Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Résultats de la Guerre des groupes !
Après presque un mois de lutte acharnée, il est temps de découvrir les résultats. Rendez-vous par ici.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


It’s ironic how you feel most alive when your heart skips a few beats. (Jake)

These violent delights, have violent ends.

avatar
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 11256
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Rebecca, Gabrielle & Will.
() message posté Ven 27 Avr 2018 - 16:42 par Jamie E. Jones-Collins
I know my heart will never be the same. But I'm telling myself I'll be okay. ✻✻✻ Rien ne pourrait plus parfait qu’en ce moment. Jamie ne pourrait pas être plus heureuse que depuis ces derniers mois. Et il n’est pas très difficile d’en deviner la raison, Jake. Elle n’avait absolument pas prévu que les choses se passent ainsi. Elle n’aurait d’ailleurs jamais pu imaginer que leur relation puisse devenir ce qu’elle est actuellement. Parce que ce n’est pas son genre. Parce qu’elle a bien trop peur de souffrir pour laisser une telle place à quelqu’un. Et pourtant, Jamie sait bien qu’il est trop tard désormais pour cela. Mais au lieu d’en profiter, elle s’attend au pire. Parce que tout est beaucoup trop beau pour être vrai. Elle ne sait pas combien de leur relation va durer, et elle préférait ne pas le découvrir. Elle sait que cela serait beaucoup trop douloureux. Il serait plus facile de tout arrêter maintenant, avant qu’il ne se décide à le faire. Même s’il n’y a aucun signe qui va dans ce sens. Même si tout se passe à merveille entre eux, elle s’attend toujours à ce qu’il change d’avis. Et c’est bien ce qui lui fait le plus peur. Malgré les années, elle ne sait toujours pas faire confiance aux gens. Si sa propre mère biologique a pu l’abandonner, pourquoi les autres n’en feraient pas autant. Alors Jamie laisse rarement aux gens l’occasion de pouvoir le faire, préférant partir la première. Les choses sont plus faciles ainsi, même si elles n’en sont pas forcément moins douloureuses. Elle aimerait pourtant pouvoir simplement profiter de ce qu’elle a. Profiter de Jake. Profiter de ce qu’ils ont. Être heureuse tout simplement. Mais elle n’y parvient pas. Impossible de faire taire ses doutes. Allongée sur le canapé, elle est une nouvelle fois en train de se torturer l’esprit avec tout ça. Elle ne s’intéresse pas vraiment à ce qui passe non plus, s’étant tout simplement installée dans le salon pour faire passer le temps plus rapidement. Ce qu’elle attend réellement, c’est l’arrivée de Jake. Elle est toujours aussi impatiente de le voir. Malgré les mois qui passent, rien n’a changé de ce côté-là. Tout le contraire. Encore quelque-chose qui lui échappe. Toute la situation lui échappe complètement en réalité. Afin d’essayer de se changer les idées, elle change de chaîne dans l’espoir de trouver quelque-chose qui pourrait l’occuper en attendant. Malheureusement ce n’est vraiment très efficace. Alors finalement, elle pousse un soupir avant d’éteindre la télé. Elle s’étire un instant, avant de complètement s’allonger sur le canapé. Elle sait très bien que c’est un combat perdu d’avance. Impossible de penser à autre chose, comme toujours ses derniers temps. Elle sait très bien pourquoi maintenant, mais elle refuse de l’admettre.
L’interphone sonne avant que Jamie n’ait le temps de se remettre à penser. Soulagée, et il faut bien l’admettre impatiente aussi, elle se lève pour se diriger vers la porte. Quelques secondes plus tard elle est en train d’ouvrir la porte d’entrée. Elle n’a pas attendue d’être sûre qu’il s’agissait bien de Jake pour le faire, bien trop impatiente. Elle n’attend personne de toute façon. Le temps qu’il arrive jusqu’à son appartement, elle en profite pour se recoiffer rapidement, et vérifier son reflet. Encore aujourd’hui, elle fait toujours attention, parce qu’elle a toujours cette envie de lui plaire. Sourire aux lèvres, elle ouvre la porte à l’instant même où elle entend frapper. Le timing est parfait. Automatiquement son sourire s’agrandit quand elle le voit, et son cœur bat un peu plus rapidement. Une sensation familière quand elle est avec lui. « Salut. » Elle parvient tout juste à attendre de refermer la porte derrière lui, pour l’attirer vers elle pour l’embrasser. Dès qu’elle est avec lui, c’est comme si elle est incapable de ne pas le toucher, ou de rester loin de lui. Son attirance envers Jake est toujours aussi forte. Elle a cette impression que cela ne pourra pas changer. Pourtant elle est bien décidée à ne pas y céder pour le moment. Du moins, pas une nouvelle fois après ce baiser échangé. Il y a certaines choses dont elle aimerait lui parler, et pour cela il faut qu’elle se tienne à une distance raisonnable de lui. Même si elle n’a aucune idée de comment réussir à le faire. Ça n’a jamais été aussi compliqué, et elle s’en veut de l’avoir laissé prendre une telle place dans sa vie. D’autant plus que parler n’est pas vraiment la première chose qu’elle ait envie de faire avec lui pour le moment.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
i am every word i ever said.

avatar
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 16260
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Logan & Alexander
() message posté Sam 28 Avr 2018 - 16:05 par Jake O. Cavendish
I have galaxies hidden between my bones and I will love you until the stars burn out. ✻✻✻ Amusé, Jake lâche un soupir en regardant l’état de sa chemise. S’habiller pendant que Timéo était dans le bain n’était sans doute pas la meilleure idée qu’il ait eue, mais trop tard pour y remédier. Il n’y a rien de dramatique non plus, surtout qu’il a cherché Timéo en l’éclaboussant aussi. Et qu’il a bien rigolé, ce qui reste le principal dans tout ça. « Te voilà propre comme un sou neuf, comme dirait ton arrière-grand-mère. Moi, par contre… » Il ébouriffe les cheveux de son fils, alors que celui-ci en profite pour venir poser sa main mouillée sur sa chemise, un grand sourire aux lèvres. Grognant un peu, Jake finit de l’essuyer, et vide la baignoire par la même occasion. « Papa, pourquoi j’ai pas de belle chemise comme toi ? » En l’état présent, sa chemise blanche n’est plus si belle, mais il devine facilement que son fils veut surtout faire comme lui. Imiter son père, il sait faire. « Essaye de demander à tata Sofia, peut-être qu’elle pourra t’en acheter une. » Bien sûr, il plaisante, mais il se doute que Timéo risque de vraiment lui demander. Il devrait s’en vouloir un peu d’embêter sa sœur alors même qu’elle le dépanne aujourd’hui, mais c’est plus fort que lui. Elle sait bien qu’il lui est reconnaissant, surtout alors qu’il ne lui avait même pas demandé. Quand il avait appris qu’il gardait Timéo quelques jours de plus avec lui, il avait pensé annuler son rendez-vous avec Jamie, mais sa grande sœur l’en avait empêché. Prétexte parfait pour passer du temps avec son seul neveu. Tout le monde est heureux. « Super, comme ça j’aurais une petite amie aussi ! » A nouveau, Jake rigole, amusé de l’association que s’est fait Timéo. C’est vrai que c’est pour Jamie qu’il s’est habillé comme ça, et cela, son fils l’a remarqué. « On verra quand tu seras grand hein. » Dit-il en finissant de l’habiller, avant de retirer sa chemise pour en mettre une autre. Avant qu’il ne puisse répliquer qu’il est déjà grand, comme il le fait à chaque fois, la sonnette retentit, et le petit garçon se précipite pour pouvoir appuyer sur l’interphone grâce à la chaise installée exprès sur laquelle il grimpe. Pas si grand que ça finalement.
Une fois les petits plats de Sofia mis au frigo et son fils parti, Jake finit de se préparer, et prend le sac en carton qu’il avait préalablement rempli. Il vérifie l’heure, pour ne pas arriver trop en avance malgré son impatience, et quitte finalement l’appartement dix minutes plus tard. Le trajet en métro, il commence à le connaître par cœur, mais ça ne le rend pas plus rapide malheureusement. Ou peut-être est-ce lui qui n’est jamais patient. Arrivé devant l’immeuble où Jamie habite, la porte lui est rapidement ouverte, et il ne prend pas le temps d’attendre l’ascenseur. « Salut. » Comme à son habitude, Jamie l’accueille de la meilleure des façons : avec un baiser. Il n’y a pas à dire, ça lui fait toujours le même effet. Il glisse sa main libre dans son dos, et ne peut s’empêcher de sourire contre ses lèvres. Heureux, tout simplement. « Salut toi-même. » Et il dépose un second baiser sur ses lèvres, plus succin cette fois. « Tu es superbe. Comme d’habitude. » Et pourtant, il n’a même pas encore pris le temps de la regarder plus d’une seconde. Mais ça lui a suffi pour le savoir. Et depuis le temps qu’ils se connaissent, il ne se souvient pas d’une seule fois où il ne l’ait pas trouvée magnifique. Se décollant un peu d’elle, il montre le sac qu’il tient dans sa main, espérant attiser un peu sa curiosité. « J’ai ramené une brosse à dents. Parce que j’en ai marre de devoir rentrer chez moi pour avoir bonne haleine. » Il aurait sans doute pu le faire avant, mais oubliait à chaque fois. Pas facile de penser à tout, surtout avec un enfant à la maison. « Et des fraises, parce qu’elles m’ont donné envie dans la vitrine. Et j’ai pensé à toi. » Sans raison particulière. Juste parce qu’au fond, il y a peu de moments où il ne pense pas à elle.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
These violent delights, have violent ends.

avatar
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 11256
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Rebecca, Gabrielle & Will.
() message posté Mer 16 Mai 2018 - 16:28 par Jamie E. Jones-Collins
I know my heart will never be the same. But I'm telling myself I'll be okay. ✻✻✻ Impossible d’arriver à s’occuper correctement. Impossible d’arrêter de penser, impossible de réfléchir. Les mêmes pensées lui reviennent sans cesse en tête, sans que Jamie ne puisse faire quoi que ce soit contre. C’est comme si ces derniers temps elle ne pouvait penser à autre chose. Et cela en devient épuisant. Les mêmes questions, les mêmes doutes, encore et encore. Elle serait ravie d’arrêter, si seulement elle savait comment faire. Au fond, elle sait très bien que cela n’était qu’une question de temps, reculer pour mieux sauter. Ses interrogations sont présentes depuis longtemps, et après des mois à ne pas vouloir y penser, aujourd’hui elle est incapable de faire autrement. Et la seule solution qu’elle ait trouvée à tout cela, est de tout arrêter. Arrêter avant que ce ne soit réellement trop tard. Arrêter pour éviter de souffrir, ou pour espérer moins souffrir. Elle a la désagréable sensation de ne rien maîtriser du tout dans sa relation avec Jake, ce qu’elle déteste. Parce que Jamie a toujours mit un point d’honneur à ne laisser personne prendre trop d’importance. Une façon comme une autre de se protéger, la seule qu’elle connaisse en réalité. Sauf que les choses ne se sont pas passées ainsi cette fois-ci. Parce qu’elle n’en avait pas envie tout simplement. Et malheureusement aujourd’hui elle est incapable d’arrêter d’y penser. Ses pensées tournent en rond, et elle finit par abandonnée l’idée de s’occuper l’esprit. Elle attend l’arrivée de Jake, ce qui ne l’aide pas à penser à autre chose. Malgré tout cela elle est impatiente, comme à chaque fois qu’ils doivent se voir. Impossible pour elle de ne pas avoir envie d’être avec Jake. Et plus le temps passe, et plus se sentiment se confirme. Et plus cela la fait paniquer. Un vrai cercle vicieux. C’est donc quelque peu soulagée qu’elle se dirige pour ouvrir la porte quand la sonnerie de l’interphone se fait entendre. Ses pensées sont immédiatement relayées au second plan, Jake a cet effet de lui faire oublier le reste. Son sourire la trahit instantanément quand elle le voit arriver, elle est toujours heureuse quand elle est avec lui. Incapable de résister, elle l’embrasse aussitôt qu’il est entré dans l’appartement. Et le contact de sa main dans son dos, lui fait toujours le même effet. Même le temps n’arrive pas à changer cela. « Salut toi-même. » Un autre baiser, et son sourire s’agrandit encore un peu. Elle est totalement incapable de maitriser quoi que ce soit. « Tu es superbe. Comme d’habitude. » Le compliment lui fait plaisir bien évidemment, et elle lui adresse un sourire. « Merci. » Elle se retient de l’embrasser de nouveau, parce qu’elle sait que ce n’est pas une bonne idée. Pourtant, elle ne parvient pas à ne pas le regarder, un sourire aux lèvres. Son attitude est en totale contradiction avec ses pensées, ce qui ne fait que l’embrouiller encore plus. Mais malheureusement en sa présence, elle a bien dû mal à contrôler certaines choses. Et ce n’est pas facilité par la vue de la chemise qu’il porte, et qu’elle aurait envie de lui enlever. Seulement, Jamie sait très bien que ce n’est pas comme ça qu’elle va y arriver. En réalité, elle n’est même pas sûre de savoir comment faire, ou quoi dire. Lui expliquer réellement le fond du problème, est hors de question. Elle a bien trop peur d’être ridicule, ou qu’il ne comprenne pas. Et il faudrait aussi tout expliquer, ce qu’elle n’a aucune envie de faire. Elle ne parle que très rarement de sa mère biologique, et les personnes au courant de tout sont extrêmement rares. Alors  à la place elle lui adresse un regard curieux à la vue du sac qu’il tient dans la main en évidence. « J’ai ramené une brosse à dents. Parce que j’en ai marre de devoir rentrer chez moi pour avoir bonne haleine. » Elle retient un sourire, avant de réaliser complètement ce qu’il vient de lui dire. L’idée lui plaît, autant que cela l’angoisse. Elle est totalement incapable de prendre les choses du bon côté, ne cessant de penser à tout ce qui pourrait mal se passer. Et elle se déteste pour cela. Elle rentre ses mains dans les poches de son jean, tout en le regardant. Jamais elle n’aurait pensé qu’ils en seraient là un jour. « Et des fraises, parce qu’elles m’ont donné envie dans la vitrine. Et j’ai pensé à toi. » Et avec ces simples mots, elle en oublie momentanément le reste. Les battements de son cœur se font plus forts, et elle a de nouveau ce sourire sur son visage. Son sourire qui l’a trahit toujours quand elle est avec lui. Jamie n’a jamais été aussi heureuse que ces derniers mots, que depuis qu’ils sont ensembles. Et paradoxalement, elle ne s’est jamais autant inquiétée. Si elle veut parvenir à lui parler, elle sait très bien qu’il faut qu’elle se tienne éloigner de lui, surtout habiller comme ça. Même ses pensées ne semblent plus vouloir s’attarder sur ses doutes pour l’instant. « Très intéressants tout ça… » Voilà qu’elle recommence. Mais c’est terriblement tentant de ne pas penser aux restes, et de simplement profiter de lui. C’est ce qu’elle fait à chaque fois, et cela n’empêche pas ses pensées de revenir. Au prix d’un énorme effort, elle parvient à ne pas le rejoindre pour aller l’embrasser, le toucher, et tout ce qui fait qu’elle serait incapable d’avoir les idées claires. Elle replace une mèche de cheveux, évite de le regarder, avant de finalement se lancer. « Il faut que je te parle. » Ce genre de phrase n’annonce jamais rien de bon, et aujourd’hui ne fait pas exception.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
i am every word i ever said.

avatar
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 16260
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Logan & Alexander
() message posté Sam 19 Mai 2018 - 18:41 par Jake O. Cavendish
I have galaxies hidden between my bones and I will love you until the stars burn out. ✻✻✻ Au fond, il n’y a pas besoin de grand-chose pour être heureux. Véritablement heureux. Tout ce qu’il faut, c’est la bonne personne. Trouver cette personne qui vous fera sourire, sans arrêt. Cette personne, Jake l’a trouvée, et il ne pourrait pas être plus heureux. Tellement heureux que parfois, il se trouve ridicule. Mais c’est plus fort que lui. Il ne peut pas s’empêcher d’être plus qu’impatient dès lors qu’il sait qu’il va voir Jamie, d’avoir envie d’être avec elle tout le temps et de la rendre aussi heureuse que lui, l’est. Plus le temps passe, et plus Jake a l’impression de n’avoir jamais été aussi heureux. Peut-être parce que même si les souvenirs restent, les sensations éprouvées finissent par être teintées par le temps, et face à la joie présente, rien ne semble pouvoir rivaliser. Sans doute a-t-il était tout autant heureux au début d’autres relations, mais ce bonheur avait fini par s’effacer. Et aujourd’hui, c’est sa relation avec Jamie qui le rend heureux. Ce bonheur-là, qu’il ressent à cet instant précis où il frappe à la porte de son appartement. Où il s’apprête à la retrouver.
Depuis six mois qu’ils sont ensemble, et pourtant, Jake ne le lasse jamais de poser son regard sur Jamie. Qu’elle soit apprêtée et maquillée avant un rendez-vous, ou naturelle au réveil. Elle est tellement belle qu’il ne s’imagine pas pouvoir s’en lasser. Au fond, il sait ce que c’est tout ça. Ce bonheur qui agite son palpitant dès qu’il la voit, dès qu’il lui parle, dès qu’il pense à elle. Il le sait très bien, seulement il ignore comment le dire pour l’instant. Peur que ça soit trop tôt aussi. Mieux vaut prendre les choses à leur rythme, sans trop pousser. Même s’il en a envie. Même s’il a rarement été aussi pressé. Mais prendre son temps, c’est bien aussi. Chaque moment est délicieux, et il le savoure. Tout en gardant à l’esprit qu’un jour, ça ira plus loin. Qu’au fond, il est amoureux d’elle. « Très intéressants tout ça… » Cela a beau être simple, ça n’a pas été fait au hasard. Amener une brosse à dents, ça veut dire qu’il compte continuer de passer la nuit ici, autant que possible. Ce qu’il faisait déjà, avec quelques complications le matin du coup. Autant prendre des dispositions. Les fraises, c’était juste un petit plaisir, avec la saison qui commence. Et puis avec un peu de chocolat ou de crème fouettée, ça peut même devenir une autre source de plaisir, selon les envies. Et avec elle, il en a toujours des envies. Comment résister après tout ? « Il faut que je te parle. » Surpris, Jake penche la tête en fronçant doucement les sourcils. Jamie semble bien sérieuse tout à coup. Il essaye de déchiffrer son expression, sans y parvenir. Il n’a pas l’habitude de la voir ainsi. « Je t’écoute. » Un peu inquiet, il est aussi curieux. Il retire sa veste et l’accroche au porte-manteau, comme il en a l’habitude. A nouveau, son regard se pose sur Jamie et l’hésitation qu’il lit sur son visage l’inquiète d’autant plus. Qu’y a-t-il qu’elle n’ose pas lui dire ? « Tu vas finir par me faire peur. Dis-moi tout. » Mieux vaut faire preuve d’humour plutôt que montrer à quel point il est nerveux.

✻✻✻
CODES WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
These violent delights, have violent ends.

avatar
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 11256
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Rebecca, Gabrielle & Will.
() message posté Sam 19 Mai 2018 - 23:59 par Jamie E. Jones-Collins
I know my heart will never be the same. But I'm telling myself I'll be okay. ✻✻✻ Elle est nerveuse, mais aussi impatiente, et surtout totalement paniquée. Tout ceci à cause de ses pensées. Tout se mélange laissant Jamie livrée à elle-même. Elle sait très bien ce qu’elle doit faire, mais elle ne sait pas comment. Maintenant qu’elle l’a décidé il ne lui reste plus qu’à franchir le pas. Simplement, elle ne sait pas comment aborder le sujet, ni même quoi dire. Elle ne fait pas ça souvent, rompre avec quelqu’un. Jamais réellement. D’ordinaire elle ne s’en préoccupe pas à ce point. D’ordinaire, ce n’est pas aussi important. Mais avec Jake tout est différent. Et c’est pour cela que Jamie sait qu’elle doit arrêter maintenant. Parce que plus le temps passe, et plus elle s’attache. Et plus dur risque d‘être la suite. Parce qu’elle ne peut s’empêcher de penser que leur relation va finir par s’arrêter, et elle n’a pas envie de lui laisser l’occasion de lui briser le cœur. Elle ne le supporterait pas. Elle a songé un moment à lui parler franchement, mais elle a fini par se dire qu’elle serait sûrement ridicule. Elle ne serait même pas par où commencer. Sans parler du fait qu’il y a certaines choses dont elle ne parle que très peu. Non, à la place, elle préfère prendre les devants et tout arrêter maintenant, avant que ça ne soit trop tard. Même si elle refuse d’admettre que c’est déjà le cas. Cela ne trompe pas, dès le moment où Jake est arrivé, elle en oublie momentanément le reste. Heureuse d’être avec lui. Elle pourrait facilement oublier ce qu’elle veut faire, pour simplement profiter de leur moment ensemble. Elle n’aurait besoin de faire aucun effort, le reste du monde a tendance à disparaitre quand elle se tient près de lui. Ça lui en ferait presque mal de constater combien il a pris une place importante dans sa vie. Trop, sans aucun doute. Seulement elle refuse de l’admettre, de lui dire. Elle ne peut pas lui accorder une trop grande place dans sa vie, pas en ayant peur qu’un jour tout finisse par s’arrêter. C’est ce qui la terrifie le plus. C’est pourquoi elle préfère le faire elle-même. Jake ne lui facilite pas la tâche, et l’espace d’un instant Jamie n’est pas sûre d’y arriver. Pas quand elle a d’autres idées en tête. Pas quand il se tient si près d’elle, qu’elle n’aurait qu’à tendre le bras pour le toucher. Mais sa peur est plus grande, et elle parvient à se retenir. Son cœur bat tellement vite, qu’elle a l’impression que cela va finir par s’entendre. Elle ne sait pas encore exactement comment procéder, ce qu’elle doit dire. Mais elle finit par se jeter à l’eau. Elle ose à peine le regarder de peur de flancher au dernier moment. Elle doit être forte, parce qu’elle sait qu’elle n’aura pas le courage d’essayer une deuxième fois. « Je t’écoute. » Le problème est qu’elle ne sait pas quoi dire. Elle sait ce qu’elle aurait envie de lui dire, trois mots qu’elle n’a jamais prononcé à un homme autre qu’un membre de sa famille. Mais elle ne peut pas. Toute la situation a pris des proportions bien trop énormes pour elle, la laissant totalement paniquée. Alors qu’elle hésite encore si la marche à suivre, elle l’observe poser sa veste, l’air inquiet, et cela ne fait que la rendre plus mal à l’aise. « Tu vas finir par me faire peur. Dis-moi tout. » Ce n’est pas comme ça qu’elle voudrait que les choses se passent, définitivement pas. Dans un monde parfait, elle n’aurait pas besoin de s’occuper de tout cela. Tout se ferait naturellement, et personne ne souffrirait. Dans le monde réel, elle pousse un soupir avant de se redresser légèrement pour essayer de se donner du courage. Ce qui ne marche absolument pas. « Il faut qu’on arrête. » Voilà, c’est dit. Quatre mots qui lui brisent le cœur. Elle l’observe, attendant sa réaction, tout en ayant envie de fuir. C’est ce qu’elle fait de mieux Jamie, fuir. Cela serait tellement plus facile, elle n’aurait pas à gérer tout ça. Mais pour une fois dans sa vie, elle a décidé de faire les choses correctement. Même si ce n’est pas ainsi qu’elle voudrait que cela se passe. « Tout va trop vite. » Ce n’est pas totalement faux, mais elle ne peut pas lui avouer ce qui va réellement trop vite. Elle aimerait lui faire comprendre que le problème vient d’elle. Parce que c’est bien elle le problème dans leur relation. Elle et sa peur qu’il finisse par la quitter.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
i am every word i ever said.

avatar
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 16260
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Logan & Alexander
() message posté Dim 20 Mai 2018 - 18:52 par Jake O. Cavendish
I have galaxies hidden between my bones and I will love you until the stars burn out. ✻✻✻ Forcément, tout un tas de choses lui viennent en tête, alors qu’il attend que Jamie lui dise ce qu’elle veut lui dire. Le laisser attendre comme ça, c’est la meilleure solution pour le faire paniquer. Surtout qu’il sent Jamie vraiment tendue, comme il ne l’a jamais vue. Est-ce une bonne nouvelle ou une mauvaise ? Quelque chose qui concerne sa famille, un problème avec ses parents ou son frère, ou quelque chose qui n’a rien à voir ? Un test de grossesse positif ? En y pensant, Jake se dit que ça serait une bonne nouvelle. Un peu rapide, certes, mais une bonne nouvelle. Une maladie ? Ou bien juste quelque chose sur leur relation ? Une critique à donner, ou un aveu à faire. Il y a tant de possibilités et une seule réponse, détenue par Jamie. Et tout ce que peut faire Jake, c’est attendre qu’elle lâche le morceau. A moins que tout ça ne soit qu’une blague faite pour le faire paniquer. Oui, ça doit être ça. Une blague un peu méchante, mais qui le ferait rire quand même. Après tout, ça serait mieux qu’une mauvaise nouvelle. Mais quelque chose lui dit que ce n’est pas ça. Avec le temps, il commence à la connaître.
Jake ignore complètement pourquoi Jamie semble si nerveuse. A-t-elle peur de ce qu’elle doit lui dire ? Ou de la façon dont il va réagir face à sa nouvelle ? Jake frotte nerveusement ses mains sur son jean, sans quitter Jamie du regard. Jusqu’à ce que les mots sortent enfin de sa bouche. « Il faut qu’on arrête. » Ses mains arrêtent de bouger. A-t-il bien entendu ? A-t-il bien compris ? Finalement, c’était la solution qu’il avait préféré ne même pas imaginer. Une fin à ce qu’il espérait éternel. Exactement ce qu’il voulait par-dessus tout éviter. « Tout va trop vite. » Il n’y a pas d’ambiguïté possible. Pas de doute permis. Elle parle de rompre, ou tout du moins de prendre du recul, faire une pause. Alors que Jake, il veut tout l’inverse. Trop vite… Il avait pourtant fait en sorte de prendre les choses comme elles venaient, à leur rythme. Lui aurait voulu que ça aille encore plus vite. A-t-il brûlé des étapes ? A-t-il imaginé des choses là où Jamie ne voyait pas la même chose ? Il regarde Jamie, complètement perdu. Elle a un air triste sur le visage, comme si elle était désolée. Mais Jake ne comprend pas. Que s’est-il passé pour que tout change en un instant ? Qu’a-t-il fait ? « C’est la brosse à dents ? » C’est peut-être idiot mais c’est tout ce qu’il voit. Tout ce qui a changé récemment. C’était principalement pour la blague. Un peu pour son confort aussi. Peut-être que Jamie l’avait perçu comme quelque chose de plus sérieux. Peut-être que c’était la signification, derrière tout ça. Qu’il voulait aller plus loin avec elle. « Je peux la ramener chez moi si tu préfères. » A côté de cette peur terrible de la perdre, il s’en fiche royalement de sa brosse à dents ou de son haleine. Il se fiche de quasiment tout à vrai dire. Il ne veut pas que ça se termine. Pas comme ça. Pas maintenant. Il préférerait même que ça n’arrive jamais, s’il pouvait choisir. « Je peux faire ce que tu veux, au rythme que tu veux. Tu veux qu’on espace un peu plus nos rendez-vous ? Qu’on reprenne au début ? Il te suffit de me dire quoi faire. » Et il le pense. Il est prêt à tout pour éviter ça, quitte à se ridiculiser. Tout sauf la perdre.


✻✻✻
CODES WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
These violent delights, have violent ends.

avatar
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 11256
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Rebecca, Gabrielle & Will.
() message posté Lun 21 Mai 2018 - 0:29 par Jamie E. Jones-Collins
I know my heart will never be the same. But I'm telling myself I'll be okay. ✻✻✻ Les mots ont à peine franchit ses lèvres, que Jamie a envie de disparaître. Être n'importe où, ailleurs, mais pas ici. Elle qui a redoutait ce moment plus que tout depuis qu’elle a pris sa décision, se rendre compte que c’est encore pire que ce qu’elle avait pu imaginer. Elle parvient à peine à regarder Jake, parce qu’elle ne veut pas voir sa réaction. Elle devine facilement de la surprise, et elle ne peut pas lui en vouloir. Elle n’a rien montré qui aurait pu le prévenir, tout simplement parce qu’avant aujourd’hui elle n’était pas décidé. Elle savait qu’elle allait devoir le faire, pour se préserver, mais de là à franchir réellement le cap. C’est pourtant ce qu’elle vient de faire, et elle ne sait plus quoi faire. Il serait plus facile s’il décidé de partir, la laissant seule. Seule elle arriverait beaucoup mieux à gérer, parce qu’elle n’aurait pas besoin de faire semblant. Mais non. Il reste là, surpris, en silence. Sans aucun doute le temps de réaliser ce qu’elle vient de lui dire. Un silence qui lui parait durer des heures, alors que ce n’est pas le cas. Elle a peur de ce qu’il va bien pouvoir répondre, ou faire. Mais qu’importe sa réaction, Jamie sait d’avance qu’elle ne saura pas gérer. Elle n’a pas l’habitude de faire cela, et elle espère n’avoir jamais à recommencer. Elle vient tout juste de parler, et elle a l’impression que c’est une des choses les plus difficiles qu’elle n’ait jamais fait dans sa vie. « C’est la brosse à dents ? » Son cœur se serre un peu plus à ses paroles. Ce n’est absolument pas quelque-chose qu’il a fait. Jake n’y est pour rien. C’est elle. Elle qui ne parvient pas à faire confiance aux gens. Elle qui a cette peur panique, que tout le monde finisse par l’abandonner comme n’a pas hésité à le faire sa mère biologique. Elle qui refuse de lui laisser une place encore plus importante dans sa vie, de peur de souffrir. C’est elle le problème. Mais elle ne peut pas lui dire, elle ne sait d’ailleurs pas quoi lui dire. « Je peux la ramener chez moi si tu préfères. » Elle voudrait tellement pouvoir le réconforter, lui dire qu’il n’y est pour rien. Mais la simple pensée de lui expliquer les choses, la fait paniquer encore plus. C’est beaucoup trop pour elle, et Jamie parvient à peine à s’appuyer contre le fauteuil placé à côté d’elle. Elle aurait dû se préparer. Réfléchir correctement à tout ça, au lieu de se lancer de la sorte. Elle aimerait tellement qu’il comprenne qu’il n’y est pour rien. Parce qu’il est totalement parfait avec elle, et c’est pour ça qu’elle ait tombé amoureuse de lui. Seulement elle ne peut pas lui dire, parce que c’est totalement contradictoire avec ce qu’elle est en train de faire. Jamie en a bien conscience, et elle se déteste pour cela. « Je peux faire ce que tu veux, au rythme que tu veux. Tu veux qu’on espace un peu plus nos rendez-vous ? Qu’on reprenne au début ? Il te suffit de me dire quoi faire. » Adorable, encore une fois. C’est elle qui est en train de tout gâcher, et Jake essaie d’arranger les choses. Elle préférait qu’il soit en colère, cela lui faciliterait énormément les choses. Et avec tout ça, Jamie ne sait plus ce qu’elle doit faire. Aller plus doucement ne changerait rien, le résultat finirait par être le même. Tout comme recommencer. Elle n’en a pas envie de toute façon, elle ne veut pas reprendre du début. Ce qu’elle voudrait c’est être sûre que les choses ne changeront pas, ce qui est malheureusement impossible. « Je sais pas. » Ce sont bien les premiers mots qu’elle prononce qu’elle pense réellement. Elle est totalement perdue, et il ne l’aide pas. Elle qui était si sûre de sa décision avant qu’il arrive, ne sait plus quoi faire à présent. Elle ne veut pas rompre avec lui, de ça elle en est certaine. Mais elle ne peut pas continuer ainsi, à se torturer l’esprit avec ses questions, et ses doutes dès qu’elle se retrouve seule. « Je crois que j’ai besoin de temps. » Elle ne fait que ça, gagner du temps. Encore une fois, ce n’est pas sa meilleure idée. Mais elle ne supporte pas l’idée de le blesser, alors qu’elle redoute par-dessus tout qu’il puisse lui faire la même chose. « Seule. » C’est un premier pas, vers ce qu’elle doit faire. Seule, c’est assez claire comme explication, non ? « Je suis désolée. » Et elle l’est, vraiment. Mais elle ne peut pas continuer ainsi.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
It’s ironic how you feel most alive when your heart skips a few beats. (Jake)
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-