Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #31 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est arrivée à Londres, c'est le moment de montrer votre amour pour le cacao. Rendez-vous par ici.
Le mois des défis !
Si vous êtes joueurs, c'est le moment où jamais de venir nous le montrer. Toutes les informations se trouvent par .
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
les petites annonces
semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
pâtisserie à la recherche d'un vendeur roman warwick cherche un(e) vendeur(se) pour sa pâtisserie sur oxford street, expérience demandée.
ton annonce ici ? c'est facile, il te suffit d'en faire la demande en envoyant un mp à un membre du staff.


Two starters, three desserts and a surprised guest. ┊Adams, Hemsworth & more.

avatar

» Date d'inscription : 04/12/2016
» Messages : 287
» Pseudo : HEATHEN
» Avatar : Anne Hathaway
» Âge : 37 ans
» Schizophrénie : Aidan M. Stewart, le sexy neurochirurgien
» Absence : 16.09
() message posté Lun 13 Aoû - 9:32 par Callie M. Dos Santos
Ava a l’air d’apprécier son cadeau, tant mieux. Visiblement, Lilly a tapé dans le mille en lui donnant des indices et Callie se réjouit de la voir aussi enthousiaste « - Oui enfin, j’ai triché, j’ai mon indic’ » en se débarrassant, Callie écoute la question que lui pose Ethan à propos de sa soeur. « - Oui, elle n’était déjà pas très à l’aise quand elle a appris qu’elle était enceinte, imagine le jour où on lui a dit qu’il y en avait deux. Mais bon je crois que petit à petit elle s’y fait et qu’elle est contente. C’est Mila quoi. Tu prends Lilly, tu lui teins les cheveux en noir, tu lui rajoutes quelques centimètres et tu as ma soeur » En effet, à part le physique, Mila et Lilly se ressemblent beaucoup dans leur personnalité, sans parler de leur complicité. Callie n’a jamais regretté de voir sa fille grandir avec une personne comme Mila dans sa vie. La différence d’âge n’est pas non plus extravagante et puis même Callie s’entend beaucoup mieux avec sa soeur cadette qu’avec sa soeur ainée. Amanda avait une jumelle, qui n’était d’ailleurs pas présente. Si ses souvenirs sont bon, Callie avait en tête que Charlotte était retournée en Australie et se doutant de la difficulté de la situation, se contente de sourire sans pour autant rajouter une couche. « - C’est amusant cette passion, ça lui vient de son père ? » Callie adresse un sourire amusé en direction du principal concerné. Sa fille à l’âge d’Ava était plutôt branchée crayons de couleurs, poupées et animaux, mais elle ne se rappelle pas d’un quelconque intérêt pour les bateaux et les pirates. « - Merci Amanda, j’y penserai pour le café. ». Finalement Callie s’intéresse au reste de la population présente, toujours ravie de voir sa fille qui, cette fois-ci, semblait accompagnée. Un jeune homme qu’elle rencontre pour la première fois et pourtant dieu sait ce qu’elle en a entendu parler. « - J’espère que ce n’est pas pour dire que je suis chiante, casse-délire et toutes les gentillesses qui peuvent parfois sortir de sa bouche » encore que depuis que Lilly vivait chez son père, Callie avait moins droit aux crises, peut-être aurait-elle plutôt préféré garder les crises, mais aussi sa fille. Le point positif était qu’elle pouvait penser un peu plus à elle, mais Callie garde à l’esprit que c’est tout sauf réellement suffisant.

Peu de temps après l’arrivée de Callie, c’est au tour de Samuel de faire acte de présence. Au moins, grâce à lui elle culpabilise un peu moins pour son retard. En le saluant elle lui adresse un léger sourire « - Non, je viens tout juste d’arriver ». La réaction de Samuel face à la présence d’Aël ne se fait pas attendre et probablement même qu’elle n’étonne personne. De son côté, Callie grimace en sachant pertinemment que si pour elle, la présence du petit ami de sa fille n’est pas du tout un problème, du côté du papa c’est un peu plus difficile. Une réaction qu’elle trouve dommage, mais compréhensive jusqu’à un certain point. Aël semble être une bonne personne et pour ça, Samuel devrait déjà en être rassuré. Elle aurait peut-être aimer qu’il soit un peu plus enthousiaste en se doutant que c’était important pour sa fille, comme le jour où elle l’avait présenté lui à ses parents. A ce moment-là, Callie n’avait même pas l’âge de Lilly. Certes, Aël est plus âgé, ça elle est bien au courant mais aujourd’hui, ça n’a plus vraiment d’importance. L’espagnole veut le bonheur de sa fille, juste ça et si Lilly le trouve dans les bras d’un jeune homme dix ans plus vieux et bien qu’à cela ne tienne. Callie arrive à lire la frustration dans le regard de sa fille et ne quitte pas du regard l’échange entre le petit-ami de cette dernière et Samuel.

Une fois tous installé dans la pièce principale, on ne peut qu’imaginer la tension chez certains. Ou encore la ressentir. Callie quant à elle   cherche à connaitre un peu plus le copain de sa fille. Ce n’est en rien de la curiosité mal placée, mais plutôt un intérêt positif pour celui qui arrive à ramener Lilly de bonne humeur aux repas de famille et presque à l’heure « - Et sinon, tu aimes quoi dans la vie ? » s’adresse-t-elle à Aël. Au fil des échanges, elle comprend qu’elle doit être la seule à ne pas le connaitre du tout, alors elle reprend à l’égard d’un peu tout le monde « - Si je comprends bien je suis la seule à te découvrir pour la première fois ? » le sourire s’étend sur son visage, absolument pas vexée pour autant. Elle porte son verre à ses lèvres, puis se tourne vers Samuel « - Ca va ? Tu étais à l’hôpital ? ». 


@Ethan I. Hemsworth @Samuel A. Adams @Lilly R. Adams @Aël James @Amanda E. Hemsworth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm only human, I make mistakes Don't put your blame on me.

» Date d'inscription : 29/08/2016
» Messages : 561
» Pseudo : Mom's
» Avatar : Jake Gyllenhaal.
» Âge : 39 yo. (2/12/78)
» Schizophrénie : Lucian T. (j.momoa) & Victoria S (o.wilde)
» Absence : 2/10/18 (PR)
() message posté Lun 13 Aoû - 18:52 par Samuel A. Adams
Bon, ok, il était en retard, mais ce n'était pas comme si cela surprenait tout le monde. Et puis il savait qu'il aurait toujours de quoi manger, même si Amanda ne cessait de le menacer de le priver de repas. Samuel était de bonne humeur, son opération avait été un franc sucés et il ne retravaillait pas avant le lendemain soir, ce qui lui laissait du temps pour profiter des siens. Voire de passer une soirée en compagnie de Callie. Et en arrivant, il était heureux de retrouver sa nièce, petite boule d'énergie. Et pour se faire pardonner de son retard, il charma sa sœur qui lui répondit par un «J'accepte le compliment, même si je sais que tu essaye uniquement de te rattraper ». Il ne pouvait plus la leurrer à présent, il fallait vraiment qu'il fasses des efforts ou alors qu'il trouve une autre tournure pour la prochaine fois. Il laissa sa sœur se débrouiller avec le vin et pénétra dans le salon.

Et son regard tomba sur un jeune homme. A côté de lui, Ava était toute souriante, l’innocence même. Elle ignorait ce qui grondait dans la cage thoracique de son oncle. « Ce gentleman a déposé ta fille, on n’a pas pu se résoudre à le laisser repartir le ventre vide. » Samuel tourna sa tête vers son beau-frère. Celui-ci affichait un air détaché, comme si cela coulait de source. Très vite, Amanda sa rallia à son mari : « C'est très aimable de sa part. Et tout le monde lui a vanté les mérites de ma cuisine, je ne voudrais pas le décevoir ». Ils n'étaient pas séparés ces deux là ? Non, Samuel ne faisait pas du mauvais esprit, seulement il trouvait leur entente un peu trop parfaite présentement. Amanda les invita à prendre part autour de la table non sans se départir de son sourire. C'est sûr qu'elle était bien meilleur hôte que lui. Et concernant Ethan, il ne tarderait pas à lui signifier qu'il connaîtrait cela bien assez tôt et qu'il n'était pas sur de le voir aussi tranquille. Samuel avait presque oublié de saluer sa fille tant son attention était porté vers le dit gentleman. Pour le moment, Samuel le qualifierait uniquement d'invité de sa sœur hein. Parce qu'il n'était pas chez lui, ce qui venait l'agacer davantage, sentant bien qu'il n'avait pas vraiment son mot à dire sur la manière dont s'était déroulé son arrivée. Quel con, la prochaine fois, il arriverait en premier !  « Je t’en ai vaguement parlé, papa », souligna Lilly en venant l'embrasser. Samuel lui baisa la joue distraitement sans lâcher des yeux l'inconnu. « Vaguement parlé, oui, c'est le bon terme je crois », dit-il avec retenue malgré la pointe d'agacement qui perlait. C'était quoi son nom déjà ? Et il était bien âgé pour sortir avec une jeune fille comme sa fille ! « Je suis Aël James, nous nous sommes déjà croisés l’hôpital, je suis ambulancier. », dit-il en lui tendant la main. Samuel lui serra fermement, plus par politesse qu'autre chose. Il n'en n'avait pas oublié ses bonnes manières et puis la présence d'Ethan et Amanda lui rappelait qu'il n'était pas sous son propre toit. « En effet, je me rappelle de toi », indiqua-t-il simplement. Il n'allait pas jouer au con et nier le reconnaître à présent. Il savait même très bien où il l'avait vu la première fois, impossible d'oublier cette nuit là. C'était comme ça qu'ils s'étaient rencontré alors ? Il avait vraiment craquer sur sa fille alors qu'elle était entrain d'agoniser sur une civière ?

C'est finalement Callie qui vint briser la glace. Samuel tourne son regard vers elle tandis qu'elle se montre curieuse, presque enjoué. Si lui est tendu, elle, est parfaitement à l'aise avec cette situation. Il aurait envie de lui en toucher deux mots mais il sait que le moment est mal choisi alors il se contente de bouder dans son coin. « Ca va ? Tu étais à l’hôpital ? », s'enquit-elle. Il secoue la tête en signe d'acquiescement et boit presque d'une traite son verre.  Lilly est assise en face de lui, près d'Aël qui répond chaleureusement aux questions de Callie. Ava gravite autour d'eux sans se départir de son sourire et tout le monde semble trouver l'arrivée d'Aël complètement normal. « T'as quel âge Aël ? », demande-t-il brusquement, ne se retenant plus.
@Ethan I. Hemsworth ; @Amanda E. Hemsworth ; @Lilly R. Adams ; @Callie M. Dos Santos  ; @Aël James
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guyliner.

» Date d'inscription : 13/10/2016
» Messages : 11099
» Avatar : Colin O'Donoghue.
» Âge : 36 ans.
» Schizophrénie : Le quadra.
() message posté Sam 1 Sep - 2:25 par Ethan I. Hemsworth


TWO STARTERS, THREE DESSERTS & A SURPRISED GUEST
Aël n’avait pas vraiment eu le choix. Mais tant que cela ne gênait pas Lilly, c’était tant mieux. Ava était une arme en puissance, déguisée sous des boucles blondes et un regard innocent. Je savais mieux que personne à quel point il était difficile de lui dire non. Et même si ma fille le collait un peu trop à mon goût, il était le bienvenu. Voilà qu’il entrait dans le clan Hemsworth, pour commencer, accueillir par mon air plus qu’entendeur en direction de Lilly. J’avais vu juste depuis le début sur ces deux-là. Ne pas me vanter s’avérait compliqué. Tout autant quand Lilly me parlait de son cadeau d’anniversaire. « Je parie que tu ne tiendras pas si longtemps sans aller torturer ton oncle ou ton père. » En réalité, ne plus mettre un pied dans un hôpital me paraissait être une bonne idée. Une que je n’avais pourtant pas appliquée moi-même. Les mots Ethan et trop canon retirent mon attention. Je devinai ce qu’il se trouvait sur la feuille sans même lever les yeux. Ça ne loupa pas. Quand Ava éclata de rire, mains sur la bouche, j’attrapai à mon tour un des dessins et le brandis. « Pas autant que toi sur celui-ci. » Je tournai la feuille vers Aël pour qu’il puisse profiter de la sorcière toute verte dessinée dessus. « Oh pardon, tu ne dois pas encore connaitre le vrai visage de Lilly. » À mon tour je lui adressais un sourire taquin, fier de ma petite vengeance.
Mon sourire fut un parfait miroir de celui d’Amanda quand nous ouvrions la porte à Callie. « Je pourrais y prendre goût, pas toi ? » Soufflai-je à sa remarque. Je prenais déjà goût au fait que nous faisions de plus en plus de choses ensemble, même ouvrir une porte me rendait guilleret. Lui demander si elle aussi, ça, je n’aurais peut-être pas osé quelques temps plus tôt. Parce que j’aurais redouté de la faire fuir. Mais là, je voulais juste être son mari, là, je me sentais pousser des ailes. Descendant de mon petit nuage, je me concentrai sur Callie, mon joker de la soirée de Noël. Elle et moi savions ce que c’était de faire officie de pièce rapportée à ce genre de rassemblement.  Son attention à l’égard d’Ava remportait un succès monstre. Je laissais Amanda gérer son excitation, Ava savait très bien que sa mère était la personne à convaincre. Moi, j’étais le parent faible. La comparaison entre sa soeur et sa fille me fit sourire. « Je visualise très bien. » Nul besoin de me tourner vers Lilly pour imaginer, je connaissais bien son petit caractère, mais je le fis par réflexe. « Je plaide coupable. » Le complot anti-pirate investigué par ma femme n’échappa pas à mon oreille, même si je prétendais les balader ailleurs. C’était d’autant plus une cause perdue. Amanda avait bien craqué pour un perroquet -silencieux pour le moment-. Tandis qu’elle mettait tout le monde à l’aise puis repartait en cuisine, je me rapprochais des tourtereaux, présentant Callie comme le good cop de l’équipe parents de Lilly. Si c’était censé rassurer Aël ? « Hm hm. Cinq personnes conquises sur six, c’est un bon score. » Je doutais que conquérir Samuel soit aussi facile, mais j’espérais que cela reste un sujet de plaisanterie. J’étais passé par là moi aussi.
À l’arrivée de Samuel, Ava lui tournait autour comme à son habitude, exhibant au passage sa nouvelle tenue de pirate. Autre habitude, la tape dans le dos rituelle entre pas tout à fait ex beaux-frères. À la demande de ma femme, je me penchais sur l’étiquette de la bouteille de vin ramenée par Sam. Pas ma spécialité, je m’y connaissais mieux en rhum ou en whisky, mais peu importe, puisque je voyais sur son visage qu’il y avait autre chose. Suivant son regard discrètement, il se posa sur les parents de Lilly. « On dirait bien que tu as organisé un diner de couples. » murmurai-je à son oreille, amusé, optimiste aussi. Ma nièce avait peut-être vu juste, je n’étais peut-être plus le seul à quitter le club des pièces rapportées. « Je suis certain qu’il se mariera parfaitement avec ton quatrième plat. » En revenant au vin, je m’exprimais avec plus de puissance dans la voix, que tout le monde soit averti de ce qui les attendait. L’emportement culinaire d’Amanda était si légendaire que j’ignorais si ma taquinerie au sujet des quatre plats était en effet une simple blague ou bien la réalité. La réalité, c’était que les préparations de la maitresse de maison n’étaient pas ce qui risquait de mal passer. Prenant les devants, je parlais en faveur du jeune homme. Amanda alla dans le même sens et je repensais à sa réplique de tout à l’heure. On fait de plus en plus de choses ensemble. Être d’accord en faisait apparemment partie. Je savais qu'Aël était un bon gars. Pourtant, mes raisons n’étaient pas toute nobles. Il me suffisait de regarder Amanda s’enthousiasmer pour le repas à venir, inviter tout le monde à s’installer le sourire aux lèvres pour comprendre. Elle était ma principale motivation. Je voulais que tout se passe bien parce que c’était important pour elle. Rejoignant les autres, je pris soin de laisser un espace à côté d’Aël, sachant pertinemment qu’Ava voudrait s’assoir au plus près de lui et de sa cousine. Alors qu’elle vagabondait un peu partout, je l’invitai à débarrasser ses affaires de dessin trainant encore dans le coin. C’était peut-être la meilleure idée que j’avais eu. Callie interrogeait Aël, suivi par Samuel, à propos de son âge si mon oreille était bonne, car ce que personne, pas même Amanda depuis la cuisine, n’aurait pu louper, fut le réveil de Gladys. « Ô CAPITAIIINE MON CAPITAIIIINE ! » s’écria le perroquet en voyant passer sa petite maitresse. Je regardai aussitôt Callie. « Cette fois je suis innocent. C’est Gladys, la femelle perroquet pour laquelle Amanda a craqué, mais elle croit toujours que ma passion pour la piraterie ne l'a pas atteinte alors… -Joignant le geste à la parole, je fis signe de me pincer les lèvres- Je ne t’ai rien dit. »
Je fis signe à ma fille de vite s'assoir avant que sa mère revienne avec le premier round du festin dans les mains, pour que nous soyons tous bien installés.

claude gueuse


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Best blondie sissy ever.

» Date d'inscription : 23/08/2016
» Messages : 822
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Jennifer Morrison
» Âge : 36 ans
» Schizophrénie : Hazel J. Chase, Kyle A. Rowena
() message posté Dim 30 Sep - 11:39 par Amanda E. Hemsworth


TWO STARTERS, THREE DESSERTS & A SURPRISED GUEST
 « C'est très aimable de sa part. Et tout le monde lui a vanté les mérites de ma cuisine, je ne voudrais pas le décevoir ». avait-elle annoncée à son frère, appuyant les propos de son mari, la mine enjouée. Si l'aîné des Adams ne dit rien, elle ne s'y laissa pas tromper. Il avait un air suspicieux. Elle se mordit alors un instant la lèvre. Démasquée ? Pas démasquée ?...Mais pourquoi je me pose ce genre de questions ?! Mettant cela de coté, elle fit comme si de rien n'était et continua de prendre son rôle d'hôtesse de maison avec sérieux et convivialité. Amanda suivit donc plus ou moins de loin les différentes petites conversations qui se tissèrent entre chaque membre présent. De Aël à Lilly, de Lilly à Ava, puis Ethan et ainsi de suite. Elle était heureuse d'avoir tout ce petit monde chez elle. Les réunions de famille, il n'y a que ça de vrai, pensa-t-elle. Son esprit dériva alors jusqu'à sa soeur, qui était si loin...Que faisait-elle en ce moment même ? Bien sur, les jumelles continuaient de se donner des nouvelles et de communiquer un maximum via les réseaux sociaux et autres applications, comme elles l'avaient toujours fait. Néanmoins, ce n'était pas pareil. Elle secoua la tête. Le moment s'avérait mal choisit pour se laisser envahir par une trop grosse vague de nostalgie. La jeune femme devait s'occuper de ses invités et de son repas. Laissant donc les choses suivre leur cours, l'assistante  discuta un peu avec Callie.  « - C’est amusant cette passion, ça lui vient de son père ? » Jetant un coup d'oeil à Ethan, elle ne pu s'empêcher de sourire. "En effet, je n'y suis pour rien" avoua-t-elle. "J'ai bien essayée de lutter...mais je crois que c'est peine perdue". La piraterie investissait sa vie depuis déjà de nombreuses années et il fallait croire que c'était loin d'être terminé. Par la suite, tandis que la conversation se poursuivait, elle  proposa à sa compagne de venir boire un café à l'occasion.  « - Merci Amanda, j’y penserai pour le café. » Elle hocha légèrement la tête et esquissa un nouveau de sourire avant de s'éclipser, pour retourner en cuisine. Eh oui ! Toutes ses petites préparations ne vont pas se faire toutes seules, songea-t-elle tout en s'afférant. Revenant enfin auprès de ses convives, un plateau à la main, elle les enjoints à nouveau à se rapprocher, tout en prêtant une oreille attentive au dialogue entre les parents de Lilly et son prétendant, prête à intervenir en cas de pépin. Ayant par la même occasion demandée à son compagnon de déchiffrer l'étiquette de la bouteille amener par Samuel, elle se rapprocha de lui. « On dirait bien que tu as organisé un dîner de couples. » souffla-t-il alors à son oreille. Elle haussa vaguement les épaules. "J'aurais voulue le faire exprès, que je n'aurais pas réussie" répondit-elle. Apparemment, elle n'était pas la seule à s'être fait la réflexion que la présence de son ex-belle soeur, portait peut-être justement, à revoir ce qualificatif "d'ex". « Je suis certain qu’il se mariera parfaitement avec ton quatrième plat. » annonça-t-il finalement, comme un retour à la situation présente. " Parfait !" enchaîna-t-elle. "Il va donc falloir garder de la place jusque là" suggéra-t-elle, amusée à son tour. La remarque de l'irlandais ne lui avait pas échappée et elle comptait bien le laisser mariner avec la possibilité du banquet qui l'attendait. Faisant à nouveau quelques allés et retours, réapparaissant chaque fois avec de nouveau petits fours, l'ancienne avocate s’apprêtait à revenir pour demander qui voulait boire quoi, mais fut coupée en plein élan : « Ô CAPITAIIINE MON CAPITAIIIINE ! »   « Cette fois je suis innocent. C’est Gladys, la femelle perroquet pour laquelle Amanda a craqué, mais elle croit toujours que ma passion pour la piraterie ne l'a pas atteinte alors…»  déclara le psy à Callie.  « Je ne t’ai rien dit. » Mais Amanda, qui avait pointé le bout de son nez entre temps par la porte de la cuisine, avait tout entendu. Aussi, définitivement de retour les bras chargés de différentes boissons, elle ne manqua pas de commenter : "Pour ma défense, cette pauvre petite me regardaient avec de petits yeux tellement adorables de derrière la vitrine. J'ai su qu'elle m'avait choisie. Vous me connaissez...J'ai pas eu le coeur de l'a laisser là. Donc ça n'a rien à voire avec la piraterie." Aussitôt eut-elle terminée son petit couplet, que l'oiseau voleta jusqu'à elle pour se poser sur son épaule. "Pirraaaateeee ! Piraaaaaateeee !! Pirraattteee !J'aime les piraaaatteeees !!" caqueta-t-elle alors. L'australienne haussa un sourcil et observa l'assistance avec soin, s'arrêtant plus particulièrement sur son mari et sa fille. "Lequel de vous deux lui apprit ça ? Hum ?".
Code by Fremione.



@Ethan I. Hemsworth @Lilly R. Adams @Aël James @Samuel A. Adams @Callie M. Dos Santos
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
bouh
» Date d'inscription : 23/01/2018
» Messages : 176
» Pseudo : Bee
» Avatar : Daniel Bederov
» Âge : 30 ans
» Schizophrénie : Mila la bellisima, William le torturé
» Absence : 15.08.2018
() message posté Jeu 11 Oct - 11:09 par Aël James
Aël rencontre finalement toutes ces personnes dont il a entendu parler de nombreuses fois sans jamais les rencontrer. Il fallait bien que ça arrive un jour non ? Au moins rencontrer Callie, la mère de Lilly, et cette dernière arrêtait pas de dire jusque là qu'elle était sûre qu'ils allaient s'entendre, mais au vu du père il n'était pas sûr de convaincre la mère. Cependant Lilly avait vu juste : Callie lui sourit, et c'est déjà un bon début. Il se sent à l'aise avec elle. "Non je ne me rappelle pas ce genre de commentaire." En plus Aël a lui aussi des frères et soeurs, sans doute que sa mère pourrait dire la même chose de ses trois enfants, et pourtant les trois l'adorent.

Cependant la récréation est de courte durée : Samuel arrive et au vu des présentations officielles, ça ne promet rien de bon pour la suite. Ethan n'a sans doute pas tord, et il aura du mal à convaincre son, sans doute futur beau père. Mais puisque ce dernier semble vouloir l'ignorer Aël prend les devants, et c'est un tour de force qui s'engage là. Il se rappelait de lui ? Allons bon. Aël se contente de sourire, et ne rajoute rien du tout.
Ne sachant réellement quoi faire, il suit Lilly et reste près d'elle. C'est là que Callie lui pose des questions, qui semblent sincères, et Aël sas se dégonfler décide de lui répondre. Pas simplement pour être poli et faire bonne figure, mais aussi parce qu'il sait que les parents de Lilly sont importants pour elle. "Je fais beaucoup de sport en fait, et puis je suis pompier volontaire aussi... " Puisqu'il avait dit qu'il était ambulancier déjà, il n'a pas besoin de l'indiquer à nous non ? Il sourit d'un air coupable quand elle lui demande si elle est la seule à le voir pour la première fois. "J'ai rencontré Amanda et Ethan au nouvel an chinois avec Lilly, et Samuel à l'hôpital." La conversation aurait pu continuer comme ça, mais au moment où il porte son verre à ses lèvres Samuel passe à l'attaque. Heureusement qu'il n'a pas commencé à boire sinon il se serait peut être étouffé. "29 ans. 30 en août." Il ne va pas rajouter "et vous" parce que ça n'aurait pas de sens mais peut importe. Il ne va pas faire oublier à Samuel qu'il a 9 ans d'écart avec sa fille, à quoi bon ? Tout le monde est au courant non ? Jusque là il n'y a pas de problème. Cependant bizarrement il sait que la tension va monter d'un cran.

@Ethan I. Hemsworth @Callie M. Dos Santos @Lilly R. Adams @Amanda E. Hemsworth @Samuel A. Adams
Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 21/01/2017
» Messages : 983
» Avatar : Bridget Satterlee
» Âge : 21 ans (23.05.97)
» Schizophrénie : Célian, l'homme de ces dames (J. Timberlake) et Jude, la jolie brune à l'esprit libre (J. Kramer)
» Absence : 25.10
() message posté Lun 15 Oct - 20:07 par Lilly R. Adams
Retourner à l’hôpital ? J’en suis pas aussi sûre. Néanmoins, je souris face à la réplique d’Ethan « Mon oncle alors. Mon père je le torture déjà assez un peu tous les jours. » dis-je sans aucune retenue. Bon, même si en effet j’ai un caractère parfois un peu compliqué, je ne pense pas que c’est une réelle torture de me supporter. Soit, je suis concentrée sur mes dessins avec un casque sur mes oreilles dont le son est tellement élevé que je n’entends même pas quand mon père rentre. Soit, je joue avec Shiva ou alors quand vraiment je m’ennuie, j’essaie de trouver quelque chose à proposer à Samuel, comme le Zoo par exemple. Et puis quant aux dessins, sans commentaires « Bon, Ava, promis la prochaine fois on va apprendre à faire des croquis » dis-je à l’attention de ma cousine en voyant le résultat de son talent artistique dans cette matière. J’écoute Ethan tenter de rassurer Aël sur son score concernant ma famille, mais aussitôt j’ajoute « oui enfin, papa il vaut au moins cinq personnes à convaincre à lui tout seul » et pourtant il n’était pas encore arrivé, mais je le connais assez pour connaitre son avis sur le sujet. Il n’y avait qu’à voir au diner pour mon anniversaire, j’avais bien remarqué qu’il n’était pas franchement chaud concernant Aël qu’il ne connaissait pas encore vraiment.

Finalement, les questions de ma mère à l’intention d’Aël fusent et je le laisse répondre alors qu’il ne faut pas être devin pour comprendre que mon père tire la tête à côté. Je sursaute lorsque le perroquet y met du sien. Sans doute s’est-il dit que c’était le bon moment pour détendre l’atmosphère « Il parle tout le temps comme ça ? » demandais-je curieuse. Je n’avais jamais eu d’animaux et Shiva est beaucoup moins saisissante que le perroquet, autant le dire. J’écoute l’explication d’Ethan et d’Amanda, en oubliant presque la situation dans laquelle on est … embourbés ? Je pose à nouveau mon attention sur mon père qui a décidé de s’intéresser, si je puis dire, à Aël en lui demandant son âge. « Tu devrais t’intéresser un peu plus à Londres, maman. Tu aurais aussi croisé Aël au festival, t’aurais même eu droit à un chocolat chaud ! Ou tu demandes à papa de t’engager dans son hôpital et comme ça tu auras plus de chance de croiser …. tout le monde, finalement …» Encore que je ne suis pas certaine que ma mère soit si enchantée que ça à l’idée de travailler dans un hôpital, tout comme je ne suis pas sûre que ce soit à Samuel de recruter l’un ou l’autre à l’hôpital. Bref. Ceci étant dit, je me penche pour attraper mon verre, pas franchement convaincue de la tournure que prend la situation. J’ai l’impression d’être au-devant de la scène, ou plutôt qu’Aël l’est et ça m’agace. La différence d’âge, n’est-ce pas un peu dans la tête ? Après tout, ça n’a pas empêché George Clooney de se marier avec sa femme. Rapport ? Rien, mais j’imagine bien que c’est réellement ce qui dérange mon père à l’instant présent « En tout cas, Amanda et Ethan, heureusement que vous avez proposé à Aël de rester, PAR HASARD. Parce qu’on n’est pas loin d’Iroshima 2.0 » Oui ben autant lancer les hostilités, après tout. « Ava, tu vas chercher ton Instax ? On va faire des photos trop cools. Tu verras, Aël, il est hyper photogénique. » tout comme il est hyper beau. Quoi ? Non, absolument pas objective. « Et puis je suis sûre que tonton Sam te fera des belles photos avec un grand sourire. » à défaut de vouloir arrêter de bouder dans son coin… « Non sérieux papa, t’abuses. C’est bon on savait pas qu’Amanda et Ethan allaient lui proposer de rester. A la base je devais prendre le métro mais j’étais à la bourre donc il m’a amené. Tu vas pas tirer la tête pendant dix ans. On parle pas de Julian là. »

@Callie M. Dos Santos @Amanda E. Hemsworth  @Aël James @Ethan I. Hemsworth @Samuel A. Adams
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London :: Camden Town
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Starters !! :)
» differents starters ?
» [Théorie]Les starters Eau: des armes de guerre ?
» Liste des starters
» Desserts "d'amon-nos-z-autes"**

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-