Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Coupe du monde 2018 : Demi-Finale Angleterre-Croatie.
Venez revivre la demi-finale de la Coupe du Monde mais cette fois du côté de nos chers Anglais ici.
Version #29 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 29ième version aux couleurs estivales, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est toujours en ville, n'hésitez pas à y faire un tour.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(flashback) sunset boulevard ft. javadd

Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 15/05/2018
» Messages : 117
» Pseudo : .KENZO
» Avatar : bella hadid
» Âge : vingt-et un ans
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; shiraz (t. oman) ; solal (m. mcmillan) & bodevan (g. heldund)
() message posté Mar 29 Mai - 12:50 par Nyx B. St Jude
Nyx B. St Jude & Javadd Amara
⚜️ (FLASHBACK) SUNSET BOULEVARD ⚜️

Eté 2017 / La journée avait été chaude. Peu à peu la chaleur s'était emparée de la ville de Londres et j'étais restée là, transpirante sur la terrasse à attendre que le temps passe. Que les couleurs apparaissent sur ma peau. Aujourd'hui, je ne travaillais pas, et à la maison, presque tout le monde était là - parce qu'au fond, aucun de nous sept ne bossait véritablement. Tout le monde s'était installé dans un coin de notre petit jardin, pour profiter de ces premiers jours "d'été". J'avais attendu toute l'après-midi que la chaleur diminue pour sortir ma moto. Aux alentours de dix-huit heures, j'avais donc quitté mon ordinateur et mon transat pour enfiler ma combinaison de motarde. Prête à défier les limites, je m'étais faufilée jusqu'au garage, afin que Pâris ne m'attrape pas sur le fait. Il n'avait jamais aimé mon penchant pour les sensations fortes. C'était à cause d'elle que nous avions perdu Lux. Mais je m'en fichais. Être prudente ne ferait pas revenir ma soeur. C'était déjà trop tard, et ce depuis neuf ans déjà. Baissant les yeux vers mon assise, j'enfilais mon casque, ajustais ma visière et grimpais sur ma bécane. Quelques minutes plus tard, je filais dans les rues de Londres, la musique dans mes oreilles en direction de la sortie de la ville. A quelques kilomètres seulement se trouvait une immense plaine où il était possible de jouer avec la vitesse sans craindre d'être gêné par les voitures. Alors, une fois sortie de la ville j'appuyais quelque peu sur l'accélérateur pour frôler les cent kilomètres heures. Bien vite, j'aperçus une autre bécane qui filait vers la route en question. Souriant, j'accélérais de nouveau pour rattraper le kilomètre qui me séparait d'elle. Bientôt, j'arrivai à son côté et baissais ma musique. Diminuant ma vitesse pour permettre une conversation, je me positionnais au niveau du motard et lançais : « Prêt ?! Gage à l'arrivée! » Et sans plus attendre, j'accélérais. Filant sur cette immense route déserte. J'entendais le moteur de mon rival dans mon dos, bientôt, il me rattrapa. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que j'accélérais pour atteindre les cent trente kilomètres heures. Mon coeur battait à cent à l'heure. Je me sentais vivante, puissante. Quelques secondes plus tard, nous arrivions jusqu'à un sentier. Derrière nous, Londres et sa banlieue s'éloignaient considérablement. C'était bon de pouvoir s'en échapper quelques heures. Mon rival me dépassa et fronçant les sourcils, je tentais de le dépasser de nouveau. Finalement après une lutte acharnée, nos bécanes s'arrêtèrent au même endroit, au même moment. Et merde, égalité. Arrêtant le moteur, je descendais de ma bécane et me tournais vers l'autre motard. J'ôtais mon casque, laissant ma cascade de cheveux bruns tomber sur mes épaules et m'approchais vers le beau gosse qui venait lui aussi, d'enlever ce casque. Un sourire aguicheur sur les lèvres je m'approchais : « Bien joué.Tu tiens la route. » En me dandinant légèrement, j'approchais de lui et tendis la main avant de lancer d'une voix suave : « Nyx, enchantée. » Il était beau. Il était imprudent. Il était pour moi. Je tournais les yeux vers le coucher de soleil et me tournais vers ma moto. De ma sacoche, j'en sortis des canettes de bières et en tendais une au beau brun qui se trouvait là. « Avant la deuxième manche. » Je plongeais mon regard dans le sien, sur un air de défi.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 63
» Pseudo : Fireproof
» Avatar : Zayn Malik
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Mer 30 Mai - 5:18 par Javadd Amara
Ce fut une grosse journée ! L’agence de mannequinat pour laquelle je travaille avait un gros contrat à me proposer. Yves Saint-Laurent lançait une deuxième partie de sa collection d’été! Comment je pouvais dire non à ça, sérieusement !? Par contre, j’étais debout depuis sept heure trente ce matin et, à ça, j’aurais pu dire non. Je ne suis vraiment pas quelqu’un du matin. Heureusement que Zoella était déjà debout et qu’elle m’avait déjà préparé un bon café, car, sans elle, je ne sais pas si j’aurais pu sortir de mon lit pour être à l’heure à l’agence. Au moins, je n’avais pas à trop me soucier de mon apparence avant de partir puisque maquilleuse, coiffeuse et styliste allait faire des miracles pour changer mon air de zombie en beau gosse qui n’a pas de difficulté à sortir de son lit.

À part ce dur réveil, la journée fut extra ! Les autres mannequins étaient top et tout s’était passé super bien. On a beaucoup ri et on s’est éclaté tout en faisant ce qui était demandé bien sûr, mais fallait jouer un groupe de jeune qui s’éclatait sur le bord d’une piscine alors… Ça allait de soi. En tout cas, ce fut fatiguant, mais totalement parfait comme journée.

Maintenant, j’avais besoin de relaxer loin de la villa. J’y étais retourné pour manger avec eux après la journée parce que c’est toujours un moment fort amusant pendant une journée. Tous les sept réunis autour d’une table, c’est quelque chose à voir absolument ! C’est toujours fort bruyant, remplie de rire et d’anecdotes de nos journées. Le meilleur moment de chaque journée, je vous le jure. Mais, là, après une grosse journée entourer de monde et ce souper, j’avais besoin de me retrouver seul pour me vider la tête et retrouver un petit peu de tranquillité et de solitude, chose difficile à trouver à la villa avec minimum six autres personnes toujours présentes.

C’est comme ça que je me retrouve sur ma précieuse moto, vêtu d’un jeans moulant noir, d’un t-shirt noir et moulant aussi sous ma veste en cuir fétiche. Je roule depuis un petit moment déjà vers une plaine plus loin de la ville, là où la tranquillité se trouvait et où je pouvais m’amuser avec la vitesse sans risquer trop gros. C’est là qu’une fille en moto aussi passe à côté de moi et me mets au défi. Elle ne me l’aura pas dit deux fois celle-là! Alors, dans la seconde qui suit, j’accélère et la dépasse. Je souris en coin sous mon casque lorsque je l’entends me rattraper. J’accélère alors encore pour ne pas la laisser gagner. Je suis très compétitif lorsque je le veux bien… et là je le veux ! Finalement, la course se termine égalité, merde! J’arrête le moteur et enlève mon casque en débarquant de ma moto pour finalement poser ce dernier où j’étais précédemment assis. Je me tourne vers la fille en souriant en coin tout en replaçant mes cheveux quelque peu décoiffer par mon casque.

- Toi aussi… pour une fille. Je suis impressionné, vraiment.

Je n’avais jamais rencontré une fille qui était aussi insouciante sur une moto. Zoé voulait absolument que je respecte les limites parce que les accidents sont plus fréquents sur une bécane, selon elle. Kenna, ça lui dérangeait un peu moins, mais elle n’aimait pas trop la vitesse aussi. Disons que je ne pouvais pas faire des courses avec elle non plus. Alors, même si je la taquine un peu, je suis vraiment impressionné. Et, aussi, très content de rencontrer une fille dans son genre.

En tout cas, mon sourire s’agrandit en la voyant se dandiner jusqu’à moi pour me tendre la main et se présenter. Je lui pris sa main en me redressant toujours mon sourire en coin sur les lèvres.

- Javadd, enchanté également Nyx.

Ça bien l’air que ce n’est pas encore ce soir que je vais dessiner le couché de soleil pour l’envoyer à ma petite sœur. Je ne sais pas pourquoi, mais elle adore que je lui envoie différents dessins de couchés de soleil. Nyx me ramène au moment présent en me tendant une cannette de bière que j’accepte avec grand plaisir. Je ne dis jamais non pour une bière et encore moins en aussi bonne compagnie.

En voyant son air de défi, je ne peux empêcher mon côté compétitif de refaire surface.

- À ma future victoire alors, dis-je un sourire narquois sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 15/05/2018
» Messages : 117
» Pseudo : .KENZO
» Avatar : bella hadid
» Âge : vingt-et un ans
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; shiraz (t. oman) ; solal (m. mcmillan) & bodevan (g. heldund)
() message posté Dim 3 Juin - 0:53 par Nyx B. St Jude
Nyx B. St Jude & Javadd Amara
⚜️ (FLASHBACK) SUNSET BOULEVARD ⚜️

Eté 2017 / Ma vie d'autrefois me manquait. Ma soeur me manquait, la villa me manquait. Pourtant, je n'avais jamais été aussi heureuse que depuis mon arrivée à Londres. Chaque soir, je me plaisais à retrouver cette grande demeure et mes colocataires. Il y avait toujours quelqu'un pour s'intéresser à moi. Toujours quelqu'un pour venir toquer à la porte de ma chambre seulement quelques secondes après l'avoir fermé. J'aimais me sentir ainsi entourée. Mais ces escapades, j'en avais besoin. Je n'avais plus l'occasion de tester les sensations fortes, de mettre à rude épreuve mon adrénaline. Les falaises me manquaient, le fantôme de Lux d'avantage encore. Face au danger, je me sentais proche de ma soeur jumelle. Protégée comme je l'étais au jour le jour, j'avais la sensation de vivre dans un monde auquel ma soeur n'avait jamais appartenu. Alors, malgré les réticences de Pâris, j'avais gardé cette moto, ne la sortant que lorsqu'il aurait le dos tourné. Mon téléphone n'avait pas encore vibré, mais je savais que d'ici quelques minutes, le prénom de mon grand frère apparaîtrait pour me rappeler à l'ordre. Je ne comptais pas répondre à l'appel. Je n'avais jamais aimé suivre les ordres. Après avoir enlevé mon casque, je m'étais donc dirigé vers mon adversaire. Par chance, il était beau. Avant même de prendre le temps de me présenter, j'adoptais une attitude séductrice et le complimentais. « Je sais, on me le dit souvent. » Répondais-je en passant une main dans les cheveux. J'aimais plaire, j'aimais impressionner. S'il s'était agit d'une fille sous ce casque, j'aurai poussé la rivalité jusqu'aux hostilités. Afin de montrer que c'était moi la meilleure. Mais face à un homme, je voulais séduire plus que défier. C'était surtout moi, que je défiais. Je testais chaque jour les limites de mon charme. J'avais appréhendé le monde avec des regards insistants et des sourires coquins. Il fallait qu'on m'aime, ou que l'on me déteste, le reste n'avait pas d'importance. J'invitais donc le beau jeune homme prénommé Javadd à boire une bière avec moi. L'ouvrant, je trinquais et riais à ses mots. « Si tu veux, mais... Personne ne gagne jamais avec moi. » Je le fixais du regard, d'un air provocateur, tout en apportant la canette à mes lèvres. Puis, riant légèrement, je m'avançais vers l'herbe pour m'y asseoir. Me tournant vers lui, je tapotais le sol à mon côté pour qu'il vienne s'y installer lui aussi. Puis me désintéressant, mes yeux contemplèrent le magnifique coucher de soleil qui s'étalait devant nous. Lorsque je le sentis enfin près de moi, je tournais la tête vers lui. « Je ne t'ai jamais vu ici. Tu fais souvent de la moto? » Je posais ma main dans son dos, me rapprochant doucement de lui. Je ne le quittais pas des yeux, cherchant à l'hypnotiser du regard. Les hommes, c'était ma plus grande passion. Le combat de toute une vie. Je les collectionnais, et parfois même, je les brisais. Il suffisait que mes yeux se posent sur ma cible pour que mon corps entier cherche à l'attraper. Et je le savais, qu'une fois de plus, je parviendrais à mes fins. Ce soir, Javadd était à moi.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 05/01/2018
» Messages : 63
» Pseudo : Fireproof
» Avatar : Zayn Malik
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Mar 17 Juil - 0:27 par Javadd Amara
J’adore être avec du monde autant que j’aime mes petits moments de solitude. J’ai besoin de me retrouver tranquille quelques fois pour écrire ou dessiner. J’ai besoin de ces moments. La seule personne qui pouvait rester à mes côtés à ces moments-là, c’était ma petite princesse, ma sœur, Maha. En fait, elle pouvait faire n’importe quoi, ça ne me dérangeait pas. Elle me faisait faire n’importe quoi et ça rendait fou nos parents, surtout lorsqu’on se mettait à deux pour les supplier d’aller faire un tour sur ma moto ensemble. Nos parents supportaient déjà plutôt mal le fait que je me promène toujours en moto, surtout ma mère, alors ils ne voulaient pas que ma petite sœur embarque derrière moi sur ma moto jusqu’à ce qu’ils craquent devant nos petits yeux de chiot suppliant. On était si proche et maintenant elle se retrouve à des milliers de kilomètre de moi, sur un autre continent qui ne savent régler leur problème que par la violence.

En tout cas, aujourd’hui, j’avais plus que besoin de me retrouver seul et dessiner. Dessin que j’allais envoyer à ma princesse pour lui montrer que je ne l’oubliais pas même si on était loin l’un de l’autre. C’était toujours très dure pour moi de raccrocher lorsque je la voyais tomber de fatigue à chacun de nos appels vidéo. Mais, le destin en avait décidé autrement puisqu’il avait placé la belle Nyx sur mon chemin. Pourquoi? Je ne le savais pas encore. Le temps me le dira.
J’étais plutôt surpris par sa réponse, mais dans le bon sens du mot. J’aimais bien piquer Kenna avec ce genre de répliques et c’est comme ça que j’arrivais à lui faire pas mal ce que je voulais. Zoella, c’était un peu plus difficile puisqu’elle ne se laissait pas faire facilement, elle ne se laissait pas influencer par cela en fait. Par contre, c’était la première fois que je rencontrais une fille qui répliquait de cette façon. C’était très plaisant et ça changeait. Je souriais alors en coin en la détallant de la tête au pied. Pas mal du tout dis donc. Je ne pus empêcher un petit rire amusé de franchir la limite de mes lèvres lorsqu’elle me dit que personne ne gagnait contre elle.

- Je ne veux pas te décevoir, mais aucune fille n’a gagné contre moi, alors soit prête de subir ta première défaite.

Je lui fis un clin d’œil en gardant mon sourire amuser sur les lèvres. À son signe, je vins m’asseoir à ses côtés en buvant une gorgée de ma bière et, après un dernier regard sur elle, je posai mon regard sur le couché de soleil. Maha aurait adoré le dessin j’en suis certain. C’est sur cette pensée que je me promis de lui faire un nouveau dessin de couché de soleil rapidement pour qu’elle le rajoute à sa collection de dessin fait par moi, comme elle le disait. Puis, la voix de Nyx me sorti de mes pensées. Je tournai alors le regard vers elle, en souriant doucement.

- Je fais toujours de la moto, c’est mon moyen de transport. Ça faisait longtemps que je n’étais pas venu ici à cause du manque de temps.


Fis-je en haussant les épaules avant de prendre une nouvelle gorgée de ma bière. Je voyais bien qu’elle essayait de me séduire et c’était plutôt plaisant, mais pourquoi je lui faciliterais la tâche? Je voulais voir jusqu’où qu’elle était prête à aller. J’adorais les pousser à leurs limites.
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 15/05/2018
» Messages : 117
» Pseudo : .KENZO
» Avatar : bella hadid
» Âge : vingt-et un ans
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; shiraz (t. oman) ; solal (m. mcmillan) & bodevan (g. heldund)
() message posté Aujourd'hui à 18:30 par Nyx B. St Jude
Nyx B. St Jude & Javadd Amara
⚜️ (FLASHBACK) SUNSET BOULEVARD ⚜️

Eté 2017 / J'aimais faire de nouvelles rencontres, surtout lorsque l'intéressé se trouvait être jeune, beau, à mon goût. Je ne m'étais pas doutée, ce soir, en quittant la maison, rencontrer une autre possible conquête. Heureusement, je faisais toujours attention à mon apparence dès que je passais la porte de ma chambre. Au cas où Harry ou Robbie se trouverait dans les passages. Pour éviter les moqueries et remarques désobligeantes de Billie. Assise aux côtés de Javaad, je contemplais la vue qui s'étendait devant nous. Je riais à ses mots et me redressais en passant la main dans mes cheveux. « Je ne suis pas n'importe quel fille. » D'un air défi, je m'étais mise à le regarder, et fière de moi, je m'étais relevée. J'apportais de nouveau ma bière à mes lèvres et repliais mes jambes sur moi même pour m'asseoir en tailleur. J'en profitais pour enlever ma veste qui me tenait trop chaud par ce temps et libérée, posais les mains derrière moi, après avoir posé ma bière, pour me soutenir. Je tournais la tête vers mon nouvel ami pour juger sa réaction. A son regard, je lui plaisais. C'était bon signe. « C'est dommage, on aurait pu se rencontrer plus tôt... » J'affichais un sourire aguicheur puis fièrement, détournais la tête pour m'intéresser à l'horizon. C'était ça ma méthode. Envoyer des signes et ignorer, paraître indifférente, jusqu'au craquage. J'aimais les mots biens choisis, les sous entendus, l'incertitude dans les yeux de l'interlocuteur. C'était ça le plus intéressant dans la drague. Me relevant pour arriver à sa hauteur je demandais alors d'une voix grave : « Et d'où viens-tu? Quelqu'un t'attend ce soir? J'ai de nombreuses bières à descendre dans mon sac, maintenant que je t'ai trouvé, tu ne rentres pas tant que je l'ai décidé. » Je haussais les sourcils en le regardant, par défi. Puis, fière de moi, j'apportais ma bière à mes lèvres avant de détourner la tête, une nouvelle fois, pour réfléchir à mon invitation. Je ne passais pas par quatre chemins, ça ne servait à rien. Avec moi, il fallait s'attendre à ce que je sois franche. Qu'importe les situations.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Moving along :: All around the world :: Autres Régions
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Hollywood Dream Boulevard
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-