Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Speed-dating, weekend #2 !
Les nouvelles inscriptions sont lancées, rendez-vous par .
Version #34 & nouveautés.
La nouvelle version vient d'être installée. Rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Ski et tempête de neige !
La station de ski de Zermatt vous ouvre ses portes pour profiter de l'hiver. Fan de drama ? Notre tempête de neige devrait vous faire plaisir.
Bingo de l'hiver !
Le bingo est toujours d'actualité, avec de nouveaux défis. Venez jouer, et tentez de remporter des cadeaux.
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland et le tc du nouvel an sont toujours en cours.
Duo du mois.
Notre premier duo du mois est affiché. Pour le découvrir c'est par .
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

bingo de l'hiver à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

séjour à la montagne ton personnage peut s'envoler pour la Suisse à petits prix, il faut en profiter.

tempête de neige et si t'as envie de pimenter un peu son voyage, tu peux participer au sujet commun !


from wolves & the vultures ; pv.hazel

Abigail E. Reynolds
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 7514
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Dim 7 Oct - 19:08 par Abigail E. Reynolds



from wolves

hazel & abigail

we’ll together leave our footprints out upon the virgin snow.

Abigail aime bien, quand ça sent le pouvoir. Elle a l'habitude de côtoyer ce genre de personnes, et parmi tous les hommes qu'elle a pu faire bénéficier de ses charmes, ceux ayant énormément de responsabilités sont ceux l'ayant le plus comblée. Elle lance un sourire taquin à l'attention de Hazel, qui lui dit qu'elle ne perd pas le nord. Bien sûr que non ! Elle n'avait pas prévu de passer plus d'une heure à cette soirée, mais peut-être que la présence d'un riche héritier à séduire la fera changer d'avis. Déjà que de retrouver Hazel a délicieusement contrecarré ses plans... Celle-ci acquiesce sur la qualité du petit groupe vers lequel elles sont en train de lorgner le plus discrètement du monde, et se met à raconter librement à Abigail qu'elle a dû mal à se remettre de sa dernière histoire. Le mannequin est touché d'être l'oreille de telles confidences, et son sourire taquin se transforme peu à peu en sourire compatissant. "Je vois tout à fait ce que tu veux dire..." rassure-t-elle. "Ne t'inquiète pas, tu ne m'embêtes pas, loin de là ! Ca me fait plaisir de t'entendre me confier de telles choses," ajoute-t-elle ensuite dans un sourire. "J'irai papillonner près d'eux un peu plus tard alors, parce qu'à mon compteur, aucune histoire douloureuse récente n'est à répertorier !" lance Abigail presque fièrement. En réalité, son histoire avec Lexie lui reste encore en travers de la gorge, mais elle sait qu'elle oubliera bien vite. Dès qu'elle aura trouvé quelque chose d'autre à se mettre sous la dent, somme toute. "Il me faut une autre coupe de champagne !" clame-t-elle ensuite avant d'entraîner Hazel en direction du buffet. Elle remarque que de nouveaux petits-fours ont fait leur apparition sur la grande table, et c'est presque en s'extasiant qu'Abigail se saisit de l'un d'eux, avec une serviette. "Je ne devrais pas être vue en train de manger mais ça, c'est mon péché mignon !" fait-elle en levant son petit-four au fromage devant son nez. "Tu devrais goûter !" conseille Abigail à Hazel.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Hazel J. Chase

» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 7250
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Gal Gadot
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : Kyle A. Rowena et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 21 Oct - 11:53 par Hazel J. Chase
♛FROM WOLVES & THE VULTURES


▼▲▼

Hazel s'était amusée de voir que sa compagne ne ratait pas une occasion. Elle apprécia discrètement, d'un oeil rapide le groupe que celle lui indiquait avant de confier que malgré le charme de certains, elle n'était pas prête à se lancer dans quoi que ce fut. Ma vie est déjà assez compliquée comme ça, se dit-elle, avant de songer aussitôt qu'il y avait bien pire et qu'elle se plaignait peut-être de peu de choses.  "Je parle un peu trop, désolée, je veux pas t'embêter avec mes histoires."  s'excusa-t-elle finalement, consciente d'avoir dévoiler de ses déceptions amoureuses plus que nécessaire. Habituellement, ce n'était pas son genre. Pas dans ce contexte là. La britannique se faisait en effet un devoir de ne pas mélanger travail et vie privée. Ce qui pouvait s'avérait parfois difficile lorsque les deux parvenaient à se croiser ou dans le cas où comme ici, elle avait sympathisait avec une de ses anciennes protégées. "Je vois tout à fait ce que tu veux dire...", l'a rassura alors Abi. "Ne t'inquiète pas, tu ne m'embêtes pas, loin de là ! Ca me fait plaisir de t'entendre me confier de telles choses." La jeune femme afficha alors une petite moue mi adorable, mi gêner. Fait pas ta mijaurée, lui chuchota sa conscience. Ca prouve que tu as des sentiments et une vie en dehors du boulot.[i] "J'irai papillonner près d'eux un peu plus tard alors, parce qu'à mon compteur, aucune histoire douloureuse récente n'est à répertorier !"[/i] décréta enfin sa camarade, impossible à décourager. "Tu as bien raison alors" commenta-t-elle. "Et je ne voudrais pas te privée d'une belle rencontre." Elle sourit légèrement et reprit :"Tu as également bien de la chance. Parfois, souvent même, j'ai envie de passer à autre chose. Je voudrais pouvoir claquer des doigts et effacer l'ardoise...Mais je n'y arrive pas.  Je suis malheureusement coincée entre l'étape d'avant et celle d'après." Elle haussa les épaules. "En attendant j'ai quand même le plus fidèle et adorable des compagnons..." Elle laissa planer le suspens un car de secondes, pour annoncer de qui il s'agissait : "Monroe", son berger allemand. Retrouvant un peu plus de bonne humeur et de légèreté, la brune approuva le mannequin déclarant son besoin d'une nouvelle coupe de champagne. A défaut de boire pour de vrai, elle pouvait le faire par procuration. Jetant un énième coup d'oeil à sa patronne, pour qui tout avait l'air de se passait pour le mieux, elle se fit ensuite entraîner une nouvelle fois par Abigail. "Je ne devrais pas être vue en train de manger mais ça, c'est mon péché mignon !"dit-elle ayant repéré et aussitôt tester le nouvel assortiment de petits fours disposés sur la grande table. "Tu devrais goûter !"  ajouta-t-elle à l'intention d'Hazel, qui ne se fit pas prier. "Faut pas que j'en mange trop , j'ai pas énormément de marge non plus dans ma robe" dit-elle avant de se mettre à rire.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Abigail E. Reynolds
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 7514
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Mar 13 Nov - 21:05 par Abigail E. Reynolds



from wolves

hazel & abigail

we’ll together leave our footprints out upon the virgin snow.

Parler de choses aussi légères avec une femme en passe de devenir une proche -si elle est prête à supporter Abigail, parce que dans son cas c'est tout vu, elle apprécie beaucoup Hazel- fait énormément de bien avec Abigail. De plus, elle est vue avec quelqu'un ce soir. La presse ignorant certainement qu'il s'agit d'un garde du corps étant donné sa tenue de ce soir, tout le monde va penser qu'Abigail a des amies avec qui traîner lors d'un gala. Carrément impensable au vu de son si bien connu caractère acariâtre. Elle hausse un sourcil quand Hazel parle d'un fidèle et adorable compagnon, tout en gardant un air un peu taquin. Abigail comprend vite qu'elle parle d'un animal, et suppose qu'il s'agit d'un chien. "De quelle race est-il ?" demande-t-elle pour en être sûre. Elle n'est pas spécialement proche des animaux, mais ils ne la dérangent pas, bien au contraire. Parfois même moins que les êtres humains. Peut-être Abigail devrait-elle penser à adopter, elle aussi, un compagnon qui serait fidèle et adorable ! Il est connu que les animaux débordent d'amour pour leurs maîtres, et qu'ils les suivent à vie. Toutefois, Abigail a toujours évité au maximum les responsabilités, alors un animal... Il faudrait qu'elle engage en plus une nourrice. Remarquant qu'elle ne tient plus rien dans sa main, Abigail entraîne alors Hazel vers le buffet, où elles se sont croisées en premier lieu. Un petit four au fromage plus tard, Abigail peut se saisir d'une coupe de champagne. "Mais qu'est-ce que tu racontes ! Tu es absolument divine, tu me ferais concurrence, si tu étais de la profession," lance Abigail en redressant son buste vers Hazel, désormais pourvue d'une flûte de champagne. Elle demande ensuite : "Que veux-tu boire ? Le serveur est juste derrière, un peu plus loin."

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Hazel J. Chase

» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 7250
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Gal Gadot
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : Kyle A. Rowena et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 25 Nov - 16:57 par Hazel J. Chase
♛FROM WOLVES & THE VULTURES


▼▲▼

Si la jeune femme c'était mit en tête qu'il s'agissait d'une soirée de travail, qu'elle devrait rester concentrée malgré l'ambiance de fête, les petits-fours et sa robe, splendide, même si elle n'avait pas l'habitude de genre de tenue, c'était avant de croisée Abigail. Bien sur, sa conversation avec celle-ci ne l'empêchait nullement – elle y veillait- de garder un oeil sur son employeuse. Elle était là pour ça après tout. Néanmoins, ce gala prenait une allure différente de par le fait d'être en bonne compagnie. La britannique n'ignorait pas la réputation de sa compagne, notamment concernant son mauvais caractère. J'ai travaillais pour elle, je l'a connais un peu, songea-t-elle. Mais pour sa part, elle n'avait jamais eu réellement à s'en plaindre et devait avouer apprécier sa présence. Toujours en poursuivant leur conversation, Hazel fit mention de son unique et plus cher compagnon. Celui qui méritait au delà de tous – exceptés ses parents – son amour inconditionnel, son chien, Monroe. "De quelle race est-il ?" Elle sourit, ravie de parler d'avantage de lui. "Un assez grand et costaud berger allemand." Aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle avait toujours particulièrement adorait les gros chiens. La suite logique avait donc été qu'elle en adopta à un à son tour. "Il a l'air impressionnant comme ça, mais c'est une vraie crème." Sauf avec les cambrioleurs et personnes menaçantes en général. Si la brune savait se défendre, elle ne doutait pas qu'avec Monroe, elle n'aurait pas eu à lever ne fut-ce que le petit doigt. Très attaché à sa maîtresse, il l'a défendrait au péril de sa vie et plus encore. L'air de rien, la mannequin mena Hazel jusqu'au buffet où attirait par les petits-fours, elle ne pu bien entendu pas résister.  "Faut pas que j'en mange trop , j'ai pas énormément de marge non plus dans ma robe" déclara-t-elle moitié sérieuse, moitié amusée. "Mais qu'est-ce que tu racontes ! Tu es absolument divine, tu me ferais concurrence, si tu étais de la profession". Elle haussa alors un sourcil. "Vraiment ? C'est un adorable compliment, merci beaucoup. La tenue y est pour beaucoup tu sais" répondit-elle. "Mais tu n'as rien à craindre dans tous les cas, on est très loin de mon domaine de compétence. Et puis, même si cette robe est vraiment magnifique, si je devais intervenir de façon un peu...musclée, elle poserait sans doute problème. Et je n'ai pas l'habitude de ce genre de soirée. Même si..." Elle marqua une très courte pause. "On doit facilement prendre l'habitude d'avoir l'air d'une princesse" ajouta-t-elle en souriant tandis que sa compagne l'interrogeait alors :  "Que veux-tu boire ? Le serveur est juste derrière, un peu plus loin." "Je vais rester sur le juste de fruit"annonça-t-elle même si le champagne lui faisait de l’œil. "Ça va peut te paraître un peu...Je ne sais pas, mais, j'étais entrain de me dire qu'on devrait peut-être essayer de se voir plus souvent, à l'occasion, non ? Pour tout dire, je passe une excellente soirée, en partie grâce à toi. Alors ce serait sympa de remettre ça." Elle qui s'attendait à une atmosphère trop guindée à son goût, se trouvait agréablement surprise.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Abigail E. Reynolds
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 7514
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Jeu 29 Nov - 0:24 par Abigail E. Reynolds



from wolves

hazel & abigail

we’ll together leave our footprints out upon the virgin snow.

La première question qui vient à l'esprit d'Abigail lorsque Hazel lui répond que son chien est un berger allemand sort immédiatement : "Mais tu bosses avec, du coup ?". Elle met en oeuvre ses quelques connaissances sur les chiens de race, se rappelant que les bergers allemands sont plutôt connus pour assister les policiers, militaires et autres métiers de la sécurité et de la défense. Dans son environnement à elle, ce sont plutôt les chihuahuas qu'on voit défiler... Une fois au buffet, Abigail ne se retient pas de se jeter sur l'un de ses péchés mignons, tout en rappelant à Hazel qu'elle n'a pas à s'en faire concernant sa silhouette. "C'est mon métier d'être une princesse, et j'approuve totalement. Je sais de quoi je parle, on s'y habitue, et c'est très difficile d'être vue autrement ! Enfin, dans mon cas... ajoute-t-elle un peu plus bas. Bien sûr, chez elle Abigail n'a aucun souci à quitter ses habits de lumière pour revêtir des choses beaucoup plus confortables et moins photogéniques. Son look de grand-mère, comme elle se nomme. Alors qu'Abigail cherche à appeler le serveur pour faire servir un jus de fruits en plus, Hazel parle à point nommé de se voir plus souvent. C'est le moment pour Abigail de montrer à cette personne qu'elle apprécie qu'elle n'est pas qu'une femme hautaine, froide et toujours élégamment vêtue et maquillée. "Faisons une soirée pyjama dans mon appartement, à l'occasion ! Tu n'es jamais rentrée dedans, en plus. Tu verras, j'ai plein de plantes, et même des couvertures toutes douces pour passer une bonne soirée sur le canapé," fait-elle avec un clin d'oeil. Abigail vient d'en révéler beaucoup sur sa personne, et elle a dans la foulée bien pensé à jeter un oeil autour d'elle pour s'assurer que personne n'écoute. "Encore un secret : j'adore les pizzas," ajoute-t-elle en se penchant à la fois vers Hazel pour faire mine de lui faire une confidence absolue, tout en récupérant le jus de fruits que lui tend au même moment le serveur. "Tiens," dit Abigail en donnant son verre à son ancien garde du corps.  

(c) DΛNDELION
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Hazel J. Chase

» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 7250
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Gal Gadot
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : Kyle A. Rowena et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 6 Jan - 19:12 par Hazel J. Chase
♛FROM WOLVES & THE VULTURES


▼▲▼

Aussi si loin qu'elle s'en souvenait, la jeune femme avait toujours apprécier les animaux et plus particulièrement les chiens. Il y avait-il compagnons plus fidèle que ceux-ci ? Elle en doutait. Sa relation avec Monroe et l'amour inconditionnel qu'il vouait à sa maîtresse, venait d'ailleurs confirmait cette idée. Et elle l'aimait tellement en retour, qu'il paraissait tout naturel de parler de lui. Plus qu'un gentil toutou obéissant, il était un véritable membre de sa famille.  "Mais tu bosses avec, du coup ?" avait demandée presque immédiatement sa compagne en apprenant qu'il s'agissait d'un berger allemand. Hazel sourit, touchée de l’intérêt que porta sa camarade à celui qui partageait sa vie. « En fait non » répondit-elle. « J'imagine que je pourrais éventuellement, après tout il est bien dressé et obéissant. Peut-être que j'y penserais. Mais, disons qu'il est plus proche du colocataire ou de l'enfant que je n'ai pas, que du collègue de boulot » dit-elle amusée. « Et j'avoue, j'aime les gros chiens. » Se dirigeant l'air de rien avec Abi vers le buffet, elle se laissa tenter par quelques petits fours. L'ex-interprète apprécia d’ailleurs le compliment de la mannequin, lui annonçant qu'avec sa silhouette elle aurait très certainement eu du succès dans la profession. Mais comme elle le fit remarquer, c'était bien loin de son domaine de compétences. Même si, elle n'avait pas de peine à croire que l'on pu s'habituer à vivre comme une princesse. « C'est mon métier d'être une princesse, et j'approuve totalement. Je sais de quoi je parle, on s'y habitue, et c'est très difficile d'être vue autrement ! Enfin, dans mon cas... » La brune hocha d'abord légèrement la tête avant de hausser un sourcil. « Vue autrement ? C'est à dire ? » s'informa-t-elle, intriguée de ce que voulait signifier sa compagne. Alors qu'Abigail cherchait à appeler un serveur, la garde du corps proposa tout en y pensant la possibilité qu'elles se revoient, en dehors d'un quelconque contexte professionnel. Après tout, pourquoi pas ? On s’entend apparemment toujours plutôt bien. Et on a jamais trop de gens sympas à fréquenter, songea-t-elle.  "Faisons une soirée pyjama dans mon appartement, à l'occasion ! Tu n'es jamais rentrée dedans, en plus. Tu verras, j'ai plein de plantes, et même des couvertures toutes douces pour passer une bonne soirée sur le canapé." La britannique sourit à nouveau, elle ne s'attendait pas à autant d'enthousiasme et s'en voyait d'autant plus ravie.  « Encore un secret : j'adore les pizzas » reprit celle-ci tout en se penchant pour attraper un jus de fruit et le lui tendre « Tiens ». « Merci beaucoup »[]/b] répondit-elle en s'en saisissant. « Avec tout ça, j'en oublierais presque que c'est une soirée de travail. Et donc chez toi c'est plaid et pizza ? » Elle fit mine de réfléchir et ajouta : «  Est-ce que tu vas jusqu'à associer le peignoir en pilou pilou avec de très grandes chaussettes de ski ? » A dire, c'était ce qui lui arrivait de faire elle même, lors des journées d'hiver bien froides à la maison.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Abigail E. Reynolds
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 7514
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Mer 16 Jan - 14:41 par Abigail E. Reynolds



from wolves

hazel & abigail

we’ll together leave our footprints out upon the virgin snow.

Abigail apprend que le chien de Hazel est un véritable animal domestique, et non l'un de ses outils de travail. Elle n'aimerait tout de fois pas être à la place des victimes de ceux qui se font mordre... Pour les chiens éduqués de la sorte ! Celui de Hazel n'a pas l'air de faire partie de ce panier. Le mannequin se contente de hocher la tête à sa réponse, puisqu'elles arrivent toutes deux près du buffet. "Eh bien comme une femme ordinaire... Qui tombe parfois malade, qui a parfois des peines de coeur, ou qui a simplement envie de rester en jogging au lit toute la journée, ce genre de choses..." explique Abigail à voix basse à propos du fait d'être vue constamment comme une princesse. Hazel propose qu'elles se revoient, ce qui enchante finalement Abigail la solitaire. Elle se surprend même à proposer une soirée pyjama à son ancien garde du corps qui accueille cette idée sans trop de mal. "Oh... ça m'arrive. Je suis une madame tout le monde, tu sais !" plaisante-t-elle. "En tout cas, c'est quand tu veux pour qu'on se retrouve ! Sous réserve que nos emplois du temps soient accordés, bien sûr..." lance ensuite la brunette en levant sa flûte pour trinquer. "A nos retrouvailles et à cette belle amitié naissante, peut-on dire !" propose-t-elle. Les verres tintent, la conversation reprend. Abigail sent que ses chevilles commencent à fatiguer sur ses talons hauts, à force de piétiner à ce gala. Il va bientôt être temps pour elle de rentrer. Dès qu'elle aura terminé son verre ! Elle décide de prévenir Hazel de son départ imminent en disant pendant un silence : "Je ne vais pas tarder à m'éclipser. Je commence à être fatiguée, je veux me retrouver seule chez moi et surtout enlever ces fichues chaussures !" se plaint-elle en riant.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Space wolves VS tyranides
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Wild ones Ҩ Hazel & Luis
» War Of Wolves
» bang, bang you shot me down. - hazel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-