"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 2979874845 (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1973890357


(Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane.

Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mar 22 Mai - 6:58 par Invité

Poesy Anna Chevalier

London calling to the faraway towns
NOM(S) : Chevalier. Elle devrait être fière de ce patronyme et pourtant, elle ne l'est pas. PRÉNOM(S) : Anna Poesy. Poesy Anna Dans tout les cas, tout le monde l'appelle Poesy, Poe ou Posy et ça lui convient très bien. ÂGE : 25ans De souffrance, que ses plaies qui l'écorchent peinent à se refermer. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Le 13 Mai 1993 à Versailles, France. NATIONALITÉ : Française. STATUT CIVIL : Célibataire Son cœur est en constante souffrance et peine déjà à battre seul. MÉTIER : Fleuriste Paysagiste. TRAITS DE CARACTÈRE : Douce | Souriante | Passionnée | Courtoise | Aimable | A l'écoute | Digne de confiance | Chaleureuse | Consciencieuse | Discrète | Minutieuse | Ordonnée | Serviable | Docile | Bornée | Complexe | Distraite | maladroite | Jalouse | Joueuse | Possessive | Secrète. GROUPE : Walk on a Line.



My style, my life, my name

C'est une artiste depuis sa plus tendre enfance. Elle se passionne pour les arts dans lesquels elle parvient à se perdre pour oublier ses tracas quotidiens. | Elle est atteinte d'un oedéme pulmonaire depuis sa naissance qui l'empêche de vivre pleinement sa vie et d'imaginer un avenir comme bien du monde le fait autour d'elle. | Elle n'a pour ainsi dire jamais eu aucune relation stable et durable, par volonté, pour se protéger, elle et le monde qui l'entoure. | Elle ne supporte pas l'odeur de la cigarette et tout ses gens égoïstes qui lui polluent d'avantage les poumons. | Elle est complètement phobique de l'obscurité et de l'eau. C'est une véritable peur qui l'handicap. Elle se sent comme oppressée, aveugle dans le noir et perd tout ses repères et ses moyens. | Sa vie est partagée entre ce frère qui reste sa seule famille côté maternelle et ce père qui l'a abandonnée pour vivre une autre vie loin de l'enfer qu'il a connu à Versailles | Elle adore les animaux et principalement les chiens. | Sa mère est décédée il y a peu de la même pathologie que la sienne. Alors aujourd'hui, de ce fait, elle vit au jour le jour de peur que le lendemain soit son tour. | Elle préfère la musique classique et le Jazz aux autres genre, mais n'est pas contre de bouger sur un son qui lui est inconnu. | C'est une femme distinguée qui ne supporte par l'extravagance et l'excentricité.| Elle a déjà eu recourt à un traitement médical pour soigner son oedéme qui la rendait bipolaire et qui lui a fait perdre tout ses cheveux lorsqu'elle était enfant.| Elle a déjà composée plusieurs compositions florales pour le monde entier et même pour quelques petites célébrités renommées. | Elle rêve d'écrire un livre en la mémoire de cette mère qui aujourd'hui lui manque terriblement. | Pourtant, elle n'a jamais pût pardonner à cette dernière d'avoir un jour voulue que sa petite fille disparaisse totalement de la surface de la terre pour ne plus souffrir de cette maladie dont elle était atteinte.
PSEUDO : Plusieurs petits noms sympathiques donnés par bien du monde mais ici ce sera sunshine. (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 2637431331  PRÉNOM : Je me réserves le droit de ne pas le divulguer, non pas que j'en ai honte mais par soucis de pudeur et d'intimité. (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1975938187  ÂGE : 26ans. PERSONNAGE : Totalement inventé.  AVATAR : Yulia Rose.. CRÉDITS :Tumblr&Shiya. COMMENT ES-TU TOMBÉ(E) SUR LC ? : Ça remonte à très longtemps. Via un top site et l'envie de m'y inscrire à toujours été présente jusqu'à ce que finalement je cède.Je suis un esprit faible. (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 3304863388  CE COMPTE EST-IL UN DOUBLE-COMPTE ? : Non.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mar 22 Mai - 6:59 par Invité
At the beginning


J'ai rien à faire la je sais. Mais au fond j'ai peur. J'ai mal. Je souffre ton départ, je le subis. J'ai l'impression que tout est de ma faute, depuis le départ. J'aurais jamais dû naître, je suis infâme, infecte, un poison pour la société. J'ai envie de crever, je veux qu'ils finissent par se noyer ses foutus poumons, juste pour te rejoindre, la ou tu es, les larmes aux yeux, sur le visage, partout sur le corps. Je veux que tu me sers contre toi, que tu tapotes ma tête affectueusement et que tu me souffles au creux de l'oreille que tout ira bien. Je veux qu'ont cuisine cette foutue tarte aux pommes toutes les deux, qu'ont se tartinent le visage de farine. Je veux qu'ont glissent, main dans la main, qu'ont toussent à s'en arracher les bronches, qu'ont saignent, qu'ont supportent mais surtout qu'ont survivent parce que peu importe qui tu es, qu'est-ce que tu as fais, tu resteras toujours celle qui était la, celle qui a longtemps prié, les larmes au coin des yeux. T'as toujours été la, dans ma tête, dans mes faits et gestes, dans ce foutu cœur douloureux. T'étais la toi et tes sourires, toi et tes regards. Et aujourd'hui, j'en crève quand le monde entier me compare à toi. Tu as ses yeux, tu as son sourire, tu es malade, oui comme elle. Aujourd'hui, j'ai mal, je souffres mais toi, tu n'es pas la pour m'aider à supporter. Tu es partie, égoïstement rejoindre les anges, et avant moi, t'as vu ça? T'étais persuadée que ça serait l'inverse, alors t'as vendu ton âme, t'as prié à un foutu dieu de t'emporter avant moi, et il t'as écouté. T'es égoïste c'est tout ce que t'es, parce qu'aujourd'hui, j'ai besoin de toi, et toi.. tu n'es plus la.

Sur le papier est griffonné "Texte d'adieu lu par Poesy Chevalier". Ce texte la, elle l'avait prononcé, la voix tremblante, la rage au cœur, seule, devant cette pierre tombale. Ses yeux brûlaient, irradiaient littéralement sans qu'ils ne soient capables de déverser une seule larme. Elle avait la haine contre cette foutue vie, contre cette foutue maladie, contre ce foutu destin. Au fond, son happy ending, elle l'avait rêvé, désiré, mais elle ne l'a jamais eu. Cette vie de rêve, celle d'un père aimant, d'une mère chaleureuse et de leurs enfants courtois et respectueux qui se baladent ensemble main dans la main. Elle l'avait tant voulue cette foutue vie. Bordel. Sa mâchoire se crispe, ses yeux se ferment et laisse une seule larme perler sur sa joue. Vile traitresse. Son corps est secoué de spasmes, son cœur se serre dans sa poitrine. La douleur est toujours aussi vive et intense. Alors, elle repense au chemin parcouru jusqu'à présent. A l'amour d'un père sérieux, aux sourires de cette mère, aux regards dédaigneux de son demi frère. Ils auraient pus tous vivre heureux ensemble, si la maladie ne les auraient pas tous rattraper.

A peine venait-elle de pousser ses premiers cris de vie qu'ont la conduisait rapidement à l'abri pour empêcher ses poumons de continuer à se gorger d'eau et très vite, le diagnostique tomba. La petite avait un problème pulmonaire, la petite vivrait avec ce foutu œdème qui lui pourrirait la vie qu'elle n'avait même pas encore menée. Heureusement qu'elle ne se rappelle pas des larmes de sa mère, qu'elle ne se souvient pas des yeux ronds que cette dernière avait fait en apprenant que sa petite fille était condamnée. Ce sont des moments de sa vie dont elle refuse de se rappeler. Poesy, elle n'est pas comme cette mère de famille. Poesy elle sourit, elle accepte les traitements, subit silencieusement, pleure de temps en temps, et surtout lorsqu'elle est seule, sous ses draps au soir. Poesy, elle continue de vivre, grandit, se prend d'affection pour la peinture, pour la nature (dont elle en fera son métier plus tard),pour la danse et les jolies musiques classiques. Poesy elle aime lire, elle aime s'isoler. Elle est plutôt bonne écolière, rapporte les félicitations de la part de ses professeurs. Elle ne comprend pas tellement pourquoi certains enfants ont pitié d'elle, être malade ce n'est pas un fatalité. Elle ne comprend pas pourquoi son propre demi frère a pitié d'elle, elle qui ne cesse de lui coller aux baskets pour apprendre à le connaître, lui et ses centres d'intérêt.

Poesy, elle aime sa famille, elle l'a sentait unie, jusqu'à son adolescence. Les disputes étaient plus fréquentes, les larmes de sa mère revenaient, et elle ne comprenait pas pourquoi Poesy. Elle écoutait aux portes, cherchait à comprendre. Elle entendait parfois son père critiquer ce "bon à rien de fils", dire qu'il en avait marre, que c'était bien trop dur pour lui, pour eux et même que leur couple finirait par ne plus supporter ses tensions et c'était ce qui était arrivé. A ses vingt ans.Ce soir la, elle s'était sentie partir, encore une fois. Ses poumons s'étaient retrouvés à nouveau gorgés d'eau. Elle avait fait une crise, une nouvelle crise, intense. Elle hurlait, toussait, crachait ce sang contenu dans ses bronches, elle avait mal à la poitrine. Ses ongles s'étaient plantés dans sa peau, comme ci elle cherchait à atteindre la cause de ses tourments pour tenter de la calmer, de l'apaiser. Elle ouvrait la bouche, peinait à récupérer de l'air jusqu'à ce que sa vision devienne flou et que seuls les cris stridents de sa mère ne lui parvint en écho. Elle avait finit à l'hôpital ce jour la, comme d'habitude. Elle avait eu besoin de repos, comme d'habitude, avant de rentrer chez elle pour vivre un nouveau jour de sa vie. Pourtant ce jour la, elle n'aurait pas dû écouter aux portes. Ce jour la elle aurait dût se contenter de rester dans sa chambre, à souffrir en silence comme elle le fait d'habitude. Il lui semblait entendre sa mère pleurer à chaudes larmes, c'était suffisait pour l'entraîner jusqu'aux dernières marches de l'escalier histoire d'entendre ce qui se tramait à l'étage du dessous. C'est la qu'elle l'avait entendue. Je suis pas une putain de malade ni une abomination et encore moins un déchet de la société, je suis une humaine bordel de merde! Tout ses mots qui avaient été dit ce soir lui coupèrent le souffle, faisait palpiter son pauvre cœur meurtri. La douleur était encore plus forte qu'en période de crise, car jamais elle n'aurait soupçonné un seul instant être un fardeau, une plaie pour cette mère qui s'était toujours montrée bienveillante à son égard.

Sans chercher à comprendre d'avantage, elle avait plié bagages en emportant avec elle ses joies et désillusions. Son poing s'était abattu sur la seule porte qu'elle connaissait par cœur après celle de ses parents. Salut.. Frangin. Son visage pâle, ses épaisses cernes sous les yeux, ce mascara sur ses joues voulaient tout dire et il savait qu'elle était malheureuse. Honnêtement? Elle s'était attendue à se prendre la porte sur le nez et de finir à l'hôpital pour un nez cassé mais non. Vincent lui avait ouvert les portes de son intimité, un lieu impénétrable en temps normal. L'antre de la bête dans toute sa splendeur. Elle avait posé bagage, un jour, deux semaines, trois mois et un an. Une longue année ou disputes et compassion semblait les avoir rapprochés, puis éloignés. Un coup de je t'aime, moi non plus. Elle arrivait pas à nommer réellement ce qu'elle ressentait pour lui. De la pitié? De l'amour?Peu importe le terme exact. Ce qui devait arriver arriva. Un acte impardonnable, un acte de trop, un geste de trop même. Une altercation, des cris, puis sa silhouette, fluette, balancée comme un vulgaire caillou contre un mur. Un regard, une haine sans merci et un baiser. Oui. Un baiser. Elle ne comprenait pas Poesy ce qui s'était passé, elle avait du mal à se dire que c'était son demi-frère qui était la, à l'embrasser chaudement mais à défaut de le repousser, de le gifler, le griffer, elle était restait la, la pauvre conne. Les bras ballants le long du corps, à apprécier. NON. C'était mal et cette fille, bien élevée le savait bien, mais il était trop tard pour regretter.

Alors, à nouveau, elle avait plié bagages, pour retourner auprès de ses deux parents dont l'un d'eux avait finit lui aussi par partir. Sa mère, elle l'avait retrouvée recroquevillée, dans un coin du salon, avec tout ses portraits de famille explosés en milles morceaux sur le sol. Sa mère, elle l'avait prise dans ses bras silencieusement sans rien dire, sans lui demander d'explications. Elle savait que Monsieur Chevalier avait plié bagages, qu'il était parti en ne supportant certainement pas cette femme folle et malade qui avait perdu son fils, puis sa fille. C'était peut-être d'ailleurs ça qui l'avait tuée. Non. Les médecins disaient qu'ils ne pouvaient plus rien faire, que cette dernière crise qu'elle avait eu serait la dernière et ça avait été en effet la dernière, presque 4 ans après le retour de sa fille dans sa vie. Cela avait suffit pour que le petit monde de Poesy s'effondre et que ses espoirs qu'un jour sa famille s'unie à nouveau s'écroule avec. Elle avait prit grand soin de lui préparer le plus beau bouquet que le monde entier n'ait jamais connu, juste pour elle. C'était un cadeau, un ultime cadeau qu'elle ferait à cette mère, lui montrer o'combien elle était talentueuse, o'combien elle vivrait de sa plus grande passion: Les fleurs, la nature car rien n'est plus beau dans ce monde que ça. La nature ne parle pas, elle chuchote au grés du vent, elle est le message des morts pour les vivants, et elle savait, ce jour la, Poesy, en sentant la brise sur son visage, que sa mère avait apprécié le bouquet qu'elle avait déposé sur sa tombe.

Aujourd'hui, elle n'a pas pardonné son père d'être parti en laissant cette femme malade seule. Aujourd'hui, elle n'a pas oublié ce baiser qu'elle avait échangé avec son demi-frère, elle ne l'a pas oublié tout court. Aujourd'hui, elle aussi s'en est allée, pour oublier Versailles, pour oublier la France, pour se faire oublier du monde. Elle avait éprouvé ce besoin de reprendre sa vie en main, de repartir de zéro, dans une capitale qui l'a depuis toujours passionnée. Londres la belle. Londres qui cachait Vincent, un frère chez lequel elle chercherait à s'exilée à nouveau, elle qui n'était plus qu'une pauvre et misérable orpheline.
Revenir en haut Aller en bas
the stars look so peaceful in your eyes.
Alexander Levinson
the stars look so peaceful in your eyes.
(Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. Tumblr_ox7um3rvZf1sx1fcmo5_400
» Date d'inscription : 03/03/2017
» Messages : 2316
» Pseudo : tearsflight / marine
» Avatar : will higginson
» Âge : twenty-five
» Schizophrénie : Jake & Roman
() message posté Mar 22 Mai - 7:06 par Alexander Levinson
bienvenue officiellement parmi nous (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 3744571258 et bon courage pour ta fiche (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1973890357
n'hésite pas si tu as des questions (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 208687334
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mar 22 Mai - 7:08 par Invité
bienvenue & bon courage pour ta fiche (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mar 22 Mai - 7:53 par Invité
merci à tout les deux vous êtes choux. (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 4001692198 (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 2237618149
Je n'hésiterais pas si besoin. (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1447661588
Revenir en haut Aller en bas
Alastair H. Pratt
Sex, Scotch, Blues and Rock n' Roll
(Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. Tumblr_p9mxg7vnax1tql3xio1_500
» Date d'inscription : 14/04/2018
» Messages : 666
» Pseudo : Chiendelespace
» Avatar : Cole Sprouse
» Âge : 25 ans
» Absence : jusqu'au 19 avril 2019
() message posté Mar 22 Mai - 9:07 par Alastair H. Pratt
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Sixteen L. Wellins
you is kind. you is smart. you is important.
(Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. Tumblr_ox2i69sDKj1qehsoxo2_250
» Date d'inscription : 20/04/2018
» Messages : 2164
» Pseudo : mad mind (marine)
» Avatar : nina perfect dobrev.
» Âge : twenty-seven y.o.
() message posté Mar 22 Mai - 9:33 par Sixteen L. Wellins
Bienvenue parmi nous & bon courage pour la suite de ta fiche (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1973890357.
Revenir en haut Aller en bas
growing strong
Alycia Hemsworth
growing strong
(Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. Tumblr_inline_ojuj3bc03m1tw2m0e_250
» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 62617
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : zoey deutch.
» Âge : 28yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Mar 22 Mai - 9:38 par Alycia Hemsworth
Bienvenue (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1922099377 (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 2941632856 bon courage pour ta fiche (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1973890357
En cas de besoin n'hésite pas (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1935183664

(je vais aller lire ton MP d'ici peu (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 3585889792)
Revenir en haut Aller en bas
Guyliner.
Ethan I. Hemsworth
Guyliner.
(Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1557878364-tumblr-ogindvnttb1ux6xe1o1-250
» Date d'inscription : 13/10/2016
» Messages : 12723
» Pseudo : Meg'
» Avatar : Colin O'Donoghue.
» Âge : 37 ans (19/02/82).
» Schizophrénie : Le quadra.
» Absence : 26/05
() message posté Mar 22 Mai - 11:41 par Ethan I. Hemsworth
Encore une tête que je connais pas mais qui est canon (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 1975938187
Bienvenue par ici & courage pour ta fiche (Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. 208687334
Revenir en haut Aller en bas
Hazel J. Chase
(Poesy) | Sunshine mixed with a little hurricane. Tumblr_pmogy75nSX1ugyuoto1_540
» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 7290
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Gal Gadot
» Âge : 30 ans
» Schizophrénie : Kyle A. Rowena et Amanda E. Hemsworth
() message posté Mar 22 Mai - 11:47 par Hazel J. Chase
Bienvenue !! Bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciennes fiches
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Lee Hye Sun ♚ she's sunshine mixed with a little hurricane
» Ains't no sunshine when she's gone (31/05, 17h29)
» Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris
» Une toute petite engueulade~[Prio Sunshine]
» Relation Dominicano-Haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-