"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici Felicity Ross, like a bird on the wire 2979874845 Felicity Ross, like a bird on the wire 1973890357


Felicity Ross, like a bird on the wire

Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 25 Juil - 13:57 par Invité

Felicity Ava Ross

London calling to the faraway towns
NOM(S) : Ross PRÉNOM(S) : Felicity, Ava ÂGE : 30 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le 30 novembre 1987 à Barking, ville-dortoir dans la banlieue Est de Londres  NATIONALITÉ : anglaise STATUT CIVIL : célibataire MÉTIER : aide à domicile TRAITS DE CARACTÈRE : fantasque, tendre, pétulante, hors de propos, visionnaire, éperdue  GROUPE : The Tube



My style, my life, my name

Felicity a grandit dans une tiède atmosphère de miel et de papier. L'appartement des Ross occupe le premier étage d'une disgracieuse petite maison typique des constructions d'après-guerre au dessus d'un institut de beauté d'un rose tapageur dont l'enseigne clignotante proclame « Welcome to the Jungle ». Elle n'en est jamais partie. Encore aujourd'hui, elle lit les poèmes de Neruda à la lumière des néons qui vacille quelques centimètres sous sa fenêtre. - Mr Ross est facteur et arbore une moustache gris perle bien fournie, Mrs Ross est esthéticienne et porte des bigoudis, Felicity n'a pas d’identité professionnelle clairement instituée et un grain de beauté au dessus de la bouche. -  La proximité du salon de beauté a hypothétiquement été néfaste au développement personnel de Félicity, son mode d'existence s'étant calqué sur celui de l'enseigne lumineuse, l'intermittence. Sujette à de sporadiques lueurs géniales, elle s'éteignait soudain, gagnée par une songeuse léthargie. Incapable de s'engager trop avant dans une voie ou de terminer véritablement une idée, vivant par soubresauts, sans toucher le sol, elle virevoltait. - Ainsi, Mr et Mrs Ross s'étaient faits à l'idée que leur progéniture qui déclamait Shakespeare avec ferveur ne décrocherait jamais aucun Bachelor mais enchaînerait les petits boulots et resterait veiller sur leurs vieux jours. A l'insouciance dilettante de la fille répondait le sens du tragique grec des parents : il était impensable que Felicity vive ailleurs qu'à Barking et s'épanouisse hors des cosmétiques. - Felicity aime tendrement ses parents et n'aurait jamais pensé à se révolter contre le destin, mais elle collectionne les timbres, consulte régulièrement une boussole vétuste dont l'aiguille s'est bloquée sur Londres, et surveille la houle de Leek Street à travers ses jumelles. - Dans le métro qui la conduit tous les matins vers le centre, elle chantonne des berceuses de Leonard Cohen, d'une voix gutturale qui dérape aux demi-tons et se casse dans les aigus : « Like a bird on the wire, like a drunk in a midnight choir, I have tried in my way to be free ». Souvent, les gens à côté changent de place, il n'est pas sûr qu'elle s'en rende compte. - Ne s'étant jamais accoutumé aux chaussures, elle les retire à l'improviste pour retrouver le contact originel du sol sous sa plante de pied. Elle n'a marché sur du sable qu'une seule fois, elle peut se souvenir des violents élans symbiotiques des grains logés entre ses orteils. Mais il n'y a rien de comparable au béton brûlant. - A l'école, Felicity s'était fait quelques amis. Sa malice ingénue, son bavardage fantasque et irrésistible, sa vivacité titubante et son talent pour le jonglage avec des bouchons avaient leurs adeptes. Dans la cour, elle s'asseyait parfois en tailleur, comme Shéhérazade, et racontait des histoires abracadabrantes, devant des gamins médusés. Les années passant, elle avait été reléguée parmi les marginaux, puis, s'était finalement trouvée à contre-temps. - Dans ses temps libres, factuels ou dérobés, elle se faufile dans un musée, de préférence à l'heure de l'ouverture, au moment où les touristes se font encore rares. Parfois, elle flâne avec désinvolture entre les momies du British Museum, d'autres, elle se plante en face de « l'homme au turban rouge » à la National Gallery et demeure immobile, le menton légèrement en avant. Un jour, elle apostrophera un de ces jeunes gens qui, recroquevillés dans un recoin, croquent les tableaux au fusain, elle lui demandera si elle peut poser nue pour lui. - Dans les rues de Londres, Felicity avance en funambule, sur la pointe des pieds, au bord de la chaussée. En équilibre.
PSEUDO : Oilskin. PRÉNOM :  Marie. ÂGE : 19 ans. PERSONNAGE : inventé. AVATAR : Vimala Pons. CRÉDITS : Olivier Metzger (avatar) et Imgur (gif) COMMENT ES-TU TOMBÉ(E) SUR LC ? : TOP 50 Rpg – Root-top.com. CE COMPTE EST-IL UN DOUBLE-COMPTE ? : non.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 25 Juil - 14:06 par Invité
At the beginning


La respiration s'alanguissait, de plus en plus profonde, de plus en plus lente. Après un dernier tressaillement des narines, ultime soubresaut de la conscience pour se raccrocher à l'existence, la tête blanche roula sur l'oreiller. Mrs Smooth ronflait paisiblement. Sur la pointe des pieds, Félicity éteignit le tourne disque et entreprit de gagner le filet de lumière qui  brillait sous la porte.
« Would you like some teaaaa ? » croassa une voix rauque, à peine le loquet de la chambre rabattu. Après le déjeuner, Mrs Smooth faisait la sieste et Felicity le ménage. Elle était dans cette entreprise secondée par Georgie, l'homme de la maison, la prunelle des yeux de Mrs Smooth, le perroquet domestiqué. Si sa vocation première était de divertir la vieille dame, il était aussi un éloquent compagnon pour Felicity qui attendait chaque jour avec impatience le moment de leur tête-à-tête. Mrs Smooth était un tiers importun et sous son regard inquisiteur, Georgie ne disait que des mondanités : « Would you like some teaaa ? Would you like some teaaa ? ». Une fois seuls, la conversation pouvait prendre un tour plus intime.
« Would you like some teaaa ? » … Il suffisait de savoir interpréter.
Felicity s'avachit sur une chaise en bois qui grinça à fendre l'âme. Lors de leurs obscurs colloques, le living démodé prenait des airs troubles de volière au crépuscule. En face du perroquet multicolore, elle semblait elle aussi un étrange oiseau de pénombre. Ses cheveux drus flanquaient d'ailes sinistres son visage olivâtre en lame de couteau, le bec affûté s'avançait crânement entre les pommettes saillantes, et sous des paupières un peu tombantes pétillaient les prunelles sombres d'un moineau somnambule qui se serait posé par hasard au milieu des vieux meubles reclus.
« Regarde, ma collection s'est agrandie ! S'exclama-t-elle en extirpant d'une main décharnée un petit album racorni qui s'ouvrit sur un timbre chatoyant. Papa l'a déniché il y a quelques jours, il l'a soigneusement décollé pour moi, il a l'habitude – je t'ai dit qu'il était facteur à la Royal Mail ? L'uniforme rouge lui va bien au teint. Quand je pense à toutes les merveilles qui lui passent entre les doigts... au milieu des factures on doit trouver des cartes postales d'Antananarivo, des manuscrits d'écrivain en herbe, des lettres d'amour parfumées à la violette. Je ne sais pas comment il fait pour se retenir de forcer la cachette de ces secrets qui se dérobent aux yeux alors qu'ils s'offrent à la paume. Mais bientôt, il sera à la retraite, et ma source d'approvisionnement tarira, il faudrait songer dès maintenant à un expédient. A moins qu'on fasse comme il avait promis quand j'étais petite, qu'on embarque tous sur un voilier, le même que sur le timbre, lui, Maman et moi, on balancera les estampes par dessus bord et on ira chercher au large leur réalité...
- Would you like some teaaaa ? La coupa Georgie en pinçant un bec réprobateur.
- Arrête d'être rabat-joie. Quand on vient des îles du Pacifique, ou qu'on a au moins un lointain aïeul exotique, c'est facile de rêver de couler de vieux jours sédentaires... Nous, on croupit à Barking depuis au moins douze générations, on est curieux de bourlinguer hors de la banlieue londonienne pour voir de quelle couleur est l'horizon. Evidemment il y aurait quelques questions pratiques à régler au préalable, par exemple : quoi faire de Sponge, ma tortue ? … Et si je te la laissais en colocation ?
- Would you like some teaaaa ?
- Tu seras un hôte exquis. Et puis tu sais, j'ai toujours rêvé d'épouser un pirate, un flibustier au gouvernail d'une frégate ... Quand je sortais avec des mecs à blousons noirs, Papa et Maman étaient persuadés qu'il fallait imputer mes mauvaises fréquentations à la puberté rebelle. Mais moi, ce que j'aimais chez eux c'était moins la disposition aux bêtises que la moto.
A 31 ans, Félicity dormait toujours dans le petit lit en bois pâle qu'elle avait inauguré à l'époque de son premier cartable. Sa mère étalait la marmelade sur ses tartines grillées tous les matins, son père lui apportait ses trouvailles postales, et elle leur racontait en détail les films qu'elle allait voir toute seule. L'harmonie régnait au 21th Bumpkin Street grâce aux modestes exigences de ses trois habitants qui s'étaient contentés jusqu'à présent de satisfaire en imagination leur insatiable fringale d'ailleurs. Chaque jour, Felicity prenait un train pour Londres, où elle enchaînait les petits boulots, tour à tour Mary Poppins des temps modernes, vendeuse dans un cinéma rétro, opératrice téléphonique. Actuellement elle était aide à domicile, nurse pour vieilles dames et perroquets. Lectrice exaltée mais surtout rêveuse éperdue, elle s'était révélée incapable de se plier aux contraintes conformistes d'un cursus supérieur et en avait insouciamment pris son parti. A l'aise dans ce costume d'adolescente attardée, elle envisageait avec une résignation rieuse la perspective de reprendre un jour l'institut de beauté de sa mère, l'affaire peu florissante ne pouvant guère supporter le coût d'une employée supplémentaire pour le moment.
« Je serais indubitablement plus convaincante en corsaire qu'en esthéticienne, lâcha-t-elle avec un haussement d'épaule fataliste. Cela dit, tu pourras venir chez moi te faire recolorer les plumes, ce bleu indigo est un peu passé... »
Elle souleva sa longue carcasse pour accéder au tiroir de la cuisine où Mrs Smooth rangeait ses onguents et autres potions thérapeutiques prescrites par quelque bonimenteur. D'une pression, elle fit tomber dans sa paume une petite gélule rose aux vertus narcotiques et accessoirement hallucinatoires. Félicity ne se droguait pas, ne buvait que du jus d'abricot et n'était coupable d'aucun vice répertorié, mais elle prélevait une redevance en nature sur la réserve médicamenteuse de ses clientes âgées. Georgie ferma l'oeil sur ce méfait, se drapant dans un silence hypocrite, puis osa un complice :
« Would you like some teaaa ?
- Ce n'est pas de refus, c'est toujours difficile à avaler à sec ces machins, accepta-t-elle en se servant une longue rasade d'eau brûlante au jasmin. Après, il faudra que je file, Mrs Dentures m'attend pour que je taille ses magnolias. Et ce soir, j'ai rendez-vous au club de tir, tu sais que je me prépare pour la fin du monde, au cas où. »
Son thé avalé, elle balaya du regard le petit salon toujours aussi poussiéreux, écarquilla ses grands yeux cerclés de violet pour souligner son impuissance, et décida de miser sur la myopie de Mrs Smooth. Son ciré jaune pétant sur le dos, elle se fit raccompagner à la porte par le très gentleman Georgie et articula rapidement la question cruciale :
« Toi qui es un expert, tu penses qu'il serait temps que je vole de mes propres ailes ?
- Would you like some teaaaaa ?
- Georgie, je te promeus directeur de conscience. Il n'y a vraiment qu'avec toi que je peux avoir des conversations existentielles dignes de ce nom. »
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Autumn L. Schoemaker
Administratrice
Felicity Ross, like a bird on the wire Tumblr_poyettT8t81r8177lo2_400
» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 16021
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 28 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (l. hale) & eulalie (b. lively)
() message posté Mer 25 Juil - 14:11 par Autumn L. Schoemaker
Bienvenue parmi nous Felicity Ross, like a bird on the wire 1973890357
& bon courage pour ta fiche Felicity Ross, like a bird on the wire 1922099377

N’hesite pas si tu as besoin Felicity Ross, like a bird on the wire 2941632856
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 25 Juil - 14:12 par Invité
bienvenue sur LC Felicity Ross, like a bird on the wire 1973890357
Revenir en haut Aller en bas
growing strong
Alycia Hemsworth
growing strong
Felicity Ross, like a bird on the wire Tumblr_inline_ojuj3bc03m1tw2m0e_250
» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 62617
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : zoey deutch.
» Âge : 28yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Mer 25 Juil - 14:14 par Alycia Hemsworth
@Felicity A. Ross il faudrait mettre un avatar de taille 200x320 s'il te plaît Felicity Ross, like a bird on the wire 2979874845
Bienvenue Felicity Ross, like a bird on the wire 1922099377 Felicity Ross, like a bird on the wire 2941632856 bon courage pour ta fiche Felicity Ross, like a bird on the wire 1973890357
En cas de besoin n'hésite pas Felicity Ross, like a bird on the wire 1935183664
Revenir en haut Aller en bas
Eleah O'Dalaigh
Felicity Ross, like a bird on the wire Kqj4glu
» Date d'inscription : 24/02/2018
» Messages : 948
» Pseudo : (m.)
» Avatar : jenna-louise coleman
» Âge : trente-ans.
() message posté Mer 25 Juil - 14:33 par Eleah O'Dalaigh
Bienvenue à toi, jolie demoiselle :chou:
J’aime beaucoup l’originalité de ton personnage, et ta plume aussi ! Je pense qu’il y aurait la possibilité de nous trouver un joli lien (mets le moi de côté Felicity Ross, like a bird on the wire 1975938187 )
J’espère que tu te plairas par ici en tout cas Felicity Ross, like a bird on the wire 2637431331
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Olivia Andrews
we push and pull
like magnets do
Felicity Ross, like a bird on the wire Tumblr_mt6xdfvLsP1r8v0pno7_250
» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10888
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : holland roden
» Âge : twenty-nine
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Mer 25 Juil - 14:57 par Olivia Andrews
bienvenue parmi nous Felicity Ross, like a bird on the wire 1922099377 et bon courage pour ta fiche Felicity Ross, like a bird on the wire 1973890357
n'hésite pas si tu as des questions Felicity Ross, like a bird on the wire 1935183664
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 25 Juil - 15:14 par Invité
Welcome here Felicity Ross, like a bird on the wire 1922099377
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 25 Juil - 15:22 par Invité
Oh god, ta plume Felicity Ross, like a bird on the wire 3995727071 Felicity Ross, like a bird on the wire 3995727071 Je jetais juste un petit coup d'oeil à ta fiche à la base, et au final j'ai tout lu d'une traite Felicity Ross, like a bird on the wire 3903491763 J'adore ta belle Felicity, réserve-moi un lien à moi aussi Felicity Ross, like a bird on the wire 1973890357
Et puis bienvenue sur le forum du coup, j'espère que tu te plairas parmi nous  Felicity Ross, like a bird on the wire 208687334
Revenir en haut Aller en bas
Lola Barnett
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.
Felicity Ross, like a bird on the wire Tumblr_mw0xuqkdLh1rswl9oo1_r1_500
» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 6568
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : 23yo, (07.05).
» Schizophrénie : rioja, nova & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Mer 25 Juil - 15:45 par Lola Barnett
Bienvenue parmi nous. Felicity Ross, like a bird on the wire 1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciennes fiches
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» {The White Bird and the Moonlight} {OK}
» Event de Noël~ Rp général
» (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )
» The early bird catches the worm [Libre]
» Curiosity killed the bird

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-