Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Nouveauté !
Ajout d'une ligne "absence" dans le profil, pour faciliter les choses. Toutes les infos par ici.
Version #30 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 30ième version, venez découvrir toutes les nouveautés par .
Destination Vacances
C'est l'été, c'est les vacances. Il est temps de faire ses valises et de voyager un peu. Plus d'informations ici.
Skylight: Bikini Party & DJ's Set
Pour ceux qui ne sont pas encore partis, laissez tomber le tee-shirt ! Ça se passe par .
Coupe du monde 2018 : demi-finale.
Venez revivre la demi-finale de la Coupe du Monde mais cette fois du côté de nos chers Anglais ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(cassie' & lou ann) _ exposition photos' en famille.

avatar

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 14216
» Pseudo : moo.
» Avatar : rachel bilson.
» Âge : trente trois ans (13 novembre 1984).
» Schizophrénie : non.
() message posté Dim 15 Juil - 23:56 par Lou-Ann M. Busby
Photography is a moment that does not reflect, suspended at a fraction of a second that leaves to think. ✻✻✻ Dans l'une des nombreuses maisons bordant la plage de la station balnéaire de Brighton, quatre des cinq membres des enfants des deux acheteurs anglais occupent la cuisine, assis à la grande table devant une boisson avec ou sans alcool et un nombre incalculable de mets faits des mains de Diana lorsque la porte d'entrée verte pâle assortie à l'ensemble des volets de la maison s'ouvre. « On est là ! » s'exclame Diana en la fermant de nouveau a clef une fois qu'ils sont dedans alors que Louis pose le jeune garçon de quasiment quatre ans au sol. « Maman, maman ! » s'écrie Timeo en courant vers la cuisine. Lou Ann le réceptionne en le prenant dans ses bras. Elle dépose ses lèvres sur l'une de ses joues et l'assoit sur ses genoux. « C'était comment petit monstre ? » demande Eliott en lui tendant la main afin que son neveu tape dedans. Une fois fait, il se lève de sa chaise. « Tu sais, les couleurs les paysages les prises de vues etc. » continue t il en s'asseyant sur la chaise libre près de Lou Ann alors que leurs parents entrent dans la pièce. « Que t'es bête franchement. Comme si .. » commence  Lou Ann en levant les yeux au ciel d'une voix taquine avant que son fils ne pose sa main sur sa bouche.  « Si je sais, chut !  » s'exclame t il en retirant sa main. « Bim ! C'est toi qui est bête ! » rétorque aussitôt Eliott en haussant les sourcils avec un sourire inscrit sur les lèvres. Heureusement, il a quand même le droit a un regard noir de la part de son neveu qui prend quand même la défense de sa mère. Elle lui tire la langue alors que Timeo s'est mis de sorte d'être en face de son oncle. « Et bien. Tata, elle fait de joies photos. » dit il simplement avec un signe de la tête afin d'appuyer son point de vue avec un grand sourire inscrit sur les lèvres. « C'est tout ? » demande Eliott en fronçant les sourcils. Timeo acquiesce d'un signe de la tête et approche un peu plus son visage de son oncle qui avance alors aussi le sien. « Si je te dis tout ça sert à rien que t'y aille, hein ! » Et là, si Eliott entrouvre légèrement la bouche, tout le monde se met a rire. « Écoute, le petit va ! » rétorque James en donnant un coup de coude à son frère en se levant de sa chaise après avoir finit d'une traite son verre. « Allez on y va. » lance Emily en se levant de la table. Lou Ann et Eliott font de même. Quant à Timeo, il part en courant dans le salon afin de jouer avec ses jouets qui ont fait le trajet avec eux depuis Londres. Une fois son gilet mis et son sac a main sur l'épaule, Lou Ann le rejoint. « J'y vais mon petit coeur. A toute à l'heure. » Il vient dans ses bras et Lou Ann dépose un baiser sur ses cheveux châtains. « Lou ! » s'exclame Emily depuis la porte d'entrée, impatiente. « Même quand elle est là, elle est toujours la dernière a être prête. » lance Eliott en riant ce qui lui vaut le droit a une tape derrière la tête de la part de James. Elle lève les yeux au ciel en libèrant son fils de son emprise qui retourne a son jeu sur le tapis entre la table basse et le grand divan. « J'ai entendu. ! » s'exclame Lou Ann en les rejoignant avant qu'Emily et Eliott ne sortent de la maison. Ils ouvrent la marche jusqu'au lieu d'exposition de Cassandra tandis que James et Lou Ann sortit de la maison un peu après, la ferme. « Là voilà notre artiste ! » s'exclame Eliott à l'attention de Cassandra qu'il prend dans ses bras, déposant un baiser sur sa joue. « Ça va, ça se passe bien ? » demande Emily en faisant de même alors que les deux grands les rejoignent.  « Cassie' ! » s'exclame James en l'enlaçant a son tour suivit de près par Lou Ann. « Je crois que Timeo ne nous a pas induit en erreur. Tes photos' ont l'air très jolies. »  dit la journaliste avec un sourire aux lèvres après un coup d'œil de loin sur les photographies qui se trouvent dans son champs de vision.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5688
» Pseudo : Summer
» Avatar : Zoey Cutie Deutch
» Âge : 24 ans -
» Absence : Jusqu'au 15 octobre.
() message posté Mer 1 Aoû - 22:38 par Cassandra Busby


   

Lou-Ann
&
Cassandra
Exposition photos' en famille.
Ce soir c’est le grand soir. Enfin presque. Cassandra a le droit à une jolie exposition et elle est toute aussi excitée que stressée. Elle a changé quinze fois de tenues pour finalement finir par mettre une robe blanche à fleurs. Elle se dit que si elle se regardait une nouvelle fois dans le miroir, elle changerait encore et qu’il était temps qu’elle parte. Elle avait passé l’après-midi à vérifier que tout était comme elle le désirait, que tout était parfait bien qu’elle fasse entièrement confiance à la personne en charge de l’exposition. Cependant, c’était différent aujourd’hui car il allait y avoir sa famille et si cette dernière avait déjà vu de nombreuses expositions de sa part et même toutes, il fallait dire que ça l’angoissait toujours qu’ils n’aiment pas. Elle avait au fond peur qu’ils se disent qu’elle n’était pas faite pour ça et que c’était un grand gâchis qu’elle n’ait pas repris ses études et qu’au moins, elle pourrait quand même en apprendre plus. Elle avait beau savoir que ce n’était pas leur manière de penser, elle ne pouvait s’empêcher d’avoir peur d’être une déception totale. Elle avait été une fierté lorsqu’elle patinait et remportait des médailles, maintenant qu’elle ne le faisait plus, elle avait peur de ne pas être assez. C’était son côté encore enfantin qui faisait surface, son côté trop gentille et naïve. Elle finit par attraper son sac qu’elle savait serait à l’abri à l’arrière. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle ne pouvait pas le garder avec elle. On lui avait dit que ça ne faisait pas très pro mais elle n’était pas très pro non plus alors ça l’embêtait mais elle tenait de se faire peu à peu aux « coutumes » de ce milieu.

Elle regarda sa montre, il fallait définitivement qu’elle y aille. Elle avait décidé d’ouvrir plus tôt pour que ceux qui veuillent puissent venir voir les photos avant tout le monde. Elle savait notamment que son neveu et ses parents allaient être là en premier pour permettre aux enfants de se retrouver ensemble et surtout à Timéo de ne pas se coucher trop tard. Elle embrassa ses parents et Tim a peine le pied de la porte passé. Elle sourit malgré sa nervosité. « Alors Tim’, tu en penses quoi ? » « C’est joli comme tout, je préfère celle-ci. » Il pointait son doigt vers une photo de la grande roue de Londres et elle ne put s’empêcher de sourire. « J’avoue que je l’aime beaucoup aussi. » Sa mère se rapproche alors un peu d’elle. « C’est magnifique ma chérie. Tu es vraiment faite pour ça. » Cass’ n’est pas entièrement sûre alors elle ne peut s’empêcher de dire : « Tu dis ça parce que… » « Parce que c’est vrai. » Elle réplique en soupirant « Papa… » Il embrassa sa fille sur la joue, tandis qu’elle souriait. « Ca me fait super plaisir que vous soyez venus avec Timéo. » Ils finirent par la quitter pour laisser place au reste de la famille. Elle est triste mais elle comprend. Ses parents partis, elle passe entre les gens, leur demandant leurs avis qui sont plutôt positifs et ça lui fait plaisir. Elle regarda vers la porte, mi angoissée de voir ses sœurs et ses frères, mi pressée. Elle avait envie de leur montrer ses travaux tout autant qu’elle avait envie de les garder pour elle pour qu’ils ne puissent pas dire que ce soit pas jolis.

Ils arrivèrent enfin et elle se laissa un peu submergée par l’attention, se laissant prendre dans les bras et embrassée. « Ca va pas trop mal, ça a l’air de bien se passer. Les gens ont l’air d’aimer, d’après ce qu’ils m’ont dit en tout cas. » Elle tentait de trouver Maximilian du regard mais il ne viendrait probablement pas ce soir, un concert d’après ce qu’elle avait compris. Ca lui faisait de la peine mais elle tentait d’éviter d’y penser. Après tout, ils n’étaient qu’amis non ? Et puis, c’était sa soirée, il fallait qu’elle en profite. « Merci Lou. Tu sais que ton fils ne ment jamais. Enfin presque. » Le sourit, contente de savoir que Timéo avait donné un bon point à sa tante même s’il était encore tout petit.

Elle sourit, prête à leur montrer le chemin alors qu’une serveuse emmène le champagne, comme si c’était une ouverture super huppée d’une galerie. Elle vit Elliott récupérer des coupes, aidé de James. Elle sentit l’heure du toast arriver malgré qu’ils ne soient là que depuis cinq minutes mais connaissant ses frères, elle n’était pas étonnée. « A Cassie et son exposition. » Ils levèrent leur verre. « A moi. Vous voulez voir la suite ?»

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 14216
» Pseudo : moo.
» Avatar : rachel bilson.
» Âge : trente trois ans (13 novembre 1984).
» Schizophrénie : non.
() message posté Jeu 2 Aoû - 21:03 par Lou-Ann M. Busby
Photography is a moment that does not reflect, suspended at a fraction of a second that leaves to think. ✻✻✻ Il y a environ cinq ans, Cassie' a fait une chute lors d'une rencontre sportive en gymnastique. En ratant l'agrément, la sportive de haut niveau de vingt ans, a perdu connaissance en touchant le sol. A ce moment là, ils sont tous présents dans les gradins. Alors, Louis et James qui exercent dans le domaine médical au Greet Osmond Street Hospital se lèvent de ces derniers et la rejoignent en courant. Tandis que le plus vieux lui apportent les premiers secours, son fils passe le coup de fil aux urgences. Une fois à l'hôpital, ils apprennent après un ensemble d'examens que Cassie' a une paralysie de ses jambes. Et dès son réveil, ils se rendent compte que la jeune femme a une amnésie. Heureusement, cela ne dure que quelques jours. Mais, rapidement le corps médical se montre contre la reprise du sport a haut niveau. Et, Cassie' l'accepte. C'est ce qui la conduit vers le domaine de l'art. Notamment, vers la peinture et la photographie. Comme ils l'ont fait avec les trois plus grands parce qu'Emily n'avait pas encore l'âge a ce moment là de faire des études supérieures, Louis et Diana n'ont pas émis d'objections à l'orientation voulu de Cassandra quant à sa profession future. Et cela, sans entreprendre un quelconque cursus universitaire. Alors qu'ils avaient les moyens financiers et que Cassie' n'avait à l'époque que vingt et un ans. Mais, ils n'ont eu aucuns regrets. Tout comme les membres de la fratrie qui avec au moins cinq ans d'études chacun lui avaient quand même dit, qu'il serait sûrement préférable d'intégrer un cursus d'art à la fac' ou même une école d'arts. Parce que depuis quatre ans, Cassie' expose ses peintures ou ses photographies ans Londres et les alentours régulièrement. Comme lors de ses rencontres sportives, ils sont toujours présents à ces dernières. « Evidemment que ça se passe bien .. » commence Eliot. « .. t'es la meilleure ! » termine Emily avant qu'ils ne se tapent dans la main tous les deux. Après, les londoniens et les touristes présents ne vont pas lui dire qu'ils n'aiment pas. Il n'y a pas beaucoup de gens qui osent dire à l'artiste qui expose ses oeuvres qu'ils ne les aiment pas. Surtout si l'artiste est en face d'eux. Mais en passant parmi eux, Cassie' aurait pu entendre des mauvais commentaires. Parce que dès que les gens se rendent a plusieurs quelque part, il paraît logique qu'ils donnent un avis sur ce qu'ils font ou ce qu'ils voient entre eux. Parfois, ils ont tous un bon ou un mauvais avis. Parfois, ils ne sont pas tous d'accord. Mais, cela c'est parce qu'ils n'ont pas les mêmes goûts etc. Mais, cela ne semble pas être le cas pour l'instant.  « Oui, presque jamais. La nuance est importante. » Evidemment comme tous les enfants, Timeo dit des mensonges. Mais, Lou Ann se rend compte sans aucuns soucis lorsque c'est le cas. Puis de toute façon, a seulement trois ans et demi, ces derniers sont innocents et anodins. Par exemple, Lou Ann veut qu'il range ses jouets avant qu'ils ne partent au parc. Il n'en range qu'un et revient vers sa mère en lui disant qu'il l'a fait. Il peut aussi faire une grimace a l'un de ses plats et lorsque Lou Ann lui demande s'il aime, il répond positivement. Lorsqu'une serveuse les rejoint avec un plateau sur lequel se trouve des coupes de champagne, James et Eliot en récupère cinq. Et les distribuent à leurs soeurs. « A Cassie' et son exposition. » lance James et Eliot. Tout comme eux, Lou Ann lève son verre. « A Cassie' ! » Elle boit un peu de ce liquide frais. Comme Lou Ann n'a pas l'habitude de boire de l'alcool sans être  totalement exclu, la coupe risque de n'être finit qu'au moment où ils sortiront de l'exposition. Et encore, si la journaliste ne donne pas la fin de sa coupe à James ou Eliot. « Oui, évidemment ! » s'exclame d'abord Emily avant que les quatre autres n'approuvent. Ils la suivent alors dans l'immense pièce où les photographies sont accrochées sur les murs.   « Tu as réussis a en vendre déjà ? » demande James. Après tout, c'est le but de ces expositions. Il faut que Cassie' arrive a en vendre afin d'être en mesure de vivre de son art. Mais, vu que l'ouverture a eu lieu il n'y a pas si longtemps que cela, Cassie' n'a pas encore eu de propositions. « Il y a déjà papa et maman, non ? » demande Emily en les interrompant. Parce qu'ils l'ont déjà fait a plusieurs reprises voire même a chaque exposition de Cassandra. « On peut faire un pierre, feuille, papier et ciseaux afin de savoir lequel d'entre nous va en acheter un, si tu veux. » lance Eliot sur le ton de la plaisanterie. C'est vrai qu'ils n'en ont jamais prit un, eux. Même si cela n'a aucun rapport avec le soutien qu'ils apportent à Cassie' ou a l'avis qu'ils ont de ses oeuvres. « Sinon, on n'a qu'a se fondre dans la masse pour essayer de faire la promotion de tes photos' afin de déclencher des ventes. » Et là, Lou Ann a le droit a une mine déconfite d'Eliot qui la fit rire. S'il ne s'y connaît absolument pas en photographie, c'est le cas des trois autres aussi. Mais, Cassie' peut toujours les coacher un peu avant qu'ils ne se lancent.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5688
» Pseudo : Summer
» Avatar : Zoey Cutie Deutch
» Âge : 24 ans -
» Absence : Jusqu'au 15 octobre.
() message posté Sam 18 Aoû - 12:59 par Cassandra Busby


   

Lou-Ann
&
Cassandra
Exposition photos' en famille.
Cass’ est rassurée d’être en présence de sa famille. Ca lui fait toujours du bien de savoir qu’ils seront là pour elle-même. Elle sait qu’ils la supportent même s’ils ne sont pas forcément les plus objectifs. Après tout, qui est vraiment objet lorsqu’il s’agit de famille ? Pas les Busby c’est certains. Ils s’aiment trop pour ça. Elle ne peut alors s’empêcher de sourire. « Vous êtes gentils mais pas très objectif. » Elle boit une gorgée de champagne, pas très habituée non plus à l’alcool. Il faut dire qu’elle reste cette fille innocente sans même le vouloir. C’est ce qu’elle est. Elle n’aime pas fumer, n’a jamais pris de drogue et n’est pas une grande fan de l’alcool même si elle apprécie de temps en temps. Alors elle boit doucement.

James lui demande si elle a déjà réussi à en vendre. Elle rit. Il est vrai qu’intérieurement c’est son but mais il est bien trop tôt pour ça et elle doute légèrement que ce soit le cas aujourd’hui ou dans les jours à venir. Enfin ce sera à voir mais il est bien trop tôt pour avoir déjà des ventes. Elle n’est pas assez connue pour que l’on s’arrache ses peintures et ses photographies. Emily lui demande si leurs parents n’ont pas déjà acheté un tableau. Elle sourit bien que ça lui fasse toujours un peu mal. Elle est évidemment contente que sa mère et son père l’aident et lui achètent un tableau à chaque représentation mais cela lui donne l’impression de vivre encore grâce à leur argent et ça lui fait moins plaisir. Ils le font pour le plaisir bien évidemment et sans arrière-pensée mais ce n’est pas pour autant toujours facile à accepter, surtout quand parfois ce sont les seuls à lui avoir pris un tableau. Elle se dit alors que finalement ce n’est pas si bien que ça et si en général elle est du genre à être positive, parfois, elle ne l’est pas et encore moins lorsque ses parents ont fait ce geste. Elle se demande alors pourquoi ils ont pris celui-ci. Est-ce qu’ils l’aiment vraiment ou est-ce juste au hasard car ils ne sont pas fan de ce qu’elle a fait. Elle tente de ne pas trop penser à ça, gardant son sourire. « Non pas encore mais c’est le premier jour alors c’est normal. Et oui, ils en ont acheté un même s’ils savent très bien que je pourrais leur donner. » Elle pourrait d’ailleurs leur offrir à tous un tableau et ça lui arrive parfois mais elle ne sait pas s’ils aiment vraiment ou juste apprécie sans pour autant l’avoir chez eux. Cassandra a beau être de bonne composition, elle doute toujours un peu d’elle et si elle est naïve sur certains points, concernant sa famille, c’est plus difficile à expliquer. C’est sa famille et comme dit précédemment, ils ne sont pas forcément très objectifs alors elle ne sait pas toujours comment tout prendre.

Elle sourit à la proposition de James de faire un papier, pierre, feuille, ciseaux et elle l’accompagne là-dedans en riant. « Ok, je suis pour. Qui va acheter une de mes photos ? Et je vous préviens, je veux que vous achetiez le plus cher. » Ses tableaux ne sont pas bien chers, elle est trop jeune pour ça et surtout son intention n’est pas d’en vendre à des prix exorbitants car ce n’est pas son genre du tout. Elle préfère se dire que si quelqu’un aime sa photo mais n’a pas les moyens pour l’acheter, elle ferra des efforts. Bien que cela veuille dire qu’elle n’est pas prête de gagner sa vie avec son métier. Elle devrait peut-être d’ailleurs penser à avoir un autre métier pour arrondir les fins de mois même si elle préfère ne pas y penser. Elle leur dit alors, « Vous achèterez quand vous voudrez et ce n’est pas une obligation, jamais. » Evidemment ça lui ferait plaisir mais elle sait que le plus important c’est qu’ils soient là avec elle. « Je suis contente que vous soyez là, ça me suffit. » C’est au fond le plus important pour elle, ne pas être seule face à tous ces étrangers et avoir le soutien de sa famille. Au fond, c’est tout ce qui compte non ?

Et lorsque Lou’ lui dit qu’ils peuvent faire de la promo, elle rit avec elle. Ils n’étaient pas une famille où ils savent comment vendre de l’art. Cassandra n’est déjà elle-même pas très douée pour le faire pour ses créations alors elle n’espère même pas qu’eux le soit. Elle est plus du genre à parler de ses œuvres sans arrière-pensée et surtout sans terme technique. « Je ferais peut-être appel à vous vers la fin. Là c’est le début. Il faut laisser le temps au temps. Même si j’avoue que ça me ferait plaisir. » Elle sourit, elle ne savait pas s’ils seraient de très bons vendeurs mais c’était l’intention qui comptait. Et puis, les connaissant James et Félix, ils seraient capables de le faire alors qu’elle leur a dit non.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Moving along :: All around the world :: Autres Régions
» CASSIE FEMELLE X CANICHE 8 ANS BETHUNE (62) - ADOPTEE
» Des photos de Jude Célestin Déchirées par des Manifestants
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» photos du chariot de guerre ( juste monté )
» reportage photos de Maizeret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-