Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Guerre des groupes.
La guerre des groupes est déclarée ! Venez faire gagner votre équipe ! Plus d'infos.
Joyeux Anniversaire LC !
Le forum vient de souffler sa quatrième bougies. N'hésitez pas à lui laisser un petit mot d'amour, par ici.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Some promises to keep before i sleep (lola)

Made with love. From Hell.

avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 933
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-six ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman) & bodevan h. andrews
() message posté Jeu 12 Avr - 23:26 par Solal D. B. Fitzgerald
Solal D. B. Fitzgerald & Lola Barnett
⚜️ SOME PROMISES TO KEEP BEFORE I SLEEP ⚜️
Tout était parti d'une idée stupide. Inenvisageable. Folle. Mais nous avions pris ce train. Sur un coup de tête, nous avions décidé de laisser Londres derrière nous l'espace d'un instant. Nous voulions voir la mer. Nous échapper de ces grands immeubles, de cette pollution, de l'enfermement qu'impliquait de vivre en ville. Les étendues d'herbe vertes me manquaient, le bruit de la mer, le son des oiseaux. Ces choses me manquaient. Elles avaient été remplacées par le bruit des rails de métros, des klaxons et des passants. Il n'y avait rien d'apaisant dans le fait d'habiter une grande ville. Il fallait être riche pour vivre dans de grands appartements, et même à l'air libre, la sensation de claustrophobie ne nous quittait jamais. Sans cesse enfermés. A chercher la direction du soleil. A chercher un peu d'oxygène pour se donner le courage de se frayer un chemin dans cette masse de monde. Aujourd'hui, j'avais trouvé la camarade idéale pour m'évader. Lola me rendait bavard. Elle me donnait envie de lui ouvrir mon coeur, d'être sincère et naturel. A ses côtés, je ne jouais aucun jeu. Je n'avais pas besoin de faire semblant. Après un long moment de silence et d'observation, j'avais lancé un morpion sur une feuille de papier pour nous occuper. Le voyage n'était pas très long, mais je voulais éviter qu'elle pense à tout ce qu'elle laissait derrière elle l'espace de deux jours. Après une dizaines de parties et de nombreux échecs, nous arrivions enfin à Brighton. Il faisait nuit. Surpris, je regardais ma montre. Je n'avais pas vu le temps passer. On s'engagea rapidement jusqu'à une auberge où l'on réserva un appartement pour la soirée. Une chambre d'hôtel aurait été trop bizarre. Puis, aux alentours de ving-et-une heure trente, après avoir déposé nos quelques affaires et avoir pris une douche, on quitta l'auberge pour rejoindre le bord de plage. Là-bas, on se prit à manger dans une baraque à bouffe puis on alla s'installer plus loin, sur la plage. Elle était silencieuse et déserte. Il n'y avait que nous deux, la mer, la bouffe, les étoiles et les obscurités. Après un long moment à observer la vue, je finis par dire en soupirant : « C'est le paradis ici. » Je regrettais de ne pas avoir emmené ma guitare. Mais ça aurait fait charmeur. Je ne voulais pas l'être avec Lola. D'un geste vif, j'attrapais mon sac et en sortis une bouteille de vodka. Je la levais sous le nez de Lola : « Reeegaaarde à quoi j'ai pensé... » Je cessais d'agiter la bouteille devant les yeux de Lola et pris un air songeur. « J'te propose qu'on vide cette bouteille, et qu'après on se fasse un petit action ou verité. Pas sexuel promis! J'ai des tas de trucs drôles que tu pourrais faire haha !» Ah ça pouvait trouver des idées cons j'étais le champion. J'étais fou ce soir, comblé, en frénésie. Je m'étais fait une nouvelle amie.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.

avatar
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 4718
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : twenty-two years old, may 07.
» Schizophrénie : rioja + nova.
() message posté Mar 17 Avr - 4:39 par Lola Barnett

≈ ≈ ≈
{some promises to keep before i sleep}
✰ w/solal d. b. fitzgerald

Une heure et dix minutes plus tard, ils étaient à Brighton. Le bruit de la ville s’était éteint et tout ce que Lola entendait était le calme et la paix qu’uniquement Brighton possédait. C’était différent de Londres et le changement de décor faisait du bien à Lola. Lorsqu’ils étaient descendus du train après trop nombreuses parties, la première chose qu’elle avait fait avait été de prendre une profonde inspiration. C’était bizarre d’être ici alors qu’une vie à Londres l’attendait. Levi. Alexander. Les études. Le boulot. Deux jours et peut-être qu’elle n’aurait pas envie de revenir à Londres. Peut-être qu’elle resterait ici, à Brighton, travailler dans un hôtel pour survivre. Peut-être qu’elle finirait par ouvrir un hôtel elle-même et à être finalement heureuse. C’était une pensée comme les autres, mais une pensée improbable. Sa vie lui manquerait, Lola le savait. Même Solal devait savoir. Mais elle était heureuse d’être ici, avec lui. Deux jours où elle n’aurait pas à prétendre que les choses allaient bien. Deux jours où ils pourraient créer des souvenirs parce que c’était le but, après tout. Profiter. Se rappeler des bons moments. « C’est le paradis ici. » Assise dans le sable, Lola ne pouvait qu’être d’accord avec Solal. Mais elle ne lui portait pas plus attention, son regard était rivé sur les étoiles. Le silence régnait autour d’eux, il n’y avait que sa respiration et celle de Solal qui venait déranger le tout. Et parfois, le bruit des vagues. Sa quiétude fut interrompue par la bouteille de vodka que Solal agitait sous son nez. « Reeegaaarde à quoi j’ai pensé… » Un sourire en coin apparut sur le visage de Lola malgré le fait qu’il n’était peut-être pas en mesure de le voir. « Bah dis donc, t’as vraiment pensé à tout. » Ce n’était pas déterminé si Lola était sarcastique ou pas. « J’te propose qu’on vide cette bouteille, et qu’après on se fasse un petit action ou vérité. Pas sexuel promis! J’ai des tas de trucs drôles que tu pourrais faire haha ! » Ce qu’elle trouvait le plus étrange était le fait qu’il avait besoin de spécifier rien de sexuel. Secouant la tête, sa main allait lui prendre la bouteille pour la dévisser et en boire une gorgée. Ouais, adieu les verres. Une grimace apparut dès la première gorgée. « Et si j’ai envie que ce soit sexuel, tu fais quoi ? » Évidemment, Lola se moquait de la situation en le mettant mal à l’aise parce qu’elle était douée. « Je suis partante, je n’ai peur de rien. » Ajoutait-elle en lui tendant sa bouteille après une seconde gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Made with love. From Hell.

avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 933
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-six ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman) & bodevan h. andrews
() message posté Ven 20 Avr - 13:22 par Solal D. B. Fitzgerald
Solal D. B. Fitzgerald & Lola Barnett
⚜️ SOME PROMISES TO KEEP BEFORE I SLEEP ⚜️
C'était sûrement la meilleure idée que j'avais eu depuis longtemps. Finalement, je n'avais que très peu profité de la vie de campagne. Seulement cette courte semaine chez mon père, avec les vieux Fitzgerald bouseux et incultes qui me servaient de grands parents. J'avais toujours vécu dans de grandes villes, perdu dans la masse. Je m'étais toujours faufilté à travers les êtres en essayant de ne jamais me faire remarquer. Mais ce soir, sur cette plage en compagnie de Lola, je me sentais plus vivant que jamais. Il y avait quelque chose de libérateur dans le fait de se sentir véritablement coupé du monde. Seul au monde. Comme si personne n'était en mesure de m'atteindre, de me blesser, de me faire plonger plus vite dans la tombe. J'en avais assez des amitiés brisés. Ces deux dernières années, j'avais enchainé les départs et abandons jusqu'à me retrouver seul. Je m'étais cru entouré, mais je m'étais trompé. Ce soir, je me sentais épaulé, et soutenu. Car Lola, qu'importe sa vie et ses obligations, m'avait suivi à Brighton sur un coup de tête. Elle avait décidé de se perdre avec moi quand bien même j'étais éphémère, quand bien même elle allait souffrir. Et je savais qu'elle ne s'était pas retrouvé là par pitié, mais par envie. Un sourire ne quittait plus ses lèvres depuis que nous avions quitté Londres. Elle était pensive, calme.Ca me plaisait de la voir comme ça, elle me calmait moi aussi. Finalement j'avais rompu le silence pour sortir la bouteille de vodka de mon sac à dos. Lola répondit que j'avais pensé à tout et je poussais un soupir de satisfaction en réponse. Nous allions passer un très bon moment. Je lui proposais alors de passer à un jeu, et sa réponse me perturba. Je la regardais, sans comprendre, sans savoir si elle était sérieuse. « Arrêtes t'es pas sérieuse, tu seras accro à moi. Je cherche juste à te protéger de mon sex appeal. » La vérité, c'est que j'aimais notre relation comme elle était. Je ne voulais pas coucher avec Lola, j'avais déjà eu l'occasion, et je n'y étais pas parvenu. « Peur de rien. C'est ce qu'on va voir. » Je m'asseyais en tailleur et me tournais vers elle. Je bus une gorgée de vodka, grimaçais et lançais : « Comme je suis galant je te laisse commencer. » Je voulais retrouver l'insouscience des jours de vacances, d'été. Où rien n'est important. Juste l'instant pésent. Je voulais retrouver mes quinze ans et rire de rien. Et je savais que c'était possible aux côtés de Lola.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Some promises to keep before i sleep (lola)
London Calling. :: Moving along :: All around the world :: Autres Régions :: Brighton
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Horrible...Histoire de la petite Lola...
» [Tyrannia] Hive nerver sleep [Quête]
» Lola Flemming

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-