Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #33 & nouveautés.
La 33ième version vient d'être installée, rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Bingo de Noël !
Venez jouer au Bingo de Noël du forum
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland est de retour pour patienter jusqu'à Noël. Vous pouvez aussi venir célébrer le nouvel an au Skylight.
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
LC awards : nominations.
Les LC awards sont toujours en cours ! Pour faire vos nominations, rendez-vous par ici
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

soirée cb samedi 22 décembre à 21h ! venez nombreux et révisez vos classiques de noël *oh oh oh*

bingo de noël à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

awards 1ère étape pensez à envoyer votre mp pour choisir les nominés de cette année.

winter wonderland comme chaque année, ce parc d'attraction aux allures de fêtes s'installent dans hyde park, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands...

nouvel an un sujet commun pour le nouvel an, avec un but caritatif et quelques surprises à la clé, viens participer !


Ohana means family • Fredwin

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 780
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Luke Mitchell
» Âge : 33 ans bientôt
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton) && Kate
» Absence : Jusqu'au 11/11
() message posté Jeu 15 Nov 2018 - 23:10 par Edwin Turner
Tu ne sais pas si les choses auraient pu être meilleures, sous d'autres augures, dans d'autres circonstances, entre ton frère et toi. Si tout n'aurait pas été plus simple si ton père n'avait pas menti et manigancé à ton ainsi, ou si au contraire, tout n'aurait été que plus compliqué. Après tout, enfant, il aurait sans doute été plus difficile pour Frank d'accepter ton existence, toi l'enfant au contact facile avec votre père. Et puis à vous voir vous promener tous deux dans les rues de Londres à cet instant, qui imaginerait le lourd passif familial qui pèse sur votre fratrie ?

Frank endosse à merveille le rôle de guide, et toi, tu te fais pas prier pour continuer à jouer les touristes. Tu regardes tout avec des yeux d'enfant, mais c'est évident que tout ce qui touche à une activité sportive allume davantage d'étoiles dans tes yeux que le reste. Et ton frangin ne peut pas manquer de le remarquer comme tu relèves la présence de joggeurs autour de vous, là où d'autres évoqueraient sans doute les canards ou les grands-mères avec leurs pigeons...

« - Effectivement, il y a pas mal de joggeurs par ici. Si tu aimes faire du sport, je pense que c'est l'idéal. Il y a aussi quelques salles de sport où j'ai mes habitudes. Si tu veux, on pourra s'y rendre à l'occasion.
- Avec plaisir ! »


Un cri du coeur, littéralement. Aller faire du sport avec ton frère, c'est juste un moyen quasi-idéal de faire d'une pierre, deux coups. Assouvir tes passions en faisant travailler tes muscles et en te dépensant, et tisser un lien plus serré avec ton frangin. Malgré le fossé qui vous sépare quant à la nature de vos relations respectives avec votre géniteur.

« - J'imagine que ça doit être vraiment difficile pour toi. Pour moi, c'est plus simple, j'ai fait le deuil de notre relation. Pour Dylan, c'était une autre affaire. Il a grandi sans le connaître et je ne suis pas sûr que Victor se soit donné les moyens pour que ça change. Il aura fallu qu'il attende d'être malade pour se dire qu'il était peut-être temps de reprendre un contact qu'il n'a jamais eu.
- Je m'y fais. »
que tu réponds sincèrement.

Tu hausses même les épaules, comme si ça pouvait appuyer ton sentiment fataliste. Vous y pouvez rien, tous autant que vous êtes, les choses sont telles qu'elles sont et t'as pas envie de te prendre la tête au sujet de votre père.

« - C'est comme ça de toute façon, et j'ai pas vraiment envie de me prendre la tête indéfiniment à ce sujet... Surtout pas avec Dylan ou toi. »

T'as pas vraiment envie de parler de Victor, au final. Tu te rends bien compte que malgré les déceptions, il y aura toujours au fond de toi le petit garçon que t'étais et qu'était jamais autant heureux que quand ta mère annonçait l'arrivée de ton père. Mais tu t'attendais pas à ces confidences, pour le coup, et t'en restes un peu abasourdi.

« - Tu sais, je ne suis pas fier de ce que j'aie fait à Dylan, en me faisant passer pour Victor, mais je ne voulais pas qu'il lui fasse du mal. Je suis comme ça, je commets quelques maladresses, mais j'agis toujours dans l'intérêt des autres. Pour moi aussi, la famille est sacrée, mais je ne veux pas reproduire le schéma de Victor qui a fait passer sa carrière avant la sienne. Et il est important pour moi, de te faire savoir que quoiqu'il arrive, tu es et tu resteras mon frère. Je me fiche de l'intitulé « demi » et sache que ta mère et sa famille sont les bienvenus. »

Il n'y a pas grand chose que ton frère pouvait dire de mieux, de plus que ce qu'il ne vient de faire à l'instant. Non seulement il confirme à nouveau qu'il t'accueille à bras ouvert comme faisant partie des siens, mais il y inclue ta mère et ton oncle si proches de tout. Tu souris, ravi. Pour toi, il est évident que la réciproque est parfaitement vraie.

« - De toi à moi, je crois que j'ai toujours rêvé d'avoir une famille nombreuse, pour combler le manque d'un père.
- De toi à moi, j'ai toujours plutôt imaginé que je finirais comme ça un jour, entouré d'une ribambelle de mômes... »


Mais un instant, ton regard s'assombrit. Tu t'es imaginé ainsi avec elle, mais Evana a disparu du jour au lendemain, et si l'idée d'être entouré de gamins te séduit toujours, tu t'imagines pas avec qui que ce soit d'autre qu'elle.

« - Bon sur ce, on arrête avec ce sujet, on ne va pas pourrir ce super moment entre frangins. Qu'est-ce que tu voudrais faire maintenant ou savoir ? Tu as peut-être des questions !
- Mmmmh... Je ne veux pas m'imposer chez toi ce soir, mais je n'ai pas refusé l'invitation à dîner... En revanche, hors de question d'arriver les mains vides. Elle aime le vin ta pédiatre ? Il y aurait un caviste dans le coin ?... »


Evidemment, pas dans Hyde Park directement, mais dans un quartier touristique comme ça, tu te dis que ça doit bien pouvoir se trouver pas très loin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 1467
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Ven 16 Nov 2018 - 16:26 par Frank Turner
Ce qui semblait être une situation compliquée à gérer, ne l'était plus après coup et pour cause. Plus il passait du temps avec Ed et plus il appréciait sa présence, c'était comme s'il était avec un vieux pote qu'il n'avait pas revu depuis des années. Il parvenait à se trouver des accroches, grâce en sport en l'occurrence et Frank s'imaginait sans peine retrouver son cadet dans l'une des salles qu'il avait l'habitude de fréquenter pour transpirer un peu. Dylan n'était pas très sportif pour ainsi dire, il préférait dessiner. Certes, il aimait bouger, mais n'avait jamais éprouvé l'envie de passer des heures et des heures à la salle de sport pour soulever de la fonte ou même courir sur un tapis de course. Le sport pourrait donc permettre aux deux Turner de passer plus de temps ensemble. « - Génial alors ! » ne put-il s'empêcher de laisser entendre tout en souriant. Cependant et parce qu'il plainait encore sur eux, l'ombre d'un père disparu, Frank se sentit presque obligé d'évoquer le sujet fatidique. La réponse d'Ed fut brève, mais suffisante. Il s'y faisait, comme si depuis toujours, la routine régentait sa vie, alors qu'il ne venait d'apprendre que récemment les perfidies paternelles. Frank s'en voulait presque de voir autant de fatalisme dans le regard du blondinet qui ne voulait pas se prendre constamment la tête sur ce sujet, encore moins avec ses frères. Mais c'est plus fort que Frank, il doit le dire, parler encore pour exorciser ses propres démons. Mais plus encore, il voulait faire entendre haut et fort qu'il n'avait rien à avoir avec feu Victor Turner et qu'il défendait des valeurs familiales que lui, avait bafoué sans vergogne et à de nombreuses reprises.« - Hey, tu es encore jeune, la ribambelle, c'est encore faisable. Tu as déjà ton neveu pour commencer et à lui tout seul, il en vaut dix. » Il le vit, ce petit regard sombre, emprunt de déception. Il y avait une fille derrière tout ça, Frank en était sûr, mais pour ne pas mettre son frère mal à l'aise, il préféra opter pour l'ignorance et le changement de sujet. Et de toute évidence, Edwin venait de changer de sujet pour le soir-même. « - Arrête, jamais tu ne t'imposeras et si tu continues à le croire, tu vas me mettre en pétard. Pour ce qui est du vin, il y a sûrement un bon caviste là où nous avons joué les touristes. Sinon pas loin de la caserne, près du restaurant indien. Et Rachel adore le Sauternes. Punaise, je suis tellement content que tu acceptes de venir dîner. Qu'est-ce qui te ferais plaisir ? Et ne me fais pas de manières hein ? Qu'est-ce que tu aimes manger ? Tu as bien un plat préféré non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 780
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Luke Mitchell
» Âge : 33 ans bientôt
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton) && Kate
» Absence : Jusqu'au 11/11
() message posté Ven 30 Nov 2018 - 0:51 par Edwin Turner
C'est ça, un vieux pote. C'est à ça que ta relation avec ton frère ressemble, à s'y méprendre. Comme si vous vous étiez toujours connu, comme si vous vous retrouviez. Alors qu'il n'a découvert ton existence qu'il y a quelques mois. Outre l'importance de la famille que vous semblez partager, ton aîné a visiblement un goût commun avec toi pour le sport, et ça te fait sourire. Sans doute que vous pourrez profiter de moment ensemble de cette manière-là, et l'idée te plaît. Plus que tu ne saurais l'exprimer, en réalité.

« - Génial alors ! »

Ou alors tu pourrais l'exprimer comme ça. Ton sourire s'élargit à l'acclamation de ton frangin. Les choses semblent si faciles, alors pourtant qu'elles sont si loin de l'être ! Comme si contre toute attente, votre père, malgré ses travers, avait réussi à vous insuffler certaines choses communes, qui faisaient que vous vous retrouviez, aujourd'hui, aussi naturellement que si vous aviez réellement été élevés ensemble. Comme si vous aviez toujours été la famille que tu espères que vous serez réellement un jour. Celle dont tu voudrais qu'il fasse partie, et celle que tu aimerais construire, un jour... même si le visage qui te vient alors à l'esprit assombrit ton regard.

Evana.
S'il y a bien une personne avec laquelle tu te serais vu fonder une famille, c'est elle, mais sa disparition subite, à Rio, a coupé court au moindre rêve que tu aurais pu faire. Tu n'imagines pas une seconde que tu vas recroiser sa route le lendemain. Tu n'imagines pas non plus que ça achèvera de te briser le coeur, quand bien même tu respecteras sa décision, ne serait-ce que parce que tu ne peux pas lui imposer quoi que ce soit.

« - Hey, tu es encore jeune, la ribambelle, c'est encore faisable. Tu as déjà ton neveu pour commencer et à lui tout seul, il en vaut dix. »

T'éclates de rire à la mention de ton neveu, et meurs d'envie de rencontrer la terreur en question.

« - Arrête, jamais tu ne t'imposeras et si tu continues à le croire, tu vas me mettre en pétard. Pour ce qui est du vin, il y a sûrement un bon caviste là où nous avons joué les touristes. Sinon pas loin de la caserne, près du restaurant indien. Et Rachel adore le Sauternes. Punaise, je suis tellement content que tu acceptes de venir dîner. Qu'est-ce qui te ferais plaisir ? Et ne me fais pas de manières hein ? Qu'est-ce que tu aimes manger ? Tu as bien un plat préféré non ?
- Mmmh... »


Tu cherches. Parce que réellement, tu sais pas s'il y a vraiment un plat qui sort de l'ordinaire pour toi.

« - J'aime manger. Et globalement vaut mieux m'avoir en photo qu'à table. Mais je sais pas si j'ai vraiment un plat préféré, je suis pas difficile en vrai... Je mange juste pas trop gras si tu veux vraiment une réponse moins évasive, mais sinon, tout me va ! »

Le seul truc que tu adores réellement mais que tu sais pas comment retrouver, c'est le gâteau de ta grand-mère, et ça, tu doutes fortement que Frank soit capable de te le proposer, alors tu le gardes pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 1467
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
() message posté Lun 3 Déc 2018 - 15:37 par Frank Turner
Il n'en espérait pas tant et pourtant plus les minutes s'égrenaient et plus les deux frères semblaient enclins à se rapprocher. Évidemment la relation n'était pas la même qu'avec celui que Frank appelait encore avec affection la petite crapule, toutefois, il commençait à l'accepter. Ed avait son caractère et avec le temps, Frank l'espérait encore, il se montrerait peut-être un peu plus démonstratif, en attendant, il serait se contenter de ces petits riens qui constituaient leur relation et c'était déjà pas mal. Voilà qu'à présent cela causer enfant et famille. Frank comprit bien assez vite, au vu du regard de son cadet, que c'était, pour le moment, un sujet à ne pas évoquer. Peut-être sortait-il d'une peine de cœur, cela semblait être la situation la plus probable. Ah les femmes ! Tantôt sublimes, tantôt briseuses de cœur. Bien qu'à l'évocation de Samuel, terreur toute désignée, il y ait un éclat de rire, le flic comprit alors qu'il pouvait dévier la conversation. « - Tu verras, une pile électrique, mais un vrai petit trésor. J'ai hâte de te le présenter » Le petit connaissait déjà l'existence de ce nouveau tonton et pensait déjà à Noel et à tous les cadeaux qu'il pourrait avoir en plus. Mais plus encore de l'affection supplémentaire dont il bénéficierait. « - Il va t'adorer, j'en suis sûr ! »

Et voilà qu'ils évoquaient à présent le dîner à venir alors qu'initialement Ed voulait se garder du temps pour lui avant de venir à la caserne. Frank savourait vraiment ce changement d'avis, il avait hâte de présenter ce nouveau frère à la femme de sa vie, adoratrice d'un bon Sauterne, quand l'occasion venait à se présenter. Mais pour l'heure, il était question de connaître le plat favori du jeune Turner qui semblait hésiter. « - J'ai l'impression que tu ne vas pas me rendre la tâche facile, je me trompe ? » Puis il reprit la parole, offrant quelques précisions à son aîné, qui regrettait de ne pas avoir pris un calepin. « - Alors tu manges beaucoup, mais pas trop gras ! Ca devrait le faire. Donc on se fait ça ce soir alors ? » Il attendit la réponse de son frère, avant qu'ils ne retrouvent la voiture de Frank. « - Je vais te ramener à ton hôtel que tu puisses souffler un peu, te prendre une douche et te poser pépère. Moi de mon côté, je vais faire des courses et nous préparer un bon petit repas. » Et c'est ainsi que les deux Turner reprirent la route. Frank s'arrêta devant l'hôtel d'Edwin, quittant sa voiture pour lui prêter main forte, mais de toute évidence, le blondinet n'avait pas besoin d'une paire de bras supplémentaire. « - Bon et bien je t'enverrais l'adresse par texto. Tu t'occupes de la boisson ça te va ? Moi, je m'occupe du reste, ça marche ? » Il lui sourit avant de reprendre place derrière le volant de son SUV et de repartir direction la caserne le sourire aux lèvres et le portable en main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Notting Hill
Aller à la page : Précédent  1, 2
» If It Means A Lot To You ►► 02/03/12 à 23.58
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-