Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Résultats de la Guerre des groupes !
Après presque un mois de lutte acharnée, il est temps de découvrir les résultats. Rendez-vous par ici.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


[White City] Trente moins un... • A voir...


avatar
cause I'm a painter and I want to paint you a lovely world.

» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 741
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Samuel Larsen
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton)
() message posté Sam 10 Mar 2018 - 0:29 par Rika Alvarez
Samedi 17 mars

- Tu me rappelles pourquoi on fait jamais rien chez toi ?
- Parce que j'y suis jamais, d'autres questions ?

Grand sourire bêta du chanteur, guitariste, compositeur du groupe dans lequel je sévis, blogueur pro et gérant de bar à ses heures perdues qui me fait face, et je lève les yeux au ciel, et ma bière entre nous. Nan mais sérieux, j'hallucine quoi. Je suis jamais venu chez lui, pourtant Nate a une putain de baraque - et il paraît que c'est rien à côté de celle de son vieux, mais je veux même pas imaginer en fait - et il y vit juste absolument pas. Bon d'accord, je sais pourquoi, et je sais tout aussi bien où il passe ses nuits mais... mais enfin voilà quoi. J'ai fait le tour du propriétaire pour la première fois, et je suis resté scotché. Mat sourit, jette un coup d'oeil en arrière à Lucia qui regarde la bien sagement la télé en gribouillant sur un cahier. Et moi j'observe mes potes, tous autour de la table basse dans cette baraque que je découvre au fur et à mesure de la soirée. J'ai promis à Suzana qu'on fêterait en famille nos anniversaires demain, et je sais que si on arrive tard et la tête à l'envers, on va se faire chambrer par notre aînée, mais je crois que ni ma jumelle ni moi n'avons l'intention de nous priver ce soir.

- Il y a de la place à l'étage, a-t-il rassuré ma soeur concernant la possibilité de faire dormir ma nièce, et je crois pas qu'elle sera la seule à rester là ce soir. Il y a des lits de camp dans chacune des pièces, et le canapé sur lequel je suis assis peut être converti aussi... Je suis pas certain qu'on soit beaucoup à repartir ce soir. A moins qu'on se décide à aller finir la soirée dans un bar quelque bar ? J'ai pas trop la tête à ça, j'avoue, et si ça n'avait tenu qu'à moi, je n'aurais pas fêté ma dernière année dans la vingtaine... Mais je suis pas tout seul, dans l'histoire, et puis je crois bien que Nate aurait jamais laissé couler - alors qu'il n'a pas fait de grande fête non plus pour le sien, au demeurant. Alors je me retrouve avec les as, ma jumelle, et les membres du groupe, une bière à la main dans un salon dont je connaissais rien jusqu'à il y a quelques heures, pour oublier que je vieillis... et que la fille avec laquelle j'ai passé plusieurs mois, celle que j'ai soutenue jusqu'à l'arrivée de ses jumeaux, ces deux petits anges que j'ai même tenus dans mes bras, s'est volatilisée subitement, en emportant avec elle mes désirs de paternité, même par procuration.

La soirée a avancé, on a bu, grignoté les divers mets disposés ça et là en guise d'apéro dînatoire bien trop conséquent pour notre comité, et on a échangé nos cadeaux. Mat a été aussi pourrie gâtée qu'on pourrait s'y attendre, moi tout autant alors que j'ai dû répéter un million de fois que c'était pas la peine de m'offrir quoi que ce soir - peut-être même à cause de ça - et... Nate m'a regardé avec des yeux ronds quand des paquets lui ont été fourrés dans les pattes.

- Tu croyais quand même pas t'en tirer comme ça, si ?

C'est mon tour de lui offrir un grand sourire un peu moqueur. Je sais pas ce qu'ils ont fait exactement, je sais juste qu'ils ont passé la soirée en tête-à-tête. Alors profiter de la fête qu'il a organisée pour nous pour célébrer aussi le sien, d'anniversaire, même si on est un mois plus tard, ça m'est apparu comme une évidence, et nos potes ont globalement plutôt sauté sur l'occasion avec enthousiasme... Si bien que je prends mon temps pour ouvrir mes paquets, pour observer les réactions de Mat' autant que celles de Nate aux présents qu'ils sont en train de déballer...

@Nathanael E. Keynes @Tyler J. Lewis if you want + Kaspar, Matea et Lucia, Akim et sa copine, et Elijah...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
sometimes it lasts to love and sometimes it hurts instead.

» Date d'inscription : 05/07/2014
» Messages : 2894
» Avatar : Grant Gustin
» Âge : 26 ans déjà...
» Schizophrénie : R.i.K.a && Sha(ton)
() message posté Sam 10 Mar 2018 - 1:11 par Nathanael E. Keynes
- Parce que j'y suis jamais, d'autres questions ?

Non, apparemment, pas d'autre question. Je sais bien que Rika n'en attendait pas tellement, de toute façon, on sait tous les deux où je passe mes nuits. Et j'ai pas vraiment envie que ça change. Ici, c'est mon adresse fiscale, c'est là où il y a mes meubles, c'est mon bureau aussi, comme je bosse sur les articles pour mon blog d'ici, que j'y fais la compta du bar aussi, mais quand j'ai terminé, ou quand je sors du bar ou d'un concert, c'est pas dans mon lit à l'étage que je viens me coucher. Ca a jamais vraiment été le cas, à quelques exceptions près.

J'ai passé une bonne partie de ma journée d'hier à préparer ce soir, que ce soit en cuisine, ou dans les pièces à l'étage. M'est avis qu'on va pas être très frais cette nuit, et j'aime autant que les gens dorment là le temps de décuver plutôt que de risquer un appel en plein milieu de la nuit des pompiers ou des fores de l'ordre.

A vrai dire, cette soirée, c'est leur anniversaire, mais je dois bien admettre que c'est surtout pour changer les idées du peintre, qui ne se remet pas vraiment bien de la disparition de celle qu'il a soutenu pendant presque toute sa grossesse et son accouchement. Et si ma relation avec Prim n'était à l'évidence pas celle qu'il avait avec cette Maxyne, je comprends la frustration que ça peut représenter pour l'avoir vécue - à un degré moindre, donc cependant. J'ignore évidemment parfaitement qu'il s'agit en réalité de la même jeune femme.

Pour l'heure, tout ce que je sais, c'est que je trinque avec lui, avec tout le monde, même, remet aux jumeaux leurs cadeaux et me voit offrir quelques paquets moi aussi.

- Tu croyais quand même pas t'en tirer comme ça, si ?

Un peu surpris, je me retrouve à découvrir entre autres un kit pour entretenir mes guitares, un t-shirt mentionnant que "je suis le boss" - ce qui n'est franchement pas du luxe au bar. Mais je ne suis pas le seul à dévoiler mes présent, et tandis que Mat découvre ses propres cadeaux, je vois le visage de Rika se décomposer, ses yeux devenir brillants.

- On sait tous que c'est pas la grande forme en ce moment, et on s'est dit que ça te ferait du bien de changer un peu d'air...

Et de retrouver la ville de son enfance aussi. Avec une autre personne, au choix, tout est prévu pour deux. On n'a pas précisé, mais à mon sens, ça va se jouer entre Mat et Tyler. Et je suis tout disposé à lui abandonner mon amant pendant quelques jours, même si je sais bien qu'il me manquera terriblement si tel est le cas... et même si je me dis que ça peut leur faire du bien, aussi, de se retrouver entre jumeaux...

@Rika Alvarez @Tyler J. Lewis if you want + Kaspar, Matea et Lucia, Akim et sa copine, et Elijah..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
[White City] Trente moins un... • A voir...
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Hammersmith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-