'en alla sans qu'il y réfléchisse entre ses jambes, mais il ne se laissa pas gagner par la tentation de commencer sans Aiden, même s'il durcissait déjà un peu. Il le lâcha rapidement.

"Couché, toi..."

Lui ayant promis qu'il prendrait une douche afin de se débarrasser de nombreuses heures de sueur, Kennedy ne perdit pas une seconde de plus et se dirigea vers la douche. Ses vêtements trouvèrent le sol de la salle de bain et aussitôt le jet d'eau allumé, il y exposa son corps nu.

La sensation lui était agréable, comme s'il changeait de peau complètement. Il profita de son temps pour faire une coupure entre ses études dans lesquels il s'était acharné ces derniers jours et le plaisir qui l'attendait. L'heure de la récompense avait sonné. Son gant de douche exfolia sa peau foncée, son rasoir retoucha les zones où son poil était plus fort, où la repousse était plus rapide. Il prit aussi le temps de nettoyer cette région plus secrète, celle qu'Aiden irait bientôt explorer, aussi créatif pouvait-il être, cette région qui menait directement au point G de son corps. Il y inséra le doigt à quelques reprises afin de vérifier s'il se sentait à son aise et tout sembla sous contrôle. Il était fin prêt. Son corps et son esprit étaient à fleur de peau.

La porte de l'appartement se fit entendre. Kennedy qui n'avait pas pensé laver ses court cheveux noirs changea d'avis pour qu'Aiden le trouve sous la douche. Il avait envie qu'il pose ses yeux sur lui, qu'il envie chaque goutte d'eau sur sa peau. Le procédé fut bref, mais étira le temps juste assez.

À sa voix, Kennedy se retourna, flambant nu. Entre eux, il n'y avait plus cette gêne.

Les lèvres lui offrirent un sourire, ses yeux un clin d'oeil en guise de rétroaction à ses premières paroles, lui affirmant silencieusement qu'il s'était en effet occupé de son corps en entier.

Le jeune noir sortit de la douche, éteignit l'eau, ses pieds mouillés trouvèrent le tapis de bain qui bu chacune des gouttelettes qui lui tombèrent dessus. Il pouvait sentir le regard de prédateur d'Aiden sur lui ce qui le fit presque frissonner tant il aimait ça. Il était aussi vulnérable qu'une biche devant le mâle alpha d'une meute de loups affamés. Le loup lui avait montré les dents, mais plutôt que de fuir, la biche décida de s'avancer vers celui qui allait la manger.

Kennedy prit une serviette, se sécha très rapidement, souriant aux paroles de son ami.

" Qu'est-ce que tu crois, que je suis fait en bois du moment que je me met à l'étude? Bien sur que ton corps m'a manqué. " dit-il à Aiden comme s'il s'agissait de l'évidence même.

En fait, ce l'était carrément.

Une fois séché, Ken lança la serviette dans un coin de la salle de bain, près de la machine à laver et sans chercher à se couvrir, il s'approcha encore un peu plus du loup. Cette fois-ci, s'il s'était senti dévoré, c'était à lui de dévorer l'homme en face de lui. Il remarqua cette façon dont il avait loussé sa cravate sans défaire les boutons de son col, mais s'il baissait les yeux vers ses manchettes... ah oui, elles étaient défaites. Il l'y reconnaissait bien. Il avait tant envie de voir son torse, mais jouant le jeu, ses doigts ne défirent que les deux premiers boutons du col d'Aiden, puis allèrent se poser sur ses pectoraux après avoir effleuré la peau de son cou maintenant à découvert.

Tendrement, il se pencha et les yeux fermés, ses lèvres allèrent trouver celles de son ami. Même si aucun amour planait entre eux, c'était des moments que Kennedy chérissait, qu'il aimait profondément dans toute leur simplicité. Ses lèvres se contentèrent quelques instants de rester contre les siennes, inertes, puis quand ses mains se remontèrent vers ses épaules, il lui proposa sa langue, d'une extrême douceur.  

C'était, il le savait, probablement un des seuls moments de tendresse auquel il aurait droit avant de longues minutes, sauf si naturellement Aiden avait choisi un jeu qui en impliquait. Là dessus, il n'avait aucun contrôle. À partir du moment où le premier contact avait été initié, il transférait toute forme de contrôle de la situation au blanc. Plus aucune décision ne lui appartenait, même son corps était sa propriété. Comme on lui avait demandé, il l'avait bien lavé, maintenant, il se laissait aller au jeu. D'ailleurs, c'est comme ça qu'il aimait les règles du jeu.

" Tu as trouvé mon cadeau? Il te plait? "
demanda Kennedy alors qu'il venait de rompre le baiser, prêt à obéir à son ami.

.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
(hot) un moment de détente bien savoureux (kennedy #01)
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Kensington
» Quel est l'abruti qui a parlé d'un moment de détente ? [Trey]
» Petit moment de détente || Libre
» La cafét'?Un petit moment de détente.
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-