"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici Ohana means family • Fredwin - Page 2 2979874845 Ohana means family • Fredwin - Page 2 1973890357


Ohana means family • Fredwin

Edwin Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 69e2a8382059d46771d6c49c9198118d
» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 792
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Luke Mitchell
» Âge : 33 ans bientôt
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton) && Kate
» Absence : Jusqu'au 09.05 - Présence réduite jusqu'au 26.05
() message posté Jeu 15 Nov - 23:10 par Edwin Turner
Tu ne sais pas si les choses auraient pu être meilleures, sous d'autres augures, dans d'autres circonstances, entre ton frère et toi. Si tout n'aurait pas été plus simple si ton père n'avait pas menti et manigancé à ton ainsi, ou si au contraire, tout n'aurait été que plus compliqué. Après tout, enfant, il aurait sans doute été plus difficile pour Frank d'accepter ton existence, toi l'enfant au contact facile avec votre père. Et puis à vous voir vous promener tous deux dans les rues de Londres à cet instant, qui imaginerait le lourd passif familial qui pèse sur votre fratrie ?

Frank endosse à merveille le rôle de guide, et toi, tu te fais pas prier pour continuer à jouer les touristes. Tu regardes tout avec des yeux d'enfant, mais c'est évident que tout ce qui touche à une activité sportive allume davantage d'étoiles dans tes yeux que le reste. Et ton frangin ne peut pas manquer de le remarquer comme tu relèves la présence de joggeurs autour de vous, là où d'autres évoqueraient sans doute les canards ou les grands-mères avec leurs pigeons...

« - Effectivement, il y a pas mal de joggeurs par ici. Si tu aimes faire du sport, je pense que c'est l'idéal. Il y a aussi quelques salles de sport où j'ai mes habitudes. Si tu veux, on pourra s'y rendre à l'occasion.
- Avec plaisir ! »


Un cri du coeur, littéralement. Aller faire du sport avec ton frère, c'est juste un moyen quasi-idéal de faire d'une pierre, deux coups. Assouvir tes passions en faisant travailler tes muscles et en te dépensant, et tisser un lien plus serré avec ton frangin. Malgré le fossé qui vous sépare quant à la nature de vos relations respectives avec votre géniteur.

« - J'imagine que ça doit être vraiment difficile pour toi. Pour moi, c'est plus simple, j'ai fait le deuil de notre relation. Pour Dylan, c'était une autre affaire. Il a grandi sans le connaître et je ne suis pas sûr que Victor se soit donné les moyens pour que ça change. Il aura fallu qu'il attende d'être malade pour se dire qu'il était peut-être temps de reprendre un contact qu'il n'a jamais eu.
- Je m'y fais. »
que tu réponds sincèrement.

Tu hausses même les épaules, comme si ça pouvait appuyer ton sentiment fataliste. Vous y pouvez rien, tous autant que vous êtes, les choses sont telles qu'elles sont et t'as pas envie de te prendre la tête au sujet de votre père.

« - C'est comme ça de toute façon, et j'ai pas vraiment envie de me prendre la tête indéfiniment à ce sujet... Surtout pas avec Dylan ou toi. »

T'as pas vraiment envie de parler de Victor, au final. Tu te rends bien compte que malgré les déceptions, il y aura toujours au fond de toi le petit garçon que t'étais et qu'était jamais autant heureux que quand ta mère annonçait l'arrivée de ton père. Mais tu t'attendais pas à ces confidences, pour le coup, et t'en restes un peu abasourdi.

« - Tu sais, je ne suis pas fier de ce que j'aie fait à Dylan, en me faisant passer pour Victor, mais je ne voulais pas qu'il lui fasse du mal. Je suis comme ça, je commets quelques maladresses, mais j'agis toujours dans l'intérêt des autres. Pour moi aussi, la famille est sacrée, mais je ne veux pas reproduire le schéma de Victor qui a fait passer sa carrière avant la sienne. Et il est important pour moi, de te faire savoir que quoiqu'il arrive, tu es et tu resteras mon frère. Je me fiche de l'intitulé « demi » et sache que ta mère et sa famille sont les bienvenus. »

Il n'y a pas grand chose que ton frère pouvait dire de mieux, de plus que ce qu'il ne vient de faire à l'instant. Non seulement il confirme à nouveau qu'il t'accueille à bras ouvert comme faisant partie des siens, mais il y inclue ta mère et ton oncle si proches de tout. Tu souris, ravi. Pour toi, il est évident que la réciproque est parfaitement vraie.

« - De toi à moi, je crois que j'ai toujours rêvé d'avoir une famille nombreuse, pour combler le manque d'un père.
- De toi à moi, j'ai toujours plutôt imaginé que je finirais comme ça un jour, entouré d'une ribambelle de mômes... »


Mais un instant, ton regard s'assombrit. Tu t'es imaginé ainsi avec elle, mais Evana a disparu du jour au lendemain, et si l'idée d'être entouré de gamins te séduit toujours, tu t'imagines pas avec qui que ce soit d'autre qu'elle.

« - Bon sur ce, on arrête avec ce sujet, on ne va pas pourrir ce super moment entre frangins. Qu'est-ce que tu voudrais faire maintenant ou savoir ? Tu as peut-être des questions !
- Mmmmh... Je ne veux pas m'imposer chez toi ce soir, mais je n'ai pas refusé l'invitation à dîner... En revanche, hors de question d'arriver les mains vides. Elle aime le vin ta pédiatre ? Il y aurait un caviste dans le coin ?... »


Evidemment, pas dans Hyde Park directement, mais dans un quartier touristique comme ça, tu te dis que ça doit bien pouvoir se trouver pas très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Frank Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 207516tumblrnhitq3nYmb1r04rieo1250
» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 1494
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Ven 16 Nov - 16:26 par Frank Turner
Ce qui semblait être une situation compliquée à gérer, ne l'était plus après coup et pour cause. Plus il passait du temps avec Ed et plus il appréciait sa présence, c'était comme s'il était avec un vieux pote qu'il n'avait pas revu depuis des années. Il parvenait à se trouver des accroches, grâce en sport en l'occurrence et Frank s'imaginait sans peine retrouver son cadet dans l'une des salles qu'il avait l'habitude de fréquenter pour transpirer un peu. Dylan n'était pas très sportif pour ainsi dire, il préférait dessiner. Certes, il aimait bouger, mais n'avait jamais éprouvé l'envie de passer des heures et des heures à la salle de sport pour soulever de la fonte ou même courir sur un tapis de course. Le sport pourrait donc permettre aux deux Turner de passer plus de temps ensemble. « - Génial alors ! » ne put-il s'empêcher de laisser entendre tout en souriant. Cependant et parce qu'il plainait encore sur eux, l'ombre d'un père disparu, Frank se sentit presque obligé d'évoquer le sujet fatidique. La réponse d'Ed fut brève, mais suffisante. Il s'y faisait, comme si depuis toujours, la routine régentait sa vie, alors qu'il ne venait d'apprendre que récemment les perfidies paternelles. Frank s'en voulait presque de voir autant de fatalisme dans le regard du blondinet qui ne voulait pas se prendre constamment la tête sur ce sujet, encore moins avec ses frères. Mais c'est plus fort que Frank, il doit le dire, parler encore pour exorciser ses propres démons. Mais plus encore, il voulait faire entendre haut et fort qu'il n'avait rien à avoir avec feu Victor Turner et qu'il défendait des valeurs familiales que lui, avait bafoué sans vergogne et à de nombreuses reprises.« - Hey, tu es encore jeune, la ribambelle, c'est encore faisable. Tu as déjà ton neveu pour commencer et à lui tout seul, il en vaut dix. » Il le vit, ce petit regard sombre, emprunt de déception. Il y avait une fille derrière tout ça, Frank en était sûr, mais pour ne pas mettre son frère mal à l'aise, il préféra opter pour l'ignorance et le changement de sujet. Et de toute évidence, Edwin venait de changer de sujet pour le soir-même. « - Arrête, jamais tu ne t'imposeras et si tu continues à le croire, tu vas me mettre en pétard. Pour ce qui est du vin, il y a sûrement un bon caviste là où nous avons joué les touristes. Sinon pas loin de la caserne, près du restaurant indien. Et Rachel adore le Sauternes. Punaise, je suis tellement content que tu acceptes de venir dîner. Qu'est-ce qui te ferais plaisir ? Et ne me fais pas de manières hein ? Qu'est-ce que tu aimes manger ? Tu as bien un plat préféré non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Edwin Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 69e2a8382059d46771d6c49c9198118d
» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 792
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Luke Mitchell
» Âge : 33 ans bientôt
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton) && Kate
» Absence : Jusqu'au 09.05 - Présence réduite jusqu'au 26.05
() message posté Ven 30 Nov - 0:51 par Edwin Turner
C'est ça, un vieux pote. C'est à ça que ta relation avec ton frère ressemble, à s'y méprendre. Comme si vous vous étiez toujours connu, comme si vous vous retrouviez. Alors qu'il n'a découvert ton existence qu'il y a quelques mois. Outre l'importance de la famille que vous semblez partager, ton aîné a visiblement un goût commun avec toi pour le sport, et ça te fait sourire. Sans doute que vous pourrez profiter de moment ensemble de cette manière-là, et l'idée te plaît. Plus que tu ne saurais l'exprimer, en réalité.

« - Génial alors ! »

Ou alors tu pourrais l'exprimer comme ça. Ton sourire s'élargit à l'acclamation de ton frangin. Les choses semblent si faciles, alors pourtant qu'elles sont si loin de l'être ! Comme si contre toute attente, votre père, malgré ses travers, avait réussi à vous insuffler certaines choses communes, qui faisaient que vous vous retrouviez, aujourd'hui, aussi naturellement que si vous aviez réellement été élevés ensemble. Comme si vous aviez toujours été la famille que tu espères que vous serez réellement un jour. Celle dont tu voudrais qu'il fasse partie, et celle que tu aimerais construire, un jour... même si le visage qui te vient alors à l'esprit assombrit ton regard.

Evana.
S'il y a bien une personne avec laquelle tu te serais vu fonder une famille, c'est elle, mais sa disparition subite, à Rio, a coupé court au moindre rêve que tu aurais pu faire. Tu n'imagines pas une seconde que tu vas recroiser sa route le lendemain. Tu n'imagines pas non plus que ça achèvera de te briser le coeur, quand bien même tu respecteras sa décision, ne serait-ce que parce que tu ne peux pas lui imposer quoi que ce soit.

« - Hey, tu es encore jeune, la ribambelle, c'est encore faisable. Tu as déjà ton neveu pour commencer et à lui tout seul, il en vaut dix. »

T'éclates de rire à la mention de ton neveu, et meurs d'envie de rencontrer la terreur en question.

« - Arrête, jamais tu ne t'imposeras et si tu continues à le croire, tu vas me mettre en pétard. Pour ce qui est du vin, il y a sûrement un bon caviste là où nous avons joué les touristes. Sinon pas loin de la caserne, près du restaurant indien. Et Rachel adore le Sauternes. Punaise, je suis tellement content que tu acceptes de venir dîner. Qu'est-ce qui te ferais plaisir ? Et ne me fais pas de manières hein ? Qu'est-ce que tu aimes manger ? Tu as bien un plat préféré non ?
- Mmmh... »


Tu cherches. Parce que réellement, tu sais pas s'il y a vraiment un plat qui sort de l'ordinaire pour toi.

« - J'aime manger. Et globalement vaut mieux m'avoir en photo qu'à table. Mais je sais pas si j'ai vraiment un plat préféré, je suis pas difficile en vrai... Je mange juste pas trop gras si tu veux vraiment une réponse moins évasive, mais sinon, tout me va ! »

Le seul truc que tu adores réellement mais que tu sais pas comment retrouver, c'est le gâteau de ta grand-mère, et ça, tu doutes fortement que Frank soit capable de te le proposer, alors tu le gardes pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Frank Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 207516tumblrnhitq3nYmb1r04rieo1250
» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 1494
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Lun 3 Déc - 15:37 par Frank Turner
Il n'en espérait pas tant et pourtant plus les minutes s'égrenaient et plus les deux frères semblaient enclins à se rapprocher. Évidemment la relation n'était pas la même qu'avec celui que Frank appelait encore avec affection la petite crapule, toutefois, il commençait à l'accepter. Ed avait son caractère et avec le temps, Frank l'espérait encore, il se montrerait peut-être un peu plus démonstratif, en attendant, il serait se contenter de ces petits riens qui constituaient leur relation et c'était déjà pas mal. Voilà qu'à présent cela causer enfant et famille. Frank comprit bien assez vite, au vu du regard de son cadet, que c'était, pour le moment, un sujet à ne pas évoquer. Peut-être sortait-il d'une peine de cœur, cela semblait être la situation la plus probable. Ah les femmes ! Tantôt sublimes, tantôt briseuses de cœur. Bien qu'à l'évocation de Samuel, terreur toute désignée, il y ait un éclat de rire, le flic comprit alors qu'il pouvait dévier la conversation. « - Tu verras, une pile électrique, mais un vrai petit trésor. J'ai hâte de te le présenter » Le petit connaissait déjà l'existence de ce nouveau tonton et pensait déjà à Noel et à tous les cadeaux qu'il pourrait avoir en plus. Mais plus encore de l'affection supplémentaire dont il bénéficierait. « - Il va t'adorer, j'en suis sûr ! »

Et voilà qu'ils évoquaient à présent le dîner à venir alors qu'initialement Ed voulait se garder du temps pour lui avant de venir à la caserne. Frank savourait vraiment ce changement d'avis, il avait hâte de présenter ce nouveau frère à la femme de sa vie, adoratrice d'un bon Sauterne, quand l'occasion venait à se présenter. Mais pour l'heure, il était question de connaître le plat favori du jeune Turner qui semblait hésiter. « - J'ai l'impression que tu ne vas pas me rendre la tâche facile, je me trompe ? » Puis il reprit la parole, offrant quelques précisions à son aîné, qui regrettait de ne pas avoir pris un calepin. « - Alors tu manges beaucoup, mais pas trop gras ! Ca devrait le faire. Donc on se fait ça ce soir alors ? » Il attendit la réponse de son frère, avant qu'ils ne retrouvent la voiture de Frank. « - Je vais te ramener à ton hôtel que tu puisses souffler un peu, te prendre une douche et te poser pépère. Moi de mon côté, je vais faire des courses et nous préparer un bon petit repas. » Et c'est ainsi que les deux Turner reprirent la route. Frank s'arrêta devant l'hôtel d'Edwin, quittant sa voiture pour lui prêter main forte, mais de toute évidence, le blondinet n'avait pas besoin d'une paire de bras supplémentaire. « - Bon et bien je t'enverrais l'adresse par texto. Tu t'occupes de la boisson ça te va ? Moi, je m'occupe du reste, ça marche ? » Il lui sourit avant de reprendre place derrière le volant de son SUV et de repartir direction la caserne le sourire aux lèvres et le portable en main.
Revenir en haut Aller en bas
Edwin Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 69e2a8382059d46771d6c49c9198118d
» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 792
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Luke Mitchell
» Âge : 33 ans bientôt
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton) && Kate
» Absence : Jusqu'au 09.05 - Présence réduite jusqu'au 26.05
() message posté Mar 1 Jan - 10:28 par Edwin Turner
T'as toujours pas vraiment remis de ton histoire avec Evana, au fond, tu le sais bien. Et tu sais pas trop si tu l'oublieras un jour en réalité, t'en as pas vraiment envie. Tu sais pas encore que ça va être plus compliqué encore dans les prochains jours, les prochaines semaines. Alors tu préfères ne pas y penser, le passer sous silence. Et te focaliser sur ton neveu, que t'as tellement hâte de rencontrer !

« - Tu verras, une pile électrique, mais un vrai petit trésor. J'ai hâte de te le présenter.
- Et j'ai hâte de faire sa connaissance !
- Il va t'adorer, j'en suis sûr ! »


Tu souris. Rien n'est certain à ce niveau-là, mais t'espères bien que le père près de toi a raison concernant son fils. Tu voudrais pas partir sur de mauvaises bases avec cette partie de ta famille que tu connaissais pas jusqu'à peu. Et puis... Et puis t'as revu ta position et accepté de dîner chez eux. Tu rentreras dormir à ton hôtel, parce que t'as cette foutue angoisse de déranger qui reste là, latente, mais t'acceptes le dîner, c'est déjà pas mal, non ? Alors ils peuvent bien te servir tout ce qu'ils veulent, ça t'ira parfaitement. Même si tu sens bien la déception dans le regard et la voix de ton frère quant au menu du soir.

« - J'ai l'impression que tu ne vas pas me rendre la tâche facile, je me trompe ? Alors tu manges beaucoup, mais pas trop gras ! Ca devrait le faire. Donc on se fait ça ce soir alors ? »

T'as acquiescé d'un signe de tête, et vous avez regagné la voiture de Frank.

« - Je vais te ramener à ton hôtel que tu puisses souffler un peu, te prendre une douche et te poser pépère. Moi de mon côté, je vais faire des courses et nous préparer un bon petit repas.
- Ca marche ! »


Vous avez regagné ton hôtel, sans encombre, et t'es descendu de là en te faisant la réflexion que tout ça te semblait parfaitement naturel - sans doute un peu trop. Mais si ça te surprend, ça reste plutôt une bonne surprise, et t'as le sourire aux lèvres quand tu croises le regard de ton frangin, prêt à repartir.

« - Bon et bien je t'enverrais l'adresse par texto. Tu t'occupes de la boisson ça te va ? Moi, je m'occupe du reste, ça marche ?
- Ca marche ! Sauternes pour Madame, donc. T'as une préférence ? »


T'as demandé pour la forme, mais tu sais déjà que tu risques fort de prendre une bouteille de vin rouge français, en demandant conseil au magasin plus connaisseur que toi, en plus de la boisson favorite de l'amie de Frank. Et quand tu reçois l'adresse, et après avoir consulté l'appli routière de ton téléphone, tu prends le parti d'y aller tranquillement à pied, le temps de visiter une autre partie de la ville, comme t'as grosso modo trois quarts d'heure de trajet, et une bonne heure devant toi. Tu sonnes finalement après avoir patienté quelques minutes à l'extérieur pour pas arriver trop en avance, à la porte de ton frangin, le sac en papier contenant tes bouteilles au poignet, et un bouquet de fleurs variées blanches, rouges et jaune-orangé dans l'autre main.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel-Mary Parker-Davis
Ohana means family • Fredwin - Page 2 Tumblr_myllcmD1NS1rk0i0zo2_500
» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 383
» Avatar : Lana Parrilla
» Âge : 36 ans
» Schizophrénie : Nope
» Absence : du 17/04 au 05/05
() message posté Dim 6 Jan - 17:37 par Rachel-Mary Parker-Davis
Frank était un homme plein de surprises et ce même en ce qui concernait sa famille. En effet, Rachel avait appris qu’il avait un demi-frère. Si elle avait déjà rencontré, et ce par la plus cocasse des manières, le premier petit frère, Edwin demeurait encore inconnu au bataillon, mais le SMS du beau policier sonna la fin de cette méconnaissance : il viendrait dîner à la caserne ce soir-là. La pédiatre en eut le sourire aux lèvres. Elle qui n’avait ni frère ni sœur était enchantée de faire la connaissance d’un proche de Frank. Elle était donc rentrée à la maison après le travail, espérant ne pas débarquer trop tard pour se préparer à recevoir cet invité de marque. Elle voulait avoir le temps de prendre une douche et revêtir une tenue un peu plus jolie pour faire honneur à l’homme qu’elle aimait. Une fois l’ascenseur ouvert, elle constata à l’odeur qui émanait de la cuisine que son amoureux était déjà rentrée et en possession de son territoire : la cuisine.

- Coucou chéri ! lança-t-elle en entrant dans la pièce. Ça sent divinement bon, qu’est-ce que tu prépares ? Et il arrive à quelle heure ? Pour savoir combien de temps il me reste pour attaquer le chantier, ajouta-t-elle avec humour.

Elle vint déposer un baiser sur ses lèvres, tout sourire.

- J’ai un truc à te raconter, j’ai le temps tu crois ? Bon allez, je m’en fous je prends cinq minutes pour te le dire, c’est tellement important pour moi.

Rachel vint délester les mains de son homme des ustensiles qu’il tenait pour les serrer dans les siennes.

- J’ai opéré aujourd’hui. Bon, c’était pas grand-chose, et c’était pas vraiment prévu, mais j’ai dû m’y résoudre. Mon élève était en galère et du coup je suis intervenue pour l’aider. Et mes mains n’ont pas tremblé. Je crois que je suis prête à vraiment reprendre comme avant. Qu’est-ce que tu en dis, tu penses que je peux ?

Sans vraiment savoir pourquoi, l’aval de Frank était important pour elle. Il était la personne qui comptait le plus à ses yeux, celui qui avait été là depuis le début pour la soutenir dans les épreuves qu’elle avait traversées, et à présent, elle ne se voyait pas ne pas lui conter une chose aussi importante pour elle et ne pas lui demander ce qu’il en pensait. Attendant sa réponse, le sourire ne quittant plus ses lèvres, elle s’approcha pour lui voler un baiser.

- Bon, je file prendre une douche. Qu’est-ce que je mets ?

Rachel voulait faire bonne impression. Déjà, elle était d’excellente humeur au vu de sa petite prouesse, autant continuer sur cette bonne lancée. Après que son homme ait répondu, elle monta dans leur chambre sortir sa tenue et fila dans la salle de bain pour se préparer. Elle achevait de se vêtir, une bonne demi-heure après, lorsque la sonnette retentit.
Revenir en haut Aller en bas
Frank Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 207516tumblrnhitq3nYmb1r04rieo1250
» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 1494
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Mer 23 Jan - 15:19 par Frank Turner
Frank de plus en plus à l'aise, ne cachait que difficilement sa joie à l'idée de savoir qu'Edwin se joindrait à eux pour dîner ce soir. C'était important pour lui, autant que de le présenter à Rachel et de lui faire sentir qu'à présent, il devenait un membre à part entière de la famille. Peu importe Victor et le lien qu'il avait eu avec lui, ça n'avait plus aucune importance maintenant. Turner préférait se tournait vers le présent, bien décidé à avancer sans être entravé par les maux d'autrefois et puis Ed n'était pas responsable des erreurs de leur père et n'avait de ce fait pas à subir et porter une croix qui n'était pas la sienne. Il avait tellement hâte de lui présenter Rachel et de les voir interagir tous les deux. Connaissant le doux caractère de sa pédiatre, il était prêt à parier que le courant passerait sans encombre. « - Ne te prends pas la tête, prends le premier Sauternes qui te passera sous la main ! Rachel n'est pas difficile ! » laissa-t-il entendre avant de voir son demi-frère s'éloigner pour rejoindre son hôtel. Le sourire aux lèvres, Franky repartit sur la route et regagna sans encombre la caserne. « - Rachel ? » Il réitéra son appel à trois reprises et comprit très vite, qu'il était seul. Il se rua donc vers le frigo pour constater l'ampleur des dégâts, se rappelant après coup qu'il avait prévu de commander. « - Mouais ! » laissa-t-il entendre peu sûr de lui. Un dilemme dès plus conséquent s'imposa dès lors. Devait-il vraiment se résoudre à opter pour une commande chez le traiteur ou ne devait-il pas faire un petit effort au vu de cette occasion si spéciale.Par curiosité, il récupéra la tablette qui se trouvait sur le plan de travail et entra « recette facile » dans la barre de recherches, avant de tomber sur plusieurs recettes à réaliser selon le site internet.

Et voilà, dix minutes plus tard, Frank panier en main, à faire quelques courses pour réaliser des minis cakes salés ainsi qu'une tourte au poulet et aux champignons. Il en profita pour prendre une bouteille en plus, un bouquet de fleurs chez la fleuriste ainsi que quelques red velvet cupcakes avant de revenir à la caserne pour commencer ses préparations. Pourvu de son tablier, le flic commença donc à réunir tous les aliments qu'il fallait avant d'allumer le four et se servir un verre de thé glacé. Et c'est donc plus attentif que jamais, qu'il se lança. Les minutes passèrent donc dans la joie et la bonne humeur bercés par quelques notes de musique. Suivant à la lettre les recettes qui lui étaient proposées, Frank parvint à sortir sa première fournée de cake au Sarazin et à la saucisse fumée, avant de lancer la fournée chèvre tomates basilic, toujours bercé par les mélodies de son héros. La porte d'entrée s'ouvrit alors sur Rachel qu'il vit arriver tout sourire. « - Salut mon amour ! Merci pour le compliment ! Je n'ai encore rien fait cramer, croise les doigts ! J'ai vu des recettes faciles de petits cakes salés et j'ai tenté une tourte au poulet et aux champignons pour le plat principal. J'ai pris une petite surprise pour le dessert, c'est dans le frigo si tu veux y jeter un coup d'œil. Quant à ton autre question, je pense que tu devras opter pour un chantier rapide. Il sera là dans moins d'une heure normalement. Même pas le temps de sortir les échafauds. » lui répondit-il lui aussi avec humour avant qu'elle ne s'approche pour l'affubler du traditionnel petit baiser. « - Attends avant de me raconter ! » Il baissa aussitôt le thermostat du four pour ralentir la cuisson et ainsi offrir toute son attention à la femme de sa vie. « - Je t'écoute ! » Son regard brillait, c'était indéniable, elle avait une bonne nouvelle à lui annoncer et il se languissait déjà de l'entendre.Elle commença son récit par un aveu qui emplit le cœur de son flic. « - Sérieux ? Tu as opéré ? » réitéra-t-il avant qu'elle acquiesce et reprenne son récit sous le regard admiratif de son homme. « - Rachel, si tu savais comme je suis fier de toi. Tu as surmonté tellement d'épreuves. Cela n'a pas été facile tous les jours, mais tu t'es accrochée et regarde-toi ! Tu as réussi à opérer à nouveau. Bien sûr que tu es prête ! » Il la laissa s'approcher pour qu'elle puisse lui voler un baiser qu'il saisit et intensifia avant de poser son front contre le sien. « - Je t'aime ! » laissa-t-il entendre avant de lui laisser à nouveau un peu d'espace. « - Mets une tenue dans laquelle tu es à l'aise. Je t'assure que tu n'as pas besoin de te prendre la tête pour faire bonne impression. Il va t'adorer quoique tu portes, je n'en doute pas une seule seconde. » Il lui offrit son plus beau sourire avant de la laisser s'éloigner de lui pour aller se préparer.

La nouvelle qu'elle venait de lui annoncer le ragaillardit davantage, assez pour poursuivre la préparation du dîner et ne pas se défaire du sourire qui ne le quittait plus. Il alla ensuite préparer la table avant que l'on vienne sonner à sa porte. « - Ed ! » laissa-t-il entendre avant d'aller lui ouvrir. « - Hey ! Bienvenue. Tu n'as pas trop galéré à trouver ? » Il lui laissa l'espace nécessaire pour le faire entrer « - Laisse-moi donc te débarrasser ! » il récupéra le sac en papier qu'il déposa sur le plan de terrain dans la cuisine ouverte avant de trouver un vase dans lequel y glisser les fleurs plus le bouquet qu'il avait lui-même ramené. « - J'ai tenté de cuisiner, à priori, c'est mangeable. J'ai opté pour un truc simple n'étant pas un grand cordon bleu. » Les marches grincèrent alors et voilà que Rachel fit son apparition. « - Hey, tu as terminé le chantier ? Ed, je te présente Rachel ! Rachel, je te présente mon frère Ed ! »
Revenir en haut Aller en bas
Edwin Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 69e2a8382059d46771d6c49c9198118d
» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 792
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Luke Mitchell
» Âge : 33 ans bientôt
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton) && Kate
» Absence : Jusqu'au 09.05 - Présence réduite jusqu'au 26.05
() message posté Sam 26 Jan - 11:09 par Edwin Turner
« - Ne te prends pas la tête, prends le premier Sauternes qui te passera sous la main ! Rachel n'est pas difficile ! »

Tu sais pas si c'est pour te rassurer ou si c'est réellement le cas, mais tu hoches la tête, et laisse ton frère rentrer prévenir sa chère et tendre de ta présence au diner. Evidemment, t'as pas vraiment pris le premier truc qui venait, t'as demandé conseil à un vendeur, et opté pour un bon milieu de gamme, comme il disait, histoire de pas te ruiner, mais de pas débarquer avec le premier prix non plus. T'es rentré à l'hôtel prendre une douche et te changer, et t'es quand même resté un moment à te demander ce que tu devais porter, puis t'as fini par lâcher l'affaire et passer un jean et une chemise à manches courtes, sous ton blouson de cuir. T'es pas super à l'aise en arrivant, mais le sourire de ton frère aide grandement à te détendre.

« - Ed ! Hey ! Bienvenue. Tu n'as pas trop galéré à trouver ?
- Non non du tout ! »


Faut dire qu'une ancienne caserne, c'est assez repérable.

« - Laisse-moi donc te débarrasser ! » i

Tu te laisses faire, et te déleste de ton blouson à son invitation, en l'observant ajouter un autre bouquet à tes fleurs dans un vase.

« - J'ai tenté de cuisiner, à priori, c'est mangeable. J'ai opté pour un truc simple n'étant pas un grand cordon bleu.
- Je suis sûr que ça sera très bien ! »


Tu t'inquiètes pas trop, t'es pas très difficile de toute façon. Puis de toute façon, t'es invité, tu te permettras pas de critiquer, et tu feras honneur à ce qui t'es proposé, c'est comme ça. Les marches de l'escalier ont annoncé l'arrivée de Rachel et t'as tourné la tête vers la pédiatre qu'a volé le coeur de Frank, et lui adresse un sourire en suivant le mouvement jusqu'à elle après ton frère.

« - Hey, tu as terminé le chantier ? Ed, je te présente Rachel ! Rachel, je te présente mon frère Ed ! »

Le chantier ? Quel chantier ? T'adresses un regard interrogateur à ton hôte mais reporte bien vite ton attention sur la brune face à vous.

- Rachel, vous êtes magnifique. Enchanté de faire votre connaissance !

T'es sincère et ça se voit à ton sourire. Toi qui voulais apprendre à connaître ton frère, t'es bien parti pour...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel-Mary Parker-Davis
Ohana means family • Fredwin - Page 2 Tumblr_myllcmD1NS1rk0i0zo2_500
» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 383
» Avatar : Lana Parrilla
» Âge : 36 ans
» Schizophrénie : Nope
» Absence : du 17/04 au 05/05
() message posté Mer 30 Jan - 10:59 par Rachel-Mary Parker-Davis
Rachel était si heureuse, sa vie reprenait un tournant normal, elle avait l’impression de se retrouver, retrouver la personne qu’elle avait été et qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être. Tout commençait à rentrer dans l’ordre et bientôt, son divorce serait prononcé et elle serait enfin libérée totalement. Pour l’heure, et comme elle le disait souvent, une victoire après l’autre. Elle avait pu utiliser un bistouri pour la première fois depuis plusieurs mois et cette petite (non, grande!) dose de stress avait finalement été un moteur. La pédiatre ne cachait pas sa joie en racontant tout ça à son amoureux qui, égal à lui-même, était d’un grand soutien et toujours encourageant. Elle se sentait si bien, enfin !

- Merci mon amour, je suis tellement contente, j’avais peur que ce jour n’arrive jamais. Mais je vais rester prudente et ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Et pour la cuisine, dis-donc tu n’as pas perdu de temps ! Et pour le dessert… je me réserve la surprise. J’espère qu’on aura encore faim après tout ça.

Elle était très heureuse à l’idée de rencontrer un autre frère de Frank. Alors, après avoir discuté un peu et volé un baiser à son homme, elle était partie prendre une bonne douche pour se défaire de l’odeur de l’hôpital, et trouver des vêtements appropriés à une rencontre familiale. Elle opta pour une petite robe noire assez simple et à la fois élégante.

Quand la sonnette retentit, elle achevait de se maquiller et décida de descendre pour ne pas faire attendre Edwin. Elle enfila ses chaussures et descendit les marches pour retrouver Frank et son frère qui venait tout juste d’arriver. Tout sourire, l’américaine s’avança pour saluer Edwin, après avoir salué d’un clin d’oeil la remarque de Frank sur le « chantier ».

- Merci Edwin, c’est adorable. Je suis très heureuse de vous rencontrer.

Elle l’était. Elle savait combien la famille était quelque chose d’important pour Frank, et ce frère découvert sur le tard allait très probablement être bien vite un membre à part entière de la famille.

- Venez, installez-vous, proposa-t-elle en lui désignant le canapé.

Rachel avait hâte d’en savoir plus sur lui, étant assez curieuse de nature, mais elle n’irait pas poser trop de question. Un réflexe bien longtemps conservé pour éviter que l’on fasse de même pour elle. A présent, elle n’avait plus rien à cacher et les choses étaient différentes, mais les vieilles habitudes avaient parfois la vie dure. De toute façon, voir Frank heureux était tout ce qui comptait pour elle, et connaître son petit frère faisait partie de ces petites choses qui lui faisaient plaisir. C’était normal. Étant fille unique, la chirurgienne n’avait pas vraiment la moindre idée de ce que ça pouvait faire d’avoir un frère ou une sœur. Frank, lui, en avait deux.

- Qu’est-ce que vous buvez ? demanda-t-elle, prête à aller chercher les verres dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Frank Turner
MEMBRE
Ohana means family • Fredwin - Page 2 207516tumblrnhitq3nYmb1r04rieo1250
» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 1494
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Sam 9 Fév - 19:23 par Frank Turner
Certes, il ne maniait pas le fouet avec autant de dextérité que le revolver, cependant pour cette occasion si spéciale, Frank avait décidé de s'armer de courage et d'enfiler le tablier pour cuisiner. Il voulait avoir la fierté, si personne n'était empoisonné ce soir, de se dire qu'il était parvenu à faire quelque chose de mangeable et qui sait, peut-être même parvenir à faire plaisir. C'était tout Frank ça, toujours bien décidé à faire plaisir à ses proches n'hésitant pas au préalable à prendre quelques risques, mais il était confiant, les recettes semblaient faciles à réaliser et c'est sans grande difficulté qu'il se lança, arborant une confiance qui le surprenait malgré tout. Rachel arriva à son tour et apporta un surplus de courage au flic tout en lui comptant l'exploit de sa journée. Un fait loin d'être anodin pour la pédiatre et pour cause, elle était enfin parvenue à opérer à nouveau. « - Je suis le plus fier des hommes docteur Parker. Bon maintenant croise les doigts pour que je parvienne à sortir un repas convenable. Au pire, le dessert rattrapera le coup » Ils se séparèrent ensuite, Rachel alla se changer tandis que Frank continuait à œuvrer sur le front « culinaire » Rien n'avait cramé, c'était bon signe, pourvu que cela dur. Et quelques minutes plus tard, alors que le flic achevait de dresser sa table, la sonnette annonça l'arrivée de leur invité d'un soir. Frank abaissa la température du four avant de retrouver Ed qui évidemment, n'était pas venu les mains vides.« - J'aime ta certitude frangin ! » lança-t-il taquin « - Au pire si tu t'empoisonnes, on a un médecin à domicile. » Rachel fit alors son arrivée pourvue d'une robe noire, toute simple, mais qu'elle portait avec une infime élégance. Les deux amoureux taquins s'échangèrent un clin d'œil avant que la pédiatre ne vienne saluer le demi-frère de Frank. « - Bon bah Ed je te présente Rachel alias le docteur Cupcake et Rachel je te présence Ed mon frangin et bras droit désormais. Je suis content de vous présenter l'un à l'autre. » Et son sourire le trahissait, effectivement ça lui tenait à cœur de faire entrer Ed dans sa vie et qui de mieux que Rachel pour le permettre. « - Cher frangin la personne qui se tient devant toi et la plus à même de te renseigner sur moi. Elle détient aussi un nombre assez conséquent d'anecdotes sur moi. » En parfaite maîtresse des lieux, Rachel proposa à Ed de venir s'asseoir, Frank la devança ensuite et en profita pour rejoindre la cuisine et déposer sur un plateau, les amuses bouches qu'il avait préparés ainsi que des verres et la bouteille ramenée par le frérot. « - Ed, j'ai de la bière au frigo si tu veux. Mon cœur il y a du Sauternes pour toi, ça te va ? » Il revint ensuite avec tout ce qu'il fallait. « - Alors ce sont des petits cakes salés au Sarazin. Tu en as à la tomate basilic et au chèvre miel, je crois. Normalement, c'est mangeable ! » Il entreprit ensuite de servir tout le monde et le sourire aux lèvres, il observait la scène presque silencieux. « - Je suis content que tu sois là frangin, vraiment ! » Et il l'était, lui pour qui la famille était l'un des piliers de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Notting Hill
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
» BOSS LAN AK RESTAVEK LI YO
» cornélya y.-o. de maupou ღ family matters
» Charles Banning - I will find my family [Terminée]
» (Nasuada Family) + shoot me to the ground
» Very important family (Sybil)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-