"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici I met your ghost, and the world was stuck in my trought 2979874845 I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357


I met your ghost, and the world was stuck in my trought

Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 26 Juil - 13:15 par Invité

Olive Siobhan Gleeson

London calling to the faraway towns
NOM(S) : Gleeson PRÉNOM(S) : Olive, choisie par sa maman, prénom passe partout que tout le monde peut prononcer, Siobhan, choisie par son papa pour qu’elle n’oublie pas d’où elle vient. ÂGE : 28 y-o DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 21 décembre 1990, Dublin NATIONALITÉ : Irlandaise. STATUT CIVIL : 505 Not Found MÉTIER : Ancienne danseuse renommée, influenceuse sur les réseaux sociaux, en reconversion pour ouvrir sa propre école de danse TRAITS DE CARACTÈRE : Olive est une personne entière, elle peut adorer dans son ensemble quelque chose ou quelqu'un, ou le détester avec autant de passion, avec elle ça passe ou ça casse. Elle fonctionne au crush, aussi rapide qu’éphémère, elle se lasse et s'ennuie très, trop, rapidement. Un caractère bien trempé, elle obtient toujours tout ce qu'elle veut, d'une manière ou d'une autre, et elle sait se montrer très patiente pour l'avoir. Son trouble post traumatique l'a rend très vulnérable, hyper sensible, à la limite de la paranoïa. Elle a en quelque sortes développer deux personnalités : la Olive joyeuse et joueuse, séductrice et passionnée, et la Olive au bord du gouffre, solitaire et renfrognée. GROUPE : Black Cabs



My style, my life, my name

(1) Olive a la danse dans la peau, elle vit danse, elle mange danse, elle dort danse, elle a commencé par la danse classique à l’âge de 3 ans, avant de toucher un peu à tout, elle s’est consacré pleinement au modern Jazz (2) Alors qu’elle travaillait dans un Starbucks à St Pancras, elle s’est fait braqué très tôt le matin, et a été blessé lors de ce braquage, blessure qui l’obligera a arrêté la danse à haut niveau (3) Elle a un tatouage sur le poignet, deux runes signifiants femme forte (4) Elle se dit sportive, mais ce n'est pas tout à fait vrai, sa flemme remporte souvent la bataille, même si elle adore nager (5) C'est une grande fan de Disney, elle connait chaque film sur le bout des doigts (6) Olive a deux grands défauts, son manque de confiance en elle, et son indécision, parce qu'elle ne sait pas vraiment ce qu'elle veut, ou ce qu'elle ne veut pas, et elle ne sait pas non plus si elle s'en sent capable, elle vit au jour le jour, parfois ça paye, parfois non (7) Depuis son agression, elle porte une arme sur elle, un petit calibre, qu'elle espère ne jamais utilisé ( 8 ) Elle a trois amours dans sa vie, la danse, son chien Groot, et sa paire de Jimmy Choo (9) Elle est myope, et porte des lentilles (10) Elle a connu sa première relation homosexuelle sur le tard, et sur un coup de tête, depuis elle ne se définit pas vraiment comme homosexuelle ou bisexuelle, mais plutôt comme une personne qui aime d'autres personnes (11) Olive est hyper active, elle a été diagnostiquée quand elle était petite, elle ne sait pas tenir en place, même dans sa vie quotidienne, elle a peur de s’ennuyer. (12) Olive peut se montrer très garçon manquait parfois, elle voue une adoration pour les converses, les tee shirt trop grand pour elle et les shorts (17) Elle a arrêté de fumer il y a plusieurs années, mais il lui arrive d’en griller une de temps en temps, pour décompresser. (18) C’est une addict des smartphones, elle en possède deux, un pro et un perso, connecté en permanence aux réseaux sociaux, où elle étale toute sa vie, comme un exutoire, sous filtre instagram évidement. (19) Le procès pour son agression et le braquage du café est toujours en cour, elle espère obtenir une forte somme d’argent qui lui permettrait de pouvoir tourner la page, et de créer son école de danse. (20) Elle s'est déplacé en fauteuil roulant, puis avec une canne pendant presque deux ans à la suite de sa blessure à la cuisse, elle peut désormais se tenir sur ses deux jambes sans aucune aide
PSEUDO : Bad Karma PRÉNOM : Léa ÂGE : 27 bientôt PERSONNAGE : inventé AVATAR : Margot RobbieCRÉDITS : Margotrobbiedaily COMMENT ES-TU TOMBÉ(E) SUR LC ? : Sur un top site CE COMPTE EST-IL UN DOUBLE-COMPTE ? : Nop.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 26 Juil - 13:16 par Invité
At the beginning

Olive peinait à faire entrer la clé du café dans la serrure appropriée, les répétitions de la veille avait duré très longtemps, elle avait dû rentrer chez elle vers deux heures du matin, il était maintenant six heures, et elle devait commencer sa journée de travail, comme une personne lambda. Olive détestait être une personne lambda, elle rêvait de pouvoir vivre de la danse, elle n’en vivait pour l’instant qu’à mi-temps, c’était toujours mieux que rien lui répétait sa mère, mais pour Olive se n’était pas suffisant, il lui fallait toujours plus, et toujours mieux. Son plus gros défaut : ne pas être capable de se contenter de ce qu’elle avait. La jolie blonde avait été tellement longue à ouvrir cette porte, que l’alarme de sécurité risquait de sonner d’une seconde à l’autre. C’était à ce moment précis qu’elle savait que la journée serait interminable, il était dimanche matin, il n’y avait personne dans les rues, et Olive se remémorait chaque seconde de sa journée précédente, alors qu’elle travaillait avec l’un des plus grands chorégraphes de Londres, quand elle ouvrait les yeux, elle était face au comptoir de cette célèbre enseigne de café, Starbucks, où elle travaillait depuis 4 ans déjà. Chacun de ses collègues et responsable connaissaient son rêve de devenir danseuse professionnelle et de danser auprès des plus grand showman sur leur tournée, beaucoup ricanait dans son dos, car beaucoup n’aspirait pas à avoir une vie comme la sienne, plusieurs fois elle avait voulu claquer la porte de ce café, mais Olive restait quelqu’un de lucide, impatiente peut être, mais elle savait qu’avec du temps, elle atteindrait son but. Les jambes lourdes et les yeux qui lui brûlaient par le manque de sommeil, elle tentait tant bien que mal de nouer son tablier vert dans le dos. A 22 ans, comme beaucoup de filles de son âge, elle était déjà une accro des réseaux sociaux et partageait avec le monde entier chacune de ses performances, de ses rencontres, chacun de ses essais, de ses défaites et de ses succès. Olive s’était faite une certaine notoriété sur les réseaux sociaux, ce qui lui avait offert plusieurs grandes opportunités et lui avait permis d’accéder à certains castings qu’une danseuse lambda n’avait pas. Sa carrière était sur la bonne voie, elle faisait beaucoup de sacrifice pour en arriver là, sacrifice de ses amis, de son petit ami, de sa famille, le plus important pour elle était sa notoriété grandissante et tout ce qui en découlait, il lui fallait juste un peu de patience. Elle enfilait sa dernière chaussure, et rebroussa chemin vers la salle principale, toujours endormis, il n’était pas encore l’heure d’ouvrir la boutique, elle pouvait encore se poser quelques minutes autour d’un thé et d’une viennoiserie pour se réveiller tout doucement. Il lui fallut quelques instants pour se rendre compte de la présence de deux jeunes dans la salle du café, elle n’avait probablement pas verrouillé la porte principal cette idiote. Désolé, mais nous ne sommes pas encore ouverts … répondait elle d’un air nonchalant sans avoir pris la peine commencer par un Bonjour. Elle détestait ces gens qui arrivaient dès l’ouverture du café, comme s’ils n’avaient pas de vie le dimanche matin. Aucun des deux hommes ne bougeaient, ni ne répondaient, les deux, dans un même geste braquèrent leurs armes sur elle, comme si tout leur cinéma avait été répété. Olive se pétrifia, sans même comprendre ce qu’il se passait vraiment, puis tout s’enchaina très vite, l’un des hommes se précipita sur elle, l’obligeant à regarder ses pieds plutôt que son visage découvert et l’emmena de force vers le bureau principal où se trouvait le coffre-fort. Ouvre-le, lui dit simplement l’homme qui se tient devant elle. Malheureusement pour elle, Olive connaissait la combinaison de ce foutu coffre, toute tremblante, elle s’approcha du coffre et tenta une première fois de réaliser la combinaison, mais entre ses mains tressaillaient à chaque respiration de son agresseur, et l’arme pointé sur le haut du crâne, la jeune femme n’arrivait à aligner correctement les roulettes du coffre. Le braqueur perdait rapidement patience, ils avaient planifié leur coup à la minute près, et ne s’était pas préparé à tomber sur une serveuse incapable de faire la combinaison du coffre. Dépêche-toi, lui hurla t’il, ce qui faisait trembler Olive deux fois plus.  J’y arrive pas finit elle par lâcher dans un sanglot, elle ne pleurait pas vraiment, elle était terrifiée et ses nerfs ne pouvait endurer plus de pression qu’en cet instant. Le braqueur l’attrapa par les épaules pour l’éloigner du coffre. Dicte-le-moi alors ! continuait-il de beugler, comme si hurler pouvait résoudre le problème. 3 à droite, 6 à gauche, 2 à droite répondait instinctivement Olive pour justement se débarrasser du problème et faire partir les braqueurs au plus vite. Satisfait, l’homme ouvra le coffre ouvert, embarqua chaque liasse de billet et rouleaux de pièces qui se trouvaient dans le coffre, ainsi que les recettes de chaque journée de la semaine précédente. Il agrippait Olive à nouveau par le bras et retourna dans la salle du café pour rejoindre son équipier. Tu peux appeler les flics dans 5 min, c’est clair ?! Olive hochait de la tête plus par réflexe que par compréhension, si elle pouvait se recroqueviller dans un coin et disparaitre, c’était ce qu’elle souhaitait le plus au monde à cet instant. Les deux hommes semblaient très nerveux, et en particulier le plus jeune qui n’arrivait pas vraiment à tenir son arme fermement, comme si pour lui c’était la toute première fois qu’il braquait une boutique. Olive lui donnerait 19 ans tout au plus, le plus âgé était plus rustre, plus autoritaire, il devait avoir 30 ans peut être, Olive avait remarqué cet air qu’ils partageaient, ils étaient surement frères ou cousins. Le téléphone se mit à retentir d’un seul coup faisant sursauter les trois protagonistes, et un coup de feu se déclencha, sorti de nulle part. Le plus jeune, dans son sursaut avait appuyer la gâchette, une balle perdue qui venait de toucher Olive en pleine cuisse. Tommy qu’est-ce que tu as fait ? lâcha le plus âgés des deux, devant les yeux effarés du plus jeune qui était devenu livide. Olive s’agrippa la cuisse à la suite de cette douleur qui lui traversait toute la jambe, son sang jaillissait hors de son membre, Olive ne savait pas quoi faire, sa jambe valide n’arrivait plus à soutenir son poids et elle finit par tomber sur les fesses à même le sol. Ses tremblements reprirent de plus belle, son sang n’arrêtait pas de couler, la douleur lui était insupportable. Le plus âgé, par acquis de conscience, attrapa le téléphone sans fil sur le comptoir et le jeta sur Olive avant d’attraper par le bras le fameux Tommy et de filer à grandes enjambés dans les ruelles désertes de Kings Cross. Olive était maintenant assise dans la mare de son propre sang, totalement abasourdie, elle n’eut pas le temps d’attraper le téléphone qu’elle perdait connaissance au départ des braqueurs, s’écroulant de tout son long sur le carrelage du Starbucks.

Un hélicoptère passait tout près de la fenêtre de la salle de réunion, il faisait un boucan d’enfer, et Olive en était presque arrivé à compter chaque roulement de l’hélice. Melle Gleeson ? demandait une voix lointaine, Olive était absorbée par la rotation parfaite de ces tiges de métal. Mademoiselle ?  Insistait encore la voix, mais Olive n’arrivait pas à décrocher son regard de l’appareil. Olive ! venait de couper d’une voix autoritaire sa mère, Écoute ce que le docteur est en train de t’expliquer ! La blonde lâchait un profond soupire et posa sa tête sur sa main, elle savait déjà tout ce que le médecin essayait de lui expliquer depuis des mois. A la suite du braquage, la balle lui avait percé la cuisse et s’était disloqué à l’intérieur de son muscle, elle avait perdu beaucoup de sang, et c’était son collègue, arrivait en avance pour commencer son service, qui l’avait retrouvé, allongé dans son propre sang. L’ambulance était arrivée le plus vite qu’ils avaient pu, et elle avait été emmené de suite au bloc opératoire. Olive s’était fait opérer trois fois en six mois de temps, la première pour retirer la balle, la deuxième pour reconstruire son muscle, et la troisième suite à une infection. Elle avait passé ces 6 derniers mois à l’hôpital entre bloc opératoire, soins intensifs, maison de repos et rééducation, et ce n’était malheureusement pas près de s’arranger. Pour elle, la danse c’était terminé, son quadriceps fémoral avait été grandement endommagé suite aux trois opérations successives, et surtout à la balle qui l’avait blessé. Olive avait l’impression de tomber au fond d’un trou et qu’elle n’en ressortirait jamais. Ce que le médecin était en train de lui expliquer, c’était que ne plus pouvoir danser était le cadet de ses soucis, elle risquait de ne plus pouvoir marcher correctement pour le restant de ses jours. Son muscle étant trop abîmé, il lui faudrait plusieurs mois avant de pouvoir quitter son fauteuil roulant et d’autant plus de mois avant de pouvoir se tenir debout, elle devrait se trouver une canne, changer d’appartement pour en trouver un plus adéquat à son handicap, blablabla … Handicap, ce mot la fit tressaillir, elle ne s’était jamais sentie aussi faible de toute sa vie, elle était désormais considérée comme un handicapé, elle qui six mois auparavant danser avec les plus grands. Elle avait pleuré, pendant des semaines, sa vie était terminée, elle n’avait plus aucun sens et ne voyait plus l’intérêt de respirer. Olive passait maintenant par le cap de l’indifférence, son médecin lui conseillait d’accepter sa condition, que sa vie serait plus agréable et surtout plus simple. Olive lâchait un nouveau soupir, avec toutes ses explications, elle comprenait également qu’elle passerait son 25e anniversaire dans cet hôpital. Elle faisait reculer son fauteuil, tapant dans une chaise au passage, la faisait basculer en arrière, elle ne s’était pas encore habituée au fauteuil roulant, elle ne s’y habituerait surement jamais, ni au fauteuil, ni à sa « condition », ni au fait qu’elle ne foulerait plus jamais le parquet d’une salle de danse. C’est bon ? je peux retourner dans ma chambre ?  Finit-elle par répondre d’une manière hautaine à son médecin. Pas vraiment étonné, le médecin fit un signe de la tête, il comprenait que se soit un choc pour elle, de renoncer à son ancienne vie, que tout soit bousculé pour un acte dont elle n’était absolument pas responsable, Olive n’était pas une patiente facile, mais il comprenait son désarroi, elle devait juste se montrer patiente et positive, c’était la clé de sa guérison. Alors qu'elle dévalait les couloirs de l’hôpital jusqu'à sa chambre, sans attendre sa mère, son masque tombait un peu plus à chaque secondes qui se rapprochaient de sa chambre, jusqu'à s'effondrait en larmes la porte à peine fermer.   

Ses ongles manucurés tapotaient sur le manche en bois de sa canne, Olive regardait tout autour d’elle, elle se sentait ridiculement petite dans cette salle d’attente du siège d’Abercrombie and Fitch au cœur de Londres. Le bruit de ses ongles resonnait entre les murs, et devait probablement agacer la standardiste dont le bureau était placé dans un coin de cette immense salle, et contrairement à d’habitude, ce n’était pas qu’Olive pouvait bien se foutre de ce que pensait la standardiste, elle ne se rendait juste pas compte à quel point elle était stressée, et stressante. Melle Gleeson ? disait l’employée. Mme Blick vous attend dans la salle juste à votre droite. Olive jeta un coup d’œil sur le côté et en remerciant maladroitement la jeune femme et entra dans la pièce. Bonjour Melle Gleeson, installez-vous je vous en prie, proposa Mme Blick, directrice marketing chez Abercrombie and Fitch. Olive s’installa sur une chaise élégante, comme le restant de la salle de réunion, comme le restant du bâtiment, elle était simplement ébahie. Une tablette posée sur la table, Mme Blick switcher rapidement les images, Olive comprenait qu’elle regardait son Instagram, elle se pinçait les lèvres par le stress, elle se devait de saisir sa chance, ce rendez-vous était pour elle l’opportunité de tourner la page de son accident, handicap ou validité, canne ou talon aiguille. A ne plus pouvoir danser, à rester assise ou allonger dans un lit d’hôpital pendant des semaines, Olive n’avait fait que cogiter, et après des mois d’abandon, elle avait repris son compte Instagram pour commencer un nouveau récit de sa vie. D’abord des photos, des vidéos, des explications de ce qui lui étaient arrivés, et puis rapidement, elle reprenait une certaine notoriété, et comme toute la magie d’internet était là, elle reçu un grand soutien et un nombre impressionnant de followers en très peu de temps, elle alternait rapidement entre ses progrès à marcher, ses photoshoots, et des tutos très girly. Peut être était-ce le côté tragique de son histoire, cette danseuse fauchait par la malchance, à être au mauvais moment au mauvais endroit, comme un exutoire, Olive postait désormais tout sur son compte, et faisait de la pub à tout va sur son nouveau mode de vie. Et son acharnement pris le dessus, elle avait fini par se faire repérer par quelques petites marques auxquelles elle ne croyait pas vraiment, mais peu lui importait, en faisant son petit bonhomme de chemin, elle était aujourd’hui dans les locaux d’Abercrombie and Fitch pour sponsoriser la marque sur son blog et ses réseaux sociaux. Vous êtes à plus de 500 000 followers, c’est impressionnant en si peu de temps … marmonnait la directrice marketing, Olive ne savait pas trop si elle le pensait vraiment ou si c’était une phrase bateau qu’elle pouvait sortir à chacun de ses rendez-vous. Olive se mit à grimaçait par le stress, elle avait l’impression de jouer sa vie en ce moment précis, elle serrait d’avantage sa canne entre ses mains. Comme nous vous l’avions expliqué par mail, nous aimerions commencer par vous confier les accessoires de la marque de la collection été : chapeau, sac à mains, bijoux, foulard … ect et nous verrons les résultats que nous obtiendrons, si ces résultats sont satisfaisants, nous vous confierons la collection vêtement cet hiver, est-ce que cela vous convient ? Olive se mit à sourire et acquiesça, à croire que cette directrice n’était là que pour mettre en place cette nouvelle pub car Olive n’eut pas le temps d’embrayer pour répondre. Nous aimons l’image que vous véhiculez avec votre handicap, une jeunesse forte, battante et stylée, nous n’avons pas encore de modèle comme vous, ce qui nous permettrez de nous donner une nouvelle image, et vous permettrez de vous mettre un peu plus en avant. Olive jeta un coup d’œil à sa canne, qu’elle avait adopté il y a plusieurs mois. Ce n’est que provisoire voulait rassurer Olive sur son état de santé, mais elle voulait se convaincre également, se convaincre que cette canne n’était qu’un soutient à sa jambe défaillante, mais que rapidement, elle arriverait à être de nouveau indépendante, elle avait finit par arrêter d’écouter l’avis des médecins, deux ans plus tôt, certains lui avaient prédit qu’elle passerait sa vie en fauteuil roulant, désormais elle savait qu’elle finirait par se débarrasser de cette canne, il lui fallait juste un peu de patience. La patience est une vertu, elle savait désormais pourquoi. C’est ce que je vous souhaite, répondait Mme Blick, de manière plutôt fausse, Olive ne devait être qu’une énième blogueuse qu’elle rencontrait, peu importait la manière de promouvoir la marque, le plus important pour elle était les résultats. Il y aura une procédure à suivre, nous aimons travailler de manière cohérente avec les influenceurs qui promeuvent notre marque, si celle-ci n’est pas suivit, nous nous donnons le droit d’arrêter notre partenariat … Toutes nos règles et usages sont expliqués dans le contrat, ainsi que tout ce qu’il faut savoir, si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à nous contacter … Olive avait finit par décrocher de tout son blabla lorsque la directrice marketing lui avait délicatement glisser le contrat sous le nez, pour quelques règles, Olive était prête à les suivre, si cela lui permettait de vivre de sa nouvelle passion. L’entretien continua encore une heure supplémentaire, olive était toute excitée à l’idée de travailler pour cette marque, cette canne n’était plus juste un handicap, elle avait su le transformer en une force et en une idée de liberté dont elle n’avait pas encore eu conscience.
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Olivia Andrews
we push and pull
like magnets do
I met your ghost, and the world was stuck in my trought Tumblr_mt6xdfvLsP1r8v0pno7_250
» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10888
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : holland roden
» Âge : twenty-nine
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Jeu 26 Juil - 13:19 par Olivia Andrews
j'aime beaucoup ce nouveau pseudo, surtout le prénom I met your ghost, and the world was stuck in my trought 3744571258 I met your ghost, and the world was stuck in my trought 3744571258
et margot est toujours aussi belle I met your ghost, and the world was stuck in my trought 920499825
(re)bienvenue parmi nous I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1922099377 et bon courage pour ta fiche I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357
tu sais où nous trouver si tu as besoin I met your ghost, and the world was stuck in my trought 2637431331
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Autumn L. Schoemaker
Administratrice
I met your ghost, and the world was stuck in my trought Tumblr_poyettT8t81r8177lo2_400
» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 16021
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 28 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (l. hale) & eulalie (b. lively)
() message posté Jeu 26 Juil - 13:21 par Autumn L. Schoemaker
C’est cool de te revoir par ici I met your ghost, and the world was stuck in my trought 3744571258

Margot est toujours un bon choix et le pseudo aussi.

Re Bienvenue parmi nous I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1922099377
& bon courage pour ta fiche I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 26 Juil - 13:22 par Invité
Oh une revenante I met your ghost, and the world was stuck in my trought 3744571258 Rebienvenue parmi nous I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357

Margot est tellement parfaite I met your ghost, and the world was stuck in my trought 762363325 I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357

Bonne chance pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 26 Juil - 13:28 par Invité
Merci les filles I met your ghost, and the world was stuck in my trought 208687334 ravie de vous retrouver I met your ghost, and the world was stuck in my trought 2894325006
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 26 Juil - 13:40 par Invité
(Re) bienvenue & bon courage pour ta fiche. I met your ghost, and the world was stuck in my trought 2798736487
Très bon choix. I met your ghost, and the world was stuck in my trought 4094582668
Revenir en haut Aller en bas
growing strong
Alycia Hemsworth
growing strong
I met your ghost, and the world was stuck in my trought Tumblr_inline_ojuj3bc03m1tw2m0e_250
» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 62617
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : zoey deutch.
» Âge : 28yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Jeu 26 Juil - 13:41 par Alycia Hemsworth
Le pseudo & l'avatar I met your ghost, and the world was stuck in my trought 3744571258
Re-bienvenue I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1922099377 I met your ghost, and the world was stuck in my trought 2941632856 bon courage pour ta fiche I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357
En cas de besoin n'hésite pas I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1935183664
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 26 Juil - 14:04 par Invité
margot la plus beeeeeeeeeelle I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1922099377 I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1922099377
welcome back I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Teodora Dunford
her angel eyes saw
the good in many evils.
I met your ghost, and the world was stuck in my trought Tumblr_onrcd2jEpv1v8r0kko4_r2_250
» Date d'inscription : 29/05/2018
» Messages : 800
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : ashley moore.
» Âge : 27yo, (01.04).
» Schizophrénie : lola, rioja & nova.
» Absence : 30 avril.
() message posté Jeu 26 Juil - 14:51 par Teodora Dunford
(Re)bienvenue parmi nous. I met your ghost, and the world was stuck in my trought 1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciennes fiches
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-