Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #29 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 29ième version aux couleurs estivales, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est toujours en ville, n'hésitez pas à y faire un tour.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


CLAGAN ◇ it's our new life

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 07/06/2018
» Messages : 55
» Pseudo : Marion
» Avatar : holland roden
» Âge : 31 yo
() message posté Dim 10 Juin - 17:17 par Clary A. Rhodes
It's our new life ◇◇◇ La porte claque derrière nous comme tous les soirs. Il est dix-huit heures et trente minutes, nous venons simplement de rentrer. Lizzie est restée à la garderie jusqu'à ce que je termine mes consultations, puis j'ai été la chercher, et nous avons fait quelques courses avant de reprendre le chemin de la maison. Ce n'est pas tous les jours simples d'être une maman solo, surtout lorsque c'est la course comme cela, mais on s'y habitue, tout simplement parce qu'on n'a pas le choix et parce qu'on ne veut pas se montrer faible. En effet, il est hors de question que je montre à Logan que je regrette le temps où nous étions tous les deux pour tout gérer, où mon quotidien était bien moins fatigant puisqu'il était près de moi pour partager les tâches quotidiennes. Je laisse Lizzie aller prendre sa douce et je vais dans sa chambre pour préparer ses affaires. Logan va bientôt arriver pour venir chercher la petite princesse et si je ne suis pas à l'heure, il ne va pas se gêner de me le faire remarquer. La gueguerre. C'est ridicule mais c'est ainsi que cela se passe entre nous depuis notre divorce. C'est peut être sa manière de montrer que c'est dur pour lui de me voir lorsqu'il vient chercher la petite... Je n'en sais rien, moi je préfère être cassante et massacrante. La honte d'avoir trompé mon mari, le dégoût qu'il n'ait rien dit et qu'il ait préféré se venger plutôt que de régler les choses... Toutes ces choses font que notre relation n'a plus rien d'une relation d'adultes intelligents avec un enfant au milieu. Surtout que je joue double jeu, devant Lizzie, son père est un dieu, ça me permet de repenser à tous nos beaux moments et d'exprimer ce que je peux ressentir au fond de moi encore pour lui, et devant lui c'est le pire des connards auquel je ne manque pas de rappeler qu'il n'a des droits sur notre fille parce que la juge a bien voulu lui en donner quelques uns mais qu'il n'est aucunement son père biologique. Une saloperie blessante ? C'est tout à fait ce que je suis. C'est moche. Je pense à tout cela alors que je prépare le sac de ma fille, je me dis qu'il peut faire beau comme humide, je lui mets un peu de tout et je ne manquerai pas de rappeler à son père par procuration qu'il n'a pas intérêt à me la ramener malade. Complètement fatiguée et dégoutée de ne pas pouvoir profiter de ma petite boucle d'or ce soir une petite larme glisse le long de ma joue, c'est toujours tellement compliqué de me séparer d'elle, et c'est à ce moment là que quelqu'un choisi de frapper à la porte. J'essaye cette petite coulure de la main et tente de ravaler mes yeux brillants pour afficher le sourire le plus garce possible, surtout lorsque je vois apparaitre Logan devant chez moi. « Lizzie est encore sous la douche, il va falloir que tu attendes un peu. » Pas de bonjour, pas de salut, pas de politesse ni de courtoisie, juste le strict minimum. Et surtout pas d'invitation à entrer. J'ai même pensé l'espace d'un instant à lui reclaquer la porte au nez jusqu'à ce que Lizzie soit prête et qu'elle parte avec lui. Mais non, je ne l'ai pas fait. Pourquoi ? Aucune idée. C'est peut être mieux de se tenir devant lui avec le sourire et de l'assurance, tous les deux surjoués au possible, comme pour lui mettre les nerfs !

✻✻✻
CODES WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
where's the goodin goodbye ?
avatar
where's the good
in goodbye ?

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 8300
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : scott eastwood
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Mer 13 Juin - 19:05 par Logan Svendsen
And I remember your eyes were so bright when I first met you, so in love that night and now I'm kissing your tears goodnight ✻✻✻ Peu importe le temps qui passe, c’est toujours étrange. Ce sentiment partagé en deux alors que ses pas le mènent jusqu’à l’endroit où vivent sa fille et son ex-femme. Un sentiment d’impatience à l’idée de pouvoir passer du temps avec Lizzie, avec sa fille adorée. Mais aussi une certaine appréhension à mesure qu’il s’approche de l’immeuble, simplement parce qu’il sait qu’il va devoir croiser Clary avant de récupérer Lizzie. Pas le choix. Et même les années qui ont passées n’ont pas arrangé les choses. Chacune de leur rencontre est toujours pleine de tensions. Tensions qu’il essaye de masquer quand ils sont en présence de leur fille, mais c’est une chose qui n’est pas toujours évidente. Difficile de rester amis, ou tout du moins cordiaux, après un divorce difficile. Et le leur l’avait particulièrement été. Il leur aurait sans doute été bénéfique de prendre leurs distances, de ne plus se voir pendant un certain temps pour mettre leurs conflits de côté. Mais avec un enfant dans la balance, ça n’a jamais été une option. Et ce, même si Lizzie n’est pas sa fille biologique. Au moins une chose pour laquelle il peut remercier Clary, elle a toujours gardé le secret. Pour Lizzie, Logan reste son père. Son père qu’elle ne voit pas tout le temps. Pas assez au goût du père en question. Mais la situation étant ce qu’elle est, il sait qu’il ne peut espérer mieux.
Dans l’ascenseur, les étages défilent et Logan prend une inspiration alors que les portes s’ouvrent à l’étage attendu. Il n’est pas franchement à l’aise, mais il compte bien faire de son mieux pour le cacher. Comme à chaque fois. Pour Lizzie d’abord, et peut-être aussi pour son propre égo. Pour ne pas perdre la face contre Clary. Pour ne pas lui donner raison. Arrivé devant la porte, il donne deux petits coups et attend que celle-ci s’ouvre. Impatient de repartir avec Lizzie. Sauf que ça n’a pas l’air d’être prévu. Seule Clary lui ouvre la porte, quand, d’habitude, Lizzie arrive aussitôt pour lui courir dans les bras. « Lizzie est encore sous la douche, il va falloir que tu attendes un peu. » Raté, ça ne sera pas une visite express. Il se passe une main dans les cheveux, et hésite presque à aller attendre plus loin dans le couloir. Mais ça serait ridicule. « D’accord. » Clary tient toujours la porte, lui bloquant ainsi l’entrée. Rien d’étonnant. Mais tout de même, ça reste assez immature de ne pas l’inviter à entrer le temps que Lizzie ait terminé. Mais vu leur incapacité à communiquer correctement, ça peut paraître logique. Ils n’ont plus grand-chose à se dire. Principalement parce qu’ils n’ont jamais dépassé la phase de la colère. « Et comment tu vas sinon ? T’as l’air fatiguée. » Bon d’accord, lui aussi peut être immature. Mais c’est plus fort que lui.

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 07/06/2018
» Messages : 55
» Pseudo : Marion
» Avatar : holland roden
» Âge : 31 yo
() message posté Mer 13 Juin - 21:17 par Clary A. Rhodes
It's our new life ◇◇◇ Au fond de moi, j'étais en ébullition et quand j'avais entendu quelqu'un frapper à la porte j'avais eu envie d'hurler à Lizzie de se bouger les fesses sous la douche. Si petite et déjà si longue dans la salle de bain, elle n'était pas la digne fille de sa mère pour rien cette petite, mais elle était tellement adorable qu'il n'était pas possible de lui crier dessus. Alors certes, comme tous les enfants elle tentait de profiter de la séparation, mais au contraire de tous les enfants, la plupart du temps, elle facilitait ma vie en m'aidant du mieux qu'elle pouvait. Sauf que c'était quand même fatiguant de tout gérer seule et ma mine défraichie n'avait pas échappée à Logan. « Tu espères que je te réponde oui et que je me plaigne pour que tu t'en serves contre moi la prochaine fois que tu feras appel pour avoir la garde de Lizzie plus souvent ? » J'étais sur des charbons brûlants, à l'affût de tout, de trop de choses même puisque derrière cette question ne se cachait peut être pas d'intentions mal placées. Ce genre de situation était devenu tellement courant entre nous, pour ne pas dire que c'était devenu une habitude. « Bref je vais bien. Mais j'ai un milliard de choses à faire pour demain. » Le milliard, c'était à peine exagéré. Cependant, en disant cette réflexion j'avais fini par lâcher la porte pour me diriger dans la cuisine pour continuer de faire à manger et m'avancer un peu là dessus dans la semaine, laissant le passage vide à mon ex-mari pour entrer dans l'appartement. « Tu peux passer la porte si tu le souhaites quand même. » Entrer aurait été une invitation bien trop large, passer la porte s'était juste assez bien pour qu'il comprenne qu'il ne fallait pas qu'il s'aventure trop loin dans mon habitation. Ce petit cocon je l'avais acheté pour la petite et moi, c'était notre nid maintenant, et je n'aimais pas vraiment que des étrangers y pénètrent. Logan n'en était pas un, c'était pire qu'un étranger... Il était beaucoup trop familier et je voulais beaucoup trop l'éloigner de nous. La raison ? J'en chiais déjà bien assez pour ne pas baisser les armes et juste laisser parler mon coeur pour lui dire à quel point je regrette la situation, je regrette tout cela, et à quel point je l'aime encore. Parce que si je m'avoue avoir encore des sentiments pour lui, c'est que ces sentiments doivent être plus fors que ce que je ne veux bien m'avouer. Bref, c'est bien trop complexe ce genre de situation, qu'il parte rapidement ce sera bien plus simple. Sauf que ma tête en a décidé autrement. Je ne sais pas pourquoi, je viens à lui poser cette question, mais quand je m'en rends compte c'est déjà bien trop tard, les mots ont dépassé mes pensées, ont franchi la barrière de mes lèvres : « Pas de petite amie ? » Non pas que je m'y intéresse, enfin si mais je ne veux pas qu'il le voit alors j'ajoute vite : « Je veux juste pas perturber la petite et voir arriver une nouvelle femme dans sa vie. » Je ne veux pas qu'on prenne ma place de maman dans la vie de ma fille, même si c'est de temps en temps, même si c'est par procuration, et j'avoue aussi que je vais détester toutes les femmes qui vont passer dans le lit de mon ex-mari. Simple question de logique.

✻✻✻
CODES WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Hammersmith
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-