Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Résultats de la Guerre des groupes !
Après presque un mois de lutte acharnée, il est temps de découvrir les résultats. Rendez-vous par ici.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


I just wanna keep calling your name (Logan)


avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 16
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Josephine Skriver
» Âge : 26 ans
() message posté Lun 19 Fév - 18:10 par Ryan Aldridge
Cheveux attachés en chignon négligé, quelques mèches volent au vent tandis qu’elle sort du métro et parcourt les quelques mètres la séparant de son lieu de travail. Fatiguée par sa journée de cours et rêvant d’ores et déjà de son lit, elle puise dans ses forces en priant silencieusement que la nourrice ne l’appelle pas à l’aide durant son service. Chaque jour, Ryan déteste un peu plus sa sœur qui ne semble pas avoir la même conception de la rapidité qu’elle. Ce n’est pas qu’elle déteste sa nièce, Lena est adorable et bien moins difficile que ce qu’elle imaginait, seulement ce n’est pas sa fille et l’irlandaise a déjà beaucoup à gérer entre ses cours et son travail – même si elle pourrait se soulager de ce dernier. Poussant la porte du Nightjar, le monde déjà présent manque de la faire grogner. Pourtant, elle est habituée. C’est comme ça tous les soirs et en général c’est ce qu’elle adore, n’ayant pas une minute à elle, mais aujourd’hui elle est sur les rotules. « Ryan ? T’es pas supposée commencer dans deux heures ? » Qu’on lui lance alors qu’elle s’avance vers le bar devant lequel elle prend place. Deux heures … elle qui pensait n’avoir qu’une heure d’avance, elle est vraiment à côté de la plaque. « Ta gueule d’ange me manquait trop. » Plaisante-t-elle tandis qu’il fait glisser une Perrier dans sa direction, seule boisson qu’elle s’autorise à boire avant de travailler. Elle n’aurait rien contre quelque chose de plus fort cela dit, mais ça ne serait pas sérieux, pas si elle doit tenir sur ses deux pieds toute la nuit. Son collègue rapidement appelé ailleurs, elle attrape sa boisson qu’elle sirote tranquillement, tournant sur son tabouret pour observer les clients du soir. Un couple d’amoureux aussi niais que sa sœur et son beau-frère, une bande de jeunes qui risquent de lui casser les pieds tôt ou tard et … avalant sa gorgée de travers, elle tousse en tapant sa poitrine pour retrouver une respiration correcte. Quelques secondes à le regarder sans qu’il ne la voit puis elle bondit sur ses pieds, son verre à la main et s’en va se glisser à sa table sans la moindre honte. « Regardez donc qui le hasard a mis sur ma route. » Lance-t-elle, son verre posé devant elle, les bras en appuient sur la table et le haut de son corps penché en avant. « Logan … seul en plus, je ne pensais pas ça possible. » Ce qui est faux parce qu’elle a déjà eu l’occasion de le voir comme ça mais il faut admettre que le voir en bonne compagnie à cette heure de la soirée lui aurait paru plus … normal.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?

avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 7899
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Mer 28 Fév - 13:51 par Logan Svendsen
✻✻✻ Poussant un long soupir, Logan détache le premier bouton de sa chemise, avant de s’affaler sur la banquette. La journée n’a pas forcément été longue, ou difficilement, mais ça ne l’empêche pas d’être soulagé de pouvoir enfin se poser. Dans ce bar qu’il ne connaît absolument pas, qui lui a simplement donné envie alors qu’il prenait le chemin de son appartement, après une visite dans le quartier. En général, il a ses petites habitudes mais là, pourquoi pas ? Surtout qu’il a bien besoin d’un verre. Et celui-ci ne tarde pas à arriver sur la table, une fois commandé. Un petit parasol aux couleurs de l’arc-en-ciel sur le dessus, ce qui tire un sourire à Logan. Il avait prévu de repasser à l’agence avant de rentrer, mais finalement, il ne le fera sans doute pas. Reste juste à espérer que ses associés rangeront assez pour qu’il n’ait pas trop à faire en arrivant demain. Il note qu’il devra penser à arriver plus tôt, au cas où. Enfin cette pensée est vite écartée alors qu’il commence à savourer son cocktail sucré. Parfait. Et peu importe que la plupart des hommes présents aient une chope de bière à la main, ou un whisky, ou toute autre boisson considérée comme virile. Son cocktail, il le trouve délicieux alors il se fiche bien de ce qu’on peut penser. Surtout que ça lui fait vraiment du bien, après sa journée de travail. Des clients compliqués suffisent à rendre une journée plus longue que d’habitude, jamais satisfaits, parfois même à cause d’un détail ridicule et qui pourrait être arrangé. Enfin Logan essaye de se calmer, dans ces moments, en se disant qu’il peut comprendre qu’ils recherchent la perfection pour l’endroit où ils vont fonder une famille. Même si la perfection est relative. Le plus important, ça reste la famille. Tant que tout va bien sur ce plan, le décor n’a aucune importance, ou presque. C’est quand tout vient se gâter que plus rien ne semble parfait. Enfin ce n’est pas le moment de penser à ça. Une gorgée sucrée, et il laisse ses pensées derrière lui. Encore plus quand quelqu’un vient s’asseoir en face de lui. Quelqu’un qu’il connaît bien, mais qu’il n’aurait jamais pensé trouver ici. « Regardez donc qui le hasard a mis sur ma route. » Il sourit, parce que même s’il ne s’attendait pas à la voir, ou même à la revoir un jour, il se dit que c’est une bonne chose. « Logan … seul en plus, je ne pensais pas ça possible. » Inconsciemment, son regard dévie vers le décolleté de Ryan, mis en avant sur la table, avant qu’il ne la regarde à nouveau dans les yeux, un sourire sur les lèvres. « Je ne suis plus seul maintenant, n’est-ce pas ? » Cela ne l’a jamais dérangé d’être seul, mais il préfère nettement être en bonne compagnie. « Ryan Aldridge… ça faisait longtemps. » Trop longtemps, si on lui demande. Même si c’était lui qui avait décidé qu’il était temps qu’ils arrêtent de se voir. « Qu’est-ce que tu deviens alors ? »

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 16
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Josephine Skriver
» Âge : 26 ans
() message posté Mer 14 Mar - 16:49 par Ryan Aldridge
Le bar est assez calme pour le moment mais, elle le sait, ça ne durera pas. Les heures vont passer et les clients vont affluer de plus en plus. Ryan le fait, sa soirée risque de passer rapidement à servir tout ce beau monde mais pourtant elle n’est pas plus impatiente que ça. L’envie de travailler ce soir n’est pas présente et la jeune femme aurait largement préférer la passer chez elle à comater devant la télévision … du moins s’il n’y avait pas son adorable nièce pour venir tout chambouler. Oh elle adore Lena, en revanche elle aime beaucoup moins sa petite sœur qui n’est toujours pas revenue chercher sa fille. Cela dit, elle oublie très vite tout ça lorsque son attention se porte sur un homme précis. Ryan sait que malgré la foule son regard aurait été aimanté par lui parce que, quoi qu’ils en disent, ils ont un passé ensemble. Un passé qu’elle adore se remémorer. Mais là, elle remarque que trop bien le regard de Logan dériver vers sa poitrine, un large sourire aux lèvres. Pile l’effet qu’elle espérait lui faire. Comme quoi l’attraction est toujours présente quand bien même la blonde a toujours été très douée pour utiliser son corps pour parvenir à ses fins. « Je ne suis plus seul maintenant, n’est-ce pas ? » En effet et elle sent son sourire s’étirer encore un peu plus avant qu’elle ne s’enfonce contre le dossier de son fauteuil tandis que ses iris ne quittent pas le beau visage de l’homme face à elle. « Ryan Aldridge… ça faisait longtemps. Qu’est-ce que tu deviens alors ? » Sans y faire attention, elle fait tourner son index sur le bord de son verre et hausse doucement les épaules. « Pas grand-chose. Je travaille ici pour payer mon loyer. C’est mieux que rien, surtout quand des clients intéressants viennent consommer ici. » Au fond, elle reste la même pour le moment. Hormis ses études qu’elle a décidé de reprendre, elle reste la bonne vieille Ryan qui a toujours autant besoin d’indépendance et qui est toujours trop gentille avec ses sœurs. « Enfin si, pour le coup j’ai repris mes études, en psychologie. Je pourrais faire quelque chose de ma vie cette fois. Et toi ? Toujours aussi désireux d’éviter les choses sérieuses ? » Qu’elle le taquine plus ou moins en référence de la raison pour laquelle ils ont mis fin à leur relation.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?

avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 7899
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Dim 1 Avr - 16:16 par Logan Svendsen
✻✻✻ N’ayant aucun programme pour ce soir, ou perspective particulière, Logan est loin d’avoir hâte de rentrer chez lui. A part son chat qui préfère le bouder que demander des caresses, personne ne l’attend. L’animal ne semble aimer que Lizzie, et se contente de cohabiter avec Logan, tant que celui-ci lui donne à manger. Autant dire qu’il n’est pas de très bonne compagnie. Alors quitte à être seul, autant ne pas l’être réellement, et le faire avec un délicieux cocktail. Même s’il est assis seul à cette table, il y a du monde autour. Il peut écouter quelques bribes de conversation ou s’imaginer le passé de telle ou telle personne. Et puis finalement, il ne reste pas seul bien longtemps. Ce qui, honnêtement, l’arrange un peu. Surtout que la compagnie proposée est loin de lui déplaire.
Comme cela fait quelques années que leurs chemins ne se sont pas croisés, ça semble normal de commencer par discuter un peu. Rattraper le temps perdu, savoir ce qui se passe dans la vie de Ryan, depuis la dernière fois qu’ils se sont vus. Même s’ils ne prenaient pas forcément le temps de trop discuter à l’époque, il connaissait au moins les grandes lignes de sa vie. « Pas grand-chose. Je travaille ici pour payer mon loyer. C’est mieux que rien, surtout quand des clients intéressants viennent consommer ici. » Il sourit, comprenant sans difficulté qu’il fait partie des clients intéressants. Quelles étaient les chances pour que ses pas le mènent justement dans le bar où travaille Ryan ? S’il était du genre à croire au destin, peut-être penserait-il que c’était ce qui était prévu. En vérité, c’est simplement le hasard. Un heureux hasard qui a posé Ryan sur sa route. Ou plutôt qui l’a posé sur la route de Ryan, un jour où elle travaille ici. « Et tu t’assois à table avec tous les clients, ou juste ceux qui sont intéressants ? » Il faut reconnaître que c’est assez peu conventionnel pour une serveuse, mais Ryan a toujours aimé sortir des clous, se foutre des règles imposées. Le parfait exemple de cela, c’est qu’elle avait été son amante, en étant parfaitement consciente qu’il était marié, dès le début. « Enfin si, pour le coup j’ai repris mes études, en psychologie. Je pourrais faire quelque chose de ma vie cette fois. Et toi ? Toujours aussi désireux d’éviter les choses sérieuses ? » Il sourit, réellement heureux de l’apprendre. Ryan lui a toujours paru être un esprit libre, sans attaches, mais il fallait bien qu’elle finisse par penser à l’avenir malgré tout. Reprendre des études était sans doute la solution pour ça. « Donc maintenant que t’es en psycho, t’as décidé de m’analyser ? » Pour sa défense, elle a frappé assez juste. Depuis son divorce, Logan n’a nulle envie de s’engager dans une nouvelle relation. Il s’est déjà trompé une fois, alors même qu’il était sûr de lui, il ne veut pas recommencer. « C’est bien la psychologie en tout cas, t’es en quelle année ? » Il a un peu de mal à l’imaginer dans le fauteuil du psy, mais après tout, pourquoi pas ? Et c’est aussi et surtout parce que quand il l’imagine, c’est plutôt nue. Après tout, il a déjà eu l’occasion de voir ce qui se cache sous ses vêtements, il ne risque pas de l’oublier. « Moi, je suis toujours agent immobilier, mais dans ma propre agence maintenant, et toujours aussi doué. T’es toujours dans l’appart que je t’avais trouvé d’ailleurs ? » Peut-être un peu trop curieux, mais ça ne devrait pas choquer Ryan, si elle n’a pas changé. Et quelque chose lui dit que ça n’est pas le cas.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 16
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Josephine Skriver
» Âge : 26 ans
() message posté Sam 7 Avr - 13:05 par Ryan Aldridge
Autant dire les choses clairement : elle va avoir du mal à se motiver à aller travailler maintenant que sa route a croisée celle de Logan. Trop longtemps qu’elle ne l’a pas revue. Trop longtemps qu’elle n’a pas eue l’occasion d’avoir quelque chose d’aussi plaisant à contempler et Ryan ne se dérange pas pour le faire. Parfois, elle prend le temps de penser à la relation qu’ils ont entretenue, au fait qu’elle aurait pu passer pour la pire des garces. Elle savait qu’il était marié et se moquait de ce détail. Pas un seul instant elle ne s’était sentie coupable parce qu’elle a toujours eu cette particularité d’aspirer à une vie atypique. Elle l’est déjà depuis sa naissance, pourquoi changer maintenant ? Et puis, elle appréciait vraiment les moments passés avec Logan même s’ils laissaient rarement place aux discussions et qu’ils se déroulaient en étant parfaitement nus … de quoi déconcentrer. Même maintenant elle est capable de visionner le blond sans vêtements et ça la fait doucement sourire. « Et tu t’assois à table avec tous les clients, ou juste ceux qui sont intéressants ? », « Généralement, juste avec les très intéressants. » Réplique-t-elle immédiatement, son sourire se faisant un peu plus grand. Aucun doute sur le fait que lui est en haut de la liste des clients qu’elle préfère, dommage qu’il ne soit pas venu plus tôt. « Je n’ai pas encore commencé mon service en fait. » Ne peut-elle s’empêcher d’expliquer. Elle a encore du temps libre devant elle, le risque d’arriver trop en avance, mais ça ne la dérange pas. Surtout pas en sachant qu’elle aurait pu le manquer. « Donc maintenant que t’es en psycho, t’as décidé de m’analyser ? C’est bien la psychologie en tout cas, t’es en quelle année ? » Ses yeux se mettent à pétiller de malice, ce qu’elle ne cache pas. Ryan se redresse sur son fauteuil et s’enfonce contre le dossier de ce dernier, les bras croisés contre sa poitrine. « Première année donc pour t’analyser c’est encore un peu trop tôt. Enfin tout dépend de la manière dont tu voudrais que je t’analyse, je connais une méthode qui ne demande pas de compétences particulières en psychologie. » Elle hausse les épaules pas le moins gênée par ses sous-entendus. Ça l’amuse toujours beaucoup de flirter, de profiter des avantages qu’elle peut avoir. Et puis elle se souvient encore très bien de ses ébats avec Logan. Difficile de faire autrement avec un tel partenaire. « Moi, je suis toujours agent immobilier, mais dans ma propre agence maintenant, et toujours aussi doué. T’es toujours dans l’appart que je t’avais trouvé d’ailleurs ? » Elle acquiesce, ravie par ce qu’elle entend. Qu’il ait sa propre agence est une excellente nouvelle, ça prouve qu’il parvient à monter les échelons, à se faire un nom, et c’est tout ce que la blonde peut lui souhaiter. « Toujours. Je trouverais dommage de me séparer de cet appartement, surtout après tout ce que tu as mis en œuvre pour me convaincre. » Sans cesser de jouer, elle mord sa lèvre dans un petit sourire malicieux sans détourner son regard, plutôt fière de ne pas savoir tenir sa langue.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?

avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 7899
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Jeu 3 Mai - 18:20 par Logan Svendsen
✻✻✻ « Généralement, juste avec les très intéressants. » Forcément un peu flatté, Logan sourit sans cesser de dévorer Ryan des yeux. Du haut de ses trente-quatre ans, père de famille ayant un travail stable, il n’est pas rare qu’il soit vu comme quelqu’un de rasoir par les plus jeunes. Ryan étant sa cadette, elle pourrait très bien penser la même chose. Pourtant, ça n’a jamais été le cas. Du moins, pas à sa connaissance. Pour le peu qu’ils se parlaient, entre deux parties de jambes en l’air, elle semblait intéressée par ce qu’il lui disait. « Je n’ai pas encore commencé mon service en fait. » Ceci explique cela. Même s’il imagine bien Ryan venir le voir, même en plein service. Elle a toujours été spontanée, du genre à prendre des risques tout en sachant qu’elle dépasse la ligne. Sans doute une des choses qui lui plaisait tant chez elle. « Tu commences à quelle heure ? » Peut-être est-il un peu curieux de ce qu’elle pourrait faire avant de commencer, selon le temps qu’elle a. Vu les regards qu’il lui lance, ses intentions sont assez limpides. Et il a bien l’impression que c’est réciproque. Entre eux, l’alchimie est toujours présente, ça ne fait aucun doute. Mais pour l’instant, sans même savoir s’ils auront le temps ou l’occasion d’aller plus loin, ils prennent le temps de discuter. Par rapport au passé, ils font les choses dans le désordre, mais ce n’est peut-être pas plus mal finalement.
« Première année donc pour t’analyser c’est encore un peu trop tôt. Enfin tout dépend de la manière dont tu voudrais que je t’analyse, je connais une méthode qui ne demande pas de compétences particulières en psychologie. » Un rire léger s’échappe de ses lèvres. Plus aucun doute permis maintenant, elle en a envie aussi, et ne s’en cache absolument pas. Ce qu’il trouve particulièrement séduisant. « Les psy aiment jouer au docteur aussi ? » Il préfère nettement qu’elle l’analyse de cette façon plutôt que son cerveau. Un psy aurait sans doute beaucoup à lui dire sur la façon dont il a géré la fin de son mariage et les relations qu’il a eues par la suite, mais Logan n’est pas certain d’avoir envie d’entendre tout ça. Des erreurs, il en a fait et il le sait, mais il préfère mettre le passé derrière lui. Enfin sauf quand le passé a une aussi belle paire de seins, qu’il peut parfaitement deviner sous un t-shirt léger. « Toujours. Je trouverais dommage de me séparer de cet appartement, surtout après tout ce que tu as mis en œuvre pour me convaincre. » Sans avoir le contexte, sa phrase pourrait paraître tout à fait normale. Sauf quand on sait que c’est à cet endroit qu’ils ont cédé pour la première fois au désir. A y repenser, c’était sans doute le moment où tout avait changé pour Logan. Où il avait signé la mort de son mariage, qu’il avait accepté que c’était la fin. « C’est vrai que j’ai rarement donné autant de ma personne que pour te trouver l’appartement parfait. » A vrai dire, c’est la seule et unique fois qu’il a couché avec une cliente actuelle. Non pas qu’il y ait une éthique professionnelle liée à ça, simplement qu’il n’en a jamais rencontré qui lui fasse autant d’effet que Ryan. « Je sais où te trouver alors. » A son appartement, dans ce bar. S’il veut la revoir, ça ne sera pas difficile. Reste à savoir si c’est ce qu’il veut. D’un point de vue sexuel, sans doute que oui. Le reste, il ne sait pas. Enfin ils n’en sont pas là. Du tout. « Je peux t’offrir un vrai verre, ou tu n’as pas le droit avant ton service ? » Dit-il en désignant son verre d’eau gazeuse, le sourire ne quittant pas ses lèvres.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 16
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Josephine Skriver
» Âge : 26 ans
() message posté Jeu 17 Mai - 17:42 par Ryan Aldridge
« Tu commences à quelle heure ? » Sourire aux lèvres, elle vient de nouveau coincer celle du bas entre ses dents. Son regard encore posé sur Logan, elle apprécie inlassablement autant ce qu’elle a sous les yeux. C’est d’autant plus le cas lorsqu’elle remarque qu’elle est toujours capable de faire son petit effet sur le blond. Un effet partagé, bien évidemment. « Hm … dans un petit peu moins de deux heures maintenant. » Lui annonce-t-elle après avoir brièvement regarder sa montre. Les minutes passent souvent bien trop vite lorsqu’elle se trouve être en bonne compagnie, en très bonne compagnie même le concernant. « Les psy aiment jouer au docteur aussi ? » À son tour de rire. Ryan hausse les épaules sans se départir de son sourire à la fois amusé et charmeur. « Aucune idée mais moi j’aime ça en tout cas. Encore plus lorsque je sais ce que ça vaut. » Et autant dire qu’il y a pas mal d’expérience entre eux. Même si ça remonte à quelques temps maintenant, la jeune femme n’a pas oublié. C’est impossible, pas avec l’effet qu’il lui faisait et lui fait encore maintenant. Redressée, elle se laisse tomber contre le dossier de sa chaise et lâche sa petite phrase que lui seul peut parfaitement comprendre. « C’est vrai que j’ai rarement donné autant de ma personne que pour te trouver l’appartement parfait. », « Ça c’est peu dire ! » Affirme-t-elle dans un léger rire. Elle se souvient encore très bien à quel point elle était essoufflée voire même épuisée après leurs ébats. La première fois avait été impressionnante mais les autres bien meilleures encore. « Je sais où te trouver alors. Je peux t’offrir un vrai verre, ou tu n’as pas le droit avant ton service ? » Son regard quitte le beau visage de Logan pour aller se poser sur son verre d’eau pétillante puis remonte vers lui. « J’ai toujours fait ce que bon me semble donc même si ce n’était pas autorisé je l’aurais aussi accepté ce verre. » Assure-t-elle en faisant signe à l’une des serveuses et collègue pour passer commande. « Cela dit, si je tiens plus sur mes deux pieds pendant mon service t’aura plutôt intérêt à te faire pardonner. » Elle exagère un peu. Bien plus capable de tenir l’alcool que ce qu’elle prétend, ce n’est pas un verre qui va l’empêcher de marcher correctement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
I just wanna keep calling your name (Logan)
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Shoreditch :: Nightjar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-