Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #29 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 29ième version aux couleurs estivales, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est toujours en ville, n'hésitez pas à y faire un tour.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


La beauté est une courte tyrannie

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/03/2018
» Messages : 56
» Pseudo : Kynaeku
» Avatar : Stephen Amell
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Xander M. Winchester
() message posté Dim 3 Juin - 18:13 par Lexie L. Glades

La beauté est une courte tyrannie.
Abigail & Lex

« ...Mais j'ai rien contre la tyrannie. »
Lex s'était montré patient. Il savait qu'avant un défilé, il était préférable de garder ses distances histoire qu'Abi puisse garder sa concentration. Il avait attendu la fin de la présentation pour lui voler le véritable baiser auquel il prétendait avoir le droit. Il ne lui avait pas demandé son avis. Il ne le faisait jamais, ce qui lui avait valu quelques gifles à l'occasion, mais jamais de la part d'Abi. Quoi qu'il en soit, le moment privilégiés qu'ils partageaient finalement fût interrompu bien  trop tôt au goût de Lex qui ne pouvait cependant rien dire. Il avait beau être "Monsieur Glades", pour le manager de la jeune femme, il savait qu'il n'était rien de plus qu'une déconcentration pour elle. Il s'en accommodait. Tant qu'il la déconcentrait...

Il se contenta d'adresser un bref signe de tête à l'homme lorsqu'Abi les présenta. Sans doute le connaissait-il mais n'en faisait pas grand cas. C'était tout aussi bien. L'anonymat à parfois du bon. "Enchanté" Répondit poliment Lexie, laissant poindre malgré tout un sourire presque narquois lorsque la jeune femme revint vers elle pour glisser son bras dans le sien. Il savait bien qu'il n'avait là aucune concurrence, mais sa fierté prenait trop souvent le dessus. Lex est un homme assez possessif...Un comble pour quelqu'un d'aussi volage.

"Aucun problème, il travail pour ma mère...S'il me dérangeait, il le saurait déjà". Précisa simplement Lex en l'attirant avec lui dans sa marche vers l'extérieur. Il ne s'était pas changé pour se rendre au cocktail. Pour quoi faire? Il n'était même pas du milieu. Et sa mère ne s'attendait plus depuis longtemps à le voir faire un effort. Une chance pour elle qu'il travail dans une banque et non dans un fast food ou un skate parc....Sans allure aujourd'hui aurait été toute autre.

Se rendant en direction de la vaste salle de cocktail, il se présenta devant l'entrée où deux gardes trônait fièrement. Il présenta son invitation, Abi elle, n'eut pas à le faire. Lex esquissa un sourire amusé. "Je vois que Madame a ses entrées ici" Lanca t-il avec malice alors que Madame Glades venait tout juste de se planter devant eux, sortie de nul par, entourée de trois jeunes femmes et deux jeunes hommes qui devait avoir environs son âge. Tous affichait un air tellement hautain que l'on aurait dit des statues de cire. "Je vous présente mon fils, Lex" Avait elle annoncé fièrement alors que le bras de ce dernière se refermait d'agacement sur celui d'Abi; Il afficha son plus beau sourire factice. "Enchanté". Rien ne se passa, les cinq clônes se contentèrent d'une courbette et aucun son ne sorti d'entre leur lèvre. Le regard de Lex glissa vers celui d'Abi avec une malice non dissimulée, si il restait là, il risquait d'éclater de rire. Si seulement elle pouvait trouver quelque chose pour le sortir de là...le malaise était palpable et Madame Glades ne semblait même pas s'en rendre compte.

"Je vous en ai beaucoup parlé, c'est un homme formidable vous savez. Et c'est encore un coeur à prendre!" Avait-elle renchérit plus déterminée que jamais. Elle avait dit les mots justes et Lexie sauta sur l'occasion. Se dégageant doucement du bras d'Abi, il posa sa main sur l'épaule d'un des deux hommes, plantant son regard dans le sien comme il l'avait fait un peu plus tôt avec Abi. "Oui en effet...". C'était tout Lex ça....Si Abi ne faisait pas quelque chose, il risquait fort de ruiner ce cocktail et sa réputation avec.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 7275
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Mar 12 Juin - 21:43 par Abigail E. Reynolds
LA beauté est une courte TYRANNIE
Lexie
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

La visite de son agent a surpris Abigail en pleine action. Elle n'aurait pas été contre un peu plus d'intimité, et surtout plus longtemps, en compagnie du beau Lexie. Mais il est l'heure de faire acte de présence au cocktail, et Lexie ne tarde pas à entraîner Abigail en dehors de sa loge, ouvrant la marche vers la grande salle de réception se trouvant quelque part dans le bâtiment. Abigail n'a pas à faire de repérages dans de tels lieux, elle est en général accompagnée. Et aujourd'hui, son accompagnateur est particulièrement plaisant à regarder. C'est tout juste si la brunette ne se trémousse pas dans sa robe en mettant ses pieds l'un devant l'autre tant elle est ravie que Lexie lui ait demandé de lui faire l'honneur d'être sa cavalière ce soir.

Après quelques dizaines de mètres parcourus entre couloirs et passages plutôt sombres, Abigail et Lexie parviennent à ce qui semble être l'entrée de la grande salle. Deux gorilles sont postés devant, mais Abigail a juste à sourire pour qu'ils s'écartent. Lexie lui fait une remarque, et elle ne peut pas s'empêcher d'avoir un sourire narquois.

- Quel intérêt d'être mannequin, sin... commence-t-elle, mais Abigail est bien vite interrompue par l'apparition aussi soudaine qu'étrange de Mrs. Glades.

Elle ne lui adresse même pas un regard alors qu'Abigail avait déjà préparé son plus franc sourire. Elle ne la salue pas non plus, même si elles se sont déjà vues quelques minutes plus tôt. Vexée comme un pou, Abigail grimace. Elle ne cherche pas à dire quoique ce soit aux gens qui accompagnent la mère de Lexie, elle connaît vaguement l'un des hommes. Elle l'a déjà aperçu. Mrs. Glades présente son fils, et ignore royalement la présence d'Abigail qui sent une colère sourde lui monter aux joues. Déjà que ne pas être le centre d'attention est difficile pour elle, mais quand on l'ignore purement et simplement c'est encore pire. Elle est tellement occupée à fulminer en faisant mine de regarder partout autour d'elle qu'elle ne remarque même pas le regard d'appel à l'aide et pourtant rieur que Lexie lui lance.

Abigail finit par réagir quand elle entend Mrs. Glades lancer que son fils est un coeur à prendre. Au même moment, Lexie lâche son bras et répond par la positive à cette affirmation, et c'est ce qui achève littéralement le mannequin, dont l'estime d'elle-même se décompose. Dans la plus grande des classes, elle toussote et se rapproche furtivement de Lexie pour reprendre son bras avec la rapidité qui s'impose.

- Excusez-moi, Mr. Glades m'a promis un cocktail, et j'attends de lui qu'il tienne ses promesses, fait-elle en tirant Lexie en dehors du petit groupe avant de se mettre à marcher énergiquement, sans lâcher sa poigne d'un iota.

Ils parcourent quelques mètres jusqu'au buffet, pendant lesquels Lexie est dans l'incompréhension totale. Abigail le lâche enfin lorsqu'ils peuvent faire semblant de se restaurer. Elle croise les bras et siffle :

- Je pensais pas que tu m'avais invitée pour que je te vois en draguer d'autres, encore plus vexée que lorsque la mère de Lexie l'a ignorée.
(c) Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Kensington
Aller à la page : Précédent  1, 2
» la beauté est une courte tyrannie
» Ce n'est pas la beauté de la femme qui ensorcelle, mais sa noblesse
» Tyrolienne et courte echelle
» Récit des rêveries d'une courte vie. Histoire de Gabriel Denroth, ou Eto Hachiro.
» La beauté n'attend pas... [2 filles recquises]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-