Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #31 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est arrivée à Londres, c'est le moment de montrer votre amour pour le cacao. Rendez-vous par ici.
Le mois des défis !
Si vous êtes joueurs, c'est le moment où jamais de venir nous le montrer. Toutes les informations se trouvent par .
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
les petites annonces
semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
pâtisserie à la recherche d'un vendeur roman warwick cherche un(e) vendeur(se) pour sa pâtisserie sur oxford street, expérience demandée.
ton annonce ici ? c'est facile, il te suffit d'en faire la demande en envoyant un mp à un membre du staff.


brighton ~ le hasard fait bien les choses #topaz&rush

avatar

» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 200
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters.
() message posté Dim 12 Aoû - 0:08 par Rush A. Marvel
le hasard fait bien les choses
But man is not made for defeat. A man can be destroyed but not defeated.


Les vacances, j’adore ça. Non pas parce que j’en profite pour partir, mais justement parce qu’il y a beaucoup moins de monde. Du moins dans les quartiers résidentiels et dans tous les autres quartiers non touristiques. De temps en temps, j’ai même l’impression que Londres devient une ville fantôme. Evidemment, ça ne marche pas si je décide d’aller dans tous ces lieux attrape touristes. Je les évite à tout prix, que ce soit durant les vacances ou non. Enfin, vous saurez que je déteste les endroits où il y a trop de monde. Ça m’oppresse et j’ai l’impression de ne plus pouvoir respirer. Mon psychiatre me dit que je suis atteint d’agoraphobie. Peu importe le terme que vous souhaitez employé.

Généralement, durant les vacances je ne pars pas. Je préfère profiter de ma ville fantôme. Mais aujourd’hui, en ce samedi je décidais de sortir un peu de Londres. Mais pas pour aller bien loin. A seulement quelques minutes : Brighton. J’y vais de temps en temps, j’aime beaucoup cette ville qui est très différente de Londres. J’aime pouvoir profiter de la mer et de tout ce que peut offrir cette autre ville. Je m’étais baladé durant toute la matinée. Sans but fixe. Pour manger, je m’étais décidé de m’arrêter le long de la côté, pour profiter pleinement de la mer. Alors que j’avais ma commande dans les mains, je me cherchais une place où m’asseoir. Prêt à m’asseoir le plus loin de la foule, je vis un visage familier. Si j’avais écouté mon instinct j’aurais fait mine de ne pas l’avoir vu. Mais quelle était la probabilité que nous nous retrouvions dans la même ville, le même jour, et dans le même restaurant en même temps ? Je m’avançais vers elle. « Je peux m’asseoir beauté ? » Elle allait surement vouloir m’insulter à la première seconde, mais je savais que lorsqu’elle me verrait, tout changerait. C’est pourquoi, sans même attendre une réponse de sa part, je m’assis face à elle.

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 14/07/2018
» Messages : 251
» Pseudo : Opaline
» Avatar : Ursula sexy Corbero
» Âge : 26 yo. (04.04)
» Schizophrénie : Charlie A. Stuart
() message posté Mar 14 Aoû - 23:47 par Topaz S. Headland

   
☆ Le hasard fait bien les choses feat Rush.

   
Topaz n’a pas beaucoup de jour de congé, et quand elle a des moments de blanc à l’hôpital, il est bien rare que ce soit le cas aussi au Casino. Aujourd’hui était une exception et pour cela, elle compte bien sauter sur l’occasion pour bouger un peu. Par ses propres moyens, en utilisant train, bus, taxi puisque depuis son arrivée à Londres, Topaz circule par ses propres moyens, elle est piétonne. L’idée de passer la journée à Brighton lui dit bien, non sans en parler à quiconque avec pour seul but de se ressourcer et ne penser qu’à elle. La solitude à du bon parfois, même si c’est comme pour tout, il ne faut pas en abuser. Durant cette journée, elle fait un peu de tout, notamment du shopping, ou encore la grand-roue. Elle a pour but de se dorer la pilule sur la plage, parce que ça lui changera de Londres et après peut-être sera-t-il temps pour elle de reprendre le chemin de son appartement et de s’apprêter pour travailler le lendemain.

Attablée sur la terrasse d’un restaurant avec les lunettes de soleil sur le nez et une salade composée en face d’elle, elle se délecte de tous ces gens qui passent devant elle. Topaz les observe, observe leur façon de se comporter, de s’habiller ou tout simplement de profiter de cette belle journée, et puis de temps en temps elle se rappelle qu’elle est là pour manger, et que cette salade n’attend que ça: être dévorée. L’australienne ajuste sa blouse et l’une de ses épaules se dénude, comme le souhaite cette blouse, justement. En-dessous, elle a son bikini et elle compte bien revenir bronzée. Au moins un tout petit peu. Peut-être ira-t-elle aussi piquer une tête, mais rien n’est moins sûr. En attendant, elle doit se forcer à manger.

Topaz se concentrer sur le morceau de tomates qu’elle pique avec sa fourchette quand dans un mouvement et un bonjour auquel elle ne s’attend pas, un homme s’installe en face d’elle. Il lui faut plusieurs secondes pour le remettre: il s’agit d’un client du Casino. Un client qu’elle prend plaisir à chouchouter lorsqu’elle se trouve être Valette de pied. Le petit sourire en coin met un peu de temps avant de se montrer « Monsieur Rush. Vous me suivez ou c’est du pur hasard ? » un brin d’espièglerie dans la voix, son sourire ne la quitte plus. « Aujourd’hui, je ne suis pas sûre d’exaucer tous tes souhaits, parce que je suis juste moi et je ne suis pas payée pour, tu t’en remettras ? » 

   
panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 200
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters.
() message posté Mer 15 Aoû - 17:39 par Rush A. Marvel
le hasard fait bien les choses
But man is not made for defeat. A man can be destroyed but not defeated.


Si j’avais voulu croiser une personne ou passer la journée accompagné, j’aurais déjà accosté toutes ces belles filles que j’ai croisées durant toute la matinée. Mais ce n’était pas le but de ma journée. J’étais venu ici, justement pour être seul. Profiter de la vue de la mer. Mais lorsque j’aperçu cette fille-là, je ne pus que changer d’avis. Je ne la connaissais pas plus que cela, mais je l’aimais bien. Peut-être parce qu’à chaque fois, au casino, elle prend bien soin de moi. Et aussi parce que j’ai l’impression qu’elle est en quelque sorte un lucky charm pour moi. Dès que je la vois dans la soirée, j’arrive à ressortir du casino en gagnant. Et les fois où je ne l’a croise pas, je perds. Depuis, j’attends de croiser son regard pour me mettre à jouer. Peut-être qu’aujourd’hui je serais aussi chanceux. De plus, en arrivant ici, je suis passée par un endroit où il y avait pleins de jeux de chance. Une espèce de petit casino. Une coïncidence ? Je n’y crois pas, mais là c’est trop gros pour ne pas y penser. « Non, je dirais plutôt que je suis chanceux aujourd’hui. » Lui répondis-je avec un petit sourire. J’aime tellement quand elle m’appelle Rush. Cela me donne l’impression d’être quelqu’un. J’aurais pu être une personne qu’on appellerait tout le temps comme ça. Monsieur Rush. Monsieur Marvel. Mais j’ai dit non à l’opportunité. J’ai dit merde à mon avenir tout tracé. Je ne pensais pas qu’on pourrait m’appeler comme ça un jour, mais cette fille le fait. Et ce serait mentir de dire que je n’aime pas. « Donc si je comprends bien… Tu n’es gentille que parce que tu es payée ? » C’est quoi encore ce métier ? Je ne savais pas qu’on pouvait être payé pour être tout simplement gentil. « Quand tu me vois, tu ne vois seulement qu’un gros billet vert… » En disant cela, je me mis à tenter de m’imaginer en gros billet vert. Plutôt beau gosse. Ça sera mon prochain déguisement tiens. « Ok, je n’ai rien dit. Je comprends. Ça me va plutôt bien le billet vert ! » Rajoutais-je avec un petit sourire. J’essayais de jouer le jeu de l’humour. A sa façon de me répondre, j’avais l’impression qu’elle ne souhaitait qu’une chose : que je parte. Mais moi je ne le voulais pas. Alors j’allais tenter de lui faire changer d’avis. « Bon appétit mademoiselle je suis gentille pour l’argent. » Sur ces paroles, je commençais à manger mon fish and chips.

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 14/07/2018
» Messages : 251
» Pseudo : Opaline
» Avatar : Ursula sexy Corbero
» Âge : 26 yo. (04.04)
» Schizophrénie : Charlie A. Stuart
() message posté Mer 15 Aoû - 21:47 par Topaz S. Headland

   
☆ Le hasard fait bien les choses feat Rush.

   
Topaz est amusée face à ce qu’elle aurait appelé « un client ». Parce que c’est ce qu’il est, ou plutôt, c’est de cette façon qu’elle le connait. Là, tout de suite, Monsieur Rush reste un homme lambda qui vient de s’installer en face d’elle, comme s’ils se connaissaient depuis des années. « C’est donc vrai ce qu’on dit, alors : La chance sourit aux audacieux, encore que je ne sais pas si on peut vraiment parler d’audace. Est-ce que tu es audacieux, Monsieur Rush ? » les doigts entourant le manche de sa fourchette, elle la laisse se balader dans son assiette, tranquillement en prenant soin de ne pas quitter son interlocuteur du regard. Visiblement, ce garçon a de l’audace, il n’y a qu’à le regarder s’installer à la même table qu’une fille qu’il voit de temps en temps quand l’envie lui prend de venir faire un tour au casino le soir où l’Australienne travaille. « Ah non. Je suis gentille, souriante, tout ce que tu veux, c’est dans ma nature. Mais si là, tout de suite, tu me demandes d’aller te chercher un verre, je te dirai gracieusement et avec tout le respect que je te dois, d’aller te le chercher toi-même.» ou d’aller se faire foutre, c’est selon la manière dont c’est demandé, évidemment. Topaz n’est pas trop conne, elle sait mettre un stop quand il faut, ou quand il y a de l’abus. Mignonne, oui, mais tigresse sur les bords. « C’est une façon de voir les choses, mais rassure toi, t’es plus séduisant qu’un billet. » Topaz s’approche un peu, comme pour lui révéler un secret, qui va de soi si on surf un peu sur le marketing et la psychologie en même temps « En clair, plus tu souris, plus t’es heureux, plus tu repars content de l’établissement et plus j’ai de chance d’avoir une promotion. C’est un bon deal, tu aurais pu tomber sur une grosse, moche et coincée. » En tant qu’infirmière le jour, Topaz doit enfiler cette espèce de blouse blanche absolument pas sexy et loin de ressembler à cette petite tenue que l’on trouve dans les bandes dessinées ou les films pornos. Le soir, lorsqu’elle rejoint ce casino, elle troque cette blouse pour une jolie robe noire moulante, décolletée et le sourire charmeur qui va avec sans oublier les talons qui lui explosent les pieds à force de les porter jusqu’au petit matin. Un boulot différent, mais qui lui plait malgré tout. Alors que lui commence à manger, Topaz repousse son assiette. Elle a assez mangé, pourtant une salade c’est pas la chose la plus consistante « Tu es là pour la journée où tu te fais un trip tout seul de quelques jours ? Ou aucun des deux et tu vois ce que te réserve ta journée ? ». 

   
panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 200
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters.
() message posté Mer 15 Aoû - 23:27 par Rush A. Marvel
le hasard fait bien les choses
But man is not made for defeat. A man can be destroyed but not defeated.


En m’asseyant face à elle, je m’étais imaginé tout un tas de scénario. Du plus sérieux au plus loufoque. Mais au vu de comment la conversation se déroulait, je peux vous assurer que je n’avais pas imaginé cela ainsi. Il faut dire que j’avais dans la tête une certaine image de Topaz et j’espérais retrouver cette Topaz là. Mais peut-être qu’aujourd’hui, tous mes rêves autour d’elle allaient s’effondrer. Elle me demanda alors si j’étais audacieux. Je réfléchis quelques secondes. « Je n’utiliserais pas vraiment ce mot pour me caractériser… Mais peut-être que je le deviens quand je te vois. » Après tout, on a toute cette personne qui nous fait pousser des ailes, en quelque sorte. On a toute cette personne qui, une fois face à elle, on pourrait décrocher la lune. Elle est peut-être cette personne. Et elle l’est surement parce que je crois réellement qu’elle est mon trèfle à quatre feuilles. Lorsque je l’entendis se caractériser, je souris. Je ne pu m’abstenir de faire une blague. [color:cefd=#000000]« Te demander de me servir un verre ? Pas du tout dans mon genre … » Je regardais mon assiette, avant de lever mon regard sur elle et rajouter. « … non moi je suis plus du genre à te demander de débarrasser mes couverts ! » Mensonge ou vérité. Même pour le coup, je ne pourrais vous le dire. En tout cas, j’espérais qu’elle le prenne sur le ton de l’humour. Mon but n’est pas qu’elle me prenne pour un connard, même si c’est ce que je suis au fond. « Tu m’envoies ravir. » Lui répondis-je tout en lui faisant un petit clin d’œil. J’aurais aimé lui dire qu’elle est pas mal dans son genre aussi. Mais le moment n’était pas encore propice pour ce genre de compliments. Il fallait qu’elle accepte ma présence avec elle. Il fallait que je le sente. Et pour le moment, ce n’était pas encore le cas. « Tu as raison... Même s’il faut se l’avouer : il n’y a pas ce type de filles au casino. Je suis sûr qu’ils vous font passer une espèce d’audition. » Je pris une frite avec ma main. Oui, bon désolé, mais je mange toujours mes frites avec les doigts. « Comme tu l’as dit, il faut satisfaire le client, qu’il soit heureux en ressortant. Une grosse, moche et coincée ne saurait pas faire ça. » Quoique, moi je pourrais me donner le défi de la décoincer un peu. Peu importe. Je le savais qu’ils choisissaient très bien leurs filles. Elles sont en quelque sorte l’image qu’elle donne du casino. Il faut qu’ils aient de bons « produits ». Attendez, je ne suis pas du tout en train de dire que je les considère comme des produits. Non. J’essaie juste de vous faire comprendre leur manière de penser. « Et toi alors ? » Je n’avais pas forcément envie de lui dire que j’étais venu ici, tout seul. C’est légèrement pathétique. Je la vis pousser son assiette. Déjà ? Ah les filles et leur régime. Ou du moins c’est ainsi que je le prenais.

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Moving along :: L'été est arrivé
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses ! [Ludmila Parker]
» Le hasard fait bien les choses,. ( PV Shord , Mission de rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-