Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Coupe du monde 2018 : Demi-Finale Angleterre-Croatie.
Venez revivre la demi-finale de la Coupe du Monde mais cette fois du côté de nos chers Anglais ici.
Version #29 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 29ième version aux couleurs estivales, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Ça bouge dans le staff !
Il y a du changement du coté du staff. Toutes les informations sont par .
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est toujours en ville, n'hésitez pas à y faire un tour.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Lilly R. Adams ++ You're painting me a dream that wanna belong in

En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 21/01/2017
» Messages : 791
» Avatar : Bridget Satterlee
» Âge : 21 ans (23.05.97)
» Schizophrénie : Célian, l'homme de ces dames (J. Timberlake)
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 1:08 par Lilly R. Adams

Lilly Rose Adams

London calling to the faraway towns
NOM(S) : Adams. Malgré qu’elle ait passé la plus grande partie de son enfance et son adolescence chez les Dos Santos, Lilly a néanmoins conservé le nom de famille de son père.  PRÉNOM(S) : Son premier prénom est Lilly. Et non pas Lili ni-même Lily. L’orthographe de son prénom elle y tient, peut-être justement parce qu’il est différent de ce qu’on voit d’habitude. Et n’allez pas non plus lui dire que la mère d’Harry Potter va se retourner dans sa tombe, parce qu’elle s’en cogne totalement. Son deuxième prénom est Rose. Il arrive parfois qu’on pense qu’il s’agit d’un prénom composé, mais absolument pas. Elle s’appelle bien Lilly, juste Lilly.  ÂGE : Depuis quelques mois, Lilly est enfin majeur dans tous les pays du monde entier. Elle a vingt-et-un ans et elle en est fière. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Elle est née le 23 mai 1997 à Sydney en Australie. NATIONALITÉ : Elle a la nationalité australienne, puisqu’elle est née en Australie et que son père est lui-même australien. Elle a aussi la nationalité espagnole, comme sa mère est espagnole. De plus, Lilly a passé une grande partie de sa vie en Espagne.  STATUT CIVIL : Depuis le 17 février 2018, Lilly est en couple avec Aël James. Un homme dix ans plus vieux qu’elle, mais au fond ils s’en foutent tous les deux, c’est pas le plus important. Il la rend heureuse, c’est tout ce qui compte à ses yeux.MÉTIER : Elle vient de passer en 2e année en Illustration au Camberwell College of Arts, une école d’art faisant partie de l’université des arts de Londres internationalement reconnue. Le Camberwell College of Arts est largement considéré comme une des institutions les plus connues dans l’art et le design. Si Lilly a mis longtemps pour se décider à devenir une étudiante sérieuse, elle a enfin trouvé sa voie dans le dessin et l’illustration. TRAITS DE CARACTÈRE : Franche : Lilly n’a pas sa langue dans sa poche. Elle est plutôt du genre à dire ce qu’elle pense et penser ce qu’elle dit. Directe : Elle ne tourne jamais autour du pot non plus, elle ne cherche pas midi à quatorze heures. Quand elle a quelque chose à dire, qu’importe l’endroit ou le moment, elle le dit.  Impulsive : Elle monte vite dans les tours. Elle a tendance à s’énerver avant et réfléchir après. Il lui faut toujours un peu de temps pour redescendre et c’est seulement à ce moment qu’elle pourra se remettre en question. Râleuse : Comme beaucoup de femmes, Lilly est une véritable râleuse. Parfois même pour des conneries, mais heureusement ça ne dure jamais trop longtemps. Sensible : Malgré sa force de caractère, Lilly est sensible. Peut-être pas forcément sensible à ce qui se passe dans le monde, ni même à la situation dans laquelle se trouvent les personnes qu’elle ne connait ni d’Adam, ni d’Eve, mais elle reste sensible face à ce qu’elle vit, ce qu’elle ressent ou encore sensible à son entourage proche. Epicurienne : Lilly aime la vie et pour ça, elle ne pense qu’aux plaisir. Que ce soit les voyages, les moments avec ses proches ou simplement les soirées, elle ne dit jamais non aux plans qu’on lui propose. Elle aime vivre les choses à fond. Jalouse : ce qui est à elle, est à elle. Que ce soit ses parents, son copain ou ses meilleures amies, la demoiselle y tient et ne compte pas partager ou très difficilement. Capricieuse : elle sait comment obtenir les choses et pour ça, elle n’hésite pas donner dans le caprice. Heureusement, elle ne tape pas du poing quand on lui dit non, mais on en revient vite au fait que c’est une vraie râleuse. Consciencieuse : quand elle aime faire quelque chose, elle le fait à fond. Elle met le cœur à l’ouvrage jusqu’à ce que ça lui plaise réellement. Le dessin plus particulièrement et depuis qu’elle a changé d’école : ses études.  Extravertie : Elle n’a pas peur d’aller vers les gens, elle n’a pas peur non plus de parler avec de parfaits inconnus, ni de danser sur les tables si ça peut aider à mettre un peu d’ambiance. Enthousiaste : Il en faut peu à Lilly pour avoir le sourire et quand elle est contente, elle ne l’est pas à moitié et le montre à 200 %. Bordélique : sa chambre est un vrai champ de bataille, et au fond elle s’en fout. Elle aime dire que le bazar est source de créativité, c’est l’excuse qu’elle sort à ses parents lorsqu’on lui demande de ranger sa chambre. Intolérante : il est difficile pour elle d’admettre ou d’accepter d’autres idées ou opinions que les siennes. Heureusement, ce n’est pas le cas pour tout. Énergique : Il est difficile pour Lilly de se mettre en route le matin, mais une fois qu’elle est douchée et qu’elle a un pied dehors, il est assez difficile de l’arrêter. Rester dix ans au même endroit l’exaspère vite, comme de rester chez elle à tourner en rond. Audacieuse : Lilly n’a pas peur d’oser les choses, ou d’oser dire les choses. Parfois, on pourrait même dire qu’elle est plutôt gonflée. Colérique : quand elle n’est pas contente, ça se voit, mais surtout ça s’entend. Lilly ne mâche pas les mots et plus elle hausse le ton, plus elle est satisfaite. Drama-queen : elle aime dramatiser pour un rien, parfois même pour attirer l’attention d’autrui ou simplement pour se donner raison. Sûre d’elle : elle sait ce qu’elle vaut, elle sait aussi qui elle est et quelles sont ses limites ce qui la pousse à oser aller vers les gens, oser agir dans une situation ou une autre. Orgueilleuse : Sans tomber dans le trop-plein de prétention, Lilly refuse d’avouer qu’elle a tort et n’hésite pas à enjoliver les choses de façon très subtile pour se mettre en avant. Drôle : Elle a de l’humour, elle s’en sert et si ça peut faire rire son entourage, alors c’est un plus pour elle. Créative : sa passion est le dessin, et elle déborde de créativité depuis sa plus tendre enfance. Elle n’hésite pas à créer si ça peut l’aider à sortir ses idées de la tête. Agressive : Lilly ne mâche pas ses mots et a tendance à employer un ton agressif lorsqu’elle s’adresse à une personne qui l’exaspère, ou pour qui elle éprouve une profonde rancœur. Attentionnée : quand elle aime, elle ne compte pas et essaie de rester attentive et présente pour ces personnes, en s’assurant de les rendre le plus heureux possible. Cultivée : elle ne s’intéresse pas qu’aux séries, potins de stars et autres débilités du genre parce qu’elle a conscience que ce n’est pas ce qui l’aidera à avancer dans la vie. Sa curiosité la pousse à s’intéresser à divers sujets comme la géographie ou encore la littérature. Curieuse : elle pose beaucoup de questions et tant pis si ça embarrasse la personne, tant que sa curiosité peut être satisfaite. Dépensière : Lilly reste une fille, et si elle pouvait avoir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière, elle serait encore plus heureuse. Ce besoin de dépenser est constant, heureusement qu’elle partage cette même passion avec sa maman. Peureuse : Si Lilly peut faire preuve d’audace pour certaines choses, elle peut aussi être peureuse pour d’autres, parfois même des choses totalement débiles comme l’orage ou encore les cimetières voire même d’Halloween. Attachante: Lilly a beau être une vraie emmerdeuse, ou chiante aux yeux de certains, c'est une demoiselle à qui on s'attache facilement et sans forcément le vouloir GROUPE : Double decker




My style, my life, my name

(un) Lilly n’est pas une grande mangeuse. En réalité, il est rare de la voir terminer son assiette. Néanmoins, sa nourriture préférée reste la junkfood et ce que sa maman lui prépare. (deux) Sans se la jouer véritable pouf-pouf, Lilly fait attention à l’image qu’elle renvoie. Elle refuse de sortir en étant mal habillée, même si ça ne veut pas forcément dire s’habiller avec des vêtements de marque. Un pull et un jeans font bien l’affaire, mais il est hors de question de porter des trainings ou des vêtements hideux. (trois) pour son Noël de l’année 2017, son papa lui a offert un berger suisse qu’elle a décidé d’appeler Shiva. Elle passe beaucoup de temps à jouer avec une fois de retour de l’école, mais n’hésite pas à faire preuve d’autorité quand elle fait n’importe quoi ou quand elle est trop fo-folle. (quatre) Lilly est bilingue anglais-espagnol : Sa langue maternelle étant l’espagnol, sa maman lui a appris dès son plus jeune âge à parler anglais pour qu’elle puisse communiquer avec son père et la famille de ce dernier. (cinq) Elle adore voir ses copines pavaner devant son tonton en kilt sur Instagram. Depuis, elle ne cesse de le charrier. En réalité, Ethan est son unique oncle et Lilly n’hésite pas une seconde à passer du temps avec quand l’occasion se présente. Il est probablement la personne dont elle est le plus proche dans la famille de son père. (six) Déjà avant son accident, Lilly refusait d’apprendre à conduire, aujourd’hui c’est pire encore. Elle sait que ça pourrait lui servir de ne plus dépendre d’X ou Y personne, mais la peur est trop présente pour oser se mettre derrière un volant et vagabonder dans la ville avec d’autres conducteurs. (sept) Elle aime écouter la musique quand elle se douche ou quand elle se prépare. Le problème, c’est qu’elle met dix ans : en réalité Lilly passe + de temps sous la douche que pour se préparer (huit) sa maman est la personne la plus importante dans sa vie. Vivre sans elle serait très, très compliqué. C’est son modèle sur terre, c’est tout pour elle. (neuf) Elle a des envies de voyages : les USA la fascinent, l’Inde également et depuis peu, elle commence à poser des questions sur le Canada, pays d’où provient Aël. (dix) Elle représente sa vie en bande dessinée, c’est d’ailleurs de cette manière qu’elle fait passer sa frustration, une façon plus original de tenir un journal intime. (onze) Elle aime beaucoup lire, mais ne le crie pas sur tous les toits. (douze) Elle appelle sa grand-mère maternelle « Nana » (treize) Elle a une peur panique des cimetières mais surtout d’Halloween (quatorze) Elle a déjà fumé le joint il y a un ou deux ans, tout comme elle est déjà rentrée éméchée sans que son père ne le remarque (quatorze) pour ses dix-huit ans, elle a fait une fête dans la maison de sa mère, et avec ses amis, ils lui ont littéralement dézinguée toute sa demeure si bien décorée (quinze) elle n’aime pas trop parler de son accident, ni de son père. Ca reste des points sensible et des sujets tabous. (seize) Si ça va mieux avec son papa, elle éprouve encore de la rancœur au fond d’elle. Malgré tout, elle essaie de faire des efforts (dix-sept) Lilly est accro aux réseaux sociaux et à son portable. Pourtant, elle filtre plus qu’il ne faudrait les appels et textos de ses parents, famille. (dix-huit) Elle ne sait pas cuisiner, mais a pris la bonne résolution d’apprendre (dix-neuf) Elle a l’habitude de dessiner couchée par terre, sur le ventre. Ca lui offre beaucoup plus d’espace (vingt) Lilly écoute sa musique dans un casque, ça lui donne l’impression d’être dans une bulle (vingt-et-un) Elle dort énormément, c’est une vraie marmotte. De plus, elle n’est pas du matin (vingt-deux) Elle adore les chapeaux comme sa maman (vingt-trois) Grâce à Ethan, elle a enfin un Skull scarf d’Alexander McQueen (vingt-quatre) Lui caresser les cheveux à tendance à l’apaiser (vingt-cinq) Lilly adore sa marraine, elle ne peut pas rester une semaine sans avoir de nouvelles. Elle a l’impression qu’elles se comprennent beaucoup plus. Pourtant, quand elle a dit à sa propre maman qu’elle aurait préféré que Mila soit sa mère, elle ne le pensait pas. (vingt-six) elle aime être le centre du monde de ses parents. (vingt-sept) petite elle avait une peluche éléphant qui lui servait de doudou. En réalité, aujourd’hui, elle aime toujours autant les éléphants. (vingt-huit) elle ne croit en aucune religion, même si la culture hindoue l’intrigue beaucoup. (vingt-neuf) Elle a une boite remplie de dessin qu’elle refuse de montrer (trente) Depuis son accident, Lilly recommence à sortir en soirée petit à petit. (trente-et-un) Ca lui manque de ne plus vivre avec sa maman.



PSEUDO : Kim. PRÉNOM : Kim iÂGE : 2* ans PERSONNAGE : Scénario de Samuel A. Adams  AVATAR : Bridget Sexy Satterlee CRÉDITS : hypnotic COMMENT ES-TU TOMBÉ(E) SUR LC ? : écrire ici. CE COMPTE EST-IL UN DOUBLE-COMPTE ? : écrire ici.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 21/01/2017
» Messages : 791
» Avatar : Bridget Satterlee
» Âge : 21 ans (23.05.97)
» Schizophrénie : Célian, l'homme de ces dames (J. Timberlake)
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 1:09 par Lilly R. Adams
At the beginning


Chapitre 1: Isn't she lovely, isn't she wonderful ? Isn't she precious, less than one minute old

Sydney. Vous connaissez Sydney ? « Sydney possède des atouts indéniables qui font d’elle une des villes les plus agréables à vivre au monde : météo agréable, une nature omniprésente et luxuriante, des plages paradisiaques et une baie parmi les plus fabuleuses au monde ». Voilà ce qu’on peut lire dans les guides touristiques, ou les sites vous présentant cette ville d’Australie. Je veux bien le croire, parce que je n’ai pas de souvenirs assez frais pour m’en rappeler. J’ai des flashs, des moments précis ou des endroits, mais pas de quoi qualifier cet endroit d’aussi extraordinaire que semble le dire tous ces articles. Je suis née à Sydney le 23 mai 1997. Cette année-là, mes parents n’étaient encore que des étudiants, déjà fixés sur ce qu’ils voulaient faire de leur vie, mais je n’avais probablement pas été au programme à cette époque. Ils s’imaginaient peut-être vivre heureux encore quelques années, juste eux deux. Profiter de leur couple sans s’encombrer d’un petit être pour qui on doit être présent une grande partie de son temps. Mon père étudiait la médecine et d’après ce qu’on m’a dit, peu de choses passaient avant ça. Pas même moi. Ma mère étudiait la communication, peut-être qu’elle, elle n’avait tout simplement pas le choix, puisqu’elle a décidé de ne pas interrompre sa grossesse. Elle aurait pu, elle n’est pas si vieille, c’est pas si lointain. Parfois on dit qu’un enfant aide à souder un couple. Ca peut-être vrai, mais pas quand on n’a même pas atteint la vingtaine. Eux ils étaient jeunes, et je crois que ma naissance a bouleversé leur vie, mais pas dans le bon sens du terme. J’ai vécu en Australie jusqu’à mon premier anniversaire, dans un petit appartement totalement suffisant pour un enfant désireux d’attraper le moindre objet qui traine pour jouer avec, ou encore le mâchouiller. Mais après ils se sont séparés, et je crois qu’à partir de là, ma véritable vie a commencé.

Chapitre 2: To the world you are a mother, but for me you are my world

L’Espagne est un pays déjà plus familier. Sans en avoir fait le tour, j’ai néanmoins pu grandir dans la mentalité espagnole. Ma mère est née là, elle a grandi dans ce pays avant de l’avoir quitté pour ses études en Australie. Moi, j’y ai mis les pieds lorsque mes parents se sont séparés. Ma mère est partie en prenant sa fille avec elle, pour rejoindre ses parents, ses soeurs dans là où elle est née. Malgré l’absence de mon père, j’ai appris à grandir en étant entourée d’autres personnes comme mes grands-parents avec qui je restais lorsque ma maman devait partir pour ses cours ou encore mes tantes. Cet endroit était plus grand, plus spacieux et proche de la mer. Ne voulant pas quitter mon doudou, j’explorais ce nouveau monde, en veillant toujours à ce que celle qui était désormais mon seul et unique monde soit toujours quelque part, dans les parages. Ma mère est vite devenue mon repère, l’un des seuls pour qui j’avais une confiance aveugle, un des seuls qui pouvait réellement me rassurer. Elle pouvait mettre un terme à mes chagrin, me reconforter lors des moments de moins bien et rapidement, elle est devenue mon modèle. Cette famille m'a aidé à me construire, à grandir et à être cette fille que je suis réellement

Chapitre 3: Drawing is the honesty of the art. There is no possibility of cheating. It is either good or bad

Vers l'âge de quatre ou cinq ans, j'ai commencé à dessiner. Si j'allais passer une partie des vacances chez mon père, une fois de retour je me prenais de passion pour les crayons de couleurs, les feuilles de papier et le monde que je voulais mettre sur papier. Je crois que ma passion pour le dessin m'est venue à force d'entendre ma mère me dire de dessiner ce que je voulais raconter à mon père, la prochaine fois que je le verrai: ce que j'avais appris à l'école, les bricolages que j'avais fait ou encore les moments passés en Espagne. Ca m'a permis d'affranchir mes coups de crayons, au fur et à mesure que les dessins s'empilaient. Parfois, j'allais avec ma nana jusqu'à la boite postale, pour y déposer une enveloppe remplie de dessins à destination de mon père. Comme si c'était quelque chose d'urgent, mais je crois qu'en fait, j'avais surtout hâte qu'il voit que je savais dessiner autre chose que des maisons. Quand je revois les dessins, ce sont des choses très moches et très grossières, mais on ne peut pas demander à un enfant de cinq ans d'être Pablo Picasso, et puis c'était l'intention qui comptait, à cet âge-là. Plus j'ai grandi et plus cette habitude de dessiner ma vie était quelque chose de précieux. Une façon de mettre à plat ce qui me tourmentait ou m'attristait, mais aussi ce qui me faisait heureux et qui nourrissait ma joie de vivre. Petit à petit, cette passion a construit son nid et aujourd'hui encore, elle m'aide à extérioriser des pensées et des mots plus difficile à dire, ou à prendre conscience.


Chapitre 4: You're young. So Shut up and enjoy the life



Chapitre 5: Dads hold our hands for a little while and hold our hearts forever



Chapitre 6: Every day is a second chance



Chapitre 7: He was never mine, but losing him broke my heart



Chapitre 8: I love you for all that you are, all that you have been and all you're yet to be

Revenir en haut Aller en bas
Guyliner.
En ligne
avatar
Guyliner.

» Date d'inscription : 13/10/2016
» Messages : 10296
» Avatar : Colin O'Donoghue.
» Âge : 36 ans.
» Schizophrénie : Le vieux bg.
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 1:14 par Ethan I. Hemsworth
Preum's

Tu t'es trompée de saison, c'est plus l'automne
Elle est belle la nièce unique et préférée

Courage pour update tout ça
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 21/01/2017
» Messages : 791
» Avatar : Bridget Satterlee
» Âge : 21 ans (23.05.97)
» Schizophrénie : Célian, l'homme de ces dames (J. Timberlake)
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 1:18 par Lilly R. Adams
@Ethan I. Hemsworth a écrit:
Preum's

Tu t'es trompée de saison, c'est plus l'automne
Elle est belle la nièce unique et préférée

Courage pour update tout ça

Chut ! Pour une fois que j'ai trouvé des gifs pas trop moches d'elle, laisse moi kiffer la vibe avec mon mec, Je suis pas d'humeur à ce qu'on me prenne la tête (laisse moi kiffer)

Mais merci mon unique tonton adoré
Revenir en haut Aller en bas
i am every word i ever said.
avatar
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 17154
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Logan & Alexander
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 6:42 par Jake O. Cavendish
bon courage pour cette nouvelle fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/05/2018
» Messages : 348
» Pseudo : princess.
» Avatar : lucy kate hale.
» Âge : vingt huit ans.
» Schizophrénie : personne.
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 9:14 par Blueberry J. Sweetman
rebienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 14767
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 27 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 10:30 par Autumn L. Schoemaker
Re Bienvenue Kim

Bon courage pour cette nouvelle fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2015
» Messages : 1871
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Alicia Vikander
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : Hazel J. Chase ,Noah J. McKenzie et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 11:29 par Kyle A. Rowena
Rebienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
She was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.
avatar
She was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 55216
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Jamie Chung.
» Âge : 36yo.
» Schizophrénie : Jamie & Gabrielle.
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 11:37 par Sam Morrison
Re-bienvenue à la maison Kim
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
En ligne
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 13423
» Pseudo : moo.
» Avatar : rachel bilson.
» Âge : trente trois ans (13 novembre 1984).
» Schizophrénie : non.
() message posté Dim 8 Juil 2018 - 14:10 par Lou-Ann M. Busby
(re) bienvenue & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: First step :: Road Users
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Merci A Lilly,Peluche,CC, et Clémennnnnt!!!!!
» Tom Adams [Validée]
» Madisson Adams |Serpentard|
» Lilly Kane
» Présentation : Lilly Jédusor [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-