Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #29 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 29ième version aux couleurs estivales, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est toujours en ville, n'hésitez pas à y faire un tour.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Underbelly Festival Southbank

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 1340
» Avatar : the Queen.
» Âge : 91 ans.
() message posté Mer 11 Avr - 15:19 par Her Majesty
Underbelly Festival Southbank.

LONDON CALLING TO THE FARAWAY TOWNS




Comme tous les ans le festival Underbelly est de retour à Londres. Cette année il se tient à Southbank, du 06 avril au 30 septembre pour célébrer ces dix ans. Et en vue de la programmation exceptionnelle (pièces de théâtre, spectacle de cirque, de cabaret, concert, etc...) il vous a été impossible de rater cela. Bien évidemment l'arrivée des beaux jours, l'ambiance festival, les stands de nourriture, ainsi que l'occasion de voir un des plus grands bars de pleins airs de Londres ne sont pas étrangers à votre venue.
Profitez de votre journée au festival, et qui sait peut-être que des surprises sont à venir...

L'entrée au festival est gratuite, mais chaque spectacle est payant (n’excédant pas £20).
site officiel


Revenir en haut Aller en bas
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 973
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; solal (m. mcmillan) ; bodevan (g. hedlund) & nyx (b. hadid)
() message posté Mer 11 Avr - 23:06 par Shiraz M. Monroe
L'hiver avait été long. Lourd, pesant. Le soleil était désormais de retour en ce début Avril. Je l'avais attendu longuement, Chaque matin, je m'étais précipitée à la fenêtre pour regarder la météo. Chaque matin j'avais été déçue par la pluie, la neige, l'humidité. Mais désormais, le soleil était de retour, et ma bonne humeur avec. Dès les premiers jours ensoleillés, j'avais épluché le net de toutes les choses sympa à faire dans Londres. Mes yeux s'étaient arrêtés sur le mot "festival". Il me fallait attendre encore quelques mois avant le festival de Glastonburry. Celui-ci pouvait faire l'affaire. Au programme : concerts, spectacles, pièces de théâtre. Sans plus attendre, j'avais harcelé Tancredi jusqu'à ce qu'il accepte de m'y accompagner. Soigneusement, j'avais choisi notre premier jour, avais préparé l'itinéraire, les sacs, les boissons. Bref, tout ce dont nous avions besoin. Ma vie était trop calme en ce moment, j'avais besoin de nouveautés, de partager des instants éphémères dans des lieux qui ne resteraient pas. Je voulais partir en vacances, tout quitter, laisser l'appartement et les obligations. Repartir parcourir le monde. Mais cette fois, je n'osais pas. Les choses s'étaient mal terminées la dernière fois. J'étais enjouée, enjouée à l'idée de voir pleins de choses aujourd'hui. Mon sac sur le dos, j'avançais à petit pas rapide parmi les gens pour accéder en bar en plein air, mon sac à dos sur le dos, ma casquette sur la tête : « Allez dépêche toi Tan! Faut aller prendre à boire maintenant sinon il y aura trop de monde après, on va tout louper! » Il traînait derrière moi, essayant de se repérer sur la carte. Pas besoin, je l'avais déjà apprise par coeur. Au bout de quelques minutes, j'arrivais enfin au bar et commandais une grosse bière et un tacos. Puis, regardant autour de moi j'attendis que Tan ai lui aussi sa commande pour visualiser ce qui se trouvait autour de nous. Posant la main sur ma hanche je me tournais vers lui avec un grand sourire : « Tu préfères le concert ou le spectacle de cirque? ». De toute manière, je voulais tout voir. La journée allait être intense, mais chargée en émotions.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
() message posté Jeu 12 Avr - 23:54 par Invité
Au « Allez dépêche toi Tan ! Faut aller prendre à boire maintenant sinon il y aura trop de monde après, on va tout louper ! » de la jeune femme qui munit de son sac a dos avance d'un pas rapide jusqu'à l'un des plus grands bars de la capitale londonienne, un « Hum. Hum. » a peine audible s'échappe de ses lèvres alors qu'il la suit de plus ou moins près signe qu'il est incapable de dire a nouveau les mots de Shiraz  parce qu'il est déjà entrain de faire plusieurs choses à la fois : il marche a travers la foule de londoniens et de touristes tout en tenant dans ses mains la carte des lieux où se déroulent les tas de divertissements du festival. Une fois près de Shiraz, il plie de façon approximative la carte et la coince sous l'un de ses bras. Puis, il passe une commande identique à la sienne à l'exception de ce sandwich mexicain : en soit, une bière. Au « Tu préfères le concert ou le spectacle de cirque? » de la jeune femme qui a mit une main sur sa hanche tout en se tournant vers lui avec un sourire inscrit sur les lèvres, il sort son porte monnaie de la poche de son jeans et donne l'argent des deux commandes à l'homme en même temps qu'un « Je te signale que c'est toi qui a fait le programme. » en guise de rappel parce qu'il n'a absolument rien fait : Shiraz a fait les sacs et l'itinéraire qu'ils vont prendre lors de ces prochaines heures. Il a juste fait une vérification : un tas de paquets de chips. Il range son porte monnaie et sort son paquet de clope qui se trouve dans l'autre poche de son jeans en même temps qu'un « J'suis juste venu parce que tu m'as eu a l'usure. » en riant légèrement bien que ce soit vraiment le cas. Il coince sa clope entre ses lèvres et tire dessus une 1ère fois avant un  « J'suis certain qu'en plus j'aurais le droit aux deux quoiqu'il s'passe. » avec un sourire inscrit sur les lèvres. Il le sait qu'a un moment x ou y lors de ce festival qu'ils participeront a un tas de divertissements de tous les genres. Il prend sa boisson et se tourne vers Shiraz suivit enfin d'un « Mais, c'est partit pour le spectacle de cirque ! » avant qu'il ne fasse a nouveau quelques pas.

Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 14451
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 27 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Ven 13 Avr - 22:20 par Autumn L. Schoemaker

    @Levi G. Woodhull-Barnett  « Tu penses vraiment que ça vaut la peine d’y aller ? » Main dans la main, nous marchions tranquillement pour combler la route qui nous menait du métro à l’endroit du festival « Underbelly ». Je sais bien qu’il se tient à Londres depuis des années mais je n’y ai jamais mis les pieds. Le soleil a refait son apparition depuis quelques jours et je refusais de rester enfermée pour le week-end. J’avais donc ennuyé Levi pour qu’il nous trouve une occupation et c’est donc vers le Festival que le choix s’est porté. Le positif c’est que les activités sont pour tous les goûts et difficile de ne pas trouver quelque chose qui convienne. Comme à mon habitude je marchais vite et j’avais l’impression que Levi trainait derrière. « Il serait temps que tu te remettes au sport tu es un peu lent. » En vérité c’est juste moi qui court plutôt que de marcher. Déformation professionnelle. Mais je savais que d’ici deux semaines j’allais partir pour l’étranger et que ce beau jeune homme allait me manquer. Je voulais donc profiter un maximum de la journée qui s’offrait à nous. L’entrée était gratuite. Par conséquent, il n’y avait aucune file et en quelques minutes nous arrivons enfin au festival. « Il y a quelque chose qui t’attire en particulier ? » Je ne savais pas par où commencer alors je préférais que Levi me donne son avis. Autant qu’il participe à quelque chose qu’il apprécie. En plus on avait beaucoup de chance avec le temps, je me serais bien posée au bord de l’eau à pic niquer et donc tout ce qu’il décide me conviendra. Ca mettra un peu plus d’ambiance que de rester assis devant de la nourriture. Contrairement à nos premiers rendez-vous je ne lâchais plus la main de Levi, comme si j’avais peur de le perdre dans ce vaste endroit. Je ne suis pas le genre de fille à rester accrocher à celui que j’aime mais là c’était plus agréable que de rester comme deux amis l’un à côté de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6836
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt trois ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Sam 14 Avr - 22:06 par Levi G. Woodhull-Barnett
@autumn l. schoemaker Ils sortent de l’une des nombreuses stations du métro londonien : Waterloo .. qui est la plus proche de l’endroit exact où se tient le festival U. tous les ans : Southbank. Ils s’y rendent en marchant main dans la main. Il fronce les sourcils : Comment ça, est ce que ça vaut la peine de se rendre là bas ? « Oui ! » Est ce qu’il doit en conclure qu’Autumn n’a plus envie qu’ils assistent à l’un des divertissements inscrits dans le programme dont tous les londoniens et les touristes ne peuvent qu’en trouver un a leurs goûts tant ils sont de tous les genres ? « Mais, tu n’as plus envie d’y aller ? » Si c’est le cas, Autumn aurait dû le lui dire avant. Quoiqu’il soit toujours possible de n’y faire qu’une courte apparition ou de se rendre autre part et de faire « autre chose » dans la Capitale Londonienne. D’autant plus avec le temps qu’il fait : le Printemps amène le soleil et les températures un peu plus importante à la place d’un Hiver pluvieux aux températures basses. « Laisse lui une chance, a ce festival ! » Il lui sourit. Il l’a choisi parce qu’Autumn n’y a jamais mit les pieds. Ce qui n’est pas son cas puisqu’il s’y rend tous les ans sauf que d’habitude c’est avec l’un de ses amis ou encore, Lola. Il ouvre légèrement la bouche. Comment ça, il est lent ? Comment ça, il doit faire à nouveau un peu de sport ? « Non mais je t’en prie, ça va ! » Ce n’est pas lui qui marche beaucoup trop lentement. Il a un rythme dans la « norme. » C’est Autumn qui marche beaucoup trop rapidement. En plus, il a l’impression qu’il s’adapte au sien sans mal. Ce qui n’est pas son cas, de toute évidence. « Si tu commences à être vilaine avec moi alors qu’on vient seulement d’arriver je te laisse là ! » Il rit. En fait, Autumn n’a pas trop de soucis à se faire là dessus parce qu’il n’y a aucuns doutes sur le fait qu’il ne partirait pas sans la jeune femme de ce festival. Même s’ils se prennent « la tête » parce que même si L. a conscience qu’Autumn sait se défendre, il s’en voudrait s’il se passait n’importe quoi ! Ils passent enfin l’entrée gratuite du festival. Il fait un mouvement d’épaules de haut en bas. « Un concert ? » Il a parcouru le programme en « long en large et en travers » sur internet sauf qu’a part les divers « types » de divertissement il ne connait pas « par cœur » les artistes qui se représentent. « Mais, c’est à toi de choisir quel concert exactement ! » Après tout, il n’y a pas de raisons qu’il soit le seul à faire le choix. Il faut que ça en soit un, commun. « Tu veux boire un truc avant ? » Il n’est pas contre, lui une petite bière ou même d'une boisson sans alcool.

Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 14451
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 27 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Dim 15 Avr - 12:18 par Autumn L. Schoemaker
    @Levi G. Woodhull-Barnett « Oui ! » Tout d’un coup je me sentais mieux. Il n’en fallait pas plus pour que je veuille aller à ce festival. Je faisais amplement confiance à Levi et s’il me disait que ça en valait la peine, alors c’est le cas. Cela fait quelques années que cet évènement se produit dans la capitale anglaise et pourtant je n’y suis jamais allée. Aujourd’hui c’est une grande première pour moi. « Mais, tu n’as plus envie d’y aller ? » C’est vrai que j’ai hésité l’espace de quelques secondes. Mais je n’aime pas trop l’inconnu et donc comme je ne sais pas ce qui m’attend, j’hésite à vouloir faire autre chose. Pourtant je ne voyais aucune activité qui nous permettrait de profiter des premiers beaux jours du printemps. « Si bien sûre. Il faut bien que je découvre cet évènement. Si ça tombe, je ne voudrai même plus rentrer après. » J’exagère un peu mais je ne veux pas que Levi se tracasse pour moi et qu’il pense que je ne me plais pas. Je ne veux pas le priver d’une belle journée. En plus il fait beau profitons en un maximum. « Laisse lui une chance, a ce festival ! » Il avait raison et je vais justement lui laisser une chance. Après tout vu toutes les différentes activités proposées, au moins une doit me plaire. Sinon c’est que je suis vraiment trop difficile. « Non mais je t’en prie, ça va ! » Je ne peux m’empêcher de rire. Je tente de marcher moins vite mais c’est vraiment difficile pour moi. J’ai l’impression d’être un escargot ou une tortue. Pourtant je n’ai aucunement besoin de courir comme je le fais toujours mais c’est difficile de changer des habitudes encrées en nous depuis des années. « Si tu commences à être vilaine avec moi alors qu’on vient seulement d’arriver je te laisse là ! » Je fis mine d’être choquée. Comme s’il allait m’abandonner au milieu d’une foule où je pourrais tomber sur des inconnus pas très fréquentables. Je suis capable de me défendre mais sait-on jamais, je pourrais la jouer, jeune demoiselle en détresse. « Mais je ne suis pas vilaine. » Je tente de garder mon sérieux mais c’est plutôt difficile. « Puis tu serais incapable de m’abandonner. Tu t’inquiéterais trop pour moi. » Je prenais des airs de jeune femme importante. Nous étions alors entrés dans les limites de l’évènement et je ne savais pas par où aller pour suivre l’une des activités. « Un concert ? » L’idée me plaisait bien. « SI la musique est sympa, allons y ! » dis-je en souriant. « Je ne sais même pas qui est présent ce soir, c’est toi mon guide ! Mais j’ai envie de bouger et pas dormir, il existe ce genre de musique ici ? » La journée est encore longue ce serait bête de dormir dés le départ. « Tu veux boire un truc avant ? » J’avais déjà soif mais j’avais peur de commencer directement avec des boissons alcoolisées. « Je vais prendre un soda s’il te plait. » Avec le soleil j’avais peur d’être vite saoul si je commence trop vite avec l’alcool. Pendant qu’il prenait commande, je cherchais mes lunettes de soleil dans le petit sac que j’avais pris avec moi. Mes yeux clairs ne supportent pas la luminosité et j’avais besoin de les protéger du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 973
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; solal (m. mcmillan) ; bodevan (g. hedlund) & nyx (b. hadid)
() message posté Dim 15 Avr - 15:39 par Shiraz M. Monroe
Comme d'habitude, je traînais Tancredi où je le souhaitais. Il me suivait, répondant par onomatopées. Un sourire se dessinait sur mes lèvres. Parfois, il me rappelait mon père, à toujours me suivre, tout accepter et ne rien dire. A toujours tout faire pour faire plaisir aux gens qu'il aime. Nous n'avions pas revu Matia depuis plus d'un an désormais. Tan avait fait une croix sur sa famille pour ne choisir que moi. Tout comme mon père s'était dévoué à sa femme et ses filles toute sa vie durant. J'attrapais sa main, le tirais plus vite pour rejoindre le bar en plein air. Notre histoire avait de nombreuses fois foulé des pentes dangereuses. Nous nous étions enfermés dans notre bulle pour ne laisser personne d'autre venir nous briser. J'étais heureuse, et ça lui suffisait. Nous étions ensembles, et c'est tout ce qui m'importait. Rapidement, il prit lui ensuite sa commande. Tout en observant autour de moi, je lui demandais ce qu'il préférait faire. A sa réponse, je haussais les sourcils et le menton et répondis d'un air solennel : « Je suis guide, pas dictateur. » Puis, tout en riant, je bus une première gorgée dans ma pinte. Il n'y avait pas d'heure pour commencer à boire. Surtout en festival. Tan reprit la parole et je ris à ses mots. Oui, je l'avais eu à l'usure. Je l'avais toujours à l'usure. Je m'approchais de lui et posais mes mains sur mon torse avant de répondre : « Tu râles, mais comme toujours, tu vas passer une très bonne journée.» Puis je l'embrassais sur la joue et m'éloignant tout aussi vite, j'attrapais mon tacos et mordais dedans. Il n'y avait pas d'heure non plus pour manger. Avec moi, c'était nuit et jour, du lever au coucher, dans toutes circonstances. Je regardais alors l'heure sur mon téléphone, et regardais Tan lorsqu'il reprit la parole. Il avait raison, je ne comptais rien louper. Et le spectacle de cirque commençait dans vingt minutes. Le temps de s'y rendre, de trouver notre place et de nous installer, le temps allait commencer à manquer si nous ne nous dépêchions pas. Alors, sans plus attendre, j'attrapais ma bière, mon tacos et mon Tan pour nous mener jusqu'au lieu. Et tout en marchant je lançais : « Alors go go! Ca va être notre premier spectacle de cirque ensembles !!! » Je sautillais sur place et accélérais encore plus le pas, traînant mon pauvre amoureux derrière moi.

Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6836
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt trois ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Dim 15 Avr - 18:04 par Levi G. Woodhull-Barnett
@autumn l. schoemaker Il acquiesce d’un signe de la tête de haut en bas. « J’en suis certain ! » Lorsque la jeune femme lui a dit de faire des recherches dans l’objectif qu’il « dégote » une occupation en sachant qu’ils ne doivent pas être dans une pièce d’un immeuble quelconque avec ou sans fenêtres afin qu’ils sentent les 1ers rayons de soleil de ce Printemps qui « pointe le bout de son nez » dans la Capitale anglaise, il a fait un nombre incalculable de sites internet. Jusqu’à ce qu’il se souvienne qu’à l’époque là de l’année, le festival U. se tient à S.B du début du mois d’avril à la fin du mois de septembre. Il a parcouru l’ensemble de son programme aux divers types et genres de divertissements qui comme tous les ans permet à tous les londoniens et touristes déjà présents dans la Capitale anglaise de trouver « chaussure son pied. » Cela permet de faire des « découvertes » d’artistes ou de prendre des « risques » en essayant d’autres types de divertissements ou encore c’est l’occasion d’enfin être l’un des spectateurs d’un ou des artistes qui sont dans nos « favoris » et qu’il ne fut pas possible de voir auparavant. Le seul « frein » c’est le fait que tous les divertissements soient payants même s’ils n’excèdent pas un certain prix : 20 livres. Enfin .. Il hausse un sourcil. Genre ce n’est pas « vilain » de faire la remarque à son petit ami qu’il faudrait qu’il passe plus de temps dans une salle de sports. « Si tu l’es ! » Il lui tire la langue. Il le serait aussi en « l’abandonnant » au festival U. comme il le mentionne dans sa « menace. » C’est « ronchon » qu’il fronce les sourcils. « Hum, t’as raison. Ce n’est pas juste. » Cela fait sept mois plus ou moins qu’ils sont ensembles et cela fait plus d’un an qu’ils se sont vus la 1ère fois après la rencontre sur ce site de rencontres. Ce qui fait qu’ils connaissent de plus en plus des « choses » tels que les goûts dans divers domaines ou le caractère et les manies sur l’un et l’autre.  Du coup, comme là ce n’est pas toujours « drôle. » Il propose qu’ils se rendent à l’un des concerts. Il acquiesce d’un signe de la tête de haut en bas. « Evidemment qu’il y a ça ici ! » Il sort son portable de la poche de son jeans. Il parcourt le programme des concerts du festival U. et le tend à la jeune femme. « Tiens regarde et tu me dis ! » Comme il est le « guide » l’un de ses rôles fut de la conduire jusqu’au festival et là, l’un de ses autres rôles est de lui faire des propositions tout en lui laissant le choix précis de ce qu’ils vont faire. Il acquiesce d’un signe de la tête de haut en bas. « Ça marche. » Il passe la commande de deux sodas à l’homme qui se trouve derrière la planche en bois. Il paie avant de rejoindre Autumn avec les boissons dans les mains. « Et voilà, Mlle ! » Il lui donne la sienne. « En route ? » Il lui sourit, en reprenant sa main dans la sienne.  
Revenir en haut Aller en bas
Guyliner.
avatar
Guyliner.

» Date d'inscription : 13/10/2016
» Messages : 9848
» Avatar : Colin O'Donoghue.
» Âge : 36 ans.
() message posté Lun 23 Avr - 16:54 par Ethan I. Hemsworth
@Amanda E. Hemsworth @Tobhias J. Cochrane Je dois des remerciements à Ava. Elle ne m'a pas tanné avec tous ces spectacles pour rien. Tellement enchantée quand je l'ai amenée au underbelly festival -quel nom étrange- il y a quelques jours, c'est elle qui m'a donné envie d'y retourner. Pas sûr qu'elle apprécie que je le fasse sans elle, cela dit. J'ai peut-être une chance qu'elle me pardonne, si c'est pour être ''en amoureux'' avec sa maman. Impossible de trouver meilleure excuse. Je ne suis pas un père indigne, la preuve, je ne reviens pas pour revoir The amazing bubble man sans elle, même si je dois avouer que c'était drôle, cet homme farfelu emprisonnant des gens dans de gigantesques bulles de savon. Amanda veut sûrement sortir de la catégorie ''famille''. Moi oui. Je veux profiter d'être avec elle en cette belle journée pour se retrouver loin des cris d'enfants et des galériens à poussettes. Il faudra supporter les adultes. Je n'ai pas oublié le périple du nouvel an chinois, quand je voulais juste prendre sa main dans la mienne et que n'importe lequel des douze travaux d'Hercule aurait été accompli plus vite. « Quelque chose te tente ? » Je lui demande arrivés à Southbank, me tournant vers elle. Je me stoppe, l'attirant contre moi pour l'obliger à s'arrêter aussi. « À part moi bien sûr. » J'ose, la voix à peine plus basse, comme si c'était la chose la plus naturelle à dire à ce moment-là. Mes yeux plongés dans leurs vis-à-vis, je ne ressens pas la moindre gêne. Lui rendant sa liberté, l'air de rien, je repère les lieux du mieux que je peux. J'essaie d'apercevoir des affiches, pour savoir quelles possibilités s'offrent à nous. Je souris pour moi-même, amusé, parce que la première chose que je vois, c'est le bar de plein air, gigantesque. Évidemment. Je tente une suggestion, faussement innocent : « Peut-être quelque chose en plein air ? Je n'y ai pas crû quand la météo a annoncé du soleil, il faut profiter de ce miracle. » Critiquer la météo londonienne, le comble pour un Irlandais. Je ne tiens pas à passer pour un alcoolique d'entrée de jeu, faisant mine d'avancer au hasard, doucement, laissant le temps de la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Best blondie sissy ever.

» Date d'inscription : 23/08/2016
» Messages : 721
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Jennifer Morrison
» Âge : 36 ans
» Schizophrénie : Hazle J. Chase, Samael G. Pellegrino et Noah J. McKenzie
() message posté Dim 29 Avr - 11:37 par Amanda E. Hemsworth
Les beaux jours revenant, les organisations d'animations et de festivals commençaient à pointer le bout de leur nez. Ce qui n'était pas pour déplaire à la jeune femme. L'hiver semblait avoir duré une éternité, elle appréciait donc d'autant plus de profiter d'une belle journée en plein air. De plus, il s'avérait que l'assistante passerait ce charmant moment en compagnie d'Ethan, sans leur fille. Cette fois-ci, ils prenaient un peu de temps pour eux, loin des contraintes familiales. Même si à dire vrai Ava était loin de poser le problème. Mais cela faisait du bien à chacun de souffler un peu. La petite pourrait ainsi profiter de ses grands-parents complément gaga d'elle et les Hemsworth apprécieraient de se tenir loin des poussettes, cris et briques de jus de pomme renversées. « Quelque chose te tente ? » lui demanda son compagnon alors qu'ils venaient d'arriver. Elle haussa les épaules. S'il me propose encore du rhum...songea-t-elle. Parfois, elle se demandait s'il ne faudrait pas sérieusement penser à faire soigner cette obsession.  « À part moi bien sûr. »  Elle sourit et secoua la tête. "C'est déjà tellement ! " répondit-elle, rentrant dans son jeu. « Peut-être quelque chose en plein air ? Je n'y ai pas crû quand la météo a annoncé du soleil, il faut profiter de ce miracle. » continua-t-il la mine un peu trop innocente. "J'avoue que je suis épatée qu'il fasse aussi beau, et si peu froid." En effet, l'australienne avait oser venir en tee-shirt sans manches et sans veste à l'appui. Ce qui était un exploit en soit. Avançant un peu au hasard, se contentant surtout de suivre son mari, elle s'extasiait tout seule quant au soleil et l'ambiance que dégageait l'endroit. Elle avait besoin de ça, de bonne humeur, de distraction. Depuis son retour à Londres, après les vacances dans son pays d'origine, les choses n'avaient pas été très facile. Cela tenait notamment au fait que Charlotte était restée là-bas. Et la nouvelle ne c'était pas digérée très facilement. Encore maintenant, elle peinait un peu avec ça. Toutefois, cela n'avait pas engendré que du négatif. Une chose en entraînant une autre, l'ancienne avocate c'était quelque peu rapprochée de l'irlandais, prêt à la soutenir. Ce qui amenait beaucoup de questions. Bref...Je penserais à ça plus tard. Chassant les réflexions existentielles de son esprit, elle rattrapa l'écart qui c'était creusé entre elle et le psy. Malheureusement, alors qu'elle trottinait légèrement, la blonde buta sur un énorme cailloux et trébucha. Elle se rattrapa de justesse à son camarade, qu'elle emporta dans sa chute. "Outch..." Se redressant vaguement, prit appui sur un coude et afficha une moue au comble du désolement à son mari. "Est-ce que ça va ? Je suis désolé. Ça va la tête ? J'ai eu l'impression que tu t'étais cogné..." Sa rapprochant, elle commença alors rapidement à inspecter les dégâts.

@TOBHIAS J. COCHRANE @ETHAN I. HEMSWORTH
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
» Underbelly Festival Southbank
» Festival de films de Jacmel a portee internationale
» FESTIVAL du jeu a istres
» Festival des Harmonies
» [Projet] Festival Vespéraeen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-