Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Nouveauté !
Ajout d'une ligne "absence" dans le profil, pour faciliter les choses. Toutes les infos par ici
Version #30 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 30ième version, venez découvrir toutes les nouveautés par .
Destination Vacances
C'est l'été, c'est les vacances. Il est temps de faire ses valises et de voyager un peu. Plus d'informations ici.
Skylight: Bikini Party & DJ's Set
Pour ceux qui ne sont pas encore partis, laissez tomber le tee-shirt ! Ca se passe par .
Coupe du monde 2018 : demi-finale.
Venez revivre la demi-finale de la Coupe du Monde mais cette fois du côté de nos chers Anglais ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


when the person you hate falls: omg is the floor ok? (w/logan).

maybe i belong among the stars.
En ligne
avatar
maybe i belong among the stars.

» Date d'inscription : 26/03/2017
» Messages : 2010
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : adria arjona.
» Âge : 29yo, (15.02).
» Schizophrénie : lola (a. debnam-carey), nova (c. kimberly) & irsa (s. shaik).
() message posté Mer 21 Mar - 2:39 par Rioja Ibanez
Un bar. Voilà ce que son amie d’enfance Gabrielle avait décidé de monter avec son meilleur ami, Logan. Rioja ignorait un peu ce qui avait fait germée cette idée dans la tête de son amie et elle faisait son possible pour la soutenir comme Gabrielle ferait si jamais, Rioja décidait de s’investir dans un projet quelconque. Ce qui inquiétait le plus Rio était son partenaire : Logan. Sans réellement le connaître, Rioja ne lui faisait pas confiance à 100%. Les raisons étaient un peu stupides, mais elles existaient. Alors, lorsque Gabrielle lui avait demandé de venir la rejoindre, elle avait accepté avec une once de réticence dans la voix. L’unique raison pour laquelle Rioja se déplaçait de chez elle, c’était seulement pour passer du temps avec son amie. La dernière fois, elles avaient été en compagnie d’une petite fille mignonne. Le reste était superflu autour de Gabrielle et Rioja était superflu. Puis, Rioja aimait bien avoir l’exclusivité quant au futur bar. Même si elle ne buvait plus d’alcool depuis quelques temps maintenant, mais cela n’allait pas l’empêcher de passer du temps dans ce bâtiment. Pointant le bâtiment terrifiant de l’extérieur au chauffeur, Rioja lui indiquait l’endroit où s’arrêter avant qu’il passe-droit devant.  Remerciant celui-ci d’un bref sourire et d’un billet de dix livres glissés entre son index et majeur. Ses escarpins firent du bruit sur le sol et elle regrettait d’avoir enfilé une robe ce matin. Le froid était toujours présent même si le Printemps avait pointé le bout de son nez. Mais Rioja était frileuse, elle avait besoin de chaleur et le soleil était sa vitamine personnelle. Coup d’œil circulaire, Rioja se dirigeait vers la porte d’entrée. Toquant, elle se permettait tout de même de s’inviter à l’intérieur sans attendre une réponse de Gabrielle. « Gaby ? C’est moi, Rio. » Lançait-elle en pénétrant un peu plus à l’intérieur et le seul son était ses escarpins. Tout ce qu'elle espérait était qu'il y avait une personne vivante autre qu'elle ici. Si d'ici cinq minutes, elle n'entendait pas de réponse, Rioja retournerait sur ses pas et attendrait ce taxi à l'extérieur qui la ramènerait chez elle. Plus qu'elle avançait, plus qu'un bruit autre que ses escarpins se fait entendre alors Rioja décidait de prendre cette direction. « Ah! C'est toi. » Lâchait-elle un peu déçue après avoir reconnu Logan.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?
En ligne
avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 8531
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
» Absence : jusqu'au 23/08
() message posté Dim 6 Mai - 18:07 par Logan Svendsen
Pas franchement doué en bricolage, le simple fait de monter une étagère s’avère être un calvaire. En théorie, ça paraît simple, sauf que la feuille avec le modèle a été perdue. Par lui ou par Gaby, il n’est même pas sûr. Enfin ça ne l’empêche pas de se plaindre à Gabrielle, à travers plusieurs sms, surtout quand il l’attend depuis près d’une demi-heure. Partie chercher un pack de vis, elle s’est sans doute perdue à regarder les objets de décoration, alors qu’ils sont loin d’en être là. Non pas qu’elle lui serait utile pour monter l’étagère. Non, si elle l’aidait, il serait bon pour l’emmener à l’hôpital ensuite, et perdrait donc plus de temps encore. Parfois, quand il a envie d’embêter Gabrielle, il dit qu’il n’aurait jamais dû se lancer dans un tel projet avec elle car elle ne sait rien faire d’autre que tout casser, ou se casser quelque chose. Heureusement, la jeune femme le connaît assez et depuis assez longtemps pour savoir qu’il plaisante. S’il s’est engagé dans la création d’un bar avec elle, c’est parce qu’il y croit à leur projet. Et peut-être parce qu’elle a été la seule à être assez folle pour le suivre. Une réponse à ses nombreux messages. Un imprévu, elle doit aller chercher sa fille et risque de ne pas revenir aujourd’hui. Logan soupire, hésite un instant à partir. Mais il est lancé, autant en profiter.
Concentré sur son étagère dans l’arrière-cuisine, il n’entend pas la porte s’ouvrir, ou les pas dans la pièce à côté. Tapant sur son marteau, essayant de voir s’il accroche l’étagère bien droite, il essaye de se concentrer, jusqu’à entendre un autre bruit derrière lui. Un bruit qui continue alors qu’il arrête son marteau. Il se tourne vers la porte, s’attendant à voir Gabrielle mais sa surprise est grande quand il découvre finalement Rioja. « Ah! C'est toi. » Son air déçu n’est pas difficile à deviner. Ça tombe bien, Logan n’est pas exactement content de la voir non plus. Même s’il sait désormais que ça ne devrait pas être le cas. Mais à force de ne recevoir que du mépris de sa part depuis qu’ils se connaissent, et de ne lui renvoyer que ça, difficile de changer ses habitudes. « C’est moi, oui. D’ailleurs, c’est plutôt moi qui devrais être surpris de te trouver ici. » Après tout, elle ne travaille pas ici, contrairement à lui. « Gabrielle n’est pas là. A moins que tu n’espérais tomber sur moi. »

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
maybe i belong among the stars.
En ligne
avatar
maybe i belong among the stars.

» Date d'inscription : 26/03/2017
» Messages : 2010
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : adria arjona.
» Âge : 29yo, (15.02).
» Schizophrénie : lola (a. debnam-carey), nova (c. kimberly) & irsa (s. shaik).
() message posté Lun 14 Mai - 3:32 par Rioja Ibanez
Rioja n’allait pas mentir : elle était déçue d’être en présence de Logan. Elle qui s’attendait à rencontrer Gabrielle, elle tombait sur le meilleur ami de celle-ci. C’était décevant pour Rioja. Chaque fois que Rio était tombé sur Logan, les choses ne s’étaient pas déroulés très bien. Maintenant, elle préférait éviter sa présence pour le bien de son amitié avec Gabrielle. « C’est moi, oui. D’ailleurs, c’est plutôt moi qui devrais être surpris de te trouver ici. » Sa tête s’incline un peu vers la droite tandis que son sourcil gauche s’était arqué sur son visage. Ce n’était pas la rencontre à laquelle Rioja s’attendait. Loin de là, le but principal de sa présence dans cet établissement en rénovations avait été à la requête de Gabrielle. Maintenant, Rioja commençait à se dire que sa plus vieille amie ne viendrait pas ou alors était tout simplement pas dans la capacité de venir. Si c’était le cas, Rio aurait aimé être avertie qu’être en la présence de Logan. « Gabrielle n’est pas là. A moins que tu n’espérais tomber sur moi. » Elle ricana en secouant la tête pour s’avancer un peu plus dans la pièce comme si c’était chez elle. « Si ça flatte ton ego, pense ainsi Logan, tu es un homme libre de penser ce que tu désires. » Répondit Rioja d’une voix un peu trop froide, mais Logan était l’une des rares personnes qui rencontraient une Rioja plus froide qu’à l’habitude. Disons, qu’il n’était pas sa personne préférée sur Terre, mais pas la personne qu’elle détestait le plus au monde. « Elle est où Gabrielle ? Elle t’a envoyé un message ? Il dit quoi ? Parce que je n’ai rien reçu. » Logan avait droit à trois questions une à la suite de l’autre. Mais c’était aussi une habitude chez Rio : poser les questions en même temps sans recevoir la première réponse. Elle inspira profondément, son doigt traçant un trait sur le bar. Un peu poussiéreux à son goût. Ce n’était qu’à ce moment qu’elle s’était décidé à sortir son portable afin d’y voir le message de Gabrielle. « Laisse tomber. J’ai reçu quelque chose. » Lâcha Rioja en soupirant. Les joies d’un portable en mode vibration.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?
En ligne
avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 8531
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
» Absence : jusqu'au 23/08
() message posté Mer 6 Juin - 18:45 par Logan Svendsen
Si Rioja lui montre si clairement qu’elle est mécontente de le voir, Logan ne risque pas de réagir d’une autre façon. Alors même que depuis qu’il a appris certaines choses sur elle, son opinion a quelque peu changée. Mais lui répondre, c’est presque un réflexe. Après tout, il en a pris l’habitude, depuis le temps. « Si ça flatte ton ego, pense ainsi Logan, tu es un homme libre de penser ce que tu désires. » Si elle rit, lui, il lève les yeux au ciel. Ça n’a rien à voir avec son égo. Du moins, pas directement. « Je n’avais pas besoin de ta permission, mais merci quand même. » En fait, c’est presque plus fort que lui. Face à Rioja, il est plus sarcastique que jamais. Et la seule raison qu’il trouve à cela, c’est qu’elle l’attaque d’abord, alors il se défend. Raisonnement sans doute immature, mais tant pis. Il se console en se disant que Rioja n’est pas plus mature que lui dans l’histoire. « Elle est où Gabrielle ? Elle t’a envoyé un message ? Il dit quoi ? Parce que je n’ai rien reçu. » Il pose son marteau sur le carton contenant l’étagère qu’il voulait installer, pour ne pas donner une réponse tout de suite à l’inquisitrice Rioja. Finalement, elle trouve seule sa réponse, ce qui le fait soupirer. « Elle aurait pu me dire que tu venais, je me serais mieux caché. Ou bien c’est qu’elle essaye encore de faire en sorte qu’on s’entende et tout ça est un piège ? » Probable, mais pas certain. Gabrielle est tellement tête-en-l’air qu’elle aurait très bien pu oublier tout ça. Mais à côté de ça, elle a souvent fait savoir qu’elle voudrait que Logan et Rioja s’apprécient. Normal, comme ils sont tous les deux ses amis. Seulement, ça ne semble pas prêt d’arriver. Ou peut-être que Logan devrait faire le premier pas. Peut-être que c’est l’occasion justement. Piège de Gabrielle ou non. « Tu t’y connais en meuble Ikea toi ? » Et il hausse les épaules, désignant le carton et la notice à ses pieds

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
maybe i belong among the stars.
En ligne
avatar
maybe i belong among the stars.

» Date d'inscription : 26/03/2017
» Messages : 2010
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : adria arjona.
» Âge : 29yo, (15.02).
» Schizophrénie : lola (a. debnam-carey), nova (c. kimberly) & irsa (s. shaik).
() message posté Ven 22 Juin - 1:59 par Rioja Ibanez
Les répliques sanglantes lui venaient naturellement à Rioja. C’était comme si, chaque fois, que son regard se déposait sur Logan, le petit pourcentage de gentillesse qui existait en elle disparaissait pour laisser place à une Rioja méchante et sarcastique. Pourtant, elle savait que Gabrielle n’aimait pas ça et à toutes les fois, Rio se promettait de faire un effort. Elle se disait qu’elle pourrait essayer d’être gentille avec lui, mais ça n’arrivait pas. Du moins, ce n’était toujours pas arrivé. Il y avait quelque chose chez lui qui empêchait Rio de l’être et ce, depuis leur première rencontre. « Je n’avais pas besoin de ta permission, mais merci quand même. » Elle avait haussé les épaules, son regard regardant le bar en construction. Pour le bien de Gabrielle, Rioja espérait que cet endroit cartonne. Après avoir jeté un coup d’œil à son portable, Rioja regrettait de lui avoir posé des questions une à la suite de l’autre comme si elle s’attendait à ce qu’il possède les réponses à toutes ses questions.« Elle aurait pu me dire que tu venais, je me serais mieux caché. Ou bien c’est qu’elle essaye encore de faire en sorte qu’on s’entende et tout ça est un piège ? » Sans lui laisser savoir, Rioja était du même avis que Logan quant à la dernière partie de sa phrase. Ce ne serait pas la première fois que Gabrielle essayait de faire en sorte qu’ils s’entendent bien. « Si c’est le cas, elle n’est pas très douée. Admettons-le. » Mais tous les deux préféraient penser que leur amie commune avait oubliée de les avertir. Ce qui, au fond, ne surprenait pas Rioja. Elle en avait tellement dans son assiette que ça aurait pu lui échapper. Soupirant, Rioja ne savait plus trop ce qu’elle faisait ici et se disait qu’il serait peut-être mieux de partir avant que les couteaux volent bas. Ajustant sa posture, les pieds de Rioja étaient prêts à quitter les lieux pour laisser Logan s’arranger avec tout ce qu’il y avait à faire ici. Certes, si elle avait gentille, Rioja aurait pu lui offrir son aide, mais ce n’était pas du tout le cas. « Tu t’y connais en meuble Ikea toi ? » Elle avait tourné le visage pour le regarder avant que ses yeux descendent vers la boîte et la notice. Le pauvre. « Non, je ne suis pas folle. J’ai préféré acheter les meubles déjà montés… » Commença-t-elle en s’avançant jusqu’au carton pour se pencher et ramasser la notice au sol. « Je n’ai pas la patience de Bo pour ce genre de trucs. Mais si tu suis les instructions, tu devrais y arriver. Tu veux que je les lise à ta place ? » Sans s’en rendre compte, la voix de Rioja s’était transformée en une voix maternelle. Elle lui parlait comme s’il était son enfant tout en se moquant, bien sûr.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?
En ligne
avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 8531
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
» Absence : jusqu'au 23/08
() message posté Mer 18 Juil - 14:21 par Logan Svendsen
Au fond, tout ça est assez ridicule. Immature, même. Il ne se souvient même pas d’où ça vient exactement, il sait juste que ça paraît naturel avec Rioja. Rétorquer quelque chose à sa dernière raillerie, ou même attaquer en premier. Il a l’impression qu’ils ont toujours fait cela, depuis qu’ils se connaissent. Malgré les tentatives nombreuses et infructueuses de Gaby de les réconcilier. « Si c’est le cas, elle n’est pas très douée. Admettons-le. » D’habitude, elle est moins subtile donc on peut sans doute dire qu’elle s’est améliorée. Mais aujourd’hui, peut-être que ça pourrait être un peu différent. Du moins, il fait le premier pas, absolument pas certain que Rioja suivra. La détester est rendu plus difficile par ce qu’il a appris récemment. Détester quelqu’un qui a vécu un tel drame, ça paraît juste méchant. Plus aussi amusant que leurs joutes verbales habituelles. « Autant la laisser y croire, ça doit l’occuper. » Il peut toujours attaquer un peu Gabrielle aussi, même quand elle n’est pas là. Elle ne lui en tiendra pas rigueur, surtout qu’elle ne sera pas au courant. Lui demander de l’aide pour le montage des meubles, c’est un premier pas assez étrange, mais c’est tout ce qu’il a trouvé pour l’instant. Rioja ne va sûrement pas s’éterniser de toute façon, maintenant qu’elle sait que Gaby ne viendra pas. « Non, je ne suis pas folle. J’ai préféré acheter les meubles déjà montés… » C’est vrai que ça semble plus simple, dit comme ça. « Gaby a bien essayé, mais ce n’est pas le même budget. On va essayer de ne pas faire faillite avant d’avoir ouvert. » Et puis une étagère, ça ne s’achète pas déjà construit quand même. Sauf qu’il ne semble pas être capable de trouver comment la monter. « Je n’ai pas la patience de Bo pour ce genre de trucs. Mais si tu suis les instructions, tu devrais y arriver. Tu veux que je les lise à ta place ? » Le ton qu’elle emploie fait lever les yeux au ciel à Logan. D’habitude, il trouverait quelque chose à rétorquer. Mais miracle, pas cette fois. « Tu crois que c’est comme les GPS ? On écoute mieux quand c’est une voix féminine qui nous guide ? » Théorie qui se tient. Enfin pour certains, c’est plus lié au fantasme qu’autre chose. « On peut toujours essayer, ça ne pourra pas être pire qu’actuellement. » Il hausse les épaules, volontairement nonchalant. Il ne voudrait pas non plus que Rioja réalise qu’il fait un effort. « Si on réussit, peut-être que tu auras l’honneur d’inaugurer la première bouteille du bar. »

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
maybe i belong among the stars.
En ligne
avatar
maybe i belong among the stars.

» Date d'inscription : 26/03/2017
» Messages : 2010
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : adria arjona.
» Âge : 29yo, (15.02).
» Schizophrénie : lola (a. debnam-carey), nova (c. kimberly) & irsa (s. shaik).
() message posté Mer 25 Juil - 2:54 par Rioja Ibanez
« Autant la laisser y croire, ça doit l’occuper. » Pour une fois, Rioja ne peut qu’être d’accord avec les paroles de Logan. La seule différence était qu’elle n’allait pas lui laisser savoir afin de préserver son ego. Pour une fois, elle n’allait pas le faire sentir comme un moins que rien par rapport à ce qu’il lui répondait. En même temps, Rioja lui avait ouvert la porte en commentant sur la manière indiscrète de leur amie commune : Gabrielle afin qu’ils cessent de se faire chier en sa présence ou non. Surtout lorsqu’ils étaient en sa présence parce que c’était certain que les deux préféraient ne pas être seuls dans une même pièce. Ce soir, c’était l’une des premières fois si la mémoire de Rioja était toujours aussi bonne. C’était incertain. À 30 ans, on commençait à avoir des problèmes de mémoire. Ça venait lentement et on appelait ça de l’Alzheimer précoce. « Gaby a bien essayé, mais ce n’est pas le même budget. On va essayer de ne pas faire faillite avant d’avoir ouvert. » Elle se promenait, regardant un peu plus l’endroit. Elle devait lui admettre que c’était un bel établissement et plutôt bien situé. Sur ce coup-là, les deux avaient bien joués. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien répondre à tout ça ? Rien. De toute manière, rien ne lui venait en tête à ce moment. « Tu crois que c’est comme les GPS ? On écoute mieux quand c’est une voix féminine qui nous guide ? » Des mots bien étranges sortant de la bouche de Logan que Rioja ne savait plus trop comment réagir. Il devait même avoir constaté la surprise sur son visage. Se raclant la gorge, elle s’avança un peu vers où Logan se trouvait présentement. « Probablement. Vous seriez perdu, vous les hommes sans nous, les femmes. Ça doit être pourquoi Alexa et Siri sont des femmes. » Il fallait qu’elle passe un commentaire. « Si on réussit, peut-être que tu auras l’honneur d’inaugurer la première bouteille du bar. » Son regard s’était tourné vers Logan tandis que son expression sur son visage lui demandait s’il était sérieux. « On va y aller pour le premier verre d’eau. Gabrielle a probablement oublié de te dire que je ne bois plus. » Ça devait bien faire près d’un an qu’elle n’avait pas touché à une goutte d’alcool. À certains moments de son existence, ça lui manquait. Beaucoup. Mais elle voulait tenir le coup. Pour Kala. Pour Bodevan. Et surtout, pour ne pas devoir recommencer à zéro. Rioja avait été chanceuse, elle n’avait tué personne dans sa conduite avec faculté affaibli. « Mais parce que je me sens généreuse ce soir, je vais t’aider. Juste parce que j’ai envie d’être la première cliente officielle de ce futur bar. » Ajoutait-elle en allant poser son sac à main sur le meuble le plus près. Puis, elle allait prendre les instructions et commençait à les lire dans sa tête. « J’ai jamais compris pourquoi Ikea devait être aussi compliqué. » Ça lui donnait mal à la tête juste de regarder les images. En ce moment, elle regrettait de ne plus boire. Assembler des meubles semblait plus faciles avec de l’alcool. « De ce que je comprends : tu dois mettre ce morceau avec celui-là. » Ses doigts pointaient deux morceaux qui ressemblaient à celles des images.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?
En ligne
avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 8531
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
» Absence : jusqu'au 23/08
() message posté Sam 4 Aoû - 11:01 par Logan Svendsen
Ça paraît presque étrange, de lui parler normalement, sans arrière-pensée ou autre critique à lui adresser. Il ne l’a presque jamais fait, finalement. Presque depuis leur rencontre, elle s’était montrée agressive envers lui, et il y avait répondu de la même façon, sans forcément y réfléchir. Simple réflexe. Ce qui énervait Gabrielle au plus haut point, forcément. Là, ce n’est même pas pour elle qu’il fait des efforts. Et étrangement, ça ne demande pas tant d’efforts que ça. Et il trouverait presque les plaisanteries de Rioja drôles. Presque. Il faut y aller doucement. « Probablement. Vous seriez perdu, vous les hommes sans nous, les femmes. Ça doit être pourquoi Alexa et Siri sont des femmes. » Et il faut admettre que la réflexion est intéressante. Dommage que les hommes au pouvoir ne raisonnent pas ainsi. Enfin on peut aussi penser que les entreprises utilisent des voix féminines pour leurs gadgets technologiques pour l’aspect fantasme du truc. Mais c’est un peu tordu tout de même. Et pas très flatteur non plus. « On va y aller pour le premier verre d’eau. Gabrielle a probablement oublié de te dire que je ne bois plus. » Ou bien elle lui a dit alors qu’il ne faisait pas attention, c’est tout à fait possible aussi. Il faut dire qu’il n’a jamais cherché à savoir quoi que ce soit sur elle. Mais il doit admettre que maintenant qu’il sait qu’elle a eu le malheur de perdre un enfant, il regrette d’avoir été aussi chiant avec elle. Un instant, il se demande si elle ne boit plus depuis la perte de son fils, ou si ça n’a rien à voir. Mais il ne posera pas la question. Ça ne le regarde pas, et il n’est pas sûr qu’elle réponde s’il le faisait. « Un verre d’eau alors, ça marche. » Pas très compliqué à servir. Enfin heureusement que relier les robinets a été une des premières choses qu’il a faite. Et c’est peut-être plus simple, parce qu’ils n’ont pas encore beaucoup de bouteilles. Inutile de commencer à faire le stock alors que la rénovation des lieux est encore loin d’être terminée. Donc il reste surtout quelques bouteilles laissées par les anciens maîtres des lieux, et quelques bières mises au frigo pour savourer quand la journée a été longue. « Mais parce que je me sens généreuse ce soir, je vais t’aider. Juste parce que j’ai envie d’être la première cliente officielle de ce futur bar. » Peu importe la raison qui la motive, Logan est heureux d’avoir réussi à la faire rester. D’ordinaire, il se serait plaint qu’elle s’incruste mais là, il a fait le premier pas et elle a fait le second. Peut-être qu’au fond, ils n’avaient aucune raison de se détester. « Je pense que Gaby ne nous en voudra pas trop d’inaugurer le bar sans elle. » La connaissant, elle se concentrera sûrement sur le fait que ses deux amis ont passé un moment ensemble sans s’entretuer. Alors au lieu d’être en colère, elle sera plutôt fière. « J’ai jamais compris pourquoi Ikea devait être aussi compliqué. » Bonne question. Pourtant, Logan vient des pays scandinaves, comme les célèbres magasins de meubles, mais ça ne l’aide pas à comprendre tout ça. « Si c’était simple de construire des meubles, ils coûteraient moins cher. Après, il faut réussir à les monter à l’endroit, sinon l’intérêt financier se perd. » Et avec tout le travail et les dépenses qu’il leur reste encore, autant monter cette étagère dans le bon sens. « De ce que je comprends : tu dois mettre ce morceau avec celui-là. » Il suit du regard ce que montre Rioja du doigt, et essaye de reproduire ce qu’il voit sur le modèle. « C’est le bout qui va dans le mur, c’est ça ? » Il veut brûler les étapes, et que l’étagère soit déjà construite. Mais autant qu’elle tienne, sinon ça n’aura servi à rien. « Tu me passes le tournevis ? » Travailler à deux, ça lui évitera au moins de s’énerver contre les outils s’il n’y arrive pas.

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London
» Love me now or hate me forever!
» | When Darkness Falls
» Le premier rpg/3rd person shooter de 40k: space marine!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-