Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #29 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 29ième version aux couleurs estivales, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est toujours en ville, n'hésitez pas à y faire un tour.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


"I did know once, only I've sort of forgotten" ft Irsa

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/06/2018
» Messages : 255
» Pseudo : Starbuckscrazy (Fanny)
» Avatar : Selena Gomez
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : un jour qui sait !
() message posté Dim 10 Juin - 20:39 par Blodwyn J. Carpenter
“Each friend represents a world in us, a world possibly not born until they arrive, and it is only by this meeting that a new world is born.” ” ― Anaïs Nin


Ses doigts frottent doucement ses tempes et ses yeux refusent de s’ouvrir face à l’agressivité de la lumière. Dur lendemain de soirée, Blodwyn n’avait vraiment plus l’habitude de ce genre de réveil brutal et des gueules de bois carabinés. Cela faisait quelques temps qu’elle s’était calmée sur les sorties pour se consacrer à la restauration de Big Ben. Et puis surtout, sa partenaire de sortie par excellence Rebecca avait elle aussi considérablement ralenti le rythme. Après tout, sa meilleure amie était devenue la maman de deux jumeaux et cela impliquait certains sacrifices. Autant dire que lorsque Rebecca lui avait proposé une sortie comme au bon vieux temps, Blodwyn avait accepté avec grand plaisir. Mais ralentir le rythme pendant quelques mois avaient eu un effet terrible à ses yeux, celui de réduire sa capacité à tenir l’alcool. Et elle en avait payé le prix fort cette nuit en picolant à n’en plus finir et en terminant sa nuit au-dessus de la cuvette des toilettes. Autant dire que son téléphone avait valsé à l’autre bout de la pièce lorsque son alarme avait sonné. Pourquoi avait-elle accepté un repas un dimanche midi en sachant qu’elle faisait la tête la veille ? C’était une excellent question. Mais Blodwyn tenait toujours parole, c’était une de ses qualités. Alors il n’y avait qu’une chose à faire, se lever, se mettre un bon coup de pied au derrière, et se préparer. Mais avant toute chose, il fallait qu’elle prenne un bon café noir d’une traite, pour espérer contrecarrer les effets de la gueule de bois. Son chien Ben et son chat Jerry semblaient visiblement se délecter de l’état de leur maîtresse en courant dans tous les sens, et en aboyant/miaulant autant que possible. « Bande d’ingrats ! » qu’elle laisse échapper en les regardant dépitée, tout en leur servant à manger. Sans perdre de temps, Blodwyn s’active pour se préparer et ainsi éviter d’être trop en retard. Fin prête, la jeune femme attrape la laisse de Ben et se dirige vers la sortie. Son rendez-vous avez Irsa étant en extérieur, Ben sera le bienvenu. Dès qu’elle a l’occasion d’emmener son chien avec elle, Blodwyn en profite. Son gros toutou adore se dépenser en extérieur et à Londres, rares sont les logements avec d’immenses jardins pouvant permettre aux chiens de courir à leur guise. Une quinzaine de minutes est nécessaire pour se rendre à Saint James’ Park, le parc préféré de la jeune femme qui s’y rend tous les jours avant sa journée de travail. Elle sait exactement où Irsa l’attend avec son petit bout de chou pour un pique-nique. Il faut bien profiter d’un temps plutôt clément sur Londres, à l’inverse du reste de l’Europe. De loin, Blodwyn reconnait la bouille joyeuse de Nesha ce qui décroche un sourire à la Carpenter, qui sait à l’avance qu’elle va passer un bon après midi en leur compagnie. « Comment vont les plus belles ? » s’exclame la fan de Liverpool, avant de déposer un baiser sur les joues de la mère et de la fille. Blodwyn dépose son petit panier pique-nique sur la nappe installée au sol et fait coucher Ben à leur côté, tout en ôtant sa laisse. « Vous ne m’avez pas trop attendu, je n’ai pas été trop longue ? » Le retard est son lot quotidien, et pourrait même être son deuxième prénom tant la jeune femme a la réputation de n’être jamais à l’heure. A force, les gens avaient fini par s’y faire et s’étaient habitués à l’idée que Blodwyn ne serait jamais à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
girls like her are born fromthunderstorms and thrive in tsunamis.
avatar
girls like her are born from
thunderstorms and thrive in tsunamis.

» Date d'inscription : 29/05/2018
» Messages : 105
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : shanina shaik.
» Âge : 25yo, november 29.
» Schizophrénie : lola (a. debnam-carey), rioja (a. de armas) & nova (c. kimberly).
() message posté Mar 12 Juin - 3:57 par Irsa Mahdavi
each friend represents a world in us, a world possibly not born until they arrive, and it is only by this meeting that a new world is born. ✻✻✻ La routine s’était réinstallée pour Irsa. Nesha passait la semaine avec elle après en avoir passé une semaine avec son père. C’était une nouvelle méthode à laquelle la jeune mère s’adaptait toujours. Depuis quatre ans, tous ses jours avaient en compagnie de sa fille et maintenant, elle devait partager son petit rayon de soleil avec son géniteur. C’était étrange et heureusement que Billy l’aidait sinon Irsa deviendrait folle. Alors, la veille, Irsa n’avait pas été en mesure de sortir de chez elle à l’exception de se rendre jusqu’à la boutique. La soirée avait été encore plus simple : avec Billy. Ils s’étaient disputés, pour une raison stupide, mais qui revenait toujours sur la table : Willem. Billy n’aimait pas l’idée que Nesha quitte une semaine entière pour la passer avec son père et Irsa se doutait bien que c’était parce qu’il avait été le père de substitution de sa fille pendant deux ans. Lorsque la voiture de luxe s’était garée devant son immeuble, Irsa était sortie de chez elle en courant pour embrasser Nesha. Elle lui avait manqué. Elle et sa joie constante. Nesha et ses beaux yeux. Son odeur. Tout lui manquait chez son enfant et Irsa détestait être éloigné de sa fille. Sans un regard, Irsa avait tourné les talons afin d’aller se préparer pour une journée pique-nique avec Blodwyn. Rapidement, Irsa changea sa fille et se mettait en route vers St James’ Park. Cela semblait être leur lieu de rencontre lorsque le temps le permettait. Comme aujourd’hui. Comme à l’habitude, Irsa et Nesha étaient les premières sur les lieux. Cinq minutes plus tard, elle installait une couverture sur le gazon fraîchement coupé et commença à faire la discussion à sa fille. Des questions banales : comment c’était chez papa ? Tu t’es bien amusé ? Papa te nourrit bien. Comme toujours, Nesha répondait honnêtement parce qu’elle appréciait Willem. « Comment vont les plus belles ? » Son regard s’était relevé pour se déposer sur la belle brunette qui venait d’arriver avec son chien, Ben. Un sourire s’était affiché sur son visage, heureuse de voir son amie. Une amie qui semblait avoir été frappé par un bus. « Elles vont bien, merci. Et toi, comment vas-tu ? » Répondit Irsa en caressant les cheveux de Nesha, qui était assise entre ses jambes avant d’avancer son visage pour embrasser les joues de Blodwyn. « Vous ne m’avez pas trop attendu, je n’ai pas été trop longue ? » Irsa pencha le visage vers Nesha en remettant une mèche de ses cheveux derrière son oreille pour ensuite lever le visage vers Blodwyn. « Bien sûr que non. De toute manière, tu sais que nous sommes habituées à tes retards après tout ce temps. » Irsa taquinait Blodwyn. Elle aimait bien se moquer d’elle et ses retards constants. Irsa avait bien compris que ça ne servait à rien de se fâcher à ce sujet puisque Blodwyn n’allait pas changer. « Tu as l’air amoché, Blodwyn. Tu t’es bien amuse hier ? Est-ce qu’il y a eu un petit chanceux ? » Questionnait Irsa en lui faisant un clin d’œil. Irsa devait faire attention avec les mots qu’elle employait devant Nesha. Ça lui manquait ce temps où elle pouvait sortir jusqu’aux petites heures. C’était devenu difficile avec Nesha dans sa vie, mais ça l’était un peu moins lorsque celle-ci était chez Willem. Dieu merci pour cela.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Westminster :: St James' Park
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif
» Magie orc-question sur un sort
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Iron Sky (nouveau film qui sort en novembre 2011)
» J'épouse, Je sort, Je trucide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-