Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Guerre des groupes.
La guerre des groupes est déclarée ! Venez faire gagner votre équipe ! Plus d'infos.
Joyeux Anniversaire LC !
Le forum vient de souffler sa quatrième bougies. N'hésitez pas à lui laisser un petit mot d'amour, par ici.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Courrir ne fait pas arriver


avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 49
» Pseudo : Kynaeku
» Avatar : Stephen Amell
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Xander M. Winchester
() message posté Dim 4 Mar - 21:35 par Lexie L. Glades

Courir ne fait pas arriver.
Solyne & Lex

« Il y a comme un air de déjà vu... »
Il était tôt. Ou tard. Lex ne savait pas très bien. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il faisait encore nuit quand il acheva de nouer les lacets de ses chaussures. Son week-end avait été court. Très court. Trop court. C'était comme ça toutes les semaines mais il ne s'en plaignait pas. C'était lui qui avait choisie la voie du boulot, il ne regrettait pas. Et puis, il avait beau avoir tous les défauts du monde, il n'avait pas celui là: La faiblesse de ne voir que ce que l'on a pas. Il faut dire que c'est plus facile quand on a tout, ou presque.

Quoi qu'il en soit, un regard vers sa montre connectée lui permis de voir qu'il était 5h du matin. Un Lundi matin. Il ne devrait pas y avoir grand monde dehors à cette heure et il n'embauchait pas avant trois bonnes heures. De toute façon, il n'arrivait plus à dormir. C'était souvent comme ça. C'était rarement son réveil qui le sortait du sommeil.

Glissant ses écouteur dans ses oreilles se son smartphone dans la poche kangourou du sweet à capuche qu'il portait, il traversa la pièce à vivre de son loft et sorti sur le trottoir, 4 étages plus bas. Ne résonnait plus rien d'autre que la mélodie qui se jouait dans son lecteur. Dehors, il faisait froid. Même si les températures s'étaient adoucies ces derniers jours, Lex' n'était pas certain qu'il fasse plus de zéro. Peu lui importait, il allait courir de toute façon.

Un volute de vapeur d'eau s'échappait d'entre ses lèvres alors qu'il se mettait en route en petite foulées vers le grands parc de Kensington, non loin de chez lui. C'est sans penser à rien qu'il courait. Parvenu au parc, il ne s'arrêta pas. C'est avec un rythme régulier qu'il courait, vidant son esprit de tout ce qui aurait pu le polluer. La semaine commençait, il fallait être concentré. La musique, tout comme la pénombre, l'y aidait. C'était peut-être là sa seule sensibilité.
   
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 27
» Pseudo : lkd.
» Avatar : Pryianka Chopra la magnifique
» Âge : 35 années de vies sur terre ...
» Schizophrénie : Joleen (jaimie alexander) Djawny (nico tortorella) Sydni (Gina rodriguez)
() message posté Lun 5 Mar - 16:07 par Solyne J. Ardeen
courrir ne fait pas arriver ...
Lexie & Solyne.
La nuit plongée dans ton travail. Autant dire que c’est une habitude, mais pas de t’apercevoir que la nuit est presque fini, que le soleil va t’attraper de ses bras pour te bercer dans une nouvelle semaine. Épuisante et difficile. C’est ainsi. La petite Jude dors sans doute, tu n’en sais rien, elle est chez tes parents qui sont présent depuis deux semaines pour se ressourcer à la maison. Alors ce week-end tu as du laissé ta fille à tes parents et dire qu’il te manque un morceau de toi ne serait pas mentir. Ta fille te manque quand elle n’est pas là. Si l’absence de Maéven a finalement commencé à s’estomper depuis quelques mois maintenant, tu te sépares peu de ton cœur, de ta vie.

Finalement tu as le choix avec aller dormir pendant quelques heures ou alors te remuer et décoller ton nez de ton travail. Tu as presque fini, le projet t’as inspiré, même si tu n’étais pas du tout sûr de toi au début du projet, à présent, tu as des ailes prête à t’envoler au bout du monde. Alors, quand tu vois ton téléphone et la nuit régnant en maître encore, tu te décides d’aller enfiler une tenue de sport. Histoire de laisser s’évaporer le stress, la fatigue, un bon petit footing était ce qui avait de mieux. Allez te perdre dans les allées du parc était une bonne chose à ton goût à défaut de pouvoir aller courir en montagne ou autre.

Aucun écouteur à tes oreilles, tu laisses les bruits de la nature te bercer dans ta course. Une course soutenue, tu décrasses tes poumons ainsi, même si tu vas sans doute finir sur les rotules à la fin, le jeu en vaut la chandelle comme on dit. Le parc que tu visais n’était pas loin, alors quand tu arrivas à celui de Kensington à quelques rues de ton propre quartier. Tu admiras un moment la nature, la pénombre devant être peut être effrayante, mais tu ne l’étais pas. Tu as toujours été du style aventurière, depuis gosse. Combien de fois tu t’aventurais dans les bois berçant la maison de ton enfance, où tu vivais depuis quelques mois maintenant, bien trop souvent au goût de tes parents. Tu y jouais avec Célian, Louna et Sam. Votre enfance était parfaite, même le non de Célian était comme gravé en toi.

Tu reprenais ta course, le vent était comme inexistant, alors ce n’était que les oiseaux se réveillant ou encore tes pieds se déposant sur les chemins du parc qui formaient à eux une mélodie si parfaite à ton ouïe que tu voudrais que cela ne s’arrête pas. Ta respiration commence à se saccader quand tu ne fais qu’accélérer le rythme comme pour te mettre toi-même à terre. Tu finis par te stopper en marchant pour reprendre un semblant de respiration dite normale, quand ton regard étant jonché sur tes pieds, tu laissas ces derniers se déposer sur un autre joggeur arrivant vers toi. De là où tu étais, ce n’était qu’une silhouette auquel tu pouvais donner un sexe masculin sans te tromper.



LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 49
» Pseudo : Kynaeku
» Avatar : Stephen Amell
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Xander M. Winchester
() message posté Lun 5 Mar - 19:09 par Lexie L. Glades

Courir ne fait pas arriver.
Solyne & Lex

« Il y a comme un air de déjà vu... »
Il s'était rapidement pris au jeu, comme à chaque fois. Une fois son rythme trouvé, il pouvait faire preuve d'une endurance étonnante. Mais ce matin là, il y allait mollo. S'il courait, c'était uniquement pour se vider la tête et commencer sa journée énergiquement. De l'énergie, il en aurait besoin. Mais Lex' était un homme épanoui, il n'avait pas tellement de mal à se motiver. Sa présence ici à cette heure aussi matinale le prouvait à elle seule d'ailleurs.

Quoi qu'il en soit, seuls les réverbère du parc éclairaient sa course solitaire. Le parc était désert. Certains de ses amis lui avaient déjà dit qu'il était inconscient d'y courir la nuit. Mais il savait se défendre. Plus qu'on ne pourrait le soupçonner. Après tout, il avait passé son enfance à le faire. Et puis dans le fond, peut-être qu'il avait besoin de sa dose de risque pour casser sa petite vie parfaite. Il ne le recherchait sans doute pas consciemment néanmoins.

Son esprit s'était vidé, concentré sur la musique et sur le rythme de sa respiration qu'il n'entendait pourtant pas, il ralentie un peu le pas lorsqu'il perçue une ombre en face de lui, semblant courir dans le sens opposé. Vu l'heure et la pénombre, Lex' était toujours un peu sur ses gardes. Il avait ralenti la cadence, jusqu'à ce qu'il la reconnaitre. Ou pense la reconnaitre, en fait il n'était pas très sûr de lui. Maintenant au pas, il avait retiré l'un de ses écouteur, soufflant doucement pour ne pas être trop essoufflé. "Solyne?" Avait il lancé un peu surpris, fronçant les sourcil par incertitude. Il n'avait pourtant pas hésité à l'interpeller.

Lex' n'est pas de ceux qui ont honte. Il est loin d'être timide et ne crains absolument pas d'effrayer qui que ce soit. Pourtant, si cette femme n'était pas la Solyne à laquelle il pensait, il passerait certainement pour un pervers en chasse dans un parc. Image qui ne l'aurait pas dérangé. Peu de chose le dérangeait. C'est plus facile quand on a la chance de ne pas avoir de complexe. Solyne, si c'était bien elle, était une fille qu'il avait connu au lycée. Bon ce n'était plus une fille maintenant, et finalement, ça lui allait aussi.
   
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 27
» Pseudo : lkd.
» Avatar : Pryianka Chopra la magnifique
» Âge : 35 années de vies sur terre ...
» Schizophrénie : Joleen (jaimie alexander) Djawny (nico tortorella) Sydni (Gina rodriguez)
() message posté Ven 9 Mar - 12:00 par Solyne J. Ardeen
courrir ne fait pas arriver ...
Lexie & Solyne.
Courir ainsi le matin, la nuit, peu importe le résultat était le même et ça avait le même effet sur toi. Ça te soulageait, ça te vidait l'esprit et te laissait bien pendant un temps. Il n'est pas rien de lancer ton entreprise et d'élevée une petite fille seule, sans celui que tu aurais voulu à tes côtés. Mais c'est ainsi, la vie est faite comme ça et tu ne peux rien faire. Enfant, tu aurais voulu vivre avec une maman, même si ta mère adoptive, la mère biologique de Louna et Sam s'est révélait être une parfaite maman pour toi, tu aurais voulu rencontrer la tienne savoir pourquoi elle est partie. Ta faute ? Celle de ton père ? Tu n'en savais rien, tout comme ton père, qui était désormais heureux avec ta belle-mère, ta mère.

Quand tu cours, ton esprit se vide, tes poumons et ton cœur subissent souvent ton rythme. Ton rythme pour cette course est rapide, comme pour fuir et pour rester en vie. Alors que personne ne te met en danger en cet instant, mais c'est ainsi. Courir par plaisir tu le fais, dans la montagne et encore tu aimes être rapide, tout risquer dans un saut. Tu es ainsi. Mais comme à l'accoutumée, tu laisses ton esprit virevolter, danser dans les airs, dans les souvenirs. Tu les vois danser un soir dans le salon, comme toujours, dès que vous aviez le dos tourné ? C'était ce genre de chose que tu voulais vivre, ce genre de chose que tu aurais imaginé vivre avec Maéven.

Ta course te laisse donc penser à rien, mais surtout à tout. Autant dire que tu ne sais pas comment tu passes de ta vie d'adulte à ton enfance avec tes amis, ton frère, ta sœur et Célian, ton briseur de cœur. C'est con et tu ne serais l'expliquer, mais qui viendrait dans ton esprit pour savoir ce qui se passe dans ton esprit, savoir pourquoi tu penses à eux, à lui et à la fois à rien ? C'est ainsi, c'est la malice des esprits, qui nous laisse souvent avec un goût d'inachevée que on pense, car on repense à autre chose.

Tu commences à regarder devant toi, l'esprit qui se vide instantanément. Une silhouette naît au loin, tes foulées te mène un peu plus à découvrir cette ombre. Une ombre masculine, qui finit par lâcher ton prénom? Tu es surprise et tu te surprends à stopper d'un coup et à plisser un peu les yeux en espérant le reconnaître. Les visages déjà rencontré dans ta vie passe et trépasse jusqu'à penser détenir le nom de la personne. Un ami de lycée. Un ami qui ne fréquentait pas la bande, ta bande que tu formais avec Sam et Célian parfois Louna. « Lexie ?» Tu souris, tu lui offres un sourire qui parvient sans doute à illuminer un peu ton visage qui devait être fermé durant ton footing, en même temps qui sourit durant cet effort ? « Ça fait longtemps …» Oui, longtemps effectivement, le temps de tes études, le temps de ton mariage, le temps de la naissance de ta fille, quinze voire plus, tu n'es pas trés sûre pour le coup.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 49
» Pseudo : Kynaeku
» Avatar : Stephen Amell
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Xander M. Winchester
() message posté Sam 10 Mar - 11:46 par Lexie L. Glades

Courir ne fait pas arriver.
Solyne & Lex

« Il y a comme un air de déjà vu... »
D'un geste, il avait stoppée la musique qui se jouait toujours dans ses écouteurs. Il ne s'était pas trompé, c'était bien elle. Ils étaient peu nombreux ceux qui connaissaient son prénom complet. Enfin...Du moins ceux qu'il côtoyait encore. Parce que finalement, tous ses camarades d'école le connaissait puisqu'il apparaissait sur les listes officielles et que les prof se faisaient un petit plaisir à l'annoncer tous les matins lors de l'appel. Il tiqua et corrigea, un peu sec peut-être, par reflexe. "Lex".

Vraiment, il n'était pas difficile de l'irriter. pour contrebalancer avec son attitude un peu cinglante, il esquissa un large sourire. Il était quand même amusé de la revoir après toutes ces années.  Elle avait été une amie durant la période du lycée. Et puis elle avait rencontré un mec et bizarrement, Lex ne gardait pas un bon souvenir de la manière dont elle l'avait oublié. Son orgueil en avait pris un coup. Dire qu'il n'est pas rancunier serait mentir, mais c'était tout de même il y a une bonne quinzaine d'année...Il y a rancœur et stupidité. Il arrive encore à faire la part des choses. "En effet...Très longtemps". Précisa t-il en s'étirant, refaisant rapidement dans sa tête les derniers moments passés ensemble. Il ne s'en souvenait pas vraiment.

"Je te dirais bien que tu n'as pas changé...Mais ce n'est pas vrai. Tu es resplendissante" Précisa Lex simplement. Il n'était pas vraiment surpris par ça. Dans son souvenir, Solyne n'avait jamais été une jeune femme renfermée. D'ailleurs, si Lex aurait eu toutes les raisons du monde d'être populaire, parfois, il était bien plus discret que la bande qu'elle fréquentait. "Tu deviens quoi?" Acheva t-il soupirant, se débarrassant petit à petit de l'adrénaline de la course.
 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 27
» Pseudo : lkd.
» Avatar : Pryianka Chopra la magnifique
» Âge : 35 années de vies sur terre ...
» Schizophrénie : Joleen (jaimie alexander) Djawny (nico tortorella) Sydni (Gina rodriguez)
() message posté Ven 30 Mar - 23:12 par Solyne J. Ardeen
courrir ne fait pas arriver ...
Lexie & Solyne.
Tu ne pouvais pas t’attendre à voir quelqu’un ici à une heure aussi matinal. Mais autant dire que tomber sur une personne que tu connais ce n’était pas encore la chose plus étonnante. Enfin, toi qui avait l’esprit qui divaguer de base un peu partout depuis un petit moment durant ce footing, autant dire que ça avait tout coupé. Tu étais revenue sur le moment même et pas dans le passé, dans le futur, dans des kyrielles de questions angoissantes. Oui, car même en courant tu n’as pas forcément l’esprit tranquille tu penses à tout et à rien et souvent aux mauvaises choses et ce n’est pas forcément une bonne chose autant le dire. Pinçant tes lèvres sous la surprise du fait de te faire reprendre par Lex, alias Lexie. Mais autant dire que tu te souviens bien de lui et de son prénom qui ne lui allait pas à son goût. Apparemment cela ne s’était pas du tout arrangé au vu de la façon dont il avait repris de façon générale.

Tu ne sais même plus trop comment vous avez perdu votre amitié d’un coup. Peut-être ta faute ? Tu ne sais pas. Tu n’arrives pas trop à remettre tout dans l’ordre quand il s’agit de tes années lycée. Amoureuse de ton meilleur ami qui n’avait d’yeux que pour les autres filles. Tu souffrais, tu étais mal puis ton premier copain est arrivé, le temps des grandes décisions aussi pour l’université, le bal, tout est arrivé en même temps. Tu ne sais pas expliquer, mais malgré tout tu te sens coupable, car tu adorais Lex, malgré qu’il soit moqué par d’autres élèves. Tu continues tes mouvements d’étirement pour ne pas souffrir de douleur plus tard, même si ton footing n’est pas fini, tu vas continuer après, peut-être, tu ne sais pas, alors tu ne tires pas de plan sur la comète. « Une bonne quinzaine d’année. » Et là tu peux prendre un gros coup de vieux d’un coup, mais ça te convient, tu assumes ton âge parfaitement. Tu souris et ris un peu à ses mots. « Merci c’est gentil, même si je me demande si je dois le prendre bien pour quand on était au lycée ? » Demandais-tu plus amusée qu’autre chose. « En tout cas toi non plus tu n’as pas trop changé ! » toujours bel homme à ton goût en tout cas. « Je deviens que je suis maman célibataire … » tu aurais dû dire veuve ? Non. « Et que j’ouvre actuellement ma propre boite, et toi alors ? » Tu l’interroges à ton tour en lui adressant un gros sourire.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 49
» Pseudo : Kynaeku
» Avatar : Stephen Amell
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Xander M. Winchester
() message posté Dim 1 Avr - 11:19 par Lexie L. Glades

Courir ne fait pas arriver.
Solyne & Lex

« Il y a comme un air de déjà vu... »
A vrai dire, Lex était quelque peu rancunier. Il n'avait pas franchement oublié pourquoi ils s'étaient perdus de vue, mais ce n'était très clairement pas le moment de faire un caprice. Elle avait grandit. Lui aussi. S'il pouvait se montrer terriblement enfantin par moment, il n'aurait pas le culot de lui reprocher quoi que ce soit. Pas maintenant qu'ils venaient de se retrouver au détour du hasard. Ça aurait été très mal venu. Quinze ans...Elle avait raison. Lex refaisait la chronologie dans sa tête, elle ne devait pas en être très loin. Il s'en passe des choses en 15 ans. "Quinze ans...." Avait-il répété un peu hébeté. C'était un peu dur à entendre, il prenait un sacré coup de vieux.

Leur rencontre remontait au lycée. Ils avaient été très amis à cette période. Et puis elle avait rencontré quelqu'un, et Lex, qui n'était pas toujours démonstratif, n'avait pas su lui dire qu'il aurait voulu qu'elle ne l'oubli pas. Des erreurs de gamins. Il faut dire qu'il ne s'entourait pas que des bonnes personnes. Les bonnes, il ne savait pas les garder. Il avait fait des progrès là dessus néanmoins. "Arrête, tu sais que c'est pas ce que je voulais dire" Repris Lex en esquissant un sourire amusé au sujet de l'allusion au fait qu'elle avait changé.

C'était un fait, elle n'était plus exactement la même. Cela ne voulait pas dire pour lui qu'elle n'était pas tout aussi agréable à regardé auparavant. C'était différent, voilà tout. Il doutait qu'elle le prenne réellement mal de toute façon. Et si lui n'avait pas tant changé, ça lui allait. Il n'avait pas tellement envie de vieillir. Pourtant, quarantaine s'approchait à grand pas.

Ses sourcils se froncèrent lorsqu'elle fit mention du fait qu'elle était mère célibataire. Lex n'était pas forcément très curieux sur la vie des autre, mais ça l'inquiétait un peu de savoir qu'elle avait potentiellement pu être abandonnée par l'un de ces nombreux connards. Il n'osa cependant pas s'avancer sur le sujet. Il ne la connaissait plus vraiment et c'était le genre de sujet un peu délicat. "Oh, et tout marche comme tu veux? Tu te lance dans quel secteur? Je peux peut-être te filer un coup de main, je suis co-directeur dans une agence bancaire. Je me suis dis que le maquillage...c'était pas mon truc pour le moment" Avait répondu Lex très sérieusement dans un premier temps, avant de glisser vers la plaisanterie. C'est vrai que déjà lorsqu'il était au lycée, sa mère avait tenté de le persuader de rejoindre son entreprise de cosmétique pour y faire de mannequinat. Lex avait toujours refusé. Il avait sûrement déjà du lui en parler à l'époque. Ceci dit, il ne lui en voudrait pas si elle ne s'en souvenait pas.
 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 27
» Pseudo : lkd.
» Avatar : Pryianka Chopra la magnifique
» Âge : 35 années de vies sur terre ...
» Schizophrénie : Joleen (jaimie alexander) Djawny (nico tortorella) Sydni (Gina rodriguez)
() message posté Jeu 19 Avr - 23:48 par Solyne J. Ardeen
courrir ne fait pas arriver ...
Lexie & Solyne.
T’aurais jamais pu imaginer le rencontrer ici, après tout ça fait des années que vous vous n’êtes pas vu. Tu n’es pas sûre de combien, quinze, seize ou plus qui compte ?  En tout cas tu ne peux pas dire que tu ne reconnais pas le jeune homme, tout au contraire, c’est presque impossible, il n’a pas changé. Il a pris de la masse musculaire sans doute, une ou deux rides par ci par là, mais la vie et le temps n’épargne personne, mais quelques personnes parviennent à échapper à la visibilité d’années passées. Toi tu as quelques rides, pas trop, mais tout de même. Mais tu n’es plus toute jeune, même si dans le fond vous avez bel et bien encore la vie devant vous et encore heureux.

«  Le temps passe vite … »  Que tu lâches avec une petite moue sur ton visage. Le temps passe et s’écoule sans se préoccuper des amis qui se laissent sans nouvelle et efface presque les autres de nos vies. Ou alors tu y es pour quelques choses, toi, lui vous … peu importe. Tu te souviens juste que ce mec tu l’avais tellement apprécié, il était un peu une seconde personne de confiance dans ta vie, oui il n’avait pas pris plus de place que Célian, en même temps ça c’était compliqué. Tu fais un petit sourire tout en laissant une mine un peu complexe, comme si tu n’étais pas convaincu par ses mots.   «  Je l’espère sinon je vais aller me cacher … »   Tu hausses les épaules les prunelles plongées dans les siennes tout en pinçant un peu tes lèvres. Ça te fait quand même un choc pour le coup de le revoir, mais tu es plutôt contente de cela, tu aimes même énormément ça, même si tu ne sais pas si vos routes se recroiseront encore. Enfin, tu feras tout pour que cela soit possible.

Ta vie à présent ? Autant dire que tu ne peux pas dire, mais voilà ta vie a évolué et pas forcément comme tu l’aurais imaginé dans ta vie passé. Oui tu t’étais pensée  mère, mais pas célibataire, tu pensais que Maéven serait toujours là, mais ce n’est pas le cas. Non, il n’est plus là, il n’a pas même connu sa petite Jude, alors autant dire que ce n’était pas une chose forcément simple pour le coup. Tu écoutes ton ami qui te pose des questions tout en répondant à la tienne. «  Oui et je dois demander un prêt à la banque, mais j’attends un peu …et je me suis lancée dans une entreprise de design et décoration d’intérieur. »  Oui, car tu le sais rien n’es simple avec les banquiers et donc avec Lex. «  Tu aurais dû écouter ta mère … tu serais le chéri de toutes ces dames ! »  Encore plus maintenant. Tu n’avais jamais craché sur le fait qu’il était plutôt mignon, mais il était un ami. «  Dis tu as une femme, des enfants ? »  Que tu demandais en souriant un peu trop curieuse peut être.



LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Courrir ne fait pas arriver
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Kensington
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Un fait surprenant ( suite )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-