Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Nouveauté !
Ajout d'une ligne "absence" dans le profil, pour faciliter les choses. Toutes les infos par ici
Version #30 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 30ième version, venez découvrir toutes les nouveautés par .
Destination Vacances
C'est l'été, c'est les vacances. Il est temps de faire ses valises et de voyager un peu. Plus d'informations ici.
Skylight: Bikini Party & DJ's Set
Pour ceux qui ne sont pas encore partis, laissez tomber le tee-shirt ! Ca se passe par .
Coupe du monde 2018 : demi-finale.
Venez revivre la demi-finale de la Coupe du Monde mais cette fois du côté de nos chers Anglais ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Coupe du monde 2018 : Demi-finale Angleterre-Croatie

Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 15050
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 27 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
» Absence : 20/09/2018
() message posté Jeu 26 Juil - 17:32 par Autumn L. Schoemaker

    @Nyx B. St Jude Quand je voyais cette jeune fille avec ses amis je me rendais compte que j’étais un peu jalouse. J’exerce un métier qui me prend beaucoup de temps et je n’ai pas toujours l’occasion de sortir, de voir du monde et par conséquent de faire de nouvelles connaissances. En quelques sortes, je n’ai pas beaucoup d’amis et le peu que j’ai avait autre chose à faire de cette soirée qu’ils ne tenaient pas vraiment à la passer avec moi. Il allait falloir que je fasse un peu attention si je ne tiens pas à finir un jour par me rendre compte que je suis seule au monde. Ce n’était pas le moment de me prendre la tête. Il fallait juste que je profite du moment sans pour autant me sentir comme l’incruste qui empêche cette jeune femme de profiter de ces amis. Je ris en levant mon verre pour trinquer. Ce n’était pas poli de la laisser dans le vent et je n’avais plus grand-chose à boire. Au moins le geste était de la partie. Je ne pus m’empêcher de rire quand elle parle de ces colocataires. Au moins ils avaient l’air de profiter de la vie et ce n’était pas quelque chose que l’on pouvait leur reprocher. « Je veux bien te servir de diversion si tu le souhaites. » Je parlais bien sûr du fait de faire comme si elle ne les connaissait pas. Quand elle m’annonça qu’ils étaient fous, j’éclatai de rire de plus belle. « Hum j’espère que leur folie n’est pas contagieuse. » Je savais qu’elle plaisantais et donc je voulais continuer sur le ton de la plaisanterie. Je n’aime pas paraître coincée. A cet instant, alors que le match n’avait pas commencé depuis longtemps, ou alors j’avais perdu la notion du temps, les anglais marquèrent leur premier but de la rencontre. Toute la foule se mit à crier et je ne pus m’empêcher de sauter partout. On était assez nombreux et donc serré ce qui nous empêchait en quelques sortes de ne pas participer à la fête. Même sans le vouloir, on ne pouvait s’empêcher de bouger. « Ceci dit il faut être fou pour venir ici. » dis-je en riant et en essayant de me faire entendre à cause des cris de joie !

Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 15/05/2018
» Messages : 153
» Pseudo : .KENZO
» Avatar : bella hadid
» Âge : vingt-et un ans
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; max (t. oman) ; solal (m. mcmillan) & bodevan (g. heldund)
» Absence : 06/08 au 27/08
() message posté Ven 27 Juil - 22:06 par Nyx B. St Jude
En temps normal, je me serai empressée de composer les numéros de mes deux meilleures amies pour participer à un tel évènement. Mais Nova et Persée n'aimaient pas le foot. Elles préféraient les vêtements, les bijoux, les ragots et les journées bronzage. Pas moi. Malgré mon très grand intérêt pour les sorties shopping et les potins en bikini, j'avais toujours aimé sortir. Sûrement était-ce car contrairement à elle, j'avais eu une vie simple. Certes dans le luxe. Mais même avec les années, j'avais continué à m'émerveiller devant un coucher de soleil de la même manière que devant une paire de Loboutins. Ma deuxième came après la mode, c'était le sport. Alors, je n'avais même pas tenté le coup. Et j'en étais bien heureuse car Autumn n'était pas le genre de personne qu'à nous trois, nous aurions abordé. Le changement était agréable. Il me donnait la sensation d'évoluer, humainement. Mais ne soyons pas dupe, ce n'était que pour un moment. Riant de nouveau, je me tournais vers Autumn et lançais en la regardant : « Super ! Tu es ma sauveuse, chère Autumn. » J'en faisais trop. C'était ma marque de fabrication. Mais j'aimais marquer l'esprit des gens. Je voulais qu'elle se souvienne à jamais de ce jour partagé en ma compagnie. Qu'il reste un bon moment, qu'elle en garde une bonne image de ma personne. Pour changer du quotidien. Pour une fois. « Ca fait trois ans que je les connais, je ne crois pas avoir été contaminée pour le moment. » Je riais de nouveau. Ce n'était pas si drôle, mais ce match rendait idiot. D'autant plus idiot lorsque le premier but fut marqué en ce début de match. Mes yeux, par hasard, étaient tombés sur l'écran à cet instant, mais j'avais mis un temps de réaction avant de me mettre, moi aussi, à sauter de joie. Autumn elle aussi s'était laissée dépasser par la joie, et le sourire aux lèvres, elle cria qu'il fallait être fou pour venir ici. J'éclatais de rire et jetais un rapide coup d'oeil vers la bande. Comme prévu, Harry s'était foutu par terre et se dandinait, fesses contre terre. On l'observa, quelques secondes, puis, reprenant mon souffle, je passais une main dans mes cheveux avant de répondre : « Oh bah ça c'est sûr. Mais bon, vu comment c'est parti, on se retrouvera peut-être pour la finale! » Moi aussi j'avais du hurler pour me faire entendre, car la foule ne s'était pas encore remise de ce premier but. Par chance, ma bière avait survécu à cette première vague de folie, alors, fière de moi je bus une gorgée avant de lever ma bière vers mon frère en lui tirant la langue pour le narguer. Maladroit comme il l'était, il avait tout renversé. Et il était loin d'être le seul dans le même cas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 01/10/2017
» Messages : 225
» Pseudo : Kim *
» Avatar : Justin Timberlake
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Lilly, la princesse qui a besoin de son père
() message posté Sam 28 Juil - 10:09 par Célian T. Atherthon
Le boulot, le boulot, le dodo, le boulot, le boulot et surtout pas le métro. Voila un peu ce qui résume la vie de Célian, sauf quand parfois il accepte de mettre de côté ce-dit boulot pour les plaisirs comme par exemple, un match de foot de la coupe du monde retransmis sur un écran dans un parc. Pas de quoi faire de lui un de ces petits jeunes capable de se la mettre à l’envers pour un match quel que soit le résultat, sans doute parce qu’il a encore de quoi faire une fois celui-ci terminer. Toujours en retard lorsqu’il jette un œil sur l’horloge murale de son bureau, sa secrétaire semble, elle se demander ce qui le pousse à se dépêcher. Il a bien sûr évité de lui dire où il allait, pour éviter les remarques cinglantes lui rappelant qu’il a un boulot et qu’il doit s’y tenir plus qu’un simple employé dans une entreprise. Se mettre à la page sur les matches ne fait-il pas aussi partie de son boulot ? Au moins un peu non ? C’est en tout cas un argument que Célian utilise pour se persuader qu’il ne faute pas en allant passer deux ou trois heures à regarder un match de foot avec un ami. Et puis, pour une fois que Monsieur Stewart a du temps pour autre chose que ses malades et sa fille, autant en profiter.

Arrivé à bon port, Cécé peine déjà à trouver une place pour se garer. Du monde il y en a, peut-être même plus que ce qu’il l’imaginait. Vêtu d’un jeans et d’une chemise pas fermée jusqu’au-dessus, il se dirige vers l’entrée du parc où il y retrouve Aidan. « Oh ça va, fais pas le mec pressé, pour une fois que t’es pas dans l’urgence, je vais pas non plus arriver avec 5 minutes d’avance. Y’a des gens qui bossent ici mon gars » feint-il avec un seau de culot à la clé. Un sourire aux lèvres, Aidan chope deux bières à l’entrée pour dire d’avoir de quoi se désaltérer et en tend une à son pote « Pour la contradiction de tous les gens qui se trouvent ici, j’ai envie de dire 2-1 pour la Croatie. Modric fait un bon mondial. » Célian est bien américain de pure souche et à vrai dire il n’a pas d’équipe favorite dans ce mondiale puisque son truc à lui, c’est plutôt le foot us. De plus, son boulot l’a probablement rodé à tenter de rester neutre le plus possible. « Puis je pense qu’envoyer les anglais faire un coucou aux français, ça ne leur ferait pas de mal » En effet, autant dire que les bleu blanc rouge sont au top, et que les joueurs anglais semblent déjà se voir avec la coupe du monde entre leurs mains. Après, pour Célian, ce n’est pas l’équipe qui l’intéresse le plus, mais plutôt les joueurs. De quoi tenter de nouveaux clients dans une nouvelle catégorie de sport, non ? « Et toi tu mises sur quoi ? » demande-t-il avant de se trouver une place dans la masse déjà bien installée.

@Aidan M. Stewart
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 15050
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 27 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
» Absence : 20/09/2018
() message posté Sam 28 Juil - 16:01 par Autumn L. Schoemaker
    @Nyx B. St Jude Même si je semble sociable, je ne peux pas dire que j’aime les gens. Enfin j’apprécie tout de même quelques personnes du genre humain mais la société actuelle m’exaspère tellement que je ne vais pas facilement vers les autres. La majorité des personnes de mon âge me semble complètement immature et sans intérêt. Cela ne veut pas dire que je me sens supérieur à eux mais j’assiste à tellement de problèmes dans le monde, que je visite professionnellement parlant, que je me lasse très vite des personnes qui se plaignent pour un rien. Je me suis toute seule fermée au monde et il devient difficile de forcer ma carapace. Heureusement, ce soir, je fais des efforts et je profite de la présence de personnes qui aiment s’amuser. Je sais que ça peut paraître ridicule de sauter partout et de boire à la santé de garçons qui courent après un ballon. Mais c’est tellement important d’avoir des moments comme celui-ci où on ne se prend pas la tête et où on profite de l’instant présent. « Ça tombe bien, j’aime me sentir utile. »  dis-je en riant. Je sais bien qu’elle n’avait pas besoin d’une sauveuse mais me sentir utile est tout de même quelque chose à laquelle j’accorde beaucoup d’importance. Ce n’est pas pour rien que je me suis engagée dans l’armée. La folie prit possession des lieux en même pas quelques secondes. Un seul but anglais avait engendré des cris de joies et des sauts dans tous les sens. Difficile de ne pas se mêler à cette ambiance. Le mur que j’avais dressé face au monde extérieur c’était soudainement effacé et je commençais à profiter comme tous les autres. Je ne peux m’empêcher de rire en voyant les amis de Nyx. Ils savaient s’amuser et c’était sympa à voir. Même si je trouve cela amusant, il va de soi que je suis beaucoup trop coincée que pour prendre exemple. « Si c’est le cas, je serai ravie de te revoir au même endroit. » Je n’avais pas loupé la demi-finale, il va de soi que je ne vais pas rater la finale. Cependant, la suite du match est encore longue. C'est connu que tant que le sifflet final n'est pas entendu tout n'est pas terminé. « T'aimes bien le football ou t'es venue juste pour l'évènement? » J'étais un peu curieuse mais c'était l'occasion de savoir si j'étais la seule fille à venir parce qu'elle aime le football. Ayant un peu soif, je sortis une bouteille d'eau de mon sac. « Je t'offrirais bien à boire, mais je n'ai que de l'eau. » La politesse était de la partie mais vu qu'elle et ses amis semblait s'amuser avec des boissons alcoolisées, je doute qu'elle ait envie de m'accompagner à la sobriété.
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
avatar
Administratrice

» Date d'inscription : 15/05/2018
» Messages : 153
» Pseudo : .KENZO
» Avatar : bella hadid
» Âge : vingt-et un ans
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; max (t. oman) ; solal (m. mcmillan) & bodevan (g. heldund)
» Absence : 06/08 au 27/08
() message posté Dim 29 Juil - 20:10 par Nyx B. St Jude
Autumn était sans doute très différente de moi. Peut-être habitait-elle à l'autre bout de la ville, aimait des choses totalement différentes de moi. Peut-être d'ordinaire m'aurait-elle détesté. Mais une chose ne changeait pas qu'importe les circonstances : nous étions toutes deux venues pour la même chose. C'était ça, la magie du sport, et en particulier du football. C'était probablement le seul sport capable de réunir tous les âges, toutes les classes sociales et tous les pays. Cette année encore, la liste des différentes équipes qualifiées pour les matchs de poules, avaient prouvé une belle répartition géographique à travers le globe. C'était encourageant, et surtout, ça faisait du bien. De voir que les êtres humains étaient capables de s'entendre ne serait-ce qu'un peu. Au moins sur un sujet. Pour une chose. Je tournais la tête vers Autumn en souriant à sa réponse. Mais je n'eus pas le temps de répondre car la folie nous empara tous. Après quelques minutes d'excitation, nous étions tout de même parvenues à revenir à nous, et tout en jetant des regards et en faisant des signes à mes colocs, je continuais de discuter avec elle. Me tournant vers elle, je lui adressais un sourire sincère et sortais mon téléphone. « Moi aussi, avec plaisir. Donnes moi ton facebook, on restera en contact comme ça. » Je lui tendais alors mon iphone pour qu'elle y note son nom, puis reportant mon attention sur le match qui continuait, je souris à sa question avant de répondre. « J'adore ça. En général j'aime le sport, mais le foot, je le suis toute l'année. Et toi? » Elle avait raison de poser la question. Après tout, c'était bien la raison de notre présence ici, non? Elle me rendit alors mon téléphone et je le rangeais dans ma poche. Puis, je la vis sortir une bouteille d'eau et je ris légèrement à ses mots avant de lui tendre ma bière. « Ca va aller, merci ! Par contre si tu veux un peu de bière, vas-y. » Je sentis le regard de mon frère sur moi et je le fusillais du regard. Forcément, il était surpris de m'entendre proposer de partager. C'était mon jour de bonté. Détournant le regard de sa tête d'abruti, j'adressais un autre sourire à Autumn. J'allais finir par rester coincé à force de sourire comme une cruche toutes les trente secondes.

Revenir en haut Aller en bas
i am every word i ever said.
avatar
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 17425
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Logan & Alexander
» Absence : jusqu'au 23/08
() message posté Lun 30 Juil - 14:25 par Jake O. Cavendish
« Pas besoin de mes potes, je sais quoi t’offrir pour Noël ! » Il aurait bien dit pour son anniversaire mais il a un doute sur la date, et là, il n’est pas vraiment en état de réfléchir. L’excitation pré-match se fait forcément sentir, et il est loin d’être le seul dans ce cas. Blodwyn d’abord, puis tous les autres supporters présents ce soir. L’ambiance va être folle, c’est certain. Et ça se ressent déjà quand la foule entonne l’hymne anglais en cœur, les yeux tournés vers l’écran géant installé au milieu du parc. Il y a peut-être des façons plus confortables de regarder un match de foot, mais difficilement avec autant d’ambiance. A moins d’être directement dans le stade, mais là, le coût aurait été nettement plus élevé. Et voilà les deux amis qui discutent tactique, comme s’ils étaient experts. Certes, Jake est journaliste sportif, mais ça ne fait pas de lui un entraîneur pour autant. Et personne ne sait vraiment ce que les joueurs anglais ont prévu de faire ce soir. « C’est vrai ça. On va les épuiser, t’as raison ! » Il est confiant mais pourquoi ne le serait-il ? Hors de question de partir défaitiste, il croit en son équipe et va y croire jusqu’au bout. Et il a raison de le faire, puisqu’ils marquent à peine à la cinquième minute. La foule exulte et lui aussi. Il pousse un cri, alors que Blodwyn offre un bébé à Trippier, qui vient de marquer. Il lève la main pour la frapper dans celle de Blodwyn, hilare et d’une humeur parfaite. Qu’est-ce que ça peut faire plaisir ce genre de moment. « La finale, je la sens, je la sens tellement fort ! On va manger des grenouilles dimanche ! » Bien sûr, tous les espoirs sont permis. Marquer dès le début du match, ça détend forcément un peu. Même s’il ne faut pas longtemps pour que le jeu reprenne, et le stress aussi.

Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 02/06/2018
» Messages : 576
» Pseudo : Starbuckscrazy (Fanny)
» Avatar : Selena Gomez
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : un jour qui sait !
() message posté Lun 30 Juil - 23:57 par Blodwyn J. Carpenter
« Fais gaffe. Je pourrais te prendre au mot et attendre réellement un cadeau à Noël » Rigole-t-elle tout en étant à demi sérieuse. Plus besoin de vouloir acheter un maillot sur Jake avait l’intention de lui en offrir un nouveau. S’il pouvait être avec une jolie étoile brodée sur le cœur, ce ne serait qu’un joli plus et une nouvelle satisfaction. Mais pour l’instant, il faut se concentrer sur l’hymne, sur le jeu, sur cette équipe anglaise prometteuse, qui a certes était douteuse face à la Colombie, mais qui avait tellement prouvé le reste du temps. Alors forcément, Blodwyn y croyait dur comme fer, et était persuadée que l’Angleterre pouvait réellement aller jusqu’en finale, si ce n’est jusqu’à être championne du monde. Et lorsqu’elle voit le but de Tripier rentrer dans le fond des filets, Blodwyn en est réellement sur, son équipe va gagner, va être championne. C’est la seule évidence à en juger par ce début de match. Et lorsqu’elle voit l’effervescence des supporters autour d’elle, une chose est sure, tous les anglais présents autour d’elle sont absolument sur la même longueur d’onde qu’elle. « Je déteste les grenouilles mais franchement, j’en boufferai toute une plâtrée ce soir dimanche !! » Et le match continue jusqu’à la mi-temps. Rien de bien folichon, le match commence à se tasser, manque d’action, mais le score reste le même, tout fonctionne pour le mieux et le chemin de la finale semble se tracer petit à petit. « Je vais me rechercher une bière, tu en veux une ? » Propose-t-elle à Jake, avant de partir vers les stands de boissons. Nul doute que l’attente va être longue, mais Blodwyn est prête à patiemment attendre sa bière. Après avoir commandé leur deux bières, la jeune femme retourne auprès de Jake et lui tend sa bière juste avant que le match ne reprenne. Et les premières minutes de cette seconde mi-temps sont loin d’être fantastique, bien au contraire. Jusqu’à cette catastrophique 68ème minute où le but Croate vient rencontrer les filets du gardien anglais. Et le parc entier crie son agacement face à ce foutu but. « Putain, ça pue, ça pue vraiment ça ! Faut qu’ils se reprennent, sinon les Croates vont nous bouffer en un clin d’œil » Et ça ne va pas tarder, c’est certain.
Revenir en haut Aller en bas
She was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.
avatar
She was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 56185
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Jamie Chung.
» Âge : 36yo.
» Schizophrénie : Jamie & Gabrielle.
» Absence : 01.09 (PR).
() message posté Sam 4 Aoû - 11:47 par Sam Morrison
Ce qui plaît le plus à Sam dans ce genre d’évènements c’est que même les personnes qui ne s’y connaissent pas forcément font un effort. Sur toutes les personnes présentes ici aujourd’hui, il y en a forcément qui ne connaissent pas grand-chose, mais qui pourtant sont ici. C’est un événement à ne pas manquer, surtout que cela faisait longtemps que l’Angleterre ne s’était pas qualifiée pour une demi-finale. Alors oui, Sam y croit. D’autant plus après ce premier but marqué à peine après cinq minutes de jeu. La joie se voit chez tout le monde, et le sourire est communicatif. « Ah oui, en effet ça promet d'être un très beau match. » Elle ne peut qu’être que d’abord avec ses paroles. Même s’il est encore tôt, elle la voit déjà cette finale France, Angleterre. « La seule chose à ne pas faire, c’est qu’ils se laissent aller. » C’est évident, bien évidemment, mais impossible de ne pas commenter. Cela la rend nostalgique un instant, d’autant plus après sa découverte. Elle hésite toujours à lui en parler, mais se décide sur le fait que ce n’est sûrement pas le meilleur moment, ni endroit pour cela. Il y aura bien une autre occasion pour lui avouer qu’ils sont de la même famille. Du moins elle l’espère. Sortant son paquet, elle interroge Solal qui rigole en sortant une cigarette lui-même. « Ohla, avec moi vous êtes tranquilles. » Parfait. Elle prend son briquer quand il lui propose avant d’allumer sa cigarette. Exactement ce dont elle avait besoin. Elle se sent tout de suite mieux, même si elle est encore nerveuse. Pour le match, mais pas que. « Vous êtes de Londres ou vous êtes venu ici juste pour l'occasion? » Ses yeux se détachent de l’écran un instant, pour se retourner vers lui. Difficile de faire connaissance, tout en suivant toutes les actions du match. « J’habite ici. » Aurait-elle fait le déplacement autrement ? C’est une possibilité. Elle regrette en revanche de ne pas avoir pu se rendre sur place, chose impossible avec son travail. « En revanche c’est bien la première fois que j’assiste à quelque genre du genre. » Elle travaille trop d’ordinaire pour cela, tout comme rien ne l’avait jamais vraiment intéressé jusqu’à cette Coupe du monde. « Et vous ? » Oh bien sûr, elle connait déjà la réponse, mais les bonnes manières veulent t qu’elle lui retourne la question. « On pourrait peut-être se tutoyer ? » Après tout ils ont assistés au premier but ensemble, et il reste encore une bonne heure à passer ensemble, autant rendre les choses plus conviviales.

Revenir en haut Aller en bas
Made with love. From Hell.
avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 1067
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-six ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) & shiraz (t. oman) & bodevan ( g. hedlund ) & nyx (b. hadid)
» Absence : 06/08 au 27/08
() message posté Sam 4 Aoû - 15:33 par Solal D. B. Fitzgerald
La victoire française de 98 ne semblait pas si loin. Pourtant, c'était il y a vingt ans, à l'époque où Wilson n'était pas entré dans ma vie. A l'époque où l'innocence ne m'avait pas encore quitté. Je me souvenais des larmes de mon grand-père suite à la victoire. Je revoyais la joie de ma mère, ma propre admiration face à tant de bonheur ou simple sport. La coupe du monde et cette victoire m'avait fait aimer le sport comme jamais auparavant. Comme tous les petits garçons, j'avais joué à la balle dans les cours d'école. Mais j'étais devenu supporter durant ce mois de matchs de partage. Et vingt ans après, je me retrouvais là, dans cette fanzone, à commenter le match avec une parfaite inconnue. Et j'espérai que ce match se termine en cris de joie. Mais comme Sam venait de le dire, il ne fallait rien lâcher. Marquer le premier but, c'était une chose, mais gagner l'avantage et rester vainqueur tout du long du match, c'était autre chose. Probablement un peu stressée à cause du match, je vis Sam sortir une cigarette, et tout en lui répondant que ça ne me dérangeait pas, je l'accompagnais. Lentement, et tout en observant le match, on s'était mis à fumer lentement. Finalement, je décidais tout de même d'engager la conversation, l'oeil toujours concentré sur le match. « J'habite à Londres aussi, mais je ne suis pas d'ici. » Répondais-je simplement en lui adressant un sourire. Puis, quittant le grand écran des yeux, je me tournais vers elle. « Mais je me souviens avoir suivi la finale de 98 avec mes grands parent, à Avignon. Je compte y retourner pour la finale, ça va être quelque chose... » J'affichais un grand sourire, excité à l'idée de m'y rendre. Mes grands parents et Juliette s'y trouvaient déjà. Il ne manquait plus que moi. Puis, me reconcentrant sur le match, j'apportais ma cigarette à mes lèvres. Le calme était revenu parmi la foule. Sam, parla une nouvelle fois, et avec un sourire je hochais la tête, ravi : « Tu as raison, tutoyons-nous. » Une nouvelle fois, je me renconcentrais sur le match, priant de coeur pour que les Croates ne marquent pas le prochain but.

Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 24/06/2018
» Messages : 760
» Avatar : Michael Fassbender.
» Âge : Soon to be 40.
» Schizophrénie : Ethanol.
» Absence : PR jusqu'au 18.09.
() message posté Mer 8 Aoû - 23:18 par Miles Rowena
Une bière gratuite. Miles est peut-être le seul dans tout ce beau monde qui refuserait une l'offre. Boire est rarement une bonne idée pour lui. Sauf s’il est au chaud chez lui blotti contre sa femme. Sauf s’il y a une évènement exceptionnel à fêter. Peut-être que cette demi-finale deviendra un évènement exceptionnel si l’Angleterre marque. Il y réfléchit encore, avec sa pinte à la main qui l’encombre. « Moi, je la prendrais bien, votre blonde ! » Il remarque la voix de la personne avant la personne elle-même, ou plutôt la main qu’elle tendait. Elle. C’est bien une elle. « Elle est tout à vous. » La blonde passe de sa main à celle de la jeune femme alors qu’il continue sur sa lancée. Sa boutade n’aurait peut-être pas été jugée de très bon goût aux yeux d’une femme, mais puisque que celle-ci particulièrement n’en fait pas cas, il n’a pas de raison de pas en profiter. « Promis y’a rien de louche là-dedans. » Là-dedans, dans ses intentions ou dans le verre. Le genre de phrase qu’un psychopathe sortirait. Peut-être que ça l’arrangerait si elle le prenait pour l’un d’eux d’ailleurs. Non qu’il ne soit pas content d’avoir fait plaisir à quelqu’un avec son don généreux, mais la jeune femme le lorgne d’une façon qu’il connait plutôt bien. D’une façon qu’il aimerait éviter alors qu’il se retrouve cerné par une orde de supporters.
* * *
Il l’a repéré Dieu sait comment. Sûrement dans un mouvement de foule, sans s’en rendre compte il n’est plus à la même place qu’il y a quelques minutes. « Toi ici ? Tu fais du repérage ? » Célian est dos à lui quand il l’interpelle d’une tape sur l’épaule. Il est sûr de son coup. Pas qu'il soit là pour repérer de futur client potentiel, non, que c'est bien lui, l'amerloc au beau milieu d'une fan zone de football. Il ne met pas longtemps à s'enchanter à l'idée de vivre le match avec lui, parce que s’il aime les effusions collectives, il préfère la simplicité et la complicité d'une tape dans le dos amicale. « T’es un sacré cachotier. » Miles ici c’est complètement prévisible, mais Célian… ça c’est de l’inattendu ! « Je n'aurais jamais crû que tu prendrais ta reconversion autant au sér…. » Et c’est là qu’il réalise qu’en voulant surprendre son ami, il n’a pas remarqué que celui-ci était accompagné. D’un homme. Ça change. Il se retient de faire la remarque à haute voix, se contentant de tendre une poignée de main à l’autre homme. « Miles Rowena, un ami de celui-là » Il désigne Artherthon d’un coup d’oeil. « Navré de nous avoir interrompus. » Il ne l’est pas vraiment, c’est plutôt une question de politesse. Il trouve même un peu ridicule de se sentir gêné avec toute les embrassades de la foule, simplement il tient à paraitre sympathique auprès de l’ami de son ami.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Westminster :: Hyde Park
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
» Coupe du monde de soccer 2018
» La vrai Coupe du Monde Rugby 2015.
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Coupe du monde de ski alpin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-